Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

4 commentaires

  1. Ernest Gransagne dit :

    … C’est le parti de la Vienne, et dans Vienne, il y a Vie.

    Et dans Vienne, il y a aussi Vienne du Sud, et celle du Sud-Est ! Celle qui en manque vraiment…
    de vie.

    Ernest, l’ami du Poitou

  2. Ernest Gransagne dit :

    et comme mes congénères du Poitou du sud, dorment encore, j’en profite cher Monsieur Raffarin, pour vous dire que toute civilisation, tout peuple, ne se développe qu’avec des échanges et des voies aisées et modernes pour les échanges.

    Ce n’est pas à vous que je vais l’apprendre.

    Lorsque ces moyens sont mis en place, les peuples de ces zones travaillent mieux et s’enrichissent.

    Ce fut vrai dans l’antiquité, c’est toujours vrai jusqu’à nos jours.

    C’est pourquoi il est INDISPENSABLE et URGENT, de trouver des solutions pour :

    1 en finir une bonne fois pour réaliser une véritable 4 voie entre Poitiers et Limoges sur le tracé existant de la N 147.

    2 en finir aussi, en même temps, car ces deux projets sont liés, pour mettre un TGV entre Poitiers et le Limousin…

    3 En n’oubliant pas de faire arrêter certains trains dans le milieu de la Vienne Limousine, comme vous l’avez vous même souhaité l’an dernier.

    4 Ce sont les enfants d’aujourd’hui qui risquent de ne jamais pardonner à leur aînés de ne pas avoir fait cela.

    Et pendant que 120 km de voie ferrée ou de route, posent tant de difficultés à notre France, les chinois eux en réalise autant………………………chaque mois !

    Il y a des choses difficiles à comprendre.

    Respectueusement

    Ernest, l’ami du Poitou

  3. Olivier Chartier dit :

    Je suis d’accord avec vous cher Ernest ! Pour qu’il y est cette « vie » il faut aider ceux qui, comme vous, portent des projets pour permettre le maintien des populations dans le sud du département. Car sans projets, pas de population et sans population, plus de services…

    C’est, à mon sens, la première des responsabilités pour un élu. Dans le sud Vienne, des projets souvent portés -il faut parfois le dire aussi- par des élus de la majorité départementale ont vu le jour (les parcs de Romagne et de Civaux, Le circuit du Vigeant, La Cité de l’écrit à Montmorillon…) et ont eu un impact important et positif sur l’attractivité. D’autres projets prévus dans le sud par cette même majorité, vous vous en souvenez sans doute, ont hélas été parfois tué dans l’oeuf par d’autres…

    Le projet que vous portez d’une future « gare » dans le sud Vienne (à Lathus par exemple) dans le cas où la ligne LGV Poitiers-LImoges voit le jour, est une belle idée qu’il ne faut pas enterrer ! J’ai d’ailleurs eu l’occasion avec JP Raffarin de soumettre récemment votre proposition à Thierry Mariani, l’actuel Ministre des transports.

    Il est clair que la ligne LGV Poitiers-Limoges (qui, révons un peu, pourrait surtout devenir un jour la LGV Nantes-Poitiers-Limoges-Lyon-Turin !!) ne doit pas se faire au détriment de la Vienne mais doit au contraire être utile à son développement. Un arrêt dans le sud Vienne est un des éléments qui donnerait à ce projet une réelle légitimité pour nous habitants de la Vienne. En tout cas, comptez sur moi pour suivre ce dossier de près !

    Amitié cher Ernest. Olivier CHARTIER, Conseiller régional

  4. Ernest Gransagne dit :

    Merci Olivier

    Merci cher Olivier Chartier d’avoir compris l’enjeu d’un tel projet pour une zone rurale qui en manque cruellement.

    Vous savez bien aussi que ce n’est pas avec « la Cité de l’Ecrit » que nous allons développer l’économie de la région dans notre 21e siècle… Pas d’avantage avec le Circuit du Vigeant. Circuit d’ailleurs qui reste très limité en terme d’exploitation : accueil du public, fort restreint, piste vieillissante ou les vibreurs des virages ne sont plus apparents, ce qui rend la piste inutilisable de nuit… Passerelles de circulation enjambant la piste trop étroites et dangereuses car glissante…
    Réseau hotelier inexistant… Manifestations sportives de haut niveau absentes à cause de tout ce qui est énuméré avant…

    Par contre si nous désenclavons le sud-est du département par des voies de communications adaptées au traffic d’aujourd’hui, je suis sûr que nous commencerons à intéresser des investisseurs. J’en suis sûr, vous aussi et Monsieur Raffarin aussi.

    Il faut donner des signes forts de modernité dans cette Vienne Limousine.

    Sur la vieille ligne TER, Poitiers-Limoges,modernisée depuis quelques semaines, notre région est restée à l’écart : pire, la gare de Lussac-les-Châteaux vient d’être fermée ! plus de guichet !

    Décision: Ségolène Royal ! Trop cher ! Décision d’avenir !

    Voilà comment madame le président de région voit le sud Vienne.

    Comme je suis plutôt un homme attachés aux détails qui fâchent, j’en profite également pour dire ici, que ce qui se passe au SIMER est insupportable. (Organisme de ramassage des ordures)

    Qui, se permet, en dehors de toutes régles de sécurité élémentaires, de décider sans l’avis de ceux qui payent, d’implanter des containers de poubelles dans les virages ?

    Est-on devenus fous dans la Vienne ?

    Sur ma commune, comme par enchantement, le point de collecte implanté dans un virage n’y est resté que 4 semaines, puis a été supprimé !

    Je pense qu’on a du entendre mes reflexions sur le sujet.

    Mais cela veut tout de même dire que nous avons payé pour l’implantation, puis payé à nouveau pour le démantellement au bout d’un mois !

    C’est quoi cette gestion ? Et tout cela dit-on pour supprimer des postes ?

    On préfère accroitre les rang de chômeurs, alors qu’il eu suffit d’améliorer la compétence de ceux qui gèrent ?

    Car il est de notoriété publique que SIMER est mal géré.

    Cher Olivier, merci Toujours à votre disposition

    à bientôt

    Bien amicalement

    Ernest Gransagne l’Ami du Poitou

Laisser un commentaire