Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

38 commentaires

  1. SEDAT Reynaldo dit :

    Bjr Jean-Pierre Raffarin…!

    [...] Excellent article,je me régale,merci beaucoup…!
    -Autre article tout aussi intérressant à lire.
    http://www.france-info.com/monde-asie-2011-03-05-revoltes-arabes-la-chine-dans-la-crainte-de-la-contagion-519640-14-17.html
    Excellent week-end,@+,Reynaldo.

  2. republique solitaire dit :

    La montée en puissance de la Chine n’est pas stimulante pour le reste du monde. Elle est tout aussi prédatrice et parasitaire que l’a été la montée en puissance de l’Occident.
    Elle assoit sa fulgurance et foudroie tout, en s’appuyant sur des distordions de concurrence pour lesquelles nous sommes totalement désarmées.
    Et ceci de par le fait qu’il nous faut nager là ou subsiste encore un peu d’eau pour alimenter le moteur de notre croissance absolue.

    La croissance Chinoise domestique pour chaque Chinois, et après que restera il pour tous?

    Cette crise pose le problème clairement d’un modèle à bout de souffle.
    Ce modèle c’est celui de la croissance infinie dans un monde fini: jusqu’à la dernière goutte de pétrole, ou de gaz de schiste, jusqu’à la dernière goutte d’eau. Croissance qui et pilotée à flux tendu par l’obsolescence programmée.

    Je doute que notre humanité pose un jour le problème des excès de comportements parasitaires qui a conduit l’Occident dans une impasse.
    Alors la Chine va croitre comme l’Occident. Et lorsque les ressources finis seront véritablement tendues, nous rentrerons dans un cycle de confrontations absolues. C’est probablement ce cycle qui régulera cette crise systémique. La bien nommée « sécurisation des matières premières » allumera la mèche et mettra le feu aux poudres. Ce qui est une constante relativement récurrente depuis l’émergence des premières civilisations humaines.

    Et l’Europe dans tout cela… Elle regarde l’éléphant dans le magasin de porcelaine.
    Un éléphant dont la richesse est aussi précaire que pour le reste du monde : 3000milliards de dollars de réserves de change, avec un dollar dont la valeur est inférieur à celle du CHF…
    Un dollar qui s’apparente aujourd’hui plus que jamais à de la fausse monnaie.

    Tout est dans la balance, et la seule constante est que nous Européens brillons par notre absence…

    En réponse à ces quelques lignes je m’attends à un tombereau de remarques désobligeantes, auxquelles je réponds par avance: « non je ne suis pas Sinophobe pas plus que j’ai peur des Chinois ».

    Je pose seulement une question qui me semble au cœur du débat de la crise qui nous impacte tous: « et après la croissance de l’Occident, et après la croissance Chinoise »…

    Cette question complexe nous concerne, concerne nos enfants et ceux des Chinois, concerne nos petits enfants, et ceux des Chinois.
    Et cette question les futurs consommateurs Chinois, tout comme les consommateurs Occidentaux nous la balayons d’un revers de la main et la passons à nos descendants.
    Et nos dirigeants cherchent des indicateurs à l’origine du blocage d’une croissance absolue dont la légitimité est directement remise en cause par cette crise d’une ampleur sans précédent de par le fait qu’elle est globale, et systémique.

  3. jany dit :

    LE STATU QUO

    J’avais parle du Statu Quo sur ce carnet et nous voyons que Mr Attali en parle aussi dans l’express…

    Il est certain que le Chef de l’Etat doit sortir de ce Statu Quo en montrant une relle vision a ce peuple qui attend.

    Bien cordialement,

    Jany

  4. Dominique M dit :

    L’expansion chinoise est vécue comme une arrogance parce que nous n’avons plus ni ambition ni stratégie. Pire, nous n’avons plus d’envie. L’URSS est morte d’implosion de ses paradigmes déphasés. Nous faisons de même.
    Si nous avions goût en l’avenir, nous réindustrialiserions notre économie, nous retrouverions la juste place des lois et des règles, nous privilégierions le travail et l’initiative sur l’allocation et la redistribution.
    Nous nous donnons des contraintes dans tous les domaines au point de nous étouffer: les diagnostics immobiliers, les mille et un textes sur le droit du travail, alors que les Chinois ne s’en imposent qu’une: la réussite.
    Sachons regarder la vérité en face, à commencer par ne pas nous mentir sur nous-mêmes. Ce sera une première étape vers un avenir nouveau.

  5. Blanc Cassis dit :

    Si la France réduisait sa dette drastiquement pour retrouver l’équilibre,
    Si la France innovait avec des PME performantes à l’exportation,
    Si la France retrouvait une croissance supérieures à 2,5 %
    Si la France nettoyait ses écuries,
    Si la France ne subissait plus le court-terme des stratégies électoralistes,
    Si le Travail redevenait une valeur partagée et récompensée,
    Si l’Europe pouvait faire entendre sa voix diplomatique, militaire et économique,
    Nous n’en serions pas à subir les discours et les diatribes destructrices du tandem Marine Le Pen, Mélenchon, champions hors pair de la basse démagogie.
    Nous serions à nouveau respectés, considérés et nous pourrions défendre à l’extérieur les valeurs qui ont fait la République.
    C’est à Colombey qu’il faut se rendre, pour retrouver les racines de la V ème République

  6. jany dit :

    Article de Jacques Attali dans l’express.

    L’apologie du statu quo est le début de la fin. Nous y sommes.

    Que se passe-t-il quand tout avance autour de soi et qu’on s’efforce de rester immobile ? On finit par être arraché, désarticulé, emporté par le courant, éparpillé en lambeaux flottants.

    C’est ce qui menace aujourd’hui la France. Autour de nous, le monde change de plus en plus vite. Des jeunesses se libèrent de la peur. Des continents avancent à grands pas vers des richesses inattendues. Et nous sommes de plus en plus immobiles. De plus en plus enfoncés dans nos certitudes. De plus en plus convaincus que le monde a les yeux tournés vers nous, modèle idéal de leur avenir. De plus en plus centrés sur nos minuscules disputes et nos dérisoires scandales. De plus en plus persuadés que le meilleur de notre histoire est derrière nous et que nous n’avons rien de mieux à faire que de conserver ce mode de vie.

    En conséquence, nous interprétons tout à l’aune de notre nombril. Nous pensons les révolutions méditerranéennes comme la volonté de ces peuples de nous imiter, alors qu’elles indiquent, tout au contraire, qu’ils commencent une marche vers un monde en changement, dont nous nous excluons par notre immobilisme.

    De même, nous faisons de notre modèle de gouvernement l’idéal auquel tous les autres doivent aspirer et nous interprétons la crise de l’Europe comme la traduction de la volonté des autres pays européens d’atteindre notre niveau de vie et de leur incapacité à répliquer nos institutions.

    Plus généralement, nous interprétons tous les mouvements du monde comme la volonté des autres de nous copier. Alors que rien n’est plus éloigné de l’esprit d’un habitant des pays émergents, d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine, que le confort rassis et autosatisfait dans lequel se complaisent les dirigeants européens, et français en particulier. Bien d’autres grandes puissances avant nous sont mortes d’un même aveuglement et pour avoir oublié que l’apologie du statu quo est le début de la fin.

    On aurait pu attendre du dernier remaniement ministériel, comme des précédents, qu’il fût l’occasion d’inscrire la France dans ce mouvement. Mais non. On garde les mêmes, ou de plus chevronnés encore, pour gérer à l’ancienne des problèmes d’une ampleur inédite ; et on nous explique que le seul risque que nous courons est d’être envahis par des peuples ignorants et envieux.

    Cela ne nous mènera nulle part, sinon à des tensions croissantes entre le monde et nous. Quant à notre modèle social, qui privilégie les fortunes héritées au détriment des richesses créées, il aggravera brutalement la situation des plus pauvres.

