Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

59 commentaires

  1. Claude dit :

    Bonjour,

    C’était, hier et aujourd’hui le championnat national de l’association « Entreprendre pour Apprendre » pour laquelle j’ai beaucoup d’estime. On ne parle pas assez de cette association qui collabore à l’initiation de nos jeunes à l’entreprise au sein des collèges, des lycées et de l’enseignement supérieur en collaboration avec les équipes pédagogiques volontaires.

    Entreprendre pour Apprendre France est une fédération nationale d’associations. Elle adhère au réseau européen JUNIOR ACHIEVEMENT – YOUNG ENTERPRISE. Son but est d’initier les publics scolaires à la vie économique. Elle contribue pour cela principalement à la création de Mini-Entreprises dans les collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur.

    La pratique de la mini-entreprise est très répandue chez plusieurs de nos voisins mais a un peu de mal à s’imposer auprès des enseignants français. J’invite tous ceux qui attachent de l’importance au développement de l’esprit d’initiative, de la créativité et du goût d’entreprendre chez nos jeunes (parmi eux tous nos futurs créateurs d’entreprises) à aller visiter le site de l’association :
    http://entreprendre-pour-apprendre.fr/
    ou, pour l’Ile-de-France : http://www.epaidf.fr/

    Si les parents d’élèves sont demandeurs de ce type d’initiative, il ne fait aucun doute (ou si peu) que les chefs d’établissements seront également demandeurs pour la mettre en oeuvre notamment dans le cadre de l’option valorisante « Découverte professionnelle DP3″ en 3ème des collèges.

    Cordialement,
    Claude

  2. SEDAT Reynaldo dit :

    Bsr Jean-Pierre Raffarin…!

    Quels conseils donner à Raymond Domenech…? Très simple,maintenant,il faut que les joueurs se reposent…!

    Il faut aussi que Nicolas Anelka joue plus en pointe de l’attaque,ce n’est pas à lui à récupérer les ballons en léger recul avec et vis-à-vis de ses coéquipiers et que Jérémy Toulalan monte un peu plus en tant que milieu central pour d’avantage appuyer ses attaquants,et je pense aussi que le stage en altitude à Tignes portera tous ses fruits au moment venu,cela a tout été calculé pour,cela va être surtout très dur face aux mexicains qui ont en ce moment la grande verve en bougeant dans tous les sens avec une certaine technique et en ayant battu relativement facilement les italiens qui en ont vu de toutes les couleurs en match préparatoire…!
    Rien n’est joué,tout est possible,alors,@+,Reynaldo.

    PS Actuellement repos,repos et encore repos,et nous verrons une toute autre équipe de France.

  3. Claude dit :

    Bonsoir monsieur le Premier ministre,

    Comme beaucoup de réunionnais ont une partie de leur coeur en Chine, j’imagine que la défaite de nos bleus a été acceptée sans drame. On aime la Chine à La réunion.

    Pour Domenech, laissons-le faire son travail. Il fait avec les joueurs qu’il a et il est le seul, actuellement, à pouvoir en faire une équipe qui se distingue. Je suppose qu’il doit être bien seul ce soir. Souhaitons-lui bonne chance et croisons les doigts. Cela ne sert à rien de vilipender les joueurs, ça ne leur donnera pas d’ailes.

    Allez les Bleus.

    Cordialement,
    Claude

  4. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Je pense que celui qui a quelques connaissances footballistiques se trouve dans votre état d’esprit et je vous rejoins dans votre analyse. Nous pouvons avoir quelques doutes, quoi de plus normal !

    Votre ami est optimiste et c’est bien. Sa réflexion est logique mais souvent c’est le succès qui appelle le succès, la spirale de la victoire et cette défaite face à la « modeste » équipe de Chine n’amène pas l’équipe de France dans les meilleures dispositions pour aborder cette Coupe du Monde. Les statisticiens diront qu’il y a eu des précédents, mais les résultats ne viennent pas en se basant sur des statistiques.

    Le problème est où ? Bien malin serait celui qui pourrait le déceler, il n’apparaîtra que sous forme de lacunes à l’issue de la compétition, en souhaitant qu’elle s’arrête le plus tard possible pour notre équipe de France.

    Donner des conseils à Raymond Domenech ! Il vaut autant pisser dans un violon… Il ne vous écoutera pas. Il a fait ses choix et bâtit son équipe en fonctions de ceux-ci. L’essentiel est que lui croit en son équipe qui est face à son destin et qu’il sache aligner la meilleure au moment opportun.

    Aimé Jacquet, en son temps avait fait également fait l’objet de nombreuses critiques, ce qui ne l’empêcha pas d’aller au bout de la compétition avec une équipe pourtant également critiquée au départ de la compétition. Certains diront qu’il avait quelques individualités capables de faire la décision, il n’est pas dit que Raymond Domenech ne les possède pas dans son équipe et peut-être qu’un Abou Diaby ou un Mathieu Valbuena seront les hommes de la situation alors que c’est d’autres qui sont attendus.

    De toutes manières, il est maintenant trop tard pour revenir sur des erreurs éventuellement commises par le sélectionneur. La compétition a débuté, et souhaitons qu’elle se déroule de manière très favorable pour nos Bleus et qu’ils sachent porter haut et fort les couleurs de notre Pays.

    Soyons pessimistes et aller la France !

    Bien amicalement

    Jacques

  5. Jacques D'Hornes dit :

    Fâcheuse erreur… !

    Soyons OPTIMISTES bien sûr, et aller la France

  6. jany guiot dit :

    Aux amis du Foot…

    Le foot est avant tout un jeu d’équipe…
    Bien sur, il y a des retombées économiques, des retombées sur le moral, quand les équipes gagnent…

    Des « Domenech » ?
    Il y en a beaucoup en France, a-t-il besoin de conseils réellement ?
    N’a t’il pas reçu un mandat pour amener cette équipe de France en final ?

    Nous vivons avec un passe qui est lourd, celui de notre coupe du monde chantée et rechantée sur les Champs Elysees, pourtant c’est bien fini…il faut se remettre au travail…oublier la gloire pour relever de nouveaux challenges…comme beaucoup de français le font dans leur vie professionnelle…

    A chaque nouvelle coupe qui se prépare, les joueurs français sont déjà « présumes gagnants », les medias nous enchantent avec de beaux reportages, des photos, des paysages de rêve…
    On a beau penser « n’allez pas trop vite », « soyez plus humbles dans votre attitude », mais le Foot Ball a besoin de sa caravane de fêtes…
    Les petits et les grands enfants ont besoin de rêver sur les écrans, laissons leur, le temps de leurs illusions.

    Aujourd’hui les joueurs sont riches, reconnus, pourquoi pas !
    Chacun dans son secteur recherche la reconnaissance…

    Le Coach doit choisir celui qui peut encore dépasser ses limites, qui veut encore aller plus loin, se dépasser dans un esprit de team…
    Le sport c’est cela, il peut y avoir une grande reconnaissance pour le joueur, sa photo en lumière sur les panneaux, mais dans le stade, il doit pouvoir retrouver la fébrilité de ses 18 ans, quand a l’approche du but il n’existe plus que dans la lumière de son ballon.

    Le Foot Ball est un jeu, cela peut-être une passion pour beaucoup d’entre nous, mais gardons en conscience que c’est un spectacle avant tout…
    Lundi n’apportez pas vos mines réjouies ou déconfites au bureau, vos collègues ne sont pas obliges de subir vos après matchs, même si ceux-ci se sont passes devant un bel écran accompagne de cacahouettes et plein de bonnes petites choses.
    « Il faut bien assouvir et assumer sa passion »

    Bien cordialement a tous les joueurs…

    jany guiot

  7. jany guiot dit :

    Le bonheur est dans le jardin

    Un tres bel article dans Le Figaro sur le jardinage

    A l’occasion des Rendez-vous aux jardins, Marc et Marie-José Forissier accueillent ce week-end le public dans les somptueux jardins, classés Jardins remarquables, du château de Villaines, à Louplande (Sarthe). (Raphaël Gaillarde/Le Figaro Magazine)
    Geste écologique, remède contre l’angoisse ou meilleure façon de faire des économies, le jardinage est devenu le hobby favori des Français : 13 millions de passionnés y consacrent leurs week-ends. Droits dans leurs bottes en caoutchouc !

