Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

17 commentaires

  1. jany guiot dit :

    Quel programme cette semaine !…

    Avec des Mots Croises sur France 2, « Faut-il avoir peur de la Chine ? »
    Cette question revient tout le temps dans les medias…Ils doivent etre difficile a convaincre…

    L’ UMP, réunion de préparation des conventions UMP pour la rentrée, va-t-on decider de changer de theme de campagne ?

    Les entretiens du tresor…et la Chine…

    Et puis au Grand Palais, exposition « la voie du TAO, un autre chemin de l’être »
    Cette visite va parfaire le sejour en Chine…

    Monsieur le Premier Ministre, je vous souhaite une tres bonne semaine…

    jany guiot

  2. Dr Ludovic Zanker dit :

    Cher Monsieur le Sénateur,
    Cher Monsieur Jean Pierre Raffarin,

    Je serais attentif à votre intervention lors de votre passage sur France2, dans mot croisés ce soir.
    Je devais faire parti du public, mais avec mon agenda….Trop surbooké!

    Bien à vous, et bonne semaine.

    LZ

  3. castelin michel dit :

    Ma contribution à la prochaine commémoration du ‘18 JUIN’.
    18 juin 2010. Encore De Gaulle ? !
    ‘’S’il existe encore des bastilles, qu’elles s’apprêtent de bon gré à ouvrir leurs portes ! Car, quand la lutte s’engage entre le Peuple et la Bastille, c’est toujours la Bastille qui finit par avoir tort.‘’Charles de Gaulle- discours Alger 14 juillet 1943.

    Les Français n’aiment pas les ‘bastille’. Ils les assiègent…
    Elles s’obstinent ? … Ils les détruisent !

    La ‘bastille’ politico-intello-médiatique se claquemure dans la pensée unique.
    Ses geôliers verrouillent la liberté d’expression.
    Débat sur la mondialisation furieuse ? Verrouillé !
    Débat sur la collusion factuelle des internationalistes et des capitalistes dans la globalisation brutale ? Verrouillé !
    Sur l’UE totalitaire ? Verrouillé !
    Sur l’euro qui démolit l’économie nationale ? Verrouillé !
    La financiarisation ? Les délocalisations ? Les privatisations ? Verrouillé !
    Régionalisation supranationale ? Décentralisation anarchique ? Délitement territorial ? Verrouillé !
    Thrombose migratoire ? Asphyxie de l’assimilation républicaine? Périls communautaristes ? désintégration sociétale ? Verrouillé !

    Souveraineté du Peuple Français ? Indépendance de la Nation ? Personnalité de la France ? Verrouillé ! In-ter-dit !!!

    Veut-on contraindre les Français au siège de la ‘bastille’ politico-intello-médiatique ?
    Elle refuse d’ouvrir ces portes ? …!

    Tiens ? ce pourrait-être aussi- ce sera- un 14 Juillet !

    La légitimité reste au Peuple Français : 1789 ; 27 avril 1969.
    Castelin michel- 13600 La Ciotat- 30Mai2010- 0442089300

  4. jany guiot dit :

    Le risque industriel

    Nous le voyons pour le cas de BP qui devrait devenir un exemple pour les Compagnies Pétrolières et aussi pour les grands entrepreneurs.

    Nous devons toujours, dans la mesure du possible, être responsable de nos choix et des méthodes de travail.

    Les grandes compagnies, les entrepreneurs doivent conserver un « bon savoir faire » pour diminuer les risques industriels.
    Le risque aux personnes.
    Le risque écologique.
    Le risque financier qui peut être lie…

    En 2009, les compagnies pétrolières ont fait une erreur en se séparant de 30% de leur savoir faire, en diminuant la « main d’œuvre très spécialisée de la sous-traitance »…Une pratique des années 90, pour conforter les profits…
    On pouvait faire des économies sur d’autres secteurs, soit en diminuant les salaires, soit en choisissant de restructurer les secteurs non productifs. (Il y en a beaucoup dans nos compagnies)…

    Aujourd’hui, nous devons nous centrer sur l’optimisation de la production tout en restant dans un cadre de sécurité.