    Pour toutes ces raisons, nous sommes à la veille d’un arrachement politique, historique, économique et social. Nous devons comprendre d’urgence que le monde va changer de plus en plus vite ; que nous ne sommes pas les détenteurs éternels d’une rente, qui nous aurait été accordée pour nos mérites ou par les vertus du Saint-Esprit ; que notre capacité de mouvement est beaucoup plus importante que nos racines ; que nous ne sommes pas destinés à rester éternellement une grande puissance ni à attirer longtemps les élites du monde.

    Il est urgent de regarder l’horizon et non plus l’arbre, sur la rive, auquel nous pouvons, pour un bref instant encore, nous attacher.

    *** Autant, je n’approuvais pas « l’intellectualisme des mots » de nos intellectuels qui nous donnaient toujours des lecons d’avenir, autant aujourd’hui nous nous apercevons qu’ils se reprennent et ne tiennent pas a etre de ceux qui n’ont pas pris le train du progres a son passage.

    En France, nous sommes actuellement dans « un Statu Quo » qui ne presage rien de bon pour le futur de notre pays…
    Nous devrions parler de relance de nos industries, de relance de notre commerce, de relance dans le dialogue social et societal…On nous parle de religion…
    Nous n’arriverons a relancer la machine que si nous avons des objectifs communs, des horizons en partage…

    Bien sur il y a des actions, des projets, mais ils semblent isoles, il nous faut retrouver une veritable dynamique industrielle, une dynamique de progres…

    Ce n’est pas de la Chine qu’il faut avoir peur, c’est de notre « Statu Quo ».
    Encore 5 ans comme cela et combien de chomeurs reels, ceux qui resteront dans une precarite de vie au compte goutte des aides sociales 5, 6, 7 millions ?.

    Ce n’est pas le dernier remaniement qui va redonner un sens a notre desir de depassement…
    Nous avons besoin des mots, nous avons besoin aussi des actes pour donner une veritable dynamique a ce pays qui a des atouts formidables.

    Bien cordialement,

    jany

  7. jany dit :

    Que l’on soit un adepte de la nostalgie, le voyage de Colombey peut y trouver sa raison…
    Mais nous n’y trouverons pas les racines de notre devenir….

    C’est par le dialogue, la reflexion commune, l’action, que nous trouverons les raisons de notre depassement….

    Je ne jette pas la pierre aux politiques extremes qui jouent sur la vague du ‘ras-le-bol general », cela fait partie du jeu de la democratie, de sa respiration…
    Ce que nous attendons de nos democrates elus, c’est qu’ils gerent, qu’ils reflechissent sur les moyens, les methodes pour aborder les challenges du devenir…

    Construire le devenir d’une nation demande du coeur, de l’esprit et de l’intelligence, nous savons tous que la confiance est importante…

    La cacophonie, les petites phrases, les themes qui nous separent, les bruits de couloirs, n’amenent que la confusion…dans une periode ou nous avons besoin de grandir ensemble.

    Je crois aujourdhui que nous avons besoin de retrouver de grandes idees sur lesquelles chacun pourrait se retrouver.

    Nous devrions retrouver une certaine philosophie dans notre demarche politique.

    Bien cordialement,

    jany

  8. Claude dit :

    Cher Dominique M,

    En toute amitié, laissez-moi-vous dire que je trouve que vous êtes comme tous les français (sauf moi et quelques autres). Derrière chacune de vos phrases, même si vous ne le nommez pas, il y a l’état.

    Etat ! Donne-nous le goût en l’avenir !
    Etat ! Réindustrialise nous !
    Etat ! Fais nous retrouver la juste place des lois et des règles !
    Etat ! Fais nous privilégier le travail et l’initiative plutôt que l’allocation et la redistribution !
    Etat ! Rends nous vertueux !

    Vous oubliez une chose : l’état, c’est nous.

    République solitaire disait : « La montée en puissance de la Chine n’est pas stimulante… ». Que voulez vous que cela fasse à celui qui fait la sieste, qu’un travailleur ambitieux travaille devant lui ? Rien, il n’a même pas conscience de ce qui se passe, il dort. Et quand il va se réveiller il va dire « Tiens, un salaud de riche ! ».

    Nous vivons dans l’espace le plus libre au monde, celui où nous avons la meilleure protection sociale, médicale, routière, etc. Nous avons des services publics efficaces (ils l’étaient déjà avant que nous embauchions les 2 derniers millions de fonctionnaires). Notre culture est reconnue dans le monde entier. Notre rayonnement est supérieur à notre importance numérique. Actuellement ce sont deux d’entre nous qui ont, à l’échelle de la planète, les rôles économiques parmi les plus déterminants du moment et qui sont, quoi qu’on dise, appréciés et respectés. Nous avons, sur un territoire relativement petit, une des plus grandes variétés de paysages et de climats exceptionnels. Nous produisons en abondance viande, lait, céréales, fruits et légumes. Selon le National Brand Index (NBI) nous sommes le deuxième pays le plus admiré derrière les Etats-Unis depuis les élections de Sarkozy puis d’Obama. Etc. Et nous somme malgré tout les plus pessimistes du monde et cela dure depuis des générations.

    Les anglo-saxons n’ont pas nos états d’âme. Ils n’attendent pas que l’état fasse tout pour eux. Chez nous aucun projet industriel important ne voit le jour si ce n’est pas l’état qui le suscite, le finance et l’anime. Ce n’est pas la faute de l’état ! C’est la faute de ceux qui ne se bougent pas sans lui.

    C’est nous qui devons changer. Arrêtons d’élire des Présidents pour nous protéger. Sans nous, voire contre nous, que peut faire un Président ? Elisons des Présidents pour orchestrer nos initiatives, pour veiller sur nos institutions, pour entretenir les meilleures relations avec nos voisins proches ou lointains, etc. pendant que nous nous occupons de notre bien être.

    Changeons !

    Mais, comme le disait Luc Ferry, alors que nous avons tellement de mal à nous arrêter de fumer (alors que l’on ne fume que depuis quelques années et que l’on sait que l’on en meure à petit feu), comment voulez vous que nous changions rapidement alors que nous sommes colbertistes depuis si longtemps (bien avant ce brave Colbert qui entreprenait si bien pour nous). Comment changer nos grands imaginatifs en grands entrepreneurs si nous attendons toujours que l’état soit derrière nos grands projets (et malheureusement aussi les petits). Au delà de 49 salariés, plus aucun créateur n’investit, plus aucun financier ne l’accompagne et comme l’état ne peut pas être derrière tout le monde, nous avons les plus petites PME du monde développé. Or ce sont les PME de 1000 ou 2000 personnes qui délocalisent le moins facilement et exportent le mieux et le plus régulièrement.

    Moi, je suis optimiste, je suis sûr que nous avons tous les atouts pour réussir. Mais j’ai bien peur qu’il faille attendre la faillite. Aujourd’hui il y a trop de gens qui ont tout à perdre à devenir vertueux. Qu’ils perdent tout et après on deviendra des chinois et notre Président ne nous dira pas « Travaillez plus pour gagner plus ! ». Il nous dira « Faites fortune ! Comme les chinois » et pour un temps personne ne trouvera rien à redire avant que les moins vertueux se lassent d’être entourés de riches.

    En attendant continuons à mesurer l’écart entre les hauts et les bas revenus et continuons d’oublier que plus on réduit l’écart, plus on démotive ceux qui voudraient réussir. Le moteur de l’Homme c’est le besoin de considération. L’homme qui fait la sieste pense que c’est le sexe ou l’argent selon qu’il est au début ou à la fin de sa sieste. Pour celui qui entreprend, ses revenus sont le baromètre de sa réussite et si le baromètre est pipé ou bridé, alors à quoi bon se décarcasser. Un baromètre est un instrument de mesure, pas un outil. L’écart d’un revenu par rapport aux autres c’est le centimètre du culturiste qui mesure ses progrès et l’encourage à progresser encore, pas un des agrès avec lesquels il fait des efforts pour progresser encore.

    Comme je pars bientôt passer un mois là où il fait tellement chaud que la sieste y est obligatoire il va falloir que je m’impose un entrainement et c’est une des choses les plus difficiles pour moi : dormir quand il y a tant de choses à faire ou imaginer.