    Semer, planter, biner, tailler… L’amour des Français pour le jardin n’en finit pas de s’épanouir d’année en année. A l’occasion des «Rendezvous aux jardins», organisés dans toute la France à l’initiative du ministère de la Culture, 1,5 million de passionnés pousseront ce week-end les grilles des 2000 jardins qui accueillent le public, dont 400 de manière tout à fait exceptionnelle. De simples amateurs comme de vrais experts vont s’y précipiter, comme ils le font déjà à l’occasion des nombreuses fêtes des plantes qui, à l’instar de celles de Courson ou de Beauregard en région parisienne, sont devenues des rendez-vous obligés.

    La France compte 13 millions de jardiniers du dimanche dont le passe-temps favori consiste à s’armer de bottes en caoutchouc, d’un taille-haie ou d’un râteau pour domestiquer les excentricités de la Nature. Ils dépensent à cet effet plus de 6 milliards d’euros par an, soit 235 euros par ménage en moyenne. Une somme qui a doublé en vingt-cinq ans, alors que la superficie moyenne des jardins diminuait de moitié. Neuf foyers sur dix possèdent aujourd’hui un espace de jardinage dans leur habitation principale:59% un jardin, 47% une terrasse, 32% un balcon… et 50% au moins un rebord de fenêtre fleurissable, au nombre de 57 millions dans l’Hexagone *. Si bien qu’au total la surface jardinée française est quatre fois plus vaste que celle occupée par nos espaces naturels protégés !

    Et la crise n’a en rien freiné l’ardeur des jardiniers tricolores. Bien au contraire. Selon les dernières statistiques de Promojardin, association regroupant les principaux producteurs et distributeurs du secteur, le chiffre d’affaires du jardinage a progressé de 2,5% en 2009, quand celui du bricolage baissait de – 2,2%, et ceux de l’électroménager et de l’aménagement de – 6 % et – 3,1 %. A cela, plusieurs explications. L’hiver, d’abord, particulièrement froid cette année. Beaucoup de plantes ont gelé, il a fallu les renouveler, des géraniums aux plantes de climat doux qui ont le vent en poupe depuis quelques années. Par définition, les citronniers, oliviers et orangers du Mexique résistent moins bien aux hivers rigoureux !

    Le jardinage est aussi une belle passion en relation avec cette belle nature qui nous apporte beaucoup…

  8. Jacques D'Hornes dit :

    Cher Raynaldo,

    Avec la première partie de votre billet, nous entrons dans le vif du sujet du jeu.

    Votre réflexion sur Nicolas Anelka ne manque pas de pertinence, mais est-il l’homme de la situation ? Nicolas Anelka n’est pas un renard de surface comme peut l’être un David Trézéguet, il a besoin d’espaces pour s’exprimer et en équipe de France il ne bénéficie pas d’un Didier Drogba comme à Chelsea pour tourner autour de lui.
    Quant à Jérémy Toulalan, oui bien sûr il pourrait monter un peu plus pour asseoir davantage le milieu de terrain français, mais seulement en le faisant il décroche un peu plus de la charnière centrale en défense de notre équipe qui est loin d’être notre point fort. Alors faut-il sacrifier Jérémy Toulalan ou changer un voire les deux pions de cet axe central ? Je pense que c’est là notre véritable problème. Personnellement et ça n’engage que moi, et bien qu’il ait des qualités indéniables, je crois qu’Eric Abidal n’est pas un défenseur central né, il fait beaucoup trop d’erreurs de placement, quant à William Gallas est-il suffisamment remis de sa blessure, sans doute manque-t-il aussi de temps de jeu, alors dans ce cas on peut être optimiste sur ses futures prestations.

    Bien amicalement

    Jacques

  9. SEDAT Reynaldo dit :

    http://coupe-du-monde.tf1.fr/actu-coupe-du-monde/exclusif-posez-vos-questions-aux-joueurs-de-l-equipe-de-france-5870484.html.

  10. SEDAT Reynaldo dit :

    « Bug »,allez sur site « TF1/LCI ».

  11. SEDAT Reynaldo dit :

    http://fr.fifa.com/.

  12. Mistral dit :

    A lui plus rien …

    A la France beaucoup de chose.

    Comme par exemple le statut de la FFF qui permet à une petite minorité de maintenir Domenech en poste contre l’avis du monde du foot et des français.

    Comme le président de la FFF qui vient de faire 70 ans. Je n’ai rien contre les personnes de cet age mais est ce une bonne chose qu’un homme de 71 ans gère une grande fédération sportive ?

    Comme Martine Aubry qui va fêter ses 60 ans et qui au lieu de prendre sa retraite va continuer à clamer haut et fort le départ à la retraite à 60 ans ! Escroquerie ?

    Comme l’ Education nationale dont le dernier rapport de la cour des comptes est accablant :

    http://www.educpros.fr/detail-article/h/477c58369b/a/education-nationale-la-cour-des-comptes-dresse-un-severe-rapport.html

    Domenech n’est que le sommet de l’iceberg d’un pays qui va mal, très mal, et qui pourtant est bourré de talent et a tout pour s’en sortir …

    Domenech, ca ne peut pas être pire, il n’a plus rien à perdre, comme La France. Donc il a tout à gagner, … comme La France !

    Aller les bleus !

  13. Claude dit :

    Jany,

    Voila du bon sens. Laissons les travailler pour notre plaisir quoi qu’il arrive. Toutes les équipes qui vont en Afrique du sud y vont, comme la notre, pour gagner.

    Cordialement,
    Claude

  14. Daniel sintès dit :

    bonsoir J-P
    bien que je lise régulièrement ton blog , je n’interviens pas , mais là.
    je n’aurais qu’une réflexion , qu’une question.
    quel est le joueur qui fait gagner l’équipe de France au premier match et que l’on ne fait jouer que 10 minutes par match ???? est -ce la constitution de l’équipe est sportive ou politique?
    à bientôt daniel

  15. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Docteur Daniel Sintès,

    Votre remarque est très intéressante et je pense que nous aurons la réponse vendredi, lors du premier match officiel, avec la composition de l’équipe que nous aura « concoctée » Monsieur Domenech. Cela fait partie peut-être de sa stratégie… Je l’espère !

    Etant un passionné de ce sport, je suis tous les championnats européens auxquels nos internationaux participent, et les suis d’autant plus quand ils concernent les équipes dans lesquelles évoluent nos bleus. A priori, toute la sélection est apte physiquement à jouer, bien que certains joueurs ont encore quelques séquelles d’une saison parfois longue et contraignante et traînent encore quelques « petits bobos ». Tous nos joueurs n’ont pas le même temps de jeu, certains me semblent affûtés, d’autres un peu moins, certains ont sans doute besoin de souffler en raison d’une fin de championnat dans lequel ils ont beaucoup joué et notamment ces derniers temps, d’autres relèvent de blessure et ont besoin de jouer pour retrouver leur forme (et leur poids de forme). A cela, il faut ajouter le système de jeu recherché, certains automatismes à trouver, d’autres ont besoin de retrouver de la confiance (devant le but, pour les buteurs par exemple), les matchs de préparation servent à tout cela.
    Alors peut-être que ce « joueur qui fait gagner l’équipe de France au premier match et que l’on ne fait jouer que 10 minutes par match » est-il déjà couché sur la liste des titulaires incontournables pour vendredi ! La surprise du chef ! L’avenir nous le dira…

    Le premier match est souvent primordial, notre adversaire de vendredi n’est pas facile à jouer avec le même but recherché, il ne faudra pas se louper et les choix du sélectionneur seront déterminants quant à la suite de notre parcours. Puissent-ils être les bons !

    Bien amicalement

    Jacques

  16. emmanuel dit :

    Inconsistant…
    Vive la politique, quand on a rien à dire…

  17. Daniel Sintès dit :

    Cher Jacques d’ Hornes

    me voilà pris au jeu,.
    il est parfois facile de voir dans le regard de certaines personnes , le plaisir qu’ils ont à faire ce qu’ils font.
    et dans les yeux d’un Mathieu Valbuena l’on devine ce plaisir de gosse , qu’il a, avant d’entrer en scène.
    sans signe ostentatoire( que je ne dénigre pas d’ailleurs) , il serre ses mains entre elles, il en tremble, il semble invoquer les dieux du stade à qui il demande de donner le meilleur de lui-même.
    dans son regard on ne voit ni suffisance,ni orgueil, que la joie de jouer dès qu’on lui demande.
    il n’est pa le seul dans l’équipe heureusement.
    puissiez-vous avoir raison, cher Jacques , et le voir jouer au moins 45 minutes.
    étant Toulousain , je ne peux être traité de chauvin, mais nous avons également notre joueur dans l’équipe ,excellent lui aussi avec son look de chaussettes sans talons.
    à bientôt.
    P-S :ma femme me dit toujours que le trop d’argent n’arrange pas les choses, que l’ambiance du Rugby lui parait plus saine pour l’instant.

