Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

3 commentaires

  1. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    J’ai pensé à vous en apprenant le décès de Monsieur Henri Cuq, j’avais le souvenir qu’il fut l’un de vos Ministres.

    On ne peut que s’associer à votre message de sympathie adressé à sa famille.

    Jacques

  2. Claude dit :

    Bonsoir monsieur Raffarin,

    Je suis stupéfait.

    Nous nous sommes salués il n’y a que deux ou trois mois à l’occasion d’un de mes passages à Houdan et il ne m’avait pas paru malade.

    Au pays houdanais Henri Cuq était une figure. Son accent de terroir du Sud-ouest tranchait un peu avec l’accent houdanais et avec lui, la discussion prenait toujours un tour un peu « sportif » et théâtral. Il aimait les formules audacieuses. En Yvelines, nous avions Toulouse en commun. Je ne pourrais pas être lundi à Houdan et je le regrette. Mais je sais que presque tous mes amis de Richebourg, de Septeuil et de Houdan y seront auprès de Jean Marie Tétart que nous aimons bien aussi (et qui aura probablement votre investiture s’il souhaite prendre la suite de son ami Henri Cuq en 2012). La suppléante d’Henri Cuq aura du mal à le faire oublier.

    Cordialement,
    Claude

  3. Dr Ludovic Zanker dit :

    Cher Monsieur le Sénateur,
    Cher Monsieur Jean Pierre Raffarin,

    Je tenais à me joindre à la famille de Monsieur Cuq, un grand homme et baron de notre politique.
    Un très grand hommage en sa mémoire, et à ses proches.

    Avec toutes mes condoléances.
    LZ

Laisser un commentaire