Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

77 commentaires

  1. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Magnifique témoignage que vous rendez à cette Equipe de France d’athlétisme qui sait gagner. Nous ne pouvons que nous nous y associer.

    Quelle est belle cette équipe avec ses joies, ses sourires exprimés en toute simplicité. C’est celle de la fraternité, les vainqueurs sachant associer leurs amis dans leur réussite, sachant consoler ceux qui n’ont pas eu les résultats escomptés. C’est beau, c’est sincère, c’est merveilleux.

    Joli message délivré par cette Equipe de France d’Athlétisme : la France sait gagner pour peu que l’on sache faire confiance à ses sujets, que l’on sache les accompagner et que l’on ne les laisse pas tomber.

    Emouvante, mais belle cette Marseillaise chantée avec autant de cœur lors des remises des médailles.

    Merci et bravo à tous ces champions issus de la diversité.

    Bien amicalement

    Jacques

  2. SEDAT Reynaldo dit :

    Bjr Jean-Pierre Raffarin…!

    Hallucinant ce qui se passe à Barcelone depuis une semaine lors de ces Championnats d’Europe d’Athlétisme 2010,notre Rama Yade est directement sur place depuis hier,nous sommes fiers d’elle et de tout l’équipe de France,pour l’instant,six médailles d’or,deux d’argent,et quatre de Bronze,soit 12 médailles au total,la France 3 ème au classement des médailles,ouaouh,ça décoiffe,bravo à tous…!
    Excellent dimanche,@+,Reynaldo.

    http://www.eurosport.fr/athletisme/.
    http://www.bcn2010.org/.

  3. SEDAT Reynaldo dit :

    Oh pardon,je n’avais pas vu que vous aviez mis le « Site/Portail officiel des Championnats d’Europe d’Athlétisme 2010 à Barcelone »,merci.

  4. jany guiot dit :

    Je me joins a vous Monsieur le Premier Ministre et a nos deux fameux commentateurs sportifs, Jacques et Reynaldo pour féliciter cette belle équipe de France d’Athlétisme.

    Bien cordialement,

    jany

  5. Claude dit :

    Bonjour à tous,

    Bravo ! Quelle belle jeunesse ! Pas si polluée que ça par le fric des autres.

    Que du bonheur de voir ces jeunes heureux pour leur équipe et heureux pour la France. N’oublions pas les Bleuets.

    Mais aussi, n’oublions pas les jeunes du service civique qui s’épanouissent en aidant les autres (vu le reportage sur TF1 consacré aux jeunes des cités marseillaises les plus dures qui avaient un sourire radieux en aidant de jeunes handicapés à se baigner dans leurs fauteuils de bain). Ils ont souligné que si dans les cités, il y en a qui cassent il y en a aussi qui construisent l’avenir.

    On a trop tendance à ne voir que le gris ou le noir alors qu’il y a aussi des arcs-en-ciel partout dont on devrait parler plus souvent. Cela créerait surement des vocations.

    Voilà une semaine gagnante ! Pourvu que ça dure.

    Cordialement,
    Claude

  6. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Magnifique feu d’artifice de l’Equipe de France d’Athlétisme pour clôturer ces Championnats d’Europe de Barcelone. Le bouquet final étant apporté au 3000 m steeple avec ce doublé réalisé par Mahiedine Mekhissi-Benabbad et Bouabdellah Tahri. Ce fût une course d’anthologie, la course de la Fraternité.

    Bravo également à nos deux relais sur 4×100, je n’oublie pas non plus les dernières médailles acquises en individuel.

    J’aime aussi entendre Monsieur Ghani Yalouz, le DTN, quand il s’exprime sur cette équipe. Il parle d’amour, de fraternité, de complicité, de complémentarité, de partage, du respect de chacun, d’humilité, de réconfort mais aussi de l’amour du maillot. Ce sont tout simplement les règles de l’amateurisme. C’est un tout, un ensemble qui fait grandir les hommes quand on sait maintenir l’événement à la dimension humaine.

    Bien amicalement

    Jacques

  7. jany guiot dit :

    2012 dans la ligne de mire…

    Pour le candidat Nicolas Sarkozy, la victoire devra trouver sa source dans les reformes engagées, sur la reprise de l’activité en général et sur les résultats de la politique du gouvernement sur la sécurité…
    C’est à dire sur « les résultats »

    Politique Industrielle et Commerciale…
    Emploi…
    Sécurité…
    Reformes en cours…
    Requalification de nos rapports avec les Institutions…

    La campagne commencée en 2005 et qui s’appuyait sur un discours pour être élu en 2007 était porteuse…
    Aujourd’hui, les français attendent (un autre discours) celui qui parle de « résultats », celui qui parle d’une « vision »

    Cela veut dire qu’il n’y a plus de temps a perdre, le rassemblement de la droite doit se faire, tout en continuant les reformes et la gestion des activités….
    La violence doit trouver des réponses « très fermes »
    Les français sauront être reconnaissants….

    Aujourd’hui, nous trouvons a droite de très grands responsables qui participent à la réflexion sur le devenir…
    La gauche se cherche et balbutie…
    Ne gâchons pas l’avenir car nous n’aurons pas su rassembler en temps

    ***Un mot sur la reforme des retraites, souhaitons quelle soit la plus « juste » possible en trouvant un très large consensus au travers un véritable dialogue social…

    Ne donnons pas à l’opposition du grain à son moulin…

    Bien cordialement,

    jany guiot

  8. jany guiot dit :

    Lu dans Le Figaro
    La revanche des petits clubs et des entraîneurs bénévoles

    Mots clés : athlétisme, championnats d’europe, BARcelone, Myriam Soumaré, Christophe Lemaître

    Par Alain Mercier
    02/08/2010 | Mise à jour : 07:23 Réactions (3)
    Myriam Soumaré, sacrée sur 200 m et 3e du 100 m, s’entraîne au clubde Sarcelles avec un coach bénévole. Crédits photo : AFP
    Barcelone signe la revanche de l’athlétisme artisanal sur la grande industrie.

    Qui connaissait Myriam Soumaré ? À la veille des championnats d’Europe, personne. Tout juste savait-on que cette sprinteuse de poche, médaillée de bronze sur 100 m trois ans plus tôt aux championnats d’Europe espoirs, aimait envelopper ses cheveux d’un élégant foulard jusque dans la chambre d’appel. Pour le reste, un grand vide. «Pour être honnête, je dois dire que je n’aimais pas beaucoup l’athlétisme quand j’ai débuté à 18 ans, avoue la jeune femme. Aujourd’hui, je m’y suis faite et ça marche plutôt bien. Mais je ne parlerais pas de passion.»

    À Villiers-le-Bel, une banlieue du nord de Paris, où elle habite encore chez ses parents d’origine mauritanienne avec ses quatre frères et sœurs, Myriam Soumaré consacre un temps infini à… dormir. Une sieste de deux heures, en début d’après-midi, en rentrant de Sarcelles où elle bosse à mi-temps comme auxiliaire puéricultrice. Puis un long somme au retour de l’entraînement. Dans l’intervalle, elle rejoint le club local et son coach bénévole, Olivier Darnal, un ancien sprinteur de niveau modeste, surveillant dans un collège. «L’ambiance est bonne, nous avons des moyens corrects. Je m’y sens bien et je n’en changerai pas », abrège la double médaillée. Troisième en finale du 100 m, en milieu de semaine, Myriam Soumaré a en effet raflé samedi le titre européen du 200 m. En 22 »32, troisième chrono mondial de l’année. Son père est retraité, sa mère femme de ménage. À la rentrée, elle conservera son emploi, toujours à temps partiel. «N’avoir que le sport en tête ne me réussirait pas», dit-elle.

    À Barcelone, l’athlétisme français s’est offert un grand bond dans le temps. Mais en marche arrière. Aux écuries de pointe, logées à l’Insep ou dans les pôles nationaux de province, il a souvent préféré se tourner vers les clubs aux dimensions réduites, modestes et sans prétention. La revanche de l’artisanat sur la grande industrie. L’athlé des champs en avance sur celui des grandes villes.

    « À Paris, les coachs se piquent les athlètes »

    Christophe Lemaitre, le grand homme de ces championnats d’Europe, tous pays confondus, a préparé sa razzia sur le sprint dans l’inconfort d’une piste en herbe à Aix-les-Bains, où son entraîneur Pierre Carraz a toujours observé Paris avec distance et méfiance. «Là-bas, les coachs se surveillent du coin de l’œil et se piquent les athlètes, glisse-t-il en baissant la voix. Nous, on est tranquille dans nos montagnes. À Aix-les-Bains, Christophe a ses repères. À Paris, il serait perdu…»

    La réflexion vaut également pour Renaud Lavillenie. Certifié nouveau maître du saut à perche, le jeune Français avait tenté un moment sa chance à Bordeaux, dans le groupe de Romain Mesnil, coaché par Georges Martin. Puis il a plié bagages et posé ses gaules à Clermont-Ferrand pour confier sa destinée sportive à un quasi-inconnu de la discipline, Damien Inocencio, un trentenaire sans états de service. À Barcelone, Renaud Lavillenie a étouffé le concours sans jamais laisser à ses rivaux le droit de respirer. Dans la tribune, l’entraîneur a apprécié de l’intérieur, sans étaler ses émotions. Puis il a prévenu : «Renaud est devenu l’homme à abattre. Ses adversaires vont maintenant se lever tous les matins avec une idée fixe : le devancer. Mais, dans notre petit groupe, loin de l’agitation et des sollicitations, nous ne le laisserons pas se relâcher et se croire arrivé.»

    Garfield Darien, invité surprise du podium du 110 m haies, a creusé la voie de sa deuxième place dans un groupe d’une poignée de hurdlers, au cœur de Villeurbanne, sous l’œil de son père et entraîneur. Véronique Mang, battue d’un souffle pour le titre européen du 100 m, n’a pas de mots pour décrire son plaisir de partager au quotidien les séances d’un club de la banlieue, Franconville. Ils n’en changeront pas. On les comprend.

  9. emmanuel dit :

    NS va recevoir les Champions.
    Fera-t-il un discours fleuve sur la France de la Diversité qui réussit et va de l’avant?

    Comment après le tas d’inepties Antis Républicaines qu’il a prononcées à Grenoble, peut-il du reste encore s’exprimer au nom de la République.
    Avec ce personnage la France régresse chaque jour.
    Et vivement 2012 pour qu’il débarrasse le plancher.

    A il seulement conscience que les Français ne veulent plus de lui?

    Le meilleur moyen pour relancer l’économie en France serait qu’il parte…

    Le Président de Neuilly, Monsieur NS, pourra après envisager une autre carrière comme charge à vie du contribuable Français.

  10. Ernest Gransagne dit :

    N’étant pas un expert dans le monde du sport de haut niveau, j’observe simplement que lorsqu’on surveille mieux « le dopage » et que la lutte antidopage s’intensifie, les français reviennent aux premières places…

    Hazard ? Je ne le croit pas.

    S’ils chantent si bien la Marseillaise, cela non plus n’est pas dû au hazard.

    Comme en toutes choses, le résultat passe par la motivation, l’apprentissage et le travail.

    Il y a à chaque étape « ceux qui font le reste » : l’encadrement.

    Ernest

  11. jany guiot dit :

    Double nationalité

    Est-il possible de denoncer « la double nationalite » avec certains pays (hors Europe) ?

    Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.
    Aller à : Navigation, rechercher La double nationalité, cas le plus fréquent de la « multinationalité », est le fait de posséder contemporainement deux nationalités. La binationalité est souvent considérée comme un avantage[réf. nécessaire]. Certains États l’interdisent expressément et peuvent déchoir un double national de la nationalité concernée. D’autres se contentent de ne pas reconnaître la deuxième nationalité. D’autres enfin l’autorisent pleinement et simplement. Certains ne l’interdisent que pour l’exercice de certains mandats politiques ou fonctions publiques.

    Autorisation et reconnaissance
    En matière de double nationalité, autorisation ne veut pas dire reconnaissance. La majorité des pays autorisant la double nationalité, dont la France, ne la reconnaissent pas, c’est-à-dire qu’ils considèrent leurs citoyens comme possédant à un moment donné une seule nationalité. Concrètement, cela signifie que quelqu’un résidant dans un tel pays en tant que national (faisant usage, par exemple de sa carte d’identité pour différentes formalités), est traité comme tel et ne peut se prévaloir de son autre nationalité pour bénéficier, par exemple, de mesures plus avantageuses réservées aux étrangers. En ce qui concerne les services consulaires, certains pays comme la France en accordent l’accès à tous leurs citoyens quel que soit leur statut dans le pays. D’autres, comme l’Iran ou le Mexique, refusent en principe l’accès des services consulaires à leurs citoyens s’ils résident en tant que nationaux dans le pays où se situe le consulat. Selon la Master Nationality Rule découlant de l’article 4 de la Convention de La Haye « … un État peut refuser la protection diplomatique à l’un de ses citoyens contre un autre État dont ce citoyen possède également la nationalité ».

