Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

38 commentaires

  1. emmanuel dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Vous êtes un ardant défenseur de la 5éme République. Comment pouvez-vous soutenir ce régime hyper-présidentiel ?
    Effectivement le Parlement de la 5éme République ne dispose pas de tous les pouvoirs nécessaires pour contrebalancer ce Régime Semi-Monarchique.
    Mais surtout le quinquennat a profondément changé la donne.
    A présent il est clair que l’hyper présidence ne peut qu’avoir les pleins pouvoirs. Aussi même avec un parlement renforcé, c’est la voix de l’Elysée, et de ses Conseillers qui prédominent.
    La majorité parlementaire n’ira jamais à l’encontre de cette voix unique. Et il n’y aura plus aucune alternance démocratique possible.
    Et cette voix unique émane d’un quarteron de spin doctors, et de conseillers privés qui n’ont aucune légitimité démocratique.
    A quand un Conseil d’Administration pour la Multinationale France? Multinationale dans laquelle l’électeur ne serait plus qu’un actionnaire minoritaire…
    Ces conseillers représentent non pas la volonté du peuple, mais des intérêts privés.
    Si nous souhaitions changer de Régime, pour basculer dans un Régime Hyper présidentiel, il fallait changer de République, et avoir une Constitution en accord avec les principes.
    Hors Nicolas Sarkozy n’a pas reçu un mandat pour cela.

    La droite doit s’inscrire vite dans une dynamique pour un véritable sursaut Républicain dans la 5éme République.
    Ou la droite doit s’attendre à un 21 Avril à l’envers.

    Vous avez raison de souligner que c’est une crise durable. C’est une crise systémique.
    Et ce n’est certainement pas les flottements de Gouvernance actuels qui vont nous permettre de la dépasser.

    J’en appel à un Conseil des Sages que vous proposiez pour rebâtir une République Solidaire.
    Avec ces affaires, notre République est avant tout bien solitaire.
    Il suffit de lire les commentaires de la Presse dans le monde, pour comprendre que la France est en l’Etat un pauvre petit village Gaulois dans un éternel combat des Chefs.
    Et dans ce combat des chefs, il y a de moins en moins de place pour la démocratie. Plus d’un électeur sur deux ne s’expriment plus.

    Nous sommes incapables de construire un nouvel Euro, de décréter une mutualisation de nos dettes en Europe.
    Nous sommes incapables, malgré tous les périls, de nous bâtir un avenir commun en Europe.
    Aussi l’Europe n’est que la Marionnette d’un G2.
    Et dans cette tempête, véritable transition majeure, la France est seule dans le monde.
    Et il est clair que seule dans ce monde, la France va s’appauvrir.
    Car nos dettes sont en l’Etat incompressibles.
    Et de fait les Censeurs nord Américain vont se servir des faiblesses de notre 5éme République bancale pour favoriser la spéculation sur notre futur déclin.

    Notre modèle Social est vraiment à la veille de voler en éclat pour préserver la Rente, et les Rentiers. Et certainement pas pour dégager suffisamment de marges de manœuvre afin de soutenir l’entreprise et l’investissement durable pour la Cité.

    J’en appel à un Conseil des Sages pour préserver non pas le village Gaulois, mais la République dont les fondamentaux sont l’une des clés pour dépasser cette crise systémique durable, et globale.
    La République est l’une des clés pour reconsidérer la Cité dont les murs sont à terre au profit d’une Jungle Anonyme globale. Jungle anonyme qui nous a conduit dans une impasse.

    Merci

    Emmanuel

  2. jany guiot dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Lors de l’émission vous avez montre un chemin politique au travers vos réponses.

    Il est vrai qu’aujourd’hui il n’y a pas de problème dans l’expression de la démocratie, mais plus un besoin de relais dans la continuité des reformes engagées et dans l’architecture de gestion de notre pays en général.

    Vous avez parle du leader et de la base, mais c’est tout l’espace du triangle qu’il faut redynamiser.
    J’ai eu l’occasion d’en parler plusieurs fois sur ce Carnet…

    Le Président de la République a lance beaucoup de reformes, émis beaucoup d’idées fortes, il y a un travail important qui se fait, nous devons aller plus loin en accordant plus de place au dialogue, a la responsabilisation….aux relais…

    Pour ce qui est de l’éthique, il serait souhaitable que les ministres prennent leurs responsabilités, ce qui était accepte il y a dix ans n’est plus accepte aujourd’hui dans l’opinion et c’est normal.

    Faut-il que tout le travail effectue sur les reformes soit ternit par « un esprit petit bourgeois de notable de province » ?
    En 2007, beaucoup on choisit la vision du candidat Nicolas Sarkozy…
    C’est au Président de la République et au gouvernement forme de veiller à l’esprit de cette éthique.

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération,

    jany guiot

  3. Boulin dit :

    Monsieur Raffarin,
    C’est pas un remaniement qu’il faut, mais une dissolution de l’ Assemblée ainsi qu’une Nouvelle election présidentielle!!! merci

    pour ce qui concenre la propreté en politique : j’aurai 2 noms Boulin et Beregovoy…

    http://sites.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php?ev_id=1004

  4. SEDAT Reynaldo dit :

    Bsr Jean-Pierre Raffarin…!

    Qui c’est,le Boss…?

    Nicolas Sarkozy Président de la République française en 2012…!
    http://www.youtube.com/watch?v=emZB7PgofhQ

    Excellente soirée,@+…!

  5. Claude dit :

    Emmanuel,

    L’idée d’un 21 avril à l’envers est un phantasme. Regardez les sondages. Le socle électoral présidentiel du premier tour est presque intact sans campagne électorale. Avec une bonne ca

    C’est au détriment de la gauche que le FN se renforce pas au détriment du socle électoral de N. Sarkozy. Et plus la droite désespère ses électeurs en les poussant dans les bras de Marine Le Pen, plus on se dirige vers un 21 avril à l’endroit.

  6. Claude dit :

    Emmanuel,

    L’idée d’un 21 avril à l’envers est un phantasme (comme la dissolution que quelques naïfs espèrent). Regardez les sondages. Le socle électoral présidentiel du premier tour est presque intact sans campagne électorale. Avec une bonne campagne ce socle électoral a toutes chances d’avoisiner le score de 2007.

    C’est au détriment de la gauche que le FN se renforce, pas au détriment du socle électoral de N. Sarkozy. Et plus la droite désespère ses électeurs et ceux de l’extrème gauche en les poussant dans les bras de Marine Le Pen, plus on se dirige vers un 21 avril à l’endroit, pas à l’envers. Si Marine Le Pen est au second tour je vous laisse imaginer la tête de tous les incendiaires de gauche aux côtés de Bayrou et de Villepin.

    Bonne chance mon cher,
    Cordialement,
    Claude

  7. Claude dit :

    Désolé : lapsus (révélateur ? Surement pas !)

    Il ne faut pas lire : « Et plus la droite désespère ses électeurs et ceux de l’extrême gauche en les poussant dans les bras de Marine Le Pen, plus on se dirige vers un 21 avril à l’endroit, pas à l’envers. »

    mais : « Et plus la gauche désespère ses électeurs et ceux de l’extrême gauche en les poussant dans les bras de Marine Le Pen, plus on se dirige vers un 21 avril à l’endroit, pas à l’envers. »

    La droite n’a désespéré que ceux qui attendaient des miracles de chez miracle et le doublement de leur pouvoir d’achat pendant la crise la plus grave des 50 dernières années. Ceux là étaient désespérés d’avance. Mais ils ne croient pas Martine Aubry capable de faire des miracles. Alors on verra comment ils vont choisir quand ils auront le problème. Je ne crois pas qu’ils choisiront quelqu’un dont ils n’attendent vraiment aucun miracle. Ou alors ce sera un vrai miracle.

