Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

31 commentaires

  1. claude simonnet dit :

    Merci et Joyeux Noël à tous.

  2. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre, chers amis du Carnet,

    Je vous remercie pour vos vœux et vous souhaite a mon tour un Joyeux Noël…

    Comme l’écrivais notre ami Jacques, profitez de cette période de fêtes pour vous reposer et apprécier les bons plats qui vous seront offerts…

    Amitiés,

    jany

  3. Jacques D'Hornes dit :

    Merci pour ce joli message qui vient du cœur et de vos racines.

    La joie des autres suffit à la nôtre.

    Que la Paix et le bonheur emplissent nos cœurs à Noël mais aussi durant toute l’année.

    Joyeux Noël à tous.

    Jacques

  4. Sylviane Valente / De Gregorio dit :

    Joyeux NOËL en famille, dans votre Poitou Natal, Monsieur le Premier Ministre,
    A vous et a tous ceux qui vous sont le plus chers !

    Joyeux NOËL a vous Toutes et Tous, Chers Amis du Carnet de JPR !
    Joie, Paix, Solidarité, Amour et Bonheur sur la Terre pour cette Fête la plus belle de toutes célébrant La Naissance du Christ dans une étable a Bethleem !

    Nous n’avons toujours pas eu de nouvelles d’Alain SOLER, j’espère qu.il va bien ?!

    Encore une fois : Joyeux NOËL pour Toutes et Tous !

    Sylviane

  5. Zwartepiet dit :

    Joyeux Noël à toutes et tous… et, en guise de cadeau de Noël, un peu de musique:

    « Time After Time » – Paul Anka Big Band

    http://vimeo.com/18817160

  6. Mistral dit :

    En tant que citoyen français je suis révolté et en colère :)

    En tant que chrétien, je crois en l’espérance.

    Joyeux Noel

  7. Claude dit :

    Joyeux Noël à toutes et à tous.

    Merci Monsieur Raffarin pour vos voeux. Et merci à tous les habitués de votre blog qui se sont joints à vous en ce soir de paix, de joie, d’espoir et d’optimisme.

    Joyeux Noël à toutes et à tous, que le Père Noël comble vos désirs les plus chers.

    Claude

  8. jany dit :

    Lu dans Le Figaro.

    Le Canada supprime l’âge légal de départ à la retraite

    Mots clés : Retraite, Canada, Pensions
    Par Ludovic Hirtzmann Publié le 23/12/2011 à 19:58 Réactions (111)
    Les Canadiens ont toujours été réticents aux normes fixées par le législateur pour choisir le moment de prendre leur retraite (Illustration).

    Une décision visant à lutter contre la pénurie de main-d’œuvre et à assurer des pensions plus élevées aux retraités.

    «C’est une victoire en matière de droits de la personne. Nous ne venons pas au monde avec une date estampillée sur le corps qui correspondrait à la disparition de nos aptitudes au travail le jour de notre 65e anniversaire.» David Langtry, président de la Commission des droits de la personne, n’a pas caché sa joie à l’annonce par le gouvernement de la suppression de l’âge de départ obligatoire à la retraite. Les Canadiens ont toujours été réticents aux normes fixées par le législateur pour choisir le moment de prendre leur retraite. «La discrimination fondée sur l’âge est une forme de discrimination pure et simple», explique David Langtry. Toutes les provinces canadiennes, à l’exception de quelques milliers de salariés du secteur public du Nouveau-Brunswick, ont donc aboli le départ obligatoire à la retraite.