    Si un individu s’engage dans des activités politiques ou militaires dans un des pays dont il est citoyen, il le fait en renonçant à l’assistance des autres pays dont il est citoyen dans le cas où sa vie serait menacée.

  12. Ernest Gransagne dit :

    Vous trouvez que c’est exagéré ?

    Pas si sûr !

    Voici ci-dessous ce qu’une amie pleine d’humour m’envoie :

    « Quelle belle idée !

    Plaçons les personnes âgées dans les prisons et les criminels dans les foyers pour personnes âgées.
    De cette façon; nos vieillards auraient accès à une douche tous les jours, des loisirs, des marches, leurs médicaments, examens dentaires et médicaux réguliers. Ils auront droit à des fauteuils roulants etc.…

    Ils recevraient de l’argent au lieu de payer pour leur hébergement.
    Ils auraient droit à une surveillance constante par vidéo ; donc auraient de l’assistance instantanément suite à une chute ou autre urgence. Leurs lits seraient lavés 2 fois semaine, leur linge lavé et repassé régulièrement.

    Un gardien viendrait les voir toutes les 20 minutes et leur apporterait leur repas ainsi que leur collation directement à leur cellule. Ils auraient un endroit spécial pour recevoir leur famille.

    Ils auraient accès à une bibliothèque, salle d’exercice, thérapie physique et spirituelle ainsi que la piscine et même de l’éducation gratuite

    Pyjamas, souliers, pantoufles et aide légale serait gratuit sur demande.

    Chambre, privée et sécuritaire pour tous avec une aire d’exercice extérieure entourée d’un magnifique jardin.
    Chaque vieillard aurait droit à un ordinateur, une télé, une radio ainsi que des appels illimités.

    Il y aurait un « conseil de directeurs » pour entendre les plaintes et les gardes auraient un code de conduite à respecter!

    Les criminels auraient des repas froids, ils seraient laissés seuls et sans surveillance. Les lumières seraient éteintes dès 20:00 heures. Ils auraient droit à 1 bain par semaine (et encore!), ils vivraient dans une petite chambre et paieraient au moins 2000 € par mois avec aucun espoir d’en sortir vivant ! Et alors, enfin il y aurait une justice pour tous !  »

    EG : même sous forme d’humour, il faut y voir une certaine vérité…

    Ernest

  13. jany guiot dit :

    Lu dans Le Figaro
    «La déchéance de nationalité est une mesure d’exception»

    Mots clés : déchéance de nationalité, historien, immigration, FRANCE, Patrick Weil

    Par Thomas Vampouille
    02/08/2010 | Mise à jour : 21:29 Réactions (157) INTERVIEW – Depuis sa naissance en 1848, la procédure de déchéance de la nationalité n’a été utilisée que pour des cas de trahison ou de terrorisme, rappelle Patrick Weil, historien spécialiste de l’immigration
    ***********
    «La déchéance de nationalité est une mesure d’exception»
    Il doit être possible de l’utiliser pour les cas graves de trafic de drogue, de terrorisme urbain, racisme, xénophobie, grand banditisme…

    Tous les français sont égaux dans leurs droits, mais aussi dans leurs devoirs…
    Détruire la qualité des relations, détruire l’harmonie de vivre, s’attaquer au bien public, s’attaquer aux forces de l’ordre, s’attaquer aux personnes, terroriser les banlieues, n’est pas un droit, même si Mr Badinter ne veut pas le reconnaître…

    Un jour les démocraties des pays développes comprendront qu’elles doivent protéger la paix sociale, sociétale et environnementale des administres…Pour cela elles devront comprendre, analyser le temps qui passe et choisir « Au-delà du Bien et du Mal »…

    L’humanisme n’est pas dans le laxisme, ni dans le laisser faire, il est dans l’action au service du bien des hommes, au service de l’éveil des consciences…

    Pouvons-nous continuer à vivre au Moyen-âge dans certaines banlieues ?
    Les personnes qui vivent dans les ghettos n’aspirent-elles pas à la paix ?
    Les personnes qui vivent dans les ghettos n’aspirent-elles pas au mieux être ?
    Combien d’années faudra-t-il encore pour que nous prenions consciences qu’il y a une France qui souffre ?

    Bien cordialement,

    jany guiot

  14. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Belle page issue du Figaro mon cher Jany.

    Je crois que le sport pratiqué de cette manière par ces athlétes a encore le droit d’exister.

    Il est beau, il est simple, il est naturel, il est rempli de joie et de bonheur et il mène aussi aux exploits.

    Bien amicalement

    Jacques

  15. jany guiot dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Avec mon épouse Rina, nous vous souhaitons un heureux anniversaire avec votre famille.

    Les années qui passent nous rappellent nos souvenirs mais aussi l’enfant plein d’idéal qui est en chacun de nous…

    Continuez ce chemin, en famille, en politique, plein de votre esprit de sincérité et d’ouverture au service des hommes.

    Le chemin, qu’il soit de Compostelle ou dans une Assemblée est le même, nous devons toujours ouvrir notre cœur a l’esprit de rencontre, au dialogue, dans le respect des differences…

    Bien cordialement,

    jany guiot

  16. jany guiot dit :

    Syracuse
    Cette belle chanson qui rappelle une époque ou chacun pouvait rêver sa vie…
    D’autres parlerons de Zanzibar, de Tananarive, de Pondichéry, de Saigon, et …
    …des auteurs magnifiques…Jean Sablon, Henri Salvador…Jacques Brel, Jean Ferrat, Léo Ferre…et la mer de Charles Trenet et ses reflets d’argent…

    Syracuse.

    J’aimerais tant voir Syracuse
    L’île de Pâques et Kairouan
    Et les grands oiseaux qui s’amusent
    A glisser l’aile sous le vent.

    Voir les jardins de Babylone
    Et le palais du grand Lama
    Rêver des amants de Vérone
    Au sommet du Fuji-Yama.

    Voir le pays du matin calme
    Aller pêcher au cormoran
    Et m’enivrer de vin de palme
    En écoutant chanter le vent.

    Avant que ma jeunesse s’use
    Et que mes printemps soient partis
    J’aimerais tant voir Syracuse
    Pour m’en souvenir à Paris.

  17. Jean Bon dit :

    Bon anniversaire !!!

  18. Benjamin dit :

    Cher JPR,
    Je vous souhaite un très joyeux anniversaire depuis l’île de Hainan.
    Benji

  19. SEDAT Reynaldo dit :

    Je me joins à Jany,Jean Bon et Benjamin pour vous souhaiter un bon et joyeux anniversaire J+2,il vaut mieux tard que jamais,lol…!
    Excellente journée,@+,Reynaldo.

  20. SEDAT Reynaldo dit :

    Oups,J+1,pardon…!

  21. Mary dit :

    Les commentaires d’Emmanuel suent la haine ; je le plains !
    Dois-je lui rappeler que Nicolas Sarkozy a été élu démocratiquement, et qu’à ce titre il est fait obligation à Emmanuel de respecter le choix des français.
    Je suis de droite et j’en suis fière ; je constate tous les jours que nous sommes beaucoup plus tolérants et respectueux ;
    Mais maintenant, ça suffit ; depuis trois ans, nous subissons tous les jours la haine de ces gens qui ne respectent pas le suffrage universel et sont de fait des antidémocrates.
    On peut ne pas être d’accord, ne pas avoir les mêmes idées, en discuter… mais je suis toujours stupéfaite de voir les mots utilisés par les gens comme Emmanuel pour dire leur désaccord.
    Je suis tous les jours la politique menée par notre Président ; il fait du bon boulot malgré les chausse-trappe qui lui sont tendues tous les jours et contrairement à ce que croit Emmanuel, nous sommes nombreux à approuver son action.
    Le discours de Grenoble, c’est ce que nous attendions tous ; nous serons toujours du côté des victimes et jamais de celui des agresseurs.
    Une petite proposition pour vous Emmanuel ! Présentez-vous en 2012 à la candidature suprême !
    On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même ! Mais n’ayez pas honte du résultat !

    Je réitère mon engagement à droite et redis toute ma fierté de faire partie de cette famille.

  22. jany guiot dit :

    Faut-il etre aveugle pour ne pas voir la violence en France ?
    Le mal n’est-il pas d’en parler ouvertement ?
    Faut-il laisser les ghettos en l’etat ?

  23. jany guiot dit :

    Le Maitre Zen frappe de son baton l’homme qui medite,
    Celui-ci le remercie…en eveillant sa posture…

    Le Maitre Zen dira qu’il fait beau,
    Et la seconde suivante le contraire…

    La verite du chemin se moque du tourbillon de questions..

    Il est important de donner un cadre a l’eveil des consciences dans notre societe, pour que chacun trouve sa voie, son chemin….

    jany guiot

  24. Carole dit :

    Bonsoir à tous,

    La corrida,

    Ah comme si nous n’avions pas de choses plus importantes à traiter en France !!!!

    http://www.allianceanticorrida.fr/
    Trop croustillant le comité d’honneur dans cette association, mais on ne les entend pas brailler en ce qui concerne l’abattage Hallal qui est devenu à la mode paraît-il !!!!

    http://www.lepost.fr/article/2010/02/18/1948483_dans-un-abattage-hallal-les-animaux-sont-egorges-puis-laissee-a-agoniser.html

    Infantilisés, aseptisés, endormis, effrayés, apeurés, « moutonnés », « boboisés »……. bof bien décevante notre France en ce moment.

    Et pendant ce temps, il y en a qui joue à la corrida avec les forces de l’ordre, et tous ces guignols qui hurle après la Corrida, quand vont-ils se soulever pour que l’on arrête de taper sur la police et la gendarmerie ? Pas une petite pétition que je signerais bien volontiers ?
    Ces gens et leur morale de polichinelle me donnent envie de vomir !

    3 semaines passées en France. Pas un jour sans un drame, pas un jour sans entendre des personnes gronder en sourdine, pas un jour ou cette télé de m(bip) ne sorte de son populisme malveillant, pas un jour de répit pour monsieur Woerth, pas un jour sans que cette gauche puante ne méprise somptueusement le Président de la République…………. Ecoeurant !

    Bref, Il faudra que je vous raconte mes petites anecdotes estivales…………

    Je viens de rentrer dans mon AL.
    Ici, c’est le tollé contre Betancourt, pas madame Betencourt de l’Oréal, non l’autre, celle qui a eu le culot de réclamer des millions de dollars au gouvernement colombien. Oh mais il paraît qu’elle a refusé une indemnisation de la France de 450 000 euros, la pauvrette. On se demande bien au nom de quoi elle devrait être indemnisée par un Fonds francais. Bah quelle novela piteuse.

    C’est étrange, je vis dans un pays ou la violence est courante et l’on est obligés d’être attentifs et protégés. Ici, on est prévenus, donc on assume. Mais quand dans mon propre pays, je vois cette violence grandissante, ce mépris de la réalité par la gauche populiste, ce mépris des institutions, je me dis que finalement si N Sarkozy ne s’arrête pas aux paroles, mais passe aux actes, alors tout n’est peut-être pas perdu !

    Bien cordialement.

    Jacques,

    J’avais édité votre « petit recueil » sur les délicates expressions marines. Je peux vous assurer qu’elles ont eu du succès. Etonnement et fou rire à chaque fois que j’en formulais une !!!!!!! Merci Jacques.
    Bien amicalement.

  25. Carole dit :

    Bonsoir monsieur Raffarin,

    Rapidement, mais je dois vous le dire.

    Ras le bol de TV5 Monde et de ses infos de propagande sans objectivité.
    Je parle de cette fameuse vidéo prise et diffusée à tous vents, concernant l’explusion de sans papiers ».
    Voici un autre décryptage d’Arrêt sur Image .

    http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3234

    France apaisée dites-vous !
    Gauche et droite ensemble avec une certaine éthique dites-vous encore !

    Ce n’est pas possible. Non seulement la gauche et les médias manipulent l’opinion avec l’émotionnel, mais en plus et c’est dramatique, ils influencent le pauvre pékin avec leur moulinette à décerveler qu’est la télévision payée je le rappelle par les deniers du contribuable.
    Stop à tout ce cirque ! Les politiques sont élus pour rendre service à la Nation, pas pour qu’ils laissent salir notre pays. On est tous concernés ! Je désire que ce service soit honoré honnêtement.

    Il est grand temps de créer une contre-info officielle en temps réel et de virer tous ses bons à rien qui nuisent à la santé mentale de notre pays.

    Bien cordialement, joyeux anniversaire et bonnes vacances.

  26. jany guiot dit :

    Un homme enlevé et torturé dans le Var
    AP
    04/08/2010 | Mise à jour : 17:16 Réactions (59) Un homme de 64 ans a été enlevé lundi devant sa maison de Seillans (Var) avant d’être torturé par trois malfaiteurs qui lui ont dérobé de l’argent, a-t-on appris mercredi de source proche de l’enquête.

