Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

62 commentaires

  1. Carole dit :

    Bonjour monsieur Raffarin,

    Je vous avoue, que l’art en cette période catastrophique pour notre pays est le dernier de mes soucis.
    Pour être plus terre à terre :
    http://www.atlantico.fr/pepitesvideo/nuits-reves-recession-190968.html

    Effrayant non ????????

    Monsieur Raffarin, j’avais posté 2 commentaires sur le fil précédent, pourquoi ne sont-ils pas apparus ?

    Cordialement.

  2. Carole dit :

    Monsieur Raffarin,

    Encore une idée de nouvelle taxe sur les entreprises pour 1 an ??????? Comme la vignette ou la CSG ????????
    http://www.usinenouvelle.com/article/quotas-co2-une-nouvelle-taxe-pour-les-industriels.N159616

    Taxer le CO2 était osé, mais surenchérir ne fera que faire fuir les entreprises……… voyez Marseille …..
    Honnêtement, vous le grand amoureux de la Chine, demandez à vos amis s’ils se préoccupent du CO2.

    J’avais donné le lien Pensée Unique, en voici un autre :
    http://www.centpapiers.com/changements-climatiques-ca-donne-froid/3688

    Cordialement.

  3. Ernest Gransagne dit :

    Avec Henri LOYRETTE, son PDG, le Louvre retrouve sa grandeur et rayonne à nouveau dans le monde de belle manière.

    Bravo Monsieur

    Ernest Gransagne

  4. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Bonjour, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !

    Veuillez accepter toutes mes excuses, car commentaire totalement « hors sujet » !

    Aujourd’hui, le 28 Septembre c’est l’anniversaire de notre Brigitte BARDOT Nationale et Internationale – Encore aujourd’hui et pour Toujours …….

    Certains l’ont adulée pour sa « plastique » et son charme de « femme enfant » irrésistible !
    Je les comprends aisément !

    Mais pour ma part, c’est la beauté de son Âme et de son Coeur qui m’ont séduite à tout jamais !

    Merci Mille Fois, Brigitte pour votre ENGAGEMENT total, sincère et durable !

    Lorsqu’elle a annoncé consacrer sa vie à nos amies les bêtes au début des années 1970, tous ou presque étaient convaincus que c’était pour assurer « sa pub » de star sur le déclin (sic !……)

    Combien ils se trompaient, car aujourd’hui encore et sans relâche depuis 40 ans elle
    se bat, parfois avec l’Énergie du désespoir pour les animaux qui souffrent tant de par
    la faute des « hommes », des « humains » !!!!!!!!

    Continuez, chère Brigitte, votre Combat est si désintéressé, si fort et si juste !

    Nos compagnons à quatre pattes(bon, pas tous !) ont tant besoin de vous !

    Mais vous pouvez compter sur nous !

    BON ANNIVERSAIRE, donc , MADAME !

    Et merci à vous Jean-Pierre d’avoir souligné que Monica BELLUCCI est opposée à la
    Corrida avec mise à mort, j’ai regretté toutefois, qu’elle ne l’ait pas annoncé lors de
    son interview, à vos côtés, dimanche sur FR2 ! Merci tout de même également à elle !

    En cette période pré-électorale, Ô combien CRUCIALE pour notre pays, il est tout à fait
    remarquable de dénoncer les horreurs de la corrida avec mise à mort !

    Toujours fidèlement à Vos côtés, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre.

    Sylviane

  5. Alain Lavallée dit :

    Bonjour Monsieur le premier ministre,

    tout à fait juste, comme vous l’écrivez Edgar Morin dirait « pouvoir des arts et arts du pouvoir ».

    Morin nous invite dans toute son oeuvre ( La Méthode en 6 tomes) à repenser les notions de causalité, particulièrement dans le champs des sciences humaines et sociales, en termes de « causalité circulaire » en termes de réciprocité des influences, en termes de co-évolution et de co-construction , dans ce cas-ci du pouvoir et des arts.

    Si je pouvais être à Paris en ce moment, j’irais à cette exposition et j’assisterais au colloque de mardi prochain le 4 octobre au Ministère des Affaires étrangères, autour des 50 ans de la coopération entre la France et le Québec, soulignant le 50e anniversaire de la Délégation générale du Québec à Paris, je pense que vous y serez si vous en avez le temps, ainsi que votre ami M. Juppé.

    Mes salutations respectueuses,

    Alain Lavallée

  6. Carole dit :

    Bonsoir monsieur Raffarin,

    Suite à la vidéo postée ce matin :
    Gracias a Dios, ce trader n’en était pas un, Une grande estafa.
    http://www.eleconomista.es/mercados-cotizaciones/noticias/3409684/09/11/Alessio-Rastani-no-es-un-trader-solo-un-tipo-normal-que-dice-lo-que-piensa.html

    Cordialement.

    Bon, je vas regarder le casting de la Comedia rose.

  7. jany dit :

    Une citation pour Claude

    La citation du jour
    « Le plaisir qu’on éprouve à parler de soi-même est rarement partagé. »
    Jules Petit-Senn

  8. Claude dit :

    Chère Carole,

    Plaider pour la lutte contre le réchauffement rapporte des voix. Croyez vous que Nicolas Sarkozy aurait été élu s’il avait dit la vérité sur le CO2 ? Non !

    Les gens intelligents et un peu instruits qui connaissent la part de l’indice de réfraction du CO2 dans l’air et qui connaissent le taux moyen d’humidité de l’air (dont l’eau est le plus important contributeur de l’effet de serre) ne sont pas écoutés et ne seront plus jamais écoutés tant que l’on n’aura pas trouvé autre chose pour faire peur à ceux qui adorent avoir peur et qui font la leçon aux autres.

    La peur de l’apocalypse à duré des millénaires. Combien de temps durera la peur du CO2 ?

    Et pendant ce temps les soi-disant scientifiques du Giec et leurs amis engrangent les subventions.

    Pas grave, on n’est pas tellement endetté, on peut se permettre de gâcher !

    Cordialement,
    Claude

  9. Ju'âne Pedro dit :

    Ah les rois de France, c’était le bon temps !
    Pas de prise de tête genre élection providentielles, un petit sacre et hop, silence dans les rangs sinon, on envoie la troupe.
    Les soudeurs faisaient profil bas et ne se permettaient pas d’écrire des messages ironiques sur le blog de père Quatorze.
    Malgré la misère de la France d’en bas, Versailles brillait de mille feux avec courtisans pompeurs des finances publiques.
    Avec la guerre comme loisir, les rois ont construit l’Europe avec ses déchirements, cela va sans dire.
    Oui, il nous faut un roi, un roi de France !!!!
    Le droit de vote est la porte ouverte à la démagogie chronique des élus obligés de se vendre pour gagner les primaires, à gauche et la fin dernière, à droite.
    Mais bon, qui sera roi de France ?
    Je propose de couronner Jean-Pierre Raffarin !
    Raffarin I, roi de France !
    On supprime le Sénat de gauche et on rétablit les privilèges !
    L’impôt sera réservé uniquement au tiers d’en bas, comme sous l’ancien régime de Hollande.
    La presse sera nationalisée et puis chut ….
    Le ROI !
    Tous les soudeurs du royaume de France se prosternent respectueusement devant sa majesté, Raffarin I

    http://www.carnetjpr.com/i/banner.gif

    ;)

  10. Jean-Pierre Raffarin dit :

    Chère Carole,
    Je mesure, comme vous, combien l’actualité est grave.
    Néanmoins l’histoire est souvent l’au-delà de la crise.
    Avec amitié.
    jpr

  11. Mistral dit :

    @Carole, je partage votre avis

    @JPR, le jeune résistant qui a pris les armes en 1940, ne se souciait pas de l’histoire. Il était dans l’action.Il ne pouvait pas se permettre de faire autrement. Et nous aujourd’hui ?

    « Pardon pour ceux qui l’ont vécue
    Mais la question n’est pas
    Ce qu’ont fait ou ton père ou ta mère
    Dans cette guerre perdue
    Non la question n’est pas là
    Ce qui me préoccupe c’est :
    Qu’est-ce que j’aurais fait, moi ?

    Cinquante années originales
    Avec des hauts plus ou moins bas
    Des amours tendres ou infernales
    Un jour l’argent, un autre pas.
    Le désespoir bien ordinaire
    D’un homme qui ne se connait pas
    Mais, si j’avais connu la guerre
    Mon Dieu, qu’est-ce que j’aurais fait, moi ?

    Pardon pour ceux qui ont souffert
    Mais la question n’est pas
    Ce qu’ont fait ou ton père ou ta mère
    Dans les ténèbres de ce temps-là
    Non la question n’est pas là
    Ce qui me préoccupe c’est :
    Qu’est-ce que j’aurais fait, moi ?

    Je pense à tous les humiliés
    Par cette étoile qu’ils ont portée
    Parc’que ça s’est passé chez moi
    Je pense à ceux qui n’sont plus là
    Notre avenir a un passé
    La mémoire n’est pas dépassée
    Mais le pardon ne suffit pas
    Mon Dieu, qu’est-ce que j’aurais fait, moi ?

    Pour ceux qui sont nés aujourd’hui
    Choisir le bon côté c’est sûr,
    Beaucoup voulaient sauver leur vie,
    Beaucoup s’inclinaient par nature.
    Quelle sorte d’homme aurais-je été ?
    Celui du rail ou du Vercors ?
    Ou bien ce gamin abusé
    Jouant à la guerre, jouant à la mort ?

