Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

39 commentaires

  1. jany guiot dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Construire 400 villes vertes pour 2020, c’est un projet fantastique a la dimension de la Chine…
    Que les architectes et les grands industriels de l’environnement se lancent dans le reve…
    Je pense que dans l’avenir nous serons tous etonnes des progres que fait la Chine pour la qualite de son environnement.

    Merci Monsieur le Premier Ministre,
    Continuez a porter le message de la France et nous representer dans tous les pays du monde.

    jany guiot

  2. 欧利文 dit :

    C'est un beau projet, mais cela ne va pas etre facile de realiser cela en Chine. 

    Bon courage! 

  3. Ernest Gransagne dit :

    Bonjour à tous,

    une réflexion immédiate : point n’est besoin de « partis » pour avoir des orientations « vertes »…

    L’écologie n’est pas un parti, l’écologie est un comportement, qui se vérifie au quotidien dans chacun de nos gestes.

    L’écologie n’est sûrement ni de gauche ni de droite.

    L’écologie ainsi que toutes les orientations vers un « mieux vivre » en accord avec la planète sont indispensables.

    Cela ne doit pas se faire contre tout progrès mais avec une certaine qualité de vie, sans faire peur.

    Allègre à raison sur le fond, même si sur la forme il peut faire grincer.

    Il a en tous cas plus de légimité pour parler du sujet, que certains journalistes ou photographes ou politiques rétrogrades comme les Voynet ou Mamer ou Eva Joly ! Celle qui a été le fossoyeur de ‘l’Entreprise d’Etat ELF qui rapportait beaucoup de devises…

    Quand à la vedette de mai 68, elle ne devrait tout de même pas oublier trop vite que le grand virage du déclin fut amorcé à cet instant ! Nous le payons encore aujourd’hui : voyez ce que « il est interdit d’interdir » a fait dans nos écoles et dans toute notre socièté.

    Est-ce que les pots de vin ont été supprimés pour autant dans le monde ?

    Comment pensez-vous que les entreprises américaines remportent les marchés ? Et les coréennes ?

    Vouloir laver plus blanc sans discernement est équivalent à employer de l’acide sulfurique pour arroser le jardin !

    Il faut vraiment que le Président prenne de la hauteur et fasse faire ce qu’il a promis. Vite.

    Ernest G.

  4. Alain Lavallée dit :

    Bonjour Monsieur le Premier ministre,

    oui ce projet des 400 villes vertes est très stimulant et si la France accompagne la Chine sur cette voie, tout comme celle de la santé, les deux pourront en profiter. Mission fertile… tant mieux s’il y a des interstices dans la « grande muraille », interstices où la coopération peut s’installer.

    Bonne continuation de votre mission,

    Alain Lavallée

  5. SEDAT dit :

    Bjr Jean-Pierre Raffarin…!

    Aujourd’hui,il y a de l’eau dans la gaz (Augmentation de 9,7%) sans le poisson…! lol
    Carpe diem,@+,Reynaldo.

  6. Vincent Portier dit :

    A ce propos pour tous ceux qui n’ont qu’une petite idée de l’Exposition Universelle de Shanghai 2010 et du pavillon Français rendez-vous sur le site de France Surface International à http://www.francesurfaceint.canalblog.com ou http://francesurfaceint.canalblog.com/archives/2010/03/28/15636304.html
    Cordialement
    vp

  7. Guenter KLOEPPER dit :

    Monsieur Raffarin,

    Vous êtes, si mes souvenirs sont bons, à l’origine de la loi 2003/9 concernant la sécurisation des piscines privées (entrée en vigueur le 01/01/2006). Suite à cette loi, environ 1 million de propriétaires se sont vus obligés de faire installer un dispositif coûtant entre 500 et 5000 € selon le type de dispositif retenu. Si on suppose un coût moyen de 2000 € celà represente un montant de 2 milliard d’Euros – un joli marché . . .

    Si on suppose ensuite que cet investissement forcé a une durée de vie de 10 ans, ça fait 200 million d’Euros par an. Quand je regarde les derniers chiffres de l’Institut de Veille Sanitaire je constate que le nombre de noyades d’enfants de moins de 6 ans dans les piscines privées, le chiffre reste sensiblement constant depuis 2002 (dans tous les cas ce chiffre est tellement faible – de 15 à 20 décès par ans – qu’il n’est pas possible d’en déduire une tendence). Et même si cette loi avait été à 100% efficace et aurait sauvé 20 vies par ans, celà aurait coûté 10 millions d’Euros par vie.

    Je ne veux pas minimiser le drame de la mort d’un petit garçon ou d’une petite fille, mais si on voulait sauver des vies on pourrait, je pense, investir une telle somme astronomique autrement.

    D’où ma question: n’est-il pas temps d’admettre qu’on a fait une bêtise, et d’abroger cette loi?

    Bien respectueusement,
    Guenter KLOEPPER

  8. SEDAT dit :

    Le cas de « Dongtan » (Chine)…!

    Dongtan sera certainement la première ville écologique au monde.Pays aux 20 villes les plus polluées parmi les 30 premières du classement mondial,la Chine veut se doter d’un aménagement urbain exemplaire pour répondre à l’exode rural.D’ici 2020,elle devra construire 400 nouvelles villes.

    D’une superficie similaire à celle de Paris (86 km carré),Dongtan accueillera 500 000 habitants en 2050.Elle sera construite autour de trois villages dont le premier sortira de terre en 2010 à l’occasion de l’exposition universelle à Shanghai.Pour prétendre ses ambitions,Dongtan sera une ville énergiquement autonome grâce à l’installation de nombreux panneaux photovoltaïques et minioliennes.Le transport exclusivement collectif sera alimenté par l’énergie solaire,la biomasse ou des piles à combustibles.Les immeubles posséderont 8 à 10 étages et auront des toitures végétalisées.Les deux tiers de la ville seront consacrés aux espaces verts et notamment à l’agriculture biologique.Ces espaces serviront de zones tampons aux marécages naturels.L’empreinte écologique des habitants est estimé à 2,2 hectares soit la moyenne actuelle pour un terrien-l’empreinte écologique disponible n’est que de 1,8 hectares.

    Source « Electricité-Verte.com » .

  9. Ernest Gransagne dit :

    Dès qu’elle sort c’est pour faire des bulles !

    La fée du Poitou a encore fait fort :

    « UNIVERSITE POPULAIRE » en voilà une idée qu’elle est bonne !

    - université : d’universitas : « communauté » « totalité » « ensemble » …

    - populaire : de popularis ou populus : peuple…

    Donc accoler les deux est redondant, superflu, verbeux.

    Vouloir en plus interdire aux autres de s’en servir alors là c’est le comble d’un comportement totalitaire et mégalomane accompli.

    Madame, calmez-vous, on vous regarde !

    Ernest

  10. Jacques D'Hornes dit :

    Bonsoir à tous,

    Monsieur Guenter Kloepper,

    La vie d’un enfant n’a pas de prix mon cher Monsieur.

    En écrivant votre commentaire, vous êtes-vous mis à la place de Parents qui ont perdu un enfant par noyade. Si l’un d’entre eux lit votre billet, ça doit être terrible pour lui de ressasser un tel drame.

    Je pense également que quand on a les moyens de faire des dépenses pharaoniques pour la construction d’une piscine, on doit aussi pouvoir investir pour la sécuriser. Et n’oublions pas que le risque 0 n’existe pas !

