Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

22 commentaires

  1. Ernest Gransagne dit :

    … et quand un cœur saigne il est rare que la couleur ne soit pas rouge.

    Ernest

  2. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Très beau discours poignant du Président Nicolas Sarkozy dans les jardins du Luxembourg, rappelant les grandes figures de ce combat de Justice. Vous avez raison de dire que cette cicatrice de notre histoire doit rester vivante dans notre mémoire pour lutter aujourd’hui contres toutes discriminations qui font ou qui feront saigner les cœurs.

    Dans ces figures, il en est une qui retient plus particulièrement mon attention et elle est non des moindres puisqu’il s’agit de Monsieur Victor Schoelcher. Aussi, j’ajouterais cette note beaucoup plus personnelle.

    Dans les années 1974/1975, j’étais affecté sur l’Aviso-Escorteur « Victor Schoelcher » en Océan Indien, parcourant ainsi du Nord au Sud et d’Est en Ouest ce vaste océan, participant entre autre à l’évacuation de la Base militaire de Diego-Suarez après l’indépendance de Madagascar. Alors que les autres bâtiments de la série portaient le nom des marins illustres qui avaient combattu pour notre Pays (Amiral Charner, Commandant Bourdais, Enseigne de Vaisseau Henry, etc…), le F725 (son numéro de coque) portait un nom pas très répandu dans notre Pays et sans grade et, lors de nos escales dans de nombreux ports de l’Océan Indien et notamment en Afrique, beaucoup de personnes nous demandaient à quoi correspondait ce patronyme. Nous étions fiers de dire que Monsieur Victor Schoelcher avait été l’un de ceux qui avaient mené durant toute leur vie ce combat de Justice. Ce bâtiment possédait d’ailleurs une caractéristique bien significative de l’œuvre de ce Grand Monsieur, puisque sa tape de bouche représente la tête d’une martiniquaise posée sur un voilier avec tout autour des maillons de chaîne (voir la tape de bouche sur ce lien)
    http://www.netmarine.net/bat/ae/schoelcher/index.htm

    Le nom donné à ce bâtiment contribuait au devoir de mémoire.

    Aujourd’hui, après le retrait actif de ce bâtiment en 1988 (vendu à l’Uruguay), alors qu’il est de coutume dans la Royale qu’un autre bâtiment prenne le nom de l’un de ses glorieux anciens, plus aucun bâtiment porte son nom. J’ose espérer voir avant la fin de mes jours, j’en appelle à l’un des membres de la Commission de Défense du Sénat, qu’un nouveau fleuron de notre Marine Nationale porte à nouveau le nom de cet ancien Sénateur dont les cendres sont au Panthéon, permettant ainsi de véhiculer ce devoir de mémoire.

    Amitié

    Jacques

    Nb : C’était un beau et bon bateau, malgré que j’y ai dormi durant toute mon affectation avec deux tuyauteries calorifugées avec de l’amiante me passant à 80 centimètres du corps dont les méfaits ne sont pas encore reconnus pour la Marine Nationale comme maladie professionnelle, qui a largement contribué au devoir de mémoire de Monsieur Victor Schoelcher puisqu’il fût pendant de nombreuses années (13 ans) la conserve du Porte-hélicoptères « Jeanne d’Arc » (campagne d’application des élèves officiers), parcourant ainsi toutes les mers du Monde.

  3. Alain Soler dit :

    Bonjour à tous,
    Cher JPR,

    Pour un Sénat avec Catherine Tasca, Jean-Pierre Raffarin et Gérard Larcher dans un rassemblement d’unité nationale autour des valeurs et références de la République.

    Jean Daniel, éditorialiste et fondateur du Nouvel Observateur, souligna dans un article du 16 avril 2009, le caractère unique d’une profession de foi contre l’esclavage et la colonisation du discours prononcé le 26 juillet 2007 devant l’université de Dakar par le Président de la République Nicolas Sarkozy.

    Extrait de « l’omission de Ségolène Royal », article de Jean Daniel – conscience de la gauche intellectuelle – publié dans Le Monde et parlant du discours de Dakar:

    « Une profession de foi anticolonialiste comme je n’en ai jamais entendu, dans ma très longue carrière, venant d’un homme d’Etat, qu’il soit de la majorité ou de l’opposition.
    Ni Gaston Defferre, quand il a fait la loi-cadre ; ni de Gaulle dans son discours de Brazzaville ; ni Mendès dans son discours de Carthage ; ni enfin Mitterrand dans ses déclarations de La Baule ne sont allés aussi loin dans la condamnation du cynisme et de la barbarie avec lesquels les Européens ont envahi l’Afrique, volant ses biens et violant son âme.