    Désormais, les fonctionnaires et les employés des entreprises sous compétence fédérale pourront partir en retraite à 70 ans ou plus tard, s’ils le souhaitent. À la pointe du mouvement, les pilotes d’Air Canada se sont opposés pendant des années à l’obligation de partir à 60 ans. «Ceux qui souhaitent demeurer sur le marché du travail doivent pouvoir le faire aussi longtemps qu’ils le veulent», a annoncé le gouvernement conservateur pour justifier une décision plutôt bien acceptée par la population.
    Déficit de 26 milliards

    En effet, le Canada fait face à une pénurie de main-d’œuvre et garder les plus âgés au travail est une solution pour pallier ce manque. Ottawa a aussi mis en place des incitations pour que les seniors prennent leur retraite plus tard. Les travailleurs qui s’arrêteront à 70 ans au lieu de 65 ans toucheront 42 % de plus de la part du Canadian Pension Plan, la retraite publique.

    Comme ces allocations de retraite versées par l’État sont très faibles, cotiser à un fonds de pension est la seule alternative raisonnable, mais elle n’est pas la panacée. La majorité des Canadiens n’épargnent pas suffisamment, soit par négligence ou parce qu’ils ne le peuvent pas. La décision d’Ottawa de supprimer l’âge de la retraite obligatoire intervient d’ailleurs au moment où les fonds de pension sont de plus en plus déficitaires. Au seul Québec, le déficit global de ces régimes privés est de 26 milliards de dollars quand certains sont même parfois en faillite. Un machiniste québécois, Jean-Jacques Piché, dont le fonds de pension a été liquidé après la faillite de son ex-entreprise, s’est récemment indigné dans une longue lettre ouverte publiée par les médias québécois: «J’ai pris ma retraite en 2003. En 2010, les revenus de ma pension ont été réduits de 40 %.»

    Pour que les retraités ne pâtissent plus des erreurs de gestion, la Cour suprême du Canada étudie la possibilité qu’ils deviennent des créanciers prioritaires pour leurs régimes de retraites, lors de la faillite d’une société. Une bonne nouvelle puisque, jusqu’ici, les retraités ont souvent été servis après les actionnaires.

    Quant à la suppression de la retraite obligatoire, la plupart des experts estiment que cela n’amènera pas les Canadiens à demeurer actifs plus longtemps. Ces derniers s’arrêtent de travailler en moyenne à 61,5 ans et à 60 ans au Québec, une province où il n’existe plus de retraite obligatoire depuis… 1982!

    ******
    Un article qui permet de réfléchir sur la façon de voir la retraite dans le monde…
    Je rencontre régulièrement des hommes qui restent en activité au delà des 65 et même 70 ans…

    En France, nous devons avoir une réflexion sur le maintien, le renouvellement des connaissances et du savoir faire…au niveau des entreprises…

    Bien cordialement,

    jany

  9. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    L’attaque au Nigeria a fait « des morts »
    AFP Publié le 25/12/2011 à 10:44 Réagir

    L’explosion dans une église au Nigeria le jour de Noël près de la capitale Abuja a fait des morts dont le nombre n’est pas encore connu, a annoncé un responsable des secours.

    « Il y a des morts », a déclaré le porte-parole de l’agence nigériane des services de secours (Nema), Yushau Shuaib. Un correspondant de l’AFP sur place a vu un cadavre au moins être chargé dans une ambulance.

    Les attaques contre les chrétiens ont redoublé de violence depuis 2001 et la reprise des conflits interreligieux. En 2010, des villageois avaient été massacrés par des élevuers musulmans.

    ***********
    Depuis des années, ces luttent fratricides inquiètent les dirigeants de ce grand pays…

    N’est-il pas possible de trouver un chemin de paix avant d’arriver a la rupture ?

    La rupture n’apporterait que la guerre et la famine pour les plus fragiles…

    Bien cordialement,

    jany

  10. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Ce que disent les mains des décideurs…

    Mots clés : Mains, France, Jean De Bony, Stéphanie Leclair De Marco, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Jacques Séguéla, Angela Merkel, ACCOR
    Par Carole Bellemare Publié le 23/12/2011 à 18:56 Réactions (56)
    Nicolas Sarkozy, lors d’un discours le 12 décembre dernier.

    Selon l’ouvrage «Tout dans les mains», 95 % des dirigeants possèdent des mains chaudes, et les hommes de l’ombre, préférant l’influence au pouvoir, les mains froides.