    L’homme, qui a eu une phalange amputée et le visage tailladé, a été hospitalisé dans un état sérieux mais ses jours ne sont pas en danger.

    Le kidnapping de ce maçon à la retraite a eu lieu en début de matinée alors qu’il sortait de chez lui. Il a été agressé par trois hommes qui l’ont fait monter de force dans un véhicule. Il a ensuite été passé à tabac dans un lieu isolé par le trio qui l’a forcé à avouer où il cachait ses économies dont le montant atteindrait quelques milliers d’euros.

    La victime a ensuite été abandonnée dans une décharge de Villeneuve-Loubet, tandis que ses agresseurs revenaient chez elle pour lui voler son argent. Le sexagénaire a réussi à contacter les secours grâce à son téléphone mobile.

    Les gendarmes du Groupement du Var ont été saisis de l’enquête.
    ****************
    J’espere que de denoncer cette violence n’est pas anti-republicaine, ni fasciste…ni etre un representant du FN….
    Au fond qui faut-il defendre, les victimes ou les petits sauvageons qui expriment leur mal etre ?

    Il y a un moment dans la vie ou il faut savoir se reveiller et surtout ne pas se laisser influencer par « la pensee unique » qui nous dit que tout va bien…

    Est-ce que parler de violence est prendre la carte d’un parti ?
    Ne peut-on pas avoir une reponse de notre democratie pour le bien de tous ?
    Est-ce etre anti-humaniste que de dire cela ?

    Bien cordialement,

    jany guiot

  27. jany guiot dit :

    La violence…

    Peut-on calquer les sentiments que nous avons de la violence sur ce que dit Ségolène, Martine, Dominique ou Nicolas ?
    Ne peut-on pas avoir sa propre approche du phénomène et choisir en pleine conscience en 2012 ?

    Faut-il que nous soyons si hypocrites pour ne pas voir que cette violence existe depuis longtemps en France ?

    Le monde a plus de 6 milliards d’individus qui vivent ensemble sur cette terre…
    Nos ancêtres, les primitifs vivaient dans les forets et s’entretuaient pour survivre…
    Aujourd’hui, que doivent faire les gouvernements si le terrorisme urbain réveille dans les hommes leur cote primitif ?

    Le gouvernement d’un Etat doit-il se taire devant la montée de la violence pour ne pas être taxe d’anti-humaniste ? D’anti droits de l’homme ? De racisme ? De fasciste ?

    Faut-il que la justice continue à justifier l’injustifiable en ne prenant aucune iniative ?

    Si personne n’a plus confiance dans la justice de notre pays, des pays, n’allons-nous revenir au stade du barbare ?

    Comment l’homme qui tue, qui a des actes de violence, qui viole, qui s’attaque au bien de tous, qui sème la terreur, peut-il encore appeler « les droits de l’homme » pour justifier ses actes ?

    N’est-il pas possible de juger les actes tout en garantissant les droits de chacun, sans pour cela politiser ces mêmes actes au nom d’une certaine vision humanitariste ?

    L’humanisme n’est pas un humanitarisme (dans son expression actuelle), nous devons éveiller les consciences pour que l’homme puisse grandir dans un monde plus épanouie, plus respectueux de chacun.
    Pour que l’homme trouve la reconnaissance, l’acceptation, ses droits, mais aussi ses devoirs.

    Bien cordialement,

    jany guiot

  28. Alain Soler dit :

    Bonjour à tous,

    Des champions joyeux que l’on peut féliciter en effet, ils le méritent.

    Emmanuel, ce soi-disant ex-Ump au langage flétri de rictus haineux dont probablement même JML et Besancenot ne voudraient pas, n’avait pas de mot assez dur pour vilipender l’Ump et glorifier son soi-disant nouveau parti sous la direction de Villepin.

    DdV vient de renouveler, tout miel, son adhésion à l’UMP, une double adhésion même puisqu’avec 100 € il en prend pour au moins deux ans,… à moins que ce soit un don de soi en encouragement participatif.

    Emmanuel va devoir une nouvelle fois réviser son crédo, changer de micro, nous faire un double salto et une boucle rétro… ! Il n’en peut plus…pauvre Manu !
    Alain

  29. Ernest Gransagne dit :

    Question :

    qui pourrait dire, pourquoi le Président de la République Française focalise-t-il autant de haine sur sa personne ?

    Ne nous souvenons-t-on pas que les précédents ont été pires ou bien moins bons (c’est selon) que celui d’aujourd’hui ?

    J’avoue ne pas comprendre.

    Ernest

  30. mélusine dit :

    « Il faut mettre en place une réelle politique de prévention de la délinquance, revoir la politique d’intégration, se préoccuper concrètement des cent mille jeunes qui sortent tous les ans du système scolaire sans qualification ni formation et aider les familles en difficulté »,
    Rachida Dati dans l’Express….

    ben voilà, c’est elle qui le dit ! Evidemment ça ne colle pas avec les idées repressives qui flottent sur ce blog( répression pour un monde meilleur selon Jany !) Alors, je ne partage rien de concret avec Rachida Dati qui règle ses contencieux avec le gouvernement, mais elle sait parfaitement exprimer ce que n’importe qui comprend : mieux vaut la prévention que la répression… Mais si on suit cette stratégie, sur qui va-t-on pouvoir déverser la haine,les peurs, les phobies, l’ulcère d’estomac et la baisse des actions en bourse ( bref, tout le petit fumier que chacun se coltine ? ) Il n’y aura plus que des banlieues calmes, festives, avec des populations parfaitement intégrées, des jeunes abonnés à la bibliothèque et des vieux qui ne réclament plus leur pension d’anciens combattants !
    C’est sûr, ceux qui militent la matraque à la main, vont perdre leur joie de vivre ! Qui ira les secourir ?

  31. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Carole,

    Beaucoup de pertinence dans certains de vos propos !
    - notamment en ce qui concerne la violence grandissante dans notre Pays à laquelle nous sommes confrontés quotidiennement, la violence est gratuite et elle devient la règle et les gens ont peur. C’est l’évolution d’une société sans barrières, où les règles et les lois sont de plus en plus bafouées.
    - mais aussi sur cette manipulation de la gauche et des médias. Ces médias qui en arrivent à « excuser l’inexcusable » toujours dans cette violence.
    Vous avez raison, arrêtons les beaux discours, il est en temps de passer à l’acte, il n’est jamais trop tard pour bien faire mais 2012 approche à grands pas et nous pourrions regretter un certain laxisme !

    Je regrette cependant que ce magnifique billet « Merci, à nos champions » délivré par Monsieur le Premier Ministre, qui aurait dû nous permettre à parler d’amour, de fraternité, de chaleur humaine et d’exploits, etc… soit en proie à aborder la violence dans notre Pays pourtant bien réelle malheureusement…

    J’ai davantage apprécié cet encart sur les expressions « Marine » que vous faites connaître à vos amis, entraînant, je n’en doute pas mon cher Ernest (allusion faite à l‘un de ses derniers billets), un certain sourire. Ma chère Carole, vous devriez approfondir votre vocabulaire « Marine » avec certains mots qui lui sont propres et non dépourvus d’humour (vous rirez encore), et qui sait, lors d’un prochain passage de l’Equateur par voie maritime (la ligne pour la Marine) vous deviendriez un « Chevalier des Mers ». Vous trouverez facilement le « lexique marine, site officiel de la Marine Nationale » (version PDF/Adobe Acrobat) en tapant « vocabulaire marine nationale » dans vos recherches.

    Bien amicalement

    Jacques

  32. jany guiot dit :

    Lu dans Le Figaro
    Sécurité : les annonces de la majorité plébiscitées
    Par Judith Waintraub
    05/08/2010 | Mise à jour : 20:51 Réactions (289) Roms, déchéance de nationalité, peines planchers, vidéosurveillance : les idées de l’UMP sont approuvées aussi à gauche.

    Carton plein Nicolas Sarkozy. Que ce soient les mesures annoncées à Grenoble par le président contre ceux qui s’en prennent aux forces de l’ordre, celles présentées par Brice Hortefeux sur les camps de Roms ou suggérées par le député UMP Éric Ciotti contre les parents de mineurs délinquants: les Français les soutiennent, et dans une proportion très large, selon notre sondage Ifop.
    ************
    Ce dont nous parlons depuis plusieurs jours sur ce Carnet se verifie dans les sondages….
    Il y a un vrai probleme de violence, d’insecurite…
    Le peuple de gauche et de droite la ressent…

    Bien cordialement,

    Jany Guiot

  33. jany guiot dit :

    Melusine,

    J’ai depuis des années écrit sur la Cohésion Sociale, sur les difficultés des banlieues…
    Il y a eu un Ministère de la Cohésion Sociale qui a bien travaille, qui a cherche a trouver des solutions, que ce soit pour les logements, pour l’aménagement ou la reconstruction d’espace de vie…
    Aujourd’hui, il y a la crise qui touche fortement les banlieues…

    Tous les hommes ou femmes politiques vont sur les medias répéter les mêmes recettes, les mêmes mots pour « créer un monde meilleur dans les banlieues »…Pourtant tout a été dit, tout a été fait ou essaye par la gauche, par la droite dans le passe…
    On a essaye de tout démolir pour reconstruire, on a créer des centres pour les délinquants en pensant qu’ils allaient grandir…

    Je ne peux vous laisser écrire « ça ne colle pas avec les idées répressives qui flottent sur ce blog (répression pour un monde meilleur selon Jany !)
    Il est facile d’effacer d’un trait d’écriture des années de combat pour l’éveil des consciences des hommes…Tout simplement parce que j’écris aujourd’hui qu’il faut en finir avec le trafic de drogue et avec la violence.
    J’ai eu un de mes proches assassine…je ne m’etale pas plus…

    La violence existe même si vous ne voulez pas la reconnaître….La majorité des français (de droite et de gauche) la reconnaissent….Pas les élites malheureusement…

    Il y a dans le cheminement de la pensée d’un homme une synthèse qui se fait avec le temps…
    Nous avons tous essaye…Aujourd’hui si nous voulons redonner de la vie dans les banlieues, ils faut commencer a faire taire « les caïds »…

    Je m’arrête la, je ne vous demande pas d’avoir la même synthèse que la mienne.

    Vous etes libre Mélusine…de penser et de réagir suivant votre chemin de vie…

    Bien cordialement,

    jany

  34. Alain Soler dit :

    Les français ont de bonnes raisons d’être fiers de leur Président

    - Le FMI vient de publier son rapport sur la France, saluée pour sa gestion de la crise financière et économique, sa relance adaptée et de meilleurs résultats que ses partenaires en 2009.

    Le FMI souligne l’ambitieux programme de réformes et en particulier la grande réforme des retraites.
    Le Fonds monétaire international a une prévision de croissance pour la France qui rejoint celle du gouvernement cette année. Selon le rapport, elle devrait s’établir cette année à 1,4%.

    Le FMI se montre plus prudent que les prévisions initiales françaises pour 2011-2013 il voit néanmoins une reprise progressive et plus rapide que la moyenne de la zone euro.

    - un chômage en voie de stabilisation

    - un bilan sécurité – excellent depuis 2002 -, en 7 ans réduction du nombre de délits et crimes de 17% ; un taux d’élucidation global passant de 26 à 38% ; une réduction drastique du nombre d’homicides : 1119 en 2002 réduit à 682 en 2009 soit une réduction de 39% avec un taux d’élucidation qui franchit la barre des 87%.

    Même les atteintes aux personnes toujours en progression doivent être analysées :
    composées des violences crapuleuses fortement réduites en 7 ans & des violences non crapuleuses en progression constante certes mais surtout d’origine intrafamiliale, cette progression du nombre de violences enregistré est une donnée positive en ce sens qu’elle correspond à la fin de l’omerta des violences faites aux femmes et aux enfants.
    Autre élément de satisfaction les réductions de violences sexuels.
    Alain

  35. Alain Soler dit :

    Les français ont encore bien d’autres raisons d’être fiers de leur Président

    - L’assemblée a voté la loi sur le voile intégral sans problème, une seule voix contre !
    Avec le vote de la résolution à l’unanimité du parlement, cette disposition de la constitution (2008) est une nouvelle preuve du renouveau du travail législatif de l’assemblée nationale enfin émancipée par la volonté du Président.

    - Après six semaines d’une campagne de diffamation ahurissante contre Eric Woerth et Nicolas Sarkozy, faisant suite à l’exploitation d’écoutes clandestines au domicile de LB, les français auront compris deux choses :
    EW & NS par leur lutte contre la fraude fiscale et les paradis fiscaux non coopératifs obligent les fraudeurs à se débusquer et à quitter la Suisse (en ce qui concerne LB) ;
    Les écoutes clandestines auront confirmé par ailleurs que les financements de la première fortune de France vers les partis politiques procédaient légalement par chèques.