    Cordialement,
    Claude
    PS – Je suis en train de lire « Un petit coin de paradis » d’Alain Minc (Grasset, pour 8,55 euros seulement) et qui se lit comme on boit du petit lait. Je vous le conseille. J’aime Alain Minc pour des tas de raisons mais une des principales c’est qu’il est encore plus optimiste que moi et ce n’est pas facile.

  9. Ernest Gransagne dit :

    « Nous avons besoin des mots, nous avons besoin aussi des actes pour donner une veritable dynamique a ce pays qui a des atouts formidables. »

    Je reprends votre dernière phrase, Jany. Bonjour.

    Tout ce que vous avez développé plus haut, on le sait, est dit et redit depuis des semaines, des mois, sur ce carnet.
    Vous avez raison, malheureusement et je le partage bien sûr.

    Des actes, des actes, des actes.

    N’est-ce pas déja bien trop tard ?

    Et quand vous dites que notre Pays « a des atouts formidables » ne devriez-vous pas dire « AVAIT des atouts formidables » ? Dilapidés par la machine à assister ? Des syndicats irrésponsables ?
    Une gouvernance qui a eu peur de l’affrontement, alors que nous avions tout pour réussir les réformes indispensables ?

    Que s’est-il passé ? Pourquoi tout ce temps perdu ? Pourquoi devriez-on nous continuer à croire ce que nous attendons depuis 4 ans, va venir demain ?

    Marine ? Rien ! C’est juste une fois encore un mouvement médiatique de grande envergure.

    Le FN d’aujourd’hui, est comme le FN d’hier : une machine mise en place par Mitterrand, à la solde du PS et des partis de gauche.

    Quant à ceux qui sont tentés de mettre un bulletin FN dans l’urne… ça n’a rien à voir : ce sont ceux qui déçus du PS et des gauches ou de l’UMP et des droites expriment leur mauvaise humeur.

    Nous ne devons pas confondre le FN et ceux qui votent FN. Ce ne sont pas les mêmes personnes.

    Le FN est un furoncle, il faudrait le traiter comme tel : on incise, on presse le pus et on désinfecte.

    Les médias ? C’est la même chose.

    Evidemment il faut pour cela des gens de terrain sachant se salir les mains.

    Il faut aussi des gens au pouvoir sachant tenir leur langue et ne pas balancer n’importe quoi « en public » quand les caméras et les micros trainent partout.

    Discrétion, humilité et compétence…. Le peuple attend. Attendra-t-il encore longtemps ?

    N’avons nous plus d’élite capable d’entrainer les belles et grandes idées ?

    La rue lorsqu’elle s’ébranle ne résout rien. Au contraire.

    Mais la rue lorsqu’elle s’ébranle est la preuve d’une faiblesse incontrôlée du pouvoir.

    Si le pouvoir élu fait le boulot pour lequel il a été élu, il n’y a aucune raison que la rue manifeste.

    Si elle manifeste, c’est que l’on n’a pas su faire passer le bon message, ou bien que les « relais médiatiques » sapent le travail. Il faut donc réagir sans état d’âme.

    Si ce n’est pas ainsi, il se passe ce que nous observons : la dérive lente vers le bas.

    C’est ce que vous décrivez Jany, ainsi que tous les observateurs du moment.

    Comment s’étonner que les français soient les plus pessimistes de la terre ?

    Ne serait-ce point qu’ils soient les plus lucides ?

    Notre démocratie arrive au bout.

    Amicalement

    Ernest

    ps : regardons aujourd’hui encore « cette mascarade de justice avec l’ancien Président » ?

    Elle n’a rien de mieux à faire notre justice ? Mettre à la barre un Président ?

    Elle va en sortir grandie la justice ? Et la France ? Et la République ?

    Indignons-nous !

  10. jany dit :

    Cher Ernest,

    Notre pays garde ses atouts formidables, mais comme un bolide qui a de la puissance en reserve, le traffic l’empeche d’avancer…

    Il ne sert a rien de denigrer les autres, le FN ou d’autres, l’important est de se centrer dans la gestion et d’ameliorer le climat social par un vrai dialogue…
    Le furoncle prend sa source dans la contrariete sociale et societale…

    Vous parlez de la Justice, celle des procureurs, celle de l’argent qui defend mieux…
    Faut-il attendre du nouveau de ce cote la ?

    Un vrai dialogue doit prendre place pour mettre fin a tous les corporatismes qui empechent l’ouverture sur le progres…
    Que ce soit au niveau des syndicats, dans la justice et dans les grandes institutions de l’Etat…

    Bien cordialement,

    jany

  11. Zwartepiet dit :

    Re: La bonne réponse, à la française, à la question chinoise en ce début du XXIe siècle doit s’articuler autour de trois priorités : le Respect, respect des Etats et de leur culture,…

    …et la Mémoire! Car l’éléphant chinois, comme tous les pachydermes, n’a rien oublié de ses vicissitudes passées ni des « tribulations » que lui ont infligées les Occidentaux –rappel:

    L’ancien palais d’été était une merveille de l’art chinois, considéré par les Chinois comme le palais des palais. En Occident, les pavillons et les jardins avec fontaines et jeux d’eau, réalisés sous la direction de deux pères Jésuites, Giuseppe Castiglione et Michel Benoist et terminés en 1760, sont connus sous le surnom de Versailles Chinois. En 1860, lors de la seconde guerre de l’opium, sous le règne de l’empereur Xianfeng, tout le site du Yuanmingyuan est pillé, saccagé et incendié par les troupes franco-britanniques. Aujourd’hui, la destruction de l’ancien palais d’été est considérée comme un symbole de l’agression étrangère et de l’humiliation de la Chine.

    Victor Hugo écrit dans sa lettre au capitaine Butler : « Cette merveille a disparu. Un jour, deux bandits sont entrés dans le palais d’Été. L’un a pillé, l’autre a incendié. L’un des deux vainqueurs a empli ses poches, ce que voyant, l’autre a empli ses coffres ; et l’on est revenu en Europe, bras dessus, bras dessous, en riant. Telle est l’histoire des deux bandits. Nous, Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous, les Chinois sont les barbares. Voilà ce que la civilisation a fait à la barbarie. Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre »[1].

    Extrait de: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ancien_palais_d%27%C3%A9t%C3%A9

  12. Zwartepiet dit :

    Un bouqin intéressant –bientôt traduit en anglais (cf. amazon.com):

    MAONOMICS – Trailer in italiano con Loretta Napoleoni

    http://www.youtube.com/watch?v=m0Fs4jKe20s

  13. Dominique M dit :

    Bonjour Claude!
    J’espère que vos siestes sont bonnes. Merci de l’intérêt porté à mon commentaire que je ne découvre qu’aujourd’hui, peu présent sur la Toile actuellement.
    Erreur d’appréciation sur ma position! Non, je n’attends pas tout de l’Etat, bien au contraire. L’État s’impose à nous, laisse croire à son omniscience et à sa capacité à prendre en charge tous les aléas.Le citoyen gogo y croit. Moi: non.
    En ces périodes où la République a viré à la monarchie élective, où les lobbies et les groupes de pression idéologiques et sectaires dissimulent sous des appellations angéliques, où les grands groupes économiques se confondent avec les mafias, l’Etat est moins que jamais capable de régler les questions. Preuve en est l’avalanche de textes, de lois, de règlements, de décrets;de notes de services, de directives qui n’ont aucune prise sur le réel.
    L’État providence est mort alors que certains veulent y croire encore et que d’autres ont tout intérêt à ce qu’on y croit encore. Il est comme ces astres qui brillent encore après leur implosion.
    Relire: « Un brève histoire de l’avenir » de Jacques Attali.
    Bonne journée!