    Pardon pour ceux qui l’ont vécu
    Mais la question n’est pas,
    Ce qu’ont fait ou ton père ou ta mère
    Dans cette guerre perdue
    Non la question n’est pas là
    Ce qui me préoccupe c’est :
    Qu’est-ce que j’aurais fait moi ?
    Mon Dieu, qu’est-ce que j’aurais fait moi ? »

    Sardou

  12. Carole dit :

    Cher Claude,

    En total accord avec votre post, comme beaucoup de vos écrits d’ailleurs.

    Connaissiez vous cette petite phrase d’Haroun Tazieff ?
    « Les termites fabriquent autant à elles seules de Co2 que toute l’activité humaine. »

    Imaginez Claude, taxer les termites (waourf)……. !!!!!!!!
    Les vaches et leurs pets disgracieux, leurs bouses…….. Que diraient les paysans ?????????
    Il s’adresserait à qui le GIEC associé aux gouv et autres ayatollahs verts pour être subventionné? A dame nature ?………. On se fout de nous, mais comme la grande majorité des gens pour qui les sciences n’ont que peu d’intérêt, avalent tous types de sornette, on est mal partis.
    Lamentablement efficace la Peur, sans parler de ce néfaste principe de précaution.

    Il me semble qu’avec la crise d’endettement ENFIN étalée aux yeux du monde entier (merci aux agences de notation), les peuples ne vont plus vouloir avaler toutes sortes de couleuvres indigestes. Et c’est tant mieux.

    Cordialement.

  13. Zwartepiet dit :

    Réponse à Carole re: Honnêtement, vous le grand amoureux de la Chine, demandez à vos amis s’ils se préoccupent du CO2.

    Le chantage au CO2 exercé par les réchauffistes envers la Chine est pathétique… Sa motivation est essentiellement géopolitique dans la mesure où il ne vise qu’à culpabiliser les Chinois en en faisant les premiers (historiquement, les derniers) responsables de la dégradation de l’écosystème planétaire.

    En outre, il s’agit d’un chantage –en anglais, on dirait « guilt-trip »– plutôt indolore et confortable lorsqu’il provient des « maîtres-chanteurs » européens. En effet, la consommation totale d’énergie ainsi que les dégâts environementaux qui en résultent, au sein d’un bloc économique donné, sont étroitement –et même linéairement– liés à la croissance démographique de ce même bloc… Or, l’Europe, on le sait, est un bloc/continent en stagnation –voire en déclin (Allemagne, Italie,…)– démographique. En outre, le secteur du transport (routier, aérien, ferroviaire) européen est en quasi-saturation. Bref, la demande/consommation énergétique de l’Europe est vouée au même déclin que celui de sa démographie. On peut donc illustrer le « catastrophisme carbonique » prôné par les professeurs Diafoirus du GIEC par la métaphore suivante: le PIB mondial est semblable à une montagne… d’un côté de celle-ci, un puissant autocar chinois est en train de la gravir –en remorquant, de surcroît, une remorque remplie de produits américains… La route sera longue et dure jusqu’à l’arrivée au sommet! Et de l’autre côté de cette montagne, que voyons-nous? Eh bien, on aperçoit notre autocar européen, à moitié vide, en train de dévaller la montagne à toute allure! Le chauffeur (un Allemand assez pingre) a coupé le moteur et se contente, de temps en temps, d’actionner la pédale de frein… afin de ne pas terminer dans le fossé!

    Les passagers du car européen s’adressent au chauffeur du car chinois (en pleine ascension): « Mais bon sang! Qu’est-ce que vous polluez! De grâce, ralentissez! Faites donc comme nous… »

    Ca, c’était AVANT la crise des dettes souveraines –et même, avant celle des subprimes– lorsque les élites européennes rêvaient encore d’un monde tiré uniquement par la croissance américaine… Mais aujourd’hui, plus grand monde n’envisage sérieusement de se passer du dernier moteur de croissance qui marche: la Chine. Au demeurant, les Chinois eux-mêmes nous mettent en garde contre une conjoncture macroéconomique dans laquelle la Chine verrait sa croissance s’effondrer: des périls bien plus graves surgiraient aussitôt. Une Chine qui n’arriverait pas à s’extraire de la pauvreté, diabolisée par un Occident arc-bouté sur ses privilèges, pourrait déstabiliser la planète entière (Inde, Taiwan, Moyen-Orient, etc).

    Pour terminer, j’évoquerais une autre source de pollution importante, bizarrement passée sous silence par ceux-là mêmes qui ne cessent de diaboliser la Chine, à savoir: la guerre (et l’occupation de) en Irak. Cela fait aujourd’hui plus de huit ans (mars 2003 – septembre 2011) que les Américains et leurs alliés (britanniques, polonais, australiens,…) mènent une guerre-occupation en Irak… Non seulement celle-ci provoqua des désastres écologiques majeurs en 2003 –lorsque Saddam Hussein ordonna le sabotage de ses propres puits et pipelines de pétrole– mais le maintien de cet effort de guerre considérable nécessita une noria logistique et une orgie de kérosène pour approvisionner les 150.000 soldats occidentaux déployés en Irak!! A-t-on jamais calculé la facture CO2 de la guerre en Irak? Qu’attendent nos amis réchauffistes pour descendre manifester CONTRE la guerre et l’occupation en Irak? Non pas par compassion pour les Irakiens mais, comme ils disent, pour… sauver la planète?

    Ci-dessous, un bouquin américain qui démonte la théorie réchauffiste –par un climatologue de la NASA, s’il vous plaît!

    The Great Global Warming Blunder: How Mother Nature Fooled the World’s Top Climate Scientists

    Roy W Spencer (Author)

    http://www.amazon.com/Great-Global-Warming-Blunder-Scientists/dp/1594036020/ref=sr_1_693?s=books&ie=UTF8&qid=1317288163&sr=1-693

  14. Carole dit :

    Bonjour Monsieur Raffarin,

    Oui, l’au-delà de la crise…………….

    Une petite phrase de A Bourrienne tirée des vues politiques de Napoleon :
    « Chaque jour de temps perdu est une chance de malheur pour l’avenir ».

    En ce moment je regarde l’avenir se dessiner, L’histoire elle, me fait comprendre le futur qui aurait dû être dessiné hier.

    Cordialement.

  15. Ju'âne Pedro dit :

    VIVE LE ROI !!!!

    En l’an 2012, Sa Majesté Raffarin I est sacré en l’église d’Olivet par le curé Gurgite.
    La reine Monica, habillée par un haut couturier chinois, Lee Pingle, enchante les photographes éblouis par sa grâce et sa beauté virginale.
    Tout le gratin politique est présent sauf bien sûr, Gérard l’archer, envoyé aux galères de galères, pour usurpation de poste dans un passé pas si lointain. Jean-François Copé récite un poème de son aïeul en s’accompagnant avec le clavier du petit Christian, pote de Nicolas, l’ancien président désormais déchu. La populace, comme disait Edouard, attendrie par les deux tourtereaux, applaudit avec ferveur le monarque absolu.
    Une poignée de primaires socialos-sectaires installée au deuxième rang, ne perdent pas une miette de cette cérémonie d’un autre âge.
    Carla rêve déjà de prendre la place de Monica. Faut dire que son époux croupit dans une geôle avec paille humide, depuis le coup d’état du père Manant.
    Pendus au gibet de Mont-Conar, quelques centristes dissidents s’agitent dans la brise soufflé par Mistral, le terrible nîmois.
    Claude, le biographe officiel du Roi, écrit déjà, en douze volumes de 4569 pages chacun, la vie un rien romancé de son Altesse.
    Gurgite, le curé, pose la couronne de bleuets en plastique certifié, sur l’auguste tête.
    Alors, partout dans le monde, des bravos retentissent.
    Vive le Roi, hurlent les marchés.
    Le quadruple A est accordé et la croissance redémarre après le renvoie à la frontière de tous les fonctionnaires par le ministre de la ponction publique, mon ami Mistral.
    Les cloches sonnent l’Ave Maria de Goulot interprété par Halliday Johnny, en latin expérimental.
    Pendant ce temps, la résistance à la monarchie s’organise et le général Melenronchon rassemble sous sa bannière et son panache blanc de blanc, les résistants à Raffarin I.
    Non à la royauté, hurle le traître, en aiguisant l’épée du Randal, un pote d’usine qui fait de l’escrime en amateur.
    Le Maréchal Nouvoila est chargé par le roi de remettre un peu d’ordre dans le pays.
    La confrontation a lieu à Valmy de Pain, entre la Suisses-normande et le Périgord du sud.
    Melenronchon bénéficie de l’alliance des grands et aussi d’Angela, la reine d’Allemagne, proche de l’ancien résident de l’Elysée.
    Le combat sans politesse ni merci style, messieurs les rosbifs coupez les premier, est retransmis en direct sur toutes les chaines d’infos avec commentaires enflammés et passion exacerbée.
    Au moins deux millions de soldats verront leur nom gravé sur le monument au mort virtuel de la monarchie.
    Dans la vraie vérité hystérique, on déplore deux victimes d’une fausse route, après avoir ingurgité une tête de veau au vinaigre avec cornichon et sauce tartare.
    Finalement, la victoire s’est jouée au 421, dans un salon privé du palais de Versailles, avec règle d’or en déclin.
    Melenronchon avoue sa défaite et jette au pied de Raffarin I ,l’épée du Randal.
    La fin d’une héroïque épopée, mais une belle image d’Epinal, cher à notre ami Séguin.
    Fort de son éclatante victoire, Raffarin I assied son pouvoir sur un trône en bois de rose, de chez IKEA.
    Monica aura 12 enfants, deux filles, neuf garçons et un, ne se prononce pas.
    Avec la dynastie des Raffarin, la France sera à son apogée, mieux que l’père Ricles, qui étanche la soif par ses temps de chaleurs.
    En 2054, Raffarin I s’éteint à la lumière d’une bougie, laissant un pays entièrement relooké, avec croissance sautillante et dette éradiquée.
    Mais hélas, trois fois hélas, Sarko Nicolas, s’évadant enfin de sa geôle humide, prendra le pourvoir en mai 2055, avec la complicité de Brice Hordufeux, son compagnon de cellule grise.
    Après cinq années d’un pouvoir sans partage, le vieux tyran ruinera le pays et fusillera la croissance.
    L’infâme vieillard sera finalement évincé par le très vieux Copé et sa clique, mais la croissance boudera encore pendant 5 ans.
    Heureusement, grâce à l’arrivée aux manettes, des primaires socialos sectaires, le pays retrouvera prosper(youp la boum) ité et bonheur.
    La lumière jaillira, éclairant l’ombre bleuté d’un rose salvateur.
    La république est proclamée et la plus que centenaire Aubry Martine, est couronnée par le peuple en liesse, présidente de la belle France de chez nous et de chez vous aussi.

