Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

30 commentaires

  1. Yves Pouponnot dit :

    Bravo!

  2. mhs dit :

    Merci et tant mieux

  3. Témoins de campagne dit :

    Bonjour monsieur Raffarin,
    En vue des élections présidentielles, Sciences Po TV, la chaîne télévisée de Sciences Po crée une nouvelle émission: « Témoins de Campagne ». Nous serions très honorés de vous recevoir pour notre grande première! Vous pourriez nous apporter votre éclairage sur les grandes thématiques de la campagne que vous avez contribué à fixer, ainsi que votre commentaire sur la campagne dont vous serez sans nul doute l’un des acteurs!
    Respectueusement
    L’équipe de Sciences Po TV

  4. Jean Bocquillon dit :

    Bonjour M. Raffarin
    Avez vous conscience de l’effet déplorables de vos querelles intestines.
    Ne pouvez vous pas vous réunir à huis-clos et sans smartphone pour régler les problèmes entre vous et sans les exposer sur la place publique.
    Je sui adhérent de l’UMP depuis sa création ou presque, mais je ne supporte plus ce genre d’attitude de votre part ou de celle des autres intéressés.
    Vous tous, l’état major de l’UMP feriez mieux d’étudier comment relayer efficacement les explications de votre politique vers tous les menmbres d’abord, toute la population ensuite et jusqu’au plus humbles et de réorganiser la base du parti.

    Bien cordialement malgré tout

    Jean Bocquillon

  5. FJ dit :

    Bonjour Monsieur,
    là où les lobbies de tout poil se sont agités en coulisses pour défendre les intérêts particuliers mis en cause par les ajustements proposés par le gouvernement — certes modestes au regard du montant total des niches fiscales existantes — vous vous êtes exprimé bruyamment. C’est bien la seule différence.
    Cordialement,
    FJ-

  6. Normand Gérard dit :

    Bonjour,

    Je sais que vous n’aimez pas la critique et que vous ne publiez que les commentaires élogieux, mais je vous considère ainsi que Coppé comme nuisible au président Sarkozy.
    Je suis tout à fait d’accord avec M. Jean Bocquillon.
    Vous ne défendez que votre misérable petit « parc à thème » et vous foutez bien de la France « du bas » quoique que vous disiez.
    Vous devriez prendre des mesures pour diminuer l’ensemble de vos revenus et avantages en tout genre, mais cela vous ne le ferez JAMAIS ! Votre slogan :
    « Touches pas à mon parc et touches pas à mon pognon »

  7. REGARD dit :

    Beaucoup de bruits pour rien

    Nous sommes en campagne électorale, qu’ils disent. Nous sommes surtout plongés dans la sinistrose. Nous serions en droit d’attendre que nos futurs guides nous montrent une voie qu’ils nous tracent pour nous inciter à les suivre.
    Les circonstances sont difficiles voir graves. Il nous faut :
    - des leaders qui nous rassurent
    - un véritable projet de société, et pas des seules mesures de gestion quotidiennes associées à des agitations médiatiques pitoyables,
    - des partis constitués d’hommes intègres (56 élus d’un parmi nos grands partis sont sous inculpation !) et les journalistes nous abreuvent d’actes de viols, meurtres, corruptions, attaques, distributions de drogues, etc..,

  8. C'est clair...! dit :

    (…) Bravo Jean-Pierre Raffarin,il est clair que la France a besoin de confiance et de sérénité pour construire son avenir,et allez l’équipe de France de Basket et de Rugby,ça promet…!

  9. Ju'âne Pedro dit :

    Allez hop, maintenant que les bleuets sont réconciliés et que Jean-Pierre a enterré la hache de guerre, vla t’y pas que la Ségolène nous fait une crise de dénigrement sur ses copains copines à faire remonter le tit Nicolas dans la sondagite.
    C’est à désespérer.
    Je le dis devant Mistral et Claude, comme témoin de bonne foi, si ça continue, je prends ma carte à l’UMP, non mais !
    C’est quand même incroyable que les plus belles critiques négatives viennent des membres de la même famille politique.
    J’en ai marre, je craqueeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !
    Jean-Pierre, peux-tu réconcilier les socialistes, je t’ai aidé moi, à résoudre ton blème relationnel avec Nicolas.
    Alors, STP, rend moi la balle.