    Désolé je ne me relis pas assez tôt.

    Cordialement,
    Claude

  8. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Excellent débat très intéressant en la présence de la philosophe Cynthia Fleury.

    Je rejoins en très grande partie l’analyse faite par Jany sur des sujets maintes fois abordés sur votre carnet et que j’ai bien souvent commentés dans de nombreux billets.

    J’ajoute que j’ai trouvé la conclusion de Cynthia Fleury très pertinente sur le « Terreau pour faire des réformes ».

    Bien amicalement

    Jacques

  9. emmanuel dit :

    Vide total du pouvoir.
    Vide total du pouvoir.
    Vide total du pouvoir.

    Ci-dessous la France d’aprés.
    LE fameux rapport passé SD en fait c’est cela.
    La stratégie de la France c’est dans 10ans d’acheter des Réacteurs Coréens…

    Vide total et pitoyable, écoeurant d’une non gouvernance…

    Le France de Sarkozy c’est nos emplois ailleurs…

    GDF Suez n’exclut pas de bâtir des centrales à partir de technologies sud-coréennes

    Sur le même sujet
    Les sénateurs prêts à ouvrir le capital des centrales nucléaires françaises
    Intérêt. GDF Suez n’exclut pas de construire un jour des réacteurs à base de technologies sud-coréennes, concurrentes de celles d’Areva, estimant celles-ci « intéressantes ». « Nous nous concentrons sur l’EPR d’Areva, l’Atmea d’Areva-Mitsubishi et l’AP-1000 de Westinghouse, a expliqué Paul Rorive, directeur « corporate » à la direction des activités nucléaires. Mais nous restons ouverts à d’autres pistes. » En décembre, la Corée a infligé un camouflet à la filière française de l’atome, en remportant un contrat de 20 milliards de dollars aux Emirats arabes unis. Les Sud-Coréens considèrent qu’ils disposent d’un réacteur de troisième génération, comme l’EPR. « Nous n’avons pas trouvé de facteurs qui contredisent ce qu’ils affirment », a ajouté Paul Rorive, même si ce constat se fonde seulement « sur des informations publiques ». Ces déclarations interviennent alors que l’Autorité de sûreté nucléaire française s’est prononcée contre « une sûreté à deux vitesses » dans le monde. Mais sans citer aucune technologie en particulier.

    Les Echos

  10. emmanuel dit :

    Le grand déclin…
    La France est Malade de son Clientélisme fiscal.
    Le coût du rachat du photovoltaïque 10x supérieur à celui d’une centrale Nucléaire.
    Centrales Nucléaire dont il va falloir ouvrir le capital pour les rénover.
    http://www.lesechos.fr/info/france/020655606704-niches-fiscales-jean-louis-borloo-propose-pres-de-2-milliards-d-euros-d-economies.htm

    Triste énergie du vide d’une gouvernance en perdition… Pourquoi avoir laissé faire cela?
    Et à présent on court pour sauver un triple A moribon.

    Dans 2ans ou la Droite Républicaine trouve un nouveau leader. Ou la gauche est de retour.

    Il ne faudrait pas raboter le clientélisme fiscal, mais le supprimer suivant le principe Républicain d’égalité devant l’impôt.

    Hors dans la Sarkozy, c’est les riches qui en payent le moins.
    Les Frontiéres de sa France se limitent à Neuilly.

  11. Dominique M dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,
    Totalement d’accord avec vous: les pratiques ont très nettement évolué dans le bon sens. C’est sans dout l’une des raisons qui poussent les Socialistes à attaquer pour ne pas laisser croire que les mauvaises pratiques du passé, c’était eux!
    Oui, le Président doit faire un bilan de ses trois ans et en tirer les conséquences en toute humilité, échecs et réussites, erreurs compris. Et proposer un plan d’action pour les deux ans à venir, intégrant l’intensification des bonnes pratiques, dans la transparence et dans l’exercice du pouvoir.
    De manière plus large, réconcilier la politique et ses mœurs avec les paradigmes éthiques de notre époque.
    Bien à vous,
    Dominique M

  12. jany guiot dit :

    Info France Soir – Tué pour une cigarette
    B. K. 09/07/10 à 11h38
    Un homme d’une trentaine d’années a été tué cette nuit dans le XVe arrondissement de Paris, apparemment pour une histoire de cigarette refusée.

  13. emmanuel dit :

    Il y a un an…
    La tribune…
    « Les députés UMP Gilles Carrez et Pierre Méhaignerie renoncent à leur offensive contre les niches fiscales, qui représentent un coût de près de 70 milliards d’euros. »

    Aujourd’hui…
    Les echos…
    Réductions d’impôt : le grand ménage commence Cette semaine, nous avions déjà eu l’acte I de la préparation du Budget de l’Etat pour l’année prochaine : l’annonce, par le gouvernement, d’un certain nombre d’économies dans les dépenses. A cause du feuilleton politico-judiciaire de ce début d’été, ces annonces sont passées passablement inaperçues mais à l’Assemblée puis au Sénat hier, François Baroin, le ministre du Budget et des Comptes publics, a donné un certain nombre d’indications – dont nous avons déjà parlé.

    Place, maintenant, à l’acte II, le volet fiscal de la loi de Finances et la fameuse chasse aux niches fiscales. Les décisions ne seront pas définitivement prises avant quelques semaines, mais un ministre, Jean-Louis Borloo, a trouvé une tactique intelligente pour éviter de se voir imposer des décisions qui ne lui plairaient pas. Il a pris les devants et transmis à Matignon et l’Elysée des propositions sur les impôts.

    ET dans un an, ou dans quelques semaines quand le AAA aura été enfoncé, quelle non décision?

    Avec un déficit budgétaire de 135milliards la France a prolongé en 2010 les niches fiscales.
    Et maintenant sous la pression des Marchés la France revient sur ces décisions de 2009.

    C’est ce que j’appelle le clientélisme fiscal. Qui n’a eu aucun effet en Mars 2010.
    Et qui va faire plonger la France dans la spirale du déclin.

    La France s’apprête à soutenir à bout de bras avec un chéque en blanc le projet ITER qui est une catastrophe technique à venir.
    C’est dans la continuité de l’énergie du vide développée par cette Gouvernance.

    En 2012 il y aura alternance avec République Solidaire.
    Ou le PS reviendra.

  14. emmanuel dit :

    Monsieur le Premier Ministre, vous préconisez un gouvernement resserré.
    Actuellement sauf erreur celui-ci est composé de 19 ministres et 17 Secrétaires d’Etats, plus les conseillers…
    Considérez vous nécessaire de remettre en cause également le nombre de Conseillers du Président: 21 conseillers techniques, 12 conseillers « moins techniques », 1 chef de cabinet + 2 adjoints, 3 conseillers à la Présidence de la République, 1 Directeur de Cabinet, 1 secrétaire général adjoint, 1 Conseiller Diplomatique, 2 conseillers du Président de la République, 1 conseiller Spécial du Président de la République, 1 Secrétaire général. Cela fait à priori 46 personnes pour conseillers et servir la Présidence, contre 50 pour Obama.

