Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

74 commentaires

  1. Mary dit :

    Enfin, justice est rendue, dans une autre région que Poitou-Charentes…
    Dans son livre, Mme Pathouot révèle d’autres faits..
    Pourquoi Ségolène Royal n’est-elle pas plus inquiétée ? Mais ne désespérons pas !

    Un sujet sur lequel il faudrait également remettre Mme Royal à sa place :
    - A quel titre et de quel droit s’exprime-t-elle au nom de la France lorsqu’elle est en déplacement à
    l’étranger ? Ce qu’elle a dit en Inde sur le boycott des jeux Olympiques me paraît totalement
    irresponsable et ce n’est pas la première fois qu’elle parle politique intérieure française à l’étranger.
    Mme Royal n’est pas la présidente bis, elle n’a pas été élue, alors il faudrait qu’elle se taise.
    Pourquoi s’interroge-t-on si peu sur le mode de financement de tous ses voyages et séjours ?
    Qui les paie ?
    Voit-on d’autres présidents de régions faire tout ce cirque ?
    Ne laissons rien passer ; rendons aux socialistes coup sur coup.

  2. Jacques d'Hornes dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,

    Je ne m’étais pas aperçu que vous aviez déposé un billet donnant la Une à votre « Amie » Présidente de la Région Poitou Charentes. Vous si courtois, je trouvais bizarre que vous n’aviez pas encore convié Madame Royal a inauguré votre nouveau blog : c’est chose faite.

    En parlant de Justice, on aurait pu penser à une autre dame, la charmante Garde des Sceaux et non, il s’agit d’une toute autre femme, si pure, si juste à l’entendre que l’on pourrait le bon dieu sans confession. Qu’a-t-elle fait ? Serait-ce encore cette fameuse histoire de licenciement de 1997 avec promesses de réembauche qui refait encore surface, et vous nous dîtes que ses pratiques l’expose encore à des déboires judiciaires. Attention de ne pas tirer trop sur « l’ambulance », vous en feriez une victime…

    Très cordialement

    Jacques d’Hornes

  3. Pierre ARCHAMBEAUD dit :

    Communiqué :

     » En France, certains journalistes ont lourdement insisté sur les mises en examen de Monsieur le Président Chirac, sur la condamnation de Monsieur Alain Juppé, sur celle de Monsieur Alain Carignon, etc, etc,etc. Pendant des années, depuis des années, ces faits divers nous ont été reportés et nous le sont encore régulièrement.

    En ce qui concerne la prochaine « Affaire Jean-Pierre Raffarin », la presse devrait bientôt la dévoiler : selon des sources inféodées à un parti politique situé près du Boulevard Saint-Germain, à Paris, on raconte que « dans sa jeunesse, l’ancien Premier Ministre n’aurait pas respecté un feu rouge alors qu’il se rendait à l’école en vélo », arguant, devant des gendarmes médusés, « qu’il ne voulait pas arriver en retard à son cours de mathématiques ». C’était un lundi, au mois de septembre. Monsieur Raffarin avait largement atteint l’âge de raison, puisqu’il avait 11 ans et demi. Cet acte inqualifiable sera dénoncé très prochainement.

    L’affaire Ségolène Royal passera vite inaperçue, faisant l’objet de simples « brèves » ou d’entrefilets quand la presse ne restera pas tout simplement restée muette sur ce sujet. En effet, chacun le sait, les licenciements sont effectués par les « méchants de droite », alors que la gauche, c’est le coeur, le social, le respect de l’être humain.

    Il n’y a donc pas lieu de s’en prendre à Madame Royal, personnalité exceptionnelle, incapable de mauvaises actions et qui, n’en doutons pas, sera élue en 2012 (*) avec un score supérieur(**) à celui de Monsieur Jacques Chirac en mai 2002. »

    * : euh en fait pas 2012, mais 2445.
    * : plus de 82% des suffrages

    Pierre ARCHAMBEAUD

  4. Jacques d'Hornes dit :

    Bonjour Pierre,

    On rigole un peu en faisant une petite leçon d’histoire.

    Il aurait fallu envoyer ce billet il y a dix jours et tu avais des chances de le faire avaler pour le 1er avril.

    Tu aurais pu ajouter, en ce qui concerne Monsieur Raffarin, un couplet de la chanson de Joe Dassin « à Paris, en vélo on dépasse les autos, à Paris en vélo on dépasse les motos » et qu’en aurait-il été si les couloirs de bus de Monsieur Delanoë avaient déjà existé, il revient de loin le petit Raffarin !, tiens je fais des vers…. Quoiqu’il y avait les rails des tramways, et on y revient !
    Il y a également prescription, et puis je pense que tes informations sont erronées : notre cher Premier Ministre aura vite fait de démontrer qu’il ne devait pas être à Paris à cette époque et ensuite il ne risquait pas d’avoir 11 ans et demi en septembre 59 étant né au mois d’août.
    Et que dire des gendarmes médusés, je crains fort que les célèbres hirondelles ne l’auraient jamais rattrapé, la marée chaussée étant elle-même également en vélo à l’époque. Tu es pardonnable : tu n’as pas connu ça toi, les gendarmes avec leur cape et leur képi sur leur vélo et toujours par deux, les équipes étaient bien constituées il y avait toujours un grand sec à moustaches et un petit gros, et étaient différenciés des gabelous qui portaient eux un pantalon avec une bande verticale rouge. Les temps ont bien changé, à l’époque on craignait toutes ces corporations de fonctionnaires. Leur passe-temps favori était de contrôler les plaques d’identité sur les vélos. Je pense que Monsieur Raffarin et les plus anciens doivent sourire en lisant ces dernières lignes car c’est la réalité.

    Revenons aux déboires de la candidate malheureuse des dernières élections présidentielles. je crois que Madame Royal a encore une issue de secours sur cette affaire, je lui conseille d‘implorer la clémence du Président de la République, pas du Garde des sceaux : entre femme, c’est bien connu on ne se fait pas de cadeau. Après tout elle n’a fait qu’anticiper une règle actuelle : la réduction des effectifs…. Et avec un peu de chance si les victimes avaient plus de cinquante ans elle peut jouer sur la retraite anticipée, enfin la pré retraite quoi ! Ou alors, c’est elle qui devra la prendre…. Ça serait dommage pour Monsieur Raffarin il va s’ennuyer, et regrettable pour nous il ne pourra plus nous délecter des fabuleuses aventures de la Dame de Poitou Charentes.

    Ton billet m’a fait sourire et j’ai été heureux de partager avec toi ces quelques lignes me rappelant des souvenirs d’antan, lointains et plus proches.

    Bien amicalement et bonne fin de week-end.

    Jacques d’Hornes

  5. Jacques d'Hornes dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,

    Après l’intermède dominical ponctué par mon billet adressé avec un certain humour à notre ami Pierre, je reviens un peu plus sérieusement sur cette affaire de Ségolène Royal.

    Je pense que nous ne devons pas passer sous silence cette affaire judiciaire et la dénoncer. Cependant il faudrait peut-être ne pas trop accabler Madame Royal en en faisant une victime, nous connaissons les réactions des français et nous ne pouvons pas nous insurger contre un acharnement à l’endroit du Président de la République et faire la même chose avec son adversaire des dernières élections présidentielles.

    Alors oui à la dénonciation et votre demande en tant qu’élu de la Région Poitou Charentes de sa démission de la Présidence de cette Région est appropriée.

    Par contre, que du côté de la rue de La Boétie on arrête un peu de tirer sur l’ambulance, après tout quel danger représente-t-elle actuellement au niveau national ?

    Que l’on se penche un peu plus en amont et en aval sur les réformes dont notre pays à besoin, l’enjeu est là et c’est l’attente de tous les français. Et c’est à ce titre que l’UMP pourra aider notre Président et le Gouvernement à redonner confiance à notre peuple, surtout après les quelques « couac » de ces dernières semaines (OGM, carte de famille nombreuse, etc…).

    Très cordialement

    Jacques d’Hornes

  6. Richard dit :

    Bonjour Mr le Sénateur,

    vous demandez la démission de Mme Royal, mais d’aucun pourraient vous demander de ne plus faire de politique, quand on voit que vous avez contribué à la faillite de la France, en faisant voter des budgets en déficit quand vous étiez au pouvoir. Cela ne portait pas sur quelques milliers d’euros, mais sur des milliards… Une attitude totalement irresponsable : quand un responsable de PME est en cessation de paiement, il doit fermer boutique. Alors, quand on a échoué comme vous avez échoué, on a au moins la pudeur de ne plus donner de leçons.

  7. famille lecoeur dit :

    Monsieur,
    Vous n’avez pas honte ? Vous vous appliquez à dénoncer dites-vous les agissements de Madame
    Royal mais nous ne vous avons pas entendu sur le « cas » Santini !…. il est pourtant encore au
    gouvernement et, pourtant, « mis en examen » !

    Vous n’avez encore pas accepté la défaite. La région Poitou-Charentes n’est plus sous votre direc-
    tion ! Il faut évoluer. Que dites-vous du dépassement de budget de Madame Dati, dépassemen que,
    nous contribuables devront payer.