  18. Pierre ARCHAMBEAUD dit :

    Cher Jean-Pierre Raffarin,
    Chers Amis,

    Je vais me faire plein d’amis, mais Franchement, avec tout ce que qui s’écrit se dit et se lit sur l’équipe de France de football, il y a un vif intérêt à ce que la France aille…le moins loin possible dans cette compétition !

    Imaginez un succés de notre équipe nationale et donc de son entraineur Raymond ? Combien de centaines de milliers de spécialistes seraient obligés de faire profil bas et de reconnaître leur erreur de jugement ? Qui pourrait garder la tête haute et déclarer, en cas de victoire finale, « j’y ai toujours cru et Raymond et son orchestre ont eu raison d’agir ainsi » ?

    Imaginez le nombre de « footeux » (enfin ceux qui n’ont pas qu’un ballon à la place d’un cerveau) qui risquent de devenir dépressifs, si la coupe du monde revenait à notre Nation, tant ils auront eu faux sur toute la ligne pendant si longtemps ?

    Ceci dit, Allez la France !, et je l’avoue, cette année encore, je ne regarderai aucun match, fidèle à mon habitude ou plutôt à mon manque d’habitude de suivre ce genre de programme. Je ne critique pas le football, pire cela ne me concerne pas. Les histoires de vie privée des joueurs, de gros sous mais aussi d’épanouissement, de combativité etc… me laissent totalement indifférents, comme pour tous les autres sports d’ailleurs.

    Je ne me sens pas concerné et ce n’est pas parce que je n’aime pas cela qu’il me faut ne serait-ce que tenter de vous dégoûter !

    Bons matchs à tous et toutes;,

    très amicalement,

    Pierre ARCHAMBEAUD

  19. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Docteur Daniel Sintès,

    Vous décrivez de très belle façon l’expression de Mathieu Valbuena, son envie de bien faire, elle est authentique, il se dépense sans compter, il se donne à fond au risque de se blesser. Je me doutais que c’était de lui que vous vouliez parler, mais il a également beaucoup jouer ces derniers temps, je pense qu’il est l’un de ceux qui a permis à l’OM de décrocher ce titre de Champion de France tant attendu sur le vieux Port depuis de nombreuses années, bien que ce soit le résultat d’un collectif.
    Alors bien sûr, on peut regretter qu’un joueur animé d’une telle envie reste sur le banc alors que l’équipe peine à s’imposer, toutefois ce n’était qu’un match amical de préparation. Mais n’était-il pas raisonnable de le préserver alors qu’une échéance primordiale pointe dans quelques jours dans la mesure où l’on a fait de ce joueur, l’avenir nous le dira, un élément-clé pour ce match si important pour la suite de notre parcours. Je pense que Monsieur Domenech connaît déjà son équipe-type pour débuter la compétition, mais nous sommes toujours bien sûr dans l’attente de la composition de son équipe pour vendredi, titularisera-t-il ce joueur qui me semble très affûté. Souhaitons-le !
    André-Pierre Gignac me paraît animé du même désir, mais on ne peut pas non plus jouer à 12… Tout dépendra du système de jeu mis en place pour jouer l’Uruguay.
    Un autre joueur, malgré le peu de temps passé également sur la pelouse, m’a bien plu et je pense qu’il devrait apporter beaucoup notamment dans sa percussion et dans sa vision du jeu, il s’agit d’Abou Diaby. Des choix seront à faire !
    Malheureusement cher Docteur, ni vous ni moi, sommes sélectionneurs… Nous « avons seulement refait le match ». Je pense qu’en premier lieu, il faut absolument qu’il donne davantage d’assise à sa défense (*), c’est la base d’une équipe performante.

    Un dernier mot sur ce parallèle fait avec le rugby, je partage le point de vue de votre épouse, bien sûr « pour l’instant » ! J’habite dans l’aire toulonnaise et je vois bien ce qui s’y passe… Un nouveau joueur, international australien (3ème ligne aux 110 sélections) a été présenté ce week-end à la presse et ne sera sans doute pas le dernier.

    Bien amicalement

    Jacques

    NB : Dimanche en fin de matinée, dans l’émission « Téléfoot » j’ai écouté les déclarations d’Eric Abidal répondant, en direct, sur son entente imparfaite avec William Gallas, il n’était pas loin d’affirmer ce que je disais le matin même sur ce carnet, encore beaucoup de travail, à lui de travailler sa complémentarité avec son partenaire pour éviter certaines erreurs de placement.

  20. Marc dit :

    Rien, cela fait 10 ans qu’on lui demande partir, il comprends rien, pour lui, faut surtout pas de retraite après 60 ans !!!!

  21. SEDAT Reynaldo dit :

    Ah bon,vous l’avez remarqué,et Jean-Pierre Escalettes,c’est du solide,75 ans ce 29 mai 2010…! Mdr

    PS Et combien de jeunes au chômage…? lol

  22. Claude dit :

    Marc,

    Vous ne croyez pas que vous exagérez ?

    1 – Domenech n’est sélectionneur que depuis 6 ans
    2 – Il n’a que 58 ans et il n’y a pas de raison de virer les quinquas.
    3 – Il a qualifié l’équipe de France pour 3 compétitions majeures consécutives dont une jusqu’en finale ce qui n’était jamais arrivé et espérons que ce n’est pas fini.

    Attendons les matchs avant de tout faire pour nuire à la cohésion de l’équipe et de tout faire pour couper les jambes des joueurs avant la compétition. Une partie du mal est déjà fait et ceux qui n’aiment pas quand la France gagne sont en train de réussir à démobiliser nos joueurs qui n’ont pas besoin de ça après une saison plutôt fatigante pour beaucoup d’entre eux.

    Il y en a qui s’étonnent que la France ait autant de mal dans tous les domaines alors qu’elle a tellement d’atout. Moi cela ne m’étonne pas car il y a énormément de français qui font tout pour que leurs équipes perdent.

    Espérons que l’équipe de Domenech ait autant envie d’humilier ses détracteurs que celle de Jacquet qui a ridiculisé les imbéciles qui jouaient contre elle. Mais avec les progrès de la technique, il est plus difficile de protéger son équipe contre les rumeurs de l’extérieur aujourd’hui qu’hier.

    Cordialement,
    Claude
    PS pour Reynaldo – Rassurez vous, la très grande majorité des jeunes qui ont les qualités qu’avait Jean-Pierre Escalettes à leur âge ne sont pas au chômage.

  23. jany guiot dit :

    Et Alain Mimoun….

  24. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Claude,

    Marc ne faisait qu’exprimer son mécontentement de supporter de l’Equipe de France devant le « comportement » de Monsieur Domenech.

    Vous qui êtes d’ordinaire si précis, votre troisième point prête légèrement à confusion, il pourrait laisser penser que Raymond Domenech soit le seul entraîneur qui ait réussi à amener l’Equipe de France en finale d’un tournoi majeur, Michel Hidalgo et Roger Lemerre entre autres apprécieront sans doute, surtout qu’eux remportèrent le tournoi.

    Dans l’attribution des lauriers, vous auriez pu également, avec une pointe d’humour, ajouter qu’il fut également le seul qui, à l’issue d’un premier tour catastrophique à l’Euro 2008 entraînant notre élimination, a ne pas présenter sa démission.

    Par ailleurs, pour rester dans la précision, quand vous parlez « foot » employez les mots justes. Que l’équipe de Raymond Domenech ait envie de prendre une revanche envers ses détracteurs cela se conçoit, mais qu’Aimé Jacquet ait eu l’envie que son équipe « ridiculise les imbéciles qui jouaient contre elle » , j’en doute, vous ne verrez jamais un entraîneur manquer de respect envers un adversaire aussi faible soit-il.

    Cordialement

    Jacques

  25. Daniel Sintès dit :

    bonjour à tous,

    je persiste et je signe. toujours le même conseil à donner à R-Domenech.
    faire rentrer Valbuéna à droite et vous verrez .
    attention jeudi, il ne faut pas laisser la dernière chance.
    à bientôt
    Daniel sintès

  26. Claude dit :

    Jacques,

    Je n’avais pas lu votre réponse à mon post.