    Peut-être, à la rigueur, pourrait-on trouver quelque chose d’approchant dans les discours d’hommes d’Etat latino-américains dénonçant la conquête espagnole. »
    Alain

  4. M.Ludovic Zanker dit :

    Je suis un peux fatigué, il est 02:56 du matin, mais je voudrais dire que le discours de Nicolas Sarkozy est à la hauteur de l’évènement, et reflète très bien le combat.

    N’oublions pas et nous ne devons pas regnier notre histoire la notre, et de ce que l’on a pu faire ou pas faire en la matière, cette cicatrice est un devoir de mémoire et doit rester vivante sur cette lignée.

    Bien à vous,

    LZ

  5. Mistral dit :

    Le 10 mai 1981 restera une tache dans l’histoire de France.

    Je n’ai pas de mots assez dur pour qualifier (celui) qui a dirigé le pays pendant 14 ans.

    La plupart de nos problèmes actuelles, immigration, économie, assistanat, dette, morale etc etc date de son époque.

    Un mot sur Laurent Wauquiez : Bravo !!! enfin un politique qui a le courage de dire la vérité.

  6. Ju'âne Pedro dit :

    Cinq novembre

    Et ce cinq novembre s’inscrit
    Dans la mémoire de l’oncle Sam…
    Et ce cinq novembre béni
    Lui réchauffe le cœur et l’âme.
    Et dire que maintenant
    Barack est président.

    Se souvenir du temps
    Où le noir et le blanc
    Ne pouvaient vivre ensemble.
    Se souvenir du temps
    Où même les enfants
    N’étudiaient pas ensemble.
    La fontaine du savoir
    S’offrait la différence,
    Tout en tuant l’espoir
    D’une vie sans souffrance.

    Se souvenir du temps
    Où certains restaurants
    Refusaient la couleur.
    Se souvenir du temps
    Où manger simplement
    Générait la douleur.
    Le mépris officiel
    Affichait sa puissance,
    Tout en coupant les ailes
    Aux rêves d’espérance.

    Se souvenir du temps
    Où mêler noir et blanc
    Etait une folie.
    Se souvenir du temps
    Où s’aimer tendrement
    Devenait un délit.
    Que de larmes versées
    A cause de l’apartheid
    Et devoir s’effacer
    Rendait la vie bien laide.

    Et l’oncle Sam pense aux combats
    De ceux qui ont perdu la vie,
    Martin Luther que l’on abat
    Mais qui ressuscite aujourd’hui.
    Et dire que maintenant
    Barack est président.

    Jean-Pierre

  7. Alain Lavallée dit :

    Bonjour à tous,
    Bonjour M. le premier ministre,

    Oui il y a nécessité de célébrer la dignité humaine retrouvée, et non négociable. Je ne peux que saluer cette cérémonie.

    Sauf qu’habituellement lorsqu’on parle d’esclavage en Europe, on réfère principalement, sinon exclusivement, au sort réservé aux Africains, et on oublie, que cette pratique inacceptable et condamnable s’était abattue aussi sur les peuples amérindiens dès 1500 au fur et à mesure que s’est constitutée la Nueva Espana dans la foulée de Colomb… il y a eu de nombreux peuples amérindiens soumis à l’esclavage , certaines pratiques ont menées à des génocides de peuples amérindiens (ex:les Taïnos à Cuba dès 1520 étaient disparus, vrai que c’était en partie dû au « choc microbien », mais néanmoins les pratiques d’esclavage ont tué à grande échelle) pratiques dénoncées par Las Casas).

    L’Amérique anglo saxonne a aussi pratiqué à grande échelle l’esclavage des amérindiens, avant de se lancer dans l’arrachement des populations africaines et leur humiliation.

    C’est pour cela que je plaide pour une atlantisation de l’Union européenne, l’Europe a une responsabilité séculaire à l’égard de ce qui s’est passé au XVIe et XVIIe siècle en Amériques et du sort des peuples amérindiens, encore aujourd’hui largement marginalisés dans les Amériques.

    Toutefois, je me dois de souligner que si l’esclavage des populations africaines a été pratiqué en Louisiane (mais à peu près pas dans le reste de la Nouvelle-France), l’esclavage des peuples amérindiens n’a a peu près pas été pratiqué par les colons de Nouvelle France.