    Votre demande de deémission deMadame Royal n’étonne personne et surtout cache les vrais problèmes
    de ce gouvernement que vous soutenez. Il faut balayer devant sa porte.

    Et puis l’UMP dont vous êtes une des « têtes pensantes ! », bizarre, vous avez dit bizarre, silence de votre part sur son manque de cohésion, les coups bas et nous en passons.

    Monsieur Raffarin, de grâce, regardez dans votre propre clan sinon vous pourriez avoir des retours
    indigestes.

  8. Claudine dit :

    Monsieur le Premier ministre

    Si vous souhaitez jouer le justicier, on attend de vous que vous le jouiez avec tout le monde. Cessez d’attaquer les femmes, qu’elles soient de classe politique ou non. Vous êtes franchement lassant ! Peut-être de longues, longues vacances ou une bonne retraite pour goûter un repos que vous méritez. Nous avons tellement de soucis politiques en ce moment que vos propos aigrelets n’arrivent plus à faire diversion

  9. Kévin BERNARDI dit :

    Monsieur Raffarin,

    Je ne pense pas que ce batage médiatique dont vous faites preuve vous soit utile.

    En effet, je pense que ce « coup » de l’UMP est en fait un argument faible et idiot pour masquer le mauvais bilan du Gouvernement Fillon, de l’incompétence dans de nombreux domaines, mais aussi, votre propre bilan lorsque vous étiez à la téte de Poitou-Charentes, puis du Gouvernement.

    Alors Monsieur Raffarin, je vous prierai de faire le point et de méditer tranquillement au lieu de donner des leçons à tous le monde et en particulier à votre « ennemie » régionale, qu’est Madame Ségolène Royal.

    Cordialement

    Kévin, un fervent partisan de Mme Royal
    http://segolenepour2007.over-blog.com

  10. Sil dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Vous avez entièrement raison. Le comportement de Madame Royal est une honte, une gifle pour toutes les femmes et hommes de gauche. Elle doit tirer toutes les conséquences de cette condamnation mais aussi de son comportement tout simplement.

    À moins qu’elle considère qu’un juste salaire soit quelque chose de mesquin, une attitude de « droite » ou toute autre ânerie. Je m’étonne d’ailleurs que dans mon camp, on oublie ce qu’être de gauche veut dire et que l’on s’échine à défendre l’indéfendable…

    Par ailleurs, je vous félicite non seulement pour la nouvelle charte graphique de votre site mais également pour le fond mêlant communication, information, pédagogie politique et aussi proximité avec vos lecteurs. Une réussite. Bonne continuation à vous.

    Un fan de gauche, oserais-je dire, un raffarinien de gauche…

    Le Sil du Republicoin

  11. den dit :

    Je me disais bien.
    Avec Mr Sarkozy et Mme Royal nous n’avons pas eu les meilleurs candidats à la présidentielle. Loin s’en faut.
    Dommage que Mr Strauss-Khan n’est pas été élu.
    Oui je sais,je vais avoir droit à un tir de barrage. ;-))
    Cela me fait tout drôle d’écrire sur un site UMP et d’un ancien Premier Ministre.
    Bon, le lundi de Pentecôte, n’était pas génial,génial, n’est ce pas Mr le Premier Ministre.
    A une prochaine.
    Au revoir.

  12. rousseau dit :

    Bravo , enfin une réaction, quand on lit les commentaires des socialistes on peut etre éffaré de leur mauvaise foi.

  13. Lippi dit :

    Monsieur le Premier Ministre, ne vous abaissez pas à ce genre de manoeuvres qui finalement vous discréditent. Le parti socialiste avec ses dissensions et les ambitions de nombre de ses membres suffit à lasser tout un chacun. Par contre je suis d’accord avec Mary: Madame Royal jouit d’une quasi impunité dans les média, en particulier dans Le Monde, et se comporte comme si elle avait gagné les élections de 2007 (voyages à létranger), ou à défaut comme si elle était à la tête du PS (déplacements, siège à Paris). N’y a-t-il donc personne pour oser lui dire qu »elle a bel et bien perdu les élections présientielles et qu’elle ne dirige pas le PS?
    Oeuvrez pour les réformes dont ce pays a tant besoin et evitez les déclarations contradictoires. Le Président Sarkozy a besoin, pour sortir le pays de l’ornière, de soutien pas de personnes qui se chipotent comme à gauche.
    Bon courage. Il n’est vraiment pas facile de réformer en France!

  14. Beurk dit :

    Monsieur le sénateur,

    Ne seriez-vous pas plus crédible, si vous n’aviez accueilli dans dans votre gouvernement, Renaud Donnedieu de Vabres après qu’il a été condamné pour blanchiment d’argent et financement illégal d’un parti politique?
    Ceci dit, je vous souhaite bonne chance dans votre entreprise de déstabilisation de S. Royal: grâce à vous, peut-être, la gauche va se débarrasser de cette candidate si peu crédible à la présidentielle.

  15. LOUBATIERES dit :

    Ce n’est pas mal, cette réaction!
    Il faudrait énumérer toutes les « délicatesses » dans les agissements des plus hautes personnalités autour de l’ex-premier ministre et les comparer à cette minuscule affaire! Qui a eu un logement duplex attribué alors qu’il possédait un immeuble « de rapport » ailleurs? Qui a eu un appartement de 300m2 (avec jardin) pour une bouché de pain? La liste est longue des faits connus du grand public, et bien plus longue encore de ceux qui sont restés cachés.
    La droite « libérale » qui devait chercher avec les dents les salaires et les richesses et qui les a trouvés… pour elle, ferait bien de s’y prendre à plusieurs fois avant d’oser ouvrir la bouche! Mais nous allons rappeler à ces donneurs de leçons la liste de ses propres déboires. Monsieur Raffarin n’est pas seulement injuste, il est aussi , comme on le voit, atteint de l’Alzheimer Umpiste, une affection qui touche la République, gravement.

  16. YAN dit :

    Ah, monsieur Raffarin, vous êtes décidément trop discret sur la scène politique française et cette condamnation de Ségolène Royal, et la polémique qui s’ensuit, tombent à point !
    … en attendant, nous l’espérons tous, une élection triomphante à la présidence du Sénat !

    Soyez vous-même, redevenez le roi incontesté de la Raffarinade, le Johnny de la saillie politique… Ne laissez pas les gamines de la bande à Nico vous voler la vedette !

    Pour Ségol’N, la déroute est droite, la plainte est forte !

  17. Jacques d'Hornes dit :

    Pauvre France !

    Que d’inepties en quelques commentaires…..

    Jacques d’Hornes

  18. valmy dit :

    Pourquoi limiter votre indignation à la seule Madame ROYAL ?
    Parce qu’elle a été jugée, elle ?
    Les emplois fictifs relèvent-ils de la délinquance sociale ?
    Si on échappe à la Loi, non ?

  19. dubois dit :

    Aprés votre passage à Matignon, vous me paraissiez avoir une certaine hauteur de vue. Et patatras!
    Chassez la nature, elle revient au galop! Votre saillie verbale vis à vis de Ségolène n’est pas digne, bien que je ne sois pas l’un de ses supporters, alors que je suis socialiste.

  20. M.Harouimi dit :

    Mme Royal a peut-être bien commis une faute, mais les élus de l’UMP sont-ils eux-mêmes sans reproche ? cela dépend des personnes, bien sûr. En tous cas,ce genre de propos me paraît stérile et donc, n’honore pas le débat public.

  21. BERNARD dit :

    MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE,
    SURTOUT NE LA LACHEZ PAS. ET AU CAS OU VOUS SERIEZ TENTE DE LA LACHER IL VOUS SUFFIRA DE PENSER CE QU’ELLE FERAIT SI VOUS ETIEZ DANS SON CAS …

  22. Didou dit :

    Mon Dieu monsieur Raffarin !

    Mais quelle virulence pour dénoncer la condamnation de Ségolène Royal ! Rendez-vous compte : deux salariés ont été rétablis dans leurs droits, et puis après ? Avez-vous si peu d’arguments pour défendre la politique anti-sociale que vous avez mené lorsque vous étiez aux affaires, et alors que vos amis y sont toujours ? Vous êtes tombés bien bas, Monsieur Raffarin… Interrogez-vous plutôt sur ce que les français ont retenu de votre passage à Matignon (si tant est qu’ils s’en souviennent encore…) ? Rien, le néant !

    Quant à Lippi, je ne peux m’empêcher de sourire en lisant votre commentaire… Ségolène Royal a perdu les présidentielles, et ensuite ? Cela lui ôte t-il le droit de s’exprimer, de voyager, de rencontrer des dirigeants étrangers ? Curieuse conception de la démocratie que la vôtre ! Et je suis franchement écroulé de rire quand je vous lis parler des « chipotages » à gauche… Parce que vous trouvez que l’image cacophonique et déplorable que donne le gouvernement actuel est peut être meilleure ? Mais ce n’est plus un gouvernement, c’est un volailler au milieu duquel un petit coq perché sur ses ergots tente désespérement de surnager !

