Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

2 commentaires

  1. Jacques d'Hornes dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    « Je suis loyal, mais on ne me fera pas taire »

    La particularité dans la politique, c’est que l’homme politique ne peut exister que s’il milite pour un parti. Pas toujours facile pour quelqu’un qui revendique sa liberté.

    Bien qu’il soit très difficile de ne pas se plier aux exigences de son parti : il faut savoir faire passer l’intérêt du parti, cet homme doit quand même pouvoir exprimer ses convictions personnelles qui permettent d’amener des idées pour faire vivre ce parti. Il ne s’agit pas de suivre aveuglément la doctrine du parti. J’ai maintes fois répété dans différents commentaires que telle était ma vision du militantisme à laquelle on peut ajouter que l‘on peut également avoir de l‘admiration pour une personne que l‘on suivra dans son action.

    Votre loyauté n’est plus à démontrer. Votre expérience, votre désintéressement, votre notoriété et vos qualités personnelles vous permettent de pouvoir agir ainsi et vous auriez tord de modifier votre façon de vous comporter au sein de la majorité à laquelle vous apportez tant.

    Conviction personnelle : ne changez surtout pas, n’en déplaise à certains…

    Je n’ajouterai rien de plus concernant l’organisation de l’UMP, nous ne sommes pas dans la réforme du Parti.

    Très cordialement

    Jacques d’Hornes

  2. Claude ROLLET dit :

    On parle beaucoup des patrons voyous, mais que penser du gaspillages des élus.

    En effet, Mitterand pour sauver ses copains députés qui allaient se faire virer en perdant les élections de 1986 a, sous couvert de législatives à la proportionnelle, enfilé 90 députés supplémentaires à l’Assemblée (40 pour le PS, 40 pour l’UMP, le solde pour les petits partis, les loups ne se mangent pas entre eux). La proportionnelle a disparue le lendemain des élections, les 90 députés sont toujours, j’allais écrire présents, surtout toujours inscrits sur la liste de la paie.
    Gaspillage depuis 1986 hors frais = 532 Millions d’€ (3,5 Millards de francs) quand on cherche des sous partout … !

    Que proposent les élus et JPR en particulier pour participer aux économies indispensable à la lutte contre la crise ? et ne me répondez pas que les réformes, toutes loupées d’ailleurs à commencer par celle de la SNCF, vont y contribuer et qu’il faut patienter. Faux vous le savez.

    J’ai d’autres exemples si celui ci vous semble insignifiant.

    Qu’attendez vous pour agir rapidement et utilement, que tout explose ? n’essayer pas de sauver le système, il faut construire une nouvelle ère alors garder les milliards pour ce faire au lieu de les gaspiller encore.

    On distribue des Millions aux banques qui ne couteront pas un sous au contribuable que je suis parait-il, je demande que pour couvrir ces  »prêts », les biens des banques soient Hypothéqués comme tout citoyen qui emprunte et voit son bien hypothéqué jusqu’au complet remboursement . Pourquoi les banques ont-elles un régime de faveur ?

    Le peuple ne bouge pas parce qu’il a encore quelque chose à perdre vous le savez très bien, ce quelque chose vous lui confisquez tous les jours un peu plus, il va s’apercevoir un jour, très bientôt à mon avis, qu’il a tout perdu et il va réagir violemment. Quel gâchis !

    J’ai très mal à la France

    CR

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

juin 2008
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Syndiquer ce Blog