Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

13 commentaires

  1. jany dit :

    La confrontation de 2012…

    En 2002, le Président de la République Jacques Chirac a profite de la confusion qu’il y avait dans le camp de la gauche qui n’avait pas de stratégie unitaire.

    La surprise a été que le candidat Jospin a été éliminé au 1er tour…la suite vous la connaissez…

    Aujourd’hui, le Président de la République actuel semble être sur de sa méthode…pendant que l’opinion générale semble être dans l’attente (voir les sondages)…

    Les adversaires qui se présentent contre lui joueront leur carte jusqu’au bout…

    Beaucoup d’hommes politiques de Droite sont actuellement en attente de signe, quelle position prendre ?
    Suivre le Chef de l’État ou dialoguer avec le Centre ?

    La réponse viendra en son temps, nous avons vu l’affaire DSK qui a écarté des adversaires potentiels…Laissons le paysage politique prendre ses couleurs…Attendons…

    L’important est que la Droite respecte sa diversité dans son expression…

    La Droite humaniste du Centre doit présenter son candidat pour prendre le relais en cas de défaillance de la Droite dure, celle qui pense qu’il faut garder la même ligne politique.

    Bien cordialement,

    jany

  2. Jacques D'Hornes dit :

    Cher Jany,

    Je partage en grande partie votre point de vue. Et vous avez grandement raison de souligner que la Droite doit respecter sa diversité dans son expression. La Droite « Dure » ne pourra pas gagner toute seule.

    La Droite humaniste du Centre doit-elle présenter un candidat ? Bonne question ! Je pense qu’il est encore un peu tôt pour le dire. Toutefois, il n’en faudra qu’un seul qui sache réunir toutes les mouvances, déjà Christine Boutin peut-être Jean-Louis Borloo, etc… ça fait déjà beaucoup ! Il est bien regrettable que le Président n’ait pas su profiter de ce qu’il avait sous la main pendant un certain temps !

    Bien amicalement

    Jacques

  3. jany dit :

    Cher Jacques,

    Le Président de la République a certainement sa propre stratégie, mais je suis tout a fait en accord avec vous, il avait un espace formidable il y a un an pour mieux faire percevoir ses reformes et sa vision, en donnant une teinte plus sociale a son gouvernement…

    Il a choisi la continuité, c’était sa stratégie…

    Cela ne veut pas dire qu’il n’a pas fait de social, il en a fait, mais le message ne semble pas être passe dans l’opinion en général…Du moins dans les sondages…

    L’importance des relais…

    Mes amitiés,

    jany

  4. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    Il faut savoir sortir de son idéologie et se rendre à la réalité.

    Une nouvelle fois je partage totalement votre point de vue mais où va le mener sa stratégie s’il ne reçoit pas l’assentiment du Peuple et en particulier une partie de son électorat qui avait voté en masse pour le faire élire en 2007. Il a pourtant reçu plusieurs messages lors des différentes élections qui se sont déroulées depuis le début de son quinquennat et là ce ne sont pas des sondages. Des sages parmi ses plus fidèles le lui ont également dit. Cependant, il semble ne rien vouloir entendre et garde le cap.

    Oui, il a fait du social, ce serait un mensonge de dire le contraire, mais il est sans doute mal réparti, et il est ressenti comme tel. Alors bien sur, on peut évoquer la crise économique qui a accentué ces problèmes, mais elle a « bon dos », certaines mesures perçues comme injustes ont été prises antérieurement ou sont indépendantes à cette crise et les gens l’ont sans doute ressenti davantage en traversant cette crise d’où la montée croissante de leur mécontentement.

    Comme vous dites « le message ne semble pas être passé »… et chacun campe sur sa position. Il devra être persuasif, avec des arguments qui tiennent la route, et non pas avec certains qui reposent sur des statistiques dont les chiffres ne sont pas contestables mais qui sont erronées en leurs bases et/ou que tout un chacun est capable de faire voler en éclat. Le problème est là, et il repose principalement sur l’honnêteté. Il faudra cependant inverser la tendance car l’échéance arrive à grands pas et la situation actuelle n’est pas la meilleure.