    Avec autant de personnes qui sont supposées entourer de toute leur attention notre Commandant en Chef on comprend vraiment difficilement comment on a pu en arriver là?
    Serait ce du à la personnalité du principal intéressé?

    Ministres
    Jean-Louis Borloo ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat
    Michèle Alliot-Marie ministre d’Etat garde des sceaux, ministre de la Justice et des Libertés
    Bernard Kouchner ministre des Affaires étrangères et européennes
    Christine Lagarde ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi
    Brice Hortefeux ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales
    Patrick Devedjian ministre en charge de la Mise en œuvre du plan de relance
    Éric Woerth ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique
    Valérie Pécresse ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
    Hervé Morin ministre de la Défense
    Roselyne Bachelot-Narquin ministre de la Santé et des Sports
    Frédéric Miterrand ministre de la Culture et de la Communication
    François Baroin ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat
    Eric Besson ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire
    Luc Chatel ministre de l’Education nationale, porte-parole du Gouvernement
    Bruno Le Maire ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche
    Michel Mercier ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire
    Henri de Raincourt ministre auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement
    Christian Estrosi ministre auprès de la ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, chargé de l’Industrie
    Marc-Philippe Daubresse ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives

    Secrétaires d’État

    Valérie Létard secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie et du Développement durable
    Pierre Lellouche secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes
    Laurent Wauquiez secrétaire d’État chargé de l’Emploi, auprès de la ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi
    Nathalie Kosciusko-Morizet secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, auprès du Premier ministre
    Dominique Bussereau secrétaire d’État chargé des Transports, auprès du ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire
    Chantal Jouanno secrétaire d’État chargée de l’Écologie, auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie et du Développement durable
    Jean-Marie Bockel secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice et des Libertés
    Hervé Novelli secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation, auprès de la ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi
    Fadela Amara secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la ville, auprès du ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique
    Alain Marleix secrétaire d’Etat à l’Intérieur et aux Collectivités territoriales, auprès de la ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales
    Rama Yade secrétaire d’Etat chargé des Sports, auprès de la ministre de la Santé et des Sports
    Nora Berra secrétaire d’Etat chargée des aînés, auprès du ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique
    Hubert Falco secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants, auprès du ministre de la Défense
    Anne-Marie Idrac secrétaire d’Etat chargée du Commerce extérieur, auprès de la ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi
    Benoît Apparu secrétaire d’Etat, chargé du Logement et de l’Urbanisme, auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie et du Développement durable
    Nadine Morano secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité, auprès du ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique
    Marie-Luce Penchard secrétaire d’Etat chargée de l’Outre-Mer, auprès du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales
    Georges Tron secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique auprès du ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique

    Le cabinet du Président de la République Le cabinet du Président de la République
    |
    Le Secrétaire Général :
    M. Claude GUEANT (JO 17/05/07)

    Chef de l’Etat-major particulier :
    Général Benoît PUGA (JO 06/03/10)

    Conseiller spécial du Président de la République :
    M. Henri GUAINO (JO 17/05/07)

    Conseillers du Président de la République :
    M. Raymond SOUBIE (JO 17/05/07)

    Mme Catherine PEGARD (JO 17/05/07)

    Conseiller diplomatique et Sherpa :
    M. Jean-David LEVITTE (JO 17/05/07)

    Secrétaire général adjoint :
    M. Xavier MUSCA (JO 27/02/09)

    Directeur de cabinet :
    M. Christian FREMONT (JO 29/07/08)

    Conseillers à la présidence de la République :
    M. Arnold MUNNICH (JO 17/05/07)

    M. Franck LOUVRIER (JO 21/03/08)

    M. Pierre CHARON (JO 11/03/09)

    Chef de cabinet :
    M. Cédric GOUBET (JO 17/05/07)

    Chefs de cabinet adjoints :
    M. Grégoire VERDEAUX (JO 10/07/09)

    M. Guillaume LAMBERT (JO 24/11/09)

    Conseillers :
    M. Bernard BELLOC, conseiller enseignement supérieur et recherche (JO 06/06/07)

    M. Olivier BIANCARELLI, conseiller politique, parlementaire et Outre-mer (JO 06/06/07)

    Mme Cécile FONTAINE, conseiller défense, finances publiques et réforme de l’Etat (JO 06/06/07)

    M. Maxime TANDONNET, conseiller immigration et intégration (JO 06/06/07)

    M. Fabien RAYNAUD, conseiller affaires européennes (JO 16/06/07)

    M. Jean-Michel GOUDARD, conseiller stratégie (JO 17/12/08)

    M. Emmanuel MOULIN, conseiller économique (JO 20/06/09)

    M. André PARANT, conseiller diplomatique adjoint (JO 22/09/09)

    M. Jean-Pierre PICCA, conseiller justice (JO 03/02/2010)

    Mme Marguerite BERARD-ANDRIEU, conseiller emploi, formation, protection sociale (JO 03/07/2010)

    M. Boris RAVIGNON, conseiller développement durable — transports — aménagement du territoire (JO 03/07/2010)

    Mme Sibyle VEIL, conseiller travail, logement, solidarités (JO 03/07/2010)

    Conseillers techniques :
    M. Olivier COLOM, conseiller technique chargé du G8, des Nations unies, des affaires multilatérales et globales et de la francophonie (JO 06/06/07)

    M. Edouard CREPEY, conseiller technique en charge des questions institutionnelles, constitutionnelles et juridiques (JO 06/06/07)

    Mme Sophie DION, conseiller technique sport (JO 06/06/07)

    M. Jean-Baptiste de FROMENT, conseiller technique éducation (JO 06/06/07)

    M. Eric GARANDEAU, conseiller technique culture et communication (JO 06/06/07)

    M. Damien LORAS, conseiller technique chargé des Amériques, de la Russie, du Caucase, des Balkans et de l’Asie centrale (JO 06/06/07)

    M. Christophe MALVEZIN, conseiller technique agriculture et pêche (JO 06/06/07)

    M. Raphaël RADANNE, conseiller technique santé (JO 06/06/07)

    M. Aimeric RAMADIER, conseiller technique fonction publique, réforme de l’Etat, jeunesse et associations (JO 06/06/07)

    M. François RICHIER, conseiller technique chargé des affaires politico-militaires (JO 06/06/07)

    M. Eric TALLON, conseiller technique chargé des affaires européennes (JO 06/06/07)

    M. Julien VAULPRE, conseiller technique opinion (JO 06/06/07)

    M. Bertrand LORTHOLARY, conseiller technique chargé de l’Asie et de l’Océanie (JO 21/03/08)

    M. Rémi MARECHAUX, conseiller technique chargé de l’Afrique sub-saharienne (JO 21/03/08)

    M. Olivier MARLEIX, conseiller technique chargé des relations avec l’Assemblée nationale (JO 11/03/09)

    M. Eric SCHAHL, conseiller technique chargé des élections et des relations avec le Sénat (JO 11/03/09)

    M. Benoît LOMBRIERE, conseiller technique Outre-mer (JO 18/07/09)

    M. Nicolas GALEY, conseiller technique chargé de l’Afrique du Nord, du Proche et du Moyen-Orient (JO 24/10/09)

    M. François MICHEL, conseiller technique finances publiques (JO 24/10/09)

    M. Clément LECLERC, conseiller technique chargé de l’Afrique sub-saharienne (JO 26/11/2009)

    M. Simon DUFEIGNEUX, conseiller technique chargé des relations avec les élus locaux et le Parlement européen (JO 14/01/2010)