    Nous sommes tous conscients que dans les années qui viennent, le pétrole sera de plus en plus difficile a sortir des puits, il faudra aller de plus en plus profond ou améliorer les procèdes d’extraction…ou de raffinage…
    Cela aura un coût…

    Dans le même temps, la demande va exploser, le pétrole sera donc plus cher…

    L’important est dans tous les cas de rester responsable de l’impact de la production sur l’environnement en prenant en compte le risque industriel.

    Que recherche les Compagnies Pétrolières ?
    Un profit louable qui pourra conforter les actionnaires dans leurs investissements ?
    Un profit qui pourra aussi donner une part a la gestion de nos démocraties de progrès ?
    Ou ont-elles choisi de produire en oubliant les risques pour les hommes et pour l’environnement ?

    En choisissant de produire sans contrôle, les Compagnies Pétrolières prennent le risque de tout perdre en cas de catastrophe…

    Pensez au Golf du Mexique pour BP…
    Ou à Lapindo (Sidoarjo-Indonesie) un puit qui vomit des boues depuis des années et qui a ensevelit des villes et des villages entiers…Pour les villageois, il ne reste rien, pour les industriels, il reste la corruption pour se sortir de l’impasse.
    Encore un manque de « savoir faire », une erreur….

    LAPINDO informez-vous…si ce que j’écris n’est pas clair !

    Faudra-t-il que ce soit les Etats qui se substituent aux compagnies dans l’avenir pour éponger les notes de leurs irresponsabilités ?

    Bien cordialement,

    jany guiot

  5. Claude dit :

    Bonjour Jany,

    Vous avez raison d’être attentif aux risques industriels.

    Cependant, vous nous citez un exemple qui est controversé. Soit il s’agit d’un accident de forage (possible mais controversé par la plupart des géologues à cause de l’ampleur du phénomène) soit il s’agit d’un phénomène naturel consécutif à un tremblement de terre (thèse probable mais controversé par le rapport de Richard Davies, géologue).

    Il n’y a jamais eu de forages à Berca (Roumanie) où il y a plusieurs volcans de boue aussi, exactement du même type. Si, quelle que soit la cause, les gaz et l’eau sous pression libérés par le séisme du 26 mai 2006 ou par le forage du 28 mai 2006 traversaient du basalte comme ailleurs au lieu de traverser du sable et de la glaise nous aurions des geysers au lieu de volcans de boue.

    La société Lapindo vient d’obtenir un prix pour ses performances en matière de sécurité et de santé au travail.

    Le choix de cet exemple controversé ne remet cependant pas en cause votre analyse générale. Les banquiers, les industriels ou les exploitants des richesses naturelles géologiques ont comme doctrine, dans leur intérêt, de travailler dans la zone de non risque, le plus loin possible. Il y a trois facteurs principaux aux accidents causés par la proximité du risque et du non risque : l’ignorance de certains risques, l’erreur d’appréciation de la limite et le non respect des règles de sécurité prévues pour se tenir à l’écart du risque. Le rôle humain est important puisque la limite risque/non risque est toujours, y compris dans la vie quotidienne, le résultat de la négociation entre la peur et la confiance. C’est toujours un compromis. Chaque accident imprévisible renforce la peur et déplace la limite du risque. La routine et l’absence d’accidents renforce la confiance elle même facteur de risque.

    La prise en compte de la responsabilité humaine n’est pas prête à être mathématisée.

    Vous êtes un des avocats de la peur et sans eux la planète serait une gigantesque roulette russe. Mais sans les avocats de la confiance l’humanité en serait encore à l’âge des primates. C’est l’équilibre des deux qui fait que l’humanité est ce qu’elle est, avec ses bons et ses mauvais côtés et ses innombrables accidents de parcours. Mais moi ne n’aimerai pas une société humaine exempte de défauts comme semblent l’être les sociétés de fournis ou d’abeilles avec un bonheur et un malheur tellement programmés qu’il n’y aurait plus de sentiments.

    Cordialement,
    Claude

  6. Claude dit :

    Michel Castelin,

    Vous apportez la preuve que ceux qui voudraient éventuellement verrouiller les débats que vous citez ne le font pas. Vous en parlez, vous avez la parole et vous pouvez, ici chez Jean-Pierre Raffarin et dans beaucoup d’autres endroits, dire librement votre certitude d’y être empêché de parler.

