Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

52 commentaires

  1. Larnicol dit :

    Bravo pour votre blog simple et efficace..

    Copé-Raffarin-Fillon: Ce trio doit oeuvrer pour rapprocher effectivement exécutif et majorité. En effet
    les conseillers du président ne jouent plus justes. Nous attendons de la part du président une réaction à ce sujet!
    UMP…….Attention la base militante et surtout sympathisante vient de donner à notre parti un signal fort. Vous devrez à l’avenir avoir à son égard plus d’attention, d’empathie.

  2. Pascal BONNET dit :

    Bravo de réaffirmer le rôle du Parlement, moyen aussi d’éviter d’arriver au risque d’un pouvoir seul face à la rue. Ce soir, sur F3, François LEOTARD bien qu’invité en tant qu’écrivain, a rappelé les vertus du libéralisme à la française: heureux de voir JPR les mettre en pratique. Je retrouve le sens de mon engagement d’origine à travers ceux dont j’ai été le plus proche!
    Fidèlement.

    Pascal BONNET CM UMP Besançon

  3. Carole dit :

    Monsieur Raffarin,

    Merci mille fois à vous de nous offrir cet espace de liberté de parole et surtout de ne pas briser ce lien. C’est assez rare sur le net. Peu d’hommes politiques prennent le risque de correspondre avec les francais.
    Deux ans……… c’est peu, mais fini l’égarement……. enfin je le souhaite de tout coeur pour notre pays et nos enfants.
    Encore merci, Viva Francia.

    Cordialement.
    Carole

  4. LAFAURIE Bernard dit :

    Monsieur Le Premier Ministre

    Je partage et j’approuve complètement votre initiative

  5. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Très bonne initiative. Quelques lueurs d’espoir dans un tableau social assez sombre qu‘il faudra concrétiser aux yeux de nombreuses personnes. Vous avez bien défini les dossiers prioritaires et cette idée de « vote de confiance » peut redonner de l’allant pour la seconde partie du quinquennat qu’il ne faudrait pas rater. L’échéance 2012 arrivera très vite.

    Un petit mot sur ce remaniement ministériel, un retour à la diversité dans la pure majorité apprécié, un certain recadrage avec plus de pluralité, souhaitons qu’il soit bénéfique.
    La nomination de Monsieur Eric Woerth, pas dépourvu de compétences, au Ministère du Travail… je pense cependant qu’il devra faire preuve de davantage de souplesse (dialogue social) que comme Ministre en charge du Budget, certains débats et prises de position en attestent. La réforme des retraites en dépend, car avec un Premier Ministre tout aussi rigoureux, ça laisse présager des échanges difficiles et houleux avec les syndicats, il manquera peut-être un Jean-Pierre Raffarin beaucoup plus compréhensif et diplomate. Il faudra savoir lâcher du leste.

    Ce record de visites prouve que votre voix porte et nous ne pouvons que vous remercier pour vos prises de position nécessaires et utiles pour le bien de grand nombre de nos concitoyens. Merci également de nous écouter.

    Bien amicalement à vous.

    Jacques

  6. Mary dit :

    Mon commentaire est relatif à l’article précédent ; je voudrais juste reprendre une réflexion de Claude qui est juste ; la gauche prend des voix de façon malhonnête et mensongère ; dans mon village (1600 habitants) où F. Grossetête est arrivée en tête au 1er tour, des « gens de gauche bien intentionnés » ont fait le tour, la semaine dernière de TOUTES les personnes âgées du village (elles sont nombreuses) pour leur dire que : »Sarkozy allait supprimer leur retraite ». Il faut oser ! Mais à 80 ans, on y croit et on s’affole ! Je l’ai appris hier ; je suis folle de rage !

    Quant au résultat final des régionales, des gens de droite ont voté à gauche, uniquement parce qu’ils ont des associations et que la gauche leur distribue des subventions, sans compter pour se faire de la clientèle.

    L’argent de nos impôts locaux est détourné et ne devrait pas servir à cela.

  7. Martine P. dit :

    Bonjour Cher Monsieur Raffarin

    Des nominations et un report de la taxe carbone qui sont de bons signaux vis-à-vis des deux chambres. Gouverner sans prendre en considération les idées et appels forts que les élus de terrain font remonter, ne peut fonctionner.

    Deux années pour recréer la confiance, la complicité et le consensus dynamique nécessaire aux prochaines échéances va demander beaucoup d’énergie aux fidèles. Nous savons que vous serez là dans l’accompagnement de cette reconquête, que chacun appelle de ces vœux.
    Recevez mes encouragements et chaleureuses amitiés.

    Salutations aux participants du blog qui nourrissent la réflexion.

  8. Le Renouveau Jacobin (Floreal) dit :

    Monsieur Jean-François Cope veut proposer « un nouveau chemin aux français »
    Il y a un chemin formidable qui avait été lance sous le Président Jacques Chirac, c’était le Ministère de la Cohésion Sociale, un chemin qui devait rapprocher les hommes, qui devait les faire grandir dans leur environnement…

    En 2007, beaucoup de français ont vote pour retrouver ce type de chemin de fraternité qui rapproche les hommes…pour aussi une relecture de notre politique industrielle, afin de redynamiser tous les secteurs industriels de notre pays…

    Aujourd’hui, les français souffrent de la perte de repères, du manque de confiance dans le devenir…

    Le chemin que propose Jean-François Cope doit donc prendre en compte les valeurs essentielles qui rapprochent les hommes, plus de fraternité, moins d’arrogance…
    Plus de vision dans le management des réflexions, en finir avec les slogans, par contre mettre en pratique les idées pour que la France puisse retrouver la confiance.

    La politique industrielle doit être suivie jusque dans le management des entreprises…Veut-on faire de la France une friche industrielle ?
    L’Etat doit tout faire avec les partenaires sociaux pour que l’on reproduise en France…C’est en reproduisant en France que l’on pourra retrouver un équilibre dans tous les comptes sociaux…

    Cela n’interdit pas de travailler au développement de notre exercice a l’export.

    Une parenthèse pour les comptes sociaux, nous devons lancer la TVA de réajustement des comptes sociaux, TVA Sociale.
    Laissons les systèmes de prélèvement en place et réajustons les comptes par la TVA Sociale…Nous devons décider une bonne fois pour toute les méthodes de financement de notre démocratie sociale.

    Une démocratie humaniste de progrès a besoin d’être finance pour exister, pour permettre a chacun de trouver l’éveil, pour répondre aux challenges du devenir..

    Chacun doit pouvoir se retrouver dans le chemin propose par le Président de la République Nicolas Sarkozy et le gouvernement en place, ce chemin doit être celui de l’éveil des consciences vers une société plus humaniste, plus éclairée, plus respectueuse de chacun dans l’expression de son existence.

    C’est la démocratie humaniste de progrès, qui respecte les hommes et qui donne dans le même temps les outils pour construire le devenir ensemble.

  9. Jean Bocquillon dit :

    Suite au divers commentaires, je pense que le résultat des Régionales
    - si l’UMP avait engagé des actions de fonds pour soutenir les réformes du Président et du Gouvernement, dans ma région, la Picardie, rien
    - si les listes avaient clairement affiché let revebdiqué eur apprtenance
    - si les députés UMP ne faisait pas de l’electoralisme démagogique en permanence et s’ils disaient clairement que les réformes sont à faire m^me si elles touchent leur éléctorat, le discours général étant « des réformes , oui, mais pas pour moi »
    - le Président a été élu sur un programme clair, l’UMP doit le soutenir dans sa réalisation.

    Il est scandaleux que deux réformes très importantes pour l’avenir aient été stoppées, la TVA sociale, le lendemain de l’élection du Président et la Taxe Carbone maintenent.

  10. Farcouli dit :

    Ce matin j’ai entendu Monsieur BORLOT…il parle franchement..honnêtement…voilà le langage que les politiciens doivent employés…Assez de bla..bla..électoraliste…Assez de Royal ou de Aubry…qui ont installées les 35 heures et conduit la France ou elles est ? IL FAUT LE DIRE MESSIEURS….les 35 heures sont catastrophiques pour l’économie de notre pays..IL FAUT LE DIRE. dites le Monsieur le premier ministre. Merci.