  14. Dominique M dit :

    Bonjour à tous!
    Il fait beau! Même si le ciel politique et médiatique est tumultueux, la France est en paix et la vie continue. Et pourtant, que d’émois dans le microcosme!
    Les raisons de la montée du Front national sont simples:
    1. Les Français vivent mal le décalage criant entre les discours politiques et leur vécu au quotidien.
    2. Les partis politiques, les syndicats et autres institutions sont uniquement centrés sur leurs propres intérêts. Leurs rivalités et leur jeux de poker menteur occupent davantage l’espace que les questions des Français.
    3. Marine Le Pen donne désormais une image tout à fait acceptable de son parti. Elle parle comme le font les Français ordinaires. Elle ne dit pas comment elle transformera ses propositions en faits. Mais pourquoi devrait-on lui donner moins de crédit qu’aux autres?
    La vraie question qui préoccupe nos édiles politiques n’est pas de savoir comment améliorer le quotidien des Français et résoudre les problèmes, mais comment arriver à leur faire croire qu’elles en sont capables pour capter ces bulletins de vote indispensables pour accéder au trône et aux ores du Versailles républicain.
    Bonne journée!

  15. Claude dit :

    Cher Dominique M,

    Non, mon entrainement à la sieste n’est pas concluant. Même retraité, je ne suis pas doué pour ça. Arrivé à Madagascar, j’improviserai pendant que tout le monde fera la sieste.

    Je suis content que comme moi vous n’attendiez pas tout de l’état. Ce n’est pas le citoyen gogo qui y croit mais le citoyen avide et incapable d’obtenir par lui même ce qu’il exige des autres. Il est désespéré de voir que l’état n’a plus les moyens d’acheter son vote. Alors il se retourne vers le FN qui lui promet tout pour rien et lui fait miroiter que la sortie de l’euro ne mettra pas la France en faillite si par extraordinaire le FN avait une majorité à l’assemblée pour faire toutes les conneries qu’il imagine.

    J’ai déjà lu « Un brève histoire de l’avenir » de Jacques Attali. J’aime beaucoup Attali pour des tas de ses travaux (celui que j’ai lu et relu : « histoire du temps »). Il observe le monde avec une grande acuité mais fait un prévisionniste médiocre et noir.

    Mais je vais suivre votre conseil et le relire si je retrouve le carton de déménagement où je l’ai rangé.

    Je relisais récemment le bouquin sans prétention de Richard, un de mes vieux collègues et amis un peu perdu de vue, « Pieds-noirs, belle pointure » dont le premier chapitre était justement consacré à Jacques Attali sous forme d’interview. Jacques Attali avait 33 ans il venait d’écrire « L’ordre cannibale » où il faisait une parfaite analyse du monde médical mais en tirait, déjà, la prévision d’un monde sombre et pessimiste où la médecine se transformerait, notamment, en ingénierie de la pièce détachée et verrait la disparition des hôpitaux. Mais quel magnifique historien.

    Je vous conseille plutôt la lecture de « Un petit coin de paradis » d’Alain Minc que j’ai déjà cité, qui est plus pétillant et voit les choses d’une manière sans complaisance mais plus optimiste. Selon moi, contrairement à Attali, Minc aime les gens, est moins nombriliste et connait le fonctionnement de l’économie comme un praticien plutôt que comme un théoricien.

    Cordialement,
    Claude

  16. Dominique M dit :

    Bonjour Claude!
    Merci du conseil: je lirai ce petit coin de paradis proposé par Alain Minc! Bon séjour sur la Grande Île ( car je crois que c’est comme ça qu’on surnomme Madagascar. Peut-on dire que la démocratie y revient, et que ce pays – autrefois prospère mais saigné par le socialisme totalitaire pendant plusieurs dizaines d’années – retrouve progressivement un développement économique permettant à sa population de manger à sa faim?
    Bonne journée,
    Dominique M

  17. Carole dit :

    Bonsoir monsieur Raffarin,
    Bonsoir à tous,

    Définitivement allergique (pas au pollen), au POLITIQUEMENT CORRECT (mensonge, amalgame, déni du peuple…..) !

    En Vrac :

    Hausse de l’essence : +++ elle augmente et ++++++++++++ l’Etat se met de taxes dans sa caisse.
    Ce n’est pas pour autant que la dette s’amenuise. Ah si, j’oubliais 7 petits milliards, une paille, mais tout le monde est content……… Faut rire hein Juan……..

    Social :
    Comme si on n’en avait pas assez !!!!!! Le portable social, internet social, fuel social, edf social, gaz social, sécu social, retraite social, comida social………. et y-en a qui voudraient maintenant l’essence social.
    Mais où va-t-on ?
    ¿¿¿¿¿¿¿Que va-t-il se passer à force de faire de l’intox social sans industries (capitaux = emploi privé) avec pour seul emploi en France que celui de fonctionnaire ????????
    Et pour clôturer les bonnes nouvelles : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/03/09/04016-20110309ARTFIG00694-bercy-resolu-a-taxer-les-exiles-fiscaux.php

    ¿¿¿¿¿¿¿¿Il joue à quoi le gouvernement ???????
    J’avais cru voter à Droite en 2007, eh ben non, j’avais rien compris, j’ai voté à Gauche !!!!!!!!

    Polémique Le Pen :
    Ca chauffe sur les ondes……… sont furieux tous ces politiques contre le vilain Harris. Ah mais c’était une erreur, donc on corrige pour les dindons de francais. Aujourd’hui nous avons le droit au politiquement correct : Désiré Strauss Keynes de nouveau dans les rangs, N Sarkozy Dos, et la vilaine Troisième: C’est nettement mieux.
    Allez les journalistes parisiens (eh oui la France c’est Paris) encore un petit effort. Les ignares d’ouvriers qui votent Le Pen il faut bien leur rentrer dans le cerveau que s’est pas bien du tout, qu’il y a confusion, et que al fin, Paris sait mieux que le pueblo.

    C’est pourtant pas compliqué :
    La stratégie de la Gauche : faire monter le FN (comme le bon Mitterrand), tuer politiquement N Sarkozy (la Gauche l’a massacré sur sa personne, résultat 20/20) ( ses électeurs l’ont rejetté sur son ouverture et promesses de campagne non tenues). 2012 va arriver avec un candidat de Droite HS, une gauche de pacotille, et un FN qui ne joue pas avec la sémantique (mais qui aura beaucoup de voix).
    Donc, comme le dit Fillon, si échec nous voterons à Gauche et s’est ce qui va se passer.
    Monsieur Fillon a oublié que des personnes de Droite (comme moi par ex) ne voteront jamais FN et ne voteront jamais à Gauche. Cette Gauche associée aux communistes et extrême gauche m’est intolérable et cette Gauche n’indigne personne. Donc le plus grand parti non référencé de France sera celui des abstentionnistes et vaille que vaille !!!!!
    La Gauche au pouvoir en 2012.

    Mais, mais……… cela ne sera peut-être pas aussi simple. Pour la bonne raison que Paris n’est pas la France. Que nos intellos/bovos verdâtres/médias/politiques ne vivent pas au quotidien ce que le peuple entend, voit et constate. Ils devraient tous avoir HONTE de se renvoyer la balle FN. Si l’on en est arrivés à ce stade de délitement de notre République, c’est uniquement à cause de leur surdité, de leur lâcheté, de leur aveuglement. Il faut toujours se méfier des réactions d’un peuple manipulé à outrance.

    Binôme Attali/Minc :
    Nos donneurs de lecons ornés d’une couronne de prétention écrivent et parlent beaucoup:
    Dommage que je n’ai pas réussi à retrouver la Promotion Titanic éditée par l’IFRAP…….
    L’un, ancien conseiller de Mitterrand…. (no comment) et l’autre qui suggère #une entorse à la Loi de 1095#. Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr…………………
    Tout le monde n’est pas encore frappé d’amnésie malgré le décervelage intensif………
    L’égalité des religions/culte par l’impôt des contribuables serait un scandale. Il ne sait pas ce monsieur que les caisses sont vides.
    Pour ces messieurs, les « entorses » ne doivent pas être un gros problème. Et ils n’ont pas compris que le peuple n’en voulait plus.

    Oui, je m’indigne, pas comme ce Hessel qui a dû trop lire (Marx/Engels) (étonnant de sa part d’ailleurs). Je m’ exaspère de constater que la Droite n’est plus que le fantôme d’elle-même !!!!!!!

