Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

22 commentaires

  1. SEDAT Reynaldo dit :

    Bon dimanche Pascal,Jean-pierre Raffarin…!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A2ques
    http://lci.tf1.fr/monde/institutions/2011-04/quel-pape-preferez-vous-6407687.html

    [...] Bon appétit @Tous (Agneau/Flageolets) et doucement sur le chocolat (Conjugué sous toutes ses formes,oeufs,lapins,poules,etc…),excellent anti-stress…!
    PS L’homme ne devra point simplement vivre de pain mais de toutes déclarations,de toutes paroles sortant de la bouche de Dieu…!

  2. SEDAT Reynaldo dit :

    @ »emmanuel »…!
    [...] Quand on veut indiquer un lieu,on doit écrire « Oû »,Dieu avec un D majuscule et laïcité « ï » tréma,merci,oh,vous savez,je dis ça comme ça,je suis simplement de passage,lol,mdr, »Pessa’h en hébreu,savez-vous aussi que Jésus (Yehoshua, »Dieu sauve ») s’appelle aussi « Emmanuel » (Dieu est parmi nous)…?
    Alléluia…!
    PS Nicolas Sarkozy,pourtant c’est simple à comprendre,il est partout et en même temps nul part ailleurs.

  3. emmanuel dit :

    Pour Seda Dieu, ou dieu n’existe pas.
    Dieu ou dieu n’est donc ni parmi nous ni ailleurs.
    Concernant Sarkozy sa génération finira pas s’éteindre laissant derrière elle un tas de ruines sur lesquelles il faudra reconstruire.

    La laïcité, sans tréma, c’est l’umps en minuscule.
    Pauvres petits nains ridicules que cette génération assise sur le trône d’une toute petite Enarchie.

  4. Claude dit :

    Emmanuel,
    Bonjour à tous,

    Me revoilà après un séjour édifiant chez divers habitants (pauvres, classe moyenne ou riches) de ce pauvre beau pays riche où les médecins s’entretuent pour des riens du tout et juste avant l’interdiction d’Air Madagascar en Europe. Ouf ! J’y ai revu des gens autrefois pacifiques qui sont maintenant prêts à tout pour survivre avec une énergie disproportionnée aux résultats obtenus.

    Emmanuel, l’avantage de l’Enarchie, c’est qu’elle est renouvelable. Les énarques que je connais ont des propos moins décousus que les vôtres et ils connaissent le sens du vocabulaire qu’ils utilisent. J’admets qu’ils sont « spéciaux » mais ils n’ont pas votre détestation maladive des gens qui est le propre des personnes frustrés. Elle vous dessert beaucoup et sans cette détestation vous seriez surement très sympatique. Détendez vous.

    Claude

  5. Vanrack dit :

    9 décembre 1905.

  6. SEDAT Reynaldo dit :

    @ »emmanuel »…!

    [...] En ce lundi de Pâques,pensons à la démonstration du célèbre pari du philosophe français Pascal qui nous disait: »Vous avez deux choses à perdre:le vrai et le bien,et deux choses à engager:votre raison et votre volonté,votre connaissance et votre béatitude,et votre nature a deux choses à fuir:l’erreur et la misère.Votre raison n’est plus blessée,en choisissant l’un que l’autre,puisqu’il faut nécessairement choisir.Voilà un point vidé.Mais votre béatitude…? Pesons le gain et la perte,en prenant croix que Dieu est.Estimons ces deux cas:si vous gagnez,vous gagnez tout,si vous perdez,vous ne perdez rien.Gagez donc qu’il est,sans hésiter. »
    PS « Nous sommes comme des nains juchés sur des épaules de géants ». Fulbert de Chartres (960-1028).

  7. emmanuel dit :

    La prime de Sarkozy combien cela représente il?
    Cela représente en tout et pour tout 10 pleins d’essence…
    Et oui Sarkozy c’est le président de tous les Français…
    C’est surtout le Président du Groupe Total.
    La question qui se pose est simple. Combien Total va verser à l’UMP pour le financement des campagnes de 2012…
    Françaises et Français n’oubliez pas qu’il a été le Président de certains Français…
    Au fait quand va-t-on obliger les élus bénéficiant d’un carrosse avec chauffeur à payer le carburant???
    Réponse simple: jamais…

  8. emmanuel dit :

    Le dieu CAC40:
    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0201324063985-salaires-des-patrons-du-cac-40-le-palmares-2011.htm

  9. Alain Soler dit :

    Bonjour à tous,
    La prime d’intéressement des salariés

    Combien de pleins & pouvoir d’achat, décidemment les Léon Camé : Manu le solitaire & Jany la brocante en Jaco floréal, ont la mémoire courte !