    - La cour des comptes a donné acte de la bonne gestion des dépenses de l’Elysée pour l’année 2009. Ainsi chaque année le périmètre total des dépenses de l’Elysée après avoir été approuvé par le parlement est contrôlé par la CdC. Dans ce contexte voulu par NS pour une République irréprochable, c’est lui qui a mis fin aux fonds secrets et spéciaux composés d’enveloppes de liquidités exploités par ses prédécesseurs jusqu’à son arrivée en 2007 (contrôle inscrit dans la constitution en 2008, selon la volonté du Président)

    - La commission sociale de l’assemblée a entériné les dispositions de la réforme des retraites, une étape cruciale obtenue par Eric Woerth.

    - Le Conseil Constitutionnel a exercé une nouvelle fois son nouveau pouvoir sur les Questions Prioritaires de Constitutionnalité (QPC) concernant les gardes à vue de droit commun, nouveau pouvoir révolutionnaire inscrit dans la constitution (2008) par la volonté de Nicolas Sarkozie.

    Une économie et un parlement libéré, des nouveaux pouvoirs pour la liberté des citoyens, une sécurité assumée et un patron à la barre…
    Alain

  36. Claude dit :

    Bonjour,

    On peut même dire que Judith Waintraub plébiscite unanimement les annonces de la majorité.

    Une fois n’est pas coutume.
    Claude

    Ps – comment expliquer que la violence diminue au quotidien (sauf dans quelques domaines précis) et que les médias arrivent à faire croire aux plus naïfs (une large majorité de français tout de même) que ça devient énormissime. Peut-être l’exceptionnalité de quelques faits divers ? C’est comme pour le pouvoir d’achat qui augmente et que tout le monde voit diminuer, y compris ceux pour lesquels il augmente le plus. Ce sont sans doute les extrémistes de droite qui amplifient l’apparence du problème de la violence que, de toute façon, il faut éradiquer autant que faire se peut.

  37. jany guiot dit :

    Lu dans France Soir

    Les mystères de nos régions : La légende de Mélusine, la fée de Lusignan
    Romain Katchadourian 07/08/10 à 06h01
    Si on retrouve la trace de la fée Mélusine dans la mythologie romaine et celte, c’est à Lusignan, cité médiévale nichée au cœur du Poitou, que sa légende est la plus vivace depuis le XIIe siècle…

    La fée Mélusine © DR

    La famille Lusignan régna longtemps sur le Poitou. Elle exploita ce mythe en faisant de Mélusine – ou plutôt de « Mère Lusigne » (la mère des Lusignan) – la fondatrice de leur lignée. Cette récupération des fées par les familles aristocratiques n’était pas chose rare à la charnière des XIIe et XIIIe siècles.
    Selon la légende, Presine, la mère de Mélusine, jeta un sort à sa fille en la condamnant à se transformer en serpent tous les samedis. Pour échapper à son sortilège, Mélusine devra épouser un mortel qui ne cherchera jamais à la voir le jour de sa métamorphose.

    « Si jamais tu te sépares de ton mari, sache que tu retourneras au tourment d’auparavant sans fin », lui dit sa mère. Cet époux sera Raymondin, neveu du comte de Poitiers qu’elle rencontre en forêt de Couloubiers. Alors qu’il chassait le sanglier, le jeune homme tue accidentellement son oncle. Désemparé, il erre dans les bois jusqu’au moment où il tombe sur la fontaine de la soif. Là, à minuit, il rencontre Mélusine. La belle inconnue lui propose de l’aider et de sceller un pacte : elle lui offre sa main, la richesse, et une magnifique prospérité aussi longtemps qu’il respectera un interdit, celui de ne jamais chercher à découvrir ce qu’elle fait le samedi. Acceptant l’offre, il devient dès lors le plus puissant seigneur du Poitou, régnant sur la forteresse de Lusignan.

    D’illustres descendants
    De l’union de Raymondin et Mélusine naîtra dix fils. Bien que comblé par sa progéniture, le seigneur est inquiet : huit sont affligés d’une tare, rappel de leur appartenance à l’Autre Monde. Urian, l’aîné, a le visage court et tout en largeur, un œil rouge ainsi que de grandes oreilles. Eudes a une oreille plus grande que l’autre. Guyon a un œil plus haut que l’autre. Antoine porte une patte de Lion sur la joue. Le cinquième, Renaud, n’a qu’un œil, bien que remarquablement perçant. Geoffroy a une dent de sanglier qui lui sort de la bouche. Une tâche velue orne le nez de Fromont. Et enfin Horrible, lui, a trois yeux.

    Au fil des années, Mélusine semble rompre petit à petit la malédiction car les deux derniers qu’elle enfante, Thierry et Raymonnet, sont normaux. Malgré leurs tares, ses fils connaîtront des destinées heureuses. Urien et Guyon deviennent respectivement roi de Chypre et roi d’Arménie. Antoine et Renaud, duc de Luxembourg et roi de Bohème. Eudes, comte de la Marche. Geoffroy, seigneur de Lusignan après la mort de son père. Thierry et Raymonnet, seigneur de Parthenay et comte de Forez. Fromont devient moine. Des dix fils de la fée, seul Horrible a connu une fin tragique. Après avoir tué deux de ses servantes avant sa cinquième année, il fut assassiné sur ordre de sa mère.

    La traîtrise
    Mais ce bonheur ne dure qu’un temps. Le frère de Raymondin, jaloux de son succès, lui fait croire que chaque samedi Mélusine passe la nuit avec un amant ou s’adonne à un rite diabolique. Il lui dit : « Frère, votre femme tous les samedis est de fornication avec un autre ». Inquiet par ses révélations, il rompt la promesse qu’il a faite et perce un trou dans le mur de la chambre où elle s’est enfermée afin de l’observer. Il l’a surprend alors dans son bain, à moitié serpent jusqu’au nombril. Soucieux de ne pas perdre la fée, il préfère garder le silence et chasse son frère tout en disculpant Mélusine. Tout se passe comme avant jusqu’au jour où leur fils Geoffrey met le feu à l’abbaye de Maillezais, tuant ainsi son frère Fromont.

    Raymondin, furieux contre Mélusine, lui reproche publiquement d’être « une très fausse serpente » responsable des tares et des méfaits de sa progéniture. Son secret révélé, elle ne peut plus rester au château et s’envole par la fenêtre mue en serpent. Elle ne reviendra que pour s’occuper de ses enfants la nuit venue et à l’insu de tout le monde, excepté des nourrices. Désespéré, Raymondin part se faire ermite. On raconte aussi qu’elle se lamente à chaque fois que les biens des Lusignan changent de propriétaires ou qu’un membre de cette maison va mourir.

    La fée bâtisseuse
    La légende veut également que la fée Mélusine soit une bâtisseuse. C’est d’ailleurs elle qui aurait érigé Lusignan. Les habitants sont d’ailleurs appelés les Mélusines et les Mélusins. Dans la cité, on retrouve ainsi son effigie à de nombreux endroits. Les vestiges du château qu’elle a construit pour Raymondin, rasé en 1524, sont encore visibles aujourd’hui. Elle fonde également les villes de Parthenay, à une trentaine de kilomètres au nord de Lusignan, ou de Tiffauges, encore plus haut sur les terres vendéennes. C’est aussi Mélusine qui aurait bâtie les murailles de La Rochelle et fait construire de nombreuses églises. Si quelqu’un la surprenait dans son ouvrage, qui avait lieu généralement la nuit, elle cessait ses travaux. Ainsi, il manque une pierre sur la flèche de Niort ou une fenêtre sur l’église de Parthenay.

  38. emmanuel dit :

    http://www.latribune.fr/blogs/british-blog/20100722trib000532785/petite-lecon-d-economies-pour-l-elysee.html

    « Nicolas Sarkozy devrait en prendre de la graine: quand il se déplace à l’étranger, David Cameron le fait en avion de ligne ou en train.

    Besoin de faire passer un message de rigueur? Inquiet d’avoir une image aussi riche qu’une héritière L’Oréal? Envie d’un rapprochement avec les médias? David Cameron pourrait sans doute donner quelques leçons à Nicolas Sarkozy.

    Pour son premier déplacement officiel aux Etats-Unis, dont plus d’une heure de tête à tête avec Barack Obama, le premier ministre britannique avait fait les choses en petit, volontairement. Le trajet en avion jusqu’à Washington s’est fait dans un vol commercial de British Airways. Et pas en première classe, mais en classe affaires. « Très confortable », a tenu a rassuré David Cameron.

    Et après la Maison Blanche, direction New York… en train. L’Amtrak de 11h00 a emmené sa petite bande et les journalistes le suivant jusqu’à la Grosse Pomme. Au menu, un hot dog avec Michael Bloomberg, le maire (milliardaire) de la ville. Poussant peut-être le symbole un peu loin, David Cameron a choisi de prendre sa saucisse chaude sans moutarde ni ketchup, mais simplement nature. A moins que cela ne soit un symbole du goût culinaire britannique…

    Il parait que cela a fait économiser 200000 livres au contribuable britannique (dont moi, donc). Soit 0,00013% du déficit de l’Etat britannique. Mais en terme d’images, cela vaut des millions de publicité gratuite. Et les journalistes l’ont ainsi suivi à la trace, n’étant jamais très loin du big boss. Très bon pour lier des liens.

    Alors, Nicolas, à quand un vol Air France classe affaires pour un prochain déplacement? En plus, c’est plus confortable pour les petits…

    Eric Albert, à Londres »

  39. Claude dit :

    Bonsoir Mélusine, Jacques et Jany,

    Vous vous trompez. La violence ne grandit pas en France.
    Elle est plus médiatisée qu’avant c’est tout. On peut seulement se demander pourquoi certains aiment à caricaturer le phénomène (je ne me pose pas la question, je le sais bien pourquoi : quand on a un chien à tuer on lui invente la rage).

    C’est comme si vous lisiez le journal avec une loupe et que vous soyez scandalisés pas la taille des caractères. Remettez les choses à leurs dimensions. Soyez des citoyens majeurs en ayant l’inintelligence (que vous avez par ailleurs, alors ça doit pas être bien difficile) de vérifier les chiffres officiels avérés avant de croire ceux qui vous abusent.

    C’est d’ailleurs bien parce que les gangs ont du mal à opérer qu’ils essayent bêtement de regagner du terrain sur la police. S’ils veulent vraiment regagner du terrain ils devront longuement attendre le retour de la permissivité et de la démagogie au pouvoir avec M. Aubry ou une autre. Essayez de trouver un rom ou un dealer de droite et on en reparlera.

    Merci Alain pour ces chiffres que je viens de découvrir dans votre commentaire et qui rétablissent la vérité qui ne plait pas à tout le monde.

    Cordialement,
    Claude

    PS – Merci à Jany de nous rafraichir la mémoire en racontant l’histoire de ma voisine Mélusine de Lusignan (en villégiature à Brocéliande selon les dernières nouvelles qu’elle nous a données).

  40. Claude dit :

    Désolé,

    Quand je tape trop vite j’ai les doigts qui « rebondissent » : il faut bien sûr lire :
    « Soyez des citoyens majeurs en ayant l’intelligence (que vous avez par ailleurs, alors ça doit pas être bien difficile) de vérifier les chiffres officiels avérés avant de croire ceux qui vous abusent.

    Il ne me viendrait bien sur pas à l’idée de conseiller la moindre inintelligence à qui que ce soit. Il y en a déjà trop ailleurs qu’ici. Désolé pour ceux qui se sont offusqués à juste titre avant de lire ma correction. Les plus indulgents auront corrigé d’eux même.

    J’ai honte.
    Cordialement,
    Claude

  41. jany guiot dit :

    Lu dans Le Figaro

    Bruno Cremer,
    une force nonchalante

    Mots clés : cinéma, Maigret, Cremer

    Par Brigitte Baudin
    08/08/2010 | Mise à jour : 23:36 Réactions (6)
    Bruno Crémer a incarnéle rôle du commissaire Maigret de 1991 à 2005 (55 épisodes). Crédits photo : LEROUX PHILIPPE/SIPA
    Le comédien a succombé samedi au cancer contre lequel il luttait depuis de longues années. Il avait 80 ans.

    Il a été l’inoubliable adjudant Willsdorf de La 317e Section, de Pierre Schoendoerffer, un acteur de théâtre de premier plan et un impressionnant commissaire Maigret, œil ironique et cœur plein d’humanité, allure massive du chêne et fragilité du roseau. Bruno Crémer a un menton volontaire, un profil d’aigle, un œil bleu où brille toujours une petite flamme amusée, les dents du bonheur. Une carrure de footballeur américain qui l’impose vite, au cinéma, dans des personnages de militaire, voyou, baroudeur de tout poil. Un contre-emploi pour cet acteur à la nature nonchalante, au jeu subtil et à l’humour badin. Au parcours du combattant, Bruno Crémer préfère la rêverie dans la solitude d’un coin tranquille, les yeux perdus dans la fumée de son éternel cigare. Jouisseur, contemplatif, charmeur, il aime les femmes, la bonne chère, la sieste, un beau coucher de soleil. Le théâtre, sa véritable passion, lui offre heureusement des rôles à sa mesure, dans des ­registres variés.