    Restons optimiste cependant, si nous voulons voir perpétuer sa politique qui est la bonne sur le fond, sinon à quoi aura servi ce quinquennat… ! Il pourra toujours dire « j’ai essayé mais le Peuple ne m’a pas compris ! ».

    Amitié

    Jacques

  5. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre ! Bonjour !
    Bonjour également à vos amis du Carnet et aux « Moins Amis » mais toujours du Carnet !

    Si vous me le permettez j’aimerai « copier / coller » le message de Jany daté du 27 à 15 h 59 et
    donc je partage également le commentaire de Jacques d’HORNES !

    Nous nous retrouvons bien, là, je trouve sur la vision humaniste de notre Premier Ministre Préféré,
    « le meilleur d’entre nous » qui a cette même vision de la Politique de la France depuis déjà longtemps et n’a pas manqué de le faire savoir à notre Président Nicolas SARKOZY, qui a, à mon sens, également : « sa stratégie » ! Et si moi aussi, je me situe dans l’échiquier politique plutôt au Centre -
    (ex-Parti Libéral, ex U D F etc….), je me sens très bien à l’ U M P car ma crainte c’est précisément, un « 21 Avril » à l’envers, et que je n’oublie pas les guerres fratricides de la fin du 20ème siècle. Alors, j’avais appelé de tous mes voeux notre Rassemblement de la Droite modérée au Parti Radical Valoisien….., c’était l’Union en Mouvement…..

    Je tenais aussi à rappeler, qu’il y a encore peu, on a beaucoup reproché (doux euphémisme !) à notre Président d’avoir poussé l’ouverture un peu loin sur sa gauche….. permettant l’entrée au Gouvernement de Rama YADE, Fadela Amara pour ne citer que les femmes (pour une fois !).

    Je tiens à rappeler également que les lois en faveur des plus démunis ont été proposées et votées sous les gouvernements de Droite : Jacques CHIRAC et Nicolas SARKOZY et leur premiers ministres (Jean-Pierre RAFFARIN – François FILLON et……) !

    Alors l’Union oui ! Et non à la discorde, la guerre qui font le jeu de la gauche et de l’extrême droite….

    Bien Cordialement à Vous Tous !

    Sylviane

  6. Junjie dit :

    Bonjour à tous,

    Cela faisait longtemps que je ne m’étais exprimé, mais j’ai continué à lire.

    Aujourd’hui je lis que vous avez plusieurs sujets sur la Chine et je pose une question vis à vis des décisions qui fait très mal aux étrangers employés en Chine et notamment à leurs employeurs.

    Nous sommes obligés d’avoir une assurance lorsque nous arrivons ici mais maintenant nous sommes taxés pour la création de leur propre sécurité sociale. Ceci est du vol pur et dur et malheureusement la France (quelque soit le parti) n’a rien fait, l’ambassade non plus. Maintenant nous employeurs, devront payés 20% du salaire brut juste pour sponsoriser leur sécu et jusqu’à 40% pour les patrons. Pensez vous agir comme L’Allemagne et la Corée du Sud et prévoyez de signer un accord avec la Chine ou non?

    Sinon, pouvez vous nous en dire plus sur ce thème qu’est les « 100 jeunes Français en Chine? ». Je me pose aussi une question: Jusqu’à quand sommes nous jeunes? :D

    Dites m’en plus j’attends avec plaisir votre réponse!

    Jun

  7. Claude dit :

    Jacques d’Hormes,

    Vous dites : « …et non pas avec certains qui reposent sur des statistiques dont les chiffres ne sont pas contestables mais qui sont erronées en leurs bases et/ou que tout un chacun est capable de faire voler en éclat. »

    Voila une bonne occasion de montrer que vos arguments ne sont pas du vent d’opposition stérile (tout en faisant semblant d’être pour la majorité).