    Vive la république !

    Ju’âne Pedro, historien ;)

    Chut !

  16. Carole dit :

    Bonsoir monsieur Raffarin,
    Bonsoir à tous,

    Mon post n’a rien à voir avec l’art, mais avec l’école (lo siento Monsieur Raffarin) :
    Voici ce que j’écrivais à monsieur Devedjian.

    ———————————————–
    Rien à voir avec les élections, enfin presque :

    Monsieur Devedjian,

    J’espère qu’il n’y aura pas de remaniement. Se serait trop faire plaisir à la gauche.

    Surtout gardez X Darcos. Excellente sa réponse aujourd’hui à Lang et Ferry concernant les nouveaux programmes scolaires. Il doit absolument virer ces speudos pédagos en sciences de l’éducation.

    Lycée bilingue à l’étranger.
    Devoir du soir pour un enfant de 6e :

    Trouver l’émetteur et le récepteur dans le texte ci-dessous (Grammaire Editions Nathan).

    « Cher papa,
    Ton plan école et sagesse, ça me branchait pas des masses. Alors, histoire de déconnecter et de me fendre la pêche, je suis allé zoner sur la plage. Bonjour l’angoisse ! Je me suis fait avaler par une baleine. Chelou, la bête ! Impossible de me tirer vite fait, j’t’assure. Depuis, c’est le délire dans son estomac. Je te raconte pas l’ambiance, tellement c’est glauque. Il faudrait que tu m’aides à sortir de là : je balise comme une bête. Bon, ben, lut-sa, hein !
    Pinocchio »

    Comment des profs peuvent-ls enseigner ce genre de connerie, non seulement à des français, mais aussi à des étrangers.
    Il y a trop de fonctionnaires, virez tous ces pédagos de la rue de Grenelle qui ne servent qu’à rendre incultes nos enfants.

    Écrit par : Carole | mercredi, 12 mars 2008
    —————————————

    Ce que je n’avais pas précisé, c’est qu’en parallèle, mon petit étudiait en espagnol (dans la même école) Fahrenheit 451 de Bradbury. Le jour et la nuit avec notre système. Et pour combler le tout, toujours ce même livre à l’étude à la Washington school. J’étais furieuse de ce décalage d’apprentissage, et ce dans beaucoup de matières. Bref………. Déjà, je trouvais qu’il y avait trop d’administratifs !

    Aujourd’hui, je recois ceci et je m’empresse de vous en faire part :

    http://www.soseducation.com/greve27septembre/

    Ceux qui se sentent concernés par l’état de notre système scolaire, de la main mise du pouvoir syndical……… doivent faire circuler, signer la pétition, si ce n’est pour eux, pour leurs enfants et petits enfants.

    Cordialement.

  17. Ernest Gransagne dit :

    Chers amis bonjour

    vous ne pensez pas qu’il commence à nous les briser menu, le Prix Nobel de la Paix étasuniens qui se sent obliger de nous remonter les bretelles ?

    Mais qu’il s’occupe de mettre de l’ordre chez lui, déjà.

    Qu’il prenne garde à ne pas se faire mettre un colt sur la tempe par les multiples lobbies qui le cernent…

    A moins qu’il ne soit trop tard ?

    Ce n’est pas facile, quand on veut se faire réélire de ne pas manger son chapeau.

    Ernest

  18. Carole dit :

    Bonsoir à tous,

    Un petit mot sur la comedia rose,qui je l’imagine va faire prendre encore ++++++ de médicaments aux francais.

    1 Valls et Ballet : je ne sais ce qu’ils font à Gauche, ce sont des centristes, non ?
    2 Montebourg balance entre Gauche et extrême-Gauche.
    3 Aubry et Royal : l’une qui nous vend une soupe horriblement chère, insipide et désuète. L’autre en adjudent de cavalerie au grade de YO (miss MOI). Dios, j’espère que ces deux là ne seront pas retenues. Comme disait Napoléon (encore lui monsieur Raffarin) « Les Etats sont perdus quand les femmes gouvernent les affaires publiques ».
    4 Hollande : lui se voulait au-dessus de la mêlée (qu’ils disent les journalistes Oups: Ils nous avaient vendu DSK, rebelotte avec Hollande). Il veut une présidence normale pour la France. Ben oui, durant 2 heures, il nous a présenté un programme normal pour la Gauche. Encore ++++ de dépenses, encore ++++++ de fonctionnaires……… Il a d’ailleurs avoué lui-même que l’élection ne se jouait pas sur des mesures (ah bon) mais sur un enjeu (argent, loterie, pari) bref.

    Ils ont voulu cloner le système américain, râté. Le pire dans tout ce circus, c’est qu’ils vont tous se filer des postes, si par malheur ils étaient élus.
    Hollande : Président.
    Royal : Chef des armée (les pauvres).
    Valls : à l’Intérieur.
    Ballet : à l’industrie.
    Montebourg : aux Finances (aie) Dégradation immédiate de notre note.
    Aubry : à l’ E.N.

    Bilan . la faillite accélérée. Un seul Valls a parlé du désendettement en urgence.. Mais ses petits copains, ils n’ont pas l’air d’accord. La seule économie de Martine, c’est de baisser le salaire du Président (dans le populisme, on ne fait pas mieux).

    En autre, ce qui m’a interpellée, Hollande a avoué que l’on dépense 25 milliards pour les 35 heures. Et vlan pour Martine.

    Finalement, ils sont déconnectés de la réalité.

    Cordialement.

  19. emmanuel dit :

    Pour Claude.
    « Les Scientifiques du GIEC et bien ils vous disent merde pauvre guignol ».
    Vous employez des termes scientifiques qui vous dépassent.
    L’impact de l’activité humaine avec principalement les rejets de CO2 est un fait établit.
    Et le réchauffement climatique majeur est constaté partout sur la planéte avec des signaux d’alarme au rouge vif.
    Il n’y a que les imbéciles de l’UMPS pour prétendre le contraire: avec le premier d’entre eux à savoir Claude Alégre. Pour connaitre du reste ce personnage, il faut se retenir de rigoler quand il parle. Ce Monsieur devrait se limiter à son seul domaine de « compétences »…
    Retournez à l’école et préparez un Master II ou un doctorat et vous pourrez vous permettre d’émettre une opinion qui tiendra la route.

    Pour le reste:
    Gérard Longuet : «Les Français ont besoin d’entendre Nicolas Sarkozy »

    Non non les Français souhaitent surtout que cette UMPS PARTE.

  20. emmanuel dit :

    Le fils spirituel de la Sarkozy:
    Manuel Valls : « Il ne faut plus faire croire que des lois ou de nouvelles taxations peuvent tout régler »

    UMPS DEHORS

  21. Mistral dit :

    @emmanuel,

    Votre certitude scientifique m’impressionne. Sachez qu’en science, c’est le doute qui permet d’avancer, pas des certitudes martelées comme des vérités. Et moi je doute sur la réalité du réchauffement climatique provoqué par l’homme.

    @carole,

    Vous avez raison de rappeler que les socialistes sont déconnectés de la réalité. La raison en est simple: le PS n’est plus le parti de la classe ouvrière, c’est le parti des fonctionnaires et des assistés.

    Aller parler d’économie à un fonctionnaire ou à un assisté. Il s’en fiche, seul lui importe son statut, ses fameux droits. Les élus du PS s’adresse avant tout à ces gens la.

    L’élection d’un socialiste en 2012 nous donnera :

    La perte de notre crédit financier et l’impossibilité de se financer sur les marchés

    Une immigration massive si le droit de vote des étrangers est promulgués

    L’explosion des banlieux, qui pour l’instants se tiennent à carreau

    etc etc etc

    Mais pour certains élus de droites qui vivent sous les lambris dorés de la « république », cela n’a pas d’importance. C’est nous, la France d’en bas qui subiront les conséquences.

  22. Ernest Gransagne dit :

    Et on n’oublie surtout pas d’aller voter le 9 octobre !

    Personnellement, je vais voter pour le meilleur : Jean-Miche Ballet

    Ben oui, on ne va quand même pas leur faciliter la tâche, non plus.

    Facile de trouver le Bureau de vote : Internet

    Les moins dans cette affaire :

    - signer un engagement de soutien aux idées de gauche et payer 1 €.

    1) Un euro, ce n’est pas très important en regard de ce qu’il faudra payer s’ils sont élus…

    2) L’engagement de ma signature… C’est encore moins grave quand on sait comment ces gens là respectent la leur !