  23. Mary dit :

    Je vois que quelques « désireux d’avenir » on fait un petit crochet par votre blog !

    Moi, je vous remercie Monsieur Raffarin ; l’UMP doit dénoncer ce qui est inacceptable.
    Ne pas donner à ses salariés la juste rétribution de leur travail est inacceptable pour n’importe quel employeur, mais venant de la part d’une élue (qui de plus est une donneuse de leçons patentée) est carrément odieux ; les moyens de Mme Royal lui permettaient plus que largement d’assumer cette rétribution !on !
    Je remercie Lippi de partager mon sentiment concernant S. Royal.
    De quel droit a-t-elle parlé de Gandrange au premier ministre Indien ?
    Et comment arrive-t-elle à se faire recevoir par cette personnalité ? Il serait intéressant de savoir comment elle se présente pour arriver à ses fins.
    Est-il exact que le voyage en Inde (qui aurait coûté 21000€ ) est financé par la région Poitou-Charentes ?
    Dans ce cas, en Inde elle n’aurait dû représenter que cette région et ne pas parler politique intérieure française. Elle outrepasse beaucoup de droits !

  24. liliane dit :

    Monsieur Raffarin, votre réaction est juste et honorable…Mais est elle…Impartiale? Pas vraiment. A cela trois raisons :

    1) Mme Royal est celle qui vous a pris le Poitou Charentes, échec dont apparemment vous ne vous remettez pas
    2) Mme Royal n’est pas à l’UMP…Et peut être, parce qu’il faut l’avouer elle est jolie, vous comblez votre désir de la posséder, en lui imputant des « crimes » que seuls la Justice est droit d’examiner !
    3) Vous êtes un homme politique, et dès lors, vous ne pouvez qu’être contre Mme Royal.

    Pour donner de la crédibilité à vos propos, et ne pas les limiter à une « vengeance » envers votre adversaire poltique, ou une haine portée à l’encontre d’une femme que vous admirez peut être en secret, merci de bien vouloir suggérer les choses suivantes, ces prochaines semaines :

    1) Inscrire dans la Constitution que toute personne « en examen » ou ayant déjà été sous le coup de la Justice, ne peuvent pas se présenter à une élection, quelle qu’elle soit. Si les élus sont innocents, pour la plupart…Que faut il craindre?

    2) Demander une révision de la procédure du Conseil Constitutionnel. Un tel Conseil doit avoir comme membres des personnes au dessus de tout soupçon. Sincèrement, croyez vous que cela soit le cas à l’heure actuelle? Non.

    3) Demander les démissions de Monsieur Santini, Balkany, Pasqua, Tibéri, Poncelet, Juppé, Sarkozy, Chirac, Giscard, ect. Et celle des maires du style « système Asnières » (oui, vous savez, le maire UMP qui a été débouté par une « alliance républicaine »)

    4) Faire part aux médias des autres « responsabilités » NORMALES que Mme Royal devra assumer.
    Aujourd’hui ,la justice reconnait l’existence de ces contrats et condamne,fort justement l’intéressée au paiement des arriérés de salaire et à différentes indemnités.C’est bien! Mais j’observe que ,sauf à me tromper,d’autres conséquences de cette conduite parfaitement répréhensible,auraient pu en être tirées, à savoir celles découlant au plan pénal,d’une pratique s’apparentant à du travail clandestin,d’une part et d’autre part celles liées à la fraude aux organismes sociaux: sécurité sociale,assedic,retraites complémentaires….pour non-paiement des cotisations salariales et patronales.

    Cette condamnation devrait même s’accompagner d’une peine d’inéligibilité de trois ans si j’en crois le Droit français.

    C’est là normalement le sort auquel s’exposent les employeurs en situation de délicatesse avec le droit du travail.

  25. PONTHENIER dit :

    Je tenais à vous féliciter pour la réaction indignée, dont les medias nous font part
    . Un de vos amis de trente ans, M Poncelet, Président du Sénat, s’associera spontanément à votre courroux légitime, lui qui n’a jamais connu des ennuis similaires (ou presque) avec une collaboratrice…

    Chapeau l’artiste!
    Au billard à trois bandes, le Poitou regorge de talents (des deux sexes qui plus est!)

  26. Alain-Yves dit :

    Ah bravo ! Ce qui est extraordinaire avec cette affaire, c’est le silence assourdissant des médias. On fait tout un tintoin des mises en examen (Longuet, Villepin, Chirac, Sarkozy…) mais rien sur la condamnation de l’ex candidate socialiste ! Deux poids deux mesures… on voit mieux la tendance politique des médias. Pas très objectifs !

    Monsieur le Premier Ministre vous avez mille fois raisons ! J’ai toujours trouvé choquant que des hommes ou des femmes politiques (et a fortiori celle là !!) restent sur la scène après avoir été condamnés par les tribunaux.

    Huchon c’est quand son tour ?

  27. Nicolas Chelay dit :

    Bof, ça doit vous faire du bien de vous défouler un peu, après avoir perdu autant de villes pendant les municipales :-) Et n’oublions pas les cantonales !

    Cette affaire est tronquée, vous le savez… Royal a payé ses assistantes « au noir », pas assez à leur goût, et elles lui ont intenté un procès pour essayer de lui en soutirer un max. Votre instrumentalisation de cette affaire est si manifeste que, franchement, on dirait une blague. Dura Lex, sed Lex, certes, mais vos vociférations vous rendent profondément ridicules.

    Ah et au fait, retirer la carte musée aux étudiants en archéologie, pour la donner aux membres des conseils d’administration des mécènes privés, c’est parfaitement le symbole de l’absurdité et du parti pris de votre gouvernance passée.

  28. ALLAIN JULES C@MMUNICATION dit :

    Monsieur le premier-Ministre,

    Vous avez semble-t-il, lancer sans vergogne la honte aux chiens. Aigri ?

  29. ALLAIN JULES C@MMUNICATION dit :

    « lancé », autant pour moi.

  30. Cédric Voisenet dit :

    Bravo!! Une fois de plus on reconnait votre hyprocisie!!! N’est-ce pas vous qui avez pris la défense d’Alain Juppé, reconnut coupable pour les emploi fictifs de la Mairie de Paris!!!

    « Il est regrettable qu’au moment où le législateur prenait conscience de la nécessité de mettre fin à des pratiques délictueuses qui existaient à l’occasion du financement des partis politiques, M. Juppé n’ait pas appliqué à son propre parti les règles qu’il avait votées au parlement. Il est également regrettable que M. Juppé, dont les qualités intellectuelles sont unanimement reconnues, n’ait pas cru devoir assumer devant la justice l’ensemble de ses responsabilités pénales et ait maintenu la négation de faits avérés. Toutefois, M. Juppé s’est consacré pendant de nombreuses années au service de l’État, n’a tiré aucun enrichissement personnel de ces infractions commises au bénéfice de l’ensemble des membres de son parti, dont il ne doit pas être le bouc émissaire. »

  31. Pierre ARCHAMBEAUD dit :

    Bravo à toi Jacques d’Hornes, Bravo Bernard, Bravo Rousseau, Bravo à toi mon ami Sil (Le Republicoin) et Bravo Madame Mary !

    Pour les autres, « PAS DE POLEMIQUES !!! »

    Pierre ARCHAMBEAUD

  32. Bruno dit :

    Pour information, en arrivant à la tête de la Région Languedoc-Roussillon, Georges Frèche a fait son petit ménage, mais pas avec une pince à épiler !!!
    Par exemple, pour la seule Agence Régionale de l’Environnement (AME) : 40 salariés sur 40 à la rue !!! et les tribunaux des prudhommes et d’appel ont confirmé : fraude au code du travail et licenciement sans causes réelles des salariés par la Région.
    Si la Cheftaine royal est discalifiée pour deux, alors le néron montpelliérain
    C’est la gauche sociale qui pourrait donner des cours aux extrémistes ultra libéraux !!!

  33. Yvan dit :

    Monsieur raffarin,

    assez pitoyable votre indignation!! Et tellement peu politique.
    Est ce à dire que tous les entrepreneurs qui sont jugés et condamnés au prud’homme doivent démissionner?
    Concentrez vous pour ce dont vous et vos amis ont été élu, car il y a du boulot et à faire la au moins.

    A bon entendeur.

    Un électeur ump déçu

  34. POUVREAU dit :

    Monsieur Le Premier MInistre,

    Il est un temps pour la vie politique et il en est un autre pour La Politique.
    De nos jours, force est de constater que la vie de la Cité laisse la place principalement
    aux tirs de partisans, aux combines d’appareil, aux basses oeuvres d’hommes de main et de paille.

    Avez-vous vraiment le temps, Monsieur Le Premier Ministre, de vous abaisser à ce genre
    de pratiques ?
    L’essentiel est donc là et non aux réformes ?
    Au lieu de perdre du temps sur la condamnation de Madame ROYAL (qui au final ne surprend
    personne), ne pouvez-vous pas travailler sur l’essentiel ?

