Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

19 commentaires

  1. Massiah dit :

    Bravo!
    On compte sur vous pour surveiller cela comme le lait sur le feu!

    Patrick Massiah

  2. POUPONNOT Yves dit :

    Après avoir alerté tous mes contacts UMP et sympathisants, c’est avec grande satisfaction que je lis votre message.
    Attendons la suite.
    Il est quand même navrant, d’entendre aujourd’hui un syndicaliste « exiger le maintien en l’état des activités » de Heuliez. Quand on pense qu’une des activités de l’usine consiste à fabriquer des voitures décapotables…! qui peut se permettre, en pleine crise, d’acquérir ce genre de véhicule? « peut etre les bénéficiaires du bouclier fiscal, tant décrié?
    Bravo pour votre implication dans l’économie de notre région.
    Bien respectueusement
    Yves Pouponnot

  3. vincent jean augustin dit :

    Qu’en est il de la mise en fabrication du véhicule doté de la technique Michelin Active Wheel, une révolution technologique qui correspond bien aux complémentarités qui peuvent être exploitées avec HEULIEZ…..?

  4. Pierre Daudin dit :

    Bravo pas le moment de lacher Heuliez c’est important pour notre régieon

  5. zeltner dit :

    Ne faudrait_il pas assujétir l’aide publique au secteur automobile à un engagement contractuel controlé par l’état d’investissement dans de nouvelles conception de l’automobile et de nouvelles activités autres que l’automobile?

  6. jany guiot dit :

    Je ne sais pas si la technologie d’Heuliez est la plus fiable dans le domaine, mais l’important est de sauver des emplois, et d’empêcher dans la mesure du possible l’hémorragie de notre industrie.

    Merci pour Heuliez, Monsieur le Premier Ministre.

    jany guiot

  7. SEDAT dit :

    Bsr Jean-Pierre Raffarin…!
    La voiture électrique a de l’avenir devant elle,tout comme les voitures hybrides,je suis tjrs dans l’attente de la mienne que je viens de commander chez Renault France depuis deux mois,une Clio Campus II noire métalisée nacrée fabriquée en Slovénie ,tellement que celle-ci a du succès que l’usine de Flins dans les Yvelines (France) va réouvrir ses portes,un véritable succès,j’ai hâte de l’avoir…!

    Bonne soirée,Reynaldo.

  8. Alain dit :

    Quand on regarde le site web d’Heulez qui fait des banquettes des capotes et une petite décapotable déjà ancienne, et qu’en tout petit on voit les véhicules électriques et le lien sur cleanova qui est non disponible on est abasourdi.
    Heulez est l’exemple type de l’entreprise vieillissante n’ayant rien innové depuis des lustres, et qui ronronnait sur un acquis.
    La cleanova est une arlésienne qui a démarré il y a 9 ans….
    D’accord c’est un concurrent à Bolloré mais loin derrière.
    Le moteur roue Michelin, ce n’est pas avec cette entreprise qu’il faut créer un partenariat
    En tout cas pas dans l’état ou elle est.
    Etre un spécialiste de la production, de la mise en production, de la carrosserie etc.. fait d’Heuliez une entreprise de sous traitance et la sous traitance automobile, même aidée, sponsorisée, restera à l’agonie quand les subsides seront consommés.
    La technologie de la voiture électrique acquise depuis 9 ans, permettez moi de douter la dessus
    9 ans de R&D pour arriver à monter un moteur et des batteries, dans une kangoo ou un scenic
    Ou est l’innovation ?

    Il y a des gens qui ont construit cet édifice des gens qui ont sué pour son succès.
    Haro sur ses dirigeant qui ont mis tous leurs oeufs dans le même panier, et utilisent la détresse de leurs employés pour gagner quelques mois.

    Alain

  9. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Bravo, Cher Jean-Pierre, à vous et à votre Région pour la construction de cette voiture électrique par Heuliez, et oui bien évidemment, notre Président ne pouvait manquer ce rendez-vous avec le futur si important pour la préservation de notre planète.
    Aussi défendez avec son appui la construction de cet engin.