    M. Benjamin GALLEZOT, conseiller technique industrie – énergie (JO 29/03/10)

  15. Alain MARION dit :

    Monsieur le Premier ministre,
    J’ai eu l’occasion de vous rencontrer cette semaine lors de la remise de la Légion d’Honneur à un ami Proviseur.
    Je pense que sur l’échiquier politique vous êtes un responsable politique incontournable .
    Comment peut-on vous rejoindre?
    Bien sincèrement
    alain Marion

  16. emmanuel dit :

    On a l’Europe que l’on mérite au prorata des incompétents qui nous digèrent.
    On a rarement vu dans l’histoire de la 5éme République de tels veaux.
    Des veaux qui s’engraissent, et sont des boulets pour les contribuables.
    Je continue à lire ici des commentaires qui n’ont rien à voir avec la France, la République, l’Europe.
    Mais de la petite cuisine d’un parti de vieux, dessiné par les vieux, pour les vieux.
    Non seulement vous porterez la responsabilité de la fin de l’Europe. Mais vous serez vous UMP responsable de l’appauvrissement de la France.
    Heureusement quoi qu’il arrive en 2012 vous êtes dehors.
    Nous ne vous laisserons pas continuer à digérer la France.

    Jouyet plaide pour plus de gouvernance européenne

    Il faut plus d’intégration européenne et une nouvelle « architecture » de la gouvernance économique pour rassurer les investisseurs, a estimé vendredi le président de l’Autorité française des marchés financiers (AMF).
    Jean-Pierre Jouyet doute cependant que l’Allemagne accepte un jour un gouvernement économique de la zone euro au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement.
    La gouvernance économique de l’Union européenne est trop complexe, avec une multitude de niveaux – présidences de la Commission, du Conseil, de la Banque centrale européenne, de l’Eurogroupe, représentant pour la politique étrangère, etc. – et trop lente, a-t-il dit à Reuters.
    « Les marchés n’agissent pas contre les intérêts européens », estime l’ex-secrétaire d’Etat aux Affaires européennes. « Ils veulent de la politique et de la gouvernance. Quand ils sanctionnent, c’est parce qu’il n’y a pas assez de gouvernance européenne. »
    Pour Jean-Pierre Jouyet, les marchés ne peuvent que constater aujourd’hui une réticence des pays de l’UE, en particulier des plus importants, à effectuer le « saut dans l’intégration » qu’il juge pourtant nécessaire.
    Il déplore notamment que les débats sur le budget de l’UE, qui est descendu sous 1,0% du revenu national brut européen, ne porte aujourd’hui que sur une réduction supplémentaire.
    La France s’est ralliée en juin à l’idée défendue par l’Allemagne d’un gouvernement économique à 27 et non à 16 (les pays membres de la zone euro), comme le souhaitait Paris.
    Berlin a concédé que les chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro pourraient se réunir si nécessaire, comme ils l’ont fait à plusieurs reprises face à la crise financière et à celle de la dette grecque, mais sans formaliser ce type de réunions.
    Les dirigeants français n’ont cependant pas perdu tout espoir de voir un jour l’idée d’un gouvernement économique de la zone euro s’imposer en douceur.
    Pour Jean-Pierre Jouyet, le gouvernement économique de l’Union européenne doit « naturellement » se faire d’abord « dans la zone la plus intégrée qui est la zone euro ».
    GOUVERNEMENT A 16 ET A 27
    « Mais en même temps, là où les Allemands n’ont pas tort, c’est qu’on a toujours eu une articulation entre ce qui se fait à 16 et ce qui se fait à 27″, ajoute-t-il.
    La gouvernance à 16 doit porter sur la monnaie, la discipline budgétaire et la convergence des politiques économiques au nom de la solidarité monétaire, explique-t-il.
    Mais toute une série de sujets ne peuvent être traités qu’à 27, en particulier dans le domaine financier – c’est par exemple le cas pour la réglementation des agences de notation.
    Autrement dit, il faut, selon lui, une coordination des politiques économiques plus naturelle dans la zone euro, accompagnée par une intégration financière plus poussée à 27.
    Il plaide également pour une clarification de la direction de l’Eurogroupe, sans que tout remonte nécessairement et systématiquement aux chefs d’Etat et de gouvernement.
    « Les Allemands sont réticents à ce que ce soit un chef d’Etat qui dirige la zone euro », souligne Jean-Pierre Jouyet.
    « Et aujourd’hui, que ça plaise ou non, le règlement intérieur est quand même beaucoup fixé par les Allemands. Parce que ce sont eux qui financent le plus, qui sont dans la meilleure situation économique et financière, qui vont avoir les responsabilités les plus importantes comme le secrétariat général du Conseil européen », ajoute-t-il.
    Et il n’est pas impossible qu’un Allemand succède à Jean-Claude Trichet à la tête de la Banque centrale européenne, souligne encore le président de l’AMF.
    En tout état de cause, estime-t-il, l’organisation régulière de sommets des chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro, comme le souhaitait la France, nécessiterait la mise sur pied d’un secrétariat permanent.

  17. emmanuel dit :

    Plus que 17% à gagner en 2 ans. C’est jouable parmi tous les abstentionniste, et les déçus de …

    Trois semaines après le lancement de République Solidaire, un sondage IFOP pour Sud Ouest Dimanche note une progression de Dominique de Villepin dans les intentions de vote au premier tour de la présidentielle.

    Si le premier tour de la présidentielle se déroulait dimanche, Dominique de Villepin recueillerait 10% des suffrages, en progression de 2% par rapport au précédent sondage Ifop.

    Martine Aubry et Nicolas Sarkozy seraient à égalité à 26% chacun, le Président de la République conservant le « soutien des sympathisants UMP (72%, mais 10% d’entre eux préférent Dominique de Villepin) et des personnes âgées (44%), qui constituent aujourd’hui le coeur du sarkozysme électoral », commente l’Ifop.

    Dans ce sondage, Dominique de Villepin est devancé d’une courte tête par Marine Le Pen (11%) et réalise un meilleur score que François Bayrou (9%), Olivier Besancenot (7%), Jean-Luc Mélenchon (5%) et Cécile Duflot (4%).

    Avec ce score de 10%, l’Ifop note que Dominique de Villepin « parvient à élargir son assise au centre-droit ».

    Ce sondage a été réalisé par téléphone les 8 et 9 juillet sur un échantillon représentatif de 834 personnes sélectionnées selon la méthode des quotas.

  18. Claude dit :

    Emmanuel,

    Ne sautez pas d’une utopie à l’autre.
    Vous disiez exactement la même chose au sujet de F. Bayrou il y a 3 ans.

    Bonne méthode coué. A force, peut être qu’elle va marcher cette fichue méthode.
    Cordialement,
    Claude

  19. Claude dit :

    Emmanuel,

    Je n’avais lu que votre dernier post. Les précédents sont croustillants.
    Vous devriez renoncer à fumer la moquette, ça vous provoque des éructations.

    Si je comprends bien tous, sauf vous, sommes des veaux incompétents. Merci pour le compliment.
    Cela me console quand même qu’il n’y ait que très peu de gens comme vous. 10% sur un programme d’invectives c’est peu. Habituellement l’invective rapporte plus de voix que ça (dans un premier temps).