    Ou est-elle cette France en mouvement que nous a promis le candidat Sarkozy ?
    Ou sont les réformes de fond ?
    Pourquoi n’entrez vous pas en bataille contre les calcifications de notre Administration ?
    contre l’état d’esprit anti-volontariste ?
    Vous battez-vous, Mesdames et Messieurs et les élus, pour vos sièges et vos rentes ou allez
    vraiment vous engager vis à vis de vos électeurs ?

    Je crois sincèrement que vous n’avez pas compris, à l’Elysée et à l’UMP, que les Français
    veulent véritablement du changement.
    Ils en ont assez des Tontons Flingueurs !

    Monsieur Le Premier Ministre, vous êtes homme de communication.
    Vous savez qu’une part importante du message émis réside dans la perception.
    Aujourd’hui, comment pensez-vous que sont percus les Copé, Jego, Devedjan, Balkany et consors ?

    Je ne souhaite pas la sanction dans 4 ans mais je commence d’ors et déjà à la craindre….

    Bien cordialement,

    Charles POUVREAU

  35. laufer dit :

    monsieur raffarin!
    vous demandez la demission de segolene,c’est votre droit,mais qu’allez vous demander a l’encontre de vos collegues comme par exemple chirac,gaston flosse,balcani,carignon(,qui traine plus de gamelles que l’on ne pourrez charger dans un vingt tonnes)et j’en passe,tres souvent blanchis ou amnistiés ,(toujours par des magistrats chiraqiens)
    je suis de droite,meme un peu a la droite de la droite,mais fort deçu des politiques en general;c’est pourquoi je ne critique plus mes amis qui souvent preferent une partie de peche plutot que de perdre son temps a aller aux urnes,et ce pour un meme resultat;une fois droite,une foi gauche,mais on a reçu le message!!!!!! vive l’ena!!!!

  36. Florent dit :

    Monsieur,

    Pourquoi la politique s’enfonce dans les méandres de la polémique perpetuelle? Une attaque sur la gestion de la région Poitou Charentes par Mme Royale aurait été plus convenable. Vous perdez tout votre crédit quand on sait que vous étiez Premier Ministre d’un Président qui fut loin d’être irréprochable et qui, par ailleurs, pourrait donner nombre de conseils à Mme Royale (!)
    S’il vous plait donnez un peu de hauteur à la politique dont l’ambition première, en ces temps qui cours, devrait être de s’occuper du pouvoir d’achat des français.

    Cordialement

    Florent

  37. Jacques d'Hornes dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,

    Toujours plus hauts certains commentaires…..

    Vous allez quand même en retirer un riche enseignement : il semble que l’électorat socialiste ne soit pas très favorable à la politique de transparence.

    Très cordialement

    Jacques d’Hornes

  38. Souliez dit :

    J’ai été sommé de « partir » comme un « rat » dans le cadre d’une collaboration avec un homme politique de droite, alors que j’effectuais correctement mon travail. Aussi je ne préfère pas entrer dans les détails morbides de cette affaire, étant un esprit honnête dans ce monde en partie corrompu. Je ne garde de cet épisode ni amertume ni ressentiment, si ce n’est un profond mépris des hommes politiques. Puisque vous semblez apprécier les mots d’esprits, je puis vous signaler ceci :

    Je m’étonne que vous vous étonniez d’une telle attitude !

  39. Patrice halary dit :

    Tous les élus sont en charge de l’essentiel, la vie de la nation, le mieux être de nos concitoyens, la qualité des débats. A ce titre ils s’exposent aux regards, aux jugements, des commentateurs presse et politique. Ils s’expriment sur tous les sujets, et sur les autres acteurs du débat public.
    La condamnation de Mme Royal, longtemps sous la cendre, est maintenant prononcée. Malgré son apparence et son discours moralisateur à l’excès, cette élue ne se situe pas en dehors du champ politique, et s’expose donc à la critique, le jeu démocratique se fait ainsi. Sa condamnation ne doit pas être banalisée, tout comme ses multiples déplacements à l’étranger, et les déclarations qui en sont publiées, ne peuvent être banalisées. Nous sommes en présence de quelqu’un qui est sans cesse à la manoeuvre, dans l’action, en perspective d’une ambition affirmée. Avec des angles toutjours très différents. Vous l’observerez.
    Ne soutenez pas une telle faute, en vous en moquant, ou en apparence. JPR est dans son rôle en demandant à la dame blanche de mettre ses imprécations en actes. La morale est à usage commun.
    cordialement.

  40. Pierre ARCHAMBEAUD dit :

    Cher Jean-Pierre Raffarin,
    Chers Amis,

    Sil(*), mon ami de gauche (le monsieur qui diffuse le site « Le Républicoin ») va être HEU REUX !
    Ses Kamarades (euh pardon, ses camarades) ne sont pas morts !
    C’est un défilé de réactions en chaîne, parfois au niveau de la moquette, mais plus souvent à celui du caniveau !!! Demain, je vais tenter d’aller à la plage et de creuser dans le sable, car il y en a même un au dessous du niveau de la mer !!!
    Tous ces textes vengeurs (de type « vengeur masqué » pour certains…) qui nous confirment ce que nous savons tous (« la gauche c’est bien, la droite ç’a craint »), tous ces nouveaux venus sur le blog de notre ancien Premier Ministre, ah on voit que nous sommes au printemps !! Vivement l’été !!!!

    Allez, continuez mesdames et messieurs, l’objectif fixé pour cet article est de 72 commentaires ! Pourquoi 72 ? Parce que c’est mon année de naissance et que c’est moi qui lance le défi.

    En tous les cas merci, grâce à de telles attaques, on s’amuse bien.

    Pierre ARCHAMBEAUD

    * : SIL, voir l’hommage que je t’ai rendu hier. Tu dois être ravi que tous ces gens qui invectivent Jean-Pierre Raffarin votent pour les mêmes hommes et les mêmes femmes que toi… Allez SIL, laisse tomber la gauche, rejoins-nous et tout te sera pardonné !!!

  41. Jacques d'Hornes dit :

    Bonjour Pierre,

    Ne comptes pas sur moi pour essayer de battre ce record, j’ajoute ce billet pour attirer l’attention de certains, et je souhaite bien m’arrêter là sur ce sujet qui n’a que trop duré.

    Plus cette affaire se poursuit, plus ça vole bas et de plus en plus bas. Quand je vois la réaction de Monsieur Peillon sur RMC, je me dis qu’il n’y a pas que les supporters du PSG qui mériteraient d’être poursuivis, décidément le peuple français est tombé bien bas, et après on veut donner des leçons à d’autres pays sur les droits de l’homme. Les droits de l’homme ne consistent pas seulement à avoir le droit de s’exprimer mais encore faut-il le faire avec dignité ?
    Les invectives : c’est de l’agressivité gratuite, la marque de la faiblesse, les gens perdent leur sang-froid et ça part au quart de tour. Quand on s’engage dans la politique, il faut être honnête et savoir accepter ses défaites, ses erreurs et les assumer, mais surtout ne pas réagir de façon indigne quand la vérité vous revient au milieu de la figure.
    Dans cette affaire, Monsieur Raffarin n’a fait que dénoncer une vérité et en tant que membre de l’opposition dans sa région il a réagi comme la gauche l’aurait faite sur la situation avait été inversée.

    La Gauche a la mémoire courte : qu’elle fût la réaction de Madame Royal quand Monsieur le Premier Ministre fût réélu sénateur en Septembre 2005 ?

    Alors, soyons tous beaux joueurs !

    Très cordialement et bonne journée mon cher Pierre.

    Jacques

  42. philippe dit :

    Si tout les acteurs politiques d’une petite « malversation » étaient disqualifiés socialement, il ne resterais pas grand monde à droite….ni à gauche d’ailleurs.
    Alors à quand cette disqualification générale par le peuple ?

  43. Guy de la Hault dit :

    Monsieur Rafarin, il est temps que soient dénoncés les actes peu recommandables, quelque soient le parti politique où se situe leur auteur. A fortiori lorsque celui-ci (ou celle-ci) s’arroge le droit de donner quelques leçons. Il est évident, lorsque l’on traverse la région Poitou Charente, en questionnant un peu les gens, (si peu !!!) que les réponses sont toujours identiques. Ségolène se contrefiche de sa région, ne recherche que la gloriole, est avide de pouvoir et l’on s’interroge sur son comportement si elle atteignait le poste suprême. J’ai peur pour la France !

  44. Yvan dit :

    Est ce à dire que Mr Raffarin va demander la démission de balkany? juppé? carrignon? On attend ça avec impatience!!

    Cordialement.

    Yvan

  45. laufer dit :

    mr raffarin!
    je suis surpris par l’enthousiasme de votre vaillant defenseur mr archambeaud! moi etant aussi de droite je le suis beaucoup moins,car il parait que notre pays est en etat de faillite! gouverné et dirigé tantot par la gauche, la droite,la gauche et la droite(cohab).force est de ne constater que des bilans decevants ;malgres l’impot pour le remboursement de la dette sociale,cette derniere ne cesse d’augmenter.etc etc ……….et les francais jamais content….la gueguerre des politiques….avec marchais et seguy on se marraient plus,j’ai la nostalgie de ces epoques!