    Et pendant ce temps la dette augmente, les chiffres des Douanes (commerce extérieur) dégringolent, l’Espagne est déclassée, le Portugal, la Gréce et copains ont les pieds dans la m…..e et nous on assiste, impuissants, aux crépages de chignons pitoyables de ceux sensés gouverner le pays.

    Ce n’est pas la peur de la Chine qu’il faut avoir, c’est la peur de ce système politique francais à bout de souffle.

    Bien cordialement.

    Désolée pour Juan qui a raison de trouver la vie bien belle et je le comprends.
    La prochaine fois je vous mettrai la cancion de Che Guevara que les jeunes de fac aiment tant.
    Superbe chanson qui ne dit pas l’histoire d’un sanguinaire. Comment attraper el pueblo par les sentiments ???? Décervelage ………………………………

  18. Alain Soler dit :

    Bonjour à tous,

    Avec une population de 1 350 millions d’habitants la Chine est un acteur mondial qui comptera nécessairement, et pas seulement sur le plan économique, dans l’avenir de notre humanité.

    « Et l’Europe dans tout cela… Elle regarde l’éléphant dans le magasin de porcelaine »
    Faut-il pour autant dévaluer notre Union Européenne forte également d’un marché de plus de 500 millions d’européens dont le dynamisme et le modèle social demeurent pour tous les damnés de la terre un havre de paix et de prospérité

    Jean-Claude Trichet le directeur de la BCE nous rappelait récemment les atouts de l’Union Européenne.
    Première puissance économique mondiale, même sous pression sa monnaie demeure à un niveau très haut 1.3-1.4 USD conforté par les investissements étrangers en Europe dont l’attractivité demeure très positive (dont les chinois mais pas de péril jaune).

    Ainsi depuis la création de l’Euro en 1999, l’Europe des 17 pays de l’Eurozone aura créé 14.2 millions d’emplois tandis que les USA dont la population est similaire (331 millions) n’auront crée que 7.8 millions d’emplois !

    Si en Europe les déficits ont atteint 4.6% du Pib ; aux USA et au Japon les déficits sont au double. En 12 années la hausse des prix en Europe s’établit à 1.97% en moyenne annuelle une situation particulièrement nouvelle pour nous français !

    JC Trichet rappelait que l’Europe (sous l’impulsion française) avait été un élément moteur dans l’extraordinaire (c’est son mot, pour un JCT en général très mesuré) transformation de la gouvernance mondiale qu’il qualifia de grand succès !
    JCT soulignait par exemple que pour la gouvernance des Banques Centrales, la coopération active s’était également étendue à tous les pays du G20.

    L’UE doit poursuivre l’élan novateur, celui de la création de l’Euro, du traité de Lisbonne ratifié en 2009, de sa nouvelle gouvernance budgétaire et économique, rien n’est ni facile ni acquis dans ce monde multipolaire devenu si instable, pour autant notre zone est toujours un modèle d’inspiration !
    Alain

  19. Alain Soler dit :

    Qui parle et invite au statu quo ?

    Certainement pas le Président et son gouvernement, eux qui mois après mois en 2010 comme en ce début 2011multiplent les projets de loi ouvrant de nouvelles espérances pour la compétitivité de nos entreprises, la pérennité de nos systèmes de protection sociale, la prise en compte du risque dépendance, la stabilité des marchés (Euro finance, monnaie et matières premières) et la solidarité envers les pays pauvres en œuvrant courageusement pour une taxe sur les transactions financières à leur profit (engagement de Copenhague).

    En vérité il est curieux d’entendre de telles critiques de la part de ceux qui trainent et ont trainé les pieds sur tant de projets indispensables à la sauvegarde de notre compétitivité comme pour la suppression de la taxe professionnelle, ou la modernisation de notre gestion territoriale. Le statu quo ne fait pas partie du programme de Nicolas Sarkozy et je pense qu’il a raison !
    Alain

  20. Claude dit :

    Cher Dominique M,

    Oui c’est ainsi que l’on la nomme.

    C’est vrai que la sortie de Madagascar de la colonisation n’est pas simple et dure depuis bien trop longtemps.

    Son entrée dans le colonialisme n’avait pas été très douce non plus. Et les siècles qui l’avaient précédé avaient été compliqués. Il y a relativement peu de temps qu’elle a été colonisée par l’Homme qui n’y est pas né. Peut-être l’Homme a-t-il du mal à trouver sa place au Paradis. Les paradis ne se portent jamais bien quand ils sont au carrefour de civilisations très différentes, à mi chemin de l’Afrique et de l’Asie. Quand les européens s’en mêlent, ça n’arrange pas les choses.

    C’est un Paradis saccagé auquel les Hommes n’ont pas laissé beaucoup de chances depuis des lustres.

    J’y suis reçu chez des amis d’origine asiatique pour les uns sur les plateaux, d’origine africaine pour d’autres aux bords de l’océan ou du canal du Mozambique et aussi par quelques uns qui sont les descendants des deux, un peu partout. Il m’arrive de trainer les uns avec moi quand je vais chez les autres et je sens quelques fois des tensions. Dans toutes les communautés, l’accueil est splendide mais c’est vrai que nous nous connaissons professionnellement tous depuis 40 ans.

    Si je n’avais pas une famille qui devient nombreuse je m’y retirerai bien. Eux au moins, aiment qu’on les aime.

    Cordialement,
    Claude, citoyen du monde.

  21. Carole dit :

    Bonsoir à tous,

    Comment aduler une personne par le biais de le #culture#……….
    Sans éducation associée à la main mise de la culture, voici comment on perpétue de faux mythes….
    http://www.youtube.com/watch?v=wt0Yr7bPQ90

    Hasta siempre…. comme ils disent. Magnifique cancion mais alors quelle horreur derrière l’émotion.
    Quand je pense que les 3/4 qui vénèrent el Che (le mec en francais) ne connaissent pas son histoire ! C’est beau le communisme et après si séisme en 2012, on demanderait aux gens de Droite de voter pour la Gauche !!!!!!!!!!!!!

    Cordialement.

  22. Carole dit :

    Cher Alain,

    En vrac, temps réduit :
    L’euro est gonflé à l’hélium et vous le savez.
    L’Europe, mais elle étouffe l’Europe. Vous voyagez Alain ? Pas dans les ambassades, dans les entreprises…….hors d’Europe que tous appellent la vielle Europe L’UE est tirée par l’Allemagne et vous le savez.
    Déficits européens : vous rigolez j’espère. Toutes ces mesures d’austérité prises c’est pour garder le AAA, enfin pour ceux qui l’ont encore, on n’a pas le choix. Parce que je ne sais si vous avez remarqué nous avons une jolie collection de pays auquel le FMI vient porter secours (ce bon DSK quand il passe, les pays souffrent surtout leurs peuples. L’Argentine ne sent est pas encore remise).
    On prête à la Gréce (regardez les comptes spéciaux pour prêt aux Etats Etrangers) et pendant que le peuple grec en prend plein la figure, leur gouv achète des armes, on se demande bien pourquoi…… Et Lagarde qui s’insurge que la Grece fasse partie des pays Default-risk Risible!!!!
    Les EEUU. Sorry mais le quantitative easing fonctionne a plein pot. C’est beau le socialisme. Le peuple américain est en train de se mordre les doigts.
    Le Japon, il a au moins le mérite de ne pas avoir vendu sa dette à des tiers. La dette japonaise est 100% japonaise. La nôtre est détenue par 72% de non résidents (risk d’OPA). Les malheureux, avec la catastrophe d’aujourd’hui, cela tombe vraiment mal, car ils étaient à 3,9% de croissance.