    Cordialement

    Jacques D’Hornes

  11. Claude dit :

    Ernest,

    La fée du Poitou ? La Dame de Lusignan ? Mélusine ? Où ça ? Je la croyais à Brocéliande (d’où elle ne nous donne plus de ses nouvelles).

    Vous êtes sûr que vous parlez d’une vraie fée du Poitou ?

    Au fait… Carabosse… Héritière de la déesse de la Discorde… Elle est d’où ?

    Cordialement,
    Claude

  12. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Jolie proposition ! A nos « champions mondiaux » en la matière de saisir cette opportunité.

    Avec un tel projet dévoilé par les Autorités Chinoises juste avec l’Exposition Universelle de Shanghai, le Pavillon de la France devrait faire un tabac et accueillir grand nombre de visiteurs.

    Monsieur le Premier Ministre, vous faites beaucoup pour nos entreprises à travers le Monde, poursuivez votre chemin dans ce rôle d’Ambassadeur itinérant qui vous sied comme un gant et notamment en Chine qui aborde l’avenir avec de véritables projets qui prennent en compte le développement durable.

    Je souhaite une grande réussite à ce projet qui j’espère réunira la Chine et la France dans une coopération pour le bien de nos deux Pays, pour nos Peuples, pour nos entreprises et pour le Monde.

    Bien amicalement à vous.

    Jacques

    NB : Je rejoins notre Ami Ernest, l’écologie n’est ni de droite ni de gauche. A la Droite de savoir le démontrer.

  13. SEDAT dit :

    Et n’oublions pas, »Bécassine » est notre cousine germaine…!

  14. SEDAT dit :

    [...] « A l’opposée des belles et bonnes fées,marraines des princesses de contes merveilleux,la fée Carabosse est très vieille,très laide et très méchante…! Son nom vient du fait qu’elle est bossue « A 36 carats »,c’est-à-dire vraiment très bossue…! Si son apparition dans les contes est rare,elle n’en demeure pas moins célèbre pour être à l’origine de la malédiction qui frappe la princesse héroïne de la « Belle aux bois dormant »…!
    Si…si,ça c’est une autre hisoire,@+,Reynaldo.

  15. Guenter KLOEPPER dit :

    Cher M. D’Hornes,

    Je ne minimise pas le drame d’un enfant qui meurt dans un accident – je l’ai bien dit. Je me pose la question si 200 millions d’Euros par an investis ailleurs (par exemple dans les hôpitaux pour limiter les décès suite à des infections nosocomiales – il y en a quand même entre 8.000 et 12.000 chaque année) ne serait pas 100 fois plus efficace. Peut-être mon commentaire n’était pas suffisamment clair: cette loi n’a eu AUCUN effet sur le nombre d’enfants qui se noient dans les piscines privées – résultat qui était parfaitement prévisible suite à une expérience précédente en Australie. Les seuls bénéficiaires de cette mesure sont les entreprises fournissant les dispositifs. Et là c’était le jackpot !

    Et ne soyons pas hypocrite – bien évidemment la vie humaine à un prix . . . Si la vie humaine n’avait pas de prix, les cigarettes, les véhicules motorisés, et plein d’autres choses seraient interdits.

    Guenter KLOEPPER

  16. Ernest Gransagne dit :

    Grosso-modo, il reste encore une année pleine pour prouver aux 53 % d’électeurs de 2007 que le quinquénat soit une réussite.

    Une réussite pour la France s’entend et pour les français.

    Les interventions passionnées de tous les amis, ici, prouvent que pour l’instant, les déceptions sont grandes.

    Claude est très clair quand il dit tout ce qu’il dit sur « la désinformation très bien organisée »…

    Carole est très claire quand elle énonce la succession de « maladresses  » contre productives qui font que le Président se retrouve aujourd’hui dans une sorte de « cul de sac ».

    Beaucoup ne comprennent plus…

    Et quand on fait une descente dans les immeubles de la banlieue-Est où l’on constate que pour une fois la « récolte » fut bonne, on se dit : « pourquoi pas plus tôt, pourquoi pas plus souvent et plus fort  » ?

    Vous remarquerez aussi que lorsque Monsieur le Ministre de l’Intérieur dit : « nous ne laisserons pas les petites crapules faire la loi dans nos cités » personne ne proteste.
    Quand le Président dit la même chose, toute la presse s’en empare… et le mot « racaille » est devenu un mot à ne plus prononcer.

    Cela prouve que le Président doit faire faire, doit déléguer et mettre de la « distance ».

    Ainsi il sera moins soumis au « rayonnement médiatique néfaste ».

    Pour cela il devrait s’inspirer de François Mitterrand.

    Bien sûr que la taxe carbonne est une idiotie et qu’il faut admettre que l’automobile est un outil indispensable pour beaucoup.

    Bien sûr qu’il ne faut pas supprimer « le bouclier fiscal », ce qui reviendrait une fois de plus à ce que nous payions d’avantage d’impôts.

    Comment faut-il le dire, que les français payent trop d’impôts ?

    C’est une des raisons majeures de la fuite des capitaux, de la fuite des entreprises, de la fuite de notre tissu industriel, de la fuite du travail, du renoncement à l’embauche de nos petits commerçants et artisans…
    Tout cela, Claude pourrait le démontrer beaucoup mieux que moi.

    Nous devons faire des économies en ajustant les besoins, en améliorant nos organismes officiels, en supprimant les autorités qui font « doublons ».

    Tout cela avait été dit dès 2007, pourquoi en sommes nous encore au même point ?

    Pourquoi avons nous l’impression que rien n’ait avancé ?

    Si je me trompe, si nous nous trompons, cela veut dire qu’il faut « expliquer » .

    Merci Jacques de vos gentils commentaires,ainsi que ceux de Jany à qui je dois répondre sur « ma chère automobile »… J’attendais de savoir comment la fée du Poitou allait faire avec sa voiture magique. Pour l’instant elle cherche sa baguette et les salariés Heuliez, malheureusement, sont dans la compléte incertitude.
    C’est pas grave, elle a eu leurs voix !
    Ernest Gransagne

  17. Carole dit :

    Bonjour à tous,

    Je suis tout à fait d’accord avec Guenter Kloeeper sur le sujet Piscines.

    Navrée Jacques, mais entoure-t-on la mer de protections pour éviter les noyades ????
    Entoure-t-on les bâteaux (cargos, zodiac ou plaisance) de protections ? Non.
    EH NON ¡¡¡¡¡ On positionne pafois un maître nageur (plage), mais la première responsabilité de surveillance est celle des parents.
    Plus on les décharge, plus on en fait des irresponsables.
    Ce coût magistral n’a rien à voir au coût de la vie, c’est une hypocrisie. C’est juste une rentrée d’argent pour l’Etat en jouant sur « ne vous inquiétez pas l’Etat vous protége et agit »: OUI en taxant.

    Cher Jacques, quand vous étiez enfant (je ne parle pas piscine), aviez vous besoin d’un filet de protection pour vous baigner en mer, dans les bassins, ou torrents ??????????
    Vous étiez naviguant, combien de marins savaient ou ne savaient pas nager ? Leur recrutement en était compromis pour autant ? Et pourtant pas de loi de surprotection.
    Y avait-il un filet de protection autour des navires ?