    Ernest

  23. Claude dit :

    Emmanuel,

    Evitez de prendre ceux qui ne prennent pas les choses par le petit bout de la lorgnette pour des demeurés. Je me doute que les subventionnés du GIEC me disent merde puisque c’est leur immuable façon d’éluder la démonstration de ce qu’ils affirment.

    Le réchauffement n’est pas contesté. Il va, il vient. 0,5°C, c’est dans la continuité de l’augmentation qui a commencé il y a deux, voire trois siècles. Ce qui est contestable c’est l’impact de l’accroissement de la teneur en CO2 d’origine humaine et son ampleur.

    Vous devriez oublier votre éventuel Deug (je crois cependant que c’est un deug en parano) et revenir aux fondamentaux. Vous serez un ignorant tant que vous resterez à la surface des choses (comme vous l’êtes en économie où vous radotez ce que vous lisez sans faire le lien entre les choses que vous lisez). Vous n’êtes pas le seul à mettre des œillères. Par exemple, j’ai encore lu hier un imbécile instruit qui justifiait l’accroissement des chutes de neige, et donc des glaciers, par l’accroissement de l’hygrométrie de l’air (et il a bien entendu raison) mais qui refuse l’idée que là où la neige tombe moins et où les glaciers régressent, la faible hygrométrie de l’atmosphère y soit pour quelque chose (et il a tort). Cet imbécile heureux est professeur de climatologie (dit-il). Replantez des arbres au Brésil et vous ferez probablement repousser les glaciers d’Amérique du Sud (sans que la capture de CO2 par les arbres y soit pour quelque chose puisque les océans maintiennent l’équilibre de la concentration de CO2 = ce n’est pas de la climatologie mais de la physique du globe).

    1 – Faites moi la démonstration (quantifiée) que l’augmentation du CO2 d’origine humaine provoque un effet de serre significatif par rapport celui provoqué par l’accroissement de la quantité de vapeur d’eau et je vous donnerai raison (n’ayez pas peur je suis capable de suivre des démonstrations bien plus trapues que ça). Nous savons que le CO2 n’est que pour 0,000002 % de l’indice de réfraction air+CO2 à 1% (alors que le taux moyen de CO2 dans l’air n’est que de 0,37%) et que le pouvoir de rétention du CO2 (UV) est 20 fois moins important que celui du méthane (5 fois moins présent sauf dans des régions mal étudiées) et que ce pouvoir de rétention est infinitésimalement moins important que celui de la vapeur d’eau (dont la variation est directement liée à la variation des températures quel qu’en soit la raison). La vapeur d’eau est de très loin le GES qui a l’effet de serre le plus important au point que celui du surcroit de CO2 humain est négligeable. Alors faites-moi le calcul (assez simple) de la part du CO2 comparée aux parts des autres gaz dans les deux phénomènes responsables de l’effet de serre (réfraction et rétention).

    2 – Les gaz à effet de serre et les températures sont corrélés, ce qui pourrait vous donner raison sans un peu d’imagination (niveau CM2). Mais elles le sont si étroitement (avec un grand décalage de 800 ans et un plus petit de 5 ans) qu’il est impossible de savoir quelle est la cause et quel est l’effet (sauf que les variations de température précèdent les variations de teneur en CO2). En réalité, le CO2 piégé dans les océans est rejeté dans l’atmosphère à chaque augmentation de la température de l’eau et l’évaporation augmente en même temps que la température augmente (chauffez légèrement votre Perrier et vous verrez des bulles de CO2 augmenter en taille et en nombre). Les carottages indiquent assez précisément les teneurs en GES au cours des millénaires sauf… la teneur en vapeur d’eau qui ne se serait pas condensée.

    3 – La théorie du réchauffement continu proportionnel aux émissions de CO2 est étayée par des mesures grâce à un réseau de 3000 sondes autonomes qui jusqu’en 2003 corrélaient le bilan des échanges thermiques terre-espace et la chaleur emmagasinée par la terre. Bravo ! Mais patatras, depuis 2003 il manque 1W/M² et c’est toute la différence entre un réchauffement et un refroidissement de la terre. Et pourtant nous émettons de plus en plus de CO2. Comme il n’y a pas d’endroit caché où de facétieux anti GIEC cacheraient de la chaleur pour faire une niche à ces savants avides de subventions pour les embêter, c’est qu’il y a quelque part une erreur dans les mesures qui sont faites et qui alimentent la théorie de la culpabilité humaine. Revoyez vos mesures. Quand elles seront précises et durablement corrélées on pourra y voir plus clair. Ce qui reste dans un système est égal à la différence entre ce qui y rentre et de ce qui en sort. Sinon c’est qu’il y a un bug quelque part.

    4 – Les pets de dinosaures n’expliquent pas les différences de températures supérieures à 6 °C constatées bien avant que nous apprenions à faire du feu (lol). A cette époque il y avait pourtant plus de volcans en activité qui émettent des aérosols qui diminuent les GES et qui auraient donc dû faire baisser la température d’autant plus qu’ils ont également un effet parasol. L’activité humaine est également productrice d’aérosols (les émetteurs de CO2 sont également des émetteurs d’aérosols).
    5 – Personne n’a jamais démontré que certains aspects du climat sont historiquement anormaux. Et si quelqu’un l’avait démontré il faudrait aussi qu’il démontre que l’homme est responsable de cette anomalie et là encore, personne ne l’a démontré. Le Giec impose donc un postulat en disant « si vous n’êtes pas d’accord, démontrez le contraire ! » C’est le monde à l’envers. Le pseudo scientifique affirme sans savoir et sans comprendre quelque démonstration que ce soit et demande au scientifique de démontrer qu’il se trompe. Alors moi, je vous demande, vous qui vous faites passer pour un scientifique (sans le dire mais en le suggérant) de démontrer qu’il y a bien réchauffement anormal et qu’il est dû à l’homme. Comme il n’y a pas si longtemps que ça vous vous faisiez passer pour un commandant de gendarmerie, qu’à d’autres moments vous étiez un trader amateur devenu soudainement très riche en spéculant sur la sottise des traders malhabiles et sur l’inexpérience des financiers, je me doute que vous devez avoir de nombreuses panoplies paranos. Alors sortez nous la bonne panoplie.
    Ce n’est pas la première fois que des scientifiques étroits tentent de ridiculiser des scientifiques ouverts. Il y a une constante. A chaque fois que quelque chose ne colle pas à leur théorie obscurantiste ils cherchent une explication fumeuse. Là, l’explication fumeuse est qu’il y a probablement un « trou » de chaleur où la chaleur manquante est piégée (un peu comme un trou noir) et d’où elle peut ressortir inopinément au moment où on l’attendra le moins. Le Dr. Kevin Trenberth (climatologue au centre national de recherche climatologique des Etats-Unis, auteur principal du dernier rapport du GIEC – chapitre 3) qui préfère la fiction au bon sens nous dit sans rire : « cette chaleur ne restera pas enterrée : elle refera surface un jour ou l’autre, peut-être abruptement ». S’il était un vrai scientifique, plus physicien et moins humoriste, il saurait que de l’énergie emmagasinée n’importe où en grande quantité a tellement d’effets sur siège et sur son environnement qu’elle est immédiatement détectable (dans de l’eau la chaleur emmagasinée la dilate d’une manière importante). Mais les politiques qui le subventionnent ne trouvent pas ça comique, ils paient et ils repaient…. Et vous qui n’avez même jamais ouvert un manuel de physique depuis la 3ème vous trouvez ça aussi génial que du George Lucas. Les petits gars du GIEC et leurs idolâtres admirateurs devraient plutôt dire « Eh les gars, les mesures ne collent pas entre elles, il faut que l’on reprenne tout à zéro avant de continuer à nous moquer des physiciens et des chimistes qui ne sont pas d’accord avec nous (et qui sont docteurs aussi). P’t’et ben qu’on s’est trompé »

    Certes je ne suis pas Docteur en chimie ou en physique du globe. Mais je suis assez bon pour comprendre tout ce que vous m’expliquerez surtout que vous n’êtes pas plus docteur que moi.

    Salutations,
    Claude

  24. Ju'âne Pedro dit :

    Emmanuel dit :

    « Retournez à l’école et préparez un Master II ou un doctorat et vous pourrez vous permettre d’émettre une opinion qui tiendra la route. »

    —————–

    Et bé, ça promet quand ils seront au pouvoir, les marinistes !
    Si j’ai bien compris Manu, si t’as pas fait d’étude, tu la fermes !
    Bon, je prends acte et souhaite de tout mon cœur que tes potes du FN se prennent une raclée aux providentielles et aux législatives.
    Cette arrogance des extrêmes ne datent pas d’hier.
    Avant de voter pour ces gens- là, mieux vaut passer au moins, un CAP d’ingénieur ingénieux pour éviter d’être museler par les Kisavetous du Front national.
    Cela dit, un bulletin de vote de sans grade ou d’érudit reste un bulletin de vote.

    Alors, messieurs les supérieurs à la masse, on vous dit hihan !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Pfffffffffffffffffffffffffffffffff !!!!!!!!!!! :(

  25. Ju'âne Pedro dit :

    Carol dit:
    Comme disait Napoléon (encore lui monsieur Raffarin) « Les Etats sont perdus quand les femmes gouvernent les affaires publiques ».

    ————————

    Suis d’accord Carol, les pauvres anglais, z’en ont bavé avec la Margaret Thatcher !

    ;)

  26. Mistral dit :

    Je me permet de mettre ici un lien d’un article qui correspond exactement à ce que je pense.

    http://www.atlantico.fr/decryptage/regle-or-baisser-depenses-publiques-etat-providence-politiquement-impossible-191082.html

    Donc si on est plusieurs à penser la même chose, on est peut etre pas dans l’erreur. reste à avoir un peu de courage pour faire changer les choses.