    Vous pouvez aussi développer, ici, vos argumentaires et puisque c’est un débat que vous revendiquez, nous vous donnerons notre point de vue, aussi libre que le votre mais forcément argumenté.

    Je ne suis pas sûr que je puisse aussi librement venir donner mon point de vue dans les tribunes où vous vous excitez mutuellement en vous imaginant des ennemis que vous n’avez pas comploter sur des sujets que vous ne connaissez pas. Et je ne suis pas sûr que je puisse y confisquer facilement Troitski ou l’un de vos héros préférés comme vous confisquez De Gaulle ici.

    Cordialement,
    Claude

  7. Ernest Gransagne dit :

    Bonjour à tous

    Bon, restons calmes.

    Ne détenant pas, loin s’en faut, la vérité, je serai toujours cependant – car difficile à satisfaire – du côté du « mieux être » et du « mieux vivre ensemble ».

    - je n’accepte pas qu’un bel outil comme le TGV, ne soit pas capable d’aller à Londres quand il neige !
    - que les enregistreurs de vol d’un avion à la mer, demeurent irrécupérables.
    - que les plateformes pétrolières soient la cause de pollutions extrêmes et de morts stupides.
    - que le nucléaire puissent engendrer des accidents aux conséquences monstrueuses.
    - que ce bel A380 soit assemblé avec autant de difficultés.
    - qu’une automobile devienne incontrôlable, en raison d’une défaillance mécanique.
    - que l’on ne soit pas plus rigoureux avec les « règles de sécurité » de bases, en général.

    Je ne comprends pas pourquoi la notion de « travail » est tant dénigrée.

    Pourquoi nos industriels ont-ils perdus la « maîtrise du plan » ?

    Jany qui me comprend à demi-mots va savoir immédiatement de quoi je parle.

    En disant tout cela j’exprime tout haut ce que beaucoup constatent depuis des décennies.

    Et pourtant je l’aime la technologie ! Je l’aime le progrès !

    Tout comme vous Claude, je voudrais vivre longtemps encore pour voir ce que les futures créations vont nous proposer… mais je sais hélas qu’il y aura beaucoup de perte au feu…

    Je ne regarde pas avec le même œil ravi que vous avez… l’avenir.

    J’ai eu la chance de connaître le tangible, le terrain, le bonheur des essais en vrai grandeur et non devant un écran ou maintenant dans des chambres virtuelles en trois dimensions…

    Pourquoi nous ne sommes plus capables de construire ?

    Nous ne sommes plus « pratiques »

    Pourquoi tout nous échappe ?

    Parce que d’autres, dans d’autres pays, moins bien payés, possèdent encore cette notion, cette passion, cet amour d’une certaine perfection…

    Pourquoi avons nous peur de la Chine ?

    …. ET POUR CEUX QUI SAVENT TOUT : QUE FAUT-IL FAIRE POUR QUE CELA CHANGE ?

    Nous avons les 35 heures, les syndicats d’un autre siècle, des leaders désabusés, une éducation nationale croupissant dans des réformes instables qui se neutralisent au fur et à mesure que les nouvelles arrivent, des PME qui se meurent, des impôts trop importants, une justice aux mains de juges qui ne rendent plus la justice mais qui règlent leurs comptes avec le pouvoir… ( mouvement commencé avec Eva Joly) un gouvernement qui ne peut faire les réformes indispensables, une presse une radio et une télévision qui dénigrent sans cesse le pouvoir en place, une Europe qui s’effriche – aujourd’hui la Belgique – un Bayroud qui se croit encore crédible, des français qui ne se rendent pas compte du Monde en crise…

    … et savez-vous qu’en ce moment on défile dans les rue de Paris pour « protester contre la réforme des retraites » ?

    Et vous voudriez qu’on rigole ?

    Ernest Gransagne

  8. jany guiot dit :

    Claude,

    N’oubliez pas que je travaille dans le pétrole…

    Pour le problème de Lapindo, c’est un problème technique à la base.
    Je m’intéresse a cette affaire car il y a un très gros problème d’indemnisation, certains disent qu’ils ont indemnise les personnes, d’autres disent que non.

    Vous ne connaissez pas le problème du tout et ce n’est pas dans des medias spécialises que vous trouverez des informations.

