Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

50 commentaires

  1. jany dit :

    Le Yin et le Yang au Sénat…

    Dans le fond, peux-t-on parler de défaite quand la vie parlementaire continue ?
    Après le choix des grands électeurs, le choix de celui qui tiendra le maillet, celui qui doit rassembler tout le monde dans un dialogue ouvert.
    Bien-sur, le lendemain du choix est toujours source d’euphorie ou de désillusion passagère, mais nous savons très bien que la sérénité reviendra quand les travaux reprendront.

    Je pense que les Sénateurs s’apprécient au-delà de leur différences politiques, la patine des ans leur permet de transcender les vilains calculs pour mieux travailler pour le bien de tous.

    Laissons le Sénat retrouver sa sérénité, ses valeurs, ses sourires et ses joutes amicales…

    La France est en pleine crise de confiance, d’identification…les yeux tournes vers le balcon de l’Élysée, elle attend un message…

    Bien cordialement,

    jany

  2. Bricolo dit :

    Cette défaite n’est que le préliminaire des deux défaites sanglantes qui vont suivre dans moins d’un an.

    Nicolas Sarkozy est définitivement discrédité, surtout par le fait qu’il refuse absolument de s’attaquer aux deux problèmes brûlants des français : le chômage et l’emploi.
    Pour cela, il faudrait remettre en cause l’infaillibilité du Marché, donner un coup d’arrêt, même minime pour commencer, au libre-échange, ne serait-ce qu’en remettant en route l’autorisation administrative de licenciement et en instituant le comptage des emplois créés par les aides aux entreprises.

    Malheureusement, il semble tout à fait vain de compter sur la rupture idéologique d’ un Ncolas Sarkozy dont le caractère est pétri de certitudes et la pratique tout à fait à l’écart du peuple français comme de ses attentes les plus urgentes et légitimes.

  3. Marie Luce dit :

    Je n’aurai qu’un mot pour la situation actuelle Monsieur RAFFARIN : « RASSEMBLEMENT »

  4. Ernest Gransagne dit :

    Monsieur le Sénateur

    C’est maintenant qu’il va falloir prendre LA BONNE DÉCISION pour le choix du « candidat leader ».

    En face, il n’y en a pas.

    La France ne mérite pas que l’on fasse le mauvais choix. (J’espère encore)

    Il ne faut pas se tromper de stratégie, se dire les choses, les vraies, même si ça fâche.

    Ça nous savons que vous savez le faire. Merci d’ailleurs pour cette qualité qui vous honore.

    Il va bien falloir se rendre compte très vite que la « déchirure de la coque » est très grave. (cf. au Titanic) Celui qui est en « portrait » dans votre bureau, ne ferait-il pas un excellent candidat ?

    N’aurions-nous pas, avec vous à ces côtés un bel attelage ?

    Respectueusement

    Ernest

  5. texier moise et jacqueline dit :

    nous partageons votre vision totalement; hier il nous a ete tres dur d assister à la perte du SENAT?NOUS SOMMES DEPUIS TOUJOURS DES DEFENSEURS DE LA DROITE RPR/UMP
    IL VA VALOIR A TOUS LES NIVEAUX EXPLIQUER LES REFORMES INDISPENSABLES
    ET ESSAYER DE FAIRE COMPRENDRE EN DOUCEUR Q UN PRESIDENT DE GAUCHE NE NOUS PERMETTRA PAS DE CONSERVER NOTTE PLACE DANS LE MONDE ET AUPRES DE NOMBREUX PAYS.
    MERCI POUR TOUT CE QUE VOUS FAITE POUR LA FRANCE ET LE POITOU CHARENTES

  6. ARCHER dit :

    Trop d’élus qui s’annoncent de la majorité présidentielle ont laissé entendre leurs critiques de la réforme territoriale relayant ainsi le PS.
    Ils ont appliqué le nimby à leur intérêt personnel: la réforme pour les autres.
    Pendant ce temps Sarko fait le boulot à l’international, en Europe, et en France et nos grands élus se plaignent parce que c’est la mode.
    Je m’exprime à titre personnel:
    R.ARCHER président du groupe UMP à la Région Limousin, conseiller général.
    PS: je sais que mon message n’ira pas loin mais ça défoule.

  7. Guimbretière dit :

    Puis-je vous soumettre un cas de conscience,…… et faire une suggestion ?

    Devons-nous voter lors d’une élection ( présidentielle, législative,…….voire en primaires) ?
    — S’il y a plus de deux candidats : non ! depuis que Condorcet , s’intéressant à la représentativité des systèmes de vote, a démontré et déclaré que : le vote à la pluralité peut très bien ne pas représenter les désirs des électeurs dès lors que le candidat le mieux placé ne récolte pas plus de la moitié des voix ( je préfèrerais lire « des inscrits »). Il propose alors son propre système de vote, la méthode Condorcet, dans lequel le vainqueur est celui, s’il existe, qui comparé tour à tour à tous les autres candidats, s’avèrerait à chaque fois être le candidat préféré. Néanmoins, il admet que ce système est peu réalisable – (( à l’époque ? )) — à grande échelle et………Et, ensuite, nous avons eu……… le Théorème d’impossibilité de Arrow ……
    — S’il n’y a que deux candidats : non également, puisqu’il y a toujours un faux , mais troisième, candidat : l’abstention ! (le vote obligatoire ne ferait qu’augmenter un vote protestataire ?).
    — N’envisageons pas le cas d’un candidat unique…..

    D’autre part :
    Voter est un droit ! OUI
    Voter est un devoir : non, dès que vous avez l’impression qu’il s’agit , de par le système retenu, d’un attrape-nigaud……….ou d’un simple manque de légitimité……..Et ne parlons pas du suffrage universel indirect qui accentue ce manque de représentativité !