    La version initiale de cette prime est la loi, celle du 3 décembre 2008 en faveur des revenus du travail, loi 2008-1258 qui prévoit dans le cadre d’un contrat d’intéressement de pouvoir attribuer une prime pouvant atteindre 1500€, exonérée de charges sociales (hors Csg-Crds) sous conditions de dialogue social et de négociations annuelles sur les revenus du travail.
    Faute de propositions sur le partage de la valeur ajoutée et faute d’un nombre d’accords d’intéressement significatif (2008-1258), la balle qui était dans le camp des partenaires sociaux depuis deux ans, revient au législateur !

    Cette mesure est de même nature que la participation et l’intéressement, elle prolonge l’intéressement en introduisant un critère référentiel du capital investi, celui de l’évolution des dividendes ; c’est une mesure de justice.

    Rappelons que la Participation est Obligatoire pour les entreprises de +50 salariés tandis que l’Intéressement est demeuré facultatif lié à un accord même s’il porte déjà sur plusieurs millions de salariés bénéficiaires!

    L’objectif actuel est d’aligner la législation de la prime d’intéressement sur celle de la participation, ce qui me parait peu contestable comme il m’apparait peu contestable de lier le déclenchement de de l’attribution d’une prime pour les salariés au versement de dividendes, critère de justice face aux actionnaires.
    Alain

  10. jany dit :

    Cher Alain,

    Vous devriez prendre des cours d’economie petit Alain, la brocante cela peut rapporter gros, surtout qu’elle base son commerce sur le desir des collectionneurs ou des acheteurs qui pensent faire de belles affaires.

    A titre personnel, je ne suis pas un « came », je n’ai jamais ressenti de desir pour d’eventuels paradis artificiels…par contre la mechancete et l’aigreur de vos vieilles annees, nous pouvons la ressentir et c’est dommage…Nous ne vous changerons pas…J’oubliais…tout cela n’est que plaisanterie…prenez-le au second degre…

    Je pense qu’avec Manu, nous ne vous attendions pas pour connaitre les valeurs de la participation et de l’interessement…

    jany

  11. Alain Soler dit :

    Bonsoir à tous,
    Jany : « tout cela n’est que plaisanterie…prenez-le au second degré… »

    Il est assez plaisant de vous voir revendiquer le second degré alors qu’il est manifeste que vous prenez tout au premier degré sans inspiration!

    Ainsi, loin de moi l’idée que vous puissiez user de substances illicites (quoique…), il se trouve que certains internautes changent de pseudos comme les Caméléons changent de couleurs, d’où en verlan Léon Camé ! Elémentaire cher Jany-Watson !

    Quant à la brocante, vous faut-il encore une explication de texte quand vous nous ressassez vos vieilleries sous une autre identité? Ce n’est pas à moi que vous pourrez refourguer vos idées creuses, ou faites vraiment du second degré et je pourrais rire – avec vous – de vos emphases guignolesques!
    Alain

  12. Joe la brocante dit :

    Cher Alain,
    Sachez qu’il restera toujours une petite place pour mettre en valeur les petits vieux missiles…
    dans la brocante on ne jette rien…Il y aura bien des nostagiques pour les faire briller de nouveau avec une bonne soupe au chou…(avec des cames et des leon ou des leon sans les cames, tres elementaire)

    Joe la brocante…(ps c’est un pseudo)

  13. Alain Soler dit :

    Bonsoir à tous,
    Jany la brocante,

    Pour celui qui cherche une revanche
    Ce Jany qui se rattrape aux branches
    L’effort de composition reste louable
    Mais,
    Le résultat en creux puissance deux
    Est un spectacle balourd & pitoyable
    Ce brocanteur n’est qu’un vaniteux
    Alain

  14. emmanuel dit :

    Ce qui me parait juste Monsieur Soler, serait de taxer les entreprises qui distribuent des dividendes, à hauteur de l’imposition des PME et des entreprises artisanales qui recrutent et forment des apprentis.
    Ce qui me parait juste serait d’interdire les prix de transfert pour ces mêmes entreprises cotées qui distribuent des dividendes.
    Ce qui me parait juste serait de redistribuer ces entrées fiscales à ces mêmes PME et entreprises artisanales pour leur Besoin en Fond de Roulement.