    C’est un problème très complexe, il y a des entreprises, il y a des p de vin, il y a de la cor…
    C’est du Dallas pur…
    Je suis les informations tous les jours en Indonésien….

    Je ne peux pas trop parler de ce problème particulier dans le détail…il faudrait que j’écrive sous un pseudo…j’espère que vous le comprenez…Ici les murs et les services peuvent avoir des oreilles…demandez aux journalistes qui posent des questions…

    Par contre, j’ai dirige des travaux offshore avec des contracteurs qui n’avaient jamais travaille offshore….je ne suis pas un avocat de la peur comme vous écrivez…vous vous trompez Claude.

    J’ai travaille l’année dernière sur une plateforme, les règles de sécurité n’étaient pas suivies par le contracteur…pas assez de formation…
    Exemple, pendant une fuite de gaz, ses employés continuaient à souder, au risque de tout faire exploser…
    J’étais présent et j’ai pris mes responsabilités…

    L’état vétuste des installations demandait de très grandes précautions dans le travail
    J’ai fait de la formation pendant tout mon séjour, pour éviter la catastrophe tout en dirigeant.
    Imaginez un homme de 57 ans (jany) qui coure du matin au soir dans tous les niveaux d’une plateforme pour être sur que tous les superviseurs, tous les responsables, tous les ouvriers fassent bien leur travail en suivant les consignes de sécurité en SIMOPS.

    Le soir a dix heures, je continuais mes réunions et aidais les superviseurs à écrire leurs rapports.
    A trois heures du matin, certains se levaient pris par l’ambiance de travail…
    A cinq heures du matin, nouveaux rapports, petit déjeuner et un meeting « tool box » pour remonter les troupes…

    On est oblige d’aimer les hommes dans ces conditions…
    Les hommes me faisaient confiance…

    Un jour de tempête, les hommes avaient faim sur la plateforme, on ne pouvait pas recevoir de nourriture…les nigérians avaient froids et devenaient tres agressifs, tres violents…il fallait aussi que je sois la….Pour relever les hommes, les obliger a ce qu’ils se dépassent…
    Ce que je dis est vrai Claude, je ne raconte pas de films..

    J’ai reçu des félicitations des responsables de la compagnie pour cela….

    Le Premier Ministre François Fillon, s’est déplace sur une unité au Nigeria, c’était une belle unité…on ne lui a pas montre les autres que je sache…
    Tous les grands représentants ou responsables en déplacement sur des sites industriels ne voient que les belles images, les beaux rapports…la réalité est tout autre…

    Allez faire une visite de plateforme et vous comprendrez…ce n’est pas l’écriture d’un billet sur le Carnet JPR…

    Mon premier coup de feu c’était en 1984 sur la Plateforme de Bekapai en Indonésie, la plateforme qui était voisine s’est effondree dans la mer, le gaz sortait en grosse bulle de la mer et un gros nuage de gaz est apparu….la fuite…

    Aujourd’hui encore, il y a des morts, il n’y a pas longtemps des indonésiens sur une plateforme ont respires un gaz très nocif…
    Il y a Kharg Island en Iran ou il y a un gaz très dangereux….La roche est devenue lépreuse, SVP visitez et travaillez dans ces coins et vous comprendrez…

    Je suis désole Claude, si vous ne savez pas me lire, ni comprendre dans le fond ce que je veux dire.

    Je ne souhaite qu’une chose, que ce que j’ai écrit sur « le risque industriel » soit entendu par Monsieur le Premier Ministre…
    Il y a un moment ou il faut savoir entendre les mots…même s’ils semblent maladroits

    Je suis quelqu’un d’honnête, sans mensonge…
    Je ne rêve pas la vie, je la vie…

    Bien cordialement,

    jany guiot

  9. jany guiot dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Lorsque j’ai écrit « le risque industriel »
    L’idée n’était pas de rejeter l’industrie, mais de montrer qu’elle avait besoin de plus se responsabiliser surtout dans une période ou le travail allait devenir encore plus technique…

    Je ne pensais pas aux fourmis, ni aux abeilles…ni à une société sans défaut…
    Si le monde est aujourd’hui aussi développe, c’est qu’il y a des hommes qui ont fait des propositions…

    Rappelez-vous, j’ai parle de gestion, de politique industrielle, d’humanisme, de démocratie, j’ai été souvent dénigre…comme un être qui était sur un nuage…

    Aujourd’hui, les Etats d’Europe sont conscients de la nécessite de la gestion…

    Dans cette France profonde, il y a des français, des gens, qui font des propositions, faut-il qu’ils se taisent car le monde est ainsi…?

    Jamais je ne rentre dans une critique fermée, je propose toujours une idée, même si celle-ci semble saugrenue…

    Sur ce Carnet, souvent j’ai pu lire l’insolence dans les écrits, une insolence qui se portait contre vous…J’ai compris qu’il fallait la laisser passer…
    L’éducation des hommes commence dans les bras de la mère et continue sur le chemin de la vie…

    La vie est un chemin qui se propose a nous,
    Il est important de rester ouvert et de respecter le dialogue dans nos rencontres.
    Mais, il y a des moments, ou le dialogue semble impossible car le fosse est trop important.
    Il faut savoir, a ce moment la, se taire…pour ne pas briser l’harmonie du chemin…

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération.

    jany guiot

  10. jany guiot dit :

    Claude,

    N’oubliez pas que je travaille dans le pétrole…

    Pour le problème de Lapindo, c’est un problème technique à la base.
    Je m’intéresse a cette affaire car il y a un très gros problème d’indemnisation, certains disent qu’ils ont indemnise les personnes, d’autres disent que non.

    Vous ne connaissez pas le problème du tout et ce n’est pas dans des medias spécialises que vous trouverez des informations.

    C’est un problème très complexe, il y a des entreprises, il y a des p de vin, il y a de la cor…
    C’est du Dallas pur…
    Je suis les informations tous les jours en Indonésien….

    Je ne peux pas trop parler de ce problème particulier dans le détail…il faudrait que j’écrive sous un pseudo…j’espère que vous le comprenez…Ici les murs et les services peuvent avoir des oreilles…demandez aux journalistes qui posent des questions…

    Par contre, j’ai dirige des travaux offshore avec des contracteurs qui n’avaient jamais travaille offshore….je ne suis pas un avocat de la peur comme vous écrivez…vous vous trompez Claude.

    J’ai travaille l’année dernière sur une plateforme, les règles de sécurité n’étaient pas suivies par le contracteur…pas assez de formation…
    Exemple, pendant une fuite de gaz, ses employés continuaient à souder, au risque de tout faire exploser…
    J’étais présent et j’ai pris mes responsabilités…

    L’état vétuste des installations demandait de très grandes précautions dans le travail
    J’ai fait de la formation pendant tout mon séjour, pour éviter la catastrophe tout en dirigeant.
    Imaginez un homme de 57 ans (jany) qui coure du matin au soir dans tous les niveaux d’une plateforme pour être sur que tous les superviseurs, tous les responsables, tous les ouvriers fassent bien leur travail en suivant les consignes de sécurité en SIMOPS.

    Le soir a dix heures, je continuais mes réunions et aidais les superviseurs à écrire leurs rapports.
    A trois heures du matin, certains se levaient pris par l’ambiance de travail…
    A cinq heures du matin, nouveaux rapports, petit déjeuner et un meeting « tool box » pour remonter les troupes…

    On est oblige d’aimer les hommes dans ces conditions…
    Les hommes me faisaient confiance…

    Un jour de tempête, les hommes avaient faim sur la plateforme, on ne pouvait pas recevoir de nourriture…les nigérians avaient froids et devenaient tres agressifs, tres violents…il fallait aussi que je sois la….Pour relever les hommes, les obliger a ce qu’ils se dépassent…
    Ce que je dis est vrai Claude, je ne raconte pas de films..

    J’ai reçu des félicitations des responsables de la compagnie pour cela….

    Le Premier Ministre François Fillon, s’est déplace sur une unité au Nigeria, c’était une belle unité…on ne lui a pas montre les autres que je sache…
    Tous les grands représentants ou responsables en déplacement sur des sites industriels ne voient que les belles images, les beaux rapports…la réalité est tout autre…

    Allez faire une visite de plateforme et vous comprendrez…ce n’est pas l’écriture d’un billet sur le Carnet JPR…

    Mon premier coup de feu c’était en 1984 sur la Plateforme de Bekapai en Indonésie, la plateforme qui était voisine s’est effondree dans la mer, le gaz sortait en grosse bulle de la mer et un gros nuage de gaz est apparu….la fuite…

    Aujourd’hui encore, il y a des morts, il n’y a pas longtemps des indonésiens sur une plateforme ont respires un gaz très nocif…
    Il y a Kharg Island en Iran ou il y a un gaz très dangereux….La roche est devenue lépreuse, SVP visitez et travaillez dans ces coins et vous comprendrez…

    Je suis désole Claude, si vous ne savez pas me lire, ni comprendre dans le fond ce que je veux dire.

    Je ne souhaite qu’une chose, que ce que j’ai écrit sur « le risque industriel » soit entendu par Monsieur le Premier Ministre…
    Il y a un moment ou il faut savoir entendre les mots…même s’ils semblent maladroits

    Je suis quelqu’un d’honnête, sans mensonge…
    Je ne rêve pas la vie, je la vie…

    Bien cordialement,

    jany guiot

  11. jany guiot dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Lorsque j’ai écrit « le risque industriel »
    L’idée n’était pas de rejeter l’industrie, mais de montrer qu’elle avait besoin de plus se responsabiliser surtout dans une période ou le travail allait devenir encore plus technique…

    Je ne pensais pas aux fourmis, ni aux abeilles…ni à une société sans défaut…
    Si le monde est aujourd’hui aussi développe, c’est qu’il y a des hommes qui ont fait des propositions…

    Rappelez-vous, j’ai parle de gestion, de politique industrielle, d’humanisme, de démocratie, j’ai été souvent dénigre…comme un être qui était sur un nuage…

    Aujourd’hui, les Etats d’Europe sont conscients de la nécessite de la gestion…

    Dans cette France profonde, il y a des français, des gens, qui font des propositions, faut-il qu’ils se taisent car le monde est ainsi…?

    Jamais je ne rentre dans une critique fermée, je propose toujours une idée, même si celle-ci semble saugrenue…

    Sur ce Carnet, souvent j’ai pu lire l’insolence dans les écrits, une insolence qui se portait contre vous…J’ai compris qu’il fallait la laisser passer…
    L’éducation des hommes commence dans les bras de la mère et continue sur le chemin de la vie…

    La vie est un chemin qui se propose a nous,
    Il est important de rester ouvert et de respecter le dialogue dans nos rencontres.
    Mais, il y a des moments, ou le dialogue semble impossible car le fosse est trop important.
    Il faut savoir, a ce moment la, se taire…pour ne pas briser l’harmonie du chemin…

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération.

    jany guiot

  12. jany guiot dit :

    Ernest,

    Je vous ai bien compris, nous avons les memes sentiments sur la necessite de changer quelques choses pour que la machine tourne mieux…
    Aujourd’hui, elle manque d’huile…alors elle chauffe…

    Amities,

    jany

  13. jany guiot dit :

    Pardon encore, la passion me fait oublier la forme de l’ecriture
    Je ne rêve pas la vie, je la vie…

    JE LA VIS….

    Merci…

    jany

  14. Claude dit :

    Jany,

    Quand je dis avocat de la peur je ne suis pas péjoratif. Nos échelles de valeur et les mots qui vont avec ne sont pas les mêmes, cela complique le dialogue. Vous voulez faire du commercial, alors vous devrez sans doute vous obliger à considérer que vos interlocuteurs sont plus bienveillants que malveillants a priori et à chercher les bonnes acceptions de ce que l’on vous dit plutôt que les mauvaises. Pour être moins commercial, disons : « soyez moins susceptible, ne voyez pas systématiquement des agressions là où il n’y en a pas ». Demander vous « est-ce bien ce qu’il a voulu dire ? Est-il sur la même longueur d’onde que moi ? ». Il m’arrive aussi de partir au 1/4 de tour mais je fais assez vite la part des choses.

    Tout est question d’équilibre et la peur (celle qui anime notre instinct de conservation) est le contrepoids indispensable de l’euphorie qui nous incite à prendre des risques. Et l’euphorie est le contrepoids indispensable de la peur sinon nous ne ferions rien. L’évocation de la peur pour éviter une catastrophe n’est pas négative ni honteuse pour moi, ne la prenez pas mal.

    Je ne connais pas les problèmes de forage. J’ai une bonne culture générale en ce qui concerne la géologie et la physique. Sur le sujet que vous évoquez je m’en remets aux experts, vos confrères sans doute, qui sont partagés et dont la majorité se réfère aux autres éruptions de boues ailleurs dans le monde sans que jamais aucun prospecteur de pétrole n’y soit allé. J’ai l’honnêteté intellectuelle de citer les deux avis et si ma logique me pousse dans un sens j’admets bien volontiers ne pas avoir de religion particulière sur le sujet. Et j’espère que les experts ne se battent pas sur ce sujet avec la haine qui oppose ceux qui veulent voir Domenech mort à ceux qui lui accordent leur sympathie. Ou encore la haine qui oppose les physiciens du globe qui font dire une chose aux éléments et au CO2, aux mathématiciens de la météorologie qui font dire autre chose de différent aux statistiques.

    Je comprends très bien ce que vous me dites. J’ai roulé ma bosse aussi. Je ne dis pas que votre job n’est pas difficile. Chaque fois que j’ai informatisé un site industriel je suis toujours allé voir sur place les conditions d’utilisation de mes programmes et j’en ai vu de terribles aussi mais sans avoir à les assumer. J’ai installé des logiciels sur une plateforme au large d’Abidjan, en forêt tropicale dans des exploitations forestières avec 2000 forestiers très en colère (machettes et lances) parce que leur paie était en retard, dans des champs de coton, chez des suiffiers ou au fond d’une mine de pierres précieuses, etc.

    Mon propos était simplement de dire qu’il n’y a pas vocation, au niveau des états major, de prendre le risque de perdre 1000 pour gagner 10. Il y a en tout un taux de risque présumé acceptable et le reste est une question d’individus et les individus sont faillibles. Je n’ai rien dit d’autre. Penser gagner plus n’est qu’une façon optimiste de prendre les choses. Quand un manager dit « je prends le risque » cela veut généralement dire qu’il estime qu’il y a peu de risque sinon il ne le prendrait pas («Le jeu n’en vaut pas la chandelle»).

    Cordialement,
    Claude

  15. jany guiot dit :

    Cher Ernest,

    A votre question:
    « …. ET POUR CEUX QUI SAVENT TOUT : QUE FAUT-IL FAIRE POUR QUE CELA CHANGE ? »

    Je vous réponds: Rien
    Car quoique l’on fasse pour ce monde, quoique l’on propose pour changer un peu…Ceux qui savent tout vous diront de vous taire…car vous n’aurez pas compris, ce que vous auriez du comprendre…

    Le carrefour est encombre de voitures, les klaxonnes appellent a plus de compréhension, a plus de discipline, l’impatience appelle la violence…
    Le gendarme des mots…vous demande de vous taire et de laisser faire…

    Car selon lui, le carrefour trouvera son équilibre…aujourd’hui, demain, peu importe pour le gendarme, il n’est pas dans une voiture de ces voitures…il n’attend rien…

    Conclusion mon cher Ernest, et pour que chacun comprenne le sens des mots…

    CONTINUEZ A PROPOSER DES CARREFOURS REGULES, CONTINUEZ A DIRE VOTRE DESACCORD SUR DES ETATS DE FAITS, CONTINUEZ A DEMANDER A CE QUE NOTRE INDUSTRIE SE REVEILLE…
    VOUS N’AVEZ PAS TORT, VOUS AVEZ RAISON…

    C’est cela avoir un esprit d’initiative….
    C’est cela être un homme de projet…

    Bien cordialement,

    jany

  16. jany guiot dit :

    La présomption…

    La présomption est comme une grande maison,
    Dans laquelle il y a beaucoup de meubles à lustrer,
    Et peu de temps pour l’amour…

    Mon épouse ne veut pas de grande maison…

    jany

  17. SEDAT Reynaldo dit :

    Bjr Jean-Pierre Raffarin,roi des bonnes blagues…!

    Enorme surprise,Suisse 1 / 0 Espagne…!
    Statistique cinglante: »Aucune équipe au Monde n’a gagné une Coupe du Monde de Football » en ayant perdu son premier match de poule,dur dur pour l’Espagne…!

    Excellent match France/Mexique,@+,Reynaldo.

Laisser un commentaire