    Mes salutations cordiales,

    Alain Lavallée
    Québec

    PS: Pour ceux qui s’intéresseraient au statut des peuples amérindiens du XVIe au XVIIe siècles (NOuvelle France, Nueva Espana, New England) , j’ai écrit un texte il y a quelques années autour de ces questions.

    http://quebec.blog.lemonde.fr/2008/05/24/l%E2%80%99amerique-francaise-1608-1803-fondee-sur-les-alliances-avec-les-amerindiens/

  8. Ju'âne Pedro dit :

    Oui Mistral, avec les fonctionnaires, les assistés à 700 euros ruinent le pays.
    Rétablissons l’esclavage pour sauver le pays de la faillite !
    Napoléon I a eu le courage de le faire, lui !

    Enfin…

  9. emmanuel dit :

    Mistral.
    L’UMPS a « dirigé » la France pendant 30ans.
    Et c’est démocratiquement que Mitterrand, Chirac, et Sarkozy sont arrivés au pouvoir.
    Le bilan de 30ans n’incombe pas qu’au seul PS; mais à un conglomérat d’intérêts communs ayant pour seul objectif: « prendre le pouvoir, et le garder le plus longtemps possible » avec la bénédiction d’une minorité majoritaire dans les urnes de Français soucieuse de protéger ses propres intérêts unipersonnels.
    Toutes les réformes qui devaient être faite depuis 30ans ne l’ont pas été par le duo « UMPS ».
    Mais courage Mistral à droite sans doute y aura il un Villepin, un Raffarin, un Juppé, un Borloo, un DSK qui sortira des futurs primaires pour incarner une autre politique en 201 2.
    Incarner une autre politique : « c’est sans aucun doute un rêve ».
    En fait 2012 va passer, et en 2013 tout restera comme avant. Ce sera dans la droite ligne de 1982, de 1989, de 1996, de 2003, et de 2008.
    Depuis 7ans nous assistons à une bipolarisation de la Société Française avec une disparition inévitable à terme des Classes moyennes.
    Et la seule catégorie Sociale qui ne change pas son train de vie, c’est la Classe Politique.
    La rigueur incontournable en 2013 concernera les Classes Moyennes. Mais en aucun cas l’UMPS.
    Rien ne changera dans leur monarchie. Une monarchie qu’une crise systémique, et globale n’a même pas effleurée.
    Mistral l’assistanat concerne non pas le facteur qui gagne péniblement un peu plus du SMIC en fin de carrière, mais la haute Fonction Publique qui pantoufle à loisir. Une haute fonction publique qui représente une véritable caste. Et sur ce sujet personne n’a fait le bilan du nombre de bureaux que l’on pourrait fermer à Bercy sans aucune incidence sur la collecte de l’impôt.
    Combien de ces hauts fonctionnaires à la Cours des Comptes, au Conseil d’Etat, au Conseil Economique et Social etc… Des hautes Fonctionnaires qui n’ont aucune fonction dans la République, mais occupent des bureaux. Des hauts fonctionnaires à qui personne ne demande quoi que ce soit.
    Il y a un exemple flagrant de ce type de personnage qui intervient de temps en temps sur ce blog…
    Je vous laisse deviner de qui il s’agit.
    Commençons par ne pas remplacer un poste de haut fonctionnaire sur 2.
    Mais aucun danger que cela se produise. La politique de rigueur de 2013 sera rédigée par des hauts fonctionnaires dans leur bonne vielle monarchie d’un cynisme absolue.
    Je vous invite Mistral à réfléchir. Ne serait-il pas urgent de réformer la retraite de nos Députés, Sénateurs, et anciens Présidents de leur « Monarchie » avant de songer à supprimer plus de postes d’instituteurs, de professeurs des écoles etc?
    Est-il normal qu’un NS soit automatiquement nommé membre à vie du Conseil Constitutionnel avec tous les avantages acquis…
    ETC…

  10. emmanuel dit :

    Un autre discours de 2007:
    http://www.afrik.com/article12199.html

  11. emmanuel dit :

    Vous avez oublié de mentionner que peut être nous devrions rétablir une sorte de STO: Service de Travail Obligatoire…

  12. emmanuel dit :

    Uniquement pour Mistral.
    http://www.sxminfo.com/14/05/2011/une-poule-aux-oeufs-dor/

  13. Carole dit :

    Bonjour à tous,

    ¿¿¿¿¿¿ Comment peut-on comparer l’esclavage avec les assités du RSA ??????