  10. Ju'âne Pedro dit :

     » L’équipe de Sciences Po TV  »

    Ah galère de galère, vla la concurrence chinoise qui débarque.
    Avec la crise, les pots se vendent moins bien !
    Pas de pub pour ces gens là, non mais oh !!!!

    Ju’âne Pedro, soudeur de pots d’échappement libre !!!!!!!!!!!!!!

  11. Anne dit :

    Monsieur le Premier Ministre ,

    L’attitude de Monsieur Sarkosy a sans doute était inamicale à votre égard . Ce n’est pas , à mes yeux , une raison suffisante pour faire passer l’intérêt l’intérêt du Futuroscope et de votre Région avant celui de la France .
    Vous m’avez déçu et indigné , je n’attendais pas ce genre de réaction de la part d’un ancien Premier Ministre .
    Je vous présente mes respects
    Anne Dublaron

  12. Mistral dit :

    Bravo !

    C’est ça que l’on veut entendre !

    Et oui la situation est grave.

  13. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Bonsoir, Monsieur le Premier Ministre,
    Monsieur le Vice-Président du Sénat,
    Premier Vice-Président de l’ U M P
    et Cher Jean-Pierre !

    Oui, un seul mot s’impose avec force : BRAVO !
    Bravo à Vous et Bravo à tous ceux, si nombreux qui vous ont chaleureusement soutenu !

    On vous doit le RESPECT et vous méritez amplement ce RESPECT !

    Vous travaillez depuis longtemps maintenant à la Cohésion de la Majorité Présidentielle
    à l’Union au sein de l’ U M P ! Votre engagement sincère et fort mérite le RESPECT !

    Nicolas SARKOZY, notre Président, sait combien votre soutien est primordial pour lui, pour nous !

    Dans toutes les « familles » parfois les tensions sont si vives, que les propos tenus
    dépassent nos pensées et une nécessaire « clarification » – « explication » devient essentielle
    et permet de repartir sur « les bons rails » !

    Donc, je suis ravie, « apaisée », rassurée et confiante dans l’Avenir, dans l’Unité,
    le rassemblement de toutes les forces vives de la Nation pour que Gagne la FRANCE !

    Avec tous ceux qui croient et souhaitent le triomphe en Septembre, Mai et Juin prochains de nos valeurs fondamentales, celles des GENS DE BONNE VOLONTÉ au-delà des frontières partisanes
    car en ces temps de crise mondiale majeure, il n’existe qu’une seule VOIE, CHEMIN possible, Celle – Celui du BON SENS que désigne le Président Nicolas SARKOZY, Jean-François COPÉ
    Jean-Pierre RAFFARIN et Nous Tous à Vos Côtés !

    Encore BRAVO, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre et BON WEEK-END sur votre
    bonne terre du POITOU, qui confortera votre apaisement et décuplera vos forces pour la Suite….