  46. Sil dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    Mon cher aîné et ami Pierre Archambeaud,

    Merci pour l’invitation ainsi que pour la réclame en faveur du Republicoin. Je t’en sais gré. Toutefois tu comprendras que je décline l’offre vu le travail herculéen qu’il me reste à accomplir à Gauche. Un devoir socratique pour la France que d’être le taon qui réveille ce parti engourdi. Même si à l’évidence je ne ferai sans doute jamais carrière et que mon action tiendra du Don Quichottisme montant à l’assaut d’un sectarisme de gauche s’accompagnant d’un infantilisme si prévisible…

    Car de la même façon que tu as deviné ma réaction, celle des sectateurs de Ségolène Royal ne pouvait qu’être tout aussi prévisible que risible. Si encore, tout ce que j’ai lu en guise de commentaires tenait du second degré ou bien du tir de barrage nourrit d’une mauvaise foi assumée, mais je n’en suis même pas sûr.

    À croire que Madame Royal et sa piétaille découvre la politique comme ses règles car bien évidemment qu’il y a une part de récupération des turpitudes sociales de celle qui établit ses propres jurisprudences en matière de droit social. Une récupération qu’elle n’aurait de toute façon pas manquée de faire dans la situation inverse. Mais il est vrai que Madame Royal préfère de loin la position d’accusatrice à celle d’accusée.

    Une accusée en matière sociale, ce qui est scandaleux pour une socialiste, mais surtout une accusée qui au vu de son petit argumentaire, demeure dans le déni de responsabilités, ce qui est d’autant plus scandaleux pour quelqu’un qui aspire aux plus hautes responsabilités de l’état. Comme on dit chez moi’ch, « c’est au pied du mur qu’on voit le maçon »

    Quant à ses adorateurs, si d’aventure la politique s’avère un sport beaucoup trop dur, il leur est toujours possible de se reconvertir dans la cueillette des cerises. On en fait de très bonnes confitures…

    Sinon pour revenir à ta proposition, l’un de mes exemples en politique, mon Churchill adoré, disait «Si vous n’êtes pas de gauche à vingt ans, c’est que vous n’avez pas de coeur. Si vous n’êtes pas de droite à quarante, c’est que vous n’avez pas de cerveau ! » alors qui sait d’ici six ans…

    Encore que plus sérieusement, vu comment évoluent mes sujets d’inquiétude, je crains qu’un jour la ligne de partage politique ne passe pas entre droite et gauche mais passe entre ceux qui seront dans le camp de la République et ceux qui à l’extrême-droite, à l’extrême-gauche et à d’autres extrêmes voudront la détruire. À ce moment-là, même si j’espère profondément que nous n’en arriverons jamais à ce stade-là, je suis certain, mon cher Pierre, que nous nous retrouverons immanquablement dans le camp de la France…

    Amicalement,

    Sil

  47. Pierre Archambeaud dit :

    Cher Monsieur Laufer,

    « Monsieur Archambeaud » (soyons simple, vous pouvez mettre mon prénom à la place du mot « monsieur ») vous remercie pour votre encouragement !

    Louer ma vaillance, voici un bel hommage que vous me rendez et je vous en exprime mes plus vifs remerciements !

    Par contre, je ne suis pas le défenseur de Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin. Je n’exerce pas les fonctions d’avocat, mais celles d’un chef d’entreprise qui a créé sa société, sans demander d’aides de l’Etat, qui travaille 7 jours sur 7 (y compris le sacro-saint Lundi de Pentecôte !!!), 15 à 17 heures par jour et qui trouve cependant le temps d’être présent sur le blog de Monsieur Raffarin (et aussi de Monsieur Juppé).

    Et puis, si je suis « fan » de Jean-Pierre Raffarin (et je revendique ma « fanitude », comme d’autres revendiquent en Chine leur « bravitude »…), je ne pense pas que Monsieur le Premier Ministre fasse appel à moi pour être son défenseur vaillant. (Quoi que, si vous le souhaitez, Monsieur le Premier Ministre, n’hésitez pas à me contacter…Vous ervir sera un honneur !).

    Je ne pense pas que Jean-Pierre Raffarin ait besoin d’un porte-parole, car j’ai finalement eu l’occasion d’écouter son intervention sur sa motivation de rénover son blog et si vous avez eu cette chance, vous conviendrez qu’il fait tout tout seul.

    Mon enthousiasme semble vous déprimer ? J’en suis vraiment contrit pour vous, mais je reste enthousiaste, car je ne suis pas du tout adepte des déclinologues et autres « tout va mal ».
    Le bilan que vous dressez est accablant pour la France : Tout va mal et c’est de pire en pire ! Mais Cher Monsieur, que faites-vous pour tenter d’inverser les choses ? Que faites-vous pour améliorer votre sort, et accessoirement celui de vos compatriotes ? Qu’attendez-vous pour faire vôtres ces 2 belles phrases de John Kennedy (« Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays « . « Soyez pret à saisir le fardeau et à porter la gloire ».) ?

    Vous nous proposez le retour des 2 Georges, Marchais et Séguy !! Mais c’est Jurassic Park le retour ! Paix à l’âme de ces 2 personnages, mais heureusement qu’ils n’ont pas été aux affaires ! Vous devriez relire « Tintin au pays des Soviets » ! Imaginez les Roumains espérer le retour de Ceaucescou (chez qui Monsieur Marchais allait en vacances !!!) ou les Allemands militer pour le Mur de Berlin et la Stasi ! Vous avez la nostalgie des nostalgiques de Staline et vous êtes de droite ? Vous êtes sûr et certain. C’est votre dernier mot ?

    Dans ce cas, moi je vais militer pour le retour de Charlemagne, de Vercingétorix, de Jeanne d’Arc, de Louis XIV, du Général de Gaulle et même de celui qui est à l’origine de ma passion pour la politique, Monsieur le Président Jacques Chirac.

    Un peu de sérieux Monsieur Laufer. Je n’ai rien contre l’humour, d’ailleurs devinez comment on dit un « rieur » en anglais ! Mais le retour de Georges Marchais, non merci !

    Pierre ARCHAMBEAUD

    NB : le concours continue ! 72 commentaires à ce billet de Jean-Pierre Raffarin et je gagnerai mon pari !

  48. Pierre Archambeaud dit :

    Pour Sil,

    Bonjour mon Ami.

    Merci et bravo pour ton nouveau commentaire. Tu es notre « ouverture » à nous !
    N’ayant pas été de gauche à 20 ans (ni même avant et toujours pas après), tu es en droit, si l’on suit les principes de Sir Winston, de croire que je n’ai pas de coeur.
    J’en avais un mais il vient de se briser en lisant que tu me nommais « Cher Aîné » ! J’ai même cru que tu avais inscrit « Cher Aliéné » !!!
    Mais mon petit bonhomme, je n’ai que 2 ans de plus que toi !!!
    Alors si tu ne veux pas que je révèle au monde entier ta véritable identité, fais attention !!

    En tous les cas, je ne suis pas convaincu qu’il te faille faire le grand écart avant 2014 afin de te faire greffer un cerveau. Tu en as déjà un et comme nul ne peut prédire dans quel état physique tu seras à ce moment (pour faire le grand saut !), rejoins-nous maintenant !

    J’ai oublié de donner l’adresse de ton blog. Et ta modestie t’a empêchée de pourvoir à ce manquement.

    Chers amis du blog, pour lire Sil, rendez-vous sur « republicoin.blogspot.com ».
    Sil y organise un grand jeu-concours :
    Le 500.000.000 visiteur se verra offrir une semaine de vacances en pension complète en Galice Bracare.

    Pierre ARCHAMBEAUD (allias « L’Aîné »)

  49. ZANKER LUDWIG dit :

    Je pense que l’heure est en que ka roue tourne dans l’autre sens, et que Madame Royale sous son jolie sourire moqueurs face au Président de la République et de la majorité gouvernementale.