    Quant à parler de la suppression de la taxe professionnelle oh que oui elle était superbe cette idée.
    + de 200 pages + de 1000 alinéas quel génie de simplicité Oh Dios….. Pour les petites pme/pmi, c’est pire qu’avant : CET avec CFE, CVAC……….. Et la note est toujours là. J’ai des entrepreneurs qui travaillent chez moi en France, ils n’en peuvent plus et moi non plus de leurs factures….. Ah oui et les collectivités locales en faillite, elles font quoi pour se remplir les poches……..
    Quant à notre protection sociale, en faillite elle aussi. Rustines sur rustines. ca tient pas……..
    Vous croyez que l’on parlerait aujourd’hui de la dépendance si les gens avaient des revenus décents, moins de social incontrôlé, moins de fiscalité………. En AL les personnes âgées sont dans leurs familles, pas les contraintes administratives d’URSS que nous avons. Et pourtant tout le monde n’est pas riche.
    Quant à la multiplication des projets de lois, on s’en passerait volontiers. C’est l’inverse qu’il faut et surtout ++++++++ de LIBERTE.
    Taxe pour les pays pauvres : je rêve. Vous avez vu le rapport de la cour des Compte et la taxe sur les billets d’avion Pchittttttttttttttttttt de l’hélium………………………

    Alain, vous êtes un inconditionnel Sarkoziste, mais sachez que tous les francais ne regardent pas tous la propagande imbécile diffusée sur les ondes.

    Bien cordialement.

  23. Ernest Gransagne dit :

    … et oui Carole, le Che, un p’tit gars « bien sous tous rapports », qui décore toutes les chambres des ados qui se veulent « libres et un rien rebelles au pouvoir » etc…

    Mais le Che, selon moi, n’était qu’un pauvre mec sans cervelle qui se balladait en permanence avec son colt dans la poche du blouson et qui n’hésitait pas à descendre « à bout portant » un type qu’on lui amenait devant lui, tout simplement parce qu’il avait des idées incompatibles àvec « la ou sa doctrine communiste » !

    Mais cela c’est « politiqument incorrecte » de le dire, de le sussurrer, de l’affirmer ! Pensez-donc une icône pareille ! Oser y toucher est une offense !

    Cordialement

  24. Ju'âne Pedro dit :

    D’accord avec Ernest !

    :)

  25. Ju'âne Pedro dit :

    Ma petite Carole, c’est à un ouvrier que tu parles, pas à un intello rêveur, avec train de vie supérieur à la masse.
    Un vieux soudeur qui a enterré en 32 ans de taf, 8 camarades, dans son petit secteur.
    Un rituel macabre dans notre atelier, les enterrements.
    J’ai choisi de dire les choses à ma manière car les propos péremptoires et envolées hargneuses ne manquent pas sur le net.
    Je préfère l’humour, la déconne, le rire et l’honneur d’être un âne.
    On peut énumérer à l’envie tout ce qui va mal et s’en prendre à la terre entière, mais une chose est certaine, je le redis ici, la vie est belle.
    On le lit dans le regard des « fin de vie », dans le sourire de ceux qui s’accrochent, malgré tout, à l’existence que la maladie a rendu inconfortable.
    Le travail en usine n’est pas une sinécure.
    Cintrer des tubes aux rythmes des cadences imposées n’est pas forcément ce qu’on peut rêver de mieux pour ses mômes.
    Souder l’été quand les températures frisent les 30 degrés n’est pas forcément confortables, d’autant que l’on est habillé chaudement d’une chasuble de cuir, de bottes et d’un casque avec bonnet.
    Et pourtant, camarade Carole, je le redis encore, cette vie est belle, passionnante, précieuse…
    Il suffit d’avoir le regard bienveillant, ça aide, et de le poser avec humilité sur l’autre.

    Bien sûr petite Carole, on peut ironiser sur ma naïveté, j’adore ça !!!!!!!!!!!!! :) :) : )
    Mais je revendique ce droit d’être bêtement optimiste.
    Et puis, le rire évite de bouffer des antidépresseurs, non ?

    Hihannnnnnnnnnnnn !

    Jean-Pierre Georget :)

    Ps: je précise que je ne suis pas fan de Che truc, Fidel et des folies communistes avec goulag et laogai.

  26. Alain Soler dit :

    Bonjour à tous,

    La chanson populaire repeint un peu la façade romantique de la boutique du bou-Che Guevara

    http://www.dailymotion.com/video/x7sjos_alain-souchon-popopo-chanson-cachee_music
    Extrait de l’Album d’Alain Souchon « Ecoutez d’où ma peine vient »

    Popopo, refrain
    La gueule de beau mec, le béret
    Le cigare au bec : parfait
    Sur le t-shirt d’Adriana
    Allons faire un tour sur Internet
    Voire si ce guérilléro était vraiment le mec net
    Popopopo, popopopo {x2}

    Ce libertador, cador
    Que tout l’ monde adore
    Chantait dans la sierra
    Son chant de libération
    Et de révolution
    Est-ce que Juan Pérez a aimé cette chanson ?
    Popopopo, popopopo {x2}

    Il disait ses vers sévères aux révolvers
    Le poète de la cabaña
    Ces cris, ces “tatatata”
    Dans la prison d’état
    C’était la joie des villageois
    “Viva Guevara”
    Pan, pan, pan, pan {x2}

    Le pistolet sur la tête
    Du fonctionnaire bête
    Du paysan analphabète
    Ce héros romantique
    (qu’) aimait le petit déclic — > ???
    Et l’efficacité des armes automatiques
    Popopopo, popopopopo

    Il rêvait des carabines fines du Potemkine
    Pour n’être pas Batista
    C’est jamais par plaisir
    Par plaisir qu’on tire
    Mais pour un monde plus cool
    Il faut bien que le sang coule

    Alain Souchon

  27. Alain Soler dit :

    PS Notez sur la pochette « écoutez d’où ma peine vient » la présence de Ju’âne & Alain

  28. Mistral dit :

    La Chine est un grand pays.

    C’est peu de le dire. Superficie, nombre d’habitants et quelle histoire !

    Les chinois travaillent. Comment peut on leur reprocher de se développer et de privilégier leur pays, eux qui ont connu la famine, l’extrême misère il y a peu de temps encore ??

    Le problème, ce n’est pas la Chine. Au contraire, par sa croissance la Chine nous tire vers le haut.

    Le problème, c’est nous.

    Notre société d’assistés, de corporatismes, d’égoïsme et de conservateurs.

    Notre société de fonctionnaires qui détiennent le pouvoir aidé par des politiques peu courageux.

    http://www.ifrap.org/Le-Figaro-Les-fonctionnaires-contre-l-Etat,11981.html

    J’ai écrit ici que l’on va vers la guerre civile.

    Je pose les questions suivantes comment qualifier :

    le détournement de bateaux ?

    http://lci.tf1.fr/france/justice/2009-11/juges-pour-le-detournement-d-un-navire-sncm-en-2005-5539790.html

    le blocage du port de Marseille ?

    http://provence-alpes.france3.fr/info/port-debloque-mais-le-conflit-se-durcit-a-la-sncm-67717448.html

    Le sabotage des voies SNCF

    http://videos.tf1.fr/jt-we/ligne-sncf-coupee-vandalisme-ou-sabotage-6293789.html

    etc etc etc

    si ce n’est d’acte de guerre ?

    Et que dit Michel Rocard ?

    http://www.rmc.fr/editorial/151773/rocard-la-france-se-laisse-porter-vers-la-guerre-civile/

    Et la gauche et les journalistes qui n’ont de cesse de cogner sur le président, de lyncher les ministres les uns après les autres uniquement pour « battre Sarkozy »?

    Et après ? Le Pen ??

    Il est ou le projet socialiste ??? Elles sont ou les solutions socialistes ?? Y en a pas ! Que dalle !

    En 2007, j’ai voté pour la rupture en espérant éviter la révolution.

    Beaucoup de chemin a été fait, mais le monde va trop vite et nous trop lentement.

    Il faut à tous prix aider le président et son gouvernement pour La France !!!

    Les socialistes minables d’un coté, les abrutis du FN de l’autre, n’ont pas de projet pour le pays.

    Que chacun s’en souviennent le moment venu quoique que l’on pense du président.

  29. Ju'âne Pedro dit :

    Ah bordel, Alain m’a reconnu !

    :) :) :)

  30. Alain Soler dit :

    Cher Carole

    Au vrac de l’amalgame imprécis et aux coups – de gueule & coups tordus- je préfère les éléments concrets de la réalité économique et financière et celle des statistiques confirmées.