    Ce mécanisme d’aide aux entreprises du CAC et consorts, car c’est d’eux dont il s’agit, va simplement être un effet d’aubaine de plus qui va encore participer au creusement de nos déficits et dettes.
    Car pour ce mécanisme de plus il y a de nouveau incitation fiscale…
    Mais en France on subventionne les heures supplémentaires alors qu’il y a plus de 5 millions de demandeurs d’emplois, précaires, stagiaires etc…
    Et la France est championne toute catégorie depuis trente ans du clientélisme fiscal.
    Et en France comme aux USA on cultive la dérégulation fiscale tout en nous expliquant que les caisses sont vides…
    Ou est ce du cynisme absolu pour faire de nos dettes souveraines des pseudos dettes comptables qui imposent aux classes moyenne des intérêts usuriers, tandis que les mêmes spéculent dans un tunnel qui ne débouche sur rien ?

    Monsieur Soler depuis quand la France dispose elle d’une représentation syndicale capable de négocier en matière de rémunération, branche par branche ???
    Nous sommes bien en France et pas en Allemagne…
    De fait ce n’était pas nécessaire d’attendre 2 ans pour prendre ce type de décision dont la pertinence est plus que relative. 1000Euros c’est effectivement 10 pleins d’essence de par une spéculation sur les matières premières qui échappe pour ainsi dire totalement à l’impôt.

    Que l’état s’occupe de son bouleau.
    Le bouleau de l’état c’est en matière économique entre autre d’assurer l’équité fiscale et l’équilibre des comptes.
    Ce n’est pas de jouer les pères noël pour des entreprises qui engrangent des profits absolus en se moquant totalement de leurs salariés.

    Mais que peut on attendre d’une Gouvernance qui nous explique que pour nous préserver d’une crise Européenne de la dette qui touche à la solvabilité de notre monnaie soit disant commune, il nous faut nous endetter indirectement en garantissant des prêts.
    Que peut on attendre de cette gouvernance dont le seul fondamental économique est de « sauver des banques zombies » qui spéculent sur tout en commençant par nos dettes, tout en se foutant complètement du tissus économique.

    A vrai dire je n’attends rien de cette gouvernance UMPS.
    Une Gouvernance dont le Slogan « travaillez plus pour gagner plus » est un fiasco total. Et de fait à présent il faut chercher dans l’urgence un contre feu dans la perspective des futurs présidentiels.
    Monsieur Soler je vous conseille de discuter avec un Préfet des fonds spéciaux. Il va vous expliquer de quel niveau sont les jérémiades des entreprises qui distribuent des dividendes pour quémander des fonds publics.
    De même le crédit impôt recherche aurait du se limiter au seul périmètre des entreprises jeunes et innovantes. En la matière même les banques ont utilisés ce mécanisme pour financer leurs recherches en matière d’instrument de marché pour automatiser leurs salles de marché.

    Renault avait elle besoin de plusieurs milliards, de même que Peugeot.
    Ou fallait-il tenir le tissu des sous traitant de ces deux entreprises ???
    Renault et Peugeot pour lesquelles la France n’est plus une priorité économique…

    Le seul fait marquant de la période économique qui s’est écoulé depuis deux ans a été la gestion de la crise par la médiation.
    Dommage que Monsieur René Ricol, personnage hors du commun de par son dynamisme, intelligence, et charisme, ne soit pas le standard des conseillers choisis pas Sarkozy. Auquel cas il aurait construit la France d’après.
    5 René Ricol valent mieux que les 40 qui entourent NS et le couvrent de louanges : tout va très bien dans le meilleur des mondes…

    Tout le reste en matière de réforme de la fiscalité des entreprises est un échec total…
    La soit disant fin de la taxe professionnelles a été remplacée par une autre usine à gaz qui a rattrapé les auto-entrepreneurs.

    Et après cet échec on va se payer les gugus du PS. Et je me demande comment un DSK va pouvoir distribuer la cargaison de sucreries après avoir imposer la rigueur pour sauver des pays qui in fine vont restructurer leur dettes nous laissant ainsi avec des piles de subprimes titrisés.
    Et il va falloir in fine de nouveau venir en aide à des banques couvertes de ces mêmes dettes.

    ETC…

  15. emmanuel dit :

    en vrac et sans me relire pour Monsieur Soler…
    Ce qui me parait juste Monsieur Soler, serait de taxer les entreprises qui distribuent des dividendes, à hauteur de l’imposition des PME et des entreprises artisanales qui recrutent et forment des apprentis.
    Ce qui me parait juste serait d’interdire les prix de transfert pour ces mêmes entreprises cotées qui distribuent des dividendes.
    Ce qui me parait juste serait de redistribuer ces entrées fiscales à ces mêmes PME et entreprises artisanales pour leur Besoin en Fond de Roulement.