    «Les personnes aux mains froides ont besoin d’être protégées et sécurisées», affirme Jean de Bony, coauteur avec la journaliste Stéphanie Leclair de Marco deTout dans les mains aux Éditions de La Martinière. «Fuyant les risques et le stress qui en découlent, elles ne sont pas mues par la nécessité de prendre le leadership.» Avant de décréter un tel constat, ce chercheur en biotypologie a analysé les mains (empreintes digitales, ongles, paume, hygrométrie…) de plus de 10 000 personnes, dont bon nombre de dirigeants.

    Parmi eux, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Jacques Séguéla, les créateurs du groupe Accor, Dubrule et Pélisson… Le résultat s’avère parlant: 95 % des dirigeants possèdent des mains chaudes, et les hommes de l’ombre, préférant l’influence au pouvoir, les mains froides. Significatif aussi l’entrecroisement des doigts: ceux qui entrecroisent index gauche sur droit (comme Nicolas Sarkozy et la majorité des chefs d’État), mais aussi deux tiers des femmes, sont portés à agir quoi qu’il en soit pour sortir du problème, quand «index droit sur gauche» (comme Angela Merkel!) rime avec raison et prudence.

    Globalement, les mains chaudes caractérisent deux tiers des hommes pour seulement un tiers des femmes. Déduction logique: les hommes n’empêchent pas les femmes d’accéder au pouvoir, mais les femmes se limitent elles-mêmes! De quoi remettre en question la fameuse parité…

    **********
    Cet article est intéressant mais ne soyons pas réducteur de la forme de l’expression du corps, car toutes les parties du corps sont a l’image de notre propre construction dans notre environnement (social, sociétal et environnemental).

    Par contre, j’ai pu voir, un soir de télé les mains du Président Valéry Giscard d’Estaing, ses mains avec des lignes pures et construites me confirmaient le parcours exceptionnel de ce grand homme.

    J’ai pu rencontrer beaucoup de grands responsables d’industrie qui présentaient aussi des lignes très claires…

    Que nous ayons les mains chaudes ou froides n’est pas important, le plus important est notre implication dans la vie, c’est a dire prendre en main son destin…entreprendre sa vie…

    Les mains ne sont que le reflet de notre âme…notre être…
    Plus l’harmonie s’installe, plus l’expression de notre devenir trouve des réponses a ses projections.

    C’est la confiance…

    Nous parlons souvent ici du Yin et du Yang…l’équilibre mais aussi un questionnement permanent, c’est la vie qui digère son présent (meurt a son présent) pour mieux se projeter dans l’avenir.

    Plus l’homme est libre de ses a priori en les acceptant comme une réalité de l’être, plus il grandit…dans la reconnaissance de son environnement.

    Que nous grandissions dans l’ombre ou la lumière n’est pas important…

    Bien cordialement,

    jany

  11. jany dit :

    jpraffarin: @Figarat Le titre de mon livre : « Je marcherai toujours à l’affectif »

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Le titre de votre prochain livre pourrait se traduire par « The way of love », la voie de l’amour…

    Le cœur est le centre, entre la pulsion qui vient de la nuit des temps et la pensée qui construit sa matérialité…

    Le cœur trouve sa nourriture dans l’esprit…

    Bien cordialement,

    jany

  12. jany dit :

    Le sapin de Noël s’embrase : 1 mort

    Par Europe1.fr avec AFP

    Publié le 25 décembre 2011 à 11h42

    Un homme de 50 ans est mort samedi soir dans l’incendie de sa maison, à Saint-Martin-de-Crau, dans les Bouches-du-Rhône, qui semble avoir été causé par l’embrasement d’un sapin de Noël, a-t-on appris auprès des pompiers des Bouches-du-Rhône.

    Selon la même source, les secours sont intervenus vers 20H20 et l’épouse de la victime, a dû être hospitalisée samedi soir au Centre hospitalier de Martigues. La gendarmerie, en charge de l’enquête, a indiqué qu’elle avait été gravement intoxiquée, précisant qu’une guirlande lumineuse pourrait être à l’origine du sinistre.