    Comment pouvez vous imaginer qu’un type normal puisse penser que qu’Aimé Jacquet manque de respect envers ses adversaires sur le terrain ? Ne soyez pas « petit joueur », respectez ceux que vous croyez être vos adversaires et qui ne le sont pas.

    Je parlais bien entendu de tous ceux, détracteurs de Jacquet et de ses joueurs avant le Mondial 1998, qui avaient joué contre l’équipe de France en ayant eu le comportement imbécile que tout le monde sait. Ceux qui suivaient l’actualité à l’époque ont très bien compris ce que je voulais dire.

    Je suis précis et je dis bien que Domenech est le seul à avoir qualifié son équipe à TROIS tournois majeurs (deux coupes du Monde et une coupe d’Europe). Il a été en finale d’une des trois et il a encore le bénéfice du doute pour 2010. J’avais ajouté « consécutives » ce qui n’est pas faux mais, en 6 ans, il était superflu de le préciser.

    Marc a tout à fait le droit de penser que Domenech ne fait pas son boulot comme lui, le ferait à sa place (comme plusieurs millions d’experts es foot). Il veut le virer depuis 4 ans avant qu’il ait commencé son job. Je crois qu’il exagèrait comme beaucoup d’autres et je le soulignais. C’est tout, sans méchanceté.

    Moi, je n’y connais pas grand chose en foot. Je m’y connais en bonshommes. J’ai eu mon premier boulot de chef à 19 ans puis j’ai encadré des gens toute ma vie et ça m’a permis de cultiver mon empathie naturelle. Et je sais qu’un type comme Domenech, c’est d’abord, à ce qu’il nous montre, un type bon et droit. Ses pirouettes révèlent plus sa souffrance qu’il cache derrière elles que son sens de l’humour. Il ne faut pas être docteur en psycho pour voir ça. C’est un type qui ne mérite surement pas le sort qui lui est fait. En tout cas pas plus que n’importe qui, qui n’ait tué ni père ni mère.

    Rien qu’à cause de ce sort injuste qui lui est fait, j’ai pour lui la plus grande estime et j’ai envie d’être son copain. Je ne sais pas si son équipe va gagner ou même avoir de bons résultats mais je sais qu’ils sont tous là-bas pour ça et qu’ils feront tout ce qu’ils peuvent. Cela ne va pas les aider, mais je suis de tout coeur derrière eux. Si on gagne je serai content pour vous pour qui cela a l’air si important, pour eux qui auront fait le boulot et pour la France parce qu’une victoire au Mondial c’est de 0,25 à 0,50% de croissance assurée parce que l’euphorie dope la consommation. Si on perd ça ne m’embêtera que pour eux. Je comprends mais je n’admets pas qu’un sport, même partagé par des milliards de gens puisse rendre les gens aussi méprisants, et malheureusement souvent si bêtes et si méchants. Ne méprisez pas les gens, peut-être est-ce qu’ils vous aimeront.

    Je suis désolé d’être à ce point outré, mais c’est mon tempéramment, je ne supporte pas l’injustice quand elle atteint ces niveaux là. Cela dépasse mon seuil de tolérance.

    Cordialement,
    Claude

  27. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Docteur Daniel Sintès,

    Quelques contretemps (déluge sur la région Paca) ne m’ont pas permis de vous répondre plus tôt. Vous persistez et signez, je suis également prêt à apposer ma signature, mais à priori Monsieur Domenech ne lit pas le carnet de votre cousin Monsieur Raffarin ou alors il est très timide et n’a retenu que ma suggestion relative à Abou Diabi, très bon pour son entrée, mais je ne pense pas qu’il fallait le faire au détriment de Florent Malouda, l’un des seuls à donner de la vitesse au jeu des bleus alors que d’autres le ralentissent.
    J’ai lu ici et là, que certains « sages » se sont exprimés, Justo Fontaine avec une réflexion très pertinente, Zidane également. Souhaitons que notre sélectionneur suive leurs conseils. Je me méfie quand même « personne n’est plus sourd que celui qui ne veut rien entendre… ».
    Maintenant, Monsieur Domenech ne peut faire qu’avec sa sélection, à lui d’agir en conséquence, peut-être aussi qu’il commence à regretter quelques mauvais choix laissant certains joueurs à la maison qui auraient fait le plus grand bien à notre équipe.

    Souhaitons que notre sélection relève la tête dès ce jeudi, je pense qu’ensuite il sera trop tard.

    Bien amicalement

    Jacques

  28. SEDAT Reynaldo dit :

    Abou Diaby avec un « y »…! Merci.

  29. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Reynaldo Sedat,

    Je vous remercie.

    Vous aussi vous vous apercevrez que, quand vous aurez un âge plus avancé, il vous arrivera de faire des fautes, surtout quand vous aurez écrit autant de fois que j’ai pu le faire Abou Dhabi ou Abu Dhabi avec un « i » et que l’une de vos connaissances s’appelle également Monsieur Diabi mais cette fois-ci avec un « i ».

    Cordialement

    Jacques

  30. Daniel Sintès dit :

    cher Jacques D’Hornes et vous tous.

    effectivement Raymond Domenech nous a écouté, Mathieu Valbuéna est entré sur le terrain en seconde partie, mais n’avez-vous rien remarqué? (ou alors je ne suis pas objectif ).
    tout le jeu ( si l’on peut parler de jeu ) s’est passé à gauche,Valbuéna a eu très peu la possibilité de s’exprimer.( heureusement qu’il y a toujours l’OM!!!).

    les Benzéma, Gourcuf et Valbuéna doivent bien rire sous cape maintenant.
    ce n’est pas entièrement sur le sélectionneur qu’il faut reporter la faute, trop facile.
    mais sur l’absence totale d’envie de jouer, je ne parle même pas de gagner mais de jouer.
    Le mondial continue et il y a de belles équipes qui ont , elles , envie de jouer.
    Lionel Messi n’est -il pas un spectacle à lui tout seul ??.

    cordialement Daniel Sintès

  31. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Docteur Daniel Sintès,

    Oui effectivement Monsieur Domenech nous a écouté, mais c’était peut-être un peu tard et il n’a pas fait entrer Mathieu Valbuéna dans les meilleures conditions. Entrer dans une équipe « sans âme » où c’est l’individualisme qui prédomine… dur, dur !
    Par ailleurs, et vous le faites remarquer, tout le jeu s’est passé à gauche et pour cause, un déséquilibre territorial de l’équipe, des joueurs qui se marchent dessus à gauche et un désert à droite…

    Une nouvelle désillusion ! A qui la faute ? On peut tirer quantité d’hypothèses, de nombreuses voix se font entendre que l’on peut lire dans la presse spécialisée ou écouter sur les ondes. Je ne suis pas du genre à tirer sur l’ambulance, je dirais que c’est un fiasco collectif mais le sélectionneur était quand même bien celui qui était en charge de l’équipe, qu’il a lui-même sélectionnée. A lui d’assumer ses responsabilités et d’en tirer toutes les conclusions, surtout qu’il en est quand même à son deuxième revers consécutif après un Euro 2008 totalement raté, même s’il reste encore une chance infime de qualification pour le tour suivant.

    Personnellement, je pense que nous avons une équipe sans âme, bourrée d’individualités (espérons que ce ne soit pas une génération perdue !) mais dans laquelle il n’y a pas de liant, or on ne construit pas une équipe qu’avec des individualités car les individualités y sont, la plupart des joueurs évoluent dans les plus grands clubs européens et s‘ils y sont ce n‘est pas pour rien. Une équipe, c’est un corps, un collectif où la cohésion est primordiale. Je pense que dans cette équipe, il manquait un ou deux « grands frères » , capables d’aboyer et de rameuter les troupes, sachant dire à ceux qui se voient un peu trop beaux comment se construit une grande équipe et que sa réussite ne viendra qu’avec le collectif, l’amitié, le regard de chacun sur les autres, …

    D’où ma conclusion que la principale cause vient sans doute dans le choix des joueurs formant cette sélection. Un petit exemple pour illustrer cela, trois jeunes gardiens qui ont certes du talent, mais qui n’ont aucune expérience de grands tournois majeurs, je pense qu’à valeur égale, il aurait été beaucoup plus judicieux de faire de Michaël Landreau l’un des gardiens de buts, lui avait au moins du vécu. Je pense également qu’un Patrick Viera aura pu apporter tout son savoir même s’il n’avait pas joué, il a la prestance, la personnalité d’un meneur contrairement à un Thierry Henry trop effacé pour remplir ce rôle.