    Que faire alors pour crédibiliser, qualitativement et quantitativement , le vote et réduire l’abstentionnisme, sans tomber dans le consensus mou ou dans le bipartisme dur ?
    Reprendre toutes ces nombreuses propositions théoriques, dont celle de Condorcet, et les synthétiser en les adaptant à nos possibilités modernes, dont l’informatique centralisée, ou personnelle. Pourquoi ne pas créer un groupe de travail ou une commission à ce sujet ? Pourquoi ne pas tester les propositions adaptées, dès maintenant, dans des cercles restreints : Universités, Grandes Ecoles diverses …………

    Je serais intéressé d’avoir, Monsieur le Sénateur , votre réaction……….et reste votre très dévoué,
    Pierre Guimbretière

  8. MERLE NICOLE dit :

    je pense que la réforme territoriale et les réformes financières qui « tombent sur les épaules des élus de base » sont également les causes de ce changement important.
    Il conviendrait également avant de décider de modifications de demander l’assentiment des Maires car on nous fabrique des « usines à gaz » , que les fonctionnaires viennent faire un tour dans « la France d’en bas ». !!!!

  9. Ludovic Zanker dit :

    Cher Monsieur le sénateur,
    Cher Monsieur Jean Pierre Raffarin,
    Cher Ami,

    J’ai lu à deux reprises votre article, et il ne faut pas se voiler la face si nous avons perdu le sénat, c’est en grande parti par la réforme des collectivités territoriales, mais aussi les dernières mesures prisent par le gouvernement, comment peut on avoir l’idée avant quelques semaines de voter pour les sénateurs, de proposer l’augmentation des mutuelles et de revoir le dossier des collectivités??

    Pour ma part c’est une erreur à la fois moral et inconscient!
    Certes je vous ai toujours soutenu, car votre pensée devant les journalistes mais aussi liberté d’expression fait avancer la droite majoritaire et générale.

    Maintenant c’est au Président de la République de démontrer qu’il lui le seul à rassembler sa famille et au delà de son parti, et à lui aussi de se remettre en question. Je l’avoue il a eu le courage de réformer mais sans doute trop vite, en oubliant la parole du peuple!

    Malgré que je ne fais plus parti de l’UMP, mais du Nouveau Centre j’apporterais ma contribution et mon soutien de fer à l’UMP et à Nicolas Sarkozy s’il fait des efforts et écoute le malaise de nos concitoyens qui sont pour certains en ruine avec la crise économique.

    Avec mon soutien, et amitiés

    Ludovic Zanker
    Conseiller Politique aux affaires humaines OSCE

  10. Caroline dit :

    N’est-ce pas lorsque vous étire 1er ministre que la droite a pris pour la 1ère fois une raclée aux Régionales ?

  11. Jean Bocquillon dit :

    Cest bien sur le résultats de vos divisions, de votre immobilisme frénétique pour suvegarder lvos prérogatives locales, vos bisbilles étalées en public, votre absence totale d’animation au niveau local etc……
    Vous n’aviez, et vous n’avez encore qu’une seule voie, parler d’une seule voix et soutenir la politique du Président

    Jean Bocquillon

  12. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Nigeria: un village attaqué, 18 morts
    AFP Mis à jour le 02/10/2011

    Dix-huit personnes ont été tuées et six autres grièvement blessées par un groupe de 150 personnes, des voleurs avec des armes et des machettes, qui a attaqué leur village dans l’Etat de Zamfara au nord du Nigeria.

    « La bande de voleurs armés a fait du porte-à-porte tuant ou blessant ses victimes » a expliqué un policier sous couvert de l’anonymat. « Selon toute vraisemblance, a-t-il ajouté, cette attaque a été menée en représailles d’assassinats perpétrés par des milices constituées par des villageois afin de mettre fin à des vols de bétail ». Plusieurs voleurs armés qui avaient échappé aux attaques des villageois se sont regroupés et ont contre-attaqué, selon lui.

    Aucune arrestation n’a été effectuée mais des policiers et des militaires ont été déployés dans la zone afin d’éviter de nouvelles attaques. Le 10 août, deux villages avaient déjà été attaqué dans la région faisant des victimes.

  13. lesne dit :

    Très bonne analyse de votre part

    La réforme de la taxe professionnelle votée dans un contexte économique peu favorable a conduit le pays à se priver de recettes( des milliards qui manquent dans le bugdet de la France ) Elle a aussi obliger les collectivités locales à augmenter la pression fiscale auprès de chaque français.

    Mais le ressenti le plus fort de chaque français est que tout à été fait pour les « plus riches ».

    Un seul exemple de taille à l’appui : le nouveau barème de l’impôt sur la fortune 2012
    qui conduira à une baisse importante de l’ISF pour les patrimoines élevés, même si le bouclier fiscal est supprimé.

    Pour un patrimoine de quelques dizaines de millions d’euros, on divise de plus de moitié l’ISF.

    Par exemple, pour un patrimoine de 45 millions d’euros, l’ISF brut (avant plafonnement et bouclier fiscal) s’élève cette année à 700000 euros ; il tombe à 225000 euros pour l’année 2012

    Pour les patrimoines moins élevés, la baisse est moindre mais quand même significative : un contribuable dont le patrimoine s’élève à 2 millions d’euros verra son ISF diminuer de 7800 euros à 5000 euros l’année prochaine.

    C’est purement mathématique mais quand on raisonne en valeur………..

    Dans la politique il faut raisonner en valeur pour savoir juger de l’équité d’un loi .