    Qu’elle regarde chez  »elle », les problèmes qu’elle à comme cette histoire de ne pas payer ses employés.
    A une belle Gauche Caviar…

    LZ

  50. laufer dit :

    mr archambeau
    moi aussi j’ai ete depuis l’age de vint huit ans chef d’entreprise,j’en ai 66,responsable de 4 societes de transports internat.du meme non;si pour votre societe tout va bien j’en suis heureux,certains chef d’entreprises ne sont pas forcement de votre avis;quant aux georges vous n’avez pas compris que je voulais simplement dire que leurs spectacle etait marrant;or les politiques actuels ne font plus rire personne;au fait pour chichi et la taxe professionnel c’en est ou?j’ajoute que tout les pays que vous citez je les ai tous visités et souvent commercé avec;soyez certain que je ne suis ni idiot ni aveugle;ma seule nostalgie et vous ne l’avez surement pas compris c’est de voire une france qui n’a plus de commerce exterieur ,plus de fric,et tente de donner des leçons au monde;je maintiens que la gestion du pays a ete catastrophique droite et gauche confondu ;il est sur que nous ne lisons pas les bilans de la meme mamiere;pour moi la colonne de gauche du bilan c’est l’actif
    a droite passif;tout le reste litterature;c’est bien de travailler 14 a 17 heures la france a besoin de gens comme vous,mais chichi comme maitre en politique ce n’est peut etre pas le meilleur choix………. bilan peu enviable denué de tout interet a mon gout.cela n’engage que moi
    moi je suis retraité depuis peu ,mais heureuuuux
    i

  51. Jacques d'Hornes dit :

    Cher Pierre,

    Tu multiplies les efforts et pourtant les chances d’atteindre les 72 billets s’amenuisent. Aussi je te fais ce cadeau solidaire : je te colle le 50ème.

    Ne perds pas courage, multiplies les contacts, tu n’as pas épuisé toutes les possibilités, je m’aperçois même que tu n’as pas saluer un de nos anciens « amis » , je pense que tu dois pouvoir relancer quelques dialogues, mais attention tu dois jouer le jeu et dialoguer, ce ne doit pas être un monologue.

    Malheureusement, tu ne bénéficies plus du soutien de ton ami Vincent, pourtant compte tenu du sujet il aurait dû réagir, à croire qu’il ne vient plus sur le blog de Monsieur Raffarin, ou alors Madame Royal l’a vraiment déçu…

    J’ajoute que tes échanges avec l’excellent Sil ne manquent pas d’humour.

    Très cordialement

    Jacques

  52. Roger Mathieu dit :

    Monsieur raffarin
    pourriez vous me relater dans le detail ce qui est reproché à madame royale.2) pourquoi xavier darcos de publis pas le nombre d’enseignants renuméré sans enseigné.il y en à 7000 détaché dans
    divers syndicats et un nombre de 32000 au total.donc à mon avis cette loi est normal,il faudrais que ceux qui sont renuméré à rien faire soient enfin employés.
    3) à quand l’autonomie des syndicat? ce qui permettrais de remettre les fontionnaires déttachés
    dans leur administration.ce serais beaucoup plus efficaces.

    roger.mathieu

  53. Pierre Archambeaud dit :

    Mr Lauffer,

    Vous parlez plusieurs fois d’un « chichi » dans votre texte.
    C’est quoi ? Un Chinois ? Un Chiffon ? Un Chimiste ?
    Je sais ce qu’est un chouchou ou encore un Chowchow, mais un Chichi, je ne connais pas !
    Merci de m’éclairer.

    Pierre ARCHAMBEAUD

  54. Pierre Archambeaud dit :

    Bonjour Mon Cher Jacques,

    Merci pour ton commentaire.

    Je pense que l’on va pouvoir atteindre « le 72ème Rugissant », je garde espoir. « La où il y la volonté, il y a un chemin » a souvent dit Jacques Chirac.

    A propos, sais-tu ce qu’est un Chichi ? Depuis le message sympathique (bien que pas toujours compréhensible) de notre ami Sir Lauffer, je cherche vraiment ce qu’est un Chichi. Tu crois que c’est un Chihuahua (ces horribles petits chiens), un chignon, une chiquenaude, une chigarette ( Ne fumez pas les amis !) ou du Chichon (cette espèce de m… que les accrocs nomment « H ») !

    Bienvenue chez les Chichi, ça ne marche pas non plus, c’est « Bienvenue chez les Ch’tis » !

    Alors moi je vois pas ce qu’est un Chichi et toi tu ne vois pas non plus (NON JACQUES TU NE VOIS PAS ! JACQUES DEFENSE DE REPONDRE ! LAISSE PARTICIPER LES AUTRES !!!).

    J’espère que les explications de Monsieur Lauffer seront limpides sur cette histoire de Chichi.

    Pour Vincent Z, il est peut-être parti en exil. On lui a déjà lancé plusieurs appels pour qu’ils reviennent et soit il ne capte plus internet, soit il est découragé. Il faut reconnaître qu’il était sympa et qu’il y croyait à la victoire de son égérie. Tu va vois, ce la va encore être de la faute de Sarkozy !

    Au fait Jacques, comment va Lorie, ton Chienchien ?

    Pierre ARCHAMBEAUD

    Nb : J’ai une piste : Jacques associé à Chichi ! Tu es d’origine Ch’ti et tu as un Chien, tu parles de la Chine, cela ferait Jacques Chichi.
    C’est ridicule ! Jacques Chichi ? Jacques Chichi ? Pourquoi pas Jacques Chuchu ou Jacques Cheche ???
    Non, Jacques Chichi, non je ne vois pas ! Et puis toi tu te nommes Jacques D’Hornes. Donc ce n’est pas toi  !

  55. Pierre Archambeaud dit :

    Mea Culpa,

    Dans ma réponse à Jacques D’Hornes (allias l’Amiral), l’heure tardive, la non-relecture et l’inatention m’ont fait valider mon texte trop vite. Des « coquilles » se sont glissées dans mon commentaire.
    Ainsi, concernant « Vincent Z », j’ai écris : « On lui a déjà lancé plusieurs appels pour qu’ils reviennent ». Il s’agissait évidemment d’écrire « pour qu’il revienne ». Si j’étais de mauvaise foi, je pourrais dire que je parlais de ses commentaires et donc souhaiter que « ses commentaires reviennnent ». Mais il faut savoir reconnaître se erreurs.

    Et puis comme cela, on a encore gagné un commentaire….

    Pierre ARCHAMBEAUD

  56. Pierre Archambeaud dit :

    Mea Culpa (bis) et anniversaire en rapport avec Monsieur Z,

    Vincent Z ne m’aura donc pas du tout porté chance ! Admirez le très beau  » Tu va vois, ce la va encore être de la faute de Sarkozy ! » ( à prononcer comme la vigie du navire pirate quand il coule dans Astérix).

    A propos de Vincent Z et donc de défaite présidentielle, nous sommes le 21 avril.
    Il y a 6 ans, Monsieur Z et les siens connaissaient une défaite historique avec la pulvérisation d’un certain Monsieur J…. Un Monsieur J… qui avait déjà coulé en 1995. L’an dernier ce fût le cas d’une dame Royale, pourtant atout maître d’un jeu de cartes (à 20 euros l’adhésion à l’époque).

    1995 – 2002- 2007 : Et un, et deux et trois zéros !! Dites-le avec des fleurs (sans épines) !!!

    Pierre ARCHAMBEAUD

  57. laufer dit :

    BONJOUR MR ARCHAMBEAU
    le 19.04 j’ai ecrit un petit complement a mon commentaire de ce meme jour;qu’est il devenu?y a t’il censure?
    Merci .

  58. laufer dit :

    MR ARCHAMBEAU
    J’ai relu vos differents commentaires,et je vous confirme que vous pouvez faire politique;je vous recommande toute fois de consulter alain afflelou pour avoir une vision un peu plus affiné,et audika pour peut etre mieux entendre ce que disent les francais moyens
    adieu monsieur archambeau,j’ai compris que vous etes trop fort!!!! bonne chance dans vos affaires et votre future carriere politique

  59. laufer dit :

    mr archambeau
    j’ai une confidence importante a vous faire au sujet de chichi,arreter de vous creuser la tete;chichi aussi appelé jacquot ,c’est le grand qui logeait a l’elysée…mais si le grand qui disait n’importe quoi et son contraire dans la meme journée……… mais si il est encore apparu cette année au salon de l’agriculture………un grand, il a meme declarer a la tele que la delocalisation des entreprises francaise etaient un bien pour le pays ,devant un parterre de jeunes invites mais si reflechissez……consultez votre cercle d’amis,peut un en aura encore le souvenir! je vous felicite pour votre culture generale,vous connaissez beaucoup de chicha,chicou,chicihuia et autres,plus l’histoire d’asterix dont je n’avais meme jamais entendu parler,j’en aurais appri des choses avec vous!!!
    trop fort!

  60. Pierre Archambeaud dit :

    Bien Cher Monsieur Laufer,

    Monsieur Archambeaud (avec un d à la fin…) constate qu’il vous a bien occupé ce 21 avril. Trois commenaires à 10h03, 10h29 et 13h48, je n’en demandais pas autant.

    Plus sérieusement, je vais tenter de répondre à vos interrogations, voire à vos inquiétudes, sur un ton évidemment différent du vôtre, afin de ne pas lasser ce qui lisent nos échanges.