    JCT a raison, hélium ou pas, l’Euro est toujours fort et si l’Europe connait des régions en difficulté, la situation de nombreux Etats américains n’est guère plus enviable par exemple la Californie en cession de paiement ou le Wisconsin qui envisageait de licencier tous ses fonctionnaires !

    Le déficit américain et japonais au double de celui des 27 de l’Union Européenne, JCT le directeur de la BCE n’a pas l’habitude de rigoler !

    La mise en place de la suppression de la taxe professionnelle n’est pas chose facile, c’est néanmoins 8Mds€ d’allègements de charges pour nos entreprises. Suggérez-vous de revenir aux anciens systèmes modifiez au cours des décennies par plus de 60 lois de bidouillages taxant toujours plus lourdement, Parisot s’y refuse!

    La taxe Chirac sur les billets d’avion:

    Jérôme Cahuzac député PS, Président de la commission des finances de l’assemblée, février 2011 compte rendu 56 :
    « Nous avons, en décembre 2009, demandé à la Cour des comptes de mener une enquête, à la fois sur la collecte de la taxe (billets d’avion) et sur l’utilisation de ses recettes dans les pays en développement. Du rapport, à la fois très intéressant et très clair mais qui ne masque pour autant rien de l’extrême complexité du sujet, il ressort que les principales questions ne portent pas sur l’aspect « transport aérien » – d’où l’absence ici de la direction générale de l’aviation civile, la DGAC – mais plutôt sur la politique de coopération.

    Apparemment, les fonds sont bien mobilisés – plus de 540 millions d’euros en moins de quatre ans – et arrivent à leurs destinataires ; en revanche, ces derniers ignorent le rôle déterminant joué par la France dans cette aide. »
    http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cfiab/10-11/c1011056.asp

    Grâce à la seule collecte française de cette taxe qui majore le prix des billets de 1 à 40 euros, 12 millions de personnes ont ainsi bénéficié de vaccins et de médicaments. Comme pour toutes les aides françaises, la publicité de l’action de la France est toujours aussi défaillante alors qu’elle est de loin la plus généreuse des nations développées.

    —- 540 millions de fonds bien mobilisés et 12 millions de personnes vaccinés, pour Carole c’est du vent : c’est gonflé non !!!

    « tous les français ne regardent pas tous la propagande imbécile diffusée sur les ondes. » J’aimerais le croire tant le bashing NS est de mode sur tous les médias, ce n’est pas sur les ondes que l’on trouve la plupart des bonnes informations, vous le savez bien !
    Alain

  31. Carole dit :

    Mon pequeño Juan-Pedro,

    Mais oui la vie est belle,délicieuse, enrichissante et tout et tout. Mais rien jamais ne m’empêchera de pester contre notre politique économique et sociale que je trouve bien mal en point.
    Nous sommes tous des petits grains de sable virtuels qui venont donner une opinion parmi tant d’autres. Et ceci gràce à monsieur Raffarin qui nous recoit si gentiment.
    Après, après, après ……. chacun réagit comme il l’entend…. libertad, libertad…….

    Alors OUI, la vie est belle. Je viens d’avoir des news de ma fille qui était en train de naviguer vendredi au large du Costa Rica. Ouf todo va bien…. Quelques vagues (après l’onde de choc) mais l’alerta a finalement été levée. Eu quelques news aussi de mes amis japonais (pas tous)…… j’attends………

    Je recois parfaitement bien votre délicate sensibilité Juan, et sachez que je ne vous prends pas pour un naif……………..
    El Che, c’était juste un ex de manipulation bien orchestrée pour les vrais naifs…….

    Amicalement.

  32. Carole dit :

    Cher Alain,

    Bon, je vais essayer de ne pas faire du « vrac »……….

    Taxe avion :
    http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cfiab/10-11/c1011056.asp
    Cette taxe de 1euro passée à 40 me rappelle la CSG de 1% passée à 8%.. Quelle inflation !!!!!!
    ¿¿¿¿¿¿Donc, Alain, ils sont bien utilisés ces fonds ??????
    Of course, no control sur l’USAGE des fonds aux pays destinataires (lisez Alain, lisez…….).
    Oh et les minuscules frais des Lawyers 2009 : 90 millions (des bricoles 1/3 une paille) de frais (administ,honor, salaires): sur 300 millions (collecte)….. M’enfin puisque l’on nous dit que l’objectif est de 10 milliards (on va pas pleurer quand même).
    ben voui, puisque Joyandet, dans le rapport nous dit que #la France est le pays le + généreux du Monde#, todo va bien !!!!!!! On le savait, les caisses sont vides, mais basta de l’avarice…..on emprunte.
    Voui, UNAITED a l’air bien gérée et après…. il faut lire en détails……
    UNITAID continue-t-elle à financer la Fondation Clinton (ben alors, Personne ne sait…..) !!!!!!!!
    Sont trop forts !
    De quoi s’étouffer non, Clinton financé pas UNITAID et les EE.UU ne participent pas à cette fameuse taxe !!!!!!!
    (Allez de lien en lien sur UNITAID….. du miel…….) :
    http://www.unitaid.eu/
    http://www.millennium-foundation.org etc……..
    ¿¿¿¿¿¿¿En parlant de Clinton, vous connaissez sa rétribution $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$ pour une petite conférence ????
    Navrée Alain, mais savoir qu’une partie de cette taxe va dans les mains de personnes (ni affâmées, ni malades), sans parler de la gestion obscure qui l’entoure m’horripile.

    Wisconsin aux mains des Démocrates. Avec la baffe qu’ils se sont pris, les vérités arrivent au grand jour. Un réel plaisir d’entendre Walker (Républicain). Pshitttt les privilèges (médicaux, impôts et tout le bla-bla)pour les fonctionnaires et syndicats (vois acquises aux démocrates).
    Il fait pas dans la dentelle Walker, c’est du leadership….. Quel chaos, vous imaginez #interdire aux syndicats et fonctionnaires de négocier avec les politiques……#) Fallait oser.
    Quand on voit les banderolles des fonctionnaires de cet Etat qui se comparent aux égyptiens….. ils n’ont pas dû tout suivre……. On dirait un peu nos fonctionnaires et syndicats francais avec leur banderolles sur France/Palestine……..

    Taxe professionnelle :
    J’ai bien dit que c’était une superbe idée à la base. Non ????
    Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?
    D’après mes entrepreneurs et artisans, ils sont saignés à blanc, ne vont plus pouvoir payer leurs factures, de nouvelles taxes étant apparues. M’ont apporté leurs paperasses, de quoi devenir chauve.
    Que veulent les pme/pmi : de l’efficacité, de la simplification, moins de charges, moins de contraintes administratives, c’est pas gagné.

    Quant à l’euro Alain, je ne sais quoi vous dire, restez dans vos certitudes, nous ne devons pas avoir les mêmes lectures.

    Ce que je remarque Alain :
    Vous êtes de Droite, je suis de Droite,
    Vous avez sûrement voté Sarkozy, j’ai voté Sarkozy (inimaginable pour moi de voter à gauche et déclinaisons malsaines),
    Vous défendez Sarkozy, je l’ai fait pendant sa campagne et durant les 18 mois qui ont suivi son élection (laborieux),
    Mais aujourd’hui, quand je reviens en France, je vois le déclin du pays (oeil beaucoup plus critique quand vous voyez les autres pays « courrir »), la communication du gouv (francaise et étrangère), la dette, le commerce extérieur, la balance des paiements, l’oubli du pueblo sauf pour les élections, la liberté d’expression malmenée (Hadopi, Zemmour……..), l’école (budget pharaonique pour des momies installées à vie – je plains Châtel), l’insécurité (oui, oui ca existe, j’ai eu un bien de brûlé)……. le tout couvert par un ventre gargantUEsque.., je m’insurge.

    Voili, voilou Alain.
    Cordialement.