    Bon courage Monsieur Raffarin, vous gardez tout mon soutien car vous étiez le seul à avoir été au  » combat  » pour la réforme de la taxe professionnelle.

    Je suis assurée que vous hisserez le « bon étendard » pour l’avenir de nous tous.

  14. lesne dit :

    Très bonne analyse que le partage entièrement

    La réforme de la taxe professionnelle votée dans un contexte économique peu favorable a conduit le pays à se priver de recettes( des milliards qui manquent dans le bugdet de la France ) Elle a aussi obliger les collectivités locales à augmenter la pression fiscale auprès de chaque français.

    Mais le ressenti le plus fort de chaque français est que tout à été fait pour une certaine classe.
    Un seul exemple de taille à l’appui : le nouveau barème de l’impôt sur la fortune 2012
    qui conduira à une baisse importante de l’ISF pour les patrimoines élevés, même si le bouclier fiscal est supprimé.

    Pour un patrimoine de quelques dizaines de millions d’euros, on divise de plus de moitié l’ISF.

    Par exemple, pour un patrimoine de 45 millions d’euros, l’ISF brut (avant plafonnement et bouclier fiscal) s’élève cette année à 700000 euros ; il tombe à 225000 euros pour l’année 2012

    Pour les patrimoines moins élevés, la baisse est moindre mais quand même significative : un contribuable dont le patrimoine s’élève à 2 millions d’euros verra son ISF diminuer de 7800 euros à 5000 euros l’année prochaine.

    C’est purement mathématique mais quand on raisonne en valeur………..

    Dans la politique il faut raisonner en valeur pour savoir juger de l’équité d’un loi .

    Bon courage Monsieur Raffarin, vous gardez tout mon soutien car vous étiez le seul à avoir été au » combat » pour la réforme de la taxe professionnelle.

    Je suis assurée que vous hisserez le « bon étendard » pour l’avenir de nous tous.

  15. Ju'âne Pedro dit :

    Yin et Yang au Sénat

    Ah galère de galère, qui c’est encore ces deux là?
    Pas des socialos sectaires, j’espère !

    ;)

  16. jany dit :

    Borloo a décidé qu’il n’y allait pas….il a peut-être raison…
    Attendons le débat de 2012 afin de se faire une opinion…
    Qui sait, nous aurons peut-être du nouveau…d’ici la…

    jany

  17. pouponnot dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    En cette période de crise jamais connue, le moment n’est-t’il pas venu de proposer au pays un Etat, un Parlement et une haute administration exemplaires et solidaires des difficultés des Français.
    N’y a-t’il pas une sorte d’indécense à constater les avantages de la France d’en haut, par rapport à la France laborieuse d’en bas et surtout du milieu.
    Je suis gaulliste et beaucoup de choses commencent à me géner et je le regrette car l’espoir d’un changement était réel, malheureusement déçu,
    Sentiments attristés mais n »anmoins cordiaux
    YP
    .

  18. Ju'âne Pedro dit :

    @ Jean-Pierre Raffarin

    Borloo renonce !
    Il n’est plus candidat à la providentielle !
    Une bonne nouvelle pour Nicolas ?
    Pas certain !
    A force de renifler de droite à gauche, le centre ne sait plus où se trouve le juste milieu.
    Comment l’électeur va-t-il juger ce changement d’attitude ?
    Il en a vu d’autres l’électeur…
    La tension risque de monter à l’UMP et je parie le dernier CD de Sardou contre un pot d’échappement de 2 CV que les grognards vont s’agiter dans les rangs.
    Faut-il en fusiller une poignée pour l’exemple ?
    Je ne sais pas, faut voir avec Fillon.
    Copé, comme d’hab., va remettre de l’ordre, enfin, il va faire semblant, en attendant 2017 !
    Ambiance sympa !!!

    Pendant ce temps-là :
    Nous, les socialos sectaires, on s’aimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !
    Mais bon, pas trop, juste ce qu’il faut !
    Manquerait plus qu’on fasse des petiots entre primaires !

    Comme dit Jean-Pierre le Bel, il faut s’aimer en politique !
    Remarque, Jean-Pierre pourrait aussi être notre roi de France !
    Ancêtre de Philippe le Bel, il est le légitime héritier de la couronne.
    Enfin, on verra, on en reparlera avec Jean-Pierre (Raffarin).

    Juppé président !

    Chut ! :)

  19. Ernest Gransagne dit :

    Monsieur Raffarin

    Ouf !

    Borloo vous a écouté ! Vous l’avez convaincu lorsque vous lui avez dit qu’il n’était pas un « bon communicant » n’est-ce pas ? (humour poitevin pour ceux qui se souviennent)

    Bon, et le prochain ? Pour que la France gagne ? Gagne en prestige et en efficacité ?

    Gagne dans la réalisation des vraies réformes… Sans maçons, mais avec des vrais OUVRIERS qui vont se mettre à reconstruire ?

    De vrais Commis de l’État, sans esbroufe et sans discours opportuniste.

    C’est court 5 ans, nous le savions tous.

    1ere action : les niches fiscales ? Celles qui protègent un peu trop le porte-monnaie des journalistes par exemple ? Comment cela peut-il encore se justifier aujourd’hui ?

    Respectueusement

    Ernest

  20. DELANGLE MONIQUE dit :

    si seulement les ‘SAGES’ pouvaient être écoutés !
    continuez Mr Rafarin !