    Donnez nous les bons chiffres exprimés à partir des bonnes bases et faites nous voler en éclat les mauvais chiffres de l’INSEE (cela me réjouira, ils sont majoritairement CGTiste). Donnez nous une leçon de comptabilité nationale. Démontrez nous que la croissance de 1% du premier trimestre est bidon parce que basée sur des chiffres erronés. Prouvez que le pouvoir d’achat n’est pas en hausse de +0,2 % au 1er trimestre après un trimestre précédent de +0,4% (ce qui n’est pas mal pour une sortie de crise avec encore beaucoup de chômage qui fait perdre énormément de pouvoir d’achat à beaucoup trop de nos compatriotes et alors que la perte de pouvoir d’achat des revenus mobiliers est encore très, très loin d’avoir retrouvé son niveau d’avant crise). Expliquez nous pourquoi tous les spécialistes voient l’épargne en hausse alors que vous qui êtes un super expert la voyez en baisse. Quels sont les chiffres faux « en leur base » et quels bons chiffres justes « en leur base » faut-il prendre ?

    Arrêtez de noircir une situation que la crise a bien assez noirci elle même (et ça aurait pu être pire si Sarkozy avait pratiqué les recettes préconisées par ceux que vous citez comme étant de bon conseil. Regardez l’Angleterre qui les a appliquées et qui est en train de délocaliser en Inde des services publics municipaux faute de pouvoir continuer à les assumer au tarif local).

    Vous pouvez proposer des solutions différentes de celles choisies par ce gouvernement et on peut en discuter. Mais si vous mettez en doute les statistiques de l’INSEE (chose que personne ne fait) cela prouve que vous ignorez comment elles sont élaborées et/ou que vous êtes de la même bonne foi que ceux qui assènent des vérités sans avoir la moindre idée étayée sur le sujet. Comme je l’ai déjà dit, la façon d’exploiter les statistiques pour leur faire dire ce qu’elles n’ont pas vocation de dire est un abus très courant. Mais si on les interprète pour ce qu’elles disent réellement elles nous permettent de prendre la mesure de situations factuelles indiscutables et de projeter les faits actuels sur l’avenir dans une certaine mesure (tendance).

    Que vous n’aimiez pas Sarkozy est votre droit le plus strict. Que vous soyez un opposant opiniâtre depuis un certain temps n’est pas critiquable en soi si les choses sont claires. Le fait que, par conséquent, vous cherchiez absolument des raisons qui vous semblent bonnes pour justifier votre aversion se comprend facilement surtout si vous êtes prêt à tout pour empêcher que N. Sarkozy soit réélu. Vous n’ignorez forcément pas que la diffusion d’affirmations fausses réitérées sur le site de J.P. Raffarin par quelqu’un qui se déclare être un soutien du gouvernement est, pour beaucoup de gens faciles à entrainer, un encouragement à ne pas voter pour N. Sarkozy alors qu’ils seraient, pas idéal, plutôt pour lui.

    Cordialement,
    Claude
    PS – Je ne me laisse pas convaincre par le ressenti général sans examen critique de ma situation. Les statistiques nationales s’appliquent à peu près à moi. C’est ainsi que, pour ma part, alors que je suis un ex-cadre de l’industrie retraité ayant bien cotisé et aussi un ancien fonctionnaire, mon pouvoir d’achat a peu varié pendant la crise. Certaines choses ont augmenté et d’autres ont diminué. La revalorisation de mes retraites ne couvre sans doute pas exactement la hausse du coût de la vie de ce que je dépense pour vivre. Comme je fais parti des privilégiés qui, heureusement dotés par la nature de plus de courage et de plus d’énergie que la moyenne, ont travaillé beaucoup plus d’heures que la moyenne avec enthousiasme, j’ai des montants de retraite et de pension tels que ma petite perte de pouvoir d’achat est tout à fait acceptable et je la classe parmi les efforts civiques que l’ont doit accepter quand on n’est pas le plus mal loti. J’espère bien sûr que l’effort que font les mieux lotis ne soit pas éternel sinon nous seront rapidement les mal lotis ce qui ne serait pas moral compte tenu des efforts fait pour y arriver.

