Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

2 commentaires

  1. Jacques d'Hornes dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour le Sénateur Hubert Haenel. Il apparaît comme un Européen très convaincu et dévoué. Depuis quelques temps déjà, je l’ai d’ailleurs plusieurs fois cité, je me rends régulièrement sur son blog où il nous apprend beaucoup de choses relatives à l’Europe.

    Dans ce billet, il nous décrit le travail affectant la Présidence durant six mois de l’Union Européenne, je le cite : « Une présidence de six mois – dont quatre mois et demi utiles – a beau se fixer pour but de mener à bien l’examen de tel ou tel texte, il suffit d’une décision du Parlement européen pour reporter la conclusion des travaux – et le bénéfice politique éventuel – à la présidence suivante. » et « La présidence de l’Union ne peut être un exercice spectaculaire, car elle est avant tout un maillon d’une chaîne : elle hérite des dossiers que la précédente présidence a su faire avancer, et les initiatives qu’elle lance ne peuvent se concrétiser que sous les présidences suivantes. »

    Il me semble que dans le jargon populaire on appelle cela du « travail d’….. » : Je commence et tu finis.

    Je me fais la réflexion suivante : Ne serait-il pas préférable qu’un pays qui ouvre un dossier, qui réfléchit sur un texte puisse en assurer la continuité jusqu’à son dénouement et récolter ainsi le fruit de son travail ? Cette façon d’agir aurait au moins l’avantage de réduire une perte de temps due aux différentes passations de suite et éviterait que l’idée première de ce dossier subisse quelques retouches et prenne éventuellement une autre direction que celle initialement prévue.

    Il me semble que tel était votre point de vue quand vous étiez à Matignon où vous disiez que bien souvent à sa parution une idée première n’obtenait pas le résultat escompté.

    Très cordialement

    Jacques d’Hornes

  2. colin dit :

    la droite vient de se tirer 2 balles dans les 2 pieds !! en votant cette loi contre son propre électorat : les cadres !! moi qui travaille comme une brute, qui a un trajet de 2 heures et demi par jour, les RTT sont ma bouée de sauvetage !! moi qui ai toujours voté à droite, je voterai à gauche, et ce, même si je dois voter mme royal !!! vous êtes vraiment redevenu, avec le vote de cette loi, la droite la plus bête du monde

Laisser un commentaire