  21. Claude dit :

    Bonsoir Ju’âne Pedro,

    Le Yin et le Yang ? Ce sont deux chaises luxembourgeoises. Beaucoup d’homme politique de l’ancien temps, il en reste quelques uns, aiment s’assoir entre deux chaises. Ils aiment, par exemple, voter pour une loi comme s’ils étaient pour (yin) et immédiatement après la critiquer comme s’ils étaient contre (yang). Comme ça ceux qu’ont rien compris à la loi croient qu’elle a été votée à l’insu du plein gré de ceux qu’étaient pour alors qu’ils étaient contre. Et ceux qu’étaient contre, comme on ne sait pas s’ils sont de l’ancien temps on ne saura jamais s’ils étaient réellement pour ou réellement contre.

    Pendant ce temps il y a des gens austères, des pisses-froid, genre Jésuites, qui votent ce qu’ils disent et disent ce qu’ils votent. Cela déboussole tout le monde.

    Pendant que certains jouent à la chaise yin & yang, d’autres jouent à la chaise musicale et leur piquent leur siège pendant une hésitation entre yin et yang.

    C’est marrant la politique de l’ancien temps quand on voulait découper le vaste monde en tout petits villages de rien du tout pour qu’à raison d’une vingtaine d’élus de toutes sortes pour chaque petit bout il y ait au moins une personne sur deux dans le vaste monde à avoir un titre si petit soit-il. Ils disent que c’est pour gérer l’argent des autres au plus près. Plus près on est, plus vite on le voit et plus vite on le voit plus vite on le gère avant qu’il permette à quelqu’un de s’enrichir (sinon ça ferait un socialiste ou un radical de moins : la cata !).

    Amicalement,
    Claude

  22. fremondiere michel dit :

    j »aime beaucoup la langue de bois,,si si
    borloo,n »est pas clair,,des erreurs,des loupées,il en a la pelle,et si on les dossiers sort,son standing en prend un coup
    donc,il a compris qu’il fallait pas y aller,,,
    seulement,mes compagnons de la droite molle n »on pas encore compris que le mal est profond chez les électeurs
    le peuple dans sa majorité ne veut plus de notre SARKOZY,
    s »il veut y aller,il va connaître le sort de jospin
    descendez sur le terrain,venez voir les gens du priver,,les petits patrons,,
    ON EN A MARRE,,,,point barre

  23. RVR dit :

    Le changement de majorité du sénat est peut être un bien. après 40 ans de stabilité à droite, il faut un peu de piment pour mettre en action des idées nouvelles. Si cette alternance devait se révéler une véritable alerte sur le résultat de la présidentielle, il faut en rechercher les racines dans plusieurs directions.
    De mon point de vue la première racine du mal est l’iniquité de la politique du président Sarkozy, le sentiment d’une injustice insupportable pour des gens qui travaillent beaucoup et voient tous les jours des politiques qui sont pris dans des affaires de plus en plus sordides, lorsque Bayrou dit que la voyoucratie est installée au sein du gouvernement et qu’il faut passer le « Karchèr », je le comprends, et je m’étonne du peu de cas que la droite prête à ces affaires, comme si elle se cachait… !
    Une autre direction :sa manière d’être qui ne correspond pas à l’idée que les français se font de la fonction présidentielle, c’est le sentiment d’un gamin qui vient de mettre ses doigts dans un pot de confiture, ou celui d’une pie qui saute sur tout ce qui brille !
    Enfin, et non pas la dernière des racines du mal, c’est le sentiment d’incompétence qui se dégage de ce gouvernement, sans politique industrielle, centré sur les faux problèmes; nationalité; laïcité et toutes les autres bêtises qui ne font pas progresser la France dans le monde moderne dans lequel nous sommes, je veux dire le développement de l’intelligence française dans les nouvelles technologies, le rôle des banques à réinventer, la stratégie industrielle du pays… Clairement je considère que la vision de ce gouvernement est d’une grande médiocrité et ressentie comme telle !
    Bon courage monsieur Raffarin.

  24. Mistral dit :

    Enfin un homme d’Etat qui pense d’abord au pays.

    Sur ce site, j’ai exprimé de l’affection pour JLB. Je n’avais pas tort.

    Quand à Morin, il se trompe complètement. Plus il critique violemment le président, plus il perd le perd le crédit qu’ il a au sein des électeurs de la majorité.

    Sur le fond, JLB a raison. Je prévois un vote FN largement au dessus des 20 voir des 25 %.

    Peut être qu’à ce moment, la droite sera la droite et pas cet ersatz de gauche que l’on nous sert depuis des années.

    Je réclame de l’ordre, de l’autorité, la fin de l’assistanat, la diminution des dépenses publics de la rigueur dans la gestion de l’argent public et la fin de la chienlit. Et je crois que c’est l’avis de beaucoup de gens.

  25. Farcouli yves dit :

    Monsieur le premier ministre…Je suis étonné des propos des hommes politiques…de tous les bords.
    Il faut dire..et le redire très fort..dans quel état est l’économie de la France…Le président de la république essaye….mais que d’insultes..jamais un président à été aussi critiqué….les Français seraient ils aveugles…ou muets…ont-ils vraiment compris…que nos sociétés se transforment…Borloot..à compris…Oui,il faut réformer notre système de fond en comble…les élus…les anciens ministres doivent montrer l’exemple..eux qui ont encore chauffeur et voiture de fonction…les dirigeants syndicalistes..;qui clament la justices..les communes.. avec leurs services multiples..leurs fêtes..leurs animations payés avec nos impôts..pendant cela nous avons des déficits.. ..Voilà..monsieur le premier ministre l’état d’esprit de nombreux Français qui croient malgré tout aux valeurs de notre France.

  26. Claude dit :

    Cher RVR,

    Voulez vous que je vous prédise l’avenir ?

    Plus jamais un Président de la République pourra se comporter comme ceux d’avant Sarkozy. Les mecs qui se la jouent grandiose c’est fini en dehors des 14 juillet qui eux aussi ne seront plus comme avant.