    Autre chose : ces mêmes parents qui s’offrent des piscines au prix pharaonique, comme vous dites, ont sûrement les moyens de se les offrir. Donc ces mêmes parents, qui ont sûrement des moyens « pharaoniques » (comme vous dites), vont en voyage hors de France. Eh bien sachez mon ami, que les protections dans les hôtels n’existent pas. Dans certains pays, vous avez des maisons avec piscines et protection et d’autres sans. Tout est au bon vouloir de chacun.

    Responsabilité Jacques et ce n’est pas en créant des lois de ce type que les parents en auront davantage.

    Cordialement.

  18. Carole dit :

    Cher Ernest,
    Merci pour tous vos mails qui me font rire.
    Un peu de gaieté (sur les blogs) ne fait pas de mal, loin de là.

    « La fée du Poitou a encore fait fort :

    « UNIVERSITE POPULAIRE » en voilà une idée qu’elle est bonne ! »

    Gracias a Dios Ernest, un peu plus ellle aurait créé :

    #UNIVERSITE MOUVEMENT POPULAIRE# Elle aurait pu faire concurrence au mouvement : #UNION MOUVEMENT POPULAIRE#

    Elle aurait pu imaginer : #Union Populiste#. En ce moment c’est un fond de commerce en pleine expansion.

    Cordialement.

  19. jany guiot dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean Pierre Raffarin,

    Je suis tout à fait en accord avec ce que dit Jacques concernant votre entretien sur Europe 1.

    Etre un homme politique, c’est avant tout être un homme de vision qui réfléchit le devenir des français.
    Je pense que le Président de la République a bien entendu l’appel des français dans une période difficile pour tous.

    Beaucoup critique le Président Jacques Chirac pourtant peu se rappelle qu’il a lance avec ses Premier ministres et les ministres en place, le dialogue et les idées sur la cohésion sociale…
    Nous avons besoin d’une démocratie apaisée et éveillée pour affronter les challenges du devenir.

    Aujourd’hui, contrairement a ce que beaucoup pense, le Président de la République Nicolas Sarkozy est dans la droite lignée de ses prédécesseurs et nous verront tous les résultats…

    Il est important Monsieur le Premier Ministre de faire entendre votre message afin que le Président se sente conforte sur le chemin qu’il a choisi.

    J’entends souvent des propos se disant de « droite”, chacun est libre d’avoir son approche de la vie, mais la droite c’est aussi l’humanisme, le dialogue social, la compréhension des autres, le progrès, la méthode, la responsabilisation de chacun sans devoir rejeter ceux qui ne pensent pas comme nous ou qui n’ont pas la même couleur d’opinion…

    Quand je parle de « la démocratie humaniste de progrès », je parle de la construction du devenir ensemble en intégrant une gestion éclairée de nos comptes, en intégrant une vraie politique industrielle qui appuie nos entreprises dans leurs activités productives et commerciales…
    Je parle aussi de la reconnaissance de chacun dans son environnement, de donner les outils qui permettront la responsabilisation et l’émancipation de l’être…

    Beaucoup ne se rappellent pas du travail fantastique effectue durant le ministère de la Cohésion Sociale, qui travaillait sur trois plans (social, sociétal, environnemental)
    Une démocratie demande beaucoup de temps et de respect pour qu’elle s’éveille, qu’elle grandisse dans l’harmonie, ce n’est pas des mots…La Démocratie c’est la vie, c’est la respiration de toute une nation qui aspire au bonheur, au devenir…

    Peut-on cultiver le bonheur uniquement devant sa porte, en rejetant sa haine et ses incompréhensions sur les autres ?

    Il y a une crise comme nous n’avons jamais vu dans le monde, mes amis entrepreneurs me le disent, nous sommes dans une période « dingue » il n’y a plus de critères, les salaires, les prix de vente,, la sous-traitance, les gens, le désarroi, les inquiétudes…il est devenu difficile de projeter…Il faut être aveugle pour ne pas le voir…

    C’est pourquoi, il est important de garder un cap, de garder son sang froid, le Président de la République et ses ministres, les assemblées, les partenaires sociaux, les représentants élus, les associations, doivent continuer a réfléchir le devenir de notre institution « la France »

    Je suis tout à fait en accord avec la position d’un Président de la République « Leader » (il a été choisi pour sa vision, son programme)
    Travaillant avec une équipe gouvernementale sur la gestion de notre pays, en étroite liaison avec des assemblées, des parlements qui optimisent la gestion.

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération,

    jany guiot

  20. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Carole, Cher Monsieur Kloepper,

    Vos réponses à mon billet ne sont pas inintéressantes mais je pense que nous sortons des limites du sujet initial évoqué par Monsieur Kloepper, à savoir la Loi relative à la sécurité des piscines privées, mais nous pouvons largement étendre le débat.
    Par ailleurs, je veux bien admettre que nos Parlementaires légifèrent parfois sur des lois qui n’ont pas lieu d’être et qu’il y a sans doute beaucoup trop de lois dans notre Pays mais cette fois-ci c’est pour sauver des vies humaines et plus particulièrement celles d’enfants pour pallier à la négligence de Parents devant leurs responsabilités comme le précise si bien Carole car c’est bien de cela qu’il s’agit.

    Tout d’abord, je vous invite à lire deux comptes rendus de séances relatifs aux débats qui eurent lieu au Sénat pour l’examen de cette loi. Ils ne manquent pas d’intérêts et nous aident à comprendre toute la raison d’être de cette Loi (Loi n° 2003-9 du 3 janvier 2003)

    http://www.senat.fr/leg/ppl00-436.html
    http://www.senat.fr/rap/l01-407/l01-4070.html

    Nous pouvons également nous demander combien de vies humaines (enfants) ont été épargnées grâce à cette Loi en sachant très bien que le risque 0 n‘existe pas. Vous pouvez également lire ce reportage qui n’est pas non plus inintéressant.

    http://www.obiwi.fr/famille/sorties-en-famille/11886-securite-en-piscine-privee-un-sujet-trop-souvent-neglige

    Monsieur Kloepper,
    Je comprends très bien votre point de vue sur le fait que tout cela représente une grosse somme d’argent qui pourrait être employée pour d’autres causes comme par exemple la lutte pour limiter les décès suite à des infections nosocomiales dans les hôpitaux, mais si vous recherchez de l’argent pour ces causes, il y a sans doute d’autres lois à examiner et de moindre importance. Je vous en cite une en exemple, qui amènerait sans doute beaucoup plus d’argent pour le peu d’avantages qu’elle représente, malgré que la vie humaine n’a pas de prix. C’est tout simplement la loi visant à la mise en conformité au point de vue de sécurité des ascenseurs, il y a sans doute beaucoup moins de décès dans les ascenseurs que par noyade. Par ailleurs, on peut également se demander si l’argent qui est dépensé pour remettre en état nombre de radars détériorés sur nos routes toujours par manque de responsabilités de certains citoyens ne pourrait pas être mieux employé.

