Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

Un commentaire

  1. pascal LEROUX dit :

    Cher Jean-Pierre
    sur le sujet de la fiscalité du Patrimoine ,je n’ai pas vu beaucoup d’interventions de ta part .
    peut etre en ai je raté ?
    Je voudrai connaitre tes positions si possible et
    je voulais egalement te donner mon point de vue :

    L’ISF avec ses tres nombreux effets pervers ,et depuis plus de 30 ans a ,comme une fuite d’eau dans une maison , il a fragilisé » tout notre edifice economique « .

    Les ETI ,comme l’on dit maintenant ,c’est a dire les PME de taille moyenne qui embauchent ,exportent,et creent le veritable reseau economique du pays et encore plus en Region ont été dramatiquement fragilisées par cet ISF qui n’existe vraiment qu’en France . l’ISF a anesthesié et bloqué le dynamisme economique de la France .
    Ses effets sont tres sournois ,tres presents dans l’esprit des investisseurs français.
    Les patrons de PME qui arrivent a l’age de la retraite ,apres avoir travaillé toute une vie ne France ne pensent souvent qu’a s’expatrier et vendre ensuite a un fonds ou a une multinationale etrangere ..Car en France .avec plus d’un heritier c’est un gros probleme de transmission a gerer..

    Or le capitalisme familial est la source des emplois ,de la stabilité economique en France
    (a ne pas confondre avec le capitalisme financier des Fonds souvent d’inspiration anglo saxonne,qui ne sont d’ailleurs pas touchés par notre ISF et peuvent ainsi saisir leurs proies facilement)
    Les lois de ton successeur Dutreil au ministere des PME ont attenués le probleme mais tres partiellement car comme depuis 30 ans la confiance dans la stabilité fiscale n’existe plus ,car comme les socialistes promettent toujours des reveils fiscaux dramatiques pour les detenteurs de patrimoine ,car comme les effets retroactifs ne se comptent plus ,les acteurs economiques preferent par prudence quitter la France ou bien creer une entreprise hors de France et utiliser le Marché Francais sans en supporter sa fiscalité penalisante .
    Un desastre pour l’emploi!
    Les jeunes fonceurs se disent : creer ma boite oui j’ai envie (car j’ai l’amme d’un etrepreneur) mais pas en France ! c’est triste et surtout tres preoccupant comme tendance naissante.
    l’ISF reste cet impot qui exonere (sur l’essentiel) les premieres fortunes de France car detentrices de plus de 25% du capital de leur enorme Société cotée en bourse:
    Mme Bettencourt ,Mr Pinault ou Mr Arnaud ,
    qui,de plus , exonere les tres nombreuses oeuvres d’art de Mr Pinault ou Me Strauss-Kahn,mais n’exonere pas les minoritaires ( hors outil de travail) de PME qui donnent du travail !

    il est tout a fait frappant que cette semaine,a l’assemblée , les oeuvres d’art qui ,sauf informations nouvelles ,ne creent pas d’emplois en France,soient toujours exonerées d’ISF et que les placements dans les Entreprises françaises,donc potentiellement generatrices d’emplois et d’activité, soient toujours imposés a l’ISF ( actions ou parts de sociétes non-cotées)

    On peut nous dire que l’ISF est tellement « symbolique « que l’on ne peut rien faire politiquement avant les elections presidentielles .
    Je pense que nous avons pris 31 ans de retard ,que cela nous handicape tres fortement et que l’urgence serait de supprimer l’ISF dans les premiers jours suivant les prochaines elections presidentielles et legislatives.
    Jean Arthuis a une vision claire et non partisane (pas dans la majorité presidentielle) sur ces points economiques et sur le caractere nocif de l’ISF .

    je soutiens ses positions et sa vision economique et fiscale
    ( OUT ISF,OUT bouclier (fait) tranche supplementaire d’IRPPa 45%,augmentation de la TVA( 3 taux dont un intermadiare a 10/12% pour la restauration et les travaux a domicile) et baisse des charges sociales des Entreprises.

    Tous les pays europeens ont des problemes de Budget,de Deficit,etc..
    si l’ISF avait été une bonne idée ,ils l’auraient tous adopté..
    .or les rares pays qui s’y etaient fourvoyés… en sont sortis (voyant ses effets nocifs) comme l’Allemagne et l’Espagne dirigés par des socialistes .

    SVP AGISSONS VITE ET CLAIREMENT
    .sans changer en permanence (stabilité fiscale obligatoire)

    Bien amicalement

    Pascal .L.

Laisser un commentaire