  27. Ju'âne Pedro dit :

    NICOLAS PRESIDENT !!!!!!

    On est tous derrière toi…

    On est tous derrière toi
    Mon petit Nicolas
    Chante quasi mains jointes
    Et sans la moindre crainte,
    La belle majorité.
    On est tous derrière toi,
    Surtout ne t’inquiète pas,
    Déclame avec ferveur,
    Mais l’œil un rien rêveur,
    Les rois de l’unité.

    Pourtant ils ont les boules,
    Les braves députés,
    Les sondages s’écroulent,
    Ils sont fort dépités.
    Et dans les rangs on gronde,
    On râle dans les médias,
    Il souffle un vent de fronde,
    Gaffe à la guérilla.

    Et si le Che n’était
    Pas le bon candidat,
    On ne gagn’ra jamais,
    On est dans de beaux draps.
    Faut dire la vérité
    Au petit Nicolas,
    Va falloir l’éjecter,
    Bordel, on n’a pas l’choix.

    Le sénat est tombé
    Dans un cri de stupeur,
    Et le torse bombé,
    La rose fête les vainqueurs.
    Larcher y croit encore,
    Il faut garder la foi,
    Déjà les désaccords
    S’affichent de-ci de-là.

    On va droit dans le mur
    Frissonnent les élus,
    On va perdre, c’est sûr,
    Ah oui, on est foutu.
    Cherchons une solution,
    Pour éviter le pire,
    Une révolution
    Avant l’dernier soupir.

    Quelques petits malins
    Se suggèrent comme recours,
    Comme Juppé Alain,
    Au prestigieux parcours.
    Si les sondages remontent,
    L’unité renaitra,
    En attendant s’affrontent,
    Les troupes de Nicolas.

    On est tous avec toi
    Mon petit Nicolas
    Chante quasi mains jointes
    Et sans la moindre crainte,
    La belle majorité.
    On est tous derrière toi,
    Surtout ne t’inquiète pas,
    Déclame avec ferveur,
    Mais l’œil un rien rêveur,
    Les rois de l’unité.

    Ju’âne Pedro

    Silence dans les rangs s’énerve François Fillon !
    Et pendant ce temps là, à gauche, on s’aimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !

    ;) chut !

    Oui les amis,à bas la république, vive la monarchie absolue !
    Comme ça, plus de bisbilles, non?

  28. Ju'âne Pedro dit :

    @ Mistral :

    Tu devrais écrire des chansons !
    La ballade des fonctionnaires, par exemple !
    Allez au taf camarade !

    :)

  29. emmanuel dit :

    C’est bien ce que je dis Claude « les Docteurs du Giec et bien ils vous enmerdent »
    Votre discours puéril niveau 6éme collége est tout simplement à mourrir de rire.
    Retournez à l’école…

    Vous feriez un trés bon Claude Allégre surtout dans un gouvernement Sarkozy.
    Surtout que vous reprenez des morceaux eniters de son discours.

    Pour Juan me concernant j’ai commencé avec les mêmes diplomes que vous…
    J’ai moi aussi fait de la soudure.

    UMPS = médiocrité

  30. Claude dit :

    Cher Ernest,

    Belle mentalité.

    Ma signature vaut bien plus qu’un Euro. Je ne la galvaude pas même pour faire une niche aux socialistes ni pour faire plaisir à ceux qui vont compter les sympathisants. Surtout que l’ami Jean-Michel n’est pas là pour concourir.

    Cordialement,
    Claude

  31. Claude dit :

    Emmanuel,
    Me relisant je vois que j’ai machinalement mis (UV) au lieu de (IR = infrarouge).

  32. Mistral dit :

    @juane

    Chacun son talent ! Je n’ai pas le tien, ni celui d’écrire des romances.

    Par contre, je peux reproduire ici un chanteur que j’admire, un type engagé, un chanteur réac aux yeux des biens pensants mais défendu par Montand en son temps.

    http://www.amazon.fr/gp/product/images/B0047P11IO/ref=dp_image_0?ie=UTF8&n=301061&s=books

    Y avait déjà à l’époque les intelligents, les bien pensants, les surtout pas populaire, oh le vilain gros mot, populaire, français … toute cette clique qui nous mis dans la le désastre.

    A l’époque ils ont écrit faut il bruler Sardou ? Je répond ici : il faut bruler 68 et ses enfants socialistes.

    Et puisque je tape souvent ici sur les fonctionnaires, je vais me rattraper :)

    « Monsieur Ménard a 50 ans
    Agrégé de sciences naturelles
    Ni beau ni laid ni gros ni grand
    C’est un célibataire modèle
    Monsieur Ménard sort du lycée
    Une serviette en cuir à la main
    Il s’est fait un peu chahuter
    Ils sont pas marrants les gamins

    Entre Ménard et ses élèves
    C’est entre la haine et l’amour
    Entre le cauchemar et le rêve
    Entre le fer et le velours
    Monsieur Ménard a 50 ans
    Il se sent pourtant un vieil homme
    C’est vrai que depuis tout ce temps
    Il n’a rien appris à personne

    C’était un jour en terminale
    Pour une histoire assez banale
    J’ai cru qu’il allait me frapper
    Alors j’ai cogné le premier

    J’ai donné un grand coup de tête
    Pour frimer devant les copains
    Je lui ai cassé les lunettes
    Ils sont pas marrants les gamins

    Monsieur Ménard est maintenant
    Un professeur à la retraite
    Il doit vieillir paisiblement
    Et il m’a oublié peut-être
    Mais moi je ne l’oublierai jamais
    Ses bons yeux tristes dans les miens
    Ses bons yeux tristes qui disaient
    Ils sont pas marrants les gamins
    Ils sont pas marrants les gamins »

    Michel Sardou

  33. emmanuel dit :

    Jean-Pierre Bel élu Président du Sénat

    http://www.youtube.com/watch?v=Hgw_RD_1_5I&feature=related

  34. emmanuel dit :

    http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0201668435904-l-ump-peut-elle-mourir-226620.php

    Réponse il vous prier pour…

  35. mélusine dit :

    Même si on ne me demande pas mon avis, moi je trouve qu’il est beau Jean Pierre Bel…

  36. jany dit :

    Lu dans le JDD

    Hollande fâche le patron de Total
    Samedi, François Hollande a agacé le patron de Total, Christophe de Margerie, en demandant que les considérables profits du groupe pétrolier – dix milliards en 2010 – soient taxés.
    François Hollande et Christophe de Margerie

    François Hollande voudrait taxer Total. Christophe de Margerie ne l’entend pas de cette oreille. (Reuters)

    Quelques mots de la part de François Hollande ont suffi à susciter l’ire de Christophe de Margerie. En proposant, samedi dans les Bouches-du-Rhône, de « rétablir une fiscalité particulière sur les groupes pétroliers » le candidat à la primaire socialiste a provoqué une vive réaction du PDG de Total. François Hollande visitait la raffinerie de LyondellBasell à Berre-L’étang, un site pétrolier menacé de fermeture, où il a rencontré les syndicats.

    En marge de ce déplacement, le socialiste s’est étonné que Total n’ait pas été soumis à une « contribution exceptionnelle sur ses profits au moment de la crise ». L’entreprise, qui a engrangé 10 milliards d’euros de profits en 2010, n’était pas soumise à l’impôt sur les sociétés en France. Si Christophe de Margerie s’est empressé de rappeler que Total a payé 800 millions d’euros d’autres impôts dans l’Hexagone, les gains du groupe à l’étranger sont en revanche taxés dans les pays en question.
    « On paye 10 milliards d’impôts »

    Un argument qu’utilise le patron du pétrolier pour dénoncer la proposition de François Hollande. « Dire qu’on ne paye pas d’impôts, c’est une grave erreur parce que Total est une société internationale. On ne gagne pas 10 milliards d’euros, mais 20 milliards avant impôts et on paye 10 milliards d’impôts dans les différents pays où nous gagnons de l’argent », a-t-il lancé sur RTL. « Ça serait tout-à-fait anormal et inconstitutionnel de payer en plus un impôt en France sur de l’argent que nous ne gagnons pas », a-t-il encore martelé.

    A Berre-L’étang, François Hollande a également affirmé que la France devait « garder une capacité de raffinage et de transformation importante sur [son] territoire ». « Nous devons préserver ce potentiel pour avoir une diversification de nos énergies », argue le candidat à la primaire. Pas sûr que les dirigeants de Total partagent cette vision industrielle.

    A.G. (avec Reuters) – leJDD.fr

    ************
    Francois Hollande a un discours d’incompréhension comme beaucoup de personnes malheureusement, une compagnie qui travaille a l’étranger paie des impôts dans les pays concernés…comme un particulier du reste…

    De plus, une compagnie comme TOTAL apporte beaucoup pour le développement et le rapprochement des peuples, peu de personnes le savent ou acceptent d’en prendre conscience.

    TOTAL dans son parcours apporte des valeurs aux hommes qui collaborent avec la Compagnie, des valeurs de travail dans un environnement de respect mutuel…il y a tout une approche méconnue…

    La compagnie TOTAL éveille les hommes au travers un dialogue et des échanges permanents.
    Les valeurs humanistes et de progrès sont apprises aux hommes dans le cadre de leur exercice.

    Bien cordialement,

    jany

  37. jany dit :

    Il y a t-il une leçon a tirer du vote des « grands lecteurs » ?

