Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

3 commentaires

  1. Le Renouveau Jacobin (Floreal) dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Vous ecrivez dans Le Monde

    « Cela nous impose néanmoins une vision plus complexe que simplificatrice de la mondialisation et une accentuation de notre action extérieure en privilégiant davantage notre diplomatie économique. »

    C’est vrai, la diplomatie d’aujourd’hui doit etre porteuse de nos valeurs tout en tissant des liens d’amities avec les peuples.
    C’est souvent dans la qualite d’une relation qu’il est possible de mettre en valeurs notre « savoir-faire » et de permettre ainsi d’ameliorer nos echanges economiques avec les pays amis.

    Le monde de l’economie, des echanges est peut-etre devenu plus complexe dans la course aux marches, mais gardons a l’esprit que la dimension humaine reste une valeur a ne pas negliger surtout avec de grands pays comme la Chine, le Bresil…qui accordent beaucoup de place a l’amitie.

    Bien cordialement,

    Le Renouveau Jacobin (Floreal)

  2. Alain Lavallée dit :

    Bonjour Monsieur le Premier ministre,

    on reconnaît bien dans ce texte du Monde votre intérêt pour la « prospective » qui se manifeste entre autres dans votre recherche de point d’inflexion, apparition d’un phénomène (naissance d’un G5) qui pourrait marquer un début, ouvrir la voie à de nouvelles organisations mondialisantes, voire à de nouvelles formes d’organisation (même si pour le moment c’est assez classique).

    Comme vous l’écrivez cette mondialisation que l’on voyait de manière un peu simpliste devient, lorsque vue sous l’angle du BRICS, plus complexe. 5 méga pays qui pèsent lourd, qui peuvent peser lourd, qui au premier coup d’oeil ne sont pas des parangons de démocratie mais qui néanmoins semblent pouvoir apporter, ensemble une certaine orientation qui permette d,espérer, mais encore là rien n’est joué loin de là.

    Mais raison d’espérer tout de même:: «  » »Croissance : Les 5 font de la recherche de la « nouvelle croissance »une priorité partagée : croissance moins gourmande en carbone et moins génératrice d’inégalités que la croissance traditionnelle occidentale. Le XIIe plan chinois propose ainsi une croissance verte (économie d’énergie, énergies renouvelables, villes vertes,…) et une croissance sociale (logements, protection sociale, santé, rééquilibrage du territoire,…) sujets consensuels parmi les 5. » » » »

    Mes salutations distinguées,

    Alain Lavallée

  3. Pierre Lebret dit :

    Très bonne tribune Mr le Premier Ministre!

    Meilleures salutations du Chili

    Pierre Lebret

Laisser un commentaire