    RSA : cette fausse polémique a le mérite de faire savoir que les personnes qui touchent le RSA ne sont pas inscrits à Pôle emploi. Comment se peut-il que cette formule de Revenu soit disant Actif ne fasse l’objet d’aucun contrôle ? De plus le RSA permet l’obtention de gratuités (TV, transports, impôts locaux, tarif EDF, médical……………….).
    Wauquiez a raison sur le fond, la forme étant sujet à caution. Et que je sache, on est encore dans un pays où chacun a le droit d’émettre une opinion, ministre ou pas.

    Esclavage : petit rappel.
    1794 aboli une 1re fois grâce à l’Abbé Grégoire, Lafayette et Condorcet.
    Napoléon l’a effectivement bien rétabli.
    Mais en 1848 aboli de nouveau par Tocqueville, Montalembert et Schoelcher.

    Si on arrêtait de comparer l’incomparable !

    Cordialement.

  14. Ernest Gransagne dit :

    Et puis enfin Carole c’est bien grâce à l’esclavage que l’on a découvert le jazz !

    Salut à vous très chère.

    Profitez bien de votre expatriation… Vous la regretterez un jour.

    Bien amicalement

    Ernest

    ps : pour ceux qui ne savent pas la 1ere phrase est de notre ami Boris Vian, bien sûr…

  15. emmanuel dit :

    Les assistés du RSA.
    Les assistés du RSA.
    Les Assistés du RSA.
    Après les Romes le nouveau terreau de l’UMP pour une certaine conquête en 2012 c’est la stigmatisation des pauvres.
    Il est certes plus facile de s’attaquer aux allocataires du RSA qu’aux banquiers escrocs, ou autres évadés fiscaux.
    Vos propos sont aussi méprisants que d’autres qui visaient il y a quelques semaines les Gens du Voyage.
    Les actionnaires privés des banques, assurances et entreprises privées du CAC ne sont ils pas les premier assistés en cas de crise. Et lorsqu’il s’agit de payer l’addition alors revient de la bouche des « néolibéraux » le refrain:
    « Salaud de pauvre ».
    « Salaud de pauvre ».
    « Salaud de pauvre ».
    « Salaud de pauvre ».
    Arrêtons de comparer l’incomparable. Arrêtons de comparer le coût du RSA et le coût d’une crise financière que ces banquiers nous ont demandé de payer. Ce qui correspond au plus grand holdup up légal de tous les temps.
    Mais ce refrain a de beaux jours devant lui. Dans la bouche d’un Wauquiez fils de banquier c’est comme une chansonnette pour flatter une certaine France de rentiers.
    Wauquiez fils de Banquier, et fils à Papa qui doit son ascension sociale qu’à son acte de naissance.

  16. Ju'âne Pedro dit :

    :)

  17. Ju'âne Pedro dit :

    Je voudrais pas crever

    Je voudrais pas crever
    Avant d’avoir connu
    Les chiens noirs du Mexique
    Qui dorment sans rêver
    Les singes à cul nu
    Dévoreurs de tropiques
    Les araignées d’argent
    Au nid truffé de bulles
    Je voudrais pas crever
    Sans savoir si la lune
    Sous son faux air de thune
    A un coté pointu
    Si le soleil est froid
    Si les quatre saisons
    Ne sont vraiment que quatre
    Sans avoir essayé
    De porter une robe
    Sur les grands boulevards
    Sans avoir regardé
    Dans un regard d’égout
    Sans avoir mis mon zobe
    Dans des coinstots bizarres
    Je voudrais pas finir
    Sans connaître la lèpre
    Ou les sept maladies
    Qu’on attrape là-bas
    Le bon ni le mauvais
    Ne me feraient de peine
    Si si si je savais
    Que j’en aurai l’étrenne
    Et il y a z aussi
    Tout ce que je connais
    Tout ce que j’apprécie
    Que je sais qui me plaît
    Le fond vert de la mer
    Où valsent les brins d’algues
    Sur le sable ondulé
    L’herbe grillée de juin
    La terre qui craquelle
    L’odeur des conifères
    Et les baisers de celle
    Que ceci que cela
    La belle que voilà
    Mon Ourson, l’Ursula
    Je voudrais pas crever
    Avant d’avoir usé
    Sa bouche avec ma bouche
    Son corps avec mes mains
    Le reste avec mes yeux
    J’en dis pas plus faut bien
    Rester révérencieux
    Je voudrais pas mourir
    Sans qu’on ait inventé
    Les roses éternelles
    La journée de deux heures
    La mer à la montagne
    La montagne à la mer
    La fin de la douleur
    Les journaux en couleur
    Tous les enfants contents
    Et tant de trucs encore
    Qui dorment dans les crânes
    Des géniaux ingénieurs
    Des jardiniers joviaux
    Des soucieux socialistes
    Des urbains urbanistes
    Et des pensifs penseurs
    Tant de choses à voir
    A voir et à z-entendre
    Tant de temps à attendre
    A chercher dans le noir