    Ce mécanisme d’aide aux entreprises du CAC et consorts, car c’est d’eux dont il s’agit, va simplement être un effet d’aubaine de plus qui va encore participer au creusement de nos déficits et dettes.
    Car pour ce mécanisme de plus il y a de nouveau incitation fiscale…
    Mais en France on subventionne les heures supplémentaires alors qu’il y a plus de 5 millions de demandeurs d’emplois, précaires, stagiaires etc…
    Et la France est championne toute catégorie depuis trente ans du clientélisme fiscal.
    Et en France comme aux USA on cultive la dérégulation fiscale tout en nous expliquant que les caisses sont vides…
    Ou est ce du cynisme absolu pour faire de nos dettes souveraines des pseudos dettes comptables qui imposent aux classes moyenne des intérêts usuriers, tandis que les mêmes spéculent dans un tunnel qui ne débouche sur rien ?

    Monsieur Soler depuis quand la France dispose elle d’une représentation syndicale capable de négocier en matière de rémunération, branche par branche ???
    Nous sommes bien en France et pas en Allemagne…
    De fait ce n’était pas nécessaire d’attendre 2 ans pour prendre ce type de décision dont la pertinence est plus que relative. 1000Euros c’est effectivement 10 pleins d’essence de par une spéculation sur les matières premières qui échappe pour ainsi dire totalement à l’impôt.

    Que l’état s’occupe de son bouleau.
    Le bouleau de l’état c’est en matière économique entre autre d’assurer l’équité fiscale et l’équilibre des comptes.
    Ce n’est pas de jouer les pères noël pour des entreprises qui engrangent des profits absolus en se moquant totalement de leurs salariés.

    Mais que peut on attendre d’une Gouvernance qui nous explique que pour nous préserver d’une crise Européenne de la dette qui touche à la solvabilité de notre monnaie soit disant commune, il nous faut nous endetter indirectement en garantissant des prêts.
    Que peut on attendre de cette gouvernance dont le seul fondamental économique est de « sauver des banques zombies » qui spéculent sur tout en commençant par nos dettes, tout en se foutant complètement du tissus économique.

    A vrai dire je n’attends rien de cette gouvernance UMPS.
    Une Gouvernance dont le Slogan « travaillez plus pour gagner plus » est un fiasco total. Et de fait à présent il faut chercher dans l’urgence un contre feu dans la perspective des futurs présidentiels.
    Monsieur Soler je vous conseille de discuter avec un Préfet des fonds spéciaux. Il va vous expliquer de quel niveau sont les jérémiades des entreprises qui distribuent des dividendes pour quémander des fonds publics.
    De même le crédit impôt recherche aurait du se limiter au seul périmètre des entreprises jeunes et innovantes. En la matière même les banques ont utilisés ce mécanisme pour financer leurs recherches en matière d’instrument de marché pour automatiser leurs salles de marché.

    Renault avait elle besoin de plusieurs milliards, de même que Peugeot.
    Ou fallait-il tenir le tissu des sous traitant de ces deux entreprises ???
    Renault et Peugeot pour lesquelles la France n’est plus une priorité économique…

    Le seul fait marquant de la période économique qui s’est écoulé depuis deux ans a été la gestion de la crise par la médiation.
    Dommage que Monsieur René Ricol, personnage hors du commun de par son dynamisme, intelligence, et charisme, ne soit pas le standard des conseillers choisis pas Sarkozy. Auquel cas il aurait construit la France d’après.
    5 René Ricol valent mieux que les 40 qui entourent NS et le couvrent de louanges : tout va très bien dans le meilleur des mondes…

    Tout le reste en matière de réforme de la fiscalité des entreprises est un échec total…
    La soit disant fin de la taxe professionnelles a été remplacée par une autre usine à gaz qui a rattrapé les auto-entrepreneurs.

    Et après cet échec on va se payer les gugus du PS. Et je me demande comment un DSK va pouvoir distribuer la cargaison de sucreries après avoir imposer la rigueur pour sauver des pays qui in fine vont restructurer leur dettes nous laissant ainsi avec des piles de subprimes titrisés.
    Et il va falloir in fine de nouveau venir en aide à des banques couvertes de ces mêmes dettes.

    ETC…

  16. Alain Soler dit :

    Bonsoir à tous,
    Cher Emmanuel

    () L’impôt société taxe déjà lourdement les entreprises en France.
    () La disposition de prime d’intéressement (sans charges) existe depuis deux ans, le moins que l’on puisse dire est que les entreprises n’en ont pas abusé – aide ou effet d’aubaine – le patronat est clairement contre !
    () Les prix de transfert et les corporates fees une vieille histoire résolue!