    **********
    Un au revoir a ce grand artiste qui a su se rapprocher de nous…Nous ne l’oublierons pas et je suis sur que nous le reverrons sur notre petit ecran nous faire rentrer dans son jeu « d’acteur accompli »

    Bien cordialement,

    jany

  42. jany guiot dit :

    Lu dans Le Figaro

    Lefebvre : «La sécurité, un enjeu de justice sociale»

    Mots clés : sécurité, Frédéric Lefebvre

    Par Judith Waintraub
    08/08/2010 | Mise à jour : 19:40 Réactions (58)
    « La gauche se sert de l’affaire Bettencourt pour faire diversion, parce qu’elle n’a pas le courage de prendre position sur la délinquance, comme sur les retraites » , souligne Frédéric Lefebvre. Crédits photo : Le Figaro
    INTERVIEW – Conseiller régional d’Ile-de-France, le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre reproche aux maires socialistes de ne pas jouer leur rôle de «pivot de la police de proximité».

    LE FIGARO. – La relance du débat sur l’insécurité marque-t-elle le début de la campagne présidentielle de 2012 ?

    Frédéric LEFEBVRE. – Ce ne sont pas les politiques qui ont relancé ce débat, c’est la réalité qui impose d’agir. La sécurité a été un enjeu en 2002 car la délinquance générale avait augmenté de 15 % après les années Jospin et il a fallu toute l’énergie de Nicolas Sarkozy pour inverser la vapeur. Résultat, après huit ans : la délinquance a baissé de 17,5 %. Mais la très forte abstention aux régionales a traduit de nouvelles attentes des Français, notamment sur la question des gens du voyage et des Roms. Ils veulent aussi une fermeté totale contre l’économie souterraine, cancer des sociétés modernes auquel nous avons décidé de déclarer la guerre.

    Face à cette très grande attente, le tournant pris par Nicolas Sarkozy dans son discours de Grenoble n’est-il pas trop tardif ?

    On ne peut pas parler de tournant mais de nouvelle étape. Depuis 2002, beaucoup ont été franchies dans la guerre contre l’insécurité. Des flash-ball aux peines planchers pour les multirécidivistes en passant par la réorganisation police-gendarmerie. Sans oublier le maire, qui s’est vu donner, en plus de ses pouvoirs de police, de nouveaux outils de prévention de la délinquance. Les socialistes nous rebattent les oreilles avec la police de proximité, mais dans les villes qu’ils gèrent, ils refusent souvent, par idéologie, d’utiliser les polices municipales, la vidéoprotection, le rappel à la loi pour les mineurs délinquants, alors que le maire est le pivot de la police de proximité. Le combat contre la voyoucratie doit être celui de la société tout entière, État et élus locaux.

    Les politiques seraient-ils plus frileux que l’opinion en matière de répression ?

    Pas tous. C’est le petit monde politicomédiatique qui reste sourd aux attentes du peuple. Nicolas Sarkozy a eu beaucoup de bâtons dans les roues depuis 2002, mis par une gauche qui est dans un déni tactique de la réalité pour faire monter le FN et n’a pas tiré les leçons de la présidentielle quand ce dernier l’a dépassée, mais aussi par une partie de la majorité, heureusement de plus en plus isolée.

    La gauche a-t-elle tort de vous accuser d’occuper le terrain de la sécurité pour faire oublier l’affaire Bettencourt ?

    Il est quand même singulier de nous reprocher de répondre aux attentes des Français ! Il ne faut pas inverser les rôles. C’est la gauche qui se sert de cette affaire pour faire diversion, parce qu’elle n’a pas le courage de prendre position sur la délinquance, comme sur les retraites. En démolissant les personnes ils éloignent les Français de la politique. En diabolisant en permanence les questions qui touchent à la sécurité ou à l’immigration ils participent à l’exaspération de millions de Français. La gauche commet une faute lourde car la sécurité est un enjeu de justice pénale mais aussi de justice sociale. Ce sont les plus modestes qui sont les plus exposés.

  43. jany guiot dit :

    Il est important que chacun lise l’actualité des dirigeants de l’UMP avec une certaine acuité, nous le voyons ci-dessus Mr Frederic Lefevre défend la sécurité des français, pas au nom du FN, mais pour des valeurs de progrès…

    Il dit  » La gauche commet une faute lourde car la sécurité est un enjeu de justice pénale mais aussi de justice sociale. Ce sont les plus modestes qui sont les plus exposés. »

    Merci au Président Nicolas Sarkozy, au gouvernement, au Ministre Brice Hortefeux, aux dirigeants de l’UMP, de mettre tout en oeuvre pour revenir a l’Etat de droit en France.

    Je sais qu’ils defendent les valeurs de justice pour tous.

    Bien cordialement,

    jany guiot

  44. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Claude,

    Je suis désolé mais vous avez mal interprété mon billet. Quand je disais que la violence était grandissante dans notre Pays pour répondre aux propos de Carole, je ne parlais pas de chiffres que je connais aussi bien que vous. Je voulais simplement dire que la violence se développait en intensité, j’ai d’ailleurs parlé de gratuité, aujourd’hui ce n’est plus un simple coup de poing, maintenant on s’acharne, on envoie la victime à l’hôpital et parfois au-delà malheureusement.

    Cordialement

    Jacques

  45. Ernest Gransagne dit :

    Merci Jany d’avoir retracé ici la légende de la poitevine Mélusine.

    Beaucoup ne la connaisse pas, d’autres se « l’accapare » à tort…

    Bruno Cremer a tourné également un film magnifique : avec Vanessa Paradis dans un de ses meilleurs rôles – les noces blanches – C’est superbe …

    Et non Emmanuel, je n’ai pas dit que j’étais « pour » la peine de mort.

    J’ai dit par contre que le choix « n’était pas si simple » et que même les USA n’avaient pas encore tranché.

    Je pense aussi, profondément, que nous devrions penser de manière plus juste, aux victimes, avant de toujours mettre les coupables en situation de souffrance…

    Dire cela ne veut pas dire que l’on fait partie des extrèmes, mais que l’on défend tout simplement un raisonnement logique.

    Or la logique est absente chez les gens de gauche, chez ceux qui se font entendre, en tous cas.

    On peut toujours rétorquer qu’est-ce que la logique ?

    C’est simple : faire tout ce qui contribue à ne pas nuire à son prochain. Fastoche non ?

  46. Claude dit :

    Bonjour Jacques,

    Vous avez raison. Désolé, c’est mon travers de ne jamais rien comprendre à rien. Et comme, à mon âge, on n’y changera rien je vais en profiter pour dire que vous vous trompez encore. Même l’intensité des crimes n’a pas globalement changée. Il y a ici ou là des faits divers plus tonitruants que d’autre comme par le passé. Leur nombre diminue. Il faut qu’il diminue encore. Quand vous êtes ému par un crime encore plus sordide et encore plus horrible c’est parce que vous lisez le journal avec une loupe et que vous venez de tomber sur un gros titre qui n’aurait même pas été publié il y a 15 ans.

    Alors, on peut, dans un soucis d’objectivité, essayer de comparer la cruauté de ceux qui, naguère, brulaient les pieds des gens chez eux pour leur faire avouer l’endroit de leurs économies avec la perversité de ceux qui brulent leurs victimes avec des cigarettes pour obtenir leur code de CB. Valait-il mieux avoir à faire avec un coupe jarret près de Notre-Dame ou à un pickpocket dans le métro ? Vous pourrez toujours me chinoiser sur des crimes d’aujourd’hui qui n’existaient pas hier mais il y en a d’hier qui ont disparus aujourd’hui.

    Et c’est plutôt la discrétion d’hier qu’il faut déplorer que la médiatisation d’aujourd’hui. Mais rien n’empêche des gens comme vous et moi de remettre les choses en perspective. Et de ne pas affoler un peu plus une opinion publique prompte à s’affoler pour pas grand chose et à reprocher au gouvernement tout ce qui ne va pas et surtout tout ce qui va bien et que ça pourrait ne pas durer.

    Mais je comprends que quelqu’un qui est plus confronté que d’autres à la violence ait l’impression qu’il est submergé.

    Alors contrairement à ce que l’on dit, souvent par complaisance et quelques fois pour ajouter de la morosité ou de la confusion là où il n’y en a pas besoin :
    - Globalement la violence diminue en France (certes pas assez vite),
    - Globalement le pouvoir d’achat a augmenté depuis 2007 (certes pas assez),
    - Globalement l’image de la France des français s’est améliorée dans le monde (certes il y a encore des progrès à faire),
    - Globalement la pollution de l’atmosphère diminue en France (certes il y a encore trop de saloperies filtrables dans notre air et on accroit tous les jours la pollution des sols et on continue à tuer les abeilles plus indispensables pour notre survie que les ours blancs),
    - Globalement la qualité des choses et le soin qu’on leur accorde a augmenté et nos ingénieurs ne sont pas laxistes (certes il y a encore des possibilités d’améliorer tous les processus),
    - les entreprises françaises font de moins en moins de profit parce qu’on leur impute des charges qui incombent aux ménages et l’emploi s’en ressent. Un milliard de bénéfice ça ne veut rien dire quand ça se rapporte à 100 milliards de chiffres d’affaires.
    - en France, les pauvres s’enrichissent aussi (certes moins que les riches mais a peu près autant en proportion de leur richesse de départ) Il faut simplement avoir en tête que le seuil de pauvreté croit avec la richesse du pays d’une manière exactement proportionnelle alors que la richesse des pauvres croit un peu moins vite.
    - les financements occultes des partis politiques par chèque révélés par des écoutes sauvages ne peuvent pas rester occultes plus que quelques minutes.
    - le prix du pain ne va pas subir de grands changement suite à la montée des cours du blé parce que la farine n’intervient que pour 5% dans le prix du pain, que le prix du blé n’intervient que pour 1/3 dans le prix de la farine, que les marchés lissent les hausses et les baisse grâce à l’inertie des intervenants et que par conséquent une hausse de 14 euros du prix de la tonne de blé ne va théoriquement provoquer qu’une hausse de 7% x 33% x 5% = un peu plus de 0,1%
    - il a déjà fait plus chaud que maintenant, les ours blancs n’ont pas disparus et les glaciers disparaissent puis réapparaissent au fil du temps sans que la terre s’arrête de tourner quelle que soit la quantité de CO2 absorbée ou rejetée par les océans pour maintenir une concentration terrestre toujours à peu près constante (mais avec une teneur en vapeur d’eau très variable)

    Je vous laisse faire l’inventaire de toutes les exagérations qui courent ici ou là et d’aller rechercher les informations propres à rétablir quelques vérités.

    La question qui se pose le plus cruellement est celle ci : « que resterait-il au monde si toutes les raisons de s’angoisser pour rien disparaissaient subitement ? ». La réponse est déjà assez désespérante pour ne rien lui ajouter : en plus de la déprime provoquée par la disparition des fausses angoisses, il nous restera les vrais raisons d’être inquiets (guerres en tout genre, apocalypses nucléaires, salage des nappes phréatiques, mort des abeilles, empoisonnement de nos sols, mort de Dieu, fin de l’espèce humaine, disparition du système solaire, Bing bang, etc.).

    Et puis disons nous aussi que dans une classe de 6 milliards d’élèves, même si en proportion c’est plus calme, le chahut est un peu plus audible que dans une classe de quelques milers d’élèves comme au temps de nos arrières, arrières, arrières ancêtres (et où, contrairement à l’idée reçue, ils ne se tapaient pas trop les uns sur les autres).

    Alors ?

    Alors, n’ajoutons pas l’angoisse à l’angoisse.

    Cordialement,
    Claude

  47. emmanuel dit :

    Merci Monsieur le Président.
    « EXCLUSIF Electricité : la hausse des tarifs d’EDF atteindra plus de 9% pour 500.000 clients »

    Il faut au moins cela pour payer les 1,4millions de salaire de votre copain Proglio…

  48. jany guiot dit :

    « Fais n’importe quoi, mais tires-en de la joie. »
    Henry Miller

  49. jany guiot dit :

    Le Ramadan va commencer pour les musulmans du monde…
    Que ce mois soit sous le signe du recueillement et de l’ouverture sur la comprehension de l’autre…

    jany guiot

  50. jany guiot dit :

    Lu dans Le Figaro

    Gouvernement: une rentrée agitée
    AFP
    10/08/2010 | Mise à jour : 13:52 Réagir La rentrée s’annonce agitée pour un gouvernement en sursis chargé, dans un contexte difficile, de s’attaquer aux derniers grands chantiers du quinquennat Sarkozy, avec en point d’orgue la réforme des retraites et la très décriée déchéance de la nationalité.