    Depuis les années 2000, la fronde s’est installée dans nos provinces, nos régions…le vote d’hier était un vote attendu a court ou plus ou moins long terme…c’était hier…

    Maintenant que fait-on, reprendre les mêmes idées, les mêmes raisons et continuer a dénigrer les autres en attendant l’accouchement ?

    Bien cordialement,

    jany

  38. jany dit :

    La Droite a des hommes et des femmes politiques brillants et plein de talent…

    Malheureusement, il n’y a pas de message qui ressort sur le fond, un message qui puisse être communique aux français dans leur majorité…

    Je ne parle pas du message pour les corporatismes ou pour une Droite ciblée…

    La France des régions est une terre de traditions, celle-ci ne comprend plus dans sa majorité le discours centralisateur, le discours de l’ostracisme, le discours du dénigrement…

    Nous attendons de nos hommes et de nos femmes politiques, un discours renouvelé, plein de projets, plein de confiance dans l’avenir…
    Nous savons tous que la crise existe, mais doit-elle nous empêcher de respirer, d’espérer, de marcher ?

    Bien cordialement,

    jany

  39. jany dit :

    Le Yin et le Yang…
    C’est aussi le sentiment de marcher tout en prenant conscience de notre relation intime avec le chemin.
    Le Yin de la soumission, le Yang de nos pas…
    Dans l’acceptation du Yin et du Yang, il y a la révélation de l’être..

    jany

    .

  40. Ernest Gransagne dit :

    Et voilà la plus belle démonstration pour comprendre ce qu’est le « yin » & le « yang » :

    http://webmail1d.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ.html?IDMSG=19664&PJRANG=2&NAME=Faux_cul.wmv&FOLDER=INBOX

    Ernest

  41. Ernest Gransagne dit :

    Claude, je dis ce que je fais et je fais ce que je dis : la voilà ma signature.

    Élire un Président de la République, ça me concerne. Donc j’irai voter aux primaires socialistes.

    Il n’y a aucune raison que nous ne le fassions pas, tous.

    De plus, comme la perversité sectaire de la gauche, oblige à signer un papier « d’engagement aux idées de la gauche », je ferai passer cette obligation en non priorité.

    Avant tout, mon but unique est de mettre ma voix dans l’urne. C’est un choix de société.

    Je le répète, ma signature en l’occurrence, vaut largement celle de beaucoup d’autres qui revendiquent détenir la probité.

    Je ne comprends même pas que vous ne compreniez pas.

    Je sais bien que vos réactions sont souvent un jeu….

    Ici, pour les primaires, il ne s’agit pas d’un jeu, mais d’un enjeu. Majeur.

    Il s’agit de désigner un « leader ».

    Ce choix ne se fera pas sans mon humble avis, c’est tout. Signature ou pas.

    Donc je voterai BAYLET

    Ernest Gransagne Citoyen payant ses impôts, ne détenant pas la vérité, Ami du Poitou
    et qui signe de son nom, lui.

  42. Ju'âne Pedro dit :

    @ Emmanuel

    Je n’ai aucun diplome, rien, même pas le brevet des collèges !
    C’est comme ça, je suis un âne ! (:
    Pourtant, celui qui m’empêchera de m’exprimer en vers et contre certains, n’est pas encore né !
    Ne réservons pas à l’élite le droit à l’expression.
    Les certitudes, c’est comme le poulet frites le dimanche, on s’en lasse.
    Chacun à le droit de donner son avis et surtout de voter, non mais ohhhhhhhhhhhhhhh !

    Pfffffffffffff !
    Ras le bol de ceux qui se définissent en fonction de leur diplome !
    L’intelligence est partout , la connerie aussi, hélas !
    P’tète oublier son p’tit ego et poser son regard sur l’intelligence de l’autre.
    A chacun sa philosophie de la vie, celle du paraître et du roulement d’épaules me laisse froid.

    Vive l’Europe !
    Vive l’euro !
    Vive Raffarin I , roi de chez moi !

    (:

  43. Ju'âne Pedro dit :

    mélusine dit :

    1 octobre 2011 à 20 h 57 min
    Même si on ne me demande pas mon avis, moi je trouve qu’il est beau Jean Pierre Bel…

    —————-

    Oui, il est plus beau que Joly, c’est clair !

    Bise ! :)

  44. Ju'âne Pedro dit :

    Mistral dit :

    @juane

    Chacun son talent ! Je n’ai pas le tien, ni celui d’écrire des romances.

    —————————-

    Ouah, super merci Mistral !
    Mais bon, suis quand même un âne sans diplome, donc, je me tais !

    Chut !

    Sardou a reconnu avoir dit pas mal de conneries mais ça reste un chanteur plutôt sympa.
    Comme on dit, faut pas se fier aux apparences !
    Chacun ses goûts, je préfère Barb

  45. Ju'âne Pedro dit :

    Je voulais dire Barbara Mistral !

    :)

  46. jany dit :

    Le Yin et le Yang dans la prière du chemin

    Je parle souvent de Dieu, mais a mots couverts, pour laisser la porte ouverte…
    Car chacun est libre d’en imaginer la forme ou la dimension…

    La douleur, la souffrance, le désir, peuvent être un appel, une prière Yin ou Yang sur le chemin…
    Trop Yang, elle devient une fixation, un désir trop ardent…
    Trop Yin, c’est l’attente…

    La réponse est sur le chemin, dans ses différences, dans ses contraires, dans ses dualités, dans l’ouverture au message qu’il nous transmet…

    Au-delà du Yin et du Yang, il y a l’éternité du chemin qui guérit les maux…

    jany

  47. Mistral dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=69IocdTmWQw

    Ben voila tout le monde est content :)

    Juane, Sacha Guitry avait dit un truc du genre « il est agréable d’être pris pour un imbécile par un abruti », ce qui entre nous m’arrive souvent avec les intelligents et les biens pensants :)

    Il en faudrait d’autre des Sardou

    Tiens d’actualité :

    « Je pense au jeune homme imprudent
    Qui prend entre six mois et deux ans
    Pour un désordre assez minable
    Et ceux que la Loi n’atteint pas

    On a devant soi la Justice
    Et l’apparence de la Justice
    La nuance est indéfinissable
    Ce qui est pris ne se rend pas

    Selon que vous serez puissant ou misérable
    Etc. etc.

    Il y a la rumeur provinciale
    Qui prend l’allure phénoménale
    D’un drame humain considérable
    Multiplié par les médias
    Lorsque l’attaque et la défense
    Se risquent au jeu de l’éloquence
    Il faut des hommes irréprochables
    On dans le doute on s’abstiendra

    Selon que vous serez puissant ou misérable
    Etc. etc.

    Sur le très vieux chemin du vice
    Que les hommes ambitieux choisissent
    On sait des montagnes incroyables
    Des lingots d’or des chèques en bois
    Nous avons connu en France
    De ces bons vendeurs d’indulgences
    Qui ont ruiné le contribuable
    Il y a des choses qu’on n’oublie pas

    Selon que vous serez puissant ou misérable
    Etc. etc.

    Mais ce qui n’a jamais tenu
    C’est une république sans vertu
    La Fontaine écrivit sa fable
    Alors que nous avions un roi
    Selon que vous serez puissant ou misérable
    Etc. etc. »

  48. Claude dit :

    Emmanuel,

    Vous avez raison, une fois n’est pas coutume. Quand on est le pire des ignorants, le seul moyen d’éluder les démonstrations impossibles est d’insulter ceux qui vous plaignent pour votre naïveté.

    Vous avez bonne mine avec votre licence professionnelle passée sur le tard avec les subventions de l’état UMPS que vous haïssez et que l’on donne sur la seule signature de la feuille de présence aux jeunes chômeurs de longue durée. Ils n’ont même pas pris le temps de vous apprendre les règles de la proportionnalité (à moins qu’ils y aient simplement renoncé).

    Faites nous la démonstration chiffrée que la part du CO2 humain dans l’effet de serre est supérieur à deux millième de l’effet de serre total et on vous donnera raison. Epargnez nous les modélisations bidons basées sur des observations bidons et des corrélations biaisées. Du calcul pur à partir de lois physiques indiscutables ! Si vous n’y arrivez pas, continuez à m’insulter. J’aurai compris que vous me donnez raison sans vouloir le dire et de toute façon ça ne changera rien à la distribution de crédits destinés à lutter contre le gaz le plus inoffensif de la terre mais aussi le plus indispensable pour satisfaire la crédulité humaine et l’impatience morbide de certains de voir l’avènement de l’Apocalypse.

    Salutation,
    Claude

  49. Ju'âne Pedro dit :

    @ Mistral

    Merci Mistral, mais bon, je préfère quand c’est Barbara qui chante l’Aigle noir, ce monstre qui hante ses nuits.
    L’artiste nous raconte avec beaucoup de pudeur et de poésie, une histoire, son histoire, hélas, tristement banale.
    Ce père, on le retrouve dans une autre chanson, aussi magnifique, « Nantes ».
    Je l’adore !
    On retrouve dans les mélodies et même dans la manière de chanter de Carla Bruni, un petit côté Barbara.
    Carla, qui est souvent tournée en dérision pour les raisons que l’on connait, est une artiste que j’aime beaucoup.
    Ses textes sont tout en pudeur et ses mélodies un rien alambiquée à la manière justement de la dame en noir.
    On devine l’affluence en écoutant attentivement ses chansons.
    Carla, comme Barbara, aime rire, et possède ce petit grain de folie qui pimente son œuvre.
    Injustement moquée, espérons que Nicolas quittera l’Elysée en 2012 afin que sa compagne puisse reprendre sa carrière, en toute liberté, et nous étonner encore et encore !
    A bientôt Mistral !

    http://www.youtube.com/watch?v=zGxoi7GfeyA&feature=player_detailpage
    :)

  50. Ju'âne Pedro dit :

    @ Mistral

    « Je pense au jeune homme imprudent
    Qui prend entre six mois et deux ans
    Pour un désordre assez minable
    Et ceux que la Loi n’atteint pas »

    (Bon, deux ans, c’est surement un capuchon qui a traficoté dans la drogue style ciboulette.)