    () Oui on favorise les heures supplémentaires avec raison, incitation pour le bien de l’économie et des salariés qui peuvent travailler plus – tout ce qui libère les capacités de travail est bienvenue.

    () La dérégulation fiscale a fait ses preuves depuis longtemps comme moteur de l’économie; l’effet de levier de l’investissement et de l’innovation est bien plus élevé que les prélèvements confiscatoires et l’usage qui en ait fait par l’Etat.

    () « Que l’Etat s’occupe de son bouleau » c’est une remarque de paysagiste, pas de salarié qui connait bien le sien de boulot ! La répartition de la valeur ajoutée est un paramètre d’intérêt national.

    () La solidarité européenne qui s’exprime autour de sa monnaie commune ne saurait me choquer, l’inverse, oui!
    () Vous nous répétez en boucle le même faux crédo des cadeaux faits aux banques et aux constructeurs automobiles. Les prêts (8%) banques & 6% (pacte auto) des taux d’intérêt qui ont rapporté beaucoup d’argent au trésor public, voila la seule vérité !
    Des cadeaux que banques et constructeurs automobiles s’empressent de rembourser au plus vite. Les sous-traitants automobiles furent associés aux aides du pacte automobile, sous peine de pénalités d’intérêt plus élévé !

    Les seuls commentaires que je partage avec vous est d’une part celui de l’estime que nous avons pour le patron des investissements stratégiques ancien médiateur du crédit, René Ricol nommé et installé par NS dés le début de la crise financière ; et d’autre part le Crédit Impôt Recherche qui s’avère un outil précieux. Pour ma part je ne vois pas d’inconvénient à ce que l’industrie et la recherche financière source de retombées importantes puissent bénéficier de son concours.
    Alain

  17. emmanuel dit :

    Désolé Monsieur Soler je ne partage pas du tout votre optimisme béat.
    Concernant les sous traitants automobiles associés à la prime à la casse, peut être. S’ils étaient en Roumanie. Prime à la casse qui ne fera l’objet d’aucun remboursement par les actionnaires de Peugeot et de Renault.
    Pour les aides aux PIGS c’est juste quelques centaines de milliards dans un trou noir…
    Trou noir bancaire, ou grand attracteur bancaire pour nous faire payer in fine des intérêts usuriers sans fin.

    Je sollicite votre opinion Monsieur Soler sur ceci:
    Que pensez-vous du trading haute fréquence dont le développement a été assuré en France par le crédit impôt recherche?
    http://www.dailymotion.com/video/xifbq7_le-trading-haute-frequence-mode-d-emploi_news

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0201348957586-un-an-apres-le-krach-eclair-hante-toujours-les-marches-financiers-aux-etats-unis.htm

    http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/020474836292-l-essor-controverse-du-trading-de-haute-frequence.htm

    Allons-nous vers la prochaine crise financière, ou y sommes-nous déjà?
    1000milliards volatilisés il y a un an en quelques minutes, à mettre dans la balance des montants à engager pour donner à 40millions d’Américains une protection sociale minimum.
    Je laisse également cette remarque à la juste appréciation des intervenants de ce blog qui plaident pour moins de social, plus de dérégulation fiscale, moins de fonctionnaires etc…

    Au fait que fait le politique qui en dérégulant les instruments de marché a collaboré à la construction de cette chimère?
    En France le Trading Haute Fréquence phagocyte 40%des arbitrages du marché action…
    Est-il encore raisonnable de placer de l’argent sur ce marché action qui peut être manipulé, et n’est plus qu’un gigantesque Casino?

    Mon sentiment qui n’engage que moi, Simple Citoyen et Républicain, est « que nous sommes déjà dans la prochaine crise financière ».
    Tous les signaux sont au rouge. Et cette fois les politiques, et les régulateurs ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas.

    La répartition de la valeur ajoutée c’est justement là le problème dans des économies strictement et systématiquement dérégulées fiscalement…
    Entre le Smic et 3000Euros en France on paye tous ses impôts, en deçà on n’est pas imposable, et au deçà de 3000Euros c’est « les olympiades de l’optimisation fiscale » qui contribuent à la dette et aux déficits.

    Il en va de même pour les entreprises… Qu’est qui justifie d’imposer une entreprise du CAC à 9% et une PME à 30%?

    Favoriser les heures supplémentaires c’est tout simplement une aberration économique.
    Cela coûte 4 milliards. Et ces 4 milliards sont payés par qui: par ceux qui bénéficient de ces heures supplémentaires tout en finançant en même temps l’assurance chômage.