    *********
    Un mot « vigilance »
    Un sapin, des guirlandes contrôlées mais souvent fabriquées sans grande qualité, et une maison…
    Nous devons rappeler que la sécurité des personnes passe par des choix responsables, surtout dans le cadre familial.
    Un sapin ne devrait pas rester allume sans surveillance des adultes…

    Une vie d’un homme n’a pas de prix, ne cherchons pas les responsables dans les autres, chacun doit pouvoir prendre conscience du danger qui est dans le quotidien.

    Bien cordialement,

    jany

  13. Alain Lavallée dit :

    Merci et mes voeux pour un congé de Noël de paix et sérénité.

    Pour ceux qui ont un peu de temps, voici un conte de Noël du grand conteur-humoriste québécois Fred Pellerin présenté la veille de Noël. Pour l’occasion il était accompagné de l’OSM (Orchestre symphonique de Montréal) …. « La tuque en mousse… » »

    http://www.tou.tv/un-conte-de-fred-pellerin-et-l-osm

    Amicalement,

    Alain Lavallée

  14. Sylviane Valente / De Gregorio dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre !

    Je suis confuse, très confuse, de vous demander en cette période de Trêve
    De NOEL d’user de votre  »influence » mais aujourd’hui, Fête des Saints Innocents :
    Faites que la Biche Bambi de Poitou-Charente (s) demeure dans la famille qui l’a
    Sauvée d’une mort atroce ! Cet  »animal » n’est pas  »sauvage » elle a été élevée
    Comme un : BÉBÉ  !

    Sauvez-la, Monsieur le Premier Ministre, vous qui, et c’est l’une des raisons essentielles,
    que je vous soutiens avec tant de Force (s)  »Fonctionnez » a l’affectif. et cela est tout a
    Fait Admirable, aujourd’hui et a votre si haut niveau !

    Sauvez-La !

    Bonnes, très Bonnes Fêtes de la Saint Sylvestre a Vous et votre Famille !

    Bien fidèlement a Vous, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane

  15. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    La France a perdu près de 900 usines en trois ans

    Mots clés : Industrie, Désindustrialisation, Usine, Emploi
    Par lefigaro.fr Mis à jour le 28/12/2011 à 13:38 | publié le 28/12/2011
    Le groupe finlandais M-Real a mis en vente en mai cette usine de 330 salariés. Depuis trois ans, 100.000 emplois industriels ont été détruits.

    La désindustrialisation de la France s’est accélérée au cours de la crise de 2008-2009. Près de 200 sites ont fermé en 2011.

    La désindustrialisation de la France, entamée depuis les années 1970, a été fortement accélérée par la dernière crise économique. Depuis 2008, l’observatoire de l’investissement de Trendeo, dont les conclusions ont été publiées ce mercredi dans Les Echos, a comptabilisé près de 900 fermetures d’usines. 400 d’entre elles ont été réalisées en 2009, année où la crise a été la plus forte et où l’emploi industriel a connu une véritable saignée. Mais 200 sites ont encore fermé en 2011. Parallèlement, près de 500 sites industriels se sont malgré tout installés en France. Au total, la France compte aujourd’hui 385 usines de moins qu’en 2009.

    En termes d’emplois, cette évolution est désastreuse. Le recul de l’emploi n’est pas nouveau. Rien qu’entre 2000 et 2010, 500.000 postes ont été perdus dans ce secteur. Mais la crise de 2008-2009 a là encore, parallèlement aux fermetures d’usines, accéléré le processus. Si le luxe, l’aéronautique et l’agroalimentaire s’en sortent mieux, les créations d’emplois enregistrées dans ces branches ne suffisent pas à compenser les pertes déplorées ailleurs, notamment dans l’automobile.