    Il y a encore beaucoup à dire sur ce nouvel échec. Espérons que Laurent Blanc saura remettre un peu d’ordre dans cette maison qui ne manque pourtant pas de talents.

    Bien amicalement

    Jacques

  32. Mistral dit :

    Mon commentaire du 6 juin … :

    « A lui plus rien …

    A la France beaucoup de chose.

    Comme par exemple le statut de la FFF qui permet à une petite minorité de maintenir Domenech en poste contre l’avis du monde du foot et des français.

    Comme le président de la FFF qui vient de faire 70 ans. Je n’ai rien contre les personnes de cet âge mais est ce une bonne chose qu’un homme de 71 ans gère une grande fédération sportive ? »

    Cruelle vérité aujourd’hui non ?

    Il serait peut être temps que les français se réveillent !

    Quand on ne réforme rien, quand la culture de l’irresponsabilité règne, quand on ne respecte pas l’hymne et le le drapeau, quand le pognon prime sur la fierté de porter le maillot on a ce que l’on mérite.

    L’équipe de France est à l’image de la France.

    La branlée doublée de la honte que l’on se prend en Afrique du sud en foot est la même que nos échecs multiples sur l’intégration, la cohésion sociale, les déficits, l’assistanat généralisé …

    En foot comme ailleurs, si on ne réforme rien, on a les résultats que l’on mérite.

    A bon entendeurs, salut !

  33. SEDAT Reynaldo dit :

    @ »Mistral »…!

    Jean-Pierre Escalettes,75 ans ce 29 mai 2010,et non pas 70…! Renseignez-vous mon vieux…!
    Je plaisante,mdr,excellent week-end @Tous,Reynaldo.

    PS A côté de lui notre Jean-Pierre Raffarin est un jeune…!

  34. SEDAT Reynaldo dit :

    Si cela se trouve il va tous nous enterrer…! Mdr

  35. jany guiot dit :

    Cher Mistral,

    Je suis tout a fait de votre avis…
    J’aime le spectacle du ballon, mais je ne me prends pas la tête si l’équipe de France perd.

    Par contre, c’est un ensemble qui transparaît, celui de notre échec général sur la cohésion nationale…
    Nous avons chercher a intégrer, a améliorer, au travers l’action du ministère de « la cohésion sociale » mais aujourd’hui que reste-t-il de nos actions « rien »

    On continue a brûler des voitures, la violence gratuite n’a jamais été aussi présente, le trafic de drogue et toute l’économie qui y est liée amènent l’insécurité…

    Sur les medias, les ministres s’entendent traites de « racistes », mais le racisme ou est-il au fond ?
    Il est dans le parti de la haine, de la violence, cette violence qui s’est installée il y a plus de trente ans, dans l’insolent laxisme d’une gauche de parvenus…

    Le racisme des banlieues a pris racine dans l’incapacité de la gauche de comprendre, dans l’ostracisme de la gauche du mensonge…

    Que pouvons nous faire aujourd’hui ?
    Le grand ménage…sévir…
    Répondre a la violence par une action plus décisive.

    Je crois dans l’action du gouvernement actuel, dans l’action du Ministre Brice Hortefeux.

    Nous devons en finir avec cette situation qui désole beaucoup de nos concitoyens.

    La burqa, l’intégrisme, l’obscurantisme qui vient jusque dans nos hôpitaux, tout cela doit finir…
    Ceux qui n’acceptent pas notre démocratie, ceux qui ne reconnaissent pas nos valeurs humanistes de progrès doivent faire un choix…

    Un choix d’autant plus facile, si les personnes concernees ont une double nationalité…

    Bien cordialement,

    jany guiot

  36. jany guiot dit :

    Quand je vais a Abu Dhabi, à Dubaï…ou en Indonésie…
    Je suis les règles de bienséance demandées aux visiteurs par les autorités des pays visites…

    En France, nous avons tout accepte, l’insolence, la violence, la « haine du blanc » sans rien dire…

    En France, il y a du racisme et il y a de la haine…
    Aujourd’hui, cette haine prend une nouvelle forme « intellectualisée » une haine façonnée contre l’occident….
    C’est la même haine qui prend racine dans l’obscurantisme…

    Veut-on continuer à vivre et à accepter la haine ?
    Avons-nous peur de quoi ?

    Bien cordialement,

    Jany guiot

  37. jany guiot dit :

    Le President de la Republique et le Gouvernement sont mobilises dans cette lutte contre la violence.
    ci-joint un extrait (non modifie) de ce que dit l’Etat:

    « Comme vous le savez, Monsieur Nicolas SARKOZY est plus que jamais déterminé à poursuivre et à intensifier la lutte contre la délinquance afin de garantir la sécurité de ses concitoyens. »

    « Le Chef de l’Etat a d’ailleurs eu l’occasion de réaffirmer, lors de son déplacement en Seine-Saint-Denis le 20 avril dernier, que les violences sous toutes leurs formes sont contraires à notre idéal républicain, et doivent être combattues sans relâche en tout point du territoire. »

    « Le Président de la République a demandé au Gouvernement d’amplifier son action pour réprimer la délinquance, prévenir la récidive et apporter aux victimes la reconnaissance qui leur est due. »

    « Il a également confirmé sa volonté d’éradiquer les trafics mafieux qui gangrènent une partie de notre pays. C’est pourquoi la lutte contre le trafic de drogue, la restauration de l’ordre et la poursuite des criminels comme des petits trafiquants sera intensifiée. »

    « En outre, la vidéo-protection sera plus largement déployée sur le territoire car elle dissuade les délinquants et peut servir de preuve judiciaire. Alors qu’il existe actuellement 22 000 caméras sur la voie publique, Monsieur Nicolas SARKOZY a demandé que leur nombre soit triplé pour atteindre les 66 000 caméras d’ici 2012. »

    « Enfin, la loi anti-bandes, entrée en vigueur le 2 mars dernier, va permettre de sanctionner d’un an de prison le seul fait d’appartenir à une bande violente, peine qui sera portée à trois ans en cas de circonstances aggravantes comme le port d’arme ou la dissimulation du visage. »

    « Soyez persuadé de la détermination du Chef de l’Etat à faire preuve de la plus grande fermeté dans la lutte contre toutes les formes d’insécurité. Il s’agit d’un dossier qu’il suit avec une vigilance toute particulière. »
    **************************

    C’est en soutenant l’action du President de la Republique que nous arriverons a faire reculer le Parti de la Haine et de l’obscurantisme.

    Bien cordialement,

    jany guiot

  38. Mistral dit :

    Mais pourquoi Escalettes et sa clique qui a maintenu Domenech en le mettant dans une situation ingérable, ne démissionne pas ??? Incompréhensible !!!!!

    Pourquoi faire porter le chapeau à Anelka ou Domenech, alors que les responsables ne sont pas inquiétés ?

    Tiens ça me rappelle Kerviel et la Société Générale ….

    C’est exactement la même chose .

    On a des incapables, des incompétents, des mauvais, des nuls aux commandes, qui n’ont aucune dignité, aucun honneur,et quand la catastrophe arrive, on jette en pâture un larbin.

    Triste France qui accepte cà !!!

    Jusqu’à quand ???

  39. Jean-Pierre Raffarin dit :

    Attention, la crise de l’équipe de France n’est plus sportive, elle est devenue politique.
    C’est l’image du Pays qui est maintenant en cause.
    La Fédération Française de Football doit faire cesser les dérives indignes.
    Une défaite sportive n’est jamais un déshonneur, pour qui respecte l’éthique.
    jpr

  40. Claude dit :

    Cher Mistral,

    Et tous les donneurs de leçon, les journalistes spécialisés, les rares hommes politiques inconscients, les soi-disant spécialistes du foot, etc. qui ont tout fait depuis 4 ans pour mettre Domenech dans une situation ingérable en le contestant par avance pour toutes ses décisions, ne doivent-ils pas démissionner aussi ?

    Je ne connais pas un seul chef, de quoi que ce soit, dont l’autorité ne serait pas contestée par un ou plusieurs de ses collaborateurs au premier échec, alors que ceux-ci se sentent confortés par tous les journalistes et par l’opinion publique manipulée par ces journalistes.

    Je peux prévoir sans grand risque, que plus le remplaçant de Domenech sera un soi-disant homme providentiel, plus il sera descendu en flammes à la première occasion et plus son autorité sera contestée au sein même de son groupe. Je souhaite bon courage à Blanc qui est probablement un autre type bien, pour résister à une opinion publique footballistique bête et méchante comme en France.