    Indépendamment de leurs politiques qui ne font sans doute pas l’unanimité et dont on mesurera la portée dans les 10 ans, dans les livres d’histoire, Obama et Sarkozy ont changé la façon de présider les USA et la France, chacun à leur manière.

    C’est après Sarkozy, que les français vont comprendre la différence entre un type assis comme Hollande, comme Chirac, comme Bayrou ou comme Aubry et un type debout comme Sarkozy. Ils vont comprendre la différence entre quelqu’un de clivant comme Aubry qui déteste une bonne moitié des français et Sarkozy qui prend soin de tous même si tous n’y croient pas. Ils regretteront que la crise l’ait empêché de finir de moderniser la France qui a encore beaucoup de chemin à faire pour sauver sa peau.

    Vous voulez parier ?

    Cordialement,
    Claude

  27. Dominique M dit :

    Bonsoir Monsieur le Premier Ministre,
    A l’heure ou les Français subissent durement la récession économique, François Sauvadet annonce un crédit de temps syndical représentant pas moins de 17 000 postes de fonctionnaires à temps plein qui viennent s’ajouter à une multitude de financements publics directs et indirects.
    Je ne comprends pas cette attitude malsaine qui veut que les gouvernements – de Gauche comme de Droite – financent les syndicats avec de l’argent public. C’est aux militants et à eux seuls de financer leurs organisations de représentation. Ni l’Etat ni les entreprises n’ont à fausser le jeu syndical démocratique.
    Qu’en pensez-vous?
    Dominique M

  28. Sylviane Valente / De Gregorio dit :

    Bonjour, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !
    Bonjour, Carole !

    Vous faites erreur, Carole !
    La droite républicaine a perdu la majorité au Conseil Régional au profit de la gauche en 1998, et notre hôte n’était pas a cette époque : Premier Ministre !

    Bien cordialement a Vous !

    Sylviane

  29. Claude dit :

    Chère Sylviane Valente / De Gregorio,

    Non, non ! Carole n’a pas tort. La vraie raclée prise aux régionales par la droite c’est en 2004 (22 régions sur 24 alors qu’en 1998 la droite n’avait perdu que 7 des régions sur les 22 quelle tenait). Et en 2004, c’était bien Jean-Pierre Raffarin le Premier ministre.

    Et à ce moment là, la politique de Jacques Chirac et (surtout) de Jean-Pierre Raffarin était particulièrement impopulaire malgré le bien fondé de beaucoup de leurs décisions et celà s’est traduit par une raclée mémorable qui aurait dû être suivie d’une autre raclée deux ans plus tard si Nicolas Sarkozy n’avait pas renversé la vapeur.

    Pourquoi cette raclée ? Le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin n’a pas bénéficié du soutien de tous avec l’ardeur qu’il aurait fallu avoir pour faire l’après vente d’une politique pas absolument courageuse mais bien plus courageuse que celle de Jospin qui avait lâchement continué la politique de gribouille de Mitterrand qui, par exemple, savait bien que plus il y aurait de fonctionnaires plus il y aurait de socialistes.

    L’opinion publique et électorale a été ingrate avec J.P. Raffarin.

    J.P. Raffarin aurait dû se souvenir que ce n’est pas la popularité d’un gouvernement qui fait qu’une politique est bonne et ce n’est pas son impopularité qui fait que sa politique est mauvaise. Quand un gouvernement a des convictions, il pense d’abord aux français avant de penser à l’audimat et c’est quand l’audimat est mauvais que l’on peut compter ses amis politiques qui attachent plus d’importance à l’importance des français avant de penser à ses « grands électeurs ». C’est quand une bonne politique est impopulaire qu’il faut que tout ceux qui savent qu’elle est bonne la soutienne sans réserve même si tout ne leur semble pas parfait. Sinon, tout le monde le paie.

    Mais ainsi va la France (est-ce différent ailleurs ? Je n’en sais bigrement rien). Nous sommes comme de petits enfants devant le vaccin du méchant toubib qui va peut-être faire mal alors que, prise entre le Yin de la santé de l’enfant et le Yang de son affection, l’infirmière prend le parti du petit enfant et empêche le vaccin.

    Si ce n’est pas déjà trop tard, il reste quelques mois pour avoir un sursaut. Sinon la droite va être laminée à un moment où il n’y a personne d’emblématique (ou même simplement de crédible) au centre pour proposer une alternative. Personne, au centre, n’a une vision claire et synthétique de ce qu’il faut faire en tenant compte de l’existant dont il est impossible de faire table rase même si ce serait la meilleure solution.

    La dette initiée par Mitterrand n’a cessé de faire des petits (plus de 40 milliards de service de la dette tout les ans). La crise a encore empilé les milliards qui ont protégé les français des plus graves effets de la crise (encore aujourd’hui pour plusieurs années). Alors celui qui trouvera une solution vraiment différente de celle de Sarkozy n’est pas encore né.

    Je conseille donc à Jean-Pierre Raffarin de ne pas confondre arrières pensées politiques et bon choix pour la France.

    Cordialement,
    Claude

  30. ARNAUD Patrick dit :

    Bonjour monsieur le Premier ministre,
    Le Centre ne doit pas être le ventre mou de l’éventail politique ni le refuge des indécis.Il doit être une alternative ou à tout le moins une force crédible et capable de peser face aux impasses et aux errements de la Droite dure et de la Gauche doctrinale.
    En ces temps de crise le Centre doit porter les valeurs d’exigence morale, de justice fiscale et sociale et d’efficacité économique.
    Quel est l’âme forte et l’homme d’Etat et d’action qui nous montrera le chemin?