    Carole,
    On ne peut comparer que ce qui est comparable. D’une part, les temps ont bien changé et je pense qu‘à l‘époque nos Parents connaissaient leurs responsabilités et il y avait beaucoup moins de piscines privées qui représentent pour chacune d‘entre elle un danger et notamment pour les enfants, c‘est un luxe mais dangereux, un moment d’inattention et c’est le drame, c‘est pourquoi je pense qu‘il est bon de le sécuriser.
    Bien sûr, qu’étant enfant je n’avais pas besoin de filet de protection pour me baigner, tout comme je n’avais pas besoin non plus d’un casque pour faire de la bicyclette… Sourire et souvenir d‘enfants, dans les années 50 nous n’étions pas riches, un seul salaire entrait à la maison et mon Père était mineur, nos Parents nous offraient la piscine une fois par semaine et c‘était déjà bien, alors j‘ai appris à nager comme tous les copains dans le canal de la « Deûle », dans un bras désaffecté mais pas désinfecté, nous sentions le mazout en sortant et nous nous faisions « engueuler » en rentrant à la maison, quand ce n‘était pas par le garde champêtre, la maréchaussée, les riverains ou les mariniers car avec du recul je sais bien que nous prenions des risques dus à notre insouciance, celle des enfants qui ne voient pas le danger!
    Quant au rapprochement avec mon ancien métier, la vie embarquée n’est pas faite pour les enfants, nous étions tous des adultes et nous savions très bien qu’ils ne fallaient pas se promener sur les passavants du navire quand la mer ou l’océan était démonté, nous connaissions les normes de sécurité mais je peux vous dire aussi que sur les bâtiments de la Marine Nationale il y a des filets de protection et quand il fallait sortir sur le pont par grand temps nous ne sortions jamais seuls et nous étions également harnachés, sinon nous serions rentrés au port bien souvent incomplets.

    Si les Parents fuient leurs responsabilités, il faut bien que quelqu’un les remplace et malheureusement c’est bien souvent l’Etat… Je pense que c’est une bonne loi, et l’on peut adresser un grand Merci à Monsieur Raffarin de l‘avoir pensée. Voilà ce que j’avais à vous dire pour répondre à vos réflexions.

    Bien amicalement

    Jacques

    NB : J’ai un ami qui a perdu sa petite Manon, d’à peine deux ans, pour un moment d’inattention et pourtant il y avait une bâche de protection, c’était en 1990, je peux vous dire que ça fait très mal et ça ne s’oublie jamais.

  21. jany guiot dit :

    Je vous souhaites de joyeuses fetes de Paques a tous…
    jany

  22. Carole dit :

    Cher Jacques,

    Je crois que beaucoup de parents ne fuient pas leurs responsabilités. Ne serait-ce que votre ami, qui avait bien bâché sa piscine, il était responsable, mais cela ne l’a pas empêché de faire face au malheur.

    Sur cette loi, on pourrait discuter également du Flop qu’ont été les alarmes.
    Ce qui m’étonne avec cette loi, ce sont les protections uniquement des piscines alors qu’il y a des plans d’eau accessibles au jeune public (ex les parcs) et ils sont sans protection.
    Regardez toutes ces barres d’immeubles sans protection (filet) aux fenêtres. Un de nos politiques a-t-il imposé une loi pour protéger les fenêtres afin que les jeunes enfants ne se défenestrent pas.
    Pourtant les accidents dramatiques arrivent aussi.
    Un privé qui a une piscine a les moyens de payer pour protéger ses enfants : donc LOI.
    Un privé (beaucoup plus nombreux) aurait-il les moyens de protéger ses fenêtres ? Pas de LOI.
    Avouez que la population vivant en immeuble est beaucoup plus importante que celle qui vit en piscine. Mais qui s’intéresse à ce sujet ?
    Et puis, les organismes sociaux, qui ont déjà du mal à entretenir ces immeubles verraient-ils d’un bon oeil cette charge de frais supplémentaire, si elle n’était pas à la charge du locataire/propriétaire ?

    Je comprends votre point de vue Jacques, mais rien ne remplacera jamais la vigilance et la responsabilité d’un adulte.
    Il faut rétablir le sens des responsabilités. Et ce n’est pas avec un état qui prends de plus en plus de place au sein même des familles que cela s’arrangera.

    La liberté Jacques est essentielle et ce n’est pas en faisant des lois (pression et assistanat) qui feront que les parents prendront leurs responsabilités.
    Met-on des « filets » pour protéger les enseignants de la violence de certains élèves ?
    Met-on des « filets » pour protéger les enfants du harcelement moral ou physique à l’école ?
    ……………………………………………………………………..
    J’aurais une liste de questions de ce style…….. donc vous voyez ce sujet est intarrissable.

    Liberté, responsabilité, vie privée et rôle de l’Etat. Vaste débat.

    Bien cordialement.

  23. Ernest Gransagne dit :

    DOCU-FICTION : Branle-bas ce matin à Poitiers !

    Nous sommes en l’an 2732.

    Deux mille ans très exactement après la victoire de Charles Martel, sur les arabes, dans les plaines de Vouillé…
    Aujourd’hui, c’est un endroit réservé aux parcs à huitres et aux moules.

    Je ne vous ai pas dit qu’avec la montée du niveau de la mer, Poitiers est devenue le premier port de l’Atlantique Est, entre Vigo et la Mer du Nord.
    Toute la Vendée, les Charentes et les Deux-Sévres sont immergées à tous jamais.

    Des « visites touristiques » de plongeurs en bouteilles sont organisées dans ce qu’on appellait le « mellois » pour y retrouver les origines de l’Atlantide… C’est un lieu très couru du monde entier.

    On dit qu’une certaine fée y régnait et certains assurent qu’elle avait fait que du bien autour d’elle dans le couvent où elle avait fini ces jours. D’autres, au contraire pensent qu’elle se serait tuée au volant d’un prototype en voulant démontrer aux ingénieurs que leurs essais sur le crash-test étaient mal fait.

    En fait on ne sait pas très bien ce qui s’est passé car les documents de l’époque ont été détruits par la montée des eaux.

    Depuis que la nouvelle capitale européenne se trouve en Turquie, le Monde va mieux :
    Istambouldegum, la nouvelle ville, gère au mieux les affaires de l’Europe.

    Bruxelles a été abandonnée sans regret.

    L’autre grande capitale mondiale se situe désormais au Moyen-Orient :
    L’O N U y a établi son siège ainsi que les bureaux du Président de la francophonie.

    Cette capitale incontournable sur l’échiquier terrestre s’appelle désormais : Jerus’Al-Aime.

    La Palestine réunifiée est prospère… Cela fait maintenant 1539 ans que la paix règne.

    Le peuple hébreux a été prié de repartir en Egypte dans le désert lybique qui ne servait à personne et qui, gràce aux irrigations, est devenu un jardin extraordinaire.

    Certains voudraient que le Temple soit érigé entre Sakkara et Giza, mais il faut toujours qu’au dernier moment quelques religieux de New-York s’opposent aux démarrage des travaux.

    Les égyptiens quant à eux sont ravis : ils ne savaient pas quoi faire de ce désert et maintenant qu’ils y trouvent palmiers dattiers, fruits et légumes en quantité, avec le meilleur « barsim » pour les chevaux, ils bénissent chaque matin les hébreux d’exister.

    La Mer-Morte est le rendez-vous de tous les malades venant soigner leur psoriasis, le Jourdain depuis la réunification coule à flots et cette région mérite le doux nom de « Paradis sur Terre ».

    Je m’égare et oublie l’essentiel : les événements de Poitiers !

    Le nouveau Maire inaugure en Première Mondiale un système inédit pour le confort des citoyens.

    Depuis déja plusieurs siècles, trois mosquées ont été dressées dans la ville.

    La première sur l’emplacement d’une vieille caserne : la mosquée Al ‘ Dunes.

    La seconde au Futuroscope, bien sûr, c’est celle qui reçoit les fidèles du monde entier : la mosquée Aïn-al Clain.