    Vous êtes chef d’entreprise je crois. Si vous avez plus de 3 ou 4 collaborateurs, je peux vous affirmer avec certitude qu’il y en a au moins un qui est convaincu que vous n’êtes pas un bon chef et qui, même s’il n’ose pas l’exprimer, est convaincu qu’il ferait mieux que vous à votre place. Si toute l’opinion publique vous démolissait, alors vos « opposants » au sein de votre entreprise seraient confortés dans l’idée qu’ils feraient beaucoup mieux que vous, qu’ils paieraient mieux leurs collaborateurs et qu’ils vendraient beaucoup moins cher que vous, etc.

    Je ne me mouille pas, c’est toujours comme ça. Les chefs les plus extraordinaires n’y échappent pas.

    Pourquoi voulez vous que Domenech fasse mieux que vous ?

    Quand un français est investi d’une mission liée à notre prestige international, c’est la France toute entière qui doit le soutenir quoi qu’elle pense. C’est le meilleur moyen de galvaniser les troupes autour de lui.

    Mais comment voulez-vous qu’un type aussi fragile intellectuellement et moralement que Anelka ne se sente pas légitime à remettre en cause la stratégie de son coach alors qu’il croit que toute la France va le soutenir ? Et il n’est surement pas le seul. Et il y a plus de journalistes contents de ce qui arrive que mécontents. En réalité, il y en a même qui se rachètent en croyant avoir raison de leur sottise d’il y a 12 ans pour un autre sélectionneur qui a été vilipendé.

    La seule à avoir une attitude positive et intelligente est madame Bachelot mais comment pourrait-elle galvaniser les troupes autour de Domenech à elle toute seule ? Car que l’on le veuille ou pas nous avons une addition de talents hors du commun (même s’il y en a quelques uns de surfaits) qui ne demanderaient qu’à être galvanisés autour de Domenech (ou d’un autre, c’est indifférent) pour gagner ensemble.

    Cordialement,
    Claude

  41. Claude dit :

    Cher Mistral,

    J’ai oublié de dire qu’il n’est pas impossible que l’équipe de France, Domenech en tête pense que le départ d’Anelka est une injustice et se mobilise contre tout le monde pour se protéger elle même. Et si l’Urugay et le Mexique jouent pour ne pas rencontrer l’Argentine, tout est encore possible. L’équipe de France toute entière a un compte à régler avec les journalistes et ceux qui ont très envie que la France perde.

    Rèvons un peu et croyons encore en eux.

    Cordialement,
    Claude

  42. Ernest Gransagne dit :

    Monsieur Raffarin

    comment appeler « sport » un contrat où ANELKA reçoit 700 000 € chaque mois, quand on est né dans les barres derrière la gare de triage de Trappes…

    Un tel « parcours » ne peut aboutir qu’à la glissade non contrôlée.

    ANELKA aujourd’hui, Ribéri hier, qui demain ?

    Toute cette « famille » comme bien d’autres « familles » sont en permanence devant les feux de l’actualité avec des caméras qui grossissent ou qui ignorent, c’est selon.

    Il y a bien longtemps que « sport » rime avec « politique » et que « politique » rime avec sport ».

    Le dernier à monter sur le « ring » Dominique de Villepin allume la mèche de la plus belle machine à perdre de la majorité.

    C’est tout simplement écœurant.

    J’avais encore quelque espoir que nous pourrions arriver à un résultat avec les promesses de Campagne de notre Président, aujourd’hui je suis très très pessimiste.

    Les hommes et leur égo sont décidément des imbéciles heureux.

    Plus dure sera la chute, sans doute.

    Si j’étais le Président, je partirais de l’Élysée, vite, la France ne le mérite pas.

    Je vivrais et profiterais de la vie avec mon épouse belle et intelligente et je regarderais enfin avec recul les crabes se bouffer entre eux.

    Mais vous l’avez remarqué, je ne suis pas le Président.

    Bon dimanche Monsieur Raffarin

    Bon dimanche à tous les amis.

    Ernest

  43. jany guiot dit :

    Sur Europe 1

    Le philosophe a réagi de façon virulente à la « vulgarité d’Anelka », sur Europe 1 samedi.

    Le philosophe Alain Finkielkraut considère les propos adressés par Nicolas Anelka à Raymond Domenech comme une « agression verbale d’une vulgarité inouïe ». Il a expliqué sur Europe 1 samedi, au micro de Pierre-Louis Basse, qu’il avait été « atterré » mais « pas forcément étonné ».

    Alain a qualifié les joueurs de l’équipe de France de « voyous ».

    **************

    Il est certain qu’il faut en finir avec ce type de situation….
    Je n’etais pas au courant en ecrivant mes billets au-dessus, mais cela confirme qu’il faut un reel changement en France.

    Bien cordialement,

    jany guiot

  44. SEDAT Reynaldo dit :

    Ribéry avec un « y »,merci…! Bienvenue au club (Humour). Mdr

  45. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Votre remarque est très pertinente et je la partage.

    Malheureusement c’est le triste constant. Et ça ne semble pas se calmer avec un nouveau palier franchi cet après-midi suite à cette altercation entre le préparateur physique et le Capitaine de l’Equipe de France ayant entraîné la démission du Directeur Délégué de la Fédération Française de Football.

    Bien amicalement à vous

    Jacques

  46. Mistral dit :

    Claude,

    Je regrette mais en sport peut être plus qu’ailleurs c’est le résultat qui compte et qui dit si vous êtes bon ou pas.

    Et en 2008 le résultat était catastrophique.

    Domenech aurait du être virer, ce que tous les connaisseurs du foot, grands joueurs y compris, attendaient.

    Ce ne fut pas le cas, car le président de la FFF et sa clique ont décidé pour des raisons obscures de le maintenir en poste, en en remettant une couche après avoir annoncé son départ et son successeur.

    Ca s’appelle des fautes.

    Mais comme en France on peut être « responsable mais pas coupable », et bien tout va très bien madame la marquise !

    Nous vivons dans l’irresponsabilité, dans l’amateurisme, dans le copinage et la magouille.

    Nous avons dans tous les domaines, un certain nombre de dirigeants qui sont accrochés à leur postes, aidés par les copains qui les y ont mis.

    Soyons gaulliste et virons les gens établis qui nous bâtissent des lignes maginot dans tous les domaines en refusant de voir le monde bouger.

    Il m’est inimaginable que le comité directeur de la FFF et son président ne démissionnent pas après cette farce. Et pourtant il y a de fortes chances qu’ils ne le fassent pas.

    Quand aux journalistes, ils font leurs métiers.

    Et vu le pognon que les médias donnent pour suivre ces évènements, pognon qui va dans la poche des joueurs et de la FFF, il parait normal qu’ils puissent avoir un minimum d’information.

    Je le redis, l’équipe de France est à l’image de la France : malade, alors qu’elle a comme La France tous les talents pour gagner.

    A condition de réformer ce qu’il faut réformer et de changer les mentalités.

    Quand aux joueurs, il n’y a plus qu’eux qui peuvent sauver le navire. ils le peuvent, qu’ils le fassent !

  47. Claude dit :

    Bonsoir Mistral,

    Vous avez peut-être raison ou vous avez peut-être tort. Je ne suis pas compétent pour le dire. Mais ce dont je suis sûr, c’est qu’à partir du moment où Domenech n’est pas viré, comme vous le dites, même si c’est une erreur de le garder, on fait tout pour qu’il réussisse au lieu de faire tout pour qu’il se plante et prouver qu’il est vraiment mauvais. Il vaut quand même mieux un mauvais sélectionneur qui réussit qu’un sélectionneur qui ne réussit pas.

    Moi, qui n’y connais rien mais qui sais gérer une équipe (même grosse, je l’ai démontré) je sais que même si Domenech est le meilleur sélectionneur du monde tout a été fait pour qu’il n’ait jamais vraiment la maîtrise de son job. En plus, on annonce son remplacement juste avant le Mondial pour être sûr que pas un de ses joueurs ne le considèrera comme un patron légitime.

    Si vous vouliez vraiment prouver que Domenech était mauvais il fallait le laisser se planter tout seul. Au lieu de créer les conditions d’une dislocation de son équipe il fallait lui créer les meilleures conditions. Mais je crois que ça en aurait embêté quelques uns qu’il puisse réussir. Ceux qui ont perdu la face en discréditant Aimé Jacquet ont mis le paquet pour prouver qu’ils avaient un diagnostic performant. Mais c’est vrai, en ne lui mettant pas de bâton dans les roues, il risquait de gagner le Mondial, comme Jacquet. La honte pour ses détracteurs qui gagnent leur vie en vendant du papier qui annonce des choses qui énervent, pas des choses qui font plaisir.