  31. UN MODESTE CONTRIBUABLE dit :

    Monsieur le Premier Ministre ,

    Finalement on ne récolte que ce que l’on sème et on a que ce que l’on mérite .
    Les divisions de la droite portent leurs fruits mais sont quand même un désastre lors des élections et ce n’est que la suite logique des élections précédentes et sans doute de celles à venir .
    Heureusement et sans commentaire !……..vous indiquez qu’avec Monsieur GAUDIN vous allez organiser le Sénat ….. c’est vrai mais j’ai bien du mal à le comprendre ….Monsieur GAUDIN représente-t-il bien l’avenir ? Je vous laisse le choix de la réponse …..mais personnellement je ne le pense pas .

  32. Carole dit :

    Chère Sylviane,

    Caroline n’est pas Carole, Carole n’est pas Caroline. Vous faites confusion dans les prénoms.
    Adressez-vous à la bonne personne.

    Bien cordialement.

  33. Carole dit :

    Bonsoir monsieur Raffarin,
    Bonsoir à tous,

    ¿¿¿¿¿¿¿¿¿¿¿¿Mais qu’est devenue la France ?????????????

    Décadence, délabrement mental, zizanie ………….. je ne reconnais plus mon pays !
    Je suis depuis quelque temps en France pour un de mes petits, et mon constat journalier est terrible. Qu’une hâte, repartir.

    En vrac :

    - Faire des bébés pour les retraites comme nous dit Claude. Mais une part de ces jeunes ne veulent pas travailler, ils attendent les vacances sinon ils cassent. Tout est dû, même les plages de vacances scolaire. Q’ils aillent faire un tour en Amérique du Nord où beaucoup d’enfants vont à l’école le matin et travaillent l’AM pour aider leurs familles. La Gauche, si elle passe, va bien leur inventer des rtt scolaire. Dramatique.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/30/97001-20110930FILWWW00754-une-rumeur-provoque-des-manifestations.php

    - Rien n’arrête les bandits, en plein jour, déplorable.

    http://www.laprovence.com/article/a-la-une/audacieux-braquage-au-salon-du-mariage-a-aubagne

    - Oui en plein jour, 13h de l’AM.

    http://www.laprovence.com/article/a-la-une/avignon-lincroyable-photo-des-braqueurs-de-mistral-7

    - Les présidentielles :
    Le climat est au niveau des bonos basura. Des infos ordurières tous les jours sur les écrans.
    Lyncher N Sarkozy sur son physique pendant des mois, que dis-je depuis avant son élection, ne leur est plus suffisant. Non, maintenant, on veut faire tomber le gouvernement.
    D’où les journalistes détiennent-ils toutes ces sources ? Quels sont leurs liens entre hauts fonctionnaires, justice, etc. Certaines personnes ont accès aux dossiers, et la police n’aurait pas le droit de faire son job ? Affreusement paradoxal !
    Les « saints » de Gauche et cie sont outrés. Franchement, ils se frottent les mains.
    Qu’ils se méfient ces braves gens, l’opinion, le peuple n’est pas aussi « con » (sorry monsieur Raffarin) qu’ils le pensent.

    La France coule, nos exportations en déclin, la confiance sur Mars, mais l’intox en live sur les écrans.
    La Gauche rêve d’Etat providence, la Droite ne sait plus où elle habite, la fameuse rupture de N Sarkozy était une utopie, le résultat est féroce . Plus de Borloo, pas grave on va leur coller Jupé mais surtout pas de Sarkozy. Surtout pas ca :
    http://www.lepoint.fr/societe/2012-la-candidate-du-niqab-22-09-2011-1376118_23.php
    Pas de mensonge, la vérité, la réalité de l’EU et de la France
    Eh bien, je pense que le Président devrait enfin prendre son courage à deux mains et venir expliquer aux francais ce qui les attend. Il est encore le Président de TOUS les francais jusqu’à nouvel ordre !

    Vu la mentalité ambiante, que le Président agisse enfin avec une politique de Droite. Celle pour laquelle on l’avait élu-

    Cordialement.

    NB : Bad news Gaz de shistes au grenier. Lamentable. Bové jubile.

    Je me demande si la France veut vraiment sortir du bourbier où elle est en train de s’enterrer ?

    Juan, c’est de l’instantané !

  34. Carole dit :

    Bonsoir à tous,

    Et une autre !!!!!!!!
    Une enquête de police sur la nouvelle novia d’Hollande.
    Franchement, c’est gros !
    J’aimerais que l’on puisse enfin avoir le résultat de l’enquête sur les dires de Ferry sur celui qui « s’amusait » grrrr avec des enfants au Maroc.
    Parce que Luc Ferry (le pauvre) avait été ardemment assassiné, mais la Gauche n’a pas réclamé avec autant d’ardeur le résultat de cette enquête !!!!!!!!!

    Ridiculo l’affaire Hollande, grave l’affaire Ferry.

    Cordialement.

  35. emmanuel dit :

    Pour tous les Guignols de l’UMPS: 100milliards pour DEXIA et rien pour Manurhin, c’est le nouveau plan de Sarkozy.
    Et quelle opération Dexia pour la France qui s’est porté acquéreur de 30% du capital de Dexia en 2008 avec un cours de bourse à 9euros, quand aujourd’hui Dexia doit être démantelé avec la mise en place d’une Bad Banque financée avec nos impôts.
    Le Sauvetage de Dexia c’est encore une opération Sarkozy.
    « L’entreprise Manurhin à Mulhouse risque de fermer, avec un carnet de commande de près de 100 Millions d’€uros, jusqu’en 2013, et un manque de trésorerie de 10 millions d’€uros précipitant ce fleuron de l’industrie Alsacienne vers une fermeture programmée.
    L’état n’intervient pas, les banques semblent lacher cette entreprise, nos élus UMP font la sourde oreille préférant vanter le dynamisme de l’industrie Allemande soutenir les banques et financier, quel honte pour ces privilégier multi cumulard ayant perdu tous sens de la nation et de l’intérêt national. »
    Au fait depuis l’intégration par Sarkozy de la France dans le commandement intégré de l’OTAN ou sont fabriqués les munitions pour les Famas de l’armée Française: en Chine et en Arabie Saoudite.
    Que les guignols der l’UMPS ayez au moins l’obligeance de respecter la cooptation majoritaire.
    .