    Le coup d’envoi sera donné dès le 25 août avec le premier conseil des ministres et c’est le 7 septembre, en ouverture de session extraordinaire du Parlement, que les députés reprendront, après un tour de chauffe en juillet, la réforme des retraites.
    Le débat s’annonce mouvementé en séance publique. S’il a déjà indiqué qu’il serait inflexible sur le recul de l’âge de départ à la retraite de 60 à 62 ans, le gouvernement a laissé la porte ouverte à la discussion sur d’autres sujets, comme la pénibilité ou les carrières longues.

    Le succès de la mobilisation à laquelle appellent le même jour tous les syndicats déterminera pour une grande part la marge de manoeuvre d’Eric Woerth.
    La réforme s’inscrit dans un contexte difficile, menée par un gouvernement qui se sait en sursis avec l’annonce prévue d’un remaniement à l’automne et les soubresauts attendus de l’affaire Woerth/Bettencourt. L’opposition devrait ainsi poursuivre ses attaques pour fragiliser le ministre du Travail.

    Deuxième grand chantier : la sécurité, avec des propositions de Nicolas Sarkozy examinées par le Sénat à partir du 7 septembre dans le cadre de la LOPPSI, puis la nouvelle loi sur l’immigration présentée le 27 septembre à l’Assemblée.

    Le ministre de l’Immigration, Eric Besson, présentera deux amendements, l’un sur la déchéance de la nationalité, l’autre sur l’attribution de la nationalité française aux immigrés de la deuxième génération.

    Cette mesure controversée – voire inconstitutionnelle pour certains – devrait nourrir le débat, né au coeur de l’été avec le « discours de Grenoble » de M. Sarkozy, même si la gauche veut éviter un « piège » tendu par la droite.
    Ce onzième texte sur la sécurité ou l’immigration depuis 2002 devrait être suivi d’un douzième, présenté par Eric Ciotti (UMP) sur la condamnation pénale des parents de mineurs délinquants.

    Gros chantier économique de la rentrée: le vote du budget. Celui de 2011 sera « très difficile », a répété le Premier ministre François Fillon, car « il s’agit de réduire les déficits » en chassant notamment les niches fiscales, opération pour le moins délicate à deux ans de nouvelles échéances électorales. Economies encore pour tenter de réduire le déficit du budget de la Sécurité sociale dont l’examen suivra.
    **********************
    Pourquoi faudrait-il selon les medias que la rentrée soit « agitée » ?

    Le Président de la République Nicolas Sarkozy et le gouvernement sont à l’écoute des français et surtout travaillent au devenir de ceux-ci…
    La reforme des retraites est très importante, le gouvernement y travaille et les Assemblées vont aussi y réfléchir dans le cadre de leurs institutions…

    Il y a aussi toute la dynamique industrielle qui va reprendre, nous le voyons un peu partout dans le monde cela redémarre…Nous devons accompagner cette reprise tout en n’oubliant pas l’aspect social.

    Il y a la lutte contre l’insécurité qui est une plaie pour beaucoup de nos contemporains, le gouvernement y veille et compte légiférer pour que notre nation puisse retrouver son unité et le bonheur de vivre ensemble…

    Pourquoi vouloir parler de « rentrée agitée » ?

    Le Président de la République Nicolas Sarkozy et le gouvernement doivent privilégier le « dialogue » avec tous les partenaires sociaux pour que nous trouvions un chemin apaise a l’automne…
    Il y a des impératifs de gestion qu’il est important que les français connaissent pour mieux comprendre ce qui guide les choix des élus…
    Nous devons veiller à conserver une certaine cohésion sociale en n’oubliant pas les difficultés que rencontrent les français dans ce temps de crise…

    Si nous n’agitons pas les esprits, il n’y a aucune raison que la rentrée soit agitée…
    Il est donc important de montrer un « discours confiant et d’apaisement » pour une France qui attend des jours meilleurs….

    Pourquoi pas un printemps des idées a l’automne !
    Réfléchir à une nouvelle « Démocratie Humaniste de Progrès » qui montrerait a tous un nouveau chemin d’éveil et d’espoir dans le devenir…

    Bien cordialement,

    jany guiot

  51. Houm dit :

    Bonjour,
    Ayez du courage et intervenez dans la polemique cree par N. Sarkozy concernant le lien entre immigration et insecurite.

    Je suis tres curieux de mesurer l’ homme d’etat que vous pretendez etre.

    Merci d’ avance

    Houm

  52. Dr Ludovic Zanker dit :

    Cher Monsieur le Sénateur,
    Cher Jean Pierre Raffarin,

    Un dernier petit passage, sur votre blog avant que moi cette semaine je prenne quelques semaines de repos.
    Je tenais à vous souhaitez de bonnes vacances, avant la terrible reprise des réformes à la rentrée au Sénat.

    Je vous joints mes cordiales amitiés.

    Dr Ludovic Zanker

  53. jany guiot dit :

    L’expression de l’être

    Nous naissons tous avec un ensemble de valeurs qui nous composent, elles trouvent leurs racines dans le code génétique, dans l’expression de l’être de nos ancêtres, de nos parents, dans les traditions, dans l’environnement global (passe ou présent), c’est-à-dire le domaine social, sociétal et environnemental…C’est notre condition primordiale qui fait que nous sommes si différents dans notre approche de la vie…

    Nous ne naissons pas libre, nous naissons dans la relation avec un environnement global qui s’exprime dans l’expression générale de notre être.

    Prendre conscience de l’expression générale de l’être dans l’existence, qu’elle soit au niveau du corps comme au niveau de l’esprit, peut permettre de trouver un chemin d’émancipation de notre conditionnement primordiale.

    Il est important de trouver l’harmonie dans son environnement global…
    La première prise de conscience peut se faire au travers le schéma corporel qui est lie à l’état mental…
    Prendre conscience des raideurs, des maux, des limitations, c’est retrouver les frictions du passe qui nous empêchent de vivre le présent dans une expression plus épanouie.
    Prendre conscience de nos moyens de communication, parler, voir, sentir, entendre…c’est aussi découvrir nos frictions, nos refus, nos peurs dans la relation à ce même environnement.

    Cette prise de conscience générale nécessite du temps car elle est liée au cheminement de notre vie…
    Elle va de la pierre brute aux valeurs plus fines et subtiles…

    L’éducation est importante, souvent les familles bousculées par la vie, par le stress, n’ont pas les moyens de la prise de conscience…L’école ou les associations peuvent aider a cela…

    Apprendre à un enfant à se tenir, à s’exprimer, à respecter, a faire ses devoirs, a découvrir ses dons, a participer, etc.…sont pourtant des choses simples…Mais la société semble l’oublier…

    Le chemin est le même que ce soit pour les enfants ou pour les adultes, nous devons retrouver une expression plus en harmonie avec l’environnement global au travers la reconnaissance de chacun, dans son expression, dans ses différences…

    Le dialogue a une haute valeur initiatique car il permet a chacun de trouver son espace de reconnaissance tout en acceptant celui de l’autre comme continuité de son expression.

    Je parle souvent de « la démocratie humaniste de progrès » car elle exprime toute la dynamique nécessaire pour qu’une société s’éveille au travers le dialogue dans un cadre d’échanges admis par tous…
    Un dialogue au niveau de la cite
    Un dialogue au niveau de l’entreprise, au travers la représentativité qui est la reconnaissance de chacun et son droit au chapitre, que ce soit dans la gestion ou tout ce qui relève de la prospective ou projective…

    Il est possible d’aider a l’harmonisation de l’expression de l’être ou d’une société en promulguant le dialogue et d’amener par la même « la confiance »…

    Inacheve…

    Bien cordialement,

    jany guiot

  54. Mistral dit :

    @Mary,

    je partage votre opinion sur emmanuel qui est un peu pénible.

    Il vient sur ce blog ouvert et démocratique pour déverser sa haine du président et ne répond jamais quand on lui oppose un argument.

    Il pense certainement comme son mentor que nous sommes des imbéciles et qu’à force de nous répéter que le président est nul, on finira par le croire.

    La haine n’est pas un programme. Le bourrage de crane n’est pas de la conviction.

  55. jany guiot dit :

    … quand on veut justifier une mauvaise action, on trouve toujours de bons arguments.
    Les roses de septembre
    Citations de André Maurois…

  56. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Claude,

    Comme toujours, je m’aperçois que vous voulez avoir encore le dernier mot. Je vous rappelle cependant que vous n‘êtes plus devant un auditoire d‘élèves. Aussi, je n’insisterais donc pas tant cet échange devient stérile.

    J’ajoute cependant qu’il est très regrettable qu’un « homme de votre âge » ne sache pas placé l’être humain en sa qualité au centre des débats. Personnellement, le nombre de ces actes de violence tomberait encore qu’à une seule unité, ça serait encore trop.

    Cordialement

    Jacques

  57. Mistral dit :

    Qui est « Gilles Retière ».

    C’est le maire de Rézé commune de Loire atlantique.

    Et que fait le Maire pendant les vacances ?

    Il se promène en Inde.

    « http://www.leparisien.fr/faits-divers/l-appel-au-secours-du-maire-de-reze-12-08-2010-1029245.php »

    A ses frais ou aux frais du contribuable ????

    Si c’est à ses frais, bravo !

    Passer ses vacances pour voir le travail d’une association en Inde, très bien. Félicitation Monsieur le Maire !

    Si c’est au frais du contribuable pour lui et sa femme, c’est une preuve de plus de la gabegie qui règne dans ce pays ou pendant que les déficit se creuse, un certain nombre d’élus locaux se croient encore permis de vivre au crochet des contribuables …

    Tout comme un certain nombre de fonctionnaires ne font pas le travail pour lequel ils sont payés.

    Mais chut, il ne faut pas dire cela en France, c’est interdit.

    Par contre sortir en une que le président est un voyou au nom de la liberté d’expression , ça c’est bien et c’est autorisé.

    Ecœurant …

  58. Carole dit :

    Cher Jacques,

    Vous avez raison, j’aurais pu souligner la victoire de ces jeunes sportifs tout comme monsieur Raffarin et vous tous. Félicitations à eux et à ces nouvelles médailles que nous avons eu le plaisir de leur voir attribuées hier.
    Jacques, je suis allée visiter vos sites sur la Marine, quelle richesse de vocabulaire, je l’ignorais.
    Pour info, je ne passerai pas l’Equateur en bâteau, l’avion me suffit. Ca remue énormément et en voilier, je n’ose imaginer ce que cela pourrait donner, surtout avec de jeunes enfants à bord.

    Concernant l’insécurité qui n’est pas un bruit de coursive ~o^, la bonne question à se poser serait : Pourquoi les médias en parlent-ils à présent ?
    Je ne suis pas maîtresse d’école, mais il me semble :

    1 Certains blogs et journaux (faits divers) en parlent, donc nos médias nationaux à la langue de bois, sont obligés de relater l’info. Merci le web.
    2 Les agressions sont de plus en plus violentes.
    3 Tout le monde ne vit pas dans le Jura et beaucoup de francais partagent au quotidien ces agressions.
    4 Les chiffres. Je me pose souvent cette question : sont-ils en baisse ou bien sont-ils si dispersés avec critères de sélection, que l’on ne nous donnerait pas la réalité ? Un peu, comme ces proviseurs qui cachent incivilités ou violence dans leur établissement afin que le Ministère puisse les « féliciter » sur la bonne tenue de leurs écoles.
    5 Je trouve « osé » de comparer les bandits de grand chemins que nous avions autrefois et la situation d’aujourd’hui. Les moyens en détection, en infiltration, en technologie…… n’ont strictement rien à voir.
    6 La banalisation de la violence qui est en train de naître, c’est une banalisation par la peur. La preuve, si l’on dénonce quoi que se soit, à l’encontre du courant des manipulateurs de gauche, on est faciste, FN…..etc (bouée de secours la Halde et cie) !
    7 On est en train de nous faire une salade pitoyable en mixant Vichy, les heures les plus sombres de notre histoire et tout le tintouin. Finalement, vouloir sauvegarder le pays serait une trahison à ceux qui prétendent détenir la bonne parole (encore la gauche). Eh bien désolée pour ceux qui en sont convaincus, mais je n’arrêterai pas de dénoncer ce que j’entends et qui me navre concernant l’insécurité en France.
    8 J’ai approuvé le discours de N Sarkozy concernant l’insécurité et les moyens que B Hortefeux est en train de mettre en place. Un bémol : la justice va-t-elle enfin faire le job pour laquelle elle est désignée.
    9 Mitterand n’avait pas internet, il pouvait cacher, manipuler l’opinion. Maintenant c’est impossible.
    10 La liste serait hyper longue, donc je m’arrête.