    Avec un esprit aussi lumineux que le votre, ça doit forcément se savoir et vous devez avoir un sacré job ! Chapeau ! Au moins avec un bon job, après avoir rapporté aux suisses, vous n’allez pas coûter aux français.

    Bonne fumette. Evitez de conduire après.
    Cordialement,
    Claude

  20. emmanuel dit :

    Non les veaux incompétents sont justes les boulets retraités de l’UMP, de la CGT, du PS comme vous Monsieur Claude.
    Enfin tous ceux comme vous MR Claude qui sont des aigris de l’ancien monde.
    Tous ceux comme vous qui sont des charges à présent à temps plein pour la France et les Français.
    Tous ceux qui comme vous on fait dévier de sa route l’UMP depuis 2007.
    Pour sur que le clientélisme fiscal vous est directement réservé.
    J’ai lu d’autres réactions à vos injures ici.
    Et je pense que l’expression qui vous convient c’est « vieux aigris sénile ».
    Bonne sieste du haut de votre retraite que ma génération va devoir financer.
    Du moins si on se débarrasse de votre UMP en 2012.
    C’est la condition initiale pour réformer les retraites et faire payer des boulets comme vous grand consommateurs de Sécurité Sociale.
    Vous êtes le digne représentant de l’électorat à Sarkozy.
    La France qui se lève tôt pour regarder télé matin, ou jouer au PMU, ou prendre ses 20 ou 30 gélules pour creuser le gouffre de la Sécurité Sociale.
    Assumer votre héritage budgétaire Monsieur le Retraité de trop…
    La France pour l’instant est entre les mains d’une poigné de type dans votre genre…
    « Vieux, séniles, et aigris, et surtout inquiet de devoir enfin passer à la caisse ».
    Et je vous prie de laisser les Suisses tranquilles.
    C’est un merveilleux pays dans lequel je n’hésiterai pas à retourner travailler comme des dizaines de milliers de Français le font avec plaisir tous les jours.
    Tout n’y est que qualité de vie dans tous les sens du terme.
    Et la France à côté, votre France de l’UMP bientôt rattrapé par les senseurs nord Américains, c’est le tiers monde salarial, et budgétaire, et social.
    Cette fois je souhaite une bonne nuit à la Maison de Retraite UMP…
    Et je pourrai en dire de même à la maison de retraite PS. C’est exactement du même calibre.

  21. emmanuel dit :

    « Je demande a être entendu par la justice le plus rapidement possible », a déclaré Eric Woerth.
    Aucun problème que l’on nome un juge d’instruction comme pour tous les justiciables confrontés au millième des soupçons qui planent sur cette affaire.
    Que la Maison de retraite UMP laisse travailler la Justice en toute indépendance avec un juge d’instruction indépendant. Du moins tant que celui-ci existera.

    « Par ailleurs, le ministre a souligné le soutien dont il bénéficie de la part de Nicolas Sarkozy. « Il me soutient d’une manière incroyable, je n’ai jamais vu un président de la République soutenir autant un de ses ministres, c’est extraordinaire, cela montre aussi une équipe ». Le chef de l’Etat a d’ailleurs décidé de s’exprimer lundi soir sur France 2 pour tenter notamment d’apaiser les choses sur cet épineux dossier. »

    La présidence de la République qui défend un justiciable comme un autre est ce le nouveau visage de l’indépendance de la justice dont la présidence devrait être garante?

    Si demain n’importe quel Français est confronté au même torrent de bout, aura il le droit au même traitement de la part de la présidence ?
    Avec ce type de soupçons, on peut plutôt parier sur une probable mise en examen dans le meilleur des cas…
    Le fondateur de République Solidaire que je soutiens en a fait l’expérience.
    Et après une relaxe totale on a assisté à un acharnement total de la justice « indépendante » suivant le nouveau concept Sarkozyen.
    CETTE FOIS BONNE RETRAITE…
    ENTRE PIEDS NICKELES UMP ET PS PEUT ETRE QUE 2012 VOUS SERA FAVORABLE…
    AUQUEL CAS IL FAUDRA VITE ALLER VOIRE LE PLUS LOIN POSSIBLE…

  22. Mistral dit :

    @Emmanuel

    L’antisarkozysme primaire n’est pas un programme. La France mérite mieux.

  23. jany guiot dit :

    Body & Soul
    (Corps et Ame)

    En lisant un article sur Le Figaro
    Sur les amants terribles « Ali MacGraw – Steve McQueen.
    Je suis tombe sur cette phrase géniale de Sagan : « On ne sait jamais ce que le passé nous réserve »

    Cette phrase est très profonde car elle parle de notre devenir qui projete nos images inscrites du passe, celui de nos conditionnements, de notre éducation, de notre environnement…de notre histoire…
    Sommes-nous libres et avons-nous le désir de mourir à ce passe ?

    Il y a une dimension plus profonde dans ce passe, celle qui vient de plus loin encore, une image effacée, celle de nos ancêtres, des parents, ce qu’ils ont pu faire en bien et en mal…
    C’est aussi inscrit dans nos corps…
    Un passe qui aussi structure notre vision du présent et qui projete ses possibles (en gardant l’arbitraire du conditionnement du passe).

    La phrase de Sagan « On ne sait jamais ce que le passé nous réserve » a été dite dans un autre contexte et pourtant elle reste très vraie…

    Nous ne connaissons rien de notre passe ou très peu, pourtant il conditionne notre futur en limitant son expression…

    Le futur est une image projetée de notre conditionnement des valeurs qui intègre l’environnement (social, sociétal, environnemental) avec lequel nous sommes en contact.
    Plus nous sommes libres dans notre expression, plus la projection de l’être trouve la confiance, l’harmonie…
    (Je limite mon texte à ce point car cela nécessite plus de développement)

    J’apprécie beaucoup le nom d’une marque de vêtements féminins « Body & Soul » Une ligne de vêtements qui amènent la femme a aimer son corps, a être sensuelle, a être épanouie dans ses désirs…a être belle…

    Les vacances approchent, nous sommes tous fébriles, nous projetons nos espoirs de bonheur futurs…dans un temps libre…

    Imaginez une belle pelouse, fermez les yeux, tout en laissant le corps détendu et libre d’aller comme il veut…
    Laissez les pensées se poser ou danser sur l’écran de nos paupières…sans intervenir, sans juger…
    Au début, il y a des peurs, celle de tomber ou autres…
    Pourtant essayer de vous laisser aller…au conditionnement…a la liberté…à l’environnement…à la vie…

    Cette relation se rapproche du « Body & Soul » Corps et âme…
    Dans cette expérience, le corps tend à se libérer de ses contraintes pour trouver sa dimension…

    Nous avons besoin du passe, du présent, du conditionnement, pour vivre dans la matérialité du temps…Nous sommes « poussière »
    Nous avons aussi une autre dimension de l’être qui aspire à la libération pour mieux trouver son harmonie…
    Cette autre dimension de l’homme meurt à l’expression du passe dans la fusion à ses propres limites, c’est la matière (énergie) qui revit de son propre néant, en projetant son devenir…hors du temps…

    Au fond la phrase « On ne sait jamais ce que le passé nous réserve » reste vraie et pourtant, pour l’homme, le chemin reste possible au-delà des contraintes du passe…

    La dimension de l’homme est de l’ordre de l’infini…

    Inachevé…

    jany guiot

  24. emmanuel dit :

    Avec la Maison de retraite UMP vous êtes en sécurité:

    « Un jeune homme tué à Paris à la suite d’un différend pour une cigarette ».

