Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

9 commentaires

  1. Pierre dit :

    Un petit clin d’oeil humoristique: « Je lui dit ici merci très amicalement », le figaro vient a l’instant de publier: http://www.lefigaro.fr/emploi/2011/05/24/09005-20110524ARTFIG00384-l-orthographe-m-a-tuer.php.
    A prendre avec humour car je vous lis avec grand intérêt !

  2. J-P Raffarin dit :

    Merci Pierre. C’est corrigé.
    jpr

  3. Enkiri Gabriel dit :

    monsieur le président,
    je vous demande de bien vouloir prendre connaissance de mon blog Les défis de Gabriel Enkiri. Je nourris de grands projets pour la francophonie autour du Liban, de la Bretagne et de la France. Notamment une grande cité internationale francophone baptisée phare/ouest à Lorient, et autour de la rade, sous l’égide de l’OIF… Je viens de publier un livre intitulé « Et si l’Italie était la solution ?  » chez le Publieur.com dont l’Orient-lejour vient de parler. Pour être franc, je ne suis pas sarkozyste, mais villepiniste (ou plus exactement gaullien). J’ai de nombreux amis, et de la famille au Liban (la famille paternelle est en réalité apparentée à l’ancien patriarche maronite Méouchi…
    Ce que je vous demande, c’est d’étudier mes projets qui ne vous laisseront pas indifférent, et qu’éventuellement vous pourriez aider à se réaliser (M. Boutros Boutros Ghali qui est un ami en a eu connaissance, il y a quelques temps).
    Je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments les plus respectueux.
    Gabriel Enkiri, président de NEUF/ORIENT (association basée à Lorient).

  4. jacqueline de paris dit :

    Bonjour monsieur le premier ministre,
    La souveraineté de Liban est très chancieuxe d’avoir bercer et soutenir dans les épaules de l’amitié et fraternité de sa grande soeur la France, laquelle au tant qu’elle non plus par hasard est devenu le symbol avec son mot DEGAGE, présenté dans le printemps arabe. Pendant l’époque de renaissance, les révolutionnaires français sont inspirés le monde entière pour les changements de l’avenir, dont que la langue de ces illuminismes est devenue le rêve référence du monde entier.
    Étant au coeur des mouvement arabique, n’est pas assez facile à gérer, lorsque la paix et l’unité de ce pays n’est pas seulement en jeux mais surtout est fragile. Ainsi que seulement le soutien de notre France et de notre président peuvent rendre cette paix sur la lumière de nos histoires commune. Je me souviens le geste de fraternité montée par le président chirac pendant les obsèques de Hariri père, qui devait être avoir sa continuité pour le bien de ce lien fidèle.
    Je souhaite et je pries que l’instabilité dégagera assez vite sur les territoires souveraines de Liban est que la paix installera assez rapidement sous la référence de notre illuminisme moderne.
    Tenez bon pour le 2012, car on a besoin pour l’avenir de nous.

  5. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    « Liban : Amitié, Souveraineté et Fraternité », on ne peut souscrire qu’à cela. Je pense surtout qu’il faut que nos amis libanais se reprennent en main en se libérant des nombreuses emprises émanant des pays voisins manipulateurs des diverses composantes de la population qui peuple ce merveilleux pays, si prospère par le passé.

    Trop de sang a été versé, pour des querelles internes en raison du mélange de races et de croyances, au cours de ces plusieurs et dernières décennies. Il faut que ce pays retrouve une certaine sérénité que semblent vouloir lui rendre le Président Michel Sleimane et quelques sages de ce pays. Ce n’est qu’à ce prix que le Liban pourra redevenir l’un des joyaux de la Méditerranée orientale, terrain de jeu et de villégiature très marqué par l’influence française dont notre langue fût toujours l’un des vecteurs. Espérons qu’à nouveau notre langue soit porteuse d’espoir.

    Amitié

    Jacques

  6. Zwartepiet dit :

    Le général Michel Aoun, artisan de la réconciliation libanaise:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Aoun

  7. Alain Lavallée dit :

    Bonjour M. le Premier ministre,

    merci pour ces nouvelles du « printemps » libanais,… amitié, souveraineté et fraternité

    Bien cordialement,

    Alain Lavallée

  8. Thierry KAZAN dit :

    Merci beaucoup Monsieur Raffarin pour l’intérêt que vous portez pour mon pays d’origine.
    A chaque fois je voyage au Liban, je réalise à quel point l’Anglais avance sur notre langue.
    Malgré son charme , admettons-le c’est une langue difficile. Pourquoi ne pas œuvrer à fonder une chaîne télé interculturelle franco-libano-québécoise , de façon à entendre les accents étrangers , avec des émissions propres à chaque pays , qui diffusent localement et sur satellite. Non pas pour remplacer TV5 , mais la compléter.
    En espérant que ce beau pays puisse un jour se libérer , grâce à l’union de son peuple, du joug de ses voisins limitrophes qui lui veulent tant de mal.
    Cordialement,

    Thierry Kazan

  9. Helen Tayar dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    Cet article montre combien importante était votre visite au Liban. Les libanais en garderont le meilleur souvenir.
    J’ai bien transmis le lien du blog au Prof Khalil KARAM qui se trouve à Lyon pour les Onzièmes entretiens de la Francophonie.
    Je vous prie cependant de noter que pour le prénom du Prof Karam, le H passe avant le A, juste après le K.
    Helen Tayar
    Assistante du Vice-recteur au développement
    USJ

Laisser un commentaire