  8. Ernest Gransagne dit :

    Choisir des femmes parce qu’elles sont des femmes est une erreur, une très grosse erreur.

    Les femmes doivent être choisies exactement comme on le fait avec les hommes : parce qu’elles remplissent la fonction ! D’abord par leur compétence, ensuite pour leur compétence et enfin parce qu’elles sont compétentes.

    Hors je n’ai pas été ébloui ni par Madame YADE, ni par Madame AMARA qui logeait un frère assassin dans ses locaux de fonction, ni par Madame DATI…

    Si ces femmes avaient été des hommes, j’aurais le même discours.

    Baroin aux Finances, bien. Enfin un poste d’envergure pour ce garçon intelligent et compétent.

    Les otages Afghans libérés. C’est bien. Il va falloir que le « discours » des médias et de leurs amis, soit en adéquation avec, là encore, la compétence gouvernementale et l’argent du contribuable. Ce qui fait que tous ceux qui payent des impôts doivent être remerciés.

    Ernest

  9. jany dit :

    Suite au message de qualité de Sylviane VALENTE / de GREGORIO,

    L’appel a une Droite respectueuse de sa diversité et responsable devant les électeurs devrait rassembler celle-ci pour les prochains rendez-vous politiques importants.

    Que ce soit a l’UMP ou dans les valeurs du Centre qui s’éveillent, nous trouvons des responsables politiques de grande qualité…

    Entendons les tous dans le respect de leur cheminement et préparons 2012 avec le sérieux nécessaire, loin des politiques politiciennes et des critiques sans fondement.

    Chacun voit le Président de la République actuelle selon son ressenti, il peut-être étayé par des chiffres montrant une bonne gestion, il peut-être étayé par le sentiment d’être délaissé devant les difficultés de la vie…La vérité a mille facettes, elle n’est jamais singulière…
    C’est a nous d’en prendre conscience et de savoir nous rassembler sur un vote au moment venu.

    La Droite a toujours été humaniste et progressiste depuis le Général, chacun mettra l’accent sur ces mots selon la lecture qu’il en fait…La France est arrivée a ce degré de développement grâce a la lignée de grands responsables politiques…le Général, Pompidou, Valéry Giscard d’Estaing et son autonomie énergétique, Jacques Chirac et sa recherche de cohésion, Nicolas Sarkozy et son soucis de la gestion… tous ont su apporter leur pierre…

    Cette lignée d’hommes et de femmes politiques de progrès doit continuer en s’ouvrant plus encore aux valeurs qui rassemblent, en promulguant le dialogue responsable a tous les niveaux de la société…C’est en communicant, en dialoguant que nous pourrons mettre en place une vraie politique industrielle et de gestion pour mieux appréhender et être a même de répondre aux challenges de demain ainsi qu’a la mondialisation.

    Le risque n’est pas dans la mondialisation, dans la globalisation, il est dans le manque de confiance, dans le repli sur soi.
    De même pour l’Europe, arrêtons de couper les branches sur lesquels nous sommes installes, l’Europe existe, le monde a besoin d’elle et de ses institutions pour s’éveiller…

    Bien cordialement,

    jany

  10. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Claude Molko,

    Ce ne sont pas les chiffres que je conteste. Ce sont les bases de calcul qui servent au calcul de ces statistiques et elles ne sont ni de droite ni de gauche puisqu’elles sont les mêmes pour tous les gouvernements qui se succèdent. Mes remarques seraient identiques si le gouvernement en place était socialiste. C’est un panel de produits qui sont pris en compte. On ne prend pas en compte toutes les dépenses afférentes à un ménage et notamment celles obligatoires et contraintes. Or, on ne vit pas de la même façon que l’habite à Dunkerque, à Brest, à Bordeaux, à Strasbourg, à Montélimar ou à Paris et les besoins et les demandes de Pierre ou de Paul ne sont pas les mêmes.