    Depuis trois ans, 100.000 emplois industriels ont été détruits, compte Trendeo. Au premier trimestre 2011, sous l’effet d’une amélioration de la conjoncture, l’hémorragie a été temporairement stoppée. Le secteur avait créé des emplois (1300), pour la première fois depuis 2001. Mais les chiffres sont à nouveau repartis à la baisse en septembre, poussés par la crise de la dette. PSA, par exemple, a annoncé en novembre dernier la suppression de 4000 postes en France. Selon Trendeo, le phénomène est en train de s’amplifier. La perspective reste négative en 2012 avec une entrée en récession annoncée de l’économie française et des perspectives internationales médiocres.

  16. jany dit :

    La désindustrialisation un tabou ?

    Depuis de nombreuses années beaucoup d’entre nous on pu voir et ressentir cette lente transformation de notre espace industriel…

    Il y a eu les États Généraux de l’industrie avec les partenaires sociaux, nous avons beaucoup parle de politique industrielle et commerciale…

    Il y a bien des actions pour faire revivre les régions…

    Pourtant, il semble que les états d’esprit se résignent a ce que notre espace industriel devienne une friche…

    ***Il y a quelques temps, parler du besoin d’optimisation de la gestion en général, c’était un tabou, c’était être « anti-francais », aujourd’hui c’est les agences de notation qui le disent…

    Aujourd’hui, c’est Le Figaro qui parle de la désindustrialisation…

    Il est possible de réagir, de retrouver la confiance…La France est un grand pays avec un savoir faire important dans de nombreux secteurs…

    Que nous manque-t-il ?

    Bien cordialement,

    jany

  17. Zwartepiet dit :

    Réponse à Alain Lavallée:

    Votre vidéo est inaccessible en dehors du Canada! En cliquant sur l’écran, je reçois ce message:

    Conformément aux droits de diffusion, ce document vidéo peut être vu au Canada seulement.

  18. jany dit :

    Kim Jong-un intronisé « leader suprême » en Corée du Nord

    Par LEXPRESS.fr, publié le 29/12/2011

    Une nouvelle personne a la tête de cet Etat de Coree du Nord…
    L’occident doit donc créer de nouveaux liens diplomatiques afin de permettre au dialogue de s’installer.

    L’intérêt de ce peuple est de s’ouvrir au monde…

    Bien cordialement,

    jany

  19. jany dit :

    Devedjian : «Il ne faut jamais céder à la menace»

  20. Jacques D'Hornes dit :

    jpraffarinJean-Pierre Raffarin

    Où s’arrêtera le #PSG ? A ce prix les éventuelles victoires à venir seront plus financières que sportives ! @le_Parisien_fr @leJDD

    Bien vu Cher Monsieur le Premier Ministre

    Jacques

  21. Zwartepiet dit :

    Réponse à jany re: …la désindustrialisation…

    Il est possible de réagir, de retrouver la confiance…La France est un grand pays avec un savoir faire important dans de nombreux secteurs…

    Que nous manque-t-il ?

    Il « manque » tout simplement aux Européens de se réveiller du rêve ricardien… J’avais déjà, sur ce blog, évoqué l’errement idéologique que constitue la théorie des avantages comparatifs de David Ricardo, un économiste britannique du XIXème siècle(*), à savoir: le salut de l’Occident en général et de l’Europe en particulier se situe dans une hypertertiarisation de l’économie –toujours plus de services, de « tertiaire », et moins de « cambouis », moins d’usines sales et repoussantes et… ringardes!