    Sylviane

  14. Dominique M dit :

    Bonsoir Monsieur le Premier Ministre,
    Tant qu’une décision n’est pas prise, tous ont le devoir de faire valoir ses analyses et ses arguments. Le contraire serait déplorable.
    Pour autant, la majorité ne gagnera avec le candidat qu’elle aura choisi que si les vraies questions sont abordées et que les réponses proposées sont à la hauteur des enjeux.
    Sur ce point, le plan d’économies récent n’est vraiment pas à la hauteur, tant sur la nature des prélèvements décidés que sur l’absence d’économies.
    Une nouvelle fois, je me permets de tirer le signal d’alarme. Je l’avais fait avec d’autres dès 2007 quant aux déficits et nous n’avions pas été écoutés. Pire les prélèvements ont été accrus sans de réelles économies structurelles. Les faits parlent d’eux-mêmes.
    Aujourd’hui, il y a urgence à faire preuve de courage et de détermination en engageant des réformes générant des économies structurelles et à prouver que la classe politique se met au service de la France, non pas l’inverse.
    A ceux qui disent que c’est trop tard en raison du calendrier électoral, je leur laisse la responsabilité de ce calcul à court terme car le taux d’abstention sera alors à la hauteur du désarroi des électeurs de la majorité. Trop d’erreurs ont été commises pour qu’ils soient sensibles au sempiternel  » moi ou le chaos » . 3 Je ne vous décevrai pas », « Je ne vous trahirai pas »: NS et les élus de la majorité ont quelques mois pour tirer le bon bord.
    Bonne soirée, ,
    Dominique M

  15. mélusine dit :

    JPR, vous êtes- vous vraiment respecté ? Confiance avec NS ? C’est une blague ? Si vous lui faites confiance, prévenez-moi de la date de la cérémonie funèbre…

  16. Erick dit :

    Au contraire (baby!). Mr rafarrin fait preuve d’une grande force politique.
    A chaque fois il m’épate, il m’épate, il m’épate.
    Mon grand regret: avoir vécu toutes ces années loin de la presidence ministerielle d »un tres grand homme.
    Ceci dit je ne suis pas encore pret pour rentrer en france.
    Mr Raffarin, vous êtes un sage. Trouvez-nous un autre candidat de votre calibre pour l’année prochaine.

  17. DELANGLE MONIQUE dit :

    BRAVO pour cet échange musclé : nous avons besoin de fortes personnalités pour diriger ce pays, c’est pourquoi je pense que Le Président Sarkozy est le seul capable de diriger ce pays : vous seul pouvez canaliser sa fougue, et son audace et en même temps l’encourager à prendre les décisions nécessaires à la rénovation, et à la reconstruction de notre pays : je me souviens de Raymond Barre qui disait « on peut tout faire dans ce pays, les français sont des champions, mais le plus dur sera de changer les mentalités » – combien est-ce vrai ? sommes nous plus malheureux aujourd’hui que nos grands parents après la 2ème guerre mondiale ? ils s’en sont sortis, nous pouvons nous en sortir, mais il nous faut retrousser nos manches, et cesser de toujours toujours compter sur l’ETAT providence : réduire les charges sur les fiches de paie, imaginer autrement pour financer le ‘social’ auquel les français sont si attachés, plutôt que de toujours taxer le travail ; et réduire les dépenses de fonctionnement de ce même ETAT ! seul le désir politique et la force du message peut nous en sortir. MERCI de vous occuper de nous.

  18. Armand dit :

    Monsieur Raffarin,

    Désolé de dénoter dans le concert de louange des réactions. Si la mienne n’est pas publiée, j’espère au moins que vous la lirez.
    Laissez-moi vous dire à quel point j’ai trouvé votre psycho-drame médiatique en trois actes (premier billet, campus UMP et deuxième billet ci-dessus) INDIGNE.

    La vérité c’est qu’effectivement, si vous étiez choqué et en désaccord, vous auriez dû démissionner de l’UMP. Réclamer le débat c’est bien, la solidarité gouvernementale c’est encore mieux à quelques mois d’échéances importantes et en considérant la crise historique que nous traversons.
    Vous avez tout à fait le droit d’exprimer votre avis mais l’ensemble de ce mauvais sitcom montre qu’il ne s’agissait pas que de cela.

    La situation économique est grave et ce n’est pas quelques euros sur une entrée de parc qui auraient pénalisés les français. D’ailleurs personne ne paie ces billets plein tarif et ces parcs sont essentiellement fréquentés par des touristes.
    Mais voilà vous vouliez vous faire passer pour le chevalier blanc du Futuroscope. Je trouve que c’est du clientélisme politique primaire.