    J’ai donné l’exemple (et il y en a bien d’autres) d’un médicament qui n’est pas remboursé et que je suis obligé de payer de ma poche sans qu’il me soit remboursé, vous ne pouvez pas dire qu’il n’affecte pas mon pouvoir d’achat alors qu’il anéantit presque entièrement l’augmentation de ma retraite (2,1 %) dont j’ai bénéficié, alors qu’en parallèle tous les prix augmentent parfois avec des taux qui avoisinent les 10 %.

    Par mesure d’économie, le Gouvernement a « taillé » dans certains domaines et on ne peut pas lui en vouloir, mais si un citoyen bénéficiait d’un avantage avant qu’une mesure soit prise, par exemple un militaire qui bénéficiait d’un car de ramassage gratuit pour aller à son travail et que dorénavant il doit emprunter les cars urbains ou son véhicule personnelle pour s’y rendre parce que ce car a été supprimé, vous ne pouvez pas dire que son pouvoir d’achat amputé de cette nouvelle dépense.

    Autre exemple, un bon Père de famille décide par mesure d’économie de louer un terrain pour cultiver ses légumes et qu’en raison d’une sécheresse entraînant une restriction d’eau, il doit acheter ses légumes pour faire vivre sa famille, vous ne pouvez pas dire que cela n’affecte pas son pouvoir d’achat, il paie un terrain, il donne de son temps non rémunéré et achète ses légumes.

    Soyons logiques, la réalité se trouve bien dans le porte-monnaie de la ménagère et non dans la technocratie de Bercy ou à l’INSEE. Alors bien sur, il faudrait faire du cas par cas ce qui est impensable mais le Peuple ne peut pas se satisfaire de certaines réponses qui lui sont apportées, notamment celle émise de refuser la stagnation du pouvoir d’achat et de dire « même au cœur de la crise en 2009, il a augmenté ». Il vaudrait mieux que nos dirigeants disent qu’effectivement il y a un grave problème sur le pouvoir d’achat et qu’ils y travaillent pour y remédier, notamment en se penchant sur la grande distribution et ses exagérations. Après tout, ils ont été élus et sont payés pour le faire.
    Si ma thèse ne tient pas, c’est que je n’ai rien compris mais le pire c’est que je ne suis pas le seul. Cette situation relative au point d’achat, qui est l’une des principales préoccupations du Peuple, est ressentie depuis pas mal d’années et s’est amplifiée depuis le passage à l’euro avec des abus. Dans le cas où le Peuple n’a rien compris, c’est qu’il y a une grave erreur de communication et d’explications de la part de nos dirigeants et cela risque de porter des préjudices graves.

    Je ne cherche pas à enfoncer le Président de la République, je cherche tout simplement à comprendre pourquoi, malgré un bon bilan, il soit toujours aussi bas dans les sondages car l’avenir de notre Pays en dépend. Si vous avez une explication, je suis preneur. Je pense qu’avec Jany et quelques autres que vous critiquez régulièrement (un jeu pour vous), qui essayent de comprendre le pourquoi de cette réelle désaffection du Peuple envers son Président alors qu’il l’avait plébiscité à plus de 53 % en 2007, nous serions très heureux si pour une fois vous vous creusiez les méninges pour apporter réponse et solution.

    Cordialement

    Jacques

  11. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Bonjour, Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre !
    Bonjour à Vous Tous Amis du Carnet de J-P. R §

    Le 29 Juin était une excellente Journée pour nos otages Journalistes de FR3, LIBRES, ENFIN !
    Après 547 jours de détention ! Ne boudons pas notre JOIE, crions-la haut et fort sans oublier tous les autres : NEUF OTAGES français encore retenus PRISONNIERS ! Le combat doit donc encore être poursuivi pour eux et leurs proches, sans répit  !