    Concernant la dérégulation fiscale qui « aurait fait ses preuves depuis 30ans comme moteur de la croissance », c’est tout autant une contre vérité…
    L’Irlande qui pratique le dumping fiscal est à l’agonie. Et l’ensemble des banques Zombies Irlandaises ne doivent leur survie qu’à la générosité de la BCE, et des contribuables Allemands, et Français.
    La dérégulation fiscale a conduit les Etats Unis dans une impasse économique. Avec des écarts de richesse qui font craindre le pire.
    Dérégulation fiscale soutenue aujourd’hui par des achats massifs de dettes par la FED. Sans aucun impact sur un hypothétique retour à la croissance absolue d’avant Lehmann.

    Nier tout ceci c’est tout simplement vivre dans l’ancien monde qui est définitivement mort…

    Mais soit attendons de nouveau le point de non retour. Et continuons à prêter à la Grèce qui est en l’état incapable de recouvrer ses impôts.
    Vos Petits enfants vous remercieront pour les intérêts usuriers qu’il devront payer pendant des années, tout en devant financer tout le reste pour lequel les caisses seront définitivement vides faute d’avoir remis en cause la dérégulation fiscale.

    Je demande au censeur s’il ne souhaite publier ces queslques lignes, de les transmettre à Monsieur Soler.

  18. Claude dit :

    Emmanuel,

    Faites une pose et réfléchissez ! C’est difficile, je sais. Mais c’est préférable plutôt que de dire des sottises qui vous montrent tel que vous n’êtes surement pas tout à fait.

    Pourquoi rembourser les primes à la casse ? Vous avez raison, ce serait moral. Mais ce sont ceux qui ont bénéficié de la prime qui sont susceptibles de la rembourser. Vous, on ne vous demande pas de rembourser les prêts et les largesses accordés à votre voisin. Ce sont seulement les clients qui ont bénéficié de la prime qui sont susceptibles de la rembourser. Mais il faut être naïf pour croire que c’est facile pour eux. Un cadeau est un cadeau. On leur a promis du pouvoir d’achat, on leur a donné du pouvoir d’achat comme promis et ils ont acheté (même si quelques-uns ont épargné leur gain de pouvoir d’achat).

    Quand votre grand-mère vous donne un billet de 50 euros pour vous acheter le dernier jeu à la mode on ne demande pas au fournisseur du jeu de le rembourser à votre mère-grand. Alors ne demandez pas à Peugeot ou à Renault de rembourser le cadeau que j’ai fait avec tous ceux qui payent largement l’impôt par le Trésor public interposé, aux gentils acheteurs de voitures qui ont collaboré au sauvetage de notre industrie. Avez-vous participé à cet effort par votre impôt ? Oui ? Alors bravo !

    Grâce à ça et à différentes autres mesures (voir la loi TEPA, l’indemnisation du chômage partiel, la hausse de 25% des petites retraites, etc., etc.), les français, tous ensembles, ont acheté en 2009, 13% de plus que la moyenne des européens (dont les français qui comptent pour beaucoup) et probablement encore plus en 2010. Les gens de mauvaise foi disent que pour acheter ils ont puisé dans leurs économies. Or, pendant le même temps ils augmentaient leur épargne d’une manière considérable (du jamais vu : tous records battus !). Ceux qui sont encore plus de mauvaise foi disent : « c’est facile d’épargner quand on est les riches ». Mais tout le monde sait que ce ne sont pas les riches qui épargnent à la Caisse d’épargne et ce sont surtout les épargnes populaires qui ont augmenté.

    Pour le reste de votre commentaire qui est du même acabit, je laisse Alain répondre s’il trouve qu’il y a des chances que vous compreniez des explications que par extraordinaire vous allez écouter. Comme par exemple vous aider à relire les articles que vous nous communiquez au sujet du « trading de haute fréquence » et qui disent que cette technologie POURRAIT participer à l’opacité du marché alors qu’elle ne fait qu’accélérer ce qui se fait déjà « à la main » alors que les autorités de régulation sont déjà attentifs aux éventuelles futures dérives que personne n’est capable d’évaluer. Ce n’est pas en voyant l’un des 3 petits cochons qu’il faut crier au loup.