    Et moi je vois la fin
    Qui grouille et qui s’amène
    Avec sa gueule moche
    Et qui m’ouvre ses bras
    De grenouille bancroche

    Je voudrais pas crever
    Non monsieur non madame
    Avant d’avoir tâté
    Le goût qui me tourmente
    Le goût qu’est le plus fort
    Je voudrais pas crever
    Avant d’avoir goûté
    La saveur de la mort…

    Boris Vian

  18. Mistral dit :

    Emmmanuel, je partage votre colère, votre indignation et beaucoup de vos idées.

    J’ai les mêmes et je n’accepte pas la décadence de notre pays.

    Je ne partage pas par contre votre rejet de la classe politique et surtout je ne suis pas du tout d’accord de dire que l’UMP et le PS c’est pareil.

    Ca l’était mais depuis mais depuis 2007, même si ce ne va pas assez loin la rupture a commencé.

    Et maintenant puisque DSK est « out », j’espère que l’on va mettre en place une vrai politique de droite cad mettre les gens au travail, diminuer massivement le nombre de fonctionnaire.

    Moi je demande à l’Etat d’assurer ma sécurité, de proposer une école ou les enfants travaillent et ne se font pas agresser, de faire des lois simple qui sont appliquées etc etc$

    Je demande pas à l’Etat de gérer ma vie, d’être présent pout tout et rien.

    avec le résultat que l’on sait.

    Bon dimanche qui commence bien à tous :)

    PS : Et juan, pas un ptit poeme pour le gardé à vue de new york ??

  19. Ju'âne Pedro dit :

    S’il a vraiment commis cet acte, il devra en répondre devant la justice et dégager de la scène politique !
    C’est tout ce que je peux te dire Mistral.

    Bon vent !

  20. Ernest Gransagne dit :

    Question :

    qui ?

    a commandité le piège du Sofitel ?

    Le fait d’être tombé dedans démontrerait à quel point « les réalités de notre bas monde » sont à des années lumières de certains « personnages politiques de référence ».

    Attendons d’en savoir plus.

    Une fois encore la réalité dépasse la fiction !

    Cela ne va pas me conforter dans le respect de tout ce petit monde grouillant journalo-politico médiatique en chasse permanente de viande fraîche… où tous les coups sont permis.

    En attendant la Terre continue de tourner et les fins de mois difficiles pour certains ne seront pas effacées pour autant.

    Espérons simplement que ce « non événement » ne sera pas commenté et sur-commenté par notre Gouvernement et ses représentants.

    Il me semble que les urgences ne sont pas là.

    Ernest Gransagne

  21. Carole dit :

    Emmanuel,

    Vous vous faites du mal pour rien.
    C’est dommage, vos écrits sont souvent intéressants, mais vous avez un côté #écorché vif# qui gâche ce que vous voulez faire passer. Je ne sais pas faire de jolis petits émoticônes comme Mistral………….
    Rectif à vos écrits :
    Salauds de pauvres, je trouve que vous poussez le bouchon un peu loin. Un contrôle strict serait primordial, c’est tout. C’est le rôle de l’Etat. On ne peut distribuer de l’argent sans contrepartie.
    Les caisses sont vides.
    Banques : un lien que je consulte depuis des années http://www.chevallier.biz et vous comprendrez qu’étant assidue aux écrits de cet économiste que j’approuve, ce que je pense des banques.
    Cette personne avait précédemment 2 autres liens qui ont été modifiés dans le temps. Dommage qu’il soit si peu lu: enfin il ne faut pas désespérer Atlantico vient d’en parler.
    Droite et gauche : ne comparez pas ces deux antités, elles sont aux antipodes l’une de l’autre.

    Banques (encore) : revoyez l’histoire de l’Argentine et vous regarderez NS un peu différemment.
    Facile de dire Salauds de banquiers, mais pour un Chef d’Etat moins facile d’affronter une population qui ne peut plus retirer un $ sur son compte perso et les conséquences dramatiques sur un pays !!!!!!! Je sais de quoi je parle.