    Il n’y a pas que le foot. Le tirage de balle dans le pied est un sport national. Je dois être l’un des seuls à ne pas le pratiquer (je sais, j’exagère, mais c’est parce que je me sens trop souvent bien seul à ne pas dénigrer les ingénieurs de mon pays, ses sportifs, ses chefs d’entreprises, ses médecins, ses artistes, ses chercheurs, ses banquiers, ses parlementaires, etc.).

    Pour finir, un conseil, si vous avez des doutes sur les compétences d’un de vos cadres, faites en sorte que ses collaborateurs soient convaincus que c’est le meilleur et vous verrez, ça marchera aussi bien que si c’était vraiment le meilleur. Les conditions d’exercice du pouvoir sont plus importantes que le pouvoir lui même.

    Cordialement,
    Claude

    PS – ne rèvez pas, sans Domenech, les joueurs ne sauveront pas le navire. Sans capitaine, les navires sombrent. Mais tous ensemble, ils peuvent encore réussir (avec l’aide des mexicains qui n’ont pas très envie de jouer contre l’Argentine dès le prochain tour).

  48. jany guiot dit :

    Les Mots d’Anelka…
    Si les mots cites sur Europe 1 ont bien été dit par le joueur Anelka, la fédération doit être très sévère.
    De plus, pourquoi le silence des autres joueurs devant la violence et la vulgarité ?
    Sont-ils tous d’accord pour que notre mère symbolique (la France) soit a leurs yeux « une pute » ?
    Car c’est de cela que nous parlons…

    Le Président de la République doit réagir publiquement en faisant rentrer tous les joueurs…
    Le monde comprendra que nous soyons sévères devant la violence verbale, devant la vulgarité, de joueurs qui ont tout reçu de la France…

    Que ces mêmes joueurs essaient d’avoir la même vulgarité dans un pays musulman…
    Ils sont trop lâches pour cela…ils profitent de la démocratie de notre pays pour tout salir…

    700 000 Euros par mois, c’est la vie qui donne une chance au petit Anelka, et qu’en fait-il de cet argent ? Il se vautre dans la présomption, dans la vulgarité, dans l’ingratitude…

    L’équipe de France doit être revue complètement en la recomposant avec des gens plus responsables…pas racistes aussi…

    Le vrai choix politique serait de faire rentrer tout le monde…

    Bien cordialement,

    jany guiot

  49. SEDAT Reynaldo dit :

    Bravo « jany »,je partage votre analyse à tout points de vues…! Merci

  50. Claude dit :

    Bonjour Jany,

    Les Mots d’Anelka ne sont pas simplement un problème d’Anelka. Ce n’est même pas un problème de foot.

    Ce qu’Anelka a probablement dit (pas forcément comme ça parce que je suis sûr qu’il connait bien ses classiques et ce que la presse rapporte n’est pas un classique des disputes de vestiaires) se dit multi quotidiennement dans les cours de récréation et malheureusement aussi dans certaines classes (il est très rare que les professeurs malmenés racontent vraiment, en salle des profs, tout ce qu’ils subissent comme avanies. Ces profs là préfèrent souvent souffrir le martyr en silence quand rien n’est fait pour les écouter).

    Tant qu’on obligera les enfants qui n’en ont pas envie de faire des études « comme tout le monde » il y aura de la révolte contre un monde qui ne les comprend pas. Orientons les enfants qui le veulent vers une voie professionnelle dès la fin de la 5ème et, 10 ans après, notre société sera apaisée. Il faut de 10 à 20 ans pour que de vrais résultats soient observés.

    De nombreux enfants développent un fort mépris pour les adultes qui ne les comprennent pas et les obligent à apprendre des choses qui les dépassent totalement. Ce mépris en 4ème se transforme en haine du système éducatif et de la plupart de leurs profs en 3ème au moment du bilan de leur échec prévisible.

    Réussir dans un sport de haut niveau pour ces jeunes gens là c’est un moyen de justifier plus encore leur revanche sur les adultes. Cela se retrouve exactement dans le comportement d’Anelka et de beaucoup d’autres. Pourquoi voulez vous que ce qui s’est imprimé en eux pendant leur scolarité ne se retrouve pas dans leur vie de tous les jours (le coup de boule de Zidane est du même ordre que les insultes d’Anelka et le laxisme bienveillant qui a suivi et dont Zidane a bénéficié explique aujourd’hui l’attitude des bleus face à la sanction d’Anelka).

    Souvenez-vous d’Anelka quand il voulait que l’entraineur (le précédent) se mette à genoux devant lui pour l’avoir en équipe de France. Ce jour là il s’est comporté comme une caricature de « vedette des banlieues ». Le ministre de l’EN qui aurait compris ça aurait tout de suite réformé l’orientation des gamins à la fin de la 5ème en rappelant aux syndicats qu’ils sont là pour défendre les intérêts et les conditions de travail des profs, pas pour décider, contre l’intérêt général, de construire l’école selon leur idéologie rétrograde.

    L’équipe de France a maintenant un problème difficile à résoudre. Il est d’autant plus difficile que le plus gros des problèmes viennent de l’extérieur de l’équipe de France elle-même. Car dans le même temps où l’on néglige les enfants de nos banlieues (et d’ailleurs aussi) avec les conséquences que l’on voit, il y a la tendance de plus en plus voyante des médias qui s’arrogent le pouvoir de décider à la place de ceux dont c’est le rôle. Ils manipulent l’opinion publique et forcent la main des organismes dont c’est le rôle de décider. C’est vrai pour le foot comme pour la politique et pour bien d’autres domaines. Quand, dans le temps, la presse n’était que militante, aujourd’hui elle organise méthodiquement la vie politique, économique, sportive, etc. de notre pays en fonction de ses intérêts ou des phantasmes de ses leaders. Représenter un énième pouvoir impose un comportement éthique que la presse a de moins en moins.

    Cordialement,
    Claude

  51. Mistral dit :

    @claude

    « on fait tout pour qu’il réussisse au lieu de faire tout pour qu’il se plante et prouver qu’il est vraiment mauvais. Il vaut quand même mieux un mauvais sélectionneur qui réussit qu’un sélectionneur qui ne réussit pas. »

    Et bien nous sommes d’accord.

    C’est qui « on » ?

    La FFF, son président et son comité directeur. Relisez mes commentaires. A aucun moment je n’accable Domenech.

    Domenech a été bon, voir très bon dans le passé, pour certaines compétition. En 2008 il a été mauvais. Il fallait le réintégrer à la DTN à d’autres fonctions.

    Qui l’a maintenu en place avec des conditions ? Qui a annoncé son remplacement 6 mois avant le mondial ? Qui a donné le nom de son successeur mettant Bordeaux en difficulté ?

    Et aujourd’hui qui est incapable de tenir l’équipe ? Qui prend des décisions ferme sans avoir les moyens de se faire respecter ?

    Toujours les mêmes : les nuls de la FFF, son président en tête !

    Le problème pour l’équipe de France, ce n’est ni Domenech, ni Anelka.

    Le problème de l’équipe de France, c’est le statut amateur de la FFF qui permet à des incompétents de commettre les pires bêtises sans être inquiétés.

    Quand aux journalistes, ce sont les mêmes qui ont encensés les bleus dans le passé, qui en ont fait des stars. Les bleus qui font de la pub avec ça ne s’en plaignent pas. S’ils ne veulent pas de la pression des médias, qu’ils arrêtent les pubs !

    De façon général, et le Président l’a dit avec raison, quand on a de grandes responsabilités on doit les assumer.

    Les dirigeants de ce pays, que ce soit en sport comme ailleurs doivent assumer leurs responsabilités et en cas d’échec, en tirer les conséquences.

    Je rappelle quand même que c’est exactement le comportement du président qui ne se cache pas derrière son Premier Ministre.

    Mais cela choque une partie de l’opinion parait il ….

    Et bien continuons comme cela, et les catastrophes se reproduiront en foot comme ailleurs !

  52. jany guiot dit :

    Lu dans le Figaro…
    Après l’affaire Anelka, faut-il réorganiser tout le football français?