    Le choix des mots est pesé et mesquin : le terme « brutalité » reprenait les métaphores socialistes dont le président essaie de se détacher. Connaissant votre goût pour les formules, je sais que cela ne doit rien au hasard.
    Votre prestance à « élever le ton », tel un maître d’école, juste avant le campus trahit vos intentions médiatiques. Même dans ce billet, vous cherchez à vous positionner en homme indépendant, à l’égal du président de la république.

    Enfin, je crois personnellement que vous n’avez toujours pas digéré votre échec à la présidence du Sénat et que votre orgueil souffre du peu d’exposition qui est le votre. Mais, après tout, Monsieur Raffarin, en toute objectivité, vous n’êtes qu’une création chiraquienne…

    Bref tout cela a fait parler de vous et je pense que vous vous régalez de cette posture.

    Pour ma part je trouve cela regrettable.

    Cordialement,
    Armand

  19. Raffarin se rabiboche avec Sarkozy, mais reste vigilant | Metro France | Actualités des Journaux dit :

    [...] Sur son blog où il avait annoncé vendredi dernier, jetant un froid sur l’université d’été de l’UMP, qu’il boycotterait les déjeuners hebdomadaires des cadres de la majorité autour du président, depuis le TGV qui le conduisait dans le Poitou, le sénateur de la Vienne a titré : « Explications approfondies, climat apaisé« . [...]

  20. jany dit :

    L’ÉVEIL DES CONSCIENCES ET LES TALENTS.

    Chacun dans son espace, son environnement devrait pouvoir trouver la reconnaissance ou du moins la possibilité d’exprimer ses désirs d’évolution, ses talents…tout en prenant consciences que rien est parfait, qu’il faut se battre, expérimenter, pour trouver la dimension de l’éveil.

    Combien parmi nous ressentent la frustration de ne pas trouver la reconnaissance, ou de ne pas avoir accès aux outils de l’éveil ?
    Pourtant dans l’évolution, il y a une part de lutte, une part de friction, une part de mort et une part de renaissance, de compréhension….de révélation…

    Combien de talents, d’hommes politiques a la longue carrière qui se cherche, de peintres qui crient leur misère avant d’avoir une reconnaissance posthume, de cadres qui attendent le poste tout en se battant avec leurs projets, de personnel médical qui ne compte plus les heures entre les patients et le temps comptable, de chefs d’entreprises qui attendent un prêt, combien de talents qui sommeillent…

    Pourtant chacun de nous doit prendre conscience que la véritable reconnaissance est en nous avec une certaine harmonie trouvée dans l’environnement (social, sociétal, environnemental).

    Il est possible que la chance, un mécène, une organisation, une famille, apportent tous les outils pour le développement des valeurs individuelles ou collectives…Mais dans la majorité des cas, le développement vient dans la confrontation a l’environnement global, cette confrontation est un questionnement qui est source d’éveil…

    Dans le fond, n’attendons rien des autres, n’attendons pas la reconnaissance, mais luttons pour exister, en projetant nos désirs comme expression de notre être…C’est une révélation du soi, la révélation du talent d’exister dans son expression.

    Notre expression peut trouver la reconnaissance dans la société…C’est un tout…

    Avoir du talent c’est être en confiance, même un artiste qui entre en scène et qui panique a ce moment la, rassemble au contraire toute son énergie dans sa mort symbolique pour mieux révéler sa dimension, sa relation avec l’espace d’éveil…
    Ne dit-on pas qu’une artiste était « divine ce soir » ?

    Oui, le talent peut-être de l’ordre du divin, que ce soit dans le domaine technique, commercial, social, artistique ou spirituel…Il n’y a pas de cloisonnement, seuls les a priori construisent des murs pour mieux les dépasser…Nous sommes libres dans nos limites révélées…

    Nous sommes en relation avec l’univers qui se révèle en nous…

    Que nous soyons employés, artisans ou grands entrepreneurs, la découverte de ses talents se fera toujours au pied du mur….