  11. airvault dit :

    Félicitations pour votre intervention fulgurante après ces régionales, vous percevez bien ce que pensent et vivent les Français ….
    Vous restez bien les pieds sur terre, avec une une fameuse puissance de tir.
    Votre courage et votre lucidité vont permettre de repositionner favorablement la politique de la France, j’en suis persuadé.
    Avec mes encouragements
    A

  12. ESSONE MBA André dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Je crois que les parlementaires de l’ump doivent soutenir davantage le président de la République dans ses réformes. Il faudrait continuer en ce sens car c’est une erreur de renoncer aux réformes structurelles même si les populations n’apperçoivent pas encore les résultats. Le président Sarkozy a été élu dans un contexte difficile et en plus il doit faire face à la crise financière internationale. Ce contexte pourrait expliquer le manque de visibilité des résultats de ses réformes. Cela dit, il faudrait faire plus de pédagogie en donnant davantage la parole aux ministres et aux élus de l’ump. Quant aux collaborateurs du président, ils doivent se faire plus discrets.

    Par ailleurs, il est important de rassembler toutes les différentes sensibilités de la majorité. C’est pourquoi, j’approuve l’entrée au gouvernement des villepenistes, des chiraquiens et des centristes. Cependant, l’idée du Premier Ministre De Villepin ( qui fut votre ministre) de créer un mouvement politique serait une erreur fondamentale qui pourrait faire perdre le président Sarkozy si jamais il est candidat en 2012.

    La réussite du quinquenat du président Sarkozy passera par un véritable pacte de confiance entre l’exécutif et la maojorité. Pour ce, le président et son gouvernement doivent associer en amont l’ump et ses alliés.
    Profonds respects.
    André ESSONE mBA

  13. Claude dit :

    Bonjour Mary,

    Vous avez raison. Partout la gauche a fait ce qu’il fallait pour effrayer l’opinion publique. Elle le fait depuis l’élection de Nicolas Sarkozy. Mais qui a droite a fait le tour du village pour expliquer aux anciens ce qu’avait fait Sarkozy pour leurs petites retraites qui ont déjà augmenté de presque 15% en 3 ans et qui vont encore aumenter d’autant d’ici 2012 ? Qui est allé faire le tour du village pour leur expliquer que si la gauche et les syndicats continuent à refuser une réforme cohérente des retraites, Sarkozy ne pourrait pas empêcher qu’elles baissent et qu’il ne faut pas se tromper de coupable ? Personne.

    Souvenez-vous de Ségolène Royal dans ses meetings électoraux remarquablement construits et qui assénait des mensonges cent fois, mille fois, jusqu’à ce qu’ils deviennent des vérités (technique bien connue depuis 75 ans et qui est enseignée) . Nous étions avertis de ce qui nous attendait.

    Les responsables de la droite se contentent de dire « Oh ! C’est pas bien de mentir à nos électeurs ». On ne peut pas se contenter de fleurets mouchetés quand l’adversaire sort l’artillerie. Il faut expliquer sans relâche avec des mots simples. Et ré-expliquer quand on croit que tout le monde a compris.

    L’état d’esprit des français ces 3 dernières années a été construit méthodiquement par l’opposition qui a fait son travail d’opposition. Internet lui en a donné les moyens qu’elle n’avait pas avant.

    Le premier exemple que nous a administré la gauche a été la TVA sociale qui, à l’évidence, est une bonne solution pour protéger notre modèle social contre le dumping social des autres pays. Elle consistait à déplacer des charges du travail vers la TVA, centime pour centime et n’aurait pas pénalisé le consommateur vertueux. Elle aurait permis de faire subventionner notre système social par les industriels d’extrême orient qui exportent à des prix faussés par leurs pratiques sociales. En Deux heures la TVA sociale a été démontée par l’opposition et personne parmi les ténors de droite n’est venu au secours de l’idée et personne n’a expliqué que ce n’était qu’un projet dont il faudrait discuter. L’opposition a fait son travail, la majorité, non

    Comme, en plus, les ténors de la majorité se comportent comme s’il était mauvais pour eux d’adhérer aux réformes indispensable pour notre pays et proposées par le Président, leurs électeurs ne croient plus ni en eux ni en le Président. C’est ça la leçon qui devrait leur servir et les obliger à resserrer les rangs. Certains ont compris un peu tard qu’ils se tiraient des rafales dans le pied.

    Espérons que ce « pacte majoritaire » soit sincère et durable. Pour le moment j’y crois et j’espère seulement que ceux qui, se prétendant de droite, font profession de démoraliser le monde sur ce blog changent de tactique pour ne pas rendre difficile l’application de ce pacte.

    Cordialement,
    Claude

  14. PETIT Solange dit :

    Merci pour cette heureuse initiative Monsieur le Premier Ministre, nous avons grand besoin de cohésion au sein de nos assemblées ainsi les députés et sénateurs auront tous la même ligne à suivre, il y a en marre des phrases assassinent, que tout le monde rentre dans le rang.
    Bonne journée

    Solange PETIT

  15. SEDAT dit :

    Bjr Jean-Pierre Raffarin…!

    Oui,mais là oû le bât blesse est que François Fillon ait déclaré: »Arrêter les réformes serait signer notre arrêt de mort »…!

    @léa jacta est…!

  16. Ernest Gransagne dit :

    Bonjour Monsieur Raffarin

    si tous les sénateurs et tous les députés, avaient comme vous, le même contact avec « la France d’en bas », il y a gros à parier que nous n’en serions pas là.

    Depuis le début du quinquénat, les orientations, les projets, les prises de décisions ont été souvent fort bonnes, mais :

    - systématiquement démontées par l’opposition qui posséde une « tribune » permanente
    - toujours « disséquées » en négatif par les « analystes partisants » des médias
    - résultat : le travail du gouvernement devient « flou » même « invisible » aux yeux du citoyen
    - pire : il ne reste de ce travail qu’une idée de « mauvais choix »

    Il faut donc désormais prendre à chaque fois le « contre-pied » de toute communication de l’opposition.

    Il faut expliquer, expliquer pourquoi, expliquer comment, recommencer, jusqu’à ce que l’on ne puisse plus démontrer l’inverse.

    Cela demande des « communicants de grande qualité »

    Il y en a beaucoup du côté de l’opposition, beaucoup moins, c’est sûr, dans les bureaux ministériels…
    ( cf. la mauvaise info communiquée au 1er Ministre sur le policier soit-disant décédé )

    Regardez du côté de la Présidente du Poitou-Charente : j’ai trouvé que toute sa communication fût remarquable. Un exemple !

    Elle n’a laissé aucune place, aucun thème ne fut absent, tous les citoyens pouvaient se retrouver quelques part.

    Elle a couvert absolument tout le terrain !
    Elle n’a laissé aucune prise à l’adversaire.

    Suivant cela de l’extérieur, j’ai observé la « maîtrise », la « mise au point » de chaque intevention :

    une « messe bien rôdée ». Un ton nouveau, non agressif où le « seul ennemi » est « Sarkosy »

    La voix est calme, le ton est serein, le rythme des paroles est lent, souple, solennel.

    Un exemple, je vous dis.

    Elle à fait beaucoup de progrès depuis 2007.

    Une faille cependant : son discours ne vend que des mots. Il évite soigneusement la réalité.

    Dés qu’il s’agit d’expliquer sur des faits tangibles, il n’y a plus personne.

    Ce n’est pas grave, le peuple s’en fout du « tangible » ou de la « réalité »

    Même, on en a peur de la réalité ! Alors, mieux vaut leur servir ce qu’il veulent entendre, n’est ce pas ?

    D’où le fait, qu’il va falloir être vraiment « pédagogue » pour expliquer et encore expliquer ce qui se passe dans les séances de travail des instances gouvernementales.

    Il faut que les français, se rendent compte qu’ils ont des hommes et des femmes élus ainsi que des ministres choisis, qui ne se tournent pas les pouces et qui veulent accomplir avec honneur et compétence leur mission.

    Il faut que ça se sache. Aujourd’hui, on ne le sais pas, je veux dire que si l’on se contente du journal de 20 heures, on ne le saura jamais.

    Donc arrangez-vous pour que cela, ne soit plus vrai et mobilisez les ondes.