    Et pour essayer de répondre à la question d’Ernest sur le Président de la république sur la haine et sa personne :

    Il a été élu avec 53% des voix mais malheureusement pour lui, il a OSER s’afficher avec des industriels. Vous vous rendez compte !!!! Il se serait afficher avec toutes ces assos de m(bip), alors là, il aurait été le champion des pleurnicheurs et assistés de l’ Etat.
    Déjà pendant la campagne, c’était TSS, rappelez-vous. Même S Royale y était allée de sa petite charge, en disant que si NS était élu, les banlieues allaient se soulever.
    Puis, il a été jugé sur sa taille, sa montre, son divorce, son comportement…… et j’en passe.
    La jalousie morbide et planifiée de la gauche (avec la complicité de certains médias) a fait le reste.
    Durant 18 mois, tout allait à peu près, ses électeurs espéraient.
    Puis les taxes et retaxes, l’ouverture (bingo le nez dans le mur), le G (je ne sais plus combien avec ses favoris) à l’Elysée, les erreurs de com, Fillon écarté, la crise, les banques, le désemploi, les banlieues, la DETTE, les sous-marins à l’intérieur même de l’UMP qui ont fait le jeu de la Gauche et des médias, la fermeté envolée, ses dicours impactants pendant la campagne envolés……. bref un tas d’erreurs qui a fait le petit-déj d’une gauche en réanimation.
    Et le francais versatile et mal informé (et pour cause) est déboussolé. Ce francais qui attend du travail, veut voir un horizon plus clair, qui en a ras le bol que l’on lui dise que les talents sont dans les banlieues et non dans la Creuse où le Périgord, ce même francais gronde.
    Et chacun, suivant ses convictions personnelles hurle.
    La France d’en bas en a tout simplement ras le bol que Paris via la tv (guignols de psy d’acteurs/assos/phylos) parle au nom de tous. Mais, il ne faut pas se tromper, le francais en général n’admet pas ce lynchage individuel, ce n’est pas dans ses valeurs.
    Il me semble que le francais juge le résultat économique de la France, et refuse le flot d’injures dont est victime le Président et son gouvernement. Mais le francais n’a pas le choix, ce sont les médias qui sont les maîtres de l’info à sens unique et avec eux la médiocrité de l’opposition.
    Donc, le francais ne pense plus, lit les gros titres incendiaires de certains journaux et la propagande gagne du terrain. Et vu les résultats économiques, la machine s’est emballée.

    Bien cordialement.

  59. Carole dit :

    Tiens le FMI félicite la France, oh comme c’est amusant. Ce n’est pas ce même FMI qui n’avait pas vu venir la crise ?
    Ma confiance va plutôt vers la BRI. Je préfère sa supervision bancaire, moins hasardeuse. Eh oui, c’est bien elle qui exige un ratio aux fonds propres et une certaine qualité des prêts ! Ah les banques, ce n’était pas leur jour hier (comme en mai d’ailleurs), d’ailleurs leur santé est branlante en ce moment, pourrait-on dire !!!!!!!!.

    Les retraites : TB le discours de NS courant juillet. Mais alors cet incompétent de Pujadas, il n’a pas percuté.
    NS lui dit « ……. les retraites sont financées par l’emprunt…… », donc pour parler clairement : les retraites sont financées par le crédit. Les retraites sont payées à crédit. Et ce brave journaliste n’est même pas foutu de rebondir, pourtant il y avait de quoi. Le Président lui tend une perche et il ne trouve pas 2 mots pour s’emparer du sujet.
    Pourtant Woerth en avait parlé lui aussi. Eh ben voui, selon leurs prévisions, cette cata ne devait pas arriver avant 2030, mais maintenant elle est bien là.

    Que fait-on si les taux d’emprunt montent brutalement ?
    FMI ?
    Retraités sans retraites ?
    Fonctionnaires sans traitement ? Eh oui, DRAMATIQUEMENT ce seront eux les premiers touchés.

    Tout n’est pas rose, et il faudrait que l’ EU arrête de se cacher derrière ce paravent qu’est l’Allemagne.

    Et Bruxelles, ah Bruxelles, élus par personne, mais alors ils en ont des idées friandes pour gonfler leur portefeuille, Et un nouvel impôt européen, mais on rêve, et en pleine crise !
    Euh, les Etats souverains (si,si,si), ont-ils encore le droit à la parole ?

  60. Alain Soler dit :

    Houm nous parle de polémique…

    Chacun sait que le plus souvent, c’est la Misère sociale qui est à l’origine de la délinquance. Cette constatation n’est pas nouvelle dans le lien entre la délinquance et l’immigration où la misère est courante, il n’y a que les sourds pour ne pas vouloir entendre cette évidence dont NS n’est pas le découvreur:

    - C’est Miche Rocard qui en 1996 en faisait le constat de bon sens : « la France ne pouvait accueillir toute la misère du monde », du bon sens en effet mais qui demeura au stade de la parole.

    - C’est M. Malek Boutih également, président de SOS racisme qui a évoqué ainsi en 2002, la question de la délinquance des jeunes devant la commission d’enquête du Sénat
    « Beaucoup de raisons expliquent pourquoi il y a plus de « bronzés » que de blancs dans les centres de jeunes détenus, mais ce ne sont pas des éléments culturels ; ce ne sont pas des sourates du Coran ni leurs parents qui les poussent… »
    http://www.senat.fr/rap/r01-340-1/r01-340-117.html

    L’immigration ne peut être un guichet ouvert à tous les vents, chacun le reconnait ! Le laisser-faire l’aveuglement devant l’immigration clandestine et les régularisations massives entrainent plus de revenus pour les marchands d’esclaves clandestins, plus de misères – européennes- pour les immigrés et moins d’intégrations réussies pour ceux en situation régulière qui subissent cette situation.

    Le candidat Sarkozy expliquait ces éléments de bon sens pendant sa campagne, Houm ne l’a manifestement pas écouté ; il s’est engagé, en créant un ministère de l’immigration et de l’identité nationale à :

    - réguler l’immigration par une politique d’immigration choisie,
    - renvoyer les clandestins dans leurs pays – dignement avec pécule – et punir ces trafiquants d’êtres humains qui les exploitent,
    - dissuader les candidats à l’immigration par des accords bilatéraux avec les pays sources,
    - définir une règle commune européenne sur le traitement de l’immigration clandestine,
    - n’autoriser le regroupement familial qu’à des familles disposant d’un logement d’accueil correspondant pour des candidats parlant le français.

    Toutes les dispositions ci-dessus, firent l’objet de textes législatifs nationaux et européens, l’objectif de NS étant de permettre ainsi les meilleures conditions d’accueil et d’intégration pour les familles d’immigrées en situation régulière que nous acceptons sur le territoire nationale.

    Le choix c’est la meilleure chance pour ces candidats immigrants d’être correctement logés et de trouver un emploi dans le domaine d’activité choisi.

    L’immigration clandestine au contraire, outre qu’elle alimente des réseaux de trafic d’êtres humains, déverse sur notre territoire sans aucune préparation à l’accueil –sans logement – sans emploi (ou des emplois via la fraude, organisée par les réseaux en faux papiers et fausse identité sociale).
    Les clandestins économiques doivent être identifiés et renvoyés dans leurs pays après décision de justice (dans le cadre de nos lois).

    Les effets bénéfiques de cette politique d’immigration clarifiée se feront sentir dans les prochaines années, tant au niveau national qu’au niveau européen.

    Pour l’heure il faut, en effet, assumer le lourd passif de décennies de laxisme ayant entrainé une population émigrée en nombre important sans structures d’accueil, vivant dans des logements surpeuplés « le bruit et les odeurs : JC », où de nombreuses femmes ne parlent pas le français – leur interdisant toute autonomie et intégration, regroupés en de véritables ghettos.

    Il y a ceux qui entende bénéficier des efforts de la communauté nationale – 15 Mds € depuis 2005 consacrés à la politique de la Ville pour : rénover, étudier, se former et entreprendre le parcours difficile de l’emploi professionnel et puis il y a ceux qui se laissent aller dans l’assistanat et le travail clandestin voire la délinquance des trafics de stupéfiants et les violences maffieuses.

    Il faut que ces derniers sachent quelles sont les règles de notre société: nos droits et nos devoirs. Il faut qu’ils sachent qu’en situation de récidivistes, ou tirer à balles sur les autorités de l’Etat sont des actes qui auront des conséquences graves.
    Alain

  61. Claude dit :

    Jacques,

    Vous êtes un être humain fantastique et je vous place, vous et tous les autres Hommes au centre non seulement des débats mais de tout (plus que de dire, comme certains, »soyez beau et gentil comme moi, votre exemple », n’est ce pas là le vrai humanisme ?).

    Mes élèves ne propageant pas autant d’idées fausses que vous, je n’avais pas à revenir sans cesse sur des évidences faciles à vérifier. En propageant ces idées fausses vous faites le lit de ceux que vous prétendez ne pas être (socialistes et FN). Apprenez donc ce que vous voudriez m’apprendre, la modestie des opinions. Une opinion n’a des chances d’être fondée qu’après avoir au moins été vérifiée succinctement. Cela, je vous le concède, est une leçon que je faisais à mes élèves et que je fais encore à mes petits enfants (qui écoutent les autres, eux) et sur laquelle il est rare d’avoir à revenir. Le plus grand danger qui guette les Hommes en dehors des guerres et des maladies est la désinformation par excès d’informations non avérées (ou délibérément truquées). C’est le danger de mourir idiot.

    Claude

  62. ghislain dit :

    Monsieur le premier minitre,
    je vous sais attaché aux valeurs de l’humanisme .Vous representez aux yoeux des Français cettre droite centriste et modérée, Dans la derive securitaire actuelle qui foulle des pieds les bases même du pacte republicain que vous defendez depuis toujours, votre silence est assourdissant.
    Cordialement
    ghislain

  63. mélusine dit :

    Mélusine n’appartient pas uniquement au Poitou …même si la légende médiévale la situe sur cette région. Elle existe depuis bien plus longtemps…on peut l’associer à la Vouivre, aux déesses celtiques voire néolithiques, bref, elle est universelle et elle parcourt la Terre entière. Si les Lusignan se la sont appropriée, merci de rendre à Mélusine ce qui lui appartient : l’énergie de Vie !
    D’ailleurs la région Poitevine devrait mieux valoriser une fée aussi « créative » et « bâtisseuse ». Quand on a un tel trésor sur son territoire, il faut lui rendre hommage ! Mais aujourd’hui, on ne peut pas dire que des projets ambitieux ont vu le jour avec Mélusine comme guide fédérateur !

    http://www.mythofrancaise.asso.fr/mythes/figures/MEfiche.htm

  64. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Claude,

    J’aurais du être plus explicite dans mes propos, mais je m’aperçois que vous n’avez pas perçu ce que je voulais dire. Quand je disais « Je vous rappelle cependant que vous n‘êtes plus devant un auditoire d‘élèves » et je vous accorde le bénéfice de la déformation professionnelle, je ne parlais pas d’une leçon que auriez pu donner à vos élèves avec des idées pertinentes ou pas, je voulais simplement attirer votre attention sur le fait que : si vous pouviez dire à ceux-ci « vous vous trompez » ou « vous avez tort » votre fonction vous le permettait, vous ne pouvez pas le faire ici avec les intervenants du Carnet de Monsieur Raffarin, il y a une marque de respect, vous pourriez au moins avoir la décence d‘assortir ces affirmations de modération : « je pense que » ou « je ne partage pas votre point de vue » seraient les bienvenues. Nous sommes sur un site d’échanges de points de vue et ce n’est pas à vous de juger de la pertinence des propos de chacun, laissez donc à chaque lecteur de se faire son opinion sur votre point de vue ou sur le mien. Je respecte vos point de vue même si je ne les partage pas toujours, la moindre des choses est que vous appliquiez également cette règle et en agissant ainsi vous aurez peut-être beaucoup moins d’altercations avec de nombreux intervenants qui s’expriment sur ce carnet. Je vous ai déjà dit tout cela, il ne suffit pas de répondre « dont acte ! » et de ne pas en tenir compte.

    Pour le reste, point besoin d’en rajouter, Carole dans son dernier billet argumente très pertinemment sur la désinformation par excès d’informations non avérées (ou délibérément truquées) auxquelles vous auriez pu ajouter « avec des chiffres bien souvent erronés » à la base et non dans le calcul.

    Cordialement

    Jacques, un être humble et respectueux tout simplement.

  65. mélusine dit :

    A Carole, merci de me dire qui est « LE » français dont vous vous faites le porte-parole….. Vous devez le connaître personnellement… s’il vient « de la France d’ en bas », ça doit être un de vos copains ! Vous habitez en France, bien sûr ! dans les profondeurs des provinces les plus reculées…. Vous devriez comprendre que justement au fin fond de la campagne, quand les agriculteurs se lèvent à 5 h du mat pour aller au train des vaches, les exentricités de NS et de son épouse sont plutôt mal vues… ainsi que les chouchous présidentiels, les réglements de compte à OK-Elysée, les affaires Bettencourt, les agitations grippales mexicaines, les débordements de langage et les photos dans Paris-Match….