    1) 10h03
    Vous me demandez si j’ai censuré la fin de votre article du 19 avril.
    J’ignore si la censure existe sur ce blog, je crois qu’il y a parfois, quand certaines limites sont dépassées, une légère modération, mais vous me pardonnerez de ne pouvoir vous répondre en ce qui concerne la fin de votre article.
    En tous les cas, sur ce blog, je ne dispose d’aucun pouvoir, il ne m’a été affecté aucune responsabilité et je suis peiné, car je pensais que vous m’aviez bien lu l’autre jour.
    Je n’ai visiblement pas été assez pédagogue, je m’en excuse et donc je vous l’écris de nouveau : je ne travaille pas pour Jean-Pierre Raffarin !
    Donc si il y a eu « censure », ou plus exactement si vos propos ont été modérés, croyez bien que je n’en suis pas à l’origine et c’est sans doute parce que vous aviez franchi certaines barrières.
    Mais bon, je n’en sais strictement rien !

    2)10h29
    Je peux « faire politique ». J’ignore ce que signifie « faire politique ». Je sais ce que veut dire « faire tapisserie », « faire la vaisselle » ou « faire l »acteur », mais « faire politique », je ne vois pas.

    Pour « Alain Afflelou », effectivement, il est temps que j’aille changer mes lunettes. J’aime bien cette enseigne, mais je ne m’interdis pas d’aller en voir d’autres.

    Pour « Audika », là vous appuyez sur un point sensible : j’ai une très mauvaise audition de l’oreille gauche. Un handicap que je relativise, quand je compare mon petit mal avec les soufrances de beaucoup de nos compatriotes. Je n’ai jamais vu une personne handicapée qui se plaignait, alors vous pensez bien que je ne vais pas m’attarder sur mon petit sort. Ce ne serait pas digne !

    Vous parlez des « Français moyens » : il n’y a rien de pire que d’attaquer des gens sur leur physique. Il y a des Français de toute taille, des grands, des petits, des moyens, de toutes les couleurs et c’est cela qui fait l’identité de la France. Je mesure 1m89, mais pas besoin d’aller chez Audika pour entendre ce que me disent ceux ne font pas la même taille que moi ! Vous semblez dire que les Français qui ne sont pas grands en taille parlent moins distinctement que les autres : je vous trouve sectaire !

    Vous me dites « adieu » : je suis rassuré de constater qu’après cet adieu déchirant, vous revenez en grande forme 3 heures et 19 minutes plus tard. Un temps, j’ai cru que vous nous quittiez, ce qui aurait été vraiment triste, mais bon vous êtes là, alors tout va bien !

    Je suis « trop fort » : trop fort en quoi et vis-àvis de quoi ?

    Pour ma « future carrière politique », on en reparlera vous et moi, si vous le souhaitez. Mais je ne pense pas en avoir une, car je n’en vise pas une.

    3)13h48
    « Chichi », c’est donc « Jacquot », « le grand qui logeait à l’Elysée » ! Alors-là, je m’enfonce encore un peu plus dans l’ignorance.
    Un « Jacquot », c’est le surnom que donnent certains enfants aux perroquets. Ils disent souvent « Jacquot est content » ou « Répète Jacquot, t’auras un sucre ». Mais là je ne vois pas. Et puis êtes-vous sûr que ce perroquet dont vous parlez habitait bien à l’Elysée et non au 10 Downing Street à Londres ? Parce que Sir Winston Churchill, décidemment très à la mode sur cette page, possédait un perroquet qui d’ailleurs vivrait toujours. De là à ce qu’il l’ait appelé Chichi, il y a un pas que je vous laisse la responsabilité de franchir….
    Par contre, je suis convaincu que l’on ne trouve pas le moindre perroquet au Salon de L’Agriculture. Je ne vois pas ce que feraient ces animaux en un tel endroit, surtout qu’ils sont protégés par la Convention dite de Washington.

    Mon cercle d’amis est large, mais je ne me vois pas l’interroger sur les délocalisations. Je peux essayer, mais pour vous faire plaisir ! Je ne garantis pas de résultat.

    Je poursuivrai par un paradoxe : vous louez ma culture générale, ce qui est agréable à lire, mais vous l’associez à des termes que je ne connais point : « chicha, chicou et chicihua » sont des mots que je n’ai jamais employés en 36 ans de vie et dont j’ignorais qu’ils « existassent » !

    Par contre pour Astérix, là, si vous n’en n’avez jamais ouvert un, il n’est pas trop tard : vous pouvez en acquérir un exemplaire dans un nombre impressionnant de points de vente.

    Vous achevez votre aimable commentaire par un nouveau « trop fort ». Je terminerai le mien par un « bien amicalement, Cher Monsieur Laufer, de la part de Pierre Archambeaud (avec un d à la fin…) qui vous salue bien ».

    La preuve :

    Bien amicalement, Cher Monsieur Laufer,
    de la part de Pierre Archambeaud (avec un d à la fin…) qui vous salue bien.

  61. Pierre Archambeaud dit :

    Monsieur Laufer,

    J’ai oublié de vous demander qui donc était ce « Chichi » dont vous m’avez parlé.

    D’après vos explications, le « Chichi » serait un synonyme de « Jacquot », ce qui pour moi est incompréhensible.

    Aidez-moi, sinon je vais être obligé de sortir mon « plan B ».

    Pierre ARCHAMBEAUD

    Nb : Mon « plan B », c’est Jacques d’Hornes ! Une interrogation ? Un besoin d’éclaircissement ? Une « opération Jorétapo » (cf archives). Demandez Jacques d’Hornes et il mettra tout son talent à votre service.

  62. laufer dit :

    mr archambeaud avec un D
    vous avez ecris le 20.04 23hO7. puis le 21.04 2h14
    LAUFER AVEC 2 F LAUFFER
    MR archambeaud ,nul ,n’est parfait!!
    pour chichi chirac jacguot,je pense que meme avec un dessin vous ne comprendriez pas,je jette l’eponge,et vous laisse avec ce dileme
    ne sortez pas votre plan B sortez tout court
    quant a mon complement de commentaire,il etait tout a fait correct,respectueux,sans citer aucune personnalitée politique,vous me demandiez ce que j’avais fait pour ameliorer ma condition et celle de mes concitoyiens,je vous ai repondu avec force details……DOMMAGE!!!!!!! Il est vrai que toute verité n’est pas forcement bonne a dire,ni a ecrire et encore moins a lire
    ne manquer pas ce soir a 20 H 50 le film de serges moatti,la vie de françois(francois l’homme qui avait toujours un chapeau,francois mi te r bravo vous avez trouvé
    trop fort
    jacques d’hormes connait pas, moi c’est armand laufer je me suis toujours comme on dit « demerdé « tout seul,et apparemment bien reussi;autrement dit aide toi et le ciel t’aidera Veuillez recevoir cher monsieur Archambeaud
    ,mes salutations distinguées
    bonsoir mr archambeaud avec un D

  63. laufer dit :

    mr archambeaud
    je m’excuse de revenir a la charge,mais je suis tres inquiet au sujet de votre plan B.l’anxieté me gagne,es ce le meme plan B que celui concocté par votre president adoré J.C.pour sauver la france,apres le referundun sur la constitution europ…rassurer moi.
    Merci d’avance cher ami!

  64. Pierre Archambeaud dit :

    Monsieur Laufer,

    Enfin je sais qui est « Chichi » !

    Franchement, je suis un petit peu choqué quand on attaque quelqu’un sur son nom de famille. Je trouve cela vraiment nul d’ailleurs.

    C’est le dernier recours quand on n’a pas d’arguments défendables et c’est bien triste.
    Et puis, cela ne me serait jamais venu à l’idée de nommer le Président Mitterrand « Mimi », VGE « Gigi » ou Georges Pompidou « Pompom » !

    Enfin, on a la crédibilité que l’on mérite.

    Avant de clore nos échanges de façon sans doute définitive, pour l’intérêt général de ce blog, je note qu’une fois de plus vous ne m’avez pas lu. Cela ne me peine pas, mais puisque vous soutenez que j’ai « censuré » la fin de votre message, alors « requête accordée ». Si cela vous fait plaisir, c’est tout ce que je demande, car je suis pour la paix dans le monde ! Par contre pour les drames du 11 septembre 2001, je n’y suis pour rien !

    Pour François Mitterrande et Serge Moati, je n’étais pas devant ma télévision ce soir, comme tous les autres soirs d’ailleurs. Ce n’est pas un manque d’intérêt pour le petit écran, bien au contraire, mais c’est un manque de temps, car à cette heure-ci, je suis rarement chez moi. Je ne comprends pas trop ce que le défunt Président vient faire dans ce débat sur Madame Royal, mais puisque vous y tenez, là encore, « requête accordée ». Vous noterez mon sens développé de la diplomatie…

    Si vous ne connaissez pas Jacques D’Hornes, alors vous ne devez pas souvent venir sur ce blog. Le nom « D’Hornes » est celui qui figure le plus ici après celui du concepteur de cet espace, Monsieur Raffarin. Je pensais que cette information ne vous avait pas échappé, je m’aperçois que « L’Amiral » a encore des efforts à faire pour être pleinement reconnu. Pourtant, du talent il en a !

    Dans votre message, vous « m’ordonnez » de « sortir tout court » : je vais vous décevoir, mais sortir de ce blog ne me viendrait pas à l’idée. Et puis ce serait laisser le champs libre à certains esprits « surprenants ».