    Le soleil de la reconnaissance ne doit jamais faire oublier que nous sommes tous des apprentis.

    Bien cordialement,

    jany

  21. JD BINSINGER dit :

    Monsieur,
    Je vous lis de Shanghai et je suis souvent admiratif de la finesse de votre analyse, notamment sur la situation en Chine.
    OUI MAIS PAS LA, NON…
    Il y a un gouffre vertigineux entre l’Homme d’Etat que vous êtes et le caractère parfaitement misérable de votre sortie sur la TVA.
    En surface, vous avez fait deux choses :
    - flatter votre ego; en effet, vous avez mouché le Président. Bien.
    - prendre la posture de défendre vos administrés.
    Mais en fait vous le savez bien : votre argument principal (ca punit les pauvres) est anecdotique et populiste.
    Je suis déçu; c’est comme si je voyais l’Abbé Pierre piquer un CD à la FNAC. Pas au niveau.
    Le problème principal ce n’est pas la goutte d’eau qu’aurait rapporté cette mesure. C’est que vous avez ouvert la voie et que maintenant tous les lobbyistes travaillent à plein régime. Deux conséquences :
    - le Gouvernement est occupé à traiter ces sujets contre-productifs
    - les marchés ont bien compris que le plan français n’est pas gravé dans le marbre, et donc ils savent qu’on va finir avec une mascarade de plan; qu’on ne tiendra pas nos engagements financiers, comme la Grèce! D’ailleurs on le voit déjà dans les pricings actuels de notre dette souveraine.
    On peut discuter, c’est la démocratie, mais ceux qui montrent la voie ne doivent pas donner dans la démagogie et la bataille d’ego. Surtout pas en ce moment. Votre ego nous coute déjà des millions d’euro par jour.
    JD BINSINGER

  22. SEDAT Reynaldo dit :

    Bjr Jean-Pierre Raffarin…!
    http://lci.tf1.fr/politique/petit-dejeuner-raffarin-sarkozy-que-se-sont-ils-dit-6683293.html
    PS -Rugby:08h00 Direct/France/Japon,ça va chauffer.
    – Basket,septième victoire consécutive,quart de finale,ouuuaah,allez les bleus…!
    Excellent Week-End,@+…!

  23. Le Blond - Bourgeois dit :

    Bonjour Monsieur Jean Pierre Raffarin
    merci tout dabord de cette information le moment est important lélection de 2012 est primordial
    je vous sais etre un homme de bonne volontés respectueux des autres jai eus le plaisir de vous rencontrer souvent dernièrement a Marseille vous avez dirigé les débats et fait respecté le silence
    lorsque des gens parlé nous comptons sur vous avec Monsieur le Président de la République Nicolas Sarkozy lunion fait la force alors tous unis pour 2012
    avec mes meilleurs sentiments
    Maxime le blond bourgeois

  24. Pierre GUSDORF dit :

    Cher Jean-Pierre
    Je vous ai écrit la semaine dernière pour vous dire que je jugeais quelque peu ridicule votre bouderie médiatique consécutive à des propos attribués (par qui ?) à N. Sarkozy.
    Votre réaction effarouchée me semblait de nature à nuire à la famille politique à laquelle vous êtes sensé appartenir.
    Médiapolis ce matin (Europe 1) : « Qu’a-t-on retenu des universités d’été de l’UMP hormis la fâcherie entre JP Raffarin et N Sarkozy ? Rien. »
    Je ne sais si c’est l’objectif que vous vous étiez fixé. Quoiqu’il en soit, il est atteint.