    FN plus 2 points.

  25. jany guiot dit :

    Lu dans LE FIGARO

    Monsieur le Premier Ministre,

    Sarkozy doit « rassurer » les Français
    AFP
    11/07/2010 Le député UMP Claude Goasguen a estimé aujourd’hui à Maussane (Bouches-du-Rhône) que « les Français avaient besoin d’être rassurés », en conseillant au président Nicolas Sarkozy de ne « pas lancer des attaques » lors de son intervention télévisée demain.

    Interrogé en marges des journées du club Génération France du chef de file des députés UMP, Jean-François Copé, Claude Goasguen a fait valoir que cette intervention présidentielle, demain soir sur France 2, était « très difficile, parce qu’une heure c’est long ».

    « Il y a deux choses à dire, soit annoncer un remaniement, mais visiblement, il n’en est pas question et c’est son droit, soit une intervention très courte de manière classique pour rassurer les Français qui désormais ont besoin d’un président qui rassure plus qu’un Bonaparte qui porte le drapeau français sur le pont d’Arcole », a-t-il dit.

    Pour lui, « le style Bonaparte, premier consul sur le pont d’Arcole, ça collait parfaitement dans la période où » Nicolas Sarkozy « a été élu ». « Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, on voit que les Français ont besoin d’être rassurés et n’ont pas besoin en réalité que pendant une heure le président lance des attaques ».

    « Je souhaite que cela soit très serein, car en ce moment, c’est (la situation) de l’acide sulfurique, je souhaite qu’il n’y ait pas d’attaque contre la presse, je souhaite que le président soit au-dessus de la mêlée », a-t-il dit. « Le paradoxe, c’est qu’on avait besoin dans la période Chirac d’un Sarkozy dynamique. Dans cette période, on a besoin d’un Mitterrand ou d’un Chirac qui parle peu mais d’autorité », a conclu le député de Paris.
    **********
    Je rajouterai que dans ces temps difficiles pour les français, dans ces temps de crise, il serait souhaitable que le ton soit a l’apaisement, en montrant aux français un chemin, une vision pour le devenir…
    Je souhaite aussi que la reforme des retraites soit une reforme « juste »…
    Je compte sur l’Assemblée Nationale et sur le Sénat pour rendre la Reforme des Retraites plus « juste », plus réfléchie, plus harmonieuse, tout en prenant acte des nécessites du temps.

    Aujourd’hui, il y a trop de bruit sur les medias, cela amène beaucoup de tension dans les esprits…
    Veillons à ne pas rentrer dans des polémiques inutiles…

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, l’expression de ma tres haute considération.

    jany guiot

  26. jany guiot dit :

    Demain le message du President de la Republique doit etre a la dimension de l’attente des francais.

    jany guiot

  27. jany guiot dit :

    Le Chemin dans notre Existence est le gourou.

    Il y a plusieurs dimensions dans notre « être »

    Une dimension matérielle, celle de la pensée pratique (de tous les jours) qui nécessite d’emmagasiner des millions d’informations pour vivre…
    C’est le contenu de la mémoire, le passe, le présent..
    Nous utilisons notre mémoire et celle des autres, des parents, de l’éducation, du professeur a l’école, de l’ami, elle est de l’ordre de la connaissance mesurable dans l’espace temps…

    Une dimension de projection dans le devenir, une dynamique qui s’émancipe du passe, du conditionnement, pour trouver sa nouvelle expression d’être dans sa projection dans l’environnement global (social, sociétal, environnemental).
    Dans cette dimension, les valeurs sont complètement différentes, puisqu’elle admet la mort, les contraires, le non savoir, comme dynamique de projection et d’expansion.

    http://www.dassault-aviation.com/fil…te/MUR_SON.pdf
    Un exemple est le fameux mur du son bien explique par le site ci-dessus et les phénomènes rencontres comme les vibrations et l’inversion des commandes…
    Aujourd’hui, la science avance et joue sur la géométrie des formes, il reste encore beaucoup de chemin.

    Dans la projection de l’être, ce n’est pas tout a fait la même chose, mais il y a un phénomène de dépassement qui amène l’homme dans une sorte de Chaos.
    La pensée se transforme pour prendre une nouvelle configuration, (comme une inversion des commandes), la dualité, l’acceptation des contraires, l’acceptation des limitations de l’être, comme l’ouverture sur une question impossible…
    C’est la mort au connu…et la projection dans un univers de la pensée inconnu…c’est la création,, l’intelligence de l’être, l’eurêka…dans un nouvel espace temps…C’est un espace lumineux…

    Au fond, dans son développement, l’homme n’est pas libre dans son désir de projection, le conditionnement du présent le limite…La dimension de sa projection dans le devenir prend sa source dans son état de conscience…

    Les hommes ne sont pas égaux dans l’expression de leur être, dans la dimension de l’image projetée.dans la prise de conscience du conditionnement comme nécessite de l’être dans l’existence matérielle, mais aussi de ses limitations (a priori) dans la projection dans le futur…

    Au fond, l’homme trouve la réponse dans la question…dans la source…
    La question est le chemin…

    Le refus d’affronter la question est une stagnation, c’est un univers de déception, de frustration…
    Chacun détient la clef de son propre univers…

    Souvent l’épreuve est un appel à grandir…Pour quel horizon ?
    La réponse trouve sa projection dans la question, dans la source…

    Bien cordialement,

    jany guiot

  28. Claude dit :

    Emmanuel,

    Je ne crois pas que vous rendez service à D. de Villepin en le soutenant outrancièrement comme vous le faites. Vous êtes une caricature de sa propension à critiquer les autres pour se mettre en valeur. Il a pourtant quelques qualités propres à mettre en avant et vous en avez surement aussi. La frustration, la rancoeur, l’aigreur et la haine des autres ne vous apportera pas plus qu’elle ne lui apporte.

    La calomnie est dans l’air du temps mais, à terme, même si elle finit par détruire bien des calomniés, elle n’apporte jamais rien aux calomniateurs.

    Cordialement,
    Claude

  29. Ernest Gransagne dit :

    Le mur du son à beaucoup de mal à être franchi par beaucoup de nos politiques…

    Ils s’en approchent, mais à chaque fois, il y a « vibrations incontrôlables ou bien inversement des commandes » !

    Il y a aussi une capacité extraordinaire de la part de certains à « oublier leur propre passé » et à mettre au jour celui des autres !

    J’aime beaucoup, Jany, la phrase de Sagan – « On ne sait jamais ce que le passé nous réserve. »

    Une réflexion très très sage…

    Une autre réflexion : « si c’est rond, c’est pas carré »…

    Et cependant, rien n’est plus faux,
    lorsqu’on sait qu’une circonférence, n’est qu’un simple carré possédant une infinité de côtés…

    Cette affirmation montre bien que tout peut être remis en question, TOUJOURS.

    L’homme, ce truc qui vient du singe… sans cesse, triche, ment, trahit, assassine : c’est ainsi.

    La « JUSTICE » autre truc inventé par l’Homme, n’a pas pour rôle de faire « éclater la vérité ».

    On apprend cela dans la première année des cours de droit…

    La Justice a pour seul objectif, d’ailleurs trop souvent tu, de répondre à la question : « le prévenu est-il responsable ou non des faits qui lui sont reprochés » ?

    C’est tout !

    Que le prévenu ou ses avocats, mentent… on s’en fout !