    Enfin la troisième, érigée un peu à l’économie, sur l’emplacement de l’église Saint-Hilaire.

    A l’origine, cette église était un relais des pélerins de Compostelle et la Mosquée Al ‘ Catherine reprend ce concepte perdu, en hommage à Catherine, la sainte, vénérée au Sinaï, au Pied du Mont Moïse.

    L’église fut conservée, intacte, juste à côté on érigea 3 minarets de 58 m de haut qui rappellent ainsi aux fidèles que la religion musulmane est arrivée la troisième…

    Ben Hal ‘ Ancless, le Maire en exercice, accomplit ce matin un exploit :

    Poitiers, 1er port de l’Ouest, se devait d’avoir aussi la 1ere gare.

    La Grande ligne T G V avait bien été réalisée :
    Venant des Pays Nordiques, Paris, Espagne et Magreb puis Makrech avec Tripoli, Marsah-Mathru, Alexandrie, Jerus’ Al-Aime, Beyrut, Istambuldegum et retour sur l’Europe était finie depuis longtemps.

    L’alliance méditérannéenne fonctionnait bien.

    L’Egypte était devenue le leader commercial de l’Afrique, gràce aux hébreux parfaitement intégrés qui avaient fait un remarquable travail avec la Chine et l’Inde dans le domaine des échanges.

    Revenons à la gare de Poitiers :

    Depuis des temps immémoriaux, la gare de Poitiers se distinguait de deux manières :

    1 c’était la seule gare qui interdisait toute possibilité d’accès aux usagers arrivant en voiture !

    en effet, le nouveau plan de circulation « inventé » dans les années terribles du « tout contre la bagnole » interdisait à toute automobile de s’arrêter pour déposer ou venir chercher un voyageur !

    2 c’était la seule gare sans « escalier roulant » !

    Dans le monde entier, l’accès aux quais est toujours facilité pour les voyageurs….

    A Poitiers, non !

    Vous avez votre valise à roulettes, votre sac en bandoulière, vos rhumatismes et vos jambes lourdes et les 58 marches à gravir et à descendre pour accéder à votre train !

    Jusqu’à ce jour cela ne dérangeait personne. Enfin, presque ! Il suffisait de regarder les vieilles dames ou les mamans ou n’importe qui, obligés de soulever, de peiner, de souffler, de pester, de renifler, de tempêter, de gémir, de presque mourir quoi, valises à bout de bras pour franchir ces infranchissables escaliers !

    Un grand merci donc au Maire Ben Al ‘Ancless qui avec l’aide du nouveau Président de Région Sir Dom Ynic Bus Hero a réussi cette grande oeuvre : doter la nouvelle gare de Poitiers d’un escalator pour permettre au Peuple l’accès facilité aux trains.

    Nous vivons une époque formidable !

    Nous sommes en 2732 !

    NDLR : toute ressemblance avec … serait complétement fortuite …

    Nota : un sourire particulier à Carole. (J’espère l’avoir un peu amusée)
    Je me demande si nous ne devrions pas plutôt en pleurer ?

    Amical salut Jacques, Jany et ceux que je n’exaspère pas trop.
    Amical salut aussi à ceux qui n’approuvent pas : paix & amour est notre seul porte d’avenir.
    J’espère que cette dernière phrase n’a pas été « déposée » par notre Président de Région !

    Pardon de mon impertinence auprès de Monsieur Raffarin, que je respecte tant.

    Ernest Gransagne

  24. Carole dit :

    Ernest,

    Me gusta. J’aime votre humour.
    Visionnaire ???? Soupir.
    Non, nous n’allons pas nous mettre à pleurer, il faut continuer à secouer le cocotier !!!!!!!!

    Je ne vous ai pas dit, mais comme vous j’aime les 4X4 (quatro/quatro) comme on dit par chez moi.
    J’en ai un gros bien noir, avec des vitres bien noires……….. Pas polluant du tout, bien sécurisé.

    Bien cordialement.

  25. jany guiot dit :

    Cher Ernest,
    Merci de nous avoir fait partager cette Docu-Fiction sur une belle periode a venir…surtout pour votre region…
    Ce qui est remarquable c’est que les huitres et les moules aient pu resister…

    Et puis tous ces lieux de culte vont certainement faire venir une nouvelle forme de tourisme, et cette gare TGV (a prononcer ti gi vi) , au fond, vous nous presenter un monde formidable…

    Continuez Ernest a nous faire rever.. Sachez que si une larme venait, acceptez la comme un sincere partage du bonheur qui vous a envahi….juste apres une election…vous rappelez-vous de l’annee ?

    Docteur, comment trouvez-vous Ernest maintenant ?
    Il va legerement mieux…il nous parle de fee…
    Et puis il partage une chambre avec un ancien d’Heuliez…
    C’est super…
    Pas tout a fait,
    L’un fait le vroum vroum du moteur a explosion, cela agace l’autre…
    Vous avez trouve une solution ?
    On a mis nos batteries a charger dans leur chambre…
    Quel chantier !

    Bien amicalement,

    jany

  26. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Carole,

    « Liberté, responsabilités, vie privée et rôle de l’Etat » Effectivement le débat est large, nous pourrions en discuter des mois et mois mais nous nous éloignons une nouvelle fois du sujet initial.

    Je ne fais pas une généralité des Parents devant leurs responsabilités, mais il faut bien reconnaître que le comportement de certains est limité et « condamnable » et dans de nombreux domaines. Est-ce par insouciance, par manque de maturité ou pour d’autres raisons… ? Ce qui entraîne la réaction de l’Etat, je pense que s’il ne le faisait pas on lui reprocherait…

    Vous dites « La liberté est essentielle », je partage ce point de vue mais je pense aussi que l’absence de règles ou de lois « tue » la liberté dans un monde égoïste et souvent cruel dans lequel on n‘admet plus aucune fatalité. Il en faut au moins pour protéger les petits, les faibles et les démunis. Et je pense que c’est ce que s’est attaché de faire Monsieur Raffarin avec cette loi pour protéger des innocents.

    Bien amicalement

    Jacques

  27. Ernest Gransagne dit :

    Juste un détail :

    début janvier 2010, un super-marché de Montmorillon, situé, comme le monde entier le sait, en sud-Vienne, a changé d’enseigne…

    Le gros « U » est devenu le gros « L ».

    Ce changement a entrainé certaines transformations, dont une : la réalisation d’une librairie située au 1er étage.

    La Direction a crée un accès tout neuf à partir du rez-de-chaussée en y installant devinez quoi ?

    Un double escalator ! ( un montant, un descendant )

    Le chantier débuta dernière semaine de novembre 2009, pour être achevé 5 semaines plus tard !

    Début janvier 2010, les escalators étaient en fonction.

    Mais à la gare de Poitiers… il va falloir encore attendre… 7 2 2 années !
    (voir plus haut, le précédent billet)
    Mais nous avons un Président de région dynamique, un service SNCF qui remplit son rôle, aujourd’hui 8 avril, c’est encore la grêve.

    Le Service Public ? Bafoué une fois de plus, une fois de trop ?

    Les salaires des roulants sont les meilleurs d’Europe.

    Cela est connu de tous. Et ces gens là font la grêve ?

    On peut parler « d’égalité » après cela ?

    Et le droit à la mobilité qu’en fait-on ?

    Et la « notion de Service Public » ?

    On veut enlever les voitures qui polluent et on empêche les trains de rouler ?