    « On a devant soi la Justice
    Et l’apparence de la Justice
    La nuance est indéfinissable
    Ce qui est pris ne se rend pas »

    (Oui, on peut subir l’erreur judiciaire , l’homme n’étant point infaillible, mieux vaut abolir la peine de mort partout dans le monde.)

    « Selon que vous serez puissant ou misérable
    Etc. etc. »

    « Il y a la rumeur provinciale
    Qui prend l’allure phénoménale
    D’un drame humain considérable
    Multiplié par les médias
    Lorsque l’attaque et la défense
    Se risquent au jeu de l’éloquence
    Il faut des hommes irréprochables
    On dans le doute on s’abstiendra »

    (Ne demandons pas à nos dirigeants d’être irréprochables alors que nous, les électeurs, ne pensons qu’à magouiller pour payer moins d’impôt, par exemple…)

    Selon que vous serez puissant ou misérable
    Etc. etc.

    « Sur le très vieux chemin du vice
    Que les hommes ambitieux choisissent
    On sait des montagnes incroyables
    Des lingots d’or des chèques en bois
    Nous avons connu en France
    De ces bons vendeurs d’indulgences
    Qui ont ruiné le contribuable
    Il y a des choses qu’on n’oublie pas »

    (Le vice est partout, dans les usines, comme dans les palais dorés.
    Mais, en politique, comme chez les soudeurs, il y a aussi des gens qui ne sont pas corrompus.)

    Selon que vous serez puissant ou misérable
    Etc. etc.

    « Mais ce qui n’a jamais tenu
    C’est une république sans vertu
    La Fontaine écrivit sa fable
    Alors que nous avions un roi »

    (C’est clair que si on avait pu virer Quatorze avec un bulletin de vote, on aurait évité la révolution.)

    Finalement, Domi du Efémi, s’il avait été un obscur soudeur, on l’emmerderait plus.

    Selon que vous serez puissant ou misérable
    Etc. etc. »

    Et hop !!!!

    A plus Mistral !!!!

    Vive le Sénat !!!!

    Chut !

    Amicalement :)

  51. mélusine dit :

    Coucou Ju’âne, bises aussi… pas trop le temps d’écrire, ( du moins ici) je suis dans les réponses aux appels d’offre… pffttt avec des DC4, 13, et tout le bazar… les marchés publics, quelle poésie !

  52. Mistral dit :

    @juane

    Moi je ne pardonne pas.

    Et pourtant je crois. Mais comment peux t’on pardonner à un violeur d’enfant ?

    L’enfant peut lui pardonner à son père car c’est son père.

    Pas moi.

    Tiens à propos de père :

    http://www.youtube.com/watch?v=ZhgXra1h33o

    « Une tristesse indéfinie
    Et très étonné d’être
    au monde.
    Une peu surpris d’être en vie.
    Ils avaient la couleur du fer
    Passez noirs pas
    assez gris
    Un ciel blanc barré
    d’un éclair
    Et une tendresse infinie.

    Si j’avais été moins fier
    Si j’avais fait un pas vers lui
    Au lieu de le fuir et me taire
    J’aurais mieux compris
    ma vie…
    Et si c’était à refaire
    Si j’étais debout devant lui
    C’est fou le temps, le
    temps qu’on perd
    J’aurais deviné ma vie.

    Dans les yeux de mon père.

    Ses horizons très éloignés
    Cette peur
    de s’être trompé de vie
    Cette vie
    qu’il n’avait pas choisie.
    Ils avaient la couleur du fer
    La couleur
    des hommes fatigués
    Un ciel chargé d’au moins
    deux guerres
    Et tellement d’amour
    à donner.

    Si j’avais été moins fier
    Ne pas me croire
    meilleur que lui
    Au lieu de me cacher
    sous terre
    D’aimer ma mère
    plus fort que lui.
    Si seul’ment
    c’était à refaire
    Je sais ce qu’il a ressenti.
    C’est fou le temps,
    le temps qu’on perd
    J’aurais tout appris de lui

    Dans les yeux de mon père

    Il a préféré se taire
    Attendre que je vienne à lui.
    Il ne s’est jamais vu en père
    Il agissait comme un ami
    Si j’avais été moins fire
    Si seul’ment j’avais compris
    C’est fou le temps, le
    temps qu’on perd
    J’aurais tout appris de lui
    Peut-être un peu plus
    près de lui
    J’aurais deviné ma vie

    Dans les yeux de mon père »

    Chacun son histoire …

  53. Carole dit :

    Bonjour Zwartepiet,

    Merci pour la référence.

    Vous parlez de la guerre, on pourrait parler aussi des éruptions volcaniques (Islande, Chili….).
    Dame nature reprend ses droits quand elle le veut, où elle le veut. Ce système de la Peur (politiques, scientifiques -pas tous, gracias a Dios- lobbistes, verts……) n’est là que pour remplir les caisses vides au détriment de ceux qui ne détiennent pas le pouvoir. Fallait trouver une nouvelle source de rendement, ils ont osé !!!!!!!

    Autre sujet : Ne vous est-il jamais venu à l’idée qu’en occident, on nous casse les oreilles avec les crèmes solaires ? En Afrique, en Asie, en amérique du sud, pensez-vous que les pauvres en soient protégés de rayons UV ? Non. Mais là, on n’en parle pas (la clientèle n’est pas intéressante). Les gens qui n’ont pas de moyens se protègent avec des tee-shirts, simple bon sens. Les lobbistes et copains ne peuvent toucher des populations qui n’on pas la Tv, donc basta. C’est un petit ex, mais j’avoue que tout ce manège uniquement financier m’exaspère.

    Tiens, l’ami Al Gore, il est passé où?

    Cordialement.

  54. Carole dit :

    Bonjour Juan,

    A mon habitude, j’ai tapé trop vite (je fais toujours mes posts dans l’instantané).
    Donc,………. on pourrait appliquer ses dires à (Napoléon)….. dans le cadre actuel en France,et concernant nos deux prétendantes socialistes. Il va de soi que nous avons dans le monde des femmes exceptionnelles, mais je ne vois pas pointer le bout de leur nez chez nous.

    Pour votre info, gentil petit âne chantant : M Thatcher est restée pratiquement 12 années à Downin Street, ce n’est pas rien. Si elle a démissionner, c’était suite à désaccord avec son propre parti.

    Il nous faudrait une Iron lady ou Iron Man en France et de toute urgence et ce n’est pas avec nos socialistes qui veulent plus d’Etat que nous allons nous en sortir.

    Cordialement.

  55. Carole dit :

    Mi amigo Ernest,

    Si je puis me permettre,ne faites pas cela, n’allez pas voter pour ces guignols. Vous allez contribuer avec votre euro symbolique à rembourser leur 3,5 millions de dépenses. En pleine période de disette pour la France qui se paye tout à crédit, vous n’allez quand même pas leur apporter votre contribution.

    Je sais que beaucoup de personnes, hors parti socialiste vont aller voter pour fausser l’élection. En ce qui me concerne, sur ma vie, je serais totalement incapable d’apposer ma signature sur leurs valeurs qui ne correspondent en rien aux miennes.

    Amicalement.

  56. Ernest Gransagne dit :

    Carole

    Carole mon amie

    J’ai tardé qq peu à répondre en raison d’une escapade parisienne.

    Parenthèse : Paris cette ville que j’ai tant aimée, devient de plus en plus triste, de plus en plus sale, de plus en plus violente… Connaissant plein de bonnes adresses, j’ai voulu déjeuner dans l’un de ces petits bistrots qui faisaient la fierté des parisiens connaisseurs, dans les « belles années »… Il s’agissait en l’occurrence, hier, de « l’Epi d’Or » près de la Bourse du Travail, aux Halles, à un jet de pierres de la rue du Louvre.
    Un cerbère, (serveuse de l’endroit) m’empêche d’entrer et me dit : « C’est complet ! On ne sert plus ! Circulez ! vous m’empêchez de travailler ! » Il était 13:15.
    Un client, vraisemblablement un habitué, américain, me dit : « C’est comme ça ici, tout le monde est traité pareil… »
    Je lui ai expliqué qu’il y a trente ans, c’était un bistrot merveilleux avec un accueil chaleureux…
    Je ne vous dit pas la réaction que j’ai eue envers le « cerbère » mais je sais qu’une fois encore la preuve est faite, s’il en était besoin, que nous sommes arrivés dans une fin de cycle.

    Que triste, Carole !

    A nos moutons :

    Steve Jobs, (qui vient de mourir) disait en conclusion de ses shows :
    « Soyez affamés et soyez fous »

    J’adhère complètement à cette posture : Je suis un curieux, affamé impénitent, quand à la folie, bon nombre ici pourrons en confirmer la véracité.

    Tout cela pour dire que même si je bois vos écrits, Carole, même si je suis toujours en phase avec vos remarques, même si je vous aime, comme on aime quand on est en empathie avec un comportement ou des idées, ou des actions, j’irai voter aux primaires socialistes.

    Vous en donnez d’ailleurs toutes les bonnes raisons : 1 € sur 3,5 millions de dépenses engagées par le PS, ce n’est pas une « contribution majeure. »

    Deuxièmement, comme vous le dites, c’est bien parce que ce sont « des guignols » qu’il ne faut pas se priver de la joie d’en rire !