    Au fait, je ne sais pas qui est Alain Souchon…… Pas connu hors de nos frontières. A l’étranger, ce sont plutôt nos anciens qui sont connus (Trenet, d’Arc, Ventura, Piaf…… et un DJ Guetta qui fait fureur, les autres……….). En fait, ceux qui se sont exportés, ce sont peut-être ceux qui ont fait carrière sans subventions d’Etat ??????? Comme quoi, cela paye ! Vu qu’aujourd’hui pour que la culture francaise survive, il faut qu’elle soit subventionnée, mais elle est éphémère………

  33. Ju'âne Pedro dit :

    Carole dit:

    « Au fait, je ne sais pas qui est Alain Souchon…… Pas connu hors de nos frontières. A l’étranger, ce sont plutôt nos anciens qui sont connus (Trenet, d’Arc, Ventura, Piaf…… et un DJ Guetta qui fait fureur, les autres……….). En fait, ceux qui se sont exportés, ce sont peut-être ceux qui ont fait carrière sans subventions d’Etat ??????? Comme quoi, cela paye ! Vu qu’aujourd’hui pour que la culture francaise survive, il faut qu’elle soit subventionnée, mais elle est éphémère……… »

    ——————————————

    N’importe quoi !

    On a jamais eu autant de talent !
    Il suffit de flâner sur le net !

  34. Alain Soler dit :

    Chère Carole,

    Sans vouloir insister lourdement, je crains que vous ne soyez toujours dans le vrac, votre zig dans le zag est des plus sympathique mais comme le vrai dans le faux cela ne fait pas une vérité.

    Puisque nous partageons le même texte de l’audition de l’Assemblée sur la taxe Chirac, un exemple :
    le faux : taxe passée à 40 euros ; le vrai : « Cette taxe, qui s’échelonne entre un et quarante euros selon la destination et la classe, est en effet relativement indolore »

    Votre interprétation est également erronée sur les frais de gestion (90M), sur l’objectif du programme (10Mds), sur une conclusion qui est celle du Président de la commission de l’Assemblée quand il dit : « Apparemment, les fonds sont bien mobilisés – plus de 540 millions d’euros en moins de quatre ans – et arrivent à leurs destinataires ; en revanche, ces derniers ignorent le rôle déterminant joué par la France dans cette aide. », sur le reporting :

    Douste-Blazy: « Nous avons longuement débattu du sujet avec M. Gilette et avec Mme Gadriot-Renard. Quand nous avons rencontré ensemble la responsable de l’UNICEF, celle-ci a rappelé le contrôle exercé sur le système des Nations Unies, contrôle auquel contribue d’ailleurs la Cour des comptes. M. Gilette le sait pour y avoir participé il y a quelques années, et il a accepté d’atténuer les termes du rapport (cour des comptes). L’OMS comme l’UNICEF sont contrôlées. »

    Tous les contrôles et toutes les protections ne pourront éradiquer les convoitises et les malversations, l’objectif c’est d’être vigilant et de venir en aide aux plus démunis sans pour autant peser sur l’économie, c’est le cas de cette taxe Chirac comme celui des prélèvements à un taux infinitésimal envisagés sur les transaction financières dont le principe vient d’être accepté par les 17 pays de la zone Euro.

    Vous avez raison à propos de la simplification, c’est le but recherché par les gouvernements Fillion, guichet unique et simplification de nombreux services de l’Etat : pôle emploi; réforme territoriale ; réforme hospitalière ; réforme judiciaire ; réforme de la défense… ; la révision générale des politiques publiques et la réduction des effectifs de fonctionnaires!

    Si la plupart des décisions sont orientés afin de libérer la croissance et favoriser les investissements (CIR), pas de coup de pouce au Smic même si l’aide aux plus démunis est en France un facteur essentiel de notre pacte social ; NS y est très attentif et JPR aussi.

    Avec le traité de Lisbonne, NS à remis sur les rails le développement de l’UE ; le week-end dernier au sommet de l’Euro il vient d’obtenir le Gouvernement Economique de l’Europe – aux 17 de l’Eurozone – le pacte de l’Euro et sa capacité d’intervention effective et permanente portée à 500 Mds€ avec capacité de prêts et de souscription obligataires !

    PS : Alain Souchon est un chanteur auteur-compositeur, artiste reconnu en France, un répertoire de ballades pour ce grand adolescent attendrissant de plus de soixante ans à la poésie douce-amère.

  35. Carole dit :

    Cher Alain,

    Bon, je vous avais écrit un long post, mais coupure de luz…..
    Donc je ne recommence pas. En quelques mots :

    1′ Cette taxe était louable quand en 2005 elle avait était évoquée à 5$. 2006, elle avait été annoncée à 1E avec peut-être une échelle jusque 40 suivant la nature du vol. Bref, jusque là, c’était à peu près correct.
    Ce qui l’est moins, c’est la gestion honéreuse et peu transparente de cette taxe.
    -540 Mds en -de 4 ans arrivent à destination. Rôle exact de la France ?
    -Contrôle des fonds aux pays en développement ?
    -UNITAID (objet juridique non identifié) n’est qu’un maillon de la chaîne, les autres (CHAI/CLINTON…..UNICEF:::::) ?
    -Frais de fonctionnement (honoraires avocats londoniens vertigineux) ?
    -Relisez les dires de Emmanueli, Joyandet, Dell’Agnola….
    -Interrogations sur Clinton qui recoit beaucoup d’argent collecté en France ? Sur les 540 Mds ?
    - Excuse : on n’a pas de grands opérateurs Santé, donc on fait appel aux autres ?
    - DB et sa notoriété : UNITAID pas représentatif pour le pueblo, faudrait Unicef et la Croix-Rouge (plus émotionnel sans doute) ?
    -DB : malgré une gestion aléatoire pense à d’autres taxes (croisière, web, cellular).

    Quant aux frais de gestion représentant 1/3 sur les 300, ils ne sont pas pris sur l’objectif puisque celui-ci n’est pas atteint.

    2 Souchon : lo siento, mais sincérement je ne le connaissais pas. Mais j’ai cherché sur le net. Pas la musica que j’écoute. Faut dire qu’en AN et AS, inconnu.

    Cordialement.

  36. Alain Soler dit :

    Cher Carole,

    Pour clore ce débat et pour concrétiser un second exemple d’interprétation erronée (après la taxe comprise entre 1 & 40 euros selon classe et destination); celui des frais de gestion sur la taxe Chirac.

    Vous me répétez 30% ; 90M€ sur 300M€ or l’Agence Française de Développement AFD a collecté environ 500 M€ sur trois ans qui sont répartis entre :

    - IFFIm/Gavi qui reçoit 10% soit 50 M€ et,
    - Unitaid qui reçoit 90% soit 450 M€,

    Pour Unitaid Douste-Blazy nous indique des frais de gestion de 4.5% confirmés raisonnables par la CC. Sachant que grâce à la part de l’Etat français (150 M€), chaque année c’est 300 M€ qu’elle met sur la table soit environ 14 M€ de frais administratifs pour Unitaid.

    Si dans l’audition il est question de l’organisation anglo-saxonne IFFIm- Gavi qui est une énorme alliance (incluant la fondation Bill Gates) drainant des Milliards de dollars et vaccinant des centaines de millions de personnes, dont les frais généraux – de lawers – s’élèveraient à 53 M$ en 2009, il ne peut évidement s’appliquer en totalité sur la très modeste part distribuée de 50 M€ en trois ans, 17 M€ (taxe Chirac) distribués par an!

    Au total sur 317 M€ se ne sont pas 90 M€ de frais de gestion, tout au plus 16-20 M€

    Les bons comptes font les bons amis !

  37. TropLibre dit :

    Les dents acérées du Dragon:

    Lire le compte rendu de “L’arrogance chinoise” publié sur le blog « TropLibre » de la Fondation pour l’innovation politique:
    http://www.trop-libre.fr/le-marche-aux-livres/les-dents-acerees-du-dragon

  38. xiaomei dit :

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/sibille/2010/02/24/entrepreneurs-sociaux-reponse-a-jean-francois-draperi/#comment-712http://alternatives-economiques.fr/blogs/sibille/2010/02/24/entrepreneurs-sociaux-reponse-a-jean-francois-draperi/#comment-712http://alternatives-economiques.fr/blogs/sibille/2010/02/24/entrepreneurs-sociaux-reponse-a-jean-francois-draperi/#comment-712

Laisser un commentaire