    Autre raison de grande satisfaction, pour les Amis de Jean-Pierre RAFFARIN,
    le Député Marc LAFFINEUR a été nommé : Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants ! Bravo, à lui et à ses « supporters » !

    Bravo, encore à Claude (au féminin !) GREFF nommée au Secrétariat d’État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale, en charge de la Famille !

    Bravo également à François BAROIN pour sa « promotion » ! Á lui incombe une lourde charge, la succession de l’excellentissime (femme !) Christine LAGARDE, nommée royalement (sic !) au F M I.
    (qui a bien besoin de redorer son blason !…….) Mais la Reine Christine (la nouvelle !) saura rendre ses lettres de noblesse à cette si puissante organisation Internationale non pas au niveau de la belle tâche accomplie par son prédecesseur – mais par la terrible tache qui a éclaboussé le F M I.

    Bravo à Valérie PÉCRESSE pour sa belle promotion, elle saura encore, j’en suis persuadée démontrer ses excellentes capacités à assumer le « BUDGET » et sa mission de porte parole du Gouvernement (?!) comme elle a occupé si brillament ses fonctions au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche !

    Toutefois, un bémol, une seule femme dans ce remaniement, c’est trop peu, croissance presque nulle ! Nos femmes politiques ou émanant de la Société Civile seraient-elles si peu nombreuses dans la compétence à occuper les plus hautes fonctions ????? Je ne le crois nullement !
    La parité enregistre un sévère déficit ! Je suis très inquiète ! COMBLER le trou de l’INÉGALITÉ devient PRIMORDIAL au sein de nos instances dirigeantes – politiques – et autres….. (voir l’intervention de Laurence PARISOT !!!!!!!

    Á, ce propos, je déplore vivement que, la parité « PARFAITE » n’existe pas pour les élections législatives ! C’est INSUPPORTABLE ! Allons-nous, enfin lors de la prochaine élection accomplir notre Révolution Culturelle » sur ce principe fondamental à mes yeux ?!

    La parité, tout le monde en parle, mais nous devons l’appliquer, et CHEZ NOUS, d’abord !

    Bien Fidèlement et Populairement à Vous, Cher Jean-Pierre !
    Bien à Vous Tous, Chers Amis du Carnet !

  12. Claude dit :

    Cher Ernest,

    Sourions.

    Je crois que si j’aime les gens c’est parce qu’un peu plus de la moitié sont des femmes. Et, avec, bien entendu, la modération des gens bien élevés, j’aime les femmes.

    Chaque fois que j’ai choisi une femme (et qu’elle me faisait l’honneur de me choisir) le fait qu’elle soit une femme était le critère principal. Et je m’en suis toujours bien porté. Ma chance proverbiale a fait qu’elles avaient toutes des qualités extraordinaires qui n’auraient pourtant pas fait que je les choisisse si elles avaient été des hommes.

    Même professionnellement, mes meilleurs collaborateurs ont été des collaboratrices et j’ai constaté qu’avec leur talent, mes clients ne leur ont jamais manifesté la moindre misogynie (à part peut-être deux ou trois que le talent des autres ébouriffe surtout quand il est féminin).

    Je n’ai pas l’intention de changer quoi que ce soit à mes critères de choix. Et celles que vous citez me plaisent beaucoup tant par leur caractère, leur tempérament, leur détermination, leur compétence et leur intelligence. En plus elles sont belles. Je les trouve seulement un peu jeunes et donc pas encore tout à fait conciliantes mais ça va leur passer.

    Cordialement,
    Claude

  13. Zwartepiet dit :

    De belles images du plus long pont du monde… en Chine évidemment:

    http://blog.sina.com.cn/s/blog_5a53af350100dgfv.html

    L’article du Guardian d’aujourd’hui:

    China opens world’s longest sea bridge

    26-mile Jiaozhou Bay crossing connects Qingdao to Huangdao, took four years to build and uses 5,000 pillars

    http://www.guardian.co.uk/world/2011/jun/30/china-opens-world-longest-sea-bridge

Laisser un commentaire