    Comme je suis curieux, je veux les voir de près ! Je veux voir le « bordel » de l’organisation, je veux voir leurs tronches, je veux faire du « journalisme » . Un journaliste indépendant of course !

    Comme cela se passe dans notre petit canton du sud-Vienne, je veux voir qui sera là.

    Comme il ne faudra pas compter sur notre Presse locale, pour avoir des infos, j’aurai mon info à la source.

    S’agissant de choisir un candidat à la Présidence de la République, je suis en droit de voter.
    Cela devient même un devoir pour la Société que je souhaite à mon Pays.

    En votant pour celui qui offre le moins de chance de réussir, je favorise ainsi le Président que je voudrais voir gagner en 2012.

    C’est simple, c’est logique.

    Si on ne fait pas cela, on laisse le PS monopoliser les médias, les institutions, les citoyens, comme bon leur semble ? On les laisse :

    - Organiser seuls des primaires unilatéralement ?
    - Avec les moyens de l’État ? (locaux, listes électorales etc…)
    - Ouvertes à tous (les élections) c a d non réservées aux membres du parti

    Et bien non, je ne suis pas d’accord.

    Je veux participer à la mascarade ! Je veux m’amuser un peu !

    Moi aussi je peux faire le « guignol » un instant.

    N’est-ce pas là, un juste retour des choses qui, si le taux de participation des « non socialos- verts » était important ferait des ces primaires un 1er « ratage » ?

    C’est ma seule ambition.

    Bien amicalement

    Ernest

  57. Zwartepiet dit :

    Réponse à Carole re: Ne vous est-il jamais venu à l’idée qu’en occident, on nous casse les oreilles avec les crèmes solaires ? En Afrique, en Asie, en amérique du sud, pensez-vous que les pauvres en soient protégés de rayons UV ? Non. Mais là, on n’en parle pas (la clientèle n’est pas intéressante). Les gens qui n’ont pas de moyens se protègent avec des tee-shirts, simple bon sens.

    Exhiber un teint hâlé, buriné par une vie au soleil (et donc, au grand air) est un attribut esthétique exclusivement occidental et, en outre, fort récent! Il y a encore une centaine d’années, « être bronzé(e) » trahissait plutôt une condition modeste et rurale: les aristocrates et les bourgeois exaltaient la blancheur –voire la pâleur– de l’épiderme féminin… Et cette volonté de rôtir au soleil, tant à la montagne qu’à la mer, jusqu’à obtenir un teint « caramel », aurait provoqué effroi et désapprobation chez nos aïeux!

    Pour terminer, je ne peux m’empêcher de souligner cette « ironie pigmentaire »: ici, en Occident (Europe, Etats-Unis, Canada,…), de nombreuses femmes ont recours au banc solaire pour se conformer à la norme imposée en matière de « beauté physique »… Les femmes blanches fréquentent ainsi assidûment les centres de bronzage UV –au risque de développer un cancer de la peau. Inversement, les femmes (noires-)africaines subissent la tyrannie esthétique inverse: il s’agit, pour elles, de se blanchir la peau ou, à tout le moins, de s’éclaircir le teint! Il suffit de se rendre dans n’importe quelle beauty shop d’un quartier africain: on y aperçoit des rayons entiers remplis de lotions et de crêmes blanchissantes… pour se parer du teint sublime de la « métisse brésilienne »!! Or, vous le savez sans doute, la plupart de ces lotions épidermiques sont également nocives pour leurs usagers (elles provoquent des brûlures, démangeaisons,…).

    Femmes noires et blanches, unissez-vous… contre le double diktat du bronzage et du blanchissage!

    Zwartepiet

  58. Carole dit :

    Hola mi amigo Ernest,

    Ah Paris et ses splendides monuments, ses musées ….. Mais cela s’arrête très vite.
    Oui Paris est sale, Paris est triste, les restaurants et leur « mine grise » associée à l’inexistante amabilité qui devrait aller avec: Vous allez au restaurant, mais vous gênez quand c’est plein. Ils savent encaisser la facture, mais le service sourire est aux abonnés absents. Plus le droit de fumer, plus le droit de boire, plus le droit à un service de qualité, que ce soit dans un petit restaurant ou dans un « grand ». Vite, vite, on vous passe sous le nez sans formule de politesse. Du serveur au sommelier, les muscles du sourire ne sont plus en activité. Vous êtes un habitué, c’est l’effort minimum, mais alors quand vous êtes de passage, vous les emmerdez (lo siento monsieur Raffarin) tout simplement. Je rage après la formule « service compris ». Donc pas de pourboire, niet, nada.

    Mi amigo, si j’ai bien compris vous êtes allé au zoo (y’en a qui vont hurler). J’avoue que l’entrée n’était pas chère. Mais avant tout, ce que je voulais vous dire c’est que signature et valeurs ne sont pas négociables. Après, je respecte votre choix. Finalement en votant Ballet, c’est un peu comme si vous étiez allé voter pour Borloo. C’est du même jus, c’est pour cela qu’il n’a récolté qu’un malheureux %. Borloo a bien fait de s’éclipser. Vous imaginez le ridicule.

    Pour revenir à l’euro symbolique, je trouve navrant que leurs partisans ou pas soient obligés de payer pour renflouer leurs caisses. Payer 1 euro pour la dame des 35h, quand je vois le gouvernement qui par obligation subventionne les heures sup (masque sur les 35 heures) avec l’argent du contribuable heu de la dette, c’est de la folie. Elle a foutu en l’air notre économie avec cette folie et il faut aller lui donner généreusement 1 euro. Pour moi, cela aurait été totalement impossible.

    Bien amicalement Ernest.

  59. Carole dit :

    Zwartepiet,

    Eh oui, j’avais vu sur les marchés toutes ces pommades à base de coquillages, plantes où autres produits nocifs qui favorisent le blanchiment de la peau.
    Je n’ai jamais compris, je les trouve belles toutes ces femmes à peau noire, métissée ou brunes. M’enfin…….
    Les caucasiennes aiment avoir la peau hâlée, pour le côté « bonne mine », les pakistanaises, africaines, mexicaines (pas celles d’origine espagnole) veulent « blanchir », pour quelle raison d’après vous Zwartepiet ?
    Il est vrai qu’en Occident, la peau hâlée, voir ultra bronzée redevient vite blanche, mais pour les autres populations, la couleur brune ou noire reste. S’agirait-il d’un complexe ? Je ne sais répondre.

    Vous voyez quand je vois tout le cinéma fait sur la colonisation. Eh bien je ne comprends absolument pas, que l’on veuille changer sa couleur de peau pour ressembler à ceux que l’on « pointe du doigt ».

  60. Zwartepiet dit :

    Réponse à Carole re: Eh bien je ne comprends absolument pas, que l’on veuille changer sa couleur de peau pour ressembler à ceux que l’on « pointe du doigt ».

    Je pourrais aisément vous retourner la remarque: pourquoi des Blancs « suprémacistes » (au sens américain) s’évertuent-ils à se bronzer l’épiderme au point de « ressembler » à un homme ou une femme de couleur?!?

    La question est effectivement complexe… Ainsi, dans le cas des crèmes blanchissantes(*), il s’agit quasi exclusivement d’une pratique féminine –peu d’hommes noirs ont recours à cet artifice esthétique. On peut donc y voir un reliquat de colonialisme esthétique et une preuve, s’il en fallait une, de l’hégémonie culturelle que les Blancs continuent d’exercer sur les autres « races » –et pas seulement sur les Noirs. Ainsi, la mode en Chine et en Corée du Sud qui consiste à se débrider les yeux! Ainsi, de ravissantes Chinoises et Coréennes succombent, elles aussi, aux canons de la beauté caucasienne: yeux ronds, cheveux blonds, nez fin,…(**) Dans le cas de ces Asiatiques, on peut parler d’un complexe d’infériorité esthétique vis-à-vis des Blanc(he)s –mais certainement pas d’un complexe d’infériorité intellectuelle ou anthropologique…

    Zwartepiet

    (*) Lancement à Paris de la première campagne sur les dangers du blanchiment de la peau

    http://www.pyepimanla.com/novembre-decembre/articles/france-europe/blanchiment-de-peau-01.html

    (**) http://www.7gossipstreet.info/wp-content/uploads/2010/11/Korean-actress-Jo-Yeo-Jung-fashion-photo-blonde-hair-match-with-gold-dress-1.jpg

  61. Carole dit :

    Allons allons Zwartepiet,on ne va pas se prendre le « choux » pour une histoire de couleur.
    #…….blancs suprémacistes…….# : la réponse est simple. Ils ne veulent pas ressembler à un H/F de couleur, ils veulent simplement paraître en bonne santé. Le teint blanc a cet inconvénient de faire paraître plus fatigué,voir malade. Alors pourquoi ne pas utiliser les rayons de notre merveilleuse étoile le Soleil ?

    Là où je vous rejoins, cette production de crèmes utilisées pour blanchir est incroyable. Extrêmement complexe !
    Zwartepiet, n’interprétez pas mes écrits. Je n’ai jamais écrit qu’il s’agissait d’un complexe d’infériorité intelectuel ou anthropologique. Et très sincérement, je pense que les asiatiques aiment tout simplement la peau blanche, je ne vois pas de complexe d’infériorité esthétique.
    Si j’ai fait un bémol sur la colonisation, ce n’est pas au niveau intelectuel, c’est au niveau ressemblance.

    Cordialement.

  62. Ryan dit :

    Même si on ne me demande pas mon avis, moi je trouve qu’il est beau Jean Pierre Bel…

Laisser un commentaire