    A part ça, vous êtes vraiment marrante, l’archétype parfait pour un sketch !

    Mélusine

  66. gerard dit :

    Sur Europe 1
    Quelque 500 personnes ont manifesté dimanche à Djakarta, la capitale indonésienne, pour dénoncer l’extrémisme islamique et revendiquer la liberté de culte, ont rapporté des témoins. Plusieurs des attaques contre les chrétiens et les autres religions minoritaires sont le fait de groupes comme le Front des défenseurs de l’islam (FPI), un mouvement extrémiste. Si l’Indonésie est le pays musulman le plus peuplé au monde, l’État est officiellement laïque.

    Il est vrai que depuis les années 95-2000, nous voyons une évolution sensible prendre forme au sein de la société, dans les grandes villes, mais aussi dans les villages (kampung).
    Aujourd’hui, les jeunes filles portent le foulard dans la plupart des écoles de la république et les administrations font de même.
    Les écoles et universités protestantes ou catholiques restent des pôles de liberté.

    Il y a des villes qui arrivent a garder une certaine harmonie, elles ne sont pas nombreuses, nous pourrions mettre en avant Yogyakarta qui a pu garder ses traditions d’accueil, cette ville a un statut particulier, il y a aussi Magelang…et puis l’Ile de Bali qui est a majorité hindouiste, cette île défend ses traditions.

    Depuis le fameux « tsunami » la province d’Aceh s’est radicalisée et aujourd’hui l’intégrisme s’y est installe. Il n’est pas rare que des jeunes gens soient arrêtes pour un port de « jean » ou tout simplement qu’ils étaient ensemble…
    Dernièrement l’Etat indonésien a arrête des terroristes dans cette région.

    Le principe de laicite en Indonésie est le « Pancasila » qui admet l’expression des différences dans l’unité de la Nation pour tous.

    Cela n’empêche pas certains groupes obscurantistes de remettre en cause le principe du « Pancasila » en brûlant des églises ou en refusant la liberté de culte qui est admis dans le « Pancasila »

    Souhaitons que l’Etat indonésien pourra contenir la montée des intégrismes en maintenant une obligation de tolérance au sein de ses institutions…

    Cordialement,

  67. jany guiot dit :

    Lu dans Le Figaro…
    Le gruyère est suisse, c’est officiel
    Les producteurs français de gruyère (à trous) ont renoncé à se battre contre les suisses, seuls titulaires d’une protection d’appellation d’origine au niveau européen pour ce fromage (sans trou).
    ********
    Ce n’est pas grave, nous avons des fromages extraordinaires dans le Jura et le Doubs….
    Des valeurs du terroir qui témoignent de la richesse de nos traditions…

    Imaginez-vous entre amis, avec ces délices du terroir accompagnes d’un « Poulsard » ou d’un « Château Chalon », d’un vin d’Arbois au fameux vin de paille…
    Imaginez ces paysages de montagnes qui vous grisent d’un sentiment de bonheur…

    Fromage de Comté (information du site Interfrance)

    C’est le plus célèbre des fromages du massif jurassien. Quatre à douze mois d’affinage en caves tempérées font du Comté un grand fromage onctueux et fruité, à l’arôme et au goût de noisette inimitable. Sa pâte est souple avec quelques trous de petites tailles.
    C’est un fromage naturel, produit sans additif ni colorant, fabriqué artisanalement dans de petits ateliers, nommés fruitières. 500 litres de lait sont nécessaires à la fabrication d’un Comté, pesant environ 40 Kg.
    Poligny est la capitale du Comté, où un musée lui est consacré. Cependant, rien ne remplace la visite d’une fromagerie en activité.
    Conseil : Il est présent dans de nombreux plats régionaux, comme la fondue, les gratins et les salades, auxquels il donne une saveur exceptionnelle. Il est l’un des rares fromages à se marier aussi bien avec le vin blanc que le vin rouge.

    Bleu de Gex ou Septmoncel

    Il est issu des plus hauts paturages de la montagne du Haut Jura, où sa fabrication, encore très artisanale, a conservé les méthodes traditionnelles. Son origine remonte au 13ème siècle. Le fromage est affiné en cave fraîche pendant trois semaines durant lesquelles la moisissure donne à la pâte sa couleur particulière, ivoire et bleu tendre. Il diffère des autres bleus par son goût nettement moins corsé mais de saveur plus parfumée.
    Conseil : Cette spécificité lui permet de servir de base à de nombreuses recettes et notamment la tourte et la fameuse raclette jurassienne. Il se marie avec les vins du Jura, rouges peu corsés ou rosés.

    Morbier

    C’est en 1875 que nait à Morbier, village du Haut-Jura, la fabrication de ce fromage. Sa pâte onctueuse, sa saveur et son odeur en font un fromage recherché par les connaisseurs. L’originalité du Morbier réside dans la raie noire située au milieu du fromage, faite à partir de suie de bois, qui l’empêchait autrefois de s’abîmer entre la traite du matin et celle du soir. Les meules pesant entre 6 et 7 Kg, s’affinent pendant 2 mois.
    Tip: Il doit être servi à température ambiante pour avoir toute sa saveur. Le Morbier fond aussi très bien comme dans le plat appelé « Morbiflette », composé de pommes de terre.

    Vacherin du Haut-Doubs
    ou Mont d’Or

    Fabriqué uniquement du 15 août au 31 mars, dans une zone précise délimitée par la source du Doubs (Mouthe), la frontière suisse et le Haut-Doubs. A base de lait de vache, le Mont d’Or est un fromage à pâte molle, entouré d’une écorce d’épicéa et se présente dans une boîte ronde en bois, d’où son goût caractéristique, délicat et fin.
    Conseil : Il est particulièrement apprécié en « fondue ». A four doux, il cuit dans sa boîte de bois avec juste un peu de vin blanc dans un trou creusé en son milieu et se déguste avec des pommes de terre et de la charcuterie.

    Edel de Cléron

    Fromage relativement récent, il porte le nom de son village de fabrication, Cléron, situé dans la Vallée de la Loue. Sa texture coulante est identique à celle de l’authentique Vacherin dont il a pris modèle mais il est fait avec du lait légèrement pasteurisé. Il est produit tout au long de l’année et se présente entouré d’une bande d’écorce aromatique et vendu dans une boîte en bois.
    Tip: Il se déguste comme le Vacherin, servi avec une cuillère ou passé au four.

    Cancoillote

    C’est un produit de tradition franc-comtoise, une spécialité fromagère de lait cru, écrémé et caillé (appelé le « méton »). Celui-ci est ensuite affiné et fondu accompagné d’eau, sel, beurre et aromates.
    Conseil : Bien conditionnée dans son pot fermé, elle est facile à transporter et se conserve sans problème au réfrigérateur. Elle se déguste à température ambiante sur du pain ou chaude accompagnée de saucisses ou de pommes de terre, ou comme une fondue.

    Raclette

    Ce fromage est traditionnellement fondu et la Raclette, plat du même nom, consiste à chauffer un morceau de fromage jusqu’à ce que le dessus fonde assez pour être raclé et étalé sur des pommes de terre à la vapeur, accompagnées de cornichons et charcuterie.
    Conseil : Un four à raclette peut aussi être utilisé. Le four est placé en milieu de table et chaque convive fait fondre son fromage dans une coupelle individuelle. Il faut compter environ 200 g par personne et s’accompagne d’un vin blanc frais.

    Gardons toujours en nous le goût du plaisir de la vie, celui de l’amitié, celui du partage des bons moments ensemble…
    Oublions le cholestérol l’espace d’une rencontre avec notre terroir…

    Mes amitiés,

    jany guiot

  68. mélusine dit :

    C’est sûr, avec les expulsions des Roms, la France peut être fière de son président ! NS aurait-il oublié qu’au Conseil de l’Europe on essaie de valoriser la culture Rom et le rapprochement avec les populations sédentaires ? En France, on privilégie la rencontre avec les CRS ! La musique des matraques, c’est quand même plus classe que le violon tsigane !

    http://www.coe.int/t/dg4/cultureheritage/culture/routes/roma_FR.asp?

  69. emmanuel dit :

    Que la droite représenté par certain ici ne s’inquiète pas.
    Bientôt Madame Betencourt va auditer nos comptes depuis son ile privé non déclaré…

    Un milliardaire pour auditer les finances publiques britanniques

    David Cameron a nommé Philip Green, propriétaire du géant du textile britannique Arcadia, à la tête d’une commission d’audit des dépenses publiques. Le milliardaire devra aussi proposer de nouvelles mesures d’économies budgétaires.
    LES ECHOS

    Le gouvernement britannique fait appel au monde des affaires pour auditer ses comptes. Le milliardaire Philip Green, propriétaire du groupe Arcadia, leader de l’habillement en Grande-Bretagne, a été choisi par David Cameron pour mener un audit sur les dépenses publiques des trois dernières années. En outre, alors que la nouvelle coalition s’est engagée à économiser 6,2 milliards de livres sur l’année 2010, le milliardaire devra proposer de nouvelles mesures d’économies, pour s’attaquer aux 155 milliards de livres de déficit public. «Je vais mettre toute mon énergie dans cet audit, sachant combien la reprise économique est importante pour le pays (…) De ces économies dépendent le redémarrage de la croissance en Grande-Bretagne», a déclaré le magnat du textile.

    La nomination fait pourtant déjà naître la polémique outre-Manche. L’épouse du milliardaire possède en effet des comptes bancaires à Monaco. Vince Cable, secrétaire d’Etat au Commerce dans le gouvernement Cameron, avait été le premier à se saisir de l’affaire en 2005. Philip Green se défend de telles accusations : selon lui, l’évasion fiscale ne peut être avérée car sa famille ne réside pas au Royaume-Uni. Mais le milliardaire ne craint pas la pression des tabloïds anglais, dans lesquels il apparaît régulièrement en compagnie de mannequins… Son rapport devra, lui, être rendu en octobre. En même temps que le rapport du Chancelier de l’échiquier sur les dépenses publiques.

  70. jany guiot dit :

    Entre la « vieuture » et le cholestérol, les artères ont la vie dure…
    A la fin c’est toujours le coeur qui trinque…
    Que peut-on conseiller à nos vieux pour qu’ils puissent allégrement aborder leurs 70 ans ?
    Un « pacemaker » ou un « peace maker » ?

    jany guiot

  71. jany guiot dit :

    Un logiciel informatique est important pour traiter des données, il est notre mémoire des chiffres…
    Il peut faire une synthèse mais il n’est pas la conscience qui permet d’en harmoniser la lecture.

    Apprécions le logiciel a sa juste valeur, ne nous battons pas avec ses chiffres et sachons faire une synthèse pour le « bien de tous »…

    Sur un projet, les chiffres sont importants, mais le sentiment profond des hommes est aussi important…
    L’esprit de synthèse fait la différence entre le pion et l’homme de projet….

    Cordialement,

    jany guiot

  72. jany guiot dit :

    Les choix s’offrent a nous dans la vie…
    Nous pouvons être « coco le moko » le perroquet moqueur, vivi la vipère, josianne la perruche ou jean-francois le caniche…être un aigle ou un faucon…être un lion ou un hippopotame…être un renard ou un corbeau…être un chat ou une souris…être un pion…ou être tout simplement un homme avec ses défauts et ses qualités…

    Cordialement,

    jany guiot

  73. jany guiot dit :

    Europe Ecologie : Eva Joly fait un pas de plus vers 2012
    Plus il y aura de candidats a gauche, plus les votes des electeurs de gauche seront partages…
    Le PS sera-t-il au second tour ?
    Ou va-t-il lancer une offensive en pronant « le vote utile » ?

  74. jany guiot dit :

    Du biocarburant à partir de whisky
    AFP
    17/08/2010 |
    C’est beau le progres !

  75. Carole dit :

    Mélusine,

    Vous ne devriez pas utiliser votre « essence » à la querelle perpétuelle……..

    Carole la paysanne

  76. mélusine dit :

    A Carole, et bien pour faire la paix citez-moi donc l’article 1 de notre Constitution…..

  77. Roudoudou dit :

    A droite certains s’offusquent du soi disant mauvais traitement fait au président Sarkozy par les médias ou l’opinion.
    Avec un peu de mémoire on pourrait quand même se rappeler les spéculations régulières faites sur le cancer de Mitterrand, ce dernier à peine élu, les anathèmes antisémites à l’encontre de Mendès France, les campagnes de presse contre Bérégovoy ou Cresson ou Fabius…Cela certes n’excuse rien mais permet de relativiser.
    Bref, cela choquait sans doute moins nos bonnes âmes d’aujourd’hui et ils y voyaient alors moins à redire. La roue tourne, que voulez-vous, laissez nous un peu rire de vos cris d’orfraie.

Laisser un commentaire