    Allez braves gens ! Ceux qui tirent les ficelles boivent à notre santé !

    N’est-ce pas Monsieur… ? ou Madame… ?

    N’oubliez-pas cependant : 5 semaines pour installer un double-escalator à Montmorillon !

    Juste un détail je vous disais…

    Ernest Gransagne

  28. Jacques D'Hornes dit :

    Cher Ernest,

    Merci pour ces messages qui ne manquent pas d’humour !

    Toutefois, vous ne nous avez pas dit si les marchands de frites (une fois) de l’Avenue Louise avaient également émigré pour se replier sur le parvis de Sainte-Sophie…

    Quand à la gare de Poitiers, avec la montée des eaux, vous devriez peut-être envisager un vaporetto… A souffler lors de la prochaine réunion du Conseil Régional ! La Dame sera sans doute réceptive.

    Bien amicalement

    Jacques

  29. Ernest Gransagne dit :

    Cher Jacques,
    bien sûr que nos amis belges, que j’adore, ont vite réagi : la Corne d’Or, en bas de chez Pierre Loti, s’appelle maintenant « le Cornet de Frites », Léon de Bruxelles à ouvert le grand resto rapide « Léon de Galata » et le parvis de Sainte-Sophie s’est enrichie du Manekenpis qui est enfin visible de loin !

    Les taxis sont tous, bien gros et bien noirs, les vitres de la même couleur permettent aux clients une intimité fort enviée et comme dans toutes les grosses capitales de la planète, ils sont en grand nombre… Sauf à Paris ! Tiens encore une particularité bien française…

    Jany après Carole, m’a fait penser à une chose : j’ai trouvé comment résoudre l’autonomie des véhicules électriques.

    Il suffit de mettre un enrouleur de câble dans le coffre et avec les nouvelles techniques un câble très fin (diamètre d’un fil d’araignée) permettrait un rayon d’action de 1 200 km !

    Il faut maintenant réfléchir comment faire pour éviter que les câbles ne fassent des noeux.

    On verra : chaque chose en son temps !

    Flute, je parle comme un membre du PS? J’en ai déja les idées…

  30. Carole dit :

    Cher Ernest,

    #Les taxis sont tous, bien gros et bien noirs, les vitres de la même couleur permettent aux clients une intimité fort enviée et comme dans toutes les grosses capitales de la planète, ils sont en grand nombre… Sauf à Paris ! Tiens encore une particularité bien française…#

    Eh oui particularité bien francaise. C’est d’ailleurs assez drôle. Quand je rentre au pays, je n’ai pas le réflexe de me dire « ah non, c’est vrai ICI, y-a pas de taxis qui traînent le long des trottoirs ».
    Anecdote : l’année passé j’étais à St Raphael. Je suis partie me balader direction le village. J’avais dit à mon amie très sûre de moi. « Quand on en aura assez de marcher, on prendra un taxi. Et bien 3kms à pied et sans taxi. Après ces 3 kms sous le soleil, on a pris un bus. D’ailleurs on ne savait pas trop où il allait nous emmener, parce que prendre le bus quand on ne connaît pas leur circuit, c’est pas simple. On ne savait même pas qu’il fallait appuyer sur une sonnette pour arrêter le bus. De véritables godiches. La grande découverte. En fait, quand vous vivez dans d’autres pays où les taxis sont partout et que vous vous retrouvez dans votre propre pays, vous êtes perdus. C’est inoui.
    Gracias a Dios, il y avait une jolie bande de retraités, ravis de nous aider. Donc on leur a expliqué le pourquoi du comment. Et tous ces gentils papys/mamys de nous dire que eux aussi, ils préféreraient un taxi, parce que au niveau des bus entre les incivilités, l’insécurité et cerise sur le gâteau, si vous n’avez pas la somme exacte pour vous faire transporter, vous restez au bord du trottoir, ils aimeraient avoir cette opportunité.
    M’enfin la France et les facilités, c’est pas pour demain. Je ne parle pas du pauvre touriste moyen qui doit être désespéré.

    Pour revenir à votre solution, Ernest sur le fonctionnement des V.H, puisque vous commencez à avoir des idées de gauche……. ~o^…….
    Puisque nos ayatollahs verts et rouges aiment le retour aux sources : véhicules en composite ultra léger + 2 personnes à l’avant (pieds sous le capot) qui pédalent + dynamo (comme au bon vieux temps) pour l’éclairage la nuit.
    Ne vous inquiétez pas, ils vont bien hiérarchiser l’utilisation de l’homme. Les trotskites, ils savent faire, et ceci pour le bonheur de tous.

  31. Ernest Gransagne dit :

    Bien chère Carole,
    Chauffeurs de Taxis, cheminots SNCF, même combat : on protège jusqu’à l’outrance, la corporation et quand elle ne répond plus aux besoins, les « zakis » sont si forts, si nombreux, si bien ancrés, que l’on rechigne, que l’on refuse de faire en sorte que « l’outil » doive s’adapter aux nouvelles nécessités du moment.

    Résultat : les usagers sont les éternels bafoués, avec le mécontentement et l’inconfort grandissants.
    Les syndicats, eux, se frottent les mains car il s’agit de leur fond de commerce.
    Quand aux « jusqu’auboutistes » de ceux qui refusent toute évolution, de toutes façons ils seront perdants puisque le seul gagnant sera  » l’ i n é l u c t a b l e « .

    Mais cela ne se fera pas sans casse.

    Les cheminots vont devoir en profiter très vite avant de tout perdre, quand aux chauffeurs de taxis, ils perdent tout simplement un gros potentiel de demandes et les courses qu’ils ne font pas se font d’une autre manière.

    C’est tout simplement le gachis engendré par une « société trop heureuse, trop attachée à la gloire passée, trop endormie sur ses rêves, ses illusions, trop aveuglée par des résistances politico, syndico, gaucho, écolo, dépassées et usées jusquà la trame.

    Imaginons un chinois arrivant de Shangaï…

    Vous le voyez débarquer à Roissy, avec ces petits taxis minables, sans couleur spécifique, avec l’arrivée sur Paris par cette autoroute saturée, ces tunnels crades, ce périphérique encore plus crade, ces motards qui roulent comme des cons, en faisant des remontées de files ou la mort les frôle à chaque instant, l’impossibilité de stationner facilement, la violence permanente où il est fortement recommandé de verrouiller les portes de votre véhicule dés que vous démarrez…

    vous le voyez notre gentil chinois quand il découvre le « quartier des affaires » de la Défense ?

    Ah bon, c’est ça ? Il se marre…

    Nos routes, nos immeubles, notre organisation, nos villes, notre mode de vie, notre cuisine, tout prend du retard, tout vieillit, tout s’écroule, tout se ternit.

    Nous avions en 2007 un homme qui voulait que nous donnions « le coup de reins » pendant qu’il en était peut-être encore temps… et puis plouf !

    La machine « à gélifier » s’est mise en marche.

    L’inéluctable avancera sans nous, l’inéluctable viendra d’ailleurs, l’inéluctable écrasera sans état d’âme ceux qui au nom de causes dépassées pensent avoir raison.

    Mais ce qui est certain c’est l’inéluctable qui gagnera.

    Qui aura le courage de regarder l’inéluctable en face ?

    les cheminots ?
    les taxis ?
    les syndicats ?
    les politiques ?
    les journaux ?
    les radios ?
    les télévisions ?
    les chefs d’entreprises ?
    les juges ?
    les enseignants ?
    les électeurs ?