    C’est Lénine qui annonçait que l’impérialisme serait le stade ultime du capitalisme… Eh bien, on peut dire que pour les disciples de Ricardo, « le trader sera le stade ultime du travailleur occidental ! » Et on peut d’ores et déjà vérifier la mise en pratique de cette doctrine socioéconomique outre-Manche, chez nos voisins britanniques. En effet, le dernier poumon économique de la Grande-Bretagne est aujourd’hui composé des banques et des services financiers de la City, les Britanniques ayant littéralement bradé toute leur industrie… « Tous trader!! » semble être le leitmotiv des dirigeants britanniques, dignes héritiers de Maître Ricardo. Le trader, manipulateur de symboles par excellence, incarne bien ce stade ultime du travail humain, au sommet de la pyramide… brassant les capitaux, transférant des milliards de dollars, euros, yens,… d’un point du globe à l’autre et disposant du sort de millions de travailleurs…

    Le ricardisme n’est pas une vieille lune d’économiste en chambre: c’est, aujourd’hui encore, le socle idéologique de l’OMC:

    Généralement à la base de l’enseignement de l’économie internationale, cette théorie vieille de deux siècles n’a pas de réfutation formelle. C’est le credo officiel de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Avantage_comparatif

    C’est parce que les élites occidentales ont cru, à tort, que la valeur ajoutée du processus de production capitaliste s’accumulerait inexorablement dans le secteur tertaire au détriment du secteur secondaire/industriel que les usines furent délocalisées vers les pays émergents, tandis que des fournisseurs de services prenaient leur place… Or, s’il y a bien des services à forte valeur ajoutée, non seulement ces derniers sont devenus également délocalisables (pensons à la maintenance informatique indienne et, plus généralement, à internet et ses entreprises « dot.com ») mais, en outre, le secteur tertiaire qui a explosé au cours des dernières années est celui correspondant aux services à (très) faible valeur ajoutée: les services aux personnes (la nouvelle domesticité prévue par le socioloque André Gorz dès les années 1980), le gardiennage (les sociétés de sécurité), les centres d’appels (call centers), les sociétés de livraison (pizzas à domicile, colis,…), les moto-taxis, etc. Autant de services appelés à prospérer et à croître en Europe car ils ne sont pas délocalisables…

    Zwartepiet

    (*) http://www.carnetjpr.com/2011/07/13/linvite-de-bfmtv/#comment-15835

  22. GAULOIS 62 dit :

    Bonjour Monsieur Jean Pierre RAFFARIN,

    Je vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année en famille. Le père que je suis aussi, sera bien triste car il n’a pu fournir à son fils le cadeau de Noël qu’il souhaitait. En effet cette France qu’il aime et qu’il a servi à 20 ans au péril de sa vie, a condamné définitivement son fils. Célibataire, il n’a pas le droit de déduire ses frais professionnels de double résidence de ses revenus. Les autres ont le droit de le faire mais lui, il est célibataire donc on le lui interdit. La justice de notre pays l’a confirmé. Deux ministres du budget l’ont également écrit.
    Le père que je suis, espérait un cadeau de Noël de Monsieur le Président de la République dont la mission est de veiller au respect des traités signés par la France et de veiller au fonctionnement régulier des institutions. La France a signé la convention européenne des droits de l’homme, la déclaration des droits de l’homme a été inscrite dans la constitution française, mais la France notamment les fonctionnaires des impôts, procéde à la discrimination sur la situation de famille et refuse aux célibataires de France, les mêmes droits que les autres. Discriminer est un délit. L’article 40 du code de procédure pénale indique que toute autorité constituée, tout fonctionnaire, qui acquiert, dans l’exercice de ses fonctions , la connaissance d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République. Mais tout le monde s’en fout. Alors puisque nous arrivons en période de voeux, est-il permis à ce père de souhaiter que les serviteurs de la France
    puissent prendre conscience qu’ils détériorent l’image de cette France. Ils croient la servir mais ils ne servent que leurs intérêts partisans. Ils ne pensent qu’à eux. Cet égoïsme ne fait pas partie des valeurs de la France. Il est temps de le prouver à ceux qui donnent leur vie pour la France.
    Dans l’attente de votre réaction, Monsieur le Premier Ministre de la France, je vous adresse mes respectueuses salutations et mon profond respect.