    Bonne réflexions.
    Claude

  19. emmanuel dit :

    CLAUDE, Claude, Claude…
    Au secoure.
    Etes vous seulement stupide, ou simplement de mauvaise foi.
    Mais que vient faire ma grand mère dans cette histoire.
    Les gentils acheteurs de voitures comme vous le dites ont financé le modèle Low Cost de Renault made in Roumanie.
    On aurait sauvé l’industrie automobile made in France par une sorte d’élan patriotique…
    C’est à mourir de rire…
    On en reparlera dans 6mois à l’heure du bilan post prime à la casse.
    Les autorités des marchés financiers ne sont pas plus au fait aujourd’hui qu’hier…
    Et c’est bien là le problème.
    Il ne s’agit pas d’une accélération, mais d’une automatisation des arbitrages. De fait la logique est purement spéculative. On est plus dans le champ de l’investissement mais d’une méga loterie, à l’échelle de la nano seconde. Comment peut on bâtir pour une entreprise côté sachant que n’entre pas en ligne de compte le bilan économique de cette entreprise pour ces arbitrages.
    Le trading haute fréquence donne la possibilité d’influencer le marché en imposant des variations de cours voir des mini Krach. Ce qui a probablement été expérimenté il y a un an. 1000milliards volatilisés en quelques minutes. Et personnes ne saura jamais à qui à profité cette escroquerie pure et simple.
    Alors il est vrai qu’avant cela, les entreprises cotées rachetaient leurs propres titres en se foutant totalement du petit porteur, et à des fins de manipulation de cours.

    La prime à la casse mais tout le monde va la payer. C’est de la dette mutualisée pour l’ensemble des contribuables.
    Tout le monde va la payer y compris les acheteurs.
    Mais excepté les Actionnaires à qui ils appartenaient de jouer leur rôle.
    Alors certes l’Etat est encore Actionnaire de Renault mais pas de Peugeot (et on se demande pourquoi après avoir privatisé en 2006 nos autoroutes).
    En effet les Français ont épargné en achetant leur logement entre autre. Qui vous dit le contraire.
    Les Français ceux sont aussi rués sur l’assurance vie libellé en Fond Euros.
    Et c’est quoi le fond euro: de la dette Grec entre autre…
    C’est vraiment le Duo infernal : Laurel et Hardi, Soler et Claude.
    Bon bougon nage à ressasser vos rancœurs et votre amertume…
    PS: je ne pratique pas votre mépris et la suffisance de vos propos. Vous estimez sans aucun doute avoir un esprit brillant. En fait vous êtes juste perturbé par la future défaite de l’UMP. On ne sait jamais, après 2012 peut être devrez vous payer tous vos impôts. Vous qui vous êtes vanté ici d’avoir toujours tout fait pour en payer le minimum…
    Auquel cas c’est effectivement vos enfants ou petits enfants qui les payaient pour vous: voir certainement votre voisin.

  20. Alain Soler dit :

    Bonsoir à tous,

    () « 1000milliards volatilisés il y a un an en quelques minutes, à mettre dans la balance des montants à engager pour donner à 40millions d’Américains une protection sociale minimum. »
    Emmanuel, vous vous laissez enfumer par les effets de manche de ces journalistes : « 9% de plongeon en quelques minutes pour le Dow Jones » ; qui finissent néanmoins par constater que : le tout revenant à la normale brusquement dans la stupeur générale !

    - Retour à la normale, il n’y aura donc rien à mettre en balance, pas plus pour la protection sociale américaine que pour les bonus des traders !
    Manuels ou automatisés quelles qu’en soit la fréquence, les cours et marchés font parfois l’objet de fractales (Mandelbrot), de plus ou moins fortes excursions en dehors de toutes manipulations ou distorsions de marché.

    Je doute que le trading automatisé introduit en 2006-2007 soit le fruit du CIR, les algorithmes de traitement sont naturellement de plus en plus sophistiqués, ils présentent l’avantage de tracer au plus près, d’être réactifs, sans états d’âme et infatigables on notera par ailleurs qu’il n’y a plus de trading financiers dans notre pays depuis 2005, la grande majorité des plateformes sont basées à Londres.

    () Concernant les dérégulations fiscales, reprenons l’exemple de la prime à la casse pendant la crise: ventes en chute libre l’Etat qui voit ses rentrées fiscales s’effondrer (Tva) relance la consommation par la prime à la casse soit 1000 euros sur un prix moyen de vente de 15-20 K€ par véhicule soit pour faire simple environ 3000 euros de Tva et une rentrée fiscale nette de 2000€ ! Tous les grands pays UE & US l’ont utilisé, tous .

    Pendant la crise c’était : 2000 euros de rentrées fiscales et la rénovation du parc, des chaînes qui produisent (UE), des salariés qui ne sont pas au chômage qui ne sont pas dans la rue… ! Des efforts comparables furent orientés vers les PME (22 Mds) en avances de trésorerie, aides à l’emploi … !

