Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

2 commentaires

  1. Jacques d'Hornes dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Billet très intéressant mais qui demande réflexion, surtout que j’ai entendu ce soir dans le 18H00 de Public Sénat, après vous avoir vu dans l’hémicycle lors du débat sur les OGM, que le Parti Socialiste s’agitait beaucoup en vue du congrès du 7 juillet (vote aux 3/5) sur la Constitution, je crois qu’ en la personne du Sénateur Jean-Pierre Bel, Président du Groupe Socialiste au Sénat, ils ont des velléités de « marchandage »….

    Je vous laisse. Par ce billet, vous nous procurez une très bonne lecture.

    Très cordialement

    Jacques d’Hornes

  2. Jacques d'Hornes dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,

    J’ai eu l’occasion de lire les différents rapports proposés qui permettent de faire des comparaisons avec des parlements d’autres pays européens. Leur lecture est très intéressante mais il faut être parlementaire ou un habitué des hémicycles et des commissions pour pouvoir émettre certaines conclusions.

    Comme simple observateur, et encore disons plutôt téléspectateur, car je n’ai jamais eu l’occasion, à mon grand regret, de parcourir le Palais du Luxembourg ni une autre chambre, j’ai remarqué qu’un certain nombre des propositions du rapport du Doyen Gélard étaient surtout d’ordre technique ou organique.

    J’ai quand même relevé certaines propositions qui me semblent ne pas être dépourvues d’intérêts surtout celles sur l’Europe et en particulier les 18, 20 et 21. Il faut reconnaître que dans les parlements de notre pays le domaine européen est un peu reléguer au second rang.

    Une autre m’a fait sourire, il s’agit d’une proposition sur le contrôle de l’action du gouvernement : 11, dynamiser la procédure des questions au Gouvernement en permettant aux orateurs d’exercer un droit de réplique. Il n’est pas précisé s’il s’agit des questions orales ou d’actualité. Si ce sont les questions d’actualité, je ne peux pas m’empêcher de penser au Président Poncelet et à son rappel du respect des deux minutes trente lors des questions au Gouvernement et je crois qu’il sera bien difficile d’avoir plusieurs questions lors d’une séance si cette proposition est adoptée, je connais un certain nombre de sénateurs qui sont assez accrocheurs et jamais satisfaits de la réponse des Ministres surtout quand ils sont dans l’opposition.

    Une proposition qui ne figure pas dans les 21 propositions mais qui fait partie de son rapport n°96, a attiré mon attention : l’éternel obstination sur la parité hommes/ femmes aux mandats électoraux et fonctions électives.
    Je pense que l’important est d’avoir des hommes et des femmes volontaires et compétents. J’y suis favorable quand le choix est possible mais je ne pense qu’il faille l’imposer.
    Qu’importe que ce soit un homme et une femme, deux femmes ou deux hommes : l’essentiel n’est-il pas d’être représenté au mieux ? La possibilité de faire de la politique est ouverte aux deux sexes et très facilitée dans la vie moderne. Je pense que s’il n’y a pas davantage de femmes dans la politique c’est parce qu’elles ne s’y intéressent pas, la preuve est faite : regardez la fréquentation de votre blog, je félicite au passage Mary, Caroline et Anaëlle, de temps en temps, régulièrement présentes.
    Y a-t-il certains domaines où les femmes excellent et où les hommes sont déficients ou vice-versa ? Il est vraiment dommage de se priver de personnes compétentes pour respecter cette parité.
    Nous pouvons aller très loin dans la parité : pourquoi pas la parité de couleur ou intergénérationnelle ?
    Dans la composition des commissions : respecte-t-on la parité homme/femme ?
    Je pense que la loi sur la parité ennuie beaucoup de monde, c’est comme certaines autres lois infondées : qui aura le courage de la supprimer ?

    Très cordialement

    Jacques d’Hornes

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

avril 2008
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Syndiquer ce Blog