Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

13 commentaires

  1. SEDAT dit :

    Vous êtes excellent Jean-Pierre Raffarin,je vous verrai bien revenir en force au sein du gouvernement,la France a besoin de vous,ce matin,j’ai écouté très attentivement l’analyse politique de Christophe Barbier sur « LCI »,il est très fort,je pense exactement comme lui…!
    Sinçèrement votre,@+,Reynaldo.

  2. Ernest GRANSAGNE dit :

    Bonjour Monsieur Raffarin,

    contrairement à France-Inter, je n’ai pas entendu prononcer le mot « fronde » par les journalistes d’Europe 1. Pas plus que « fracture », « scission », ou autres qualifiquatifs bien sentis, dès qu’il s’agit de mettre le Président en ligne de mire.

    Ce que vous développez aujourd’hui est encore une fois commandé par « la réalité de terrain ».

    On devrait être fiers et ravis de voir que le Sénat fait tout simplement son travail.

    Je ne vois pas ici matière à polémique, absolument pas.

    Ce qui n’aurait pas été normal, c’est que personne ne se soit élévé contre le texte de la chambre des députés, tel qu’il était rédigé.

    Merci Monsieur le Sénateur de l’avoir fait, ainsi que les autres Sénateurs avec vous.

    On ne va pas se plaindre que les outils de la République fonctionnent bien, n’est ce pas ?

    Cordialement et respectueusement vôtre.

  3. Alain Soler dit :

    C’est l’incendiaire qui s’étonne que la maison brûle ! Pas de Pataquès dites-vous, avec un grand sourire fier de votre Coup médiatique ?

    Pourquoi en effet ces tribunes publiques qui loin de bénéficier au travail parlementaire, libéré par la réforme des institutions voulue par le chef de l’Etat, vient au contraire brouiller le message en s’ajoutant à toutes les autres bassesses médiatiques qui n’ont qu’un seul objectif, affaiblir le Président.

    Dans cette vidéo vous affirmez être d’accord pour la suppression de la TP au premier janvier 2010, Alors tout ça pour ça ? Du bruit de la fureur médiatique et nous dire avec des trémolos dans la voix avoir décroché un rendez-vous avec Lagarde.
    Le chef de l’Etat et son gouvernement étaient-ils sourds à vos demandes de rendez-vous ? Vous affirmez que non !!

    Il est surprenant que pour exister vous en soyez venu à ces expédients, tartarin du Poitou qui se garde d’affronter le vrai lion qui vaille, une lionne Royale en l’occurrence!

    Etre élu est un honneur et une responsabilité, être enraciné n’est qu’un état. Un état stationnaire peu compatible avec le changement. A un moment fort de notre démocratie où toutes les forces de la nation doivent être tournées vers les réformes susceptibles de dynamiser l’économie, on aimerait vous voir dénoncer aussi bruyamment les comportements qui s’y opposent : ces baronnies et clientélismes territoriaux, ces travers bien connus de l’enracinement.
    Alain

  4. olivier JOUGLA dit :

    Félicitations pour votre courage politique, inspiré d’un plein bon sens. Vous exprimez ce que nombre d’élus pensent tous bas, ou tout haut sans qu’ils ne puissent avoir cependant ni l’opportunité d’une tribune de presse, ni votre talent de tribun. L’UMP, n’en déplaise, n’est pas le royaume de la pensée unique, la réflexion, le partage des idées et des compétences y précèdent l’action et la réforme. Merci également de donner cette éclatante demonstration de l’utilité de notre Sénat, libre, enraciné, désintéréssé…et merci encore pour notre rencontre ASPEN de jeudi dernier. Vous êtes tel que je vous souhaitais …Un Conscient Arbitre d’un fonctionnement institutionnel un peu malmené en ces temps, juste un peu malmené…A suivre. Olivier JOUGLA Ajoint au Maire du HAVRE

  5. Guy Chevanne dit :

    Cher Jean-Pierre RAFFARIN,
    Merci d’avoir pris la défense de nos collectivités fortement et injustement malmenées en cette période recentralisatrice. La démagogie consistant à pointer du doigt le prétendu laxisme des collectivités est insupportable pour les élus locaux que nous sommes.
    Ci-dessous un billet paru dans l’Est Républicain ce matin qui me fait l’honneur d’associer mon point de vue au au vôtre en matière de réforme de la taxe professionnelle. Guy Chevanne, Maire de Choye et Président de la Communauté de communes des Monts de Gy.

    « Fronde de base

    Guy Chevanne, le président de la communauté de communes des Monts de Gy, toujours très réactif, vient d’écrire à Brice Hortefeux… Histoire, c’est vrai, de répondre au ministre de l’Intérieur qui avait adressé, le 21 octobre, une missive destinée aux élus locaux pour leur présenter « sans filtres d’aucune sorte » les objectifs de la réforme des collectivités territoriales. Un sujet éminemment sensible.
    Guy Chevanne note pour sa part plusieurs points de désaccord. Non sur le regroupement des conseillers généraux et régionaux, mais oui sur le mode de scrutin à un tour qui « ne correspond à aucune tradition française et favorise les partis dominants ». Quant à l’élection des délégués des communes au sein des communautés de communes par « fléchage » sur les listes soumises aux municipales, le maire de Choye remarque qu’une « vraie élection au suffrage universel consisterait à élire les représentants de la communauté de communes directement par tous les habitants sur la base d’un programme communautaire et non pas d’une addition de projets communaux aussi nobles soient-ils. »
    Mais c’est évidemment sur la suppression de la taxe professionnelle dénoncée par Jean-Pierre Raffarin et 24 sénateurs UMP, que Guy Chevanne se montre le plus incisif : « Elle se traduira soit par une réduction des services assurés soit par une augmentation des taxes sur les ménages. Il faut avoir le courage de le dire. »
    De quoi montrer que la fronde a déjà saisi la base et que le débat est loin d’être clos. Plutôt sain en démocratie, non ?
    François RUFFIN
    3/11/09″

  6. jany guiot dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean Pierre Raffarin,

    Nous ne pouvons que vous feliciter en prenant acte de vouloir tout simplement comprendre le sens des reformes entreprisent en general..