  36. dupin dit :

    Monsieur le Sénateur,
    Plutôt que de se morfondre dans les défaites, pourquoi ne pas faire de cette victoire de la gauche au sénat une grande victoire pour la République ?

    Personnellement de centre droit, je me réjouis de l’alternance au Sénat comme de l’alternance dans la vie politique en général. Il n’est jamais bon qu’une seule vision du monde détienne le pouvoir trop longtemps.

    Le vrai problème de l’alternance en France aujourd’hui, et telle qu’elle est pratiquée par les femmes et les hommes politiques de ce pays, c’est la manière dont ils exploitent le pouvoir acquis.

    L’honnêteté intellectuelle voudrait que l’on conserve ce qui a été bien fait par l’autre pour l’améliorer dans un sens voulu.

    La pratique politique actuelle est de renier systématiquement ce qui a été fait par l’autre pour l’exacte contraire.

    Cette attitude parfaitement schizophrène est très préjudiciable pour le pays, son fonctionnement et ses populations.

    Réjouissons-nous donc de cette opportunité de passer dans l’alternance en faisant mieux que l’ancienne opposition.

    Que cette défaite nous grandisse dans la rigueur de la gestion des affaires politiques.

    jgd

  37. Mistral dit :

    « Vu la mentalité ambiante, que le Président agisse enfin avec une politique de Droite. Celle pour laquelle on l’avait élu- »

    Carole, je partage à 300 % votre avis.

    Il y a une différence essentielle entre la droite et la gauche.

    La gauche au pouvoir fait du clientélisme électorale et soigne ses électeurs en embauchant es fonctionnaires ou en augmentant l’assistanat.

    La droite au pouvoir fait valoir l’intérêt général et ne rééquilibre pas les désordres de la gauche.

    Par rapport à la grêve des enseignants, le président a dit :

    « Mardi dans l’Oise, Nicolas Sarkozy avait relativisé la grève dans l’Education nationale, en disant « d’abord penser aux ouvriers, aux salariés et aux cadres qui sont lancés dans la compétition internationale et qui ont besoin du soutien de l’Etat », alors que « les fonctionnaires ont un travail difficile mais ont un statut qui les protège ».  »

    Bon et bien on va plus loin.

  38. Mistral dit :

    J’aimerai que tous les gens intelligents qui ne savent plus quoi inventer pour justifier de nouveaux impôts se posent la question de savoir pourquoi il est strictement impossible d’imaginer un apple, un google, un microsoft en France.

    Ca pour faire grêve pour un oui ou pour un non, SNCF ou lycéen on est champion du monde

    Pour le reste on est des guignols.

  39. jany dit :

    La citation du jour
    « Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. »
    Steve Jobs
    Discours à Stanford en 2005

  40. Mistral dit :

    La caisse des dépôts va prêter 3 milliards d’euros aux collectivités.

    C’est quoi la CDC ?

    C’est le livret A des français

    Le livret des français dilapidé pour payer le salaire des fonctionnaires des collectivités territoriales qui n’ont eu de cesse d’augmenter du fait d’élus locaux lâche, électoraliste et incompétents.

    Continuons à faire n’importe quoi et si les français ‘ne ont rien à faire de voir dilapider leurs économies, tant pis pour eux !

  41. jany dit :

    Jean-Pierre Raffarin : «Il faut un Sarkozy nouveau»

    La question est: le Président peut-il ou veut-il renouveler son message ?

    Cette question, nous la posons depuis plus d’un an et demi sur ce Carnet…

    Après une longue période de doute, de discours en demi-teinte…Faudra-t-il attendre l’accouchement de 2012 et rentrer chez soi…comme pour le Sénat ?

    Le résultat risque d’être sans gloire, comme en 2002…

    Bien cordialement,

    jany

  42. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Bonjour, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !

    Bonjour, Chère Carole !

    Veuillez accepter mes plus sincères excuses pour la confusion,
    peut-être due à la fatigue ?! Il était un peu tard (trop tôt ?!).

    Donc, cette remarque s’adresse effectivement à Caroline,
    qui n’a pas manqué de se reconnaître !

    Amicalement à Vous Deux et très bon week-end automnal à Tous

    Sylviane!

  43. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre (re – Bonjour !),

    Cher Claude, Bonjour !

    Bon, Claude ! Effectivement vous avez raison ainsi d’ailleurs que Caroline,
    la « grande claque » des Régionales nous l’avons effectivement prise en « pleine figure »
    en 2004, mais en 1998, et sous la gouvernance de Lionel JOSPIN nous avions perdu
    7 Présidences de Région dont l’Ile de France !

    Et je suis en total accord avec vous ! Notre Cher Premier Ministre Jean-Pierre RAFFARIN
    ne méritait en aucune manière ce déplorable et injuste résultat.
    Alors même qu’il avait engagé des réformes justifiées, nécessaires afin de redresser les finances de la France !

    Mais et comme vous le soulignez si la popularité d’un gouvernement se mesurait à la grande qualité du travail accompli, cela se saurait…….

