Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

7 commentaires

  1. Nicolas JULIARD dit :

    Merci M. le Premier Ministre pour votre exposé.

    Votre vision à la fois claire et pragmatique des projets à engager (ou poursuivre) pour l’avenir de la France grace au rassemblement doit être saluée.

    Nicolas JULIARD
    Boulogne-Billancourt

  2. Blogs de la France d'après - UMP - Nicolas Sarkozy dit :

    Jean-Pierre Raffarin a prononcé, hier soir, un discours en présence de 1500 personnes, dont 18 membres du gouvernement - parmi lesquels Gilles de Robien et Brice Hortefeux - et 120 parlementaires. Il a présenté les 25 propositions de Dialogue et Initiative, club

  3. Fabien dit :

    En parlant d’Union, l’Unino européenne compte un webzine eurocitoyen qui marche, le Taurillon :
    http://www.taurillon.org/Plus-de-100-000-lecteurs-en-1-an-d

    Nous serions très heureux de pouvoir vous accueillir dans nos colonnes pour que nos lecteurs puissent bénéficier de votre vision de la construction européenne, alors que se profile l’élection présidentielle…

    Salutations européennes.

  4. Nathanael dit :

    Monsieur le Premier ministre,

    Un grand bravo pour vos appels à l’union de tous à droite pour mettre fin à cet indécent spectacle de divisions et de querelles intestines qui minent la force électorale de notre camp, alors même que le combat de 2007 s’annonce chaque jour plus difficile.

    En séjour d’études de l’autre côté de l’Atlantique, je suis, comme de nombreux américains, fasciné par le phénomène Ségolène Royal. L’épisode du bikini en a fait une star de la Kennedy school of government ! Je ne serais pas surpris qu’elle attire auprès d’elle de nombreux électeurs du centre – votre volonte de recentrer la candidature Sarkozy est très compréhensible.

    Ses propositions concrètes en matière de démocratie participative, sa conception modeste du métier politique (que vous incarnez vous aussi selon moi), son positionnement habile de femme politique moderne font de la probable candidate du PS une adversaire redoutable de l’UMP pour 2007. Je ne suis pas de ceux qui voient en elle une candidate virtuelle, sans substance, incapable de tenir la route face à la rhétorique bien rodée de Nicolas Sarkozy. Je crois qu’elle a déjà réussi à banaliser sa stratégie de « rupture ». Face à elle, le candidat de la droite ne pourra incarner le renouvellement politique.

    Vous étiez en 2002 le symbole de la politique concrète et modeste au service des citoyens (je me souviens d’une de vos interventions de 2002 où vous rappeliez qu’un ministre est d’abord un serviteur) – positionnement aujourd’hui de Ségolène Royal. Ayant cotoyé Ségolène Royal en Poitou Charentes, vous êtes sans doute un des hommes politiques à droite qui la connaît le mieux.

    Quel rôle particulier envisagez-vous pour vous-même dans la campagne pour aider à battre Ségolène Royal ? Quels conseils stratégiques voudriez-vous donner à la droite pour qu’elle soit plus forte, plus unie , plus maligne face à la très probable candidature Royal ?

    Merci.

  5. Le Blog de Christophe Carignano dit :

    « C’est une belle fête de famille », déclarait hier soir Jean-Pierre Raffarin en préambule d’un discours de présentation des propositions de son club Dialogue et Initiative dont le but est « de participer à la détermination du « bon cap », conforme à nos va…

  6. Glazblog dit :

    J’étais donc invité hier soir au « banquet
    républicain » du « club de pensée » Dialogue et Initiative fondé par
    Jean-Pierre Raffarin. Bien entendu, la vedette américaine de ce dîner
    était JPR lui-même. Il faut que je…

  7. Batin dit :

    Monsieur le 1er Ministre,

    Comme vous l’expliquez souvent, la reforme doit se preparer en amont, puis se negocier, puis etre mis en place. Enfin, il faut quelques temps (souvent années) pour en voir les bénéfices.
    N’est il pas terriblement frustrant d’avoir ete 1er Ministre pendant 3 ans ce qui veut dire i) ne pas avoir eu le temps de faire tout ce que vous vouliez faire et ii) ne pas voir (et recolter) les resultats de ce que vous avez mis en place ?

    Une lecon du quinquenat ne devrait elle pas etre une stabilite quasi totale du gouvernement afin d’avoir une action continue et coherente sur une legislation ? Le jeu de chaises musicales auxquelles nous avons assiste ces dernieres annees n’est il pas terriblement nefaste a la modernisation du pays ?
    Merci de votre avis. J’aurai aime vous poser la question mardi soir s’il y avait eu la sceance de questions / reponses annoncee.

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

octobre 2006
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Syndiquer ce Blog