Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

7 commentaires

  1. Pierre ARCHAMBEAUD dit :

    Cher Jean-Pierre Raffarin,

    Gageons que certains de vos étudiants, quand ils vont voir que vous êtes leur professeur vont s’écrier « Mais c’est royal » et que des petits malins répondront « Mais non idiot, c’est Raffarin ».

    L’ESCP, c’est aussi, « Elisez Sarkozy Comme Président » ?

    Bonne route et bonne réussitte dans cette nouvelle fonction.

    Pierre ARCHAMBEAUD

  2. Jacques D'HORNES dit :

    En cette période de mercato, très bonne recrue pour l’E.S.C.P. mais quel
    programme pour un seul homme ! Il faut dire, monsieur le Premier Ministre,
    que vous ne manquez pas d’opiniâtreté pour mener à bien tout ce que vous entreprenez, mal récompensé parfois ….
    Toutes mes félicitations pour cet esprit d’unité que vous insufflez au sein
    de l’U.M.P. depuis sa création.
    Au moment où va sortir votre nouvel ouvrage, vous devriez demander à
    votre maison d’édition de rééditer « Pour une nouvelle gouvernance -
    l’humanisme en actions » au profit de vos futurs éléves.
    Quant au programme de Madame ROYAL, je ne pense pas que vous
    manquerez grand’chose. Aussi, profitez bien de votre séjour dans cette
    belle province, surtout le 14, avec une pensée particulière pour votre
    charmante épouse en ce jour de la St-Valentin.
    Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de mon profond respect.
    Jacques D’HORNES

  3. Martine P. dit :

    Cher Monsieur Raffarin,
    Quelle chance ont ces jeunes étudiants, voila un programme bien intéressant !
    Votre bonheur sera sûrement égal au leur et nous donnera certainement de belles réussites d’entreprises.

  4. jany guiot dit :

    ce matin le ciel est d’un bleu d’espérance, un bleu d’ailleurs, un avion dessine mon prochain destin, comme un simple rappel du temps qui passe…..un clin d’oeil de lumière.

    Sur le chemin de la vie, les corbeaux racontent le caquet des médias, des penseurs sur ordonnance, les mots ont oublié la source et se serrent dans des livres sans âmes….

    Laissons le temps se poser un instant pour entendre la voix du silence…

    A l’école, il serait bon de sortir des sentiers battus, apprendre à l’homme la peinture de ses jours qui se mêle au concept des marchés, apprendre à l’homme la vérité des petites choses pour mieux comprendre les grandes…

    Oui ! l’enseignement doit montrer à l’homme les chemins de la vie pour qu’il comprenne les valeurs de l’humanisme au travers les gestes de tous les jours.
    Qu’il puisse mieux appréhender son destin et celui des autres.

    On ne perd pas de temps dans un enseignement, quand on donne à l’homme des horizons….comme un avion dans le ciel ……

  5. Bastien dit :

    Je livre à votre réflexion cette petite blague qui circule sur Internet…
    Cordialement.

    Une femme, dans la nacelle d’une montgolfière ne sait plus où elle se
    trouve. Elle descend et aperçoit un homme au sol. Elle descend encore plus bas et l’interpelle : «Excusez-moi ! Pouvez-vous m’aider ? J’avais promis à un ami de le rencontrer et j’ai déjà une heure de retard car je ne sais plus où je me trouve. »
    L’homme au sol répond : « Vous êtes dans la nacelle d’un ballon à air chaud à environ 10 m du sol. Vous vous trouvez exactement à 49°, 28′ et 11 » Nord et 8°, 25′ et 58 »Est».
    «Vous devez être ingénieur» dit la femme aérostière.
    «Je le suis », répond l’homme, «comment avez-vous deviné ?»
    «Eh bien», dit la femme de la montgolfière, «tout ce que vous m’avez dit à l’air techniquement parfaitement correct, mais je n’ai pas la moindre idée de ce que je peux faire de vos informations et en fait je ne sais toujours pas où je me trouve. Pour parler ouvertement, vous ne m’avez été d’aucune aide. Pire, vous avez encore retardé mon voyage.»

    L’homme, au sol, lui répond : «Vous devez être Ségolène Royal ?»
    «Oui, c’est moi» répond la femme avec fierté, «mais comment avez-vous
    deviné? »
    «Eh bien», dit l’homme, «vous ne savez ni où vous êtes, ni où
    vous allez. Vous avez atteint votre position actuelle en chauffant et en
    brassant une énorme quantité d’air. Vous avez donné rendez vous à un ami sans avoir la moindre idée de la façon dont vous pourriez être à l’heure et vous comptez maintenant sur les gens situés en dessous de vous pour qu’ils résolvent votre problème. Votre situation avant et après notre rencontre n’a pas changé, mais comme par hasard, c’est moi maintenant qui à vos yeux en suis responsable ! »

  6. jany guiot dit :

    Votre petite histoire est plaisante Bastien, mais aujourd’hui que regarde-t-on ? La montgolfière et celle qui se trouve aux commandes.
    La petite histoire n’intéressera qu’une petite minorité…

    Le danger d’un adversaire pareil est là justement, faut-il le combattre par les idées ou en utilisant une plus belle montgolfière ?

  7. Pierre ARCHAMBEAUD dit :

    Cher Bastien,

    Bravo et merci !!!
    Bravo d’avoir rapporté cette histoire sur Marie-Ségolène et merci de nous en faire profiter !

    Je connaissais celle sur Christophe Collomb, qui « fût le premier des socialistes, car en partant faire ce voyage qui l’a rendu célèbre, il ne savait ni où il allait, ni combien de temps il tiendraiT, mais il s’en fichait, car c’était avec l’argent des autres », mais la vôtre est géniale !

    Avez-vous pensé à la mettre sur le site officiel de Nicolas Sarkozy ? Depuis ce matin, un forum y est ouvert !

    Bravo Bastien et n’hésitez pas : si vous avez de nouvelles rigolitudes sur la dame de la bravitude, transmettez à Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, cet homme qui a succédé en 2002 au Premier Sinistre Jospinocchio

    Pierre ARCHAMBEAUD

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

février 2007
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

Syndiquer ce Blog