  25. Daniel DELVERT dit :

    Mutting ou zapping ?
    Jean Pierre Raffarin, je lis avec attention votre commentaire sur votre petit-déjeuner avec le Président. Mais mon écrit d’aujourd’hui voudrait se diriger davantage vers ceux qui vous critiquent dans ce blog et qui disent le faire au nom de l’unité de la Majorité. Je les respecte bien sûr mais je voudrais leur dire que c’est une vision bien réductrice que vous reprocher d’agir par « clientélisme » parce que la Vienne, votre département, a développé le Futuroscope et parce que les élections sénatoriales approchent.
    Non seulement, je n’adhère pas mais la tendance majoritaire des commentaires sur votre blog, par leur nombre et par le contenu, démontre que votre réaction reposait aussi et surtout par rapport au terme « irresponsable » qui vous a été attribué à vous ou à votre position.
    Consciemment ou non, votre réaction a cristallisé une partie importante de l’électorat de Nicolas Sarkozy qui se tait et qui n’ose rien dire alors qu’elle est déçue de certaines déclarations ou certaines mesures du Président, du Gouvernement. Sans parler des déclarations de ce groupe de la droite populaire avec ses positions bien peu acceptables pour cette partie modérée, centriste de l’UMP.
    Rappelons l’anecdote bien triste de Monsieur Lionnel Luca vous traitant de « has been » en appuyant sa thèse sur le fait que vous avez été un Premier Ministre et que vous n’avez pas été Président de la République. Comment aura réagi le Ministre actuel Alain Jupé ? Rappelons que sous la Vème république, nous avons eu18 Premiers Ministres différents et 2 seulement ont été élus Président (Georges Pompidou et Jacques Chirac).
    Mais au-delà de cette agression bien inutile, comment ne pas sentir à travers le soutien que nous vous avons accordé, Monsieur le Premier Ministre, comment ne pas sentir que vous êtes devenu celui qui a osé dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
    Alors, est-ce un bien ou un mal d’avoir demandé un éclaircissement ?
    Pour ma part, le peu d’espace laissé au Centre tant à l’UMP qu’au Gouvernement m’a porté à quitter l’UMP où j’ai pourtant eu certaines responsabilités à l’étranger. Pour me diriger vers la Convention Républicaine d’Hervé de Charrette et désormais, l’Alliance. D’autres restent à l’UMP et je ne critique pas.
    Mais je fais un constat simple : jamais les Ministres et les Députés de cette droite populaire n’ont été critiqués ou traités d’irresponsables. Mais j’ai entendu de nombreuses critiques vers des personnalités comme Jean-Louis Borloo, Rachida Dati, Hervé Morin, Rama Yade, Martin Hirsch, etc. réputées pour avoir des positions plutôt modérées.
    Je voudrais enfin vous rappeler cher JPR un écrit de Marketing politique de Bernard Krief que nous avons connu ensemble en 1983. Il s’intitule « Ne pas confondre citoyen et consommateur » et il traite du brandswitch (le risque de voir l’acheteur décider d’opter pour un autre produit/une autre marque ou l’électeur déçu de voter pour un autre candidat).
    La situation actuelle est qu’une partie de l’électorat de Nicolas Sarkozy en 2007 est dans le doute pour 2012. Mais la droite populaire n’aura pas de doute. Les électeurs du FN n’en auront non plus aucun. Aucuns transferts de voix, aucun « brandswitching » ne sont à attendre dans cette frange de l’électorat car la fidélité y existe, car chacun de ces deux camps restera avec son leader. A l’inverse, l’électorat qui doute a besoin d’écoute, a besoin de pouvoir s’exprimer sans être critiquable, a besoin vraisemblablement de se retrouver avec un candidat qui le représente lors des Présidentielles.
    Cet électorat-là a besoin d’un Jean-Pierre Raffarin à l’UMP ou hors de l’UMP, a besoin d’un « go-between » pour tous les courants à l’intérieur de l’UMP ou avec tous les courants Centristes.
    Avouez que nous sommes bien loin de la défense de « petits intérêts locaux » que certains blogueurs évoquent !