    Oui aux reformes mais avec de la methode, avec une lecture complete des flux, afin de permettre une meilleure harmonisation de l’architecture sociale de notre pays.

    Tout doit passer par l’expression du dialogue afin de mieux affirmer les propositions…

    Aujourd’hui, l’homme politique est un des elements determinants dans la reflexion du futur, avec les partenaires sociaux et la part de representativite (quand elle existe)

    Monsieur le Premier Ministre, continuez le cheminement de votre reflexion avec vos amis du Senat et d’ailleurs…vous apportez beaucoup a la France qui se cherche…

    Le paysan conduit la charrue, les boeufs la tirent…
    Laissez les boeufs ronchonner…
    Ils tireront dans tous les cas…

    Je trouve quelques fois les commentaires de certains intervenants trop partisans, sans toujours le temps de la reflexion pour les rendre tout simplement plus conviviaux, plus fraternels, c’est dommage…

    Dans tous les cas, s’il y a un doute, pourquoi ne pas poser la question ?
    C’est ce que vous faites et bravo !
    Il y a-t’il un droit a la question pour seulement les personnes autorisees ?

    Veuillez agreer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma tres haute consideration,

    jany

  7. lalanne S dit :

    Merci pour votre courageux réflexe républicain monsieur le Premier Ministre

    deux remarques

    1) jouer les entreprises contre les maires est symptomatique de l’émergence en France de ce que James Galbraith dans une étude sur les Etats Unis l’Etat prédateur c’est à dire la pénétration des intérêts privés des grands groupes dans l’appareil d’Etat.

    2) Les collectivités locales ne s’insère pas simplement dans une organisation territoriale nationale. Elles sont notre dernier rempart face à la mondialisation. Ne pas le voir ou vouloir l’occulter constitue un aveuglement géopolitique que nous payerons.

    Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée disait Descartes espérons que vous serez entendu

  8. jany guiot dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean Pierre Raffarin,

    Chaque pays est libre dans la facon de gerer ses institutions et c’est un bien…

    Je trouve qu’il serait neanmoins souhaitable dans le futur, que les relations entre Etats prennent en compte « la libre circulation des personnes et leur droit aux visas »

    Je trouve dommage les tracasseries administratives que nous trouvons dans certains pays d’Asie, tout en ayant un dossier complet.

    Veuillez agreer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma tres haute consideration.

    jany guiot

  9. SEDAT dit :

    Bjr Jean-Pierre Raffarin…!

    Ce soir à la télévision sur France 5,20 Heures 35,documentaire: »Les sentiers chinois de la réussite »…!

    « Les chinois vivent à l’heure de la mondialisation.Cette tendance a,pour eux,un caractère évident et naturel.L’affaire du textile chinois qui inonde le marché européen depuis 2005 avec la fin des quotas textiles ravive dans l’opinion des craintes et des fantasmes »…!
    « A ce jour,on assiste à une croissance sensible du nombre de chinois en France,plus particulièrement dans la région parisienne,des rues entières ont été annexées par des entreprises d’import-export de confection »…!

    Bonne soirée@Tous,Reynaldo.

  10. merleau marie christine dit :

    Monsieur le premier ministre,

    j’ai toujours été admiratrice de votre couage et de votre lucidité en politique. j’ai voté UMP ârce que votre éthique me convennait et que votre direction du pays m’avait paru courageuse et habile.

    on dit sur le figaro que le président vous aurait remonté les bretlelles sur la taxe prof. monsieur le président peut aussi se tromper.

    en qualité de médecin libéral je resterai chez moi pour les prochaines élections ( loir et cher).

    je vous apporte mon trés sincére soutien de poitevine de coeur. et je vous dis « continuer » votre instinct politique et la justesse de vos vues doivent continuer à vous guider, c’est dans la tempête qu’on reconnais le capitaine.

    trés respectueusement

    dr mc merleau

  11. lecuirot dit :

    J’ai un total respect pour l’action courageuse de Mr Raffarin

  12. chedhomme ARNAUD dit :

    MONSIEUR,
    je suis scandalisé et exaspéré par vos propositions et votre opposition à la suppression de la taxe professionnelle, plutot que de gesticuler et de gener l’action du gouvernement, vous feriez mieux de reduire le train de vie des élus nationaux et locaux qui pillent la france depuis bien trop longtemps, votre décentralisation n’a fait qu’augmenter les depenses somptuaires et diverses gabgies des assemblées locales et régionales, en tant que dirigeant d’entreprise j’en ai assez de travailler dur et de voir mes impots dilapidés par des barons de province qui n’ont jamais créés aucune richesse pour LA FRANCE,
    de grace MOnsieur RAFFARIN, cessez de vous balader aux frais du contribuable prennez votre retraite et laissez la place aux jeunes et reduisez votre train de vie quand le peuple de FRANCE souffre il est honteux de voir la classe politique dépenser sans compter l’argent qu’elle n a jamais gagné
    salutations
    arnaud chedhomme

  13. chedhomme ARNAUD dit :

    je vois juste une chose que vous ne supportez pas la critique vive la democratie
    dommage pour un pseudo democrate

Laisser un commentaire