    () Les entreprises du Cac seraient taxées à 9%…une vieille rengaine – fausse ! Le taux de l’IS est naturellement le même, seulement les multinationales paient des impôts en fonction des résultats et du régime fiscal qu’elles ont choisi et que l’Etat a accepté- en général répartissant pertes et profits en fonction des résultats par pays de présence :

    Total qui dégage en 2010 : 10 Mds€ de bénéfice net de ses activités est sous le régime du bénéfice consolidé – renouvellement d’agrément en cours – Total paie des Impôts société très importants 10 Mds en 2010 soit + 50% de charge d’impôts et non 9% ! (voir page 199 paragraphe 9 du rapport de référence 2010 du groupe Total joint), mais pas en France ou ses activités sont déficitaires.

    http://www.total.com/MEDIAS/MEDIAS_INFOS/4386/FR/Total-2010-document-reference-vf-V1.pdf

    Alain

  21. Claude dit :

    Emmanuel,

    Je suis assez peu stupide pour savoir faire du second degré. Pas pour m’amuser mais pour ne pas vous dire brutalement que vous êtes vous même pas très ouvert aux autres ni aux choses qui demande de l’ouverture d’esprit ou de la réflexion (voila que je fais de la langue de bois). Votre grand-mère me permettait seulement de me mettre à votre portée mais j’ai visé trop haut. Désolé. J’aime imager mon propos mais des fois je me plante.

    N’étant pas plus naïf que vous, je sais bien que la prime à la casse a permis de vendre bien d’autres voitures que celles fabriquées en France. Si nous avions pratiqué un protectionnisme imbécile comme celui que vous préconisez, croyez vous que cela aurait été à sens unique ? Ou bien vous considérez que la prime à la casse à apporté quelque chose à l’automobile et on peut en discuter ou vous pensez que, toutes choses bien considérées, cela n’a rien apporté et arrêtez de le reprocher aux constructeurs. Moi je considère que l’objectif est atteint et c’est ce qui compte.

    Vous êtes un grand naïf ! La bourse est spéculative quoi qu’on fasse. Qu’on la pratique sportivement à l’intuition ou scientifiquement et automatiquement on spécule en anticipant ses variations. Tant que la spéculation ne s’appuie sur aucun procédé délictueux laissons la tranquille. Comme je l’ai déjà dit, les marchés de toutes natures étant gouvernés par l’offre et la demande les cours de tout sont cohérents avec la réalité à chaque cycle de hausse et de baisse. Je ne crois pas que la spéculation soit morale mais si elle ne lèse personne pourquoi s’en occuper. Jouer au Loto est une forme de spéculation pas plus morale que les autres et personne ne s’en offusque. Aussi les spéculateurs qui gagnent le font au détriment des spéculateurs qui perdent (y compris au Loto). Cela ne change rien à la valeur intrinsèque des choses ou des entreprises. Dans le cas des matières premières la spéculation régule les cours les faisant monter quand ils sont bas et les faisant baisser quand ils sont hauts.

    Certains affirment le contraire mais l’influence de la spéculation sur les cours n’a jamais été démontrée. Aucune étude ne permet de dire que la moyenne des transactions entre producteur et consommateur est différente quand il y a ou pas des intermédiaires spéculateurs. Les seuls producteurs qui perdent quand il y a spéculation sont ceux qui spéculent à la baisse (exemple des céréaliers français qui ont vendu avant la récolte en 2010). Et les consommateurs qui perdent sont ceux qui spéculent à la hausse quand elle n’a pas lieu. C’est vrai aussi pour les valeurs mobilières.

    Si vous avez une seule étude vieille ou récente qui prouve le contraire donnez en les références.

    Partant de là, quelle différence y a-t-il entre celui qui se fie à son flair et celui qui automatise ses transactions ? J’ai automatisé tellement de choses (et notamment la gestion et l’analyse financière) que je serai bien le dernier à critiquer ceux qui savent économiser leur énergie en faisant travailler les machines à leur place. Je vous encourage à en faire autant. Laissez les machines réfléchir à votre place vous gagnerez du temps et direz moins de sottises.

    Salutations,
    Claude

    PS – réutiliser les phrase toutes faites des journaux spécialisés nécessite de comprendre toute la problématique des articles que vous lisez. Ce n’est pas la première fois que vous communiquez des liens d’articles que vous n’avez pas lu ou pas compris.

  22. emmanuel dit :

    LES MARCHES REGULES PAR L’OFFRE ET LA DEMANDE….
    MON DIEU CE QU’IL EST NAIF…

Laisser un commentaire