    Il ne faut plus que « l’anti sarkozysme primaire » soit la règle. Tout se qui contribuera à contrer cela sera bon pour la France et bon pour les français.

    Bon courage Monsieur le Sénateur.

    Respectueusement

    Ernest G. « L’ami du Poitou »

    ps : Dominique Bussereau a fait un excellent travail durant cette campagne et son score, vu le contexte, est remarquable. Je persiste à dire que les résultats de ces régionales sont un camouflet pour tous, gauche et droite. C’est la démocratie malade qui s’est montrée au grand jour.

  17. Dr Ludovic ZANKER dit :

    Cher Monsieur le Sénateur
    Cher Monsieur Jean Pierre Raffarin,

    Je vous remercie de votre attention à ma lecture, et ceux de mes amis de votre blog.
    Juste un petit avertissement, et je vous le propose et redis il faut voter les réformes les plus importantes et dure avant la fin de 2010, car vous le savez en 2011 le senat à quelques sièges seront à Gauche en vue des résultats fort des Régionales.

    Je sais que vous faites des recherches et des solutions pour aider le gouvernement dans son ensemble, et je vous en remercie. Egalement la majorité allemande de Madame Merkel donne son soutien à Nicolas Sarkozy, qui lui doit comprendre ce signal, mais se refaire une nouvelle vie dans sa famille qui est la notre l’UMP.
    N’oublions pas la réforme des collectivités territoriales, il faut la voter avec intelligence et avec un texte compris et aussi accepté par l’ensemble de nos citoyens.

    Au plaisir de vous lire par email en retour.

    Avec mes cordiales amitiés
    Dr Ludovic Zanker
    Diplomate Honoraires RFA en France

  18. JPM dit :

    J’attends un signal fort de l’UMP pour revenir au bercail : il faudra des primaires pour les prochaines Présidentielles sinon les carottes seront cuites en 2012 car je ne crois pas à la réélection du Président en exercice qui est grillé auprès d’une grande partie de son électorat.

  19. Caroline dit :

    Je suis d’accord avec Brice Hortefeux : le pacte majoritaire a été scellé en 2007 avec les Français et eux seuls.
    Et personnellement je n’aime pas certains des parlementaires qui exigent (je ne parle pas pour vous) sans jamais mouiller sa chemise.
    Cela aurait tendance à me détourner de la politique où la seule chose qui compte c’est de sauver son siège ! Quel audace !

  20. jacqueline de paris dit :

    Bjr, monsieur premier ministre,
    La distinction entre notre majorité et la gauche, c’est cela,être uni même devant l’échec.
    Les français ont besoin pour l’unification et la coordination à savoir faire et la continuation de la feuille de route.
    L’échec, nous donne plus d’effort pour se lever à nouveau, avec des nouvelles idées et des nouvelles stratégies.
    Tenez bonne, car on a besoin pour les stratégies de l’avenir.

  21. Bironne dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Pour oeuvrer depuis de nombreuses années en faveur de la pénétration du marché chinois par le cinéma français, j’aimerais vous entretenir d’actions « adjacentes » à celles que vous conduisez et qui pourraient être de nature à stimuler plus encore les relations bilatérales.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de ma respectueuse considération

  22. Le Renouveau Jacobin (Floreal) dit :

    Le communique du President de la Republique est clair, il tient a redonner aux francais un sentiment de confiance dans ses elus et notamment dans la fonction presidentielle.

    Qu’il y ait une legere brouille entre le President et son Premier Ministre c’est normal et ne devrait pas faire l’objet de commentaires excessifs.

    Le Premier Ministre est dans sa fonction, il n’est pas le President de la Republique…il trouvera lui aussi ses limites dans le temps…Etre un premier ministre est une chose, etre president des francais (elu par le peuple) est reellement different.
    Chacun doit prendre en consideration sa place et surtout de quelle maniere a-t-elle ete obtenu…

    Que Monsieur Fillon n’apprecie pas Monsieur Baroin…n’est pas important…Monsieur Baroin est jeune et brillant, tout simplement…

    Le discours du President de la Republique Nicolas Sarkozy m’a rassure dans sa teneur, je pense sincerement qu’il reprendra le flambeau pour redonner de la confiance a tous dans cette periode de souffrance et de doute.

    La France a aujourd’hui un grand president, de bons ministres, des deputes et senateurs qui travaillent au progres, gardons leur notre confiance, ne tombons pas dans l’agitation des mots et des virgules…Notre pays a besoin d’un veritable consensus pour mieux sortir de la crise.

    Le debat sur les retraites arrive, esperons qu’il soit dirige avec un esprit de dialogue et d’eveil.

    La politique industrielle doit aussi aider a sortir le secteur de l’emploi de sa torpeur.

    La TVA Sociale de reajustement des comptes sociaux devrait etre aussi une priorite, il faut en finir avec cette plainte continuelle sur les medias.

    Le monde est dans une periode d’eveil, les grands pays sont pousses a la construction de nouvelles architectures sociales, le dialogue s’installe…C’est l’avenement d’une nouvelle ere, celle des « democraties humanistes de progres »
    Celles qui prennent en compte les hommes dans leur developpement social, societal et environnemental.

  23. Ernest Gransagne dit :

    Bonjour à tous,

    Monsieur Freche remonte son image… Il passe sur les plateaux télé, les radios, etc…
    Il redevient fréquentable, il tient un discours soft envers Madame Aubry…

    Patrick Sébastien dirige le « D A R D  » , un mouvement appolitique ( tu parles ) pour apporter au 2e tour des prochaines présidentielles les voix du mouvement au « mieux disant » !

    Barack Obama est encore désavoué par le Congrès… La victoire annoncée est à nouveau enterrée.

    On persiste a vouloir exécuter un condamné à mort en refusant de faire les tests ADN qui devraient pouvoir lever tous les doutes…

    Israël, bafoue toutes ses signatures de traités de paix en détruisant des immeubles et des mosquées sur des terres qui ne lui appartient pas. Des morts toujours plus, des haines toujours plus. La communauté internationale ne bouge pas. Obama ne fait rien.

    Si l’on avait fait des tests ADN, sur certaines personnes… peut-être que le Pape….

    Quand le grand ami de Monsieur Demorrand, Monsieur Guillon, avec une voix au fort accent germanique, traite de nazi Monsieur le Ministre Eric Besson, les braves humoristes comme Bedos, Timsit …s’insurgent …
    S’insurgent sur le fait que Monsieur Besson a eu l’audace de protester !

    …Excuses publiques cependant de Monsieur Hesse Président de Radio France.

    Quand Monsieur Zémour, parle du sujet tabou de la délinquance et qu’il dit tout haut ce que pense tout le monde tout bas, depuis 30 ans… il est mis au pilori et la Direction du Figaro veut le « virer ».

    Fort heureusement il semble que le Figaro a changé d’avis.

    Questions : Pourquoi Zémour est-il le méchant et Guillon l’angelot innocent ?

    Pourquoi « la liberté de parole » serait réservée à certains seulement ?

    Pourquoi notre société est si malade ?

    Pourquoi n’est-on pas plus attentifs à cette montée inexorable de l’extrème violence qui monte, qui monte, qui monte dans nos médias, qui favorisent continuellement les gens qui s’opposent, au pouvoir en place régulièrement élu ?

    Où va notre socièté ?

    Pouvons-nous raisonnablement être sereins, sourds et aveugles, en ne faisant rien, comme nous sommes entrain de le faire ?

    Que devrions-nous faire pour que le bon sens et l’amour du prochain redevienne une règle ?

    Ernest Gransagne

  24. Claude dit :

    Ernest,

    Voyons, le bon sens et l’amour du prochain n’ont jamais été des règles. Ce ne sont que les vœux pieux d’une toute petite minorité de gens. De toute façon, le bon sens des uns n’est pas le bon sens des autres et l’amour du prochain dépend beaucoup du prochain puisque le prochain des uns n’est pas le prochain des autres (ou alors ça devient très compliqué diplomatiquement). L’expression populaire n’est elle pas plutôt « l’amour de SON prochain » ? Sus aux prochains des autres ! Pour beaucoup le prochain c’est le suivant, celui sur lequel on cognera quand on en aura fini avec le précédent.

    Pour revenir sur Zemmour et Guillon (que je n’apprécie pas tels qu’ils s’exposent, l’un comme l’autre), ils ont tort tous les deux.

    Zemmour a tort de dire quelque chose qui est probablement vrai mais interdit par la loi (les statistiques qui lui donneraient peut-être raison sont interdites et ce n’est pas la faute à Sarkozy) et Guillon a tort de dire quelque chose de faux mais que la loi autorise au nom de la liberté d’expression obtenue en se déclarant simplement humoriste (profession qui dépend moins d’un constat factuel que d’une profession de foi).

    Bedos et Timsit ne font que défendre leur fond de commerce. Disons que Bedos et Timsit c’est, à eux seul, le lobby de la médisance qui en fait rire certains. Comme je suis prudent et que j’ai la foi, en disant ça, je tiens à préciser que je revendique la liberté de l’humoriste débutant qui autorise tous les points de vue. Je suis moins gradé et je suis débutant depuis moins longtemps qu’eux mais je vais essayer de faire des progrès. Il y a tellement longtemps qu’ils essayent de me faire rire qu’ils me comprendront bien même si je ne les fais pas rire du tout.

    Cordialement,
    Claude

  25. LILIANE dit :

    Monsieur Le Premier Ministre ,

    Je suis d’accord avec vous .

    RESPECTUEUSES SALUTATIONS

  26. SEDAT dit :

    @ »Ernest Gransagne »…!

    La « Réforme de la santé de Barack Obama » n’est pas tout à fait enterrée suite à une erreur de procédure car la loi sur la réforme de l’assurance maladie va être renvoyée devant la chambre des représentants pour un nouveau vote,il y a encore une chance,si elle passe,cela sera historique pour les Etats-Unis…!

    C’est l’Amérique,excellente soirée,Reynaldo.

  27. Le Renouveau Jacobin (Floreal) dit :

    Hier j’ai ecoute Jean-Luois Borloo dans un entretien…
    Il est vrai qu’aujourd’hui, ce qu’il manque c’est un vrai centre comme l’UDF….

    La France profonde, dans ses traditions, est de droite ou de centre droit…
    Ses valeurs sont humanistes et tolerantes…

    Aujourd’hui, bon nombre des electeurs ne semblent plus retrouver leur espace d’accueil au travers les partis en place…
    Une des raisons principales est la disparition de ce centre droit (UDF) qui permettait d’accueillir les voix, mais auusi les mecontentements, sans devoir choisir (des extremes)

    Ce qui est curieux aujourd’hui, c’est que le Parti Socialiste, qui n’a pas de programme, pas de vision, pas d’unite, arrive a remplir son carnet de voix…

    Je le repete, le President et le gouvernement travaillent bien, il y a une crise, il y a des incomprehensions passageres (la taxe carbone)…mais dans l’ensemble c’est positif pour la France.

    Le gouvernement doit reagir tres vite pour l’emploi, la politique industrielle et bien dialoguer sur les retraites….

    Peut etre aider a restructurer un centre pour mieux preparer 2012….En evitant toutes les petites guerres internes…

  28. Pascal LEROUX dit :

    ça bouge et dans le bon sens dans la majorité .
    Bravo pour la clarification des reformes a mener ,pour l’idée de la confiance renouvelée dans un projet gouvernemental articulé sur peu de points ,mais essentiels .
    C’est lisible et fort!
    Mais ce qui m’enthousiasme c’est la creation d’un deuxieme grand pole de centre droit dans la majorité .
    Clairement dans la majorité presidentielle (pas le defunt Modem) mais avec sa sensibilité, ses racines (MRP d’autrefois,Centre democrate,UDF,Alliance centriste,Nouveau centre ,et pourquoi pas demain quelques grands noms de l’UMP !)
    Un corpus ideologique toujours tres actuel : social,liberal,europeen,efficace,humaniste,ecologique.
    Un deuxieme pilier moderne pour la Majorité ,un repere fort pour les electeurs qui vont enfin pouvoir s’y retrouver.
    l’UMP etait selon moi devenu trop monolithique pour que les sensibilités s’y expriment ,au moins publiquement.
    C’est une grande chance pour la majorité en 2012 et la suite.
    De plus Jean Arthuis un des fondateurs a (tout comme Mehaignerie et Carrez ) des idées sages ,simples et fortes sur un point selon moi essentiel : la fiscalité française ,celle qui anesthesie notre pays,nos PME et nous handicape dans la competition europeenne et mondiale .

  29. Le Renouveau Jacobin (Floreal) dit :

    Pourquoi pas un rapprochement…
    JPR-Borloo-de Villepin dans un nouvel UDF ?

    Aujourd’hui, cet espace est vide, il a besoin d’etre cree avant 2010…
    Seuls des personnalites peuvent permettre de lancer le mouvement rapidement.

    Il y a beaucoup d’avantages dans cette solution…tout en evitant les affrontements de personnes.

  30. Rossi dit :

    Monsieur le Premier Ministre
    Il y a des hommes que le Peuple « sent » parce qu’ils sont sans ambiguïté sur leur analyse, leur comportement, leurs explications, qu’ils n’hésitent pas à dire ouvertement leur désapprobation lorsqu’il s’agit d’un membre de leur clan, en l’occurrence l’UMP, tout en étant fidèles à leur appartenance politique. Je pense hormis vous-même, à Jean François Copé, Patrick Devedjian un Député du Sud, Lionnel Luca et quelques autres. La force d’un homme Politique n’est pas de courir après un poste mais de s’affirmer en assumant ses contradictions ou ses engagements. Mais il y a un hic, c’est que vos collègues du groupe UMP acceptent les critiques de la part de la gauche, essaient de se justifier, de démontrer, tout en ne condamnant pas ceux qui, volontairement, à savoir toujours et encore ces médias qui usent de toutes les ficelles pour amener dans l’esprit des français, le doute quant à l’efficacité des hommes du gouvernement actuel. C’est une ambiance malsaine que nous vivons depuis des décennies dans notre Pays. En revanche, ils sont vilipendés d’une façon honteuse par certains du groupe socialiste, tels Martine Aubry Ségolène Royal, et , le comble, ces révolutionnaires qui se sont trompés de Pays. Ces personnes ne savent visiblement pas balayer devant leur porte.
    Politique extérieure: Quelle place la France occupe t-elle vraiment en Europe ?
    Politique intérieure : Notre niveau de vie comparativement aux voisins est-il en deçà du minimum vital pour les plus humbles d’entre nous ? Etes-vous optimiste pour les dix années à venir quant au bien être de notre Peuple, à l’avenir de nos enfants et Petits enfants ? Sincèrement ?
    Comment peut on enrayer tout en restant dans la liberté de paroles pour tous, des groupes extrémistes de droite et de gauche qui usent et abusent de propos diffamatoires sur les ondes et contrairement à ce que ma question donnerait à penser, je ne parle pas du tout de Eric Zemour mais bien de ceux qui manœuvrent dans le but de déstabiliser notre Pays au profit d’idéologies étrangères.

  31. Claude dit :

    Floreal,

    Ce qu’il faut à la tête de ce centre droit que vous appelez de vos vœux c’est une personne qui ait la stature d’un homme d’Etat.

    Ni Borloo, ni Villepin n’incarnent ce centre dont vous parlez.

    Borloo s’est discrédité en adoptant cette posture écolo sans discernement. Il a enfourché toutes les idées, bonnes et mauvaises, qui font la mode écologiste. Un homme d’Etat doit savoir trier. Il y a des urgences après lesquelles il n’a pas couru assez vite et d’autres qui ne sont que des effets de mode populaires qui encouragent nos concitoyens vers l’obscurantisme et le gâchis économique. Même Dieu ne commande pas à la planète.

    Villepin est un suiveur. En plus il fait trop de politique personnelle. Nous n’en avons rien à cirer qu’il aime ou n’aime pas le Président Sarkozy. Sa haine utilisée comme principal moteur de son action le rend extrêmement dangereux pour la France. Il se met dans la posture du suiveur laissé sur place par un concurrent arrivé de l’arrière et qui l’a largement dépassé. Il devrait apprendre à servir son ambition personnelle, tout à fait légitime, au service de son pays et non pas au service exclusif de son égo. Cet homme, à ce qu’il me semble, est habité par les mêmes démons que F. Bayrou. Il est prêt à vendre son âme aux idées de gauche si ce sont les dernières qui lui semblent pouvoir servir son propre destin. En plus, Chirac et lui pouvaient empêcher la guerre en Irak, contrairement à l’idée répandue et aux apparences, avec l’aide des russes, dans le contexte de l’époque, ils l’ont rendu inévitable.

    Il y a bien Gilles de Robien mais il est très discret depuis qu’il est ambassadeur chargé de promouvoir la cohésion sociale. Son club « Société en mouvement », qui avait donné de l’espoir aux anciens UDF effrayés par le chemin emprunté par Bayrou, est en sommeil. En 2007 il était le seul à pouvoir incarner ce centre là mais il est probable qu’il a eu peur d’une rupture trop définitive avec Bayrou à un moment ou, pourtant, seul un coup d’Etat au sein de l’UDF aurait pu la sauver.

    Hervé Morin a beaucoup « grandi » depuis qu’il est ministre. Je ne sais pas s’il a le charisme nécessaire pour imposer un Nouveau centre qui soit un nouvel UDF. Pourquoi pas. En tout cas c’est un homme qui comptera sans doute à l’avenir.

    En attendant, il est urgent de réunir et ramener à nous les démocrates qui en veulent à Sarkozy d’être la seule voie possible à droite alors qu’ils ne devraient en vouloir qu’à celui qu’ils ont aidé à les trahir et qui en a fait des orphelins politiques.

    En attendant cette femme ou cet homme qui pourrait recréer cette dynamique centriste, les ex-UDF ne doivent pas hésiter à apporter leur soutien à l’équipe qui a les idées les plus proches des leurs même si elle privilégie un peu trop, à mon goût, une certaine forme de populisme au détriment de la pédagogie.

    Cordialement,
    Claude

  32. Le Renouveau Jacobin (Floreal) dit :

    Votre discours semble touffu Claude
    Ne jetez pas la pierre sur tout le monde en pensant rassembler…c’est touffu, je regrette.

    L’idee de M.DE VILLEPIN, est un conseil pour mieux le ramener vers une attitude raisonnable…en l’acceptant dans une structure.

  33. Ernest Gransagne dit :

    Bonjour à tous

    à Sédat,
    oui, bien sûr, le mot « enterré » était dans mon esprit une façon d’épingler le fait qu’une fois encore le « lobby conservateur » avait réussi a mettre un bâton dans la roue d’Obama.

    C’était ma façon un peu « provocatrice » de dire que les « belles idées » sont bien malmenées partout dans nos démocraties…

    à Claude,
    vos analyses sont justes et pertinentes et j’ai souvent envie de dire que je les partage. Si je ne le fais pas, c’est tout simplement parce que ça n’apporte rien aux amis de ce blog qui se moquent bien de savoir si je partage ou pas les idées d’untel ou d’untel.

    Cependant, il est plaisant de savoir parfois que vos idées sont partagées par certains et cela renforce un peu la « vivacité des échanges ».

    Donc , c’est bien de le dire et l’occasion ici m’en est donnée.

    J’aimerais de temps en temps que vous soyez un peu plus simple, moins alambiqué, mais votre formation consistant à « travailler les idées » prend parfois le dessus. (sourire : ce n’est pas une attaque)

    C’est ainsi que mon esprit plutôt cartésien, « décode » le vôtre plutôt phylosophe…

    En attendant nous sommes dans le « caca » et ce qui me navre le plus c’est que je ne vois pas de solutions d’avenir satisfaisantes.

    Il manque un véritable « leader » comme on le dit dans la langue de Molière et je pense qu’il n’est pas encore né, ce qui n’arrange pas forcement nos affaires.

    Bonaparte aurait pu convenir, mais c’est trop tard; Villepin aussi, mais après le 1/4 d’heure de gloire à l’ONU, il y a la belle fâcheuse idée de « la dissolution de l’Assemblée » sussurée à Jaco et surtout la « reculade » d’une bonne loi : le CPE ! Ensuite toutes les pantalonnades qui suivirent ne sont pas dignes du leader attendu.
    Donc bye bye Villepin, les chiens aboient la caravane passe…

    Un chef, sans casseroles, bien dans sa tête, avec une vision claire à longue échéance – vous savez  » FOCUS  » – qui écoute, qui passe bien à la télé, c’est essentiel aujourd’hui, qui soit bosseur, intelligent, avec un « rayonnement convaincant » sans ceci mais avec cela….

    Le mouton à cinq pattes en fait. Existe-t-il ? Où peut-on l’acheter ?

    Avons-nous les moyens de nous l’offrir ? De le fabriquer ? Du côter de l’ENA ? de Saint-Cyr ?
    d’HEC ? à La Poste ou chez Heuliez ?

    Dur, dur…

    Cordialement

    Ernest Gransagne

  34. Ernest Gransagne dit :

    Où est passé Jany ?

    Vous nous manquez… Les échanges et les avis émis étaient un ravissement. Cet air d’Indonésie nous faisait du bien… Nous sentions les odeurs de cette belle et bonne cuisine pleine d’herbes et de fruits… Nous imaginions les sourires et la démarche un peu glissante des belle indonésiennes…
    Maintenant nous sommes condamnés à entendre Martine ou Ségolène et à attendre les lendemains qui chantent qui nous seront offerts gratuitement par la gauche…

    Amical salut Jany

    Ernest

  35. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Je rebondis sur quelques derniers commentaires qui ne manquent pas d’intérêts. Y a-t-il de la place pour un second parti au sein de la Droite Majoritaire et notamment au Centre Droit, très certainement !

    Je pense que la Majorité a perdu ces dernières élections non pas en raison de sa division comme ce fut trop souvent le cas par le passé mais surtout en raison de son manque de diversité, de pluralisme dans ses idées, on a beau à rassembler le plus large possible si c’est toujours la voix du courant le plus important qui est suivie… Ce qui implique que de nombreux électeurs aux idées bien arrêtées ne s’y retrouvent plus. Comme le dit pertinemment Monsieur Leroux dans son billet, l’UMP est devenu trop monolithique pour que ses sensibilités s’expriment.
    Trop de personnes de grande valeur de la majorité sont mises sous l’éteignoir de la pensée unique prônée par le courant dominant de l’UMP. Il faudrait que d’autres voix puissent se faire entendre en exposant leurs idées et leurs convictions pour faire vivre l’UMP. On s’aperçoit très bien que certaines personnes de l’UMP ne se sentent pas à l’aise dans ce parti. J’ai déjà exposé ce grave problème dans de nombreux billets et notamment au soir des Conseils nationaux de l’UMP après avoir pris connaissance des équipes composant le bureau politique du Parti (« diversité choisie ») .

    Alors il n’y a qu’une seule solution, qu’elles reprennent leurs distances pour pouvoir le faire sans toutefois perdre de vue que l’adversaire n’est pas dans son propre camp mais dans l’opposition. Seulement pour le faire, il faut des structures, on ne battit pas un parti politique sur sa propre notoriété, certains l’ont appris à leurs dépens.

    Bien amicalement

    Jacques

  36. SEDAT dit :

    Et hop,et voilà,j’en étais sûr,la « Réforme de la santé » de Barack Obama adoptée,historique…!
    Vive les Etats-Unis d’Amérique…!

  37. Claude dit :

    Floréal,

    Désolé d’être touffu. J’ai toujours pensé qu’il valait mieux argumenter que d’affirmer sottement. Je vous donne acte que, n’étant pas un littérateur, je ne me battrai pas avec vous sur la forme de mes textes. Je sais bien de toute façon que le talent de la lecture n’est pas donné à tout le monde.

    Je note cependant que vous manquez singulièrement d’élégance pour vous adresser aux gens. Vous préférez les tacler d’une manière désobligeante et inutile sur la forme quand vous n’avez pas d’idées claires sur le fond mais que vous sentez confusément qu’ils ne pensent pas exactement comme vous. Je ne prendrai pas ce prétexte pour critiquer la forme de vos interventions. Je suis plutôt bienveillant de ce côté là et je laisse aux puristes le soin de vous épingler (s’il y en a d’assez sots pour passer leur temps à ça). Je sais n’avoir pas été désobligeant avec vous lorsque je complétais votre avis du mien sans penser à mal et je sais ne pas avoir mérité votre insolence.

    Je ne suis pas contre l’idée que Villepin rejoigne une structure. Pourquoi pas l’UMP ? (lol) Que je sache il est plus chiraquien que giscardien. Pourquoi voulez vous que ce parti centriste auquel vous pensez soit le ramassis de ce qui n’est plus le bienvenu ailleurs ?

    Mon rôle n’est pas de rassembler, je vous laisse ce soin si c’est la mission que vous vous donnez. Si je voulais rassembler autour de l’ex-UDF je n’aurai pas l’indécence de le faire ici sur le blog de J.P. Raffarin.

    Si je ne me retrouve pas totalement dans l’UMP, vous reconnaitrez que je ne critique jamais ce parti d’aucune manière contrairement à pas mal de ses soutiens, ici, sur ce blog. Je retrouve la plupart de mes idées chez le Président de la République et cela me convient. Je n’ai pas besoin d’une structure pour voter pour lui. Lorsque je regrette que la majorité ne fasse pas assez de pédagogie, ce n’est pas une critique de l’UMP mais de toute la majorité présidentielle, moi y compris. Et c’est mon principal reproche.

    Salutation,
    Claude

  38. Claude dit :

    Bonsoir Ernest,

    Merci de votre gentil compliment. Comme Floréal vous pensez que je suis alambiqué. Je le regrette, j’ai toujours peur de ne pas « tout dire ». Je vous sais gré de me le dire sans ambages mais avec courtoisie (je n’ai pas apprécié le « le Claude » de floréal).

    Il est assez drôle que vous me trouviez plutôt philosophe alors que je n’ai pas la moindre base d’une culture philosophique (sauf mes lectures). Je me targue d’être un logicien et un (ancien) spécialiste de l’intelligence artificielle (on disait pompeusement cogniticien). Je ne sais pas si j’étais un bon logicien mais mes confrères et les clients de mes entreprises le croyaient ce qui m’a permis de bien gagner ma vie avec ma logique et celle de mes collaborateurs qui me soumettent encore quelques problèmes. Comme quoi internet est un filtre impitoyable qui ne montre pas forcément une image de nous très fidèle.

    Bien cordialement,
    Claude

  39. Le Renouveau Jacobin (Floreal) dit :

    2007 c’etait la periode du choix pour un nouveau president, en 2010, la situation est differente, le climat politique et economique demande une plus grande rigueur, une plus grande conscience collective pour permettre de construire un devenir pour tous les francais.
    Le President de l’Assemblee Nationale se positionne dans ses reponses par rapport a sa hierarchie, c’est tout a fait comprehensible…j’approuve le discours apaisant, mais n’oublions pas qu’il y a une France qui souffre d’etre en attente d’un devenir depuis des annees.
    L’Assemblee Nationale a un grand role de reflexion pour ce devenir des francais…elle doit rester une dynamique de progres.

    J’approuve totalement les initiatives de M.Jean-Francois Cope qui vont dans le sens du renouveau…de l’eveil, du travail des parlementaires.
    Il est fini le temps des perchoirs et des nominations sans devoir de resultats.
    Il est vrai que les parlementaires travaillent au progres social, mais pas suffisamment, les memes questions restent posees depuis des annees, la secu, les retraites, l’emploi, la politique industrielle, la securite, les transports, le logements.

    Toutes ces questions qui continuent a peser sur le dos de ceux qui attendent un renouveau.

    Le moment n’est pas a la presomption, au choix des mots sur les medias, aux justifications diverses, il est a la decision, au travail pour ameliorer le sort des francais.

    Du temps de Mitterand, quand une question etait posee, ses conseillers repondaient par une photocopie d’ancien discours.
    Il est fini ce temps hypocrite…les francais attendent des reponses…des resultats.

  40. SEDAT dit :

    @ »Claude »…!

    Pour l’instant,il l’est,Dominique de Villepin,Umpéiste…!
    Excellent week-end@Tous,Reynaldo.

  41. Alain Lavallée dit :

    Bonjour à tous,
    Bonjour Monsieur le Premier ministre,

    vous faites ressortir l’importance pour les Français de bien saisir dans quel sens portera l’action du Président et du gouvernement, quelles seront les réformes prioritaires, pour la deuxième moitié du mandat présidentiel.

    Je me permets d’insérer un lien vers le texte d’un journaliste québécois, qui exprime un point de vue « extérieur ». Il met en parallèle les mandats des Présidents Sarkozy et Obama.

    http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/285758/le-president-et-l-hyperpresident

    Bien cordialement,

    Alain Lavallée

  42. Claude dit :

    Reynaldo,

    C’est bien pour ça que j’ai ponctué avec « lol »
    Amicalement,
    Claude

  43. Claude dit :

    Bonjour tout le monde,

    Avec un peu de retard, je viens de lire l’excellentissime article de Claude Weill (Nouvel Obs du 18 mars). J’en recommande la lecture à tous ceux qui reprochent au Président d’avoir reporté la taxe carbone (que je dénonçais depuis que l’on en parle et qui est une des multiples causes de l’échec des régionales).

    http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2367/articles/a421392-.html

    Je crois qu’aucun journaliste sérieux n’a parlé du réchauffement climatique aussi bien en aussi peu de lignes.

    Il n’évoque cependant pas les deux principales causes de disparition des glaciers qu’il faut bien expliquer si ce n’est pas la chaleur qui les fait fondre :
    1 – la diminution des chutes de neige qui alimentent donc moins les glaciers
    2 – l’évaporation (sublimation de la glace dans une atmosphère trop sèche).
    Ces deux phénomènes sont liés à la baisse de l’hygrométrie aérienne de certaines régions. Ils sont très indépendants de la température moyenne (qui ne bouge plus depuis 10 ans). Il vaut donc mieux chercher les causes des variations climatiques dans la désertification naturelle ou humaine que dans la production de CO2. Replantons les arbres (s’il est encore temps) là où nous en avons trop coupé et dans un siècle notre ancien régime climatique reviendra. N’oublions pas que les forêts sont des régulateurs hygrométriques. Et n’oublions pas que chaque arbre coupé en Europe ou au Brésil (et ailleurs) condamne un arbre à la lisière des grands déserts qui grandissent.

    Il faut quand même remarquer qu’il est plus facile de replanter des arbres que de faire marcher nos voitures avec des courant d’air ou de la poudre de perlinpin.

    Le jour où les météorologues laisseront les scientifiques leur donner les explications des chiffres dont ils ne savent pas trop quoi faire, la météorologie fera un grand pas. Aujourd’hui c’est une technique empirique basée sur l’observation et le pari que ce qui a été constaté se reproduira à l’identique. Ne laissons pas l’empirisme dicter aux hommes ce qu’ils doivent faire (à leurs frais).

    Le consensus majoritaire sur la politique anti carbone sera d’autant plus naturel qu’il sera mieux éclairé. Et peut être que, mieux éclairés, les parlementaires feront cesser les subventions inadmissibles englouties dans les éoliennes avant qu’il y en ait 6000 de plus en France aux frais de la classe moyenne et pour le plus grand bonheur des industriels scandinaves qui nous les vendent.

    Cordialement,
    Claude

  44. SEDAT dit :

    @ »Claude »…!

    A ce propos,entres autres, pour tous ceux qui ne l’auraient pas vue mercredi dernier,la nouvelle édition de l’émission: »Capital Terre » de Guy Lagache,trop forte,excellente,encore mieux que « Home »,de Yann Arthus Bertrand,aller sur le site de « M6″ pour visionnage…!
    Salutations,@+,Reynaldo.

  45. Ecologiste dit :

    Félicitations , Mr Raffarin pour vos prises de position , cependant je me demande où va la droite .
    Beaucoup sont inquiets , d’autres le font savoir .

    En effet, j’ai trouvé le texte ci-dessous sur un Forum :

    A ceux qui liront ce message : Pouvez-vous faire circuler cette lettre ouverte ?

    *** Lettre ouverte aux élus UMP
    copie aux abstentionnistes déçus et aux sympathisants de droite

    Aujourd’hui nous avons décidé de prendre la parole pour nous adresser directement à vous, que nous avons élus !
    Autant que vous le sachiez : nous sommes de droite et nous ne « roulons » pour personne !

    • Etes-vous toujours en phase avec Mr Sarkozy, notre président-monarque ?

    A la belle époque, il nous avait parlé de rupture : elle est définitivement consommée et désormais c’est nous qui rompons .
    Pour 70% des Français, Mr Sarkozy n’a pas « tiré les leçons » des régionales !
    Pour nous qui avions voté pour lui, il n’est plus désormais à la hauteur de la situation : ses décisions ne sont plus bonnes , ses choix ne sont pas toujours justifiés .
    Il nous a trompé, il veut continuer à nous mentir, à nous berner, mais c’est terminé, nous ne sommes plus dupes !

    • Etes-vous satisfaits de la politique menée et que vous avez soutenue ?

    • Votre parti vous convient-il toujours et savez-vous encore où vous en êtes ?

    UMP = Union pour un Mouvement populaire , c’est quand même une grande farce d’être devenus aussi impopulaires !

    Vous avez été désavoués par les électeurs de la France ainsi que par les abstentionnistes , de plus vous nous avez vraiment déçus :
    nous qui faisons partie de l’électorat qui vote traditionnellement à droite ou au centre-droit – nous nous sommes abstenus, car nous n’avons plus confiance en vous .
    Quand on pense que le vote n’est plus pour la moitié des Français un moyen d’expression nécessaire, que va-t-il se passer ?
    La faute à qui ?
    Certains ont décidé de voter FN … peut-être malheureusement définitivement .
    N’avez-vous pas honte de l’avoir de nouveau fait progresser ?
    D’autres ont même choisi l’autre camp .

    • Avez-vous encore une conscience, et alors êtes-vous fiers de vous, de ce pitoyable résultat , conséquence inévitable de la politique adoptée et cautionnée, acceptée sans broncher par votre mouvement politique ?

    De cette droite-là, nous n’en voulons plus … et encore moins du FN .

    Désavoués vous avez été, reniés vous pourriez le devenir !
    Parlons franchement : les vrais raisons de votre échec vous les connaissez.
    Ce n’est donc pas la peine de vous retrancher derrière de fausses justifications , genre « La région ne représente pas pour les Français un échelon territorial capable de s’occuper des problèmes qui touchent leur quotidien », « les Français se sont abstenus aux élections régionales car pour eux ce sont des élections secondaires , loin de leurs préoccupations , et ils n’en saisissent pas l’importance, l’essentiel pour leur vie quotidienne … »

    • Alors, valeureux et bons petits soldats, il est peut-être encore temps de réagir !

    Plusieurs solutions s’offrent à vous :

    - la première, la plus radicale : demander collectivement la démission du Président Sarkozy ;

    - la deuxième, guère enthousiasmante sans doute pour vous : quittez l’UMP avant que le bateau ne coule définitivement, et déchirer votre carte de ce parti : tout un symbole !

    - la troisième, continuer, comme si ne rien n’était, à soutenir la politique du président-autruche , et alors soyez-en sûrs que nous ne ménagerons pas nos efforts pour que vous ne soyez plus réélus, vous ou vos successeurs !
    Ceci n’est pas une menace, seulement un simple mais ferme avertissement !

    - la dernière, celle qui nous conviendrait le mieux, que vous reconstituer une nouvelle droite avec un nouveau centre-droit (comme au bon temps du RPR de Mr Chirac, et de l’UDF), mais sans replâtrage ou tout autre ersatz comme le nouveau parti que veut créer Mr Villepin :
    en bref, créer un Pacte pour une Nouvelle Droite, si vous voulez avoir encore une petite chance d’[b]échapper au tsunami rose aux élections futures : cantonales , sénatoriales, municipales et surtout législatives .
    Et si cette dernière solution n’était pas choisie , nous serions capables de la réaliser à votre place , en faisant appel à tous les sympathisants déçus – et celà ne manque pas !

    Nous attendons de vous tou(te)s une rapide réponse, une prompte détermination, un changement significatif, qui puissent être constatés par médias interposés .
    Faites entendre votre voix , et surtout n’attendez pas qu’il ne soit trop tard !

    A vous de voir, de réfléchir, de choisir, de vous contacter …
    Mesdames, Messieurs de l’UMP, députés, sénateurs , maires, conseillers régionaux ou généraux, tous élus confondus .

    Signataires :
    Des Français déçus … et lucides, qui se font l’écho du Peuple de droite, en misère et en colère .

    ————————————————–

    Je pense également que Sarkozy est dans l’erreur – comme Chirac lorsqu’il a dissout l’Assemblée – et qu’à cause de son égo démesuré il n’écoute plus personne .
    Quand à Fillon, il cache bien son jeu .

    Oui, je pense qu’il est temps de réagir !

  46. Ernest Gransagne dit :

    Bonjour à tous

    Claude, vous pouvez être clair quand vous faites un effort ! (sourire)

    Rien de plus à ajouter. C’est parfait.

    Sinon que certains « s’arrangent » en tronquant les données en courbe de Gauss, ce qui evidemment ne peut apporter que des « résultats arrangés ».

    Aussi, que nos observations météo précises, ne datent que de 150 ans, et encore pas partout.
    Ce qui revient à une observation d’un phénomène qui aurait duré quelques centièmes de secondes par rapport à la durée de notre vieille Terre, depuis le Big-Bang… si on donne comme échelle 24 heures entre le Big-bang et aujourd’hui.

    Autant dire qu’il est impossible de donner aujourd’hui des conclusions sur un réchauffement tel que certains voudraient le faire croîre.

    C’est dire si « la taxe carbone » dans cette histoire est encore le résultat d’une éjaculation précoce des politico-intello-écolo-déconno… qui nous entourent et qui ne se privent pas de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

    Quand à l’auto qui devrait une fois de plus en être la victime, on ferait mieux de faire tout ce qu’il faut pour « vivre avec » plutôt que de s’acharner « à vivre contre ».

    Imaginez-vous, vous, être normalement constitué, à ce que la bagnole disparaisse de votre vie quotidienne ?

    Imaginez-vous que la voiture électrique d’Heuliez va palier une auto à moteur thermique ?

    La réponse est « foutaises ! »

    Laissons les constructeurs faire leur beau métier.

    Observons les progrès techniques d’un moteur entre 1990 et 2010 : fabuleux !

    En 1970, les moteurs, peu ou prou fonctionnaient comme les moteurs des années 20.

    Aujourd’hui les rejets ont été divisés par 50 ou 100 et même d’avantage, tout dépend de quoi l’on parle.

    L’automobile est une merveilleuse machine qui n’a de cesse de rendre l’Homme plus heureux, plus performant, plus mobile.
    Cette machine, toujours source de progrès (ce n’est pas comme la cervelle de certains politiques) ne cesse de s’améliorer.
    Si la « technique » par le passé avait subit la loi des « politiques » nous serions encore à l’âge de la pierre taillée.

    Parfois il faudrait un peu de clairvoyance.

    Ernest

  47. Ernest Gransagne dit :

    Claude,
    j’ai omis de répondre à vos explications.

    Bien sûr qu’internet est un filtre; il gomme, il floute, il déforme…

    Il manque l’image, il manque la voix et puis on s’exprime avec des mots qui arrivent à la cadence de la vitesse de la frappe sur le clavier… Il y a ensuite nos expériences propres, notre éducation, notre culture, nos propres tabous, l’humeur du moment, l’émotion, le stress, la perception du sens de la phrase de l’autre…etc

    Cela fait beaucoup pour que tous ces facteurs soient en harmonie.

    Donc forcément de temps à autres ça coince ! Normal.

    C’est la raison pour laquelle, si on veut progresser, (je ne parle plus d’internet mais du monde en général) il faut écouter, dialoguer et faire passer l’Homme avant toutes choses.

    Tout le reste n’engendre que combats meurtriers haine et douleurs.

    Si l’amour du prochain ne peut -être une règle, demandons alors à nos valeureux hommes politiques de voter une loi ?

    Voilà un beau « challenge »

    « phylosophe » n’est peut-être pas bien choisi pour ce qui vous concerne, mais je n’avais pas trouver mieux.
    Il se trouve qu’il « fusionne dans votre esprit » une foultitude d’idées et que lorsqu’on vous lit, on a du mal à se faire une idée précise de votre pensée.

    Une fois j’avais dû dire que vous retourniez les idées comme un peau de lapin.
    Ce n’était pas forcément élégant mais c’est vraiment l’impression que j’en avais.

    En fait il y avait peut-être un vieux fond de jalousie !

    Vous auriez fait un redoutable magistrat.

    Bien cordialement

  48. Claude dit :

    Cher Ecologiste,

    Voilà un long texte pour dire que Sarkozy a tort. Je l’ai lu trois fois mais ni vous ni la personne dont vous nous copiez le texte ne dit en quoi il a tort. Est-ce que, selon vous, il a tort de faire tout ce qui reste possible malgré la crise dans ce qu’il a promis ?

    Donnez nous, s’il vous plait, au moins un ou deux exemples de choses qu’il a tort de faire et dites nous comment vous auriez fait à sa place.

    Merci d’avance,
    Cordialement,
    Claude

  49. Ecologiste dit :

    Cher Claude,

    Sarkozy a tort de ne rien écouter , ni les électeurs, ni les abstentionnistes, ni sa majorité qui commence à renâcler et à se poser pas mal de questions .
    Ce n’est pas en faisant un mini-remaniement comme il l’a fait – et ceci juste aux lendemains d’élections perdues et de contestations de toute part – , qu’il va parvenir à ses buts :
    faire taire les chiraquiens – qui a mon avis s’organisent de leur côté – , ni les villepinistes, ni même d’autres , Radicaux Valoisiens et autre Nouveau Centre .
    Pour l’instant, elle est belle l’Union …. pour un Mouvement Populaire .

    A sa place, pour une fois je me serai tu et je me serais fait tout petit , en attendant que çà se tasse :
    ce remaniement et dire tout de suite « j’en ai rien à f… de vos votes, je continue mon chemin » , ceci sont, à mon avis, 2 erreurs .

  50. Claude dit :

    Cher écologiste,

    Il n’y a rien de concret dans ce que vous dites.

    Expliquez nous ce que le Président doit faire de concret. Pour commencer, savez-vous seulement ce qu’ils ont dit les électeurs ?

    Dans les 55 % de français qui ont voté pour la gauche aux régionales (il y a 8% de plus que pour S. Royale à la présidentielle) il y a des gens de tous les bords. Ont-ils dit tous la même chose ?
    Qui faut-il écouter ? Les 8% qui ont changé d’avis ?

    Que doit faire le Président ?
    Faut-il qu’il renonce à sa relance par l’investissement ? Ceux qui l’ont fait sont dans la m…..
    Faut-il qu’il limite les déficits ? Alors il doit supprimer pas mal de postes de fonctionnaires…
    Faut-il qu’il recrute des fonctionnaires ? Alors il faut augmenter les déficits…
    Faut-il qu’il encourage les gens à travailler moins pour gagner plus ? Si c’est jouable, pourquoi pas…
    Doit-il embaucher des médecins et des infirmières ? Alors il doit licencier des secrétaires et des femmes de ménage à l’hôpital…
    Doit-il embaucher des femmes de ménage et des secrétaires pour l’hôpital ? Alors il doit virer des infirmières et des médecins…
    Doit-il plutôt privilégier votre temps de travail en le réduisant et en limitant l’âge de la retraite à 57 ans plutôt que de maintenir la retraite des plus de 75 ans ? Parce que si on fait rien on ne pourra plus donner les retraites jusqu’à la fin de la vie…
    Ou doit-il plutôt vous demander de travailler deux ans de plus pour continuer à revaloriser les petites retraites et pérenniser la retraite par répartition ?

    J’attends que vous nous disiez ce que vous voulez qu’il fasse concrètement. Sarkozy ne peut pas entendre ce que vous dites si vous ne dites rien.

    Il y a une crise. Le président ne peut pas tout à lui tout seul. Il y a des français qui travaillent dur pour la juguler cette crise. Et il y a ceux qui pleurnichent parce que ceux qui bossent fort ne bossent pas encore assez. Mais peut-être auriez vous préféré être polonais, suédois, italien, portugais, espagnol ou grec ? Je crois que vous devriez dire merci à votre Président et au gouvernement qui vous ont évité le pire.

    Savez-vous seulement que le pouvoir d’achat des français a augmenté de 0,9 % en 2009 ? Comme celui de ceux qui ont perdu leur emploi, totalement ou partiellement, a forcément baissé, cela veut dire que celui des autres a augmenté de bien plus que 0,9 %. La baisse du pouvoir d’achat, ce n’est pas de la désinformation ça ?
    http://www.lesechos.fr/info/analyses/4846501-2009–une-bonne-annee-pour-le-pouvoir-d-achat.htm
    http://www.lejdd.fr/Economie/Actualite/Le-pouvoir-d-achat-augmente-74883/

    Voulez-vous que je vous parle de la consommation ? De l’épargne ? Vous serez surpris que s’ils n’ont pas eu la malchance de perdre leur emploi les français ont continué à consommer et à épargner un peu plus qu’avant la crise. L’épargne n’a jamais été aussi forte.

    Compte tenu de la crise, les seuls français qui sont vraiment à plaindre sont ceux qui ont perdu leur emploi. Cela ne les console pas mais, grâce à la politique économique de la France ils sont beaucoup moins nombreux qu’ailleurs.

    Cordialement,
    Claude

  51. Ecologiste dit :

    Cher Claude,

    Belle démonstration ! … du moins , pleine d’espoir , car comment Sarkozy arriverait à redresser l’état de la France, alors qu’il n’y ait pas parvenu en 3 ans .
    Peut-être que c’est la faute aux Français , qui ne bossent pas assez dur !

    Seulement, tu es un peu comme le Président, tu n’écoutes pas ce que les gens te disent .

    Alors qu’on parle d’une réalité , la défaite de la droite et le devenir des députés UMP , tu veux à tout prix démontrer que Sarkozy a raison de continuer à s’enferrer et à s’enfermer dans sa tour .

    Cordialement

  52. Claude dit :

    Non Ecologiste,

    Je démontre simplement que tu n’es pas content et que tu ne sais pas dire pourquoi et que tu ne sais pas ce que tu attends de N. Sarkozy. Comme beaucoup de français qui, n’écoutant que les gens qui expliquent qu’il faut râler, ne comprennent pas bien pourquoi mais ils râlent quand même, c’est la mode. Ils sont manipulés et croient avoir leur libre arbitre.

    On leur explique que c’est la crise mais comme ils n’en sentent pas vraiment les effets, ils ne comprennent pas que c’est grave et ne veulent même pas savoir si quelqu’un les a protégés. Pour beaucoup la crise c’est seulement dans les journaux. Les malheureux français qui ont perdu leur emploi dans la crise comprennent assez bien ce que c’est que les effets d’une crise. Les autres enragent simplement de voir dans les journaux qu’il y en a qui gagnent beaucoup plus qu’eux.

    Peut-être même, fais tu partie de ceux qui ont défilé dans la rue la semaine dernière pour le pouvoir d’achat et pour l’emploi et dont 98 % d’entre eux ont vu leur pouvoir d’achat augmenter pendant la crise et dont l’emploi ne sera jamais menacé. Des humoristes, probablement.

    Alors, bien sûr, si je te dis que sur les 3 ans de Sarkozy il y a deux ans de crise ça te laisse froid parce que tu ne comprends quand même pas très bien ce qui a bien pû l’empêcher de faire de toi un millionnaire. Et comme ta feuille d’impôt est remplie par l’ordinateur tu ne verras même pas que tu as gagné plus que l’année dernière.

    On parlera du devenir des députés quand ça sera le moment. En 2012, les français auront à dire qui selon eux aurait fait mieux que Sarkozy. La réponse risque bien de ne pas être celle que tu attends. Les précédents sondages le disent. Quand on demande aux gens « Sarko pourrait-il faire mieux ? » la majorité répond « oui ». Quand on demande aux gens « qui aurait fait mieux que lui ? » la majorité répond « personne ». Alors en attendant, évite de prédire ce que tu as envie qu’il arrive, ça n’arrivera peut-être pas.

    Allez, bonne nuit. Je renonce à te faire dire une seule chose où tu aurais fait mieux que Sarko.

    Salutations,
    Claude

    PS – j’écoute attentivement ce que les gens me disent ; sauf les muets… ça va de soi.

Laisser un commentaire