Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

3 commentaires

  1. Dominique M dit :

    Bernard, tu as été un honnête homme, donnant à la politique une dimension noble, apaisée et consensuelle. Tu as été un homme de conviction, attaché à ces valeurs qui ont fait de l’Europe une terre de démocratie. Ta droiture t’a valu quelques revers que tu as accepté comme gage de ta liberté de conscience et d’homme debout. Nous nous connaissons de longue date, en Champagne. Nos familles sont proches depuis bientôt soixante cinq ans. Et si tes dernières années ont été douloureuses, tu me laisse l’image du frère, de l’ami fidèle dont on attendra impatiemment le retour. En vain.
    Au revoir, Bernard!
    Dominique M

  2. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Joli titre et bel hommage rendu à ce grand serviteur de la République.

    Votre billet exprime toute votre sincérité envers Monsieur Bernard Stasi, aujourd’hui disparu. Vous ave raison de souligner que la mission sur la laïcité qu’il avait conduite pour votre gouvernement restera un modèle de gouvernance démocratique.

    Bien amicalement

    Jacques

  3. emmanuel dit :

    Sans aucun doute un des derniers grands personnages de la 5éme République quand celle-ci était encore une République.

Laisser un commentaire