    Alors tous les textes, triturés dans tous les sens, ne pourront servir que le plus « adroit » du moment, celui qui, par son talent, aura le mieux « endormi » juge, juré, ou opinion publique…

    C’est très exactement ce qui se passe aujourd’hui avec le Pouvoir en place…

    On ment, on triche, on trahit, la Justice est malmenée, et le Quinquennat va arriver à son terme.

    L’opposition aura gagné !

    Les réformes ne se feront que partiellement.

    Si c’est partiel, ce sera partiellement efficace.

    La France ne sortira que « partiellement » de la crise…

    Elle continuera à être que « partiellement » concurrentielle vis à vis du reste du monde.

    Et nous allons continuer notre douce pente vers plus de misère, plus de résignation, plus de laissés pour compte.

    Le Président ce soir devra vraiment faire preuve de « discernement » et être au dessus de tout cela.

    Orientations, décisions, répondre juste à ceux qui l’ont élu : je suis votre leader et nous allons faire ce que je vous ai promis.

    Ernest Gransagne

  30. jany guiot dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Le 13 Aout 2004, le 5 Avril 2004, j’avais ecrit au President de la Republique Jacques Chirac, a vous Monsieur le Premier Ministre, a Nicolas Sarkozy…Sur les centre d’appels telephoniques…

    « Entendu sur Europe 1 il y a quelques jours,
    STR Performance est un centre d’appels téléphoniques qui s’est implanté en Tunisie avec des statuts d’entreprise locale.

    Ce centre d’appel, d’après les informations de son directeur, aurait environ 1100 salariés locaux.
    Les Clients sont des grandes entreprises comme Air France, France Telecom, La Redoute etc.. »

    « Exemple pour le cas de l’implantation de cette société en Tunisie.

    Il y a deux possibilités.

    1- Soit l’entreprise française recherche sur le territoire national un centre d’appels ce qui permettrait de sauvegarder des emplois, notamment dans des régions sinistrées.
    L’on pourrait en construire un dans les régions de l’est, ce qui permettrait de créer 1000 à 1500 emplois sur du très long terme, vu le développement de ce type de marché.

    2- Soit un accord est signé avec l’entreprise qui s’implante en Tunisie mais avec une charte de progrès en accord avec l’Europe qui implique que des contrôles seront effectués pour garantir que cette entreprise a bien une démarche saine et progressiste.

    ***Il est évident que si elle ne présentait pas les garanties de respect des critères demandés, elle ne serait pas acceptée. »

    Monsieur Nicolas Sarkozy s’etait interesse au principe sur les medias en ce temps la….

    CELA FAIT SIX ANS……
    Et aujourd’hui je lis dans les echos…..

    Laurent Wauquiez prépare un plan antidélocalisation des centres d’appels
    [ 12/07/10 - 01H00 - Les Echos - actualisé à 00:37:02 ]

    Le gouvernement veut lancer la bataille contre les délocalisations des centres d’appels. Selon des informations publiées hier par « Le Parisien » et confirmées par l’entourage de Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat à l’Emploi en charge du dossier, quatre pistes sont à l’étude. A commencer par la surtaxation des appels provenant de centres à l’étranger. Secundo : favoriser financièrement les entreprises ne délocalisant pas, par exemple via des allégements de charges ou des aides à l’embauche. L’exécutif envisage aussi de rendre obligatoire un code de bonne conduite pour les entreprises publiques, dont le centre d’appels devrait obligatoirement être implanté en France, et, quatrième piste, de publier une liste des entreprises recourant à des centres d’appels à l’étranger, ce qui n’est pas interdit mais ce qu’elles se gardent bien de faire savoir à leurs clients.

    Les enjeux sont conséquents. Le secteur représente environ 250.000 emplois en France, mais ce chiffre ne décolle pas depuis 2004, alors que, dans le même temps, le nombre d’emplois délocalisés à l’étranger est passé de 10.000 à 60.000, selon Bercy. Les destinations privilégiées restent le Maroc (30.000 postes) et la Tunisie (12.000), mais de nouvelles destinations sont en plein essor, comme l’île Maurice ou le Sénégal. Le coût horaire de la main-d’oeuvre y est de deux à trois fois moins élevé (de 10 à 15 euros contre de 23 à 28 en France). Ce comparatif vient rappeler comme le combat sera difficile à mener pour l’exécutif.

    D. P., Les Echos

    Je ne voudrais pas offenser les ministres en fonction, mais mettre six ans pour se rendre compte du probleme c’est beaucoup….d’autant plus que Monsieur Nicolas Sarkozy de l’epoque est devenu President de la Republique et qu’il en avait beaucoup parle sur les medias.

    IL Y A UN VRAI PROBLEME DE RELAIS…..

    Veuillez agreer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma tres haute consideration.

    jany guiot

  31. emmanuel dit :

    A lire

    http://www.boursier.com/vals/ALL/economie-les-notes-aaa-occidentales-degradees-par-la-chine-news-391598.htm#reaction

  32. emmanuel dit :

    Affaire quand tu nous tiens…
    C’est gluant, et cela éclabousse…
    Les diamants de Bokassa sur fond de déliquescence à droite, cela me rappelle une autre histoire…
    Qui a dit que le problème de financement des partis politiques était réglé en France.
    La France d’après, c’est la France de la haut…
    Tout la haut.
    Tout la haut.
    En dessous de 50000Euros de retraits en liquide, dans ce milieu là, on vous con sidère comme un plouc d’en bas…
    Ah la France d’en Bas de Monsieur le Premier Ministre Raffarin.
    Et dire que demain c’est le 14 juillet. Faudra-il prochainement démolir une autre Bastille?

  33. emmanuel dit :

    Affaire Bettencourt-Woerth : un document accablant sur les dons faits à l’UMP

    Dans son édition du 15 juillet, l’hebdomadaire publie la copie d’un mémo daté de 2006 qui confirme des dons des Bettencourt à l’UMP et implique Eric Woerth.

    Le Nouvel Observateur, dans son édition à paraître le 15 juillet, publie la copie d’un mémo adressé le 29 septembre 2006 à André Bettencourt par Patrice de Maistre, le gérant de fortune de sa femme Liliane. Le document indique comme objet « financement UMP, NS », ces dernières initiales désignant le chef de l’Etat, selon l’hebdomadaire.

    Après avoir rappelé que les contributions, hors campagne présidentielle, étaient plafonnées à 7.500 euros par parti et par association de financement de personnes, le gestionnaire de fortune de la milliardaire invite les deux époux à faire chacun deux chèques à deux associations différentes : l’Association nationale de financement de l’UMP et l’Association de soutien à l’action de Nicolas Sarkozy. Au total, ce sont donc 30.000 euros que le couple aurait versé dès 2006, selon l’hebdomadaire.

    Le mémo implique également Eric Woerth, l’actuel ministre du Travail, puisque Patrice de Maistre y écrit : « Nous avons convenu, avec Monsieur Woerth, que vous [André Bettencourt, Ndlr] pourriez faire déposer ces quatre chèques à son attention, à l’UMP 55 rue de la Boétie Paris 8eme ».

    Le Nouvel Observateur pose ainsi plusieurs questions : quel est le montant exact des dons des Bettencourt à l’UMP ces dernières années ? La loi sur le financement des partis politiques a-t-elle été respectée ? Quelles relations entretiennent Eric Woerth et Patrice de Maistre ?

