Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

4 commentaires

  1. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Votre analyse du panorama politique québécois me paraît pertinente. La comparaison avec le scénario de ce film d’actualités est bien trouvée.

    http://www.youtube.com/watch?v=k3Fa4lOQfbA

    Toutefois, je préfère votre conclusion : « poursuivons notre politique d’amitié et de fraternité ».

    Amitié et bonne semaine.

    Jacques

    NB : (sourire) Votre seconde photo serait de meilleur effet si vous la remettiez à l’endroit.

  2. SEDAT Reynaldo dit :

    [...] « Scénario »,notre très Cher Jean-Pierre,merci de rectifier…!
    Excellente journée,@+,Reynaldo.

  3. Alain Lavallée dit :

    Bonjour à tous,

    le journal Le devoir du samedi 29 janvier vient de découvrir que M. Raffarin avait présenté dans ce billet du 23 janvier un « scoop » , en nous suggérant de quoi serait composé le « discours inaugural » du 8 février prochain à Québec.

    Sans oublier qu’il le fait avec un sourire en coin à la fois «  »Les Amours imaginaires » » entre le chef du gouvernement, M. Charest, et la chef de l’opposition, Mme Marois, car à l’Assemblée nationale du Québec, depuis au moins un an, les débats entre M. Charest et Mme Marois, sont plutôt acrimonieux.

    Voici le lien internet:

    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/315743/discours-inaugural-raffarin-prend-charest-de-vitesse

    Bonne fin de semaine,

    Alain Lavallée

  4. Alain Lavallée dit :

    Bonjour Monsieur le Premier ministre,

    quel scénario vous nous présentez, quelle mise en scène. Vous avez un talent certain pour décrire le caractère de ces six personnages , pour en saisir l’éthos et l’étoffe. Vous empruntez la plume de La Rochefoucauld.

    Les Québécois ne peuvent qu’applaudir à votre affirmation

    «  » » »La relation France-Québec ne peut se réduire, en effet, à une relation partisane puisque c’est une relation de Nation à Nation. » » » » » » » »

    et quelle sagesse pratique que d’écrire

    «  »Puisque les années à venir seront finalement, de part et d’autre, peu propices aux amours politiques, poursuivons notre politique d’amitié et de fraternité. » » »

    Respectueusement,

    Alain Lavallée
    Québec

Laisser un commentaire