  10. LIBIS dit :

    Comment pouvez vous passer sous silence que les communautés urbaines; les departements et les regions s’equipent sans discontinuer de bus Mercedes, MAN, SETRA, Volvo, etc, achetés avec les fonds publiques, fonds publiques qui maintenant devront venir en plus au secours de nos constructeurs ! Il n’ y a que la France pour agir ainsi !
    Meme scandale chez les pompiers (equipés Mercedes, Iveco , MAN !! ) à la gendarmerie avec Ford , Iveco alors que Renault, Peugeot et Citroen sont sur les rangs, dans les hopitaux ou le lobby allemand n’arrète pas de de nous envahir d’ambulance Mercedes, Volswagen et Ford! !!
    La palme à la madone de Biaritz avec l’equipement des brigades autoroutieres en Subaru totalement obsoletes que notre pilote Citroen LOEB ridiculise depuis 5 ans sans discontinuer !! Effectivement , avec de tels exemples de nos gouvernants et administrations, nous aurons bientot 3Mio de chomeurs et un constructeur de plus au tapis !

  11. CDP dit :

    La récession économique dans laquelle nous nous enfonçons, met régulièrement en évidence des cas douloureux que les salariés concernés, les syndicats et les politiques utilisent comme autant de plate-formes pour faire valoir leurs revendications. Heuliez, le carrossier des Deux-Sèvres est le rat mort de le semaine. Le métier d’ Heuliez, c’était en quelque sorte de répondre avant que la délocalisation ne soit à la mode, au besoin de capacité supplémentaire des constructeurs automobiles, pour des séries de véhicules plus courtes, des carrosseries spéciales ou des sous-ensembles complets.

    Heuliez, comme Pininfarina en Italie et bien d’autres, a vu sa position être de plus en plus menacée, à la fois par des méthodes d’assemblage plus flexibles qui autorisent les constructeurs à prendre en compte sur leurs lignes normales et à moindre coût, des carrosseries spéciales, ainsi que par la concurrence des pays à coût de main d’oeuvre faible. Ce n’est pas la « crise » qui tue Heuliez. Celà fait plusieurs années qu’ Heuliez lutte presue sans espoir, en effet, pour sa survie, en tentant de développer une technologie qui lui est propre (toits des coupés-cabriolets), en présentant des véhicules spéciaux, puis en utilisant des fonds qui lui ont été alloués par la Région Poitou-Charente pour développer des véhicules électriques, dont Ségolène Royal s’est faite la championne. Avec un programme ambitieux, puisqu’ elle avait fixé à cette entreprise l’objectif totalement irréaliste de produire un véhicule à 5000€. Un miracle de plus à mettre à son actif et que le manangement de la société acculé au précipice avait fait semblant d’ accepter. Le prototype présenté revient en fait à 14000€, ce que n’importe quel ingénieur même pas compétent aurait pu prévoir. Qu ‘à celà ne tienne, on subventionnera donc les acheteurs.

    Donc pour sauver 1000 emplois de l’ inévitable, on a subventionné aec de l’ argent public, un véhicule strictement invendable, qu’il faudra subventionner pour en vendre néanmoins à quelques entreprises publiques ou collectivités locale de la Région Poitou-Charentes, afin de maintenir non pas 1000, mais peut-être 100 ou 200 emplois pendant quelques années de plus, avant l’extinction des feux.. Lorsque les politiques de droite ou de gauche d’ailleurs, se mêlent de redéfinir les stratégies d’ entreprises en difficulté, l’ histoire a déjà été écrite mille fois. L’ échec est au bout d ‘un chemin pavé de subventions, de dettes et de promesses non tenues. Le courage en politique comme en économie, c’est aussi de savoir dire stop. A condition, bien entendu, que l’ on comprenne une fois pour toutes, que la finalité d’une entreprise n’est pas de créer de l’emploi. Elle est de trouver un marché et de réaliser des profits, la création d’emploi étant la conséquence de ce préalable et non pas l’inverse.