  22. emmanuel dit :

    Carole…
    Les Elus de droite et de gauche ont exactement le même objectif: la conquête du pouvoir…
    Il y a de fait une seule loi à faire passer pour redonner de l’élan, du souffle, de la vitalité, de l’énergie à la politique ; soit « l’impossibilité de se représenter au delà de deux mandats ».
    C’est le seul levier pour que la Société Civile s’implique, en plus du « vote obligatoire ».
    Les caisses sont elles si vide que cela en Grèce, en France, en Europe, aux USA?
    On s’apprête en effet à garantir encore 65 milliards de prêts pour la Grèce, et 80 milliards pour le Portugal.
    Il n’est en aucun cas question de fiscalité Européenne et de dimension fédérale de l’Europe qui se doterait d’une Gouvernance économique. Il est question de « soigner un malade de la peste avec le choléra ».
    On ne parle même pas de capacité d’emprunt Européenne adossée à un PIB Européen, « on repousse une échéance ».
    Et on pourrait voire dans les événements qui concernent DSK « la pate » de certains qui s’impatientent d’une Grèce ne tombant pas suffisamment vite au regard du pari qu’ils ont fait concernant la chute de l’Euro…
    Que nos dirigeants prêtent aux banques ne me dérange pas. Si ces banques ont l’obligation d’assurer les BFR des PME.
    Que les politiques parlent d’équilibre budgétaire me semble normale. Mais s’ils mettent tout en œuvre pour que l’impôt soit recouvert en France, mais également et surtout en Grèce, sans oublier aux USA, et dans tous les paradis fiscaux.
    Un impôt équitable, juste, progressif, et payé en France par tous, du RSA jusqu’à Betancourt : « c’est le levier pour redonner du sens à la Cité ». Ce doit être le seul carburant pour payer les dépenses structurelles.
    La Cité est en l’état une « jungle anonyme » où se condense des richesses absolues qui tournent en boucle fermée dans un tunnel qui ne débouche sur rien.
    Au point d’inciter des Artisans à vendre leur Fond de Commerce pour prendre des cours afin de devenir trader et de parier sur le Forex où s’échange 4000milliards de $ jours; soit en un mois plus que le PIB mondial annuel. Et ses échanges sont pour l’essentiel constitués de levier : on emprunte dans une monnaie pour parier sur la parité de deux autres. Et ces « jeux » là échappent totalement à l’impôt.
    Les Caisses seraient vide en France depuis seulement 2010.
    Les politiques ont en effet consentis en France 100milliards de niches fiscales jusqu’à 2009.
    En fait ils ont complètement adhéré depuis 20ans à la dérégulation fiscale qui ne profite qu’aux revenus élevés, et laisse les classes moyennes, « payer l’addition en Europe comme aux USA ».
    L’histoire de l’Argentine est limpide… L’Argentine a été victime d’un pillage systémique des banques Américaines et a été mis en coupe réglée des intérêts nord Américains avec la bénédiction de la Banque Mondiale, et du FMI.
    C’est en tout point ce qui arrive à l’Europe. Souvenons nous qui a aidé la Grèce à intégrer l’espace monétaire… Et qui plaide pour la rigueur. Une rigueur suicidaire mais somme toute trop mole pour certains qui souhaitent que la Grèce fasse défaut.
    Avec le FES nos politiques ont construit une chimère en disséminant une arme de destruction massive.
    Et maintenant que fait on de ce poids mort ?
    Nous connaissons à présent l’issus, elle a été actée par les marchés. Et nous savons qui a garanti les 110milliards Grecs in fine : les classes moyennes des 16 pays de la zone Euro. Nous allons payer le capital et les intérêts aux banques auprès desquelles le FSE nous a engagés.
    Et enfin ne vous y trompez pas Carole: « votre banque de détail ne détient pas votre épargne dans un coffre ». Mais ca vous le savez aussi bien que moi.
    Si la gigantesque bulle « de nos dettes souveraines devenues comptables » (pour générer des intérêts et des produits dérivés) s’effondre, votre Banque peut très bien vous annoncer aujourd’hui comme hier que votre Epargne a été volatilisée.
    A ce propos à qui vient-on en Aide: « aux PIGS ou aux banques qui refusent effectivement de dévoiler l’étendue » des CDS pourries qu’elles détiennent et la quantité de « subprime Grecque ».
    Merci pour le lien. A priori vous soutenez des Economistes qui ne sont pas « des groupies » d’un système mafieux entre Washington et Wall Street.

Laisser un commentaire