    Voir la mauvaise image actuelle de notre Président Nicolas SARKOZY et du gouvernement de François FILLON qui sont parvenus malgré une crise sans précédent depuis 1929, à préserver la France de la catastrophe économique à laquelle n’ont pas échappé nombre de pays européens, entre autres et aujourd’hui même l’Espagne et l’Italie sont présentés avec une notation encore diminuée !
    Donc, notre Majorité Présidentielle n’a non seulement pas démérité mais il convient de saluer avec force les résultats obtenus dans un contexte déplorable de l’économie mondiale !

    Je souhaite que les Français qui ne sont pas dupes des faux espoirs, des mensonges que veulent leur faire « avaler » les partis de gauche aujourd’hui, dans le seul but de prendre leur revanche sur les dernières élections majeures présidentielles et législatives de cette dernière décennie, auront dans le secret de l’isoloir en 2012, le « BON RÉFLEXE », la « JUSTE VISION », l’ESPOIR du VIVRE MIEUX, ENSEMBLE avec notre Majorité Présidentielle Rassemblée et Unie !

    Merci à Jean-Louis BORLOO qui a su faire passer l’intérêt de la France, avant son intérêt personnel !

    Merci à Jean-Pierre RAFFARIN – le sage – qui a tout compris, avant tout le monde et qui oeuvre sans relâche à la bonne image de la France, la réussite de la FRANCE !

    Bien Cordialement à Vous, Cher Claude !

    Toujours fidèlement aux côtés de notre Premier Ministre – Sénateur de la Vienne et Vice-Président de l’U M P.

    Sylviane

  44. Ju'âne Pedro dit :

    Primaires

    Qui va gagner le droit
    De battre Nicolas ?
    Pas moi, en tout cas
    Oh pas moi, pas moi !
    Qui va gagner le droit
    De battre El Sarko ?
    Oh pas moi, pas moi,
    Se lamente Borloo.

    Bayrou valse avec le Manu,
    Ce qui énerve l’ami Arnaud,
    Une danse un rien saugrenue,
    A rendre l’électeur parano.
    Hollande est sur son blanc nuage,
    Il se la joue père la victoire
    Et la pauvre Martine enrage,
    Tout en beaux discours péremptoires.
    Ségolène ne désarme pas,
    Elle y croit toujours la gamine,
    C’est elle qui battra Nicolas,
    Les autres feront grise mine.

    Qui va gagner le droit
    De battre Nicolas ?
    Pas moi, en tout cas
    Oh pas moi, pas moi !
    Qui va gagner le droit
    De battre El Sarko ?
    Oh pas moi, pas moi,
    Se lamente Borloo.

    L’ami Fillon rêve de primaires,
    Le bleuet devient inconstant,
    Il aim’rait tant être aux affaires,
    Au minimum encore cinq ans.
    Mais le cheval sur qui il mise,
    N’est plus coté, c’est désolant,
    Il a le moral qui s’défrise,
    Il craint de déposer l’bilan.
    Et si la France est en faillite,
    Trouvera-t-elle un repreneur,
    Nicolas et ses acolytes
    Ne font plus rêver l’électeur.

    Qui va gagner le droit
    De battre Nicolas ?
    Pas moi, en tout cas
    Oh pas moi, pas moi !
    Qui va gagner le droit
    De battre El Sarko ?
    Oh pas moi, pas moi,
    Se lamente Borloo.

    Le pognon gouverne le monde
    Mais le monde n’a plus de pognon
    Et partout les indignés grondent
    En déclamant « Révolution ».
    Mais bon ce qui compte avant tout,
    C’est de remporter l’élection,
    Bien flatter l’électeur surtout,
    A grand renfort d’incantations.
    On va gagner, vive la crise,
    Bleuets et roses, quel beau bouquet,
    Si les médias démoralisent,
    Les politiques sont aux taquets !

    Qui va gagner le droit
    De battre Nicolas ?
    Pas moi, en tout cas
    Oh pas moi, pas moi !
    Qui va gagner le droit
    De battre El Sarko ?
    Oh pas moi, pas moi,
    Se lamente Borloo.

    Ju’âne Pedro

  45. Ju'âne Pedro dit :

    LA GAUCHE SUR LE POINT DE REMPORTER LES PRIMAIRES !!!!!!!!!!!!!!!!

    YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII  !
    ON VA GAGNER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  46. Mary dit :

    Qu’est-ce ça veut dire, ça Ju’âne Pedro ! la gauche sur le point de remporter les primaires ?
    Comprends pas ! Elle remporterait qq chose qu’elle a organisé ? Enfin, comprends pas

    Moi, je dirais plûtot : Manuel va-t-il continuer l’aventure ? Arnaud va-t-il réaliser son rêve » , et Martine, François, Ségo…… à la fin, il n’en restera qu’un !!!

  47. Ju'âne Pedro dit :

    Ah Mary, c’est juste pour plaisanter !
    Evidemment !!!!

    :)

  48. Claude dit :

    Cher Ju’âne pedro,

    C’était prémonitoire ! Les socialistes ont mis 5 des leurs dans les 6 premiers. Bravo !

  49. Ju'âne Pedro dit :

    On est trop fort à gauche Claude !
    Mais bon, on n’a pas le monopole de la primaire et déjà, François Fillon vient de nous acheter les droits pour 2017 !
    Quel boulot !
    Préparez un euro Claude !!!!! :)

    Amicalement ! ;)

  50. Ju'âne Pedro dit :

    On est trop fort à gauche Claude !
    Mais bon, on n’a pas le monopole de la primaire et déjà, François Fillon vient de nous acheter les droits pour 2017 !
    Quel boulot !
    Préparez un euro Claude !!!!! :)

    Amicalement !

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

octobre 2011
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Syndiquer ce Blog