  23. Alain Lavallée dit :

    Message à Zwartepiet:

    Désolé, je ne savais pas que ce n’était pas accessible à l’extérieur du Canada. C’est peut-être l’OSM (l’Orchestre symphonique de Montréal ) qui veut protéger ses droits (spectacle) ou encore la Télé de Radio-Canada qui espère vendre les droits de ce spectacle à des télés européennes.

    Meilleurs voeux pour la nouvelle année tout de même à tous et chacun,

    Alain Lavallée

  24. jany dit :

    Cher Zwartepiet,

    Que vous parliez « des avantages comparatifs de David Ricardo » ou bien du sociologue André Gorz, la société des hommes offre toujours des images qui permettent aux intellectuels d’en faire des concepts.

    Personnellement, je préfère prendre l’air du temps de notre environnement global (social, sociétal, et environnemental) et trouver des réponses dans ce réalisme quotidien…

    Aujourd’hui, il est préférable de sortir des concepts et trouver nos propres réponses face a une crise qui nous demande d’être plus responsable…

    Le monde change, de plus en plus vite, car les esprits ont plus accès aux bibliothèques du savoir.
    Les réponses d’hier ne sont plus adaptées au temps d’aujourd’hui…

    Ce qu’il nous manque ?
    C’est de retrouver les valeurs de l’entreprise dans un monde en compétition…
    Le dialogue, la représentativité, la participation aux choix de gestion générale, la prospective, la politique industrielle et commerciale, la gestion du savoir faire, la formation…

    Bonne Année 2012,

    jany

  25. jany dit :

    La citation du jour
    « Courent les années, le temps de l’âme est immuable. »
    Eugène Cloutier
    Croisière

  26. Jean-Pierre Raffarin dit :

    Cher Gaulois,
    Vous pouvez me faire passer au Sénat,15 rue de Vaugirard Paris 75006, les éléments du dossier que vous évoquez dans votre post.
    jpr

  27. gaulois 62 dit :

    Bonjour Monsieur Jean-Pierre RAFFARIN,

    Je vous remercie de votre réponse.

    Je ne manquerai pas d’établir un dossier dés demain et de vous le transmettre au plus tôt par l’intermédiaire du sénat.

    Dés à présent je tiens à vous dire merci et à vous transmettre à vous personnellement mais aussi à ceux qui vous entourent et qui vous sont chers, tous mes voeux de santé, de bonheur et d’épanouissement personnel pour l’année 2012.

  28. Mistral dit :

    « Ils croient la servir mais ils ne servent que leurs intérêts partisans. Ils ne pensent qu’à eux. Cet égoïsme ne fait pas partie des valeurs de la France. Il est temps de le prouver à ceux qui donnent leur vie pour la France. »

    Ben oui, les fonctionnaires sont zélés car c’est leur argent qu’ils font rentrer.

    Ils ne servent pas, ils se servent.

  29. Épanouissement...! dit :

    @ »gaulois 62″…!
    (…) Jean-Pierre Raffarin est épanoui depuis belle lurette,c’est quelqu’un,Jean-Pierre Raffarin,je suis extrêment content qu’il ait répondu à votre message au sujet de votre fils (Depuis le temps que vous en parlez)…!
    (..) Bonne année & Meilleurs voeux 2012 @Tous,Reynaldo,@+…!

  30. Gaulois 62 dit :

    Bonjour, Monsieur le Premier Ministre,

    Voilà, c’est fait, Monsieur le premier ministre: J’ai transmis, hier, par courrier postal adressé au sénat, rue de Vaugirard à PARIS, les éléments du dossier en ma possession. Je vous souhaite une bonne étude de mon dossier et je vous remercie de l’aide que vous voulez bien m’apporter pour faire éclater la vérité.

    Dans l’attente de vos nouvelles qui ne peuvent qu’être bonnes,

    Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le premier ministre, l’expression de mon profond respect.

  31. François dit :

    Mistral dit :  »
    2 janvier 2012 à 12 h 39 min

    Ben oui, les fonctionnaires sont zélés car c’est leur argent qu’ils font rentrer.
    Ils ne servent pas, ils se servent.  »

    Tous nos