    Pour le référendum sur l’Europe, quand le Président Chirac et le Premier Ministre Raffarin disaient qu’il n’existait pas de « Plan B », ils disaient la vérité. Mais visiblement, vous saviez mieux qu’eux…

    Vous terminez par « Cher Ami », alors vous voyez, on peut quand même espérer s’entendre.

    Votre Cher Ami,

    Pierre ARCHAMBEAUD

    Nb : Il y a cependant une très vive qualité que je vous reconnais pleinement : vous n’avez pas besoin de vous abriter derrière un pseudo ridicule de type « Zorro86″, mais vous signez vos commentaires de votre nom et de votre prénom. C’est la moindre des choses quand on veut être considéré et écouté. Parce que si vous vous étiez caché derrière un pseudo « Zorro86″, vous pensez bien qu’entre vous et moi, il n’y aurait même pas eu le début d’une polémique. Surtout « Zorro86″ : je trouve cela consternant et je plains le « vaillant et courageux » donneur de leçons qui se cache derrière cette appelation.

  65. laufer dit :

    mr archambeaud D
    IL est 8H24 Vous ne m’avez pas encore repondu!vraiment vous me manquez,sachez que vous etes ma dose de vitamines C journaliere!
    bonne journée ne tardez pas trop merci!!

  66. jacques fleury de valbois dit :

    aprèsquelques jours de lecture de ce blog,je constate qu’il est tenu par deux cerberes;suffisants et detenteur de la vérite .
    Vous vous êtes appropriés ce blog et vous rendez cet espace désagrable .
    Et si les corespondant sont si betes si au ras de la moquette lancer des thémes,les institutions les réformes sociales ;comment procéder à des réformes douloureuses en périodes de récéssions économiques.
    Un peu d’air? car Mme Royale et la chine c’est pesant .

    Ily a un réel risque d’enlisement de ce blog.

  67. laufer dit :

    mr archambeaud bonjour!
    sachez que je vous respecte pleinement;je suis de la meme famille que vous,(politiquement)sauf que je venere pas les meme personne que vous;j’ai ete ravi de dialoguer avec vous,tout le plaisir a ete pour moi!!!!
    bonne fin de journée

  68. Pierre Archambeaud dit :

    Mon Cher Ami Monsieur Laufer,

    Avant de répondre à vos 2 sympathiques messages, pardonnez ce petit message personnel adressé à Monsieur Fleury de Valbois.

    Cher Monsieur Fleury de Valbois,

    J’ignore qui sont les cerbères (je suis peut-être l’un d’entre eux…), mais le principe d’un blog est que chacun puisse s’exprimer dans le respect. Sauf l’estime immense que j’ai pour vous, je ne suis pas sûr que vous soyez de ceux qui fixent ici les règles. Vous noterez cependant qu’il n’y a pas eu la moindre insulte entre Monsieur Laufer (je présume que c’est lui l’autre cerbère !) et moi. Vous en aurez la preuve en lisant ou en relisant ce qui précède.
    Par contre, lorsque vous employez l’expression suivante  » deux cerbères suffisants », « les correspondants sont si bêtes », là vous au moins, vous n’insultez personne et vous respectez les autres. Un bel exemple !
    Pour ce qui est de Madame Royal et de la Chine, n’étant pas celui qui fixe l’ordre du jour, vous voudrez bien vous adresser à qui de droit, pour lui faire part de votre mécontentement.
    Sauf erreur de ma part, on ne vous trouve pas très souvent ici : alors n’hésitez pas, venez éclairer de votre lumière les bêtes correspondants qui sévissent ici !

    Retour à Monsieur Laufer :

    A défaut d’être une vitamine C, j’espère que je ne vous ai pas empêché de dormir.
    Dialoguer avec vous semble en avoir saoûler quelques uns et dans ce cas, rien ni personne ne les a contraint à lire nos échanges.
    Je vous trouve bien sympathique et je ne doute pas que nous nous retrouverons plus tard sur ce blog.
    Je ne vénère personne, mais je suis un incurable chiraquien. Quand il est attaqué, je vois rouge.
    Ne vous tourmentez pas : je savais bien qui était Chichi, même si j’ai toujours été allergique aux « Chichi » et autres « Jacquot ». Il ne me viendrait pas non plus à l’idée d’écrire « Nicolas » lorsque je parle de Monsieur le Président de la République ou « Rara » qu’en mes écrits s’adressent à Monsieur Raffarin. Mais bien sûr, vous êtes libre de penser, dire et écrire ce que vous pensez.

    Mon Cher Monsieur Laufer, on se retrouve et on se reparle quand vous voulez.

    Très respectueusement et très amicalement à vous,

    Pierre ARCHAMBEAUD

    NB : je crois que Monsieur de Valbois attend votre réponse à sa gentille sortie. C’est vous qui voyez !

  69. laufer dit :

    MR jacques fleuy DE valbois
    le cerbere vous reconnais le droit de pretendre d’avoir eu a lire des commentaires d’une banalitée affligeante;je reagissais a un commentaire sur mme royale que je n’approuve pas,je pretendais que la droite avait aussi des tetes de liste et meme des rigeants a la moralité discutable et souvent condannés;vous etes un peu trop severe et peu tolerant avec moi,vous vous doutez bien que mr archambeaud connaissait chichi,je suis rentré dans son jeu avec une pointe d’humour qu’apparemment vous n’avez pas compris ou apprecié,je ne vous en tiendrais pas grief et je m’en excuse,toutes fois ayez l’ammabilitée s’il vous plait de vous exprimer sur cet article signé de mr raffarin,et vous serez dans le cadre strict de ce blog.

    surtout ne debordez pas,car on pourrait vous carricaturer en cerbere
    bonne journée avec tout mes respects

  70. Daniel DELVERT dit :

    Bonjour,
    Un de tes anciens collaborateurs sur Poitiers voudrait te féliciter pour ta vigilance à l’égard des déclarations de politique locale, nationale, voire internationale de Ségolène Royale. Mme Royale se caractérise par un comportement bien « évolutif » ( ?) suivant les lieux et les époques…
    Pourtant, ce suivi légitime de JP RAFFARIN, ancien 1er Ministre et ancien Président de la Région POITOU-CHARENTES, porte certains journalistes à des commentaires souvent faux ou au mieux confus : beaucoup d’entre eux disent que S. ROYALE a battu JP RARRARIN à la Présidence du Conseil Régional.
    Un petit rappel historique :
    - JP RAFFARIN a démissionné de la Présidence de Poitou-Charentes et de son poste de Sénateur de la Vienne en 2002 lors de sa nomination comme 1er Ministre de J. CHIRAC. Profitons-en pour dire qu’il y restera jusqu’en 2005, ce qui le rend le 1er Ministre qui a gouverné le plus longtemps à ce poste sous la Vème République (surtout sous un mandat désormais de 5 ans).
    - S. ROYALE a été élue à la Présidence de Poitou-Charentes en 2004 en battant la liste de E. MORIN qui avait succédée à JP RAFFARIN.
    - Souvenons-nous aussi que S. ROYALE a été candidate en 1992 à la Région, battue par JP RAFFARIN. Elle sera élue Conseillère Régionale et démissionnera au bout d’une semaine pour préférer un poste au Gouvernement BEREGOVOY.
    Mon cher Jean-Pierre, chers lecteurs et j’espère, messieurs les commentateurs, ce petit rappel n’aura pas été inutile !!!

  71. Pierre Archambeaud dit :

    A Monsieur Daniel Delvert,

    Monsieur, je ne vais pas « commenter votre commentaire », mais juste vous informer que lorsque l’on donne des leçons d’histoire (ce que je préfère aux leçons de morale), il est faux d’écrire que Monsieur Raffarin aura été le Premier ministre qui aura été le plus longtemps en fonction. Vous oubliez Lionel Jospin, à Matignon de 1997 à 2002.
    Ommission pardonnée, car, pour paraphraser le ministre Eric Besson « Qui se souvient de Monsieur Jospin ? ».
    Et puis vous oubliez le Président Georges Pompidou, Premier Ministre de 1962 à 1968, le seul Premier Ministre passé directement de Matignon à l’Elysée. Pompidou, c’était quelqu’un !

    Et toc…

    Pierre ARCHAMBEAUD

  72. 顾荟璋 dit :

    对不起:e-mail发错了,应该是:www.mot_hexun@163.com

  73. JEROME dit :

    Ségolène Royal disqualifiée de la démocratie , fût-elle participative
    http://www.dailymotion.com/video/x4kdbf_royal-fountaine_news
    Si vous mettiez cette video en valeur sur votre blog !

  74. B dit :

    Bonjour

    Des politiques condammnées sot toujours présents il y en a je croie quelques uns (M. Juppé, M. Balkany pour citer des personnes de l’UMP).
    La question est seules les personnes honnêtes (non précédemment condamnées) doivent elle pouvoir être élue ou est ce aux électeurs de faire ce choix ? A priori c’est le deuxième.

    Bien à vous, avec plus de pondération et d’humour !

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

avril 2008
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Syndiquer ce Blog