  26. jany dit :

    Pierre Gusdorf,

    Si l’on a rien retenu des universités d’été de l’UMP c’est avant tout qu’il n’y avait certainement pas grand chose a retenir…
    Il faut arrêter de jouer les vierges effarouchées et être plus responsable….

    Je ne trouve pas que la demande de clarification de Monsieur Jean-Pierre Raffarin était ridicule, le Président doit savoir respecter les Élus ou les personnes politiques qui ont eu des charges importantes…Le Président doit aussi apprendre a respecter tout le monde…

    Ne pensez pas que les français sont des veaux, ce n’est pas parce qu’il y a eu une incompréhension entre le Président de la République et le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, qu’ils iront choisir un autre candidat…

    Si les français, les électeurs doutent et choisissent un autre candidat, c’est qu’ils auront été déçu par une certaine politique, plus dure, moins humaniste, moins sociale, moins progressiste…

    Que fait la Droite Dure actuelle pour améliorer l’image du Président de la République ?
    Ou est la grande politique pour sortir de la crise ?

    Aujourd’hui, le programme de la Droite est au stade de BROUILLON…
    Ce n’est pas la brouille passagère qui en est fautive….

    Soyons tous responsables dans notre approche avec nos sentiments partages aux hommes politiques…Il y va de notre futur…

    Bien cordialement,

    jany

  27. Jacqueline de paris dit :

    Bonjour monsieur le premier ministre,
    Nous sommes à la veille de période électorale et surtout nous devons être uni.
    Le plus important est que notre famille politique doit gagner la présidentielle.
    Tenez bon!

  28. Verger dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,
    J’ai été trés attristé par votre « brouille » avec Monsieur le Président Sarkozy. J’ai écouté ce matin l’émission ‘Service Public’ de Philippe Meyer sur France Culture et votre désaccord a été surligné comme étant une « faiblesse trés française » par la correspondante allemande.
    Pour ma part, j’ai analysé certaines mesures envisagées par le gouvernement comme étant un « impôt voulu » à la différence des autres qui nous sont imposées. Le tabac, l’acool, les boissons sucrées, les parcs à thèmes ne sont en rien indispensables à la vie courante. Pour ces derniers quelques euros ou centimes d’euro de plus ne vont pas mettre en cause leur viabilité . Par contre, j’ai un trés grand regret que l’on ait oublié tous les gains des différents jeux. Comme plusieurs milliards sont misés par an, en les imposant de quelques pourcents supplémentaires cela aurait évité qu’on aille les prendre dans le budget des complémentaires santé. Dans ce cas, c’est la santé des plus démunis que l’on remet en cause.
    A mes yeux, le bon sens n’a pas prévalu,
    Respectueusement vôtre,
    Daniel verger

  29. fremondiere michel dit :

    cher compagnons,
    sans langue de bois,MOI
    nous allons droit dans le mur,et vous le savez
    la faute A sarkozy QUI NOUS A trahie?
    LES TRAITES DE GAUCHE AU GOUVERNEMENT AU DETRIMENT DES NOTRES?
    puis FILLION qui dit,,;je dirige un pays en faillite,
    entourer d »experts,de mauvais conseillers,d »économistes et de hauts fonctionnaires,les politiciens de TOUT ont ruiner leurs pays
    pourquoi ne pas avoir supprimer les 35 heures,l »ISF,nous avons quatre millions de chômeurs et on légalise 800 000 étrangers,,une idées toute bête d »un petit chef d »entreprise;la RUINEUSE TVA pour le contribuable
    TOUT le monde a 10°% TROP SIMPLE SUREMENT
    notre droite molle devrait faire un virage a 180 dans de nombreux domaines,,si elle ne colle pas a la réalité et si SARKOZY veut se représenter,il va connaître le sort de JOSPIN
    bien a vous

  30. JG DUPIN dit :

    « La balle au centre » en quelque sorte !
    C’est une bonne idée !

    jgd

Laisser un commentaire