    Demandons son avis à notre ami qui arrive de Shangaï ?

    Un oeil neuf, en devenir, sur notre monde usé, qui périclite, a sûrement un avis sur la question.

  32. jany guiot dit :

    Cher Ernest,

    Vous ecrivez:
    « Nos routes, nos immeubles, notre organisation, nos villes, notre mode de vie, notre cuisine, tout prend du retard, tout vieillit, tout s’écroule, tout se ternit. »

    Le tableau que vous nous presentez est bien la…
    Le chinois qui viendra ne le verra pas, puisqu’il ne comprendra le fond,
    Il verra les etiquettes sur nos parfums, nos vins, nos monuments, nos « femmes », seulement les etiquettes…

    Certains vous diront, non sans raison, que la vie continue, que la France continuera avec ou sans nous, qu’elle continuera a s’adapter au temps…c’est la vision du pragmatique…

    La France des annees 60, celle des annees 80, et puis celles des autres ?

    Pourtant  » Que la montagne est belle… » aurait pu chanter le poete…
    Un temps est passe…

    La vie, le romantisme, l’amour,…sont deja partis dans le monde courir tous les horizons de reve…courir de nouveaux espaces de liberte…rien est parfait ailleurs, mais tout est possible …

    Comme Carole, comme ce chinois, nous reviendront en France comme des touristes, voir les murs gris de nos aeroports et de nos villes….comme des etrangers…sans comprendre le pourquoi ou en comprenant trop le pourquoi…

    Pardon Madame, pardon Monsieur, jeune homme…Que se passe-t-il ? Personne ne repond ?
    C’est bien le printemps en France ?…

    jany

  33. jany guiot dit :

    Cher Ernest,
    Quand il y a un probleme dans une famille, la solution ne peut venir que du dialogue au sein de cette meme famille…Une vraie prise de conscience…

    En France, il faut relancer le dialogue, permettre a tous d’avoir un acces au chapitre de sa vie

  34. jany guiot dit :

    Cher Ernest,
    Quand il y a un probleme dans une famille, la solution ne peut venir que du dialogue au sein de cette meme famille…Une vraie prise de conscience…

    En France, il faut relancer le dialogue, permettre a tous d’avoir un acces au chapitre de sa vie, c’est l’eveil de la conscience…

    Le President de la Republique Nicolas Sarkozy est peut etre arrive trop tot, il a cru qu’il pouvait s’ouvrir aux gens, donnez son avis, s’ouvrir au dialogue…
    On lui a reproche d’avoir oublie la « fonction presidentielle »
    Non, il ne l’a pas oublie, il a seulement certainement pense que les esprits etaient prets….

    Dans un autre temps le general De Gaulle s’etait apercu du decalage entre le discours et sa comprehension chez nos concitoyens…

    Aujourd’hui la France peut retrouver le chemin de la confiance, mais il faut que chacun se responsabilise…Les francais, les entrepreneurs, les syndicats, les administres, les representants elus…dans un dialogue dont le cadre est le « respect »

    Ce ne sont que des mots, aujourd’hui, les francais souffrent vraiment dans la crise…la misere, l’emploi, on ne peut pas toujours demander a celui qui souffre d’attendre…
    Surtout si son parcours a ete celui de la precarite toute sa vie…

    jany

  35. Claude dit :

    Bonjour Ernest,

    Le problème des cheminots est très différent de celui des chauffeurs de taxis.

    Pour les cheminots c’est un raccourci que de dire qu’ils sont attachés aux acquis. C’est probablement vrai mais insuffisant. Ils sont surtout attachés à conserver le statut qui les rend plus importants qu’ils ne sont en réalité. L’être humain n’accepte jamais aisément l’idée qu’il est facilement remplaçable. Or, à l’évidence c’est plus facile de remplacer les préposés à la fermeture des portières que les patrons du CAC 40. Alors si le syndicat des préposés à la fermeture des portières peut bloquer les trains et le pays tout entier (tout en méprisant les patrons du CAC 40) ses adhérents se sentent infiniment plus importants qu’ils ne le sont et sont fiers de participer au service de blocage public. Et la caricature que j’en fais n’est pas si loin de la vérité.

    Pour les taxis le problème est très différent. Il illustre la naïveté des pouvoirs publics quand ils taxent et tarifient la « liberté d’entreprendre ». Tôt ou tard cette naïveté les place dans des postures intenables. Comment expliquer, aujourd’hui, à un artisan taxi qui a payé fort cher sa licence qu’il doit accueillir des collègues concurrents qui n’auraient pas à acquitter les mêmes sommes que lui ?

    Il y a peu de métiers qui rapportent aussi peu avec une mise de départ aussi importante (et irrécupérable) et des horaires à rendre fou les préposés aux portières de la SNCF (ou les aiguilleurs du ciel de Narbonne qui n’arrivent même pas à assurer les 80 heures de permanence hebdomadaires depuis qu’ils ne sont plus que 9 au lieu de 10 à assurer 9 heures chacun au lieu de 8 et pour lesquels il est également très difficile de se partager les heures de loisir équitablement).

    Quand l’Etat cède trop facilement à la tentation de la taxation il enferme le pays dans une incapacité de bouger et de se développer harmonieusement. On voit aujourd’hui comment il est difficile de « détaxer » l’activité économique tant l’argent que l’on a consacré à rendre importants des gens qui ne le sont pas est une source de blocage du pays quand on veut en économiser un petit peu.

    C’est pour ça qu’il est important que Sarkozy et le gouvernement finissent et rendent irréversibles les réformes indispensables avant de partir (volontairement ou pas). S’il ne va pas « au bout » nous ne sommes pas prêts d’avoir à nouveau un président qui attache plus d’importance à ce que l’on pensera se lui dans dix ans qu’à ce que l’on pense de lui aujourd’hui. Mais je pense qu’il y a quand même un changement qui est déjà acquis d’une manière irréversible, les prochains Présidents de la République ne pourront plus jamais gouverner le pays comme l’ont fait Mitterrand et Chirac.

    Contrairement à ce que vous pensez le chinois qui vient à Paris-La Défense ne vient pas pour voir des immeubles mais pour négocier un contrat de ces hautes technologies qui impressionnent les pays plus grands et/ou plus riches que nous. Quand on a un pays avec de tels talents on doit leur faciliter la tâche et faire en sorte que le pays tout entier soit fier d’eux et contents qu’ils gagnent assez d’argent pour drainer notre économie. Il faut détaxer et insuffler l’idée que l’on ne gagne plus la gloire sur les champs de bataille mais dans les labos et les salles de marché.

    Cordialement,
    Claude

  36. Ernest Gransagne dit :

    Claude,
    je suis heureux que mon scénario ait déclanché chez-vous ces commentaires forts justes.

    Vous ne serez pas étonné que je suis entièrement d’accord avec ce que vous venez d’exposer.

    Tout est bien senti de votre part et je savais aussi que ce que j’avais décrit était comme j’ai tendance à le faire, un peu « raccourci ».

    Vous avez fort bien fait de reprendre mes points en développant un peu mieux les « faces cachées » que mes raccourcis ne permettaient pas forcément de comprendre.

    Merci de l’avoir si bien fait.

    Cordialement

    Ernest Gransagne

  37. Carole dit :

    Ernest et Claude,

    Oui vos deux posts sont complémentaires.