    20/06/2010 | Mise à jour : 20:57 Réactions (314) |
    Votants 46325
    Oui.96.14%.Non.3.86%

  53. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Très bonne analyse du Président Gervais Martel.

    http://www.france-info.com/chroniques-l-invite-de-8h15-2010-06-21-bleus-il-faudra-des-mesures-drastiques-g-martel-president-du-rc-lens-457147-81-188.html

    Jacques

  54. Claude dit :

    Bonsoir Mistral,

    On : c’est nous tous. Instances dirigeantes, un peu, médias, beaucoup, opinion publique et les millions de sélectionneurs adjoints énormément. La FFF n’a pas arrangé les choses sans doute mais je ne suis pas compétent pour en parler (sauf en ce qui concerne la gestion des hommes qui ne demande pas des compétences extraordinaires, seulement du bon sens et de l’empathie).

    Si les joueurs se comportent de manière infantile c’est d’abord parce qu’ils ne sont pas forcément très murs, ce sont souvent des gamins dans leur tête (ce n’est pas spécifique à la France) et c’est surtout parce qu’ils se retrouvent exactement dans la situation que je décrivais pour les gamins de 3ème à la veille d’un conseil de classe et au lendemain d’un conseil de discipline. Et ça, c’est spécial à la France. Ils ont beau gagner des sommes extravagantes (mais que chacun de nous peut gagner avec un talent qui pousse les foules à mettre la main à la poche) ils ne réagissent, les larmes aux yeux pour la plupart d’entre eux, que comme des gamins piégés dans un système dans lequel ils sont entrés, justement pour échapper à celui dans lequel ils était enfermé avant de faire du foot.

    Les politiques et les anti tout qui empêchent les évolutions indispensables de notre système éducatif devraient se dire qu’il y a des centaines de milliers de gars comme eux qui se débattent sans que les caméras soient braquées sur eux et qui n’ont même pas quelques millions d’euros pour se consoler.

    J’observe ça avec, je crois, une grande acuité depuis que les circonstances ont fait de moi un prof témoin après une carrière exaltante dans l’industrie où j’ai fait presque tout ce que j’espérai et je ne suis pas surpris que la sirène d’alarme sonne si fort grâce au foot. Au Brésil, le foot permet de sortir des favélas, en France le foot permet de sortir de l’école la tête haute et monter aux professeurs que l’on n’a pas vraiment besoin d’eux pour être une vedette.

    J’ai eu un futur international (bref) dans mes élèves (il n’est pas en Afrique comme joueur) et une internationale (féminine) dans une mini-entreprise d’un lycée proche d’un camp d’entrainement connu.

    Ceci étant dit, je sais que je ne changerai rien tout seul. S’ils perdent (c’est peut-être en train d’arriver) je serai plus triste pour eux que pour moi. L’image de la France me préoccupe mais je n’attache pas une importance capitale au résultat pourvu que le résultat soit obtenu avec panache et que les français prennent ça comme un sport au lieu de se croire des victimes impuissantes de notre sélectionneur. Si nos responsables politiques comprennent que c’était un signal d’alarme et commencent à « rentrer dedans » pour que la formation professionnelle redevienne un espoir pout les mômes dès la 2ème année du collège, juste au moment où ils ont envie de choisir un métier, alors qu’ils perdent ou qu’ils gagnent la France y gagnera. Et les chefs d’entreprises qui ont tant de mal à trouver des collaborateurs formés aussi.

    Je suis bien sur tout à fait d’accord avec vous au sujet de ceux qui n’assument pas leur responsabilités. J’ai toujours assumé les miennes et je ne suis pas un gars qui critique sans proposer des solutions simples et applicables. Un seul ministre de l’EN récent a voulu abaisser l’âge de l’orientation de certains élèves et les « pédagogistes » et les démagos ont tout fait foirer (avec l’aide de quelques politiques incompétents).

    Cordialement,
    Claude

  55. jany guiot dit :

    Si c’etait du foot je comprendrais !
    Mais aujourd’hui nous ne parlons pas de cela…

    Certains disent que nous sommes (la France) la « risee du monde »
    Je ne le pense pas, il est important que le monde sache que la France a beaucoup donne a ces jeunes et qu’en retour elle ne recoit que de l’ingratitude, de la violence ou du racisme anti-blanc.

    « le site sud-africain Sport24 retient que si «l’esprit de révolution français» existe toujours, «ces Bleus rebelles ne sont pas des paysans affamés réclamant des morceaux de brioche et un minimum de justice, ce sont des multi millionnaires bénis de la vie, pour lesquels de nombreux fans seraient prêts à donner leur jambe pour vivre leur fantasme». «Maintenant, la France est une nation unie dans la désillusion», cite le média sud-africain en comparaison à la France black-blanc-beur de 1998. «L’esprit de 1998 est vraiment mort», déplore Sport24, pour qui «Les Bleus agissent comme des marmots». «La honte. Oubliez les médailles pour services rendus à la Belle France. Monsieur Sarkozy, s’il vous plaît, prenez-note : ces gens méritent la Légion du Déshonneur», suggère enfin le média de Johannesburg. « 

  56. SEDAT Reynaldo dit :

    Merci @Claude pour son excellent texte…!

  57. alain Lavallée dit :

    Bonjour à tous,

    effectivement il est question même ici au Québec de ces esclandres de prima dona au sein de l’équipe de France.

    Pour les intéressés voici le commentaire d’un chroniqueur sportif de Montréal sur ces histoires qui secouent l’équipe de France. Il démontre simplement que ces « histoires » auraient pu se produire au sein de n’importe quelle équipe, mais étant donné qu’elles se sont produites au sein de cette équipe et bien « ils font la une ». Il faut lire la chronique jusqu’à la fin. Même s’il y a peu d’espoir, et que c’est peu probable, tout n,est pas fini.

    http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/pierre-foglia/201006/21/01-4292144-remets-moi-ca-marcel.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_aujourdhui-sur-cyberpresse_267_accueil_ECRAN1POS1

    Bon match malgré tout,

    Alain Lavallée

  58. Mistral dit :

    De toutes manières on va continuer à aller au fond du trou.

    C’est très français.

    Combien de carrefour ou l’on sait qu’il va y avoir des morts et ou l’on ne fait rien jusqu’à ce que les accidents arrivent ???

    Il faut que le mur nous tombe dessus pour se rendre compte que l’on y est !!!

    Pourquoi ne peux t’on pas réformer le pays en douceur, dans le calme ? Pourquoi faut-il attendre les crises pour tout à coup se réveiller …

    Quand on voit les pires difficultés que le président rencontre pour faire des réformes légères comparées à ce que vivent les espagnols ou les grecs …

    Que faut-il pour que les français se réveillent ? Un lendemain difficile ???

    Désespérant !

  59. Claude dit :

    Bonsoir à tous,

    « Caïds immatures et gamins apeurés » Je vois que madame Bachelot s’est aperçu aussi que nos joueurs étaient des gamins qui savaient qu’on leur avait déjà volé leur coupe du monde ou des hommes immatures à la mentalité de chef de bande. Pris en charge moralement dès leur plus jeune âge, ces champions ne deviennent que rarement des hommes équilibrés avant la fin de leur carrière. Ils sont malléables à souhait par leurs ainés et influençable par toutes les « grandes gueules » qui leur expliquent depuis longtemps qu’ils vont perdre à cause de leur sélectionneur.

    « Coach désemparé » Qui n’aurait pas été désemparé face à cette équipe qui, pendant des années, a entendu dire, jour après jour, les journalistes et les coachs de rechange qui auraient bien voulu avoir la place, que leur coach était un incapable et que de toutes les façons ils allaient se faire balayer dès le premier match ? Dès le premier match cette équipe a vu que la prédiction allait se réaliser et c’était bien la preuve que le coach était mauvais. Nous avons vu la suite et sans le triste spectacle qu’ils nous ont donné, ils nous auraient fait croire qu’ils n’y étaient pour rien et que la faute n’était qu’à leur encadrement. Je ne serai pas surpris si, un jour, on apprenait qu’ils ont été manipulés pour servir des intérêts personnels. Ils sont tellement manipulables.

    Il n’y en a qu’un, Arsène Wenger, qui ose dire (pas trop fort) que l’environnement médiatique a pollué l’équipe de France et de nombreuses autres formations qui ont fait joué 11 de ses joueurs (ce qui prouve que la communication marche toujours avec le coach de leur club.

    C’est surement pour faire oublier leur responsabilité que les « leaders d’opinion » s’attaquent « bille en tête » à tout ce qui a une responsabilité dans le monde du foot. Ce n’est pas demain qu’on entendra un mea culpa de leur côté.

    Illustration : http://www.profencampagne.com/article-21027641.html

    Cordialement,
    Claude

Laisser un commentaire