  12. JPM dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    En m’intéressant à Heuliez, j’ai découvert ceci :

    HEULIEZ ELECTRIC immatriculéle 20/09/2008(la Boujaliere – 79140 LE PIN)
    HEULIEZ ENGINEERING AND DESIGN créé le 24/11/2008 (la Boujaliere – 79140 LE PIN)
    HEULIEZ MANUFACTURING créé le même jour. (7 Rue Louis Heuliez – 79140 CERIZAY)

    Comment se fait-il que cette société crée de nouvelles sociétés alors qu’elle déclare être en difficultés depuis plus d’un an ?
    N’aurait-elle pas ainsi transféré tout ce qui est innovant, sachant que le Heuliez traditionnel allait sombrer ? Dans ce cas, l’Etat doit -il s’engager à sauver une société moribonde qui aurait mis ses meilleurs oeufs dans un autre panier ?

    Est-il possible de creuser ces informations ?

  13. Petit économiste dit :

    Démantèlement d’Heuliez ??

    Et si la position du Chef de l’Etat était de s’engager vers un démantèlement d’Heuliez au profit d’un pôle dédié au véhicule électrique ?? Cette hypothèse se profile et laisse craindre que l’entreprise ne puisse plus exercer en nord Deux-Sèvres comme actuellement.
    En tout état de cause, l’accès d’un constructeur autre que Renault ou PSA à des aides directes de l’Etat semble difficile, pour ne pas dire verrouillé… pourquoi autant de précautions, autant d’attentes avant d’avoir une réponse définitive, pourquoi également Mme Lagarde ne peut elle pas répondre directement aux sollicitations de tous sur ce dossier ??? Autant de questions sans réponses actuellement. D’autres pistes de réflexion pourraient également éclairer le débat : lire ici : http://www.lepetiteconomiste.com/Heuliez-help-live-or-let-die,1373 avant d’avoir le plaisir d’une interview Monsieur le Premier Ministre ??

  14. Mary dit :

    Le commentaire de CDP résume exactement la situation ; il est réaliste et de bon sens.
    Il est nécessaire de tenir compte de ces réflexions dans la stratégie de sauvetage de cette entreprise.

  15. kad dit :

    encor cpmbien de temps a attendre!!!
    le pouvoir on vous l’arrachera des mains, comme dans l’Histoire.
    Paske jamais vous nous le donnerez.
    et ce monde c’est pour l’instant le votre, pas le notre.

    pour une fois qu’ils veulent sauver une entreprise, faudrait se demander si cela ne cache rien… si c’est simplement a titre exemplaire, ou si c’est pas le plus facile.

  16. Hummel André dit :

    Quand est-il ,de cette concurrence avec un projet des entreprises de Mr Bolloré,invoqué auprès de
    Madame Royal par des employés d’ Heuliez, et qui insupporterait Mr Bolloré, selon des informations
    entendues aujourd’hui même dans le JT de Canal+ ? Merci pour l’information.

  17. Georges Bailly dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,
    Heureusement que vous êtes intervenu auprès du Président de la République, que se serait-il passé sans votre intervention? Je ne suis pas de votre Région, mais cela ne m’empeche pas de m’interesser à la marche des grands entreprises locales, où qu’elles soient situées. Bravo, donc. Toutefois je déplore que l’on soit obligé d’en arriver au Chef de l’Etat pour qu’un tel problème soit pris en compte. Où est passée la décentralisation?
    Pour terminer, je suis particulièrement heureux de pouvoir relire votre carnet depuis sa reparution.
    Bian à vous et respectueusement,
    Georges Bailly

  18. Section socialiste de l’île de Ré » Heulliez, nouvelle bataille Sego-Sarko ? dit :

    [...] Raffarin, l’ancien président de la région évincé en mars 2004, explique: “Le Président prend le dossier Heuliez en main” “Je me suis entretenu ce matin avec le Président de la République du dossier Heuliez. Bien [...]

  19. Patrice Hénin dit :

    Ah ! J’avais peur qu’il ne soit pas attaché au développement de nos capacités industrielles.

    Je suis rassuré.

Laisser un commentaire