    Par ailleurs, selon L’Express.fr, le gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt a lui aussi bénéficié de ses largesses. « En 2008, celle-ci lui a offert, sous la forme d’un don manuel devant notaire, la somme de 5 millions d’euros, sur laquelle elle s’est elle-même acquittée d’un impôt évalué à environ 3 millions », peut-on lire sur le site de l’hebdomadaire, qui précise que cette découverte a été faite par les enquêteurs qui ont perquisitionné, le 9 juillet, les sociétés Thétys et Clymène, de même que le domicile de Patrice de Maistre.

  34. emmanuel dit :

    http://www.tdg.ch/actu/economie/genevagate-menace-bettencourt-woerth-2010-07-01

  35. emmanuel dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    J’en appelle à votre bons sens.
    A présent il est temps de construire République Solidaire.
    Si votre choix est de rester du côté des veaux, c’est l’histoire de la droite Républicaine qui vous jugera…
    Personne n’a été convaincu par le plaidoyer lamentable de notre avocat en chef.
    Souhaitez-vous sombrer avec le Titanic UMP.
    La droite Républicaine attend un signal fort.
    Avez-vous ce type de courage?
    Ou le statut de chargé de Mission en Chine vous convient-il?

    Je ne respecte que ce qui est respectable. Et l’image de la France, de notre pays, c’est le triste spectacle d’un radeau sans gouvernail, sans équipage, et sans capitaine.
    Pensez vous que nous allons passer la tempête qui nous attends avant de dépasser cette crise systémique sans une gouvernance digne de ce nom ?

    Je ne respecte que ce qui est respectable.
    Et comment peut-on respecter cette chose…
    Avez-vous une idée de la Franche rigolade en Suisse, quand on peut lire que Madame Woerth a présenté sa candidature dans deux banques Suisses, alors que son Mari jurait qu’il traquerait l’évasion fiscale en Suisse au péril de sa vie ?
    Quelle crédibilité peut encore avoir le discours d’une telle chienlit ?

    Il est temps de vous rappeler le sens de la République…
    Il est temps de vous rappeler le sens de votre devoir.
    Vous êtes au service du peuple souverain, et non au service d’un clan.

    Je vous respecte pour votre courage politique. A présent il est temps de construire un autre projet à droite pour 2012.

    Merci.

    Cette fois je cesse de commenter quoi que ce soit ici.

    Emmanuel

  36. emmanuel dit :

    « Grenoble: violents incidents après la mort d’un braqueur tué par la police
    Tirs entre manifestants et forces de l’ordre, voitures et commerces incendiés: de violents incidents ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Grenoble après la mort d’un braqueur de casino tué la nuit précédente lors d’un échange de tirs avec la police. »

    Encore quelques mois de la même chienlit de droite, Monsieur le Premier Ministre, et il faudra l’armée pour rétablir l’ordre.
    Le point de rupture est dépassé.
    Les tensions Sociales après trois ans de Sarkozysme sont insurrectionnelles.
    A présent Monsieur le Premier Ministre, ils ont des armes de guerre.

    Sans réponse du politique, sans construction d’un autre projet, un projet Républicain et Solidaire, cela va mal finir.
    Comme élu de cette Majorité à présent Minoritaire, vous en porterez la responsabilité, si vous restez dans le camp qui a supprimé la police de proximité, et qui souhaite ramener les effectifs de police à ceux de 2002 pour de prétendues économies budgétaires. En espérant remplacer ces effectifs par des caméras dont le coût est largement supérieur.

    Comment souhaitez-vous réagir à ce qui constitue les prémisses de phénomènes de guérillas urbaines ?

    Il ne s’agit plus d’instrumentaliser l’extrême droite pour espérer remporter 2012, Monsieur le Premier Ministre. Il s’agit d’éviter 2005 bis, et puissance 10 que seule l’armée pourra cette fois contenir.

    Alors à présent il est temps de vous réveiller à l’UMP, ou de laisser la place à un autre Mouvement Républicain. A moins que votre souhait soit d’appuyer l’extrême droite.

    A force d’opposer, il y a fracture définitive. Et les armes, et la haine s’expriment dans un torrent de violences.
    La brutalité économique est insoutenable, et l’absence totale d’équité devant l’impôt, un élément fondateur de la Cité, est politiquement insupportable.
    Si vous ne répondez pas à ces questions économiques fondamentales, quand l’économie est avant tout de gérer la maison commune, vous serez responsable et coupable du chaos social qui va s’installer.

    J’en appelle une fois de plus à un sursaut de conscience Républicaine à droite.

    Et assez de slogans. Le nettoyage au Karcher ne fonctionne pas. Il faut une police de proximité. Il faut une police en sureffectif, et pas en sous effectif.
    Il faut Rétablir le Discours, et le Dialogue Républicain partout en France.

    Il n’y a qu’un politique à droite capable de rétablir ce dialogue. Je vous conjure Monsieur le Premier Ministre de le suivre pour un signal fort à droite. Ou vous serez directement responsable du chaos social futur.

    Tous ceux qui continuent à suivre cette non politique, de cette non gouvernance, portent la responsabilité directe des violences urbaines présentes et futures.

    Rétablissez l’ordre Républicain Monsieur le Premier Ministre: dans la 5éme République.

  37. Claude dit :

    Emmanuel,

    Savez-vous quel est le dénominateur commun à presque tous les frontistes primaires de base ? Eh bien, vous collez parfaitement à ce dénominateur commun. Sauf que vous en plus vous êtes marrant.

    J’imagine les trémolos de votre voix « J’en appelle à un sursaut de conscience républicaine de droite ! ». Vous êtes pathétique. S’il vous lisait, de Villepin lui-même se tordrait de rire même. Est-ce que vous répétez devant une glace avant d’intervenir ici ? Non ? Vous devriez, vous êtes trop marrant.

    En plus vous êtes un coup contre les économies budgétaire quand on parle de police, un coup pour quand on parle du budget. Comme Bayrou, comme le Pen, comme Royal, comme Aubry et comme de Villepin. Marrant, non ?

    Relisez-vous en vous disant que c’est moi qui écris tout ce que vous écrivez. Vous allez voir, d’un seul coup vous vous rendrez compte de la force comique de votre humour involontaire.

    Claude

  38. emmanuel dit :

    J’imagine ce que va donner deux ans de plus avec Sarkozy pour établir l’ordre Républicain.
    Chaque jour une émeute de plus:
    « Une gendarmerie attaquée près de Blois après la mort d’un homme dans une course-poursuite
    Une cinquantaine de gens du voyage ont attaqué dimanche la gendarmerie de Saint-Aignan (Loir-et-Cher) avec des haches et des barres de fer pour protester contre la mort d’un jeune homme tué par un gendarme dans la nuit de vendredi à samedi, selon le maire de la commune. »
    Savez-vous quel est le dénominateur commun de tous ceux qui sont incapables de contrôler des bandes de 30 personnes, c’est de désirer profondément le chaos pour mieux instrumentaliser le FN.
    Le même bordel de fait ne se produira jamais à Neuilly.
    Tant que c’est les bagnoles de ceux que l’UMP ne considère pas vraiment comme des Français à part entière qui brulent, cela ne pose pas de problème.
    Le nettoyage au Karcher semble vraiment avoir montré toute ses limites…
    Encore une fois, dépensons utilement pour une police de proximité efficace, avant de devoir recourir bientôt à l’armé pour protéger les gendarmeries et intervenir dans les quartiers. Nous en sommes au GIPN. De fait une étape vient d’être franchie.

Laisser un commentaire