    Pour parler des taxis : il aurait suffit d’un peu de courage pour rembourser les licences (ex suppression de toutes associations inutiles MRAP et consors, et de transférer ces sommes d’argent énormes vers le remboursement de ces mêmes licences.
    Pour prendre souvent le taxi quand j’arrive à Roissy, vous avez :
    Les taxis « officiels » avec licence (investissement personnel).
    Les taxis « officiels » qui paye leur droit à la conduite à une société. Et je crois savoir que beaucoup d’entre eux qui avaient voté NS sont décus qu’aucune mesure n’ait été prise à leur encontre.
    Les taxis non « officiels ».
    Les taxis sans plaques de taxi pour les VIP. Ils sont très bien ces taxis, mais les chauffeurs sympathiques ne sont pas bavards. Consignes ou pas, il ne vont pas vous raconter ce qui se passe dans notre beau pays. Avec eux c’est top, vous ne faites pas la queue (comme à la redoute), mais vous n’êtes pas au courant de se qui se passe sur le « terrain ».
    Ce qui m’a surprise la dernière fois, c’est le nombre incroyable de Jaguars en attente………….

    Pour revenir à notre chinois, vous avez :
    -Les groupes de touristes partent de RCDG en mini-bus ou bus. Prise en charge totale.
    Ils viennent juste pour voir la Tour Eifel et autres monuments et faire le plein de « marques ». Leur circuit est bien balisé.
    - Les hommes d’affaires ou officiels sont souvent attendus et là aussi prise en charge et comme le dit si bien Claude (rdv à La Défence ou ailleurs- negoce is king).
    - Où ca coince c’est quand vous avez des toutistes qui ne sont pas Groupe ou HA. Alors là ca vaut le coup de regarder leur tête déconfite, non seulement à cause des heures de voyage, mais de leur étonnement à RCDG. Et là cela ne concerne pas uniquement les chinois, cela concerne tous les touristes venant de pays étrangers. Incommodités pour se déplacer, insécurité (ils sont de plus en plus informés), la vie très chère en France, l’accueil et le renseignement c’est mas o menos, l’anglais est peu utilisé (lorsque vous voyagez c’est quand même la langue la plus pratiquée), blablablablabla………

    Bref on est fossilisés sauf pour l’innovation des taxes.

  38. Claude dit :

    Carole,

    Vous me faites bien rire avec les économies que vous faites sur le MRAP et autres associations pour financer le remboursement des licences des taxis. Je ne discuterai pas de la légitimité du subventionnement des associations que vous contestez, c’est un sujet à traiter probablement d’une manière moins manichéenne que ce que vous préconisez mais c’est un autre sujet). Ce n’est pas la première fois que vous voulez supprimer les subventions aux associations mais les autres fois c’était pour financer autre chose.

    Et c’est là que vous me faites bien rire quand vous faites comme les adeptes de gauche inaptes au calcul et qui évaluent le bouclier fiscal (1/2 milliard même en comptant le bouclier fiscal des pauvres) au montant total du coût de la loi TEPA (une quinzaine de milliards) en oubliant de déduire ce qu’elle rapporte et utilisent l’économie qu’ils feraient en le supprimant pour financer l’embauche de professeurs, de surveillants, de médecins et d’infirmières scolaires, de policiers, de médecins, d’infirmières, ou encore pour financer le maintient des hôpitaux quasiment vides, l’augmentation substantielle des traitements des fonctionnaires, pour financer aussi le trou de la sécu et les retraites, pour ouvrir des bureaux de poste pour une quinzaine de clients, pour payer les indolents au même salaire que les patrons du CAC 40, etc. (si je mets tout je vais saturer le blog de J.P. Raffarin).

    Quand je parle des inaptes au calcul de gauche je ne pense, bien sûr, pas à toutes les sommités de gauche pas bêtes du tout mais dont la plupart préfèrent se voiler la face et dont les autres ont bien compris qu’il était très difficile d’expliquer à leur électorat qu’on ne pouvait pas tout financer avec pas grand chose. Ils savent bien que ceux qui arriveraient à les comprendre iraient illico voter à droite.

    Bien cordialement,
    Claude

    PS – Vous savez, quand je suis arrivé à Hong Kong pour la première fois, je n’étais pas moins désemparé qu’un chinois livré à lui même à Roissy. Et j’ai été bien étonné qu’on doive y négocier son taxi comme en Afrique.

  39. Carole dit :

    Claude,

    Autant j’ai trouvé votre argumentaire précédent plein d’intérêt, autant votre dernier ne me fait pas rire du tout, contrairement à vous.

    Quand je parle de supprimer les subventions au MRAP, la Halde, SOS racisme et tout le tintouin, c’est :
    1 Parce que ces associations, mettent de l’huile sur le feu. Nous avons des tribunaux bardés de lois, il me semble que c’est un double emploi.
    La discrimination positive ne peut à terme qu’engendrer des conflits. Un fonctionnement par la peur (sous-entendu menace) ne peut engendrer que du négatif.
    2 Je vous invite par curiosité à regarder les budget des sessions ordinaires des communes et leurs subventions. Egalement les budgets des Conseils généraux. Ex .
    http://psidf.com/paris-75/302-commission-permanente-du-09-juillet-2009-75.html
    Cumulez Etat + collectivités.
    La halde pour votre info, mais vous devez le savoir comme vous savez tout : 11,5 millions d’euros.
    Observatoire des subventions ou rapport Cour des Comptes. 84 personnes, 50 juristes (fonctionnaires de catég.A). Puisque vous êtes ancien fonctionnaire vous ferez le calcul. Je précise que leur loyer est de 1,5 M d’euros.
    3 Taxis : Vente d’une licence entre 50 000 et 190 000 euros. Je ne sais combien il y a de taxis avec licences. Bref. Tout cela pour vous dire qu’entre subvention (poche du contribuable) et licence (outil de travail), il n’y a aucun rapport.
    Et quand je parle subvention, cest avant tout pour souligner leur inutilité. Toutes les subventions inutiles et couteuses pourraient très bien rembourser ces licences. Une épine de moins pour l’Etat.

    Quant à ce passage ci-dessous que vous me dédiez, je vous ferai remarquer que vous êtes de très mauvaise foi. Je n’ose vous dire ce que j’en pense, car je vais encore être censurée.

    #Et c’est là que vous me faites bien rire quand vous faites comme les adeptes de gauche inaptes au calcul et qui évaluent le bouclier fiscal (1/2 milliard même en comptant le bouclier fiscal des pauvres) au montant total du coût de la loi TEPA (une quinzaine de milliards) en oubliant de déduire ce qu’elle rapporte et utilisent l’économie qu’ils feraient en le supprimant pour financer l’embauche de professeurs, de surveillants, de médecins et d’infirmières scolaires, de policiers, de médecins, d’infirmières, ou encore pour financer le maintient des hôpitaux quasiment vides, l’augmentation substantielle des traitements des fonctionnaires, pour financer aussi le trou de la sécu et les retraites, pour ouvrir des bureaux de poste pour une quinzaine de clients, pour payer les indolents au même salaire que les patrons du CAC 40, etc. (si je mets tout je vais saturer le blog de J.P. Raffarin).#

    Hong-Kong ?????? Pourtant ils ont des compteurs et leurs prix sont affichés…………. et c’est hyper bien organisé. Vous n’avez pas eu de chance………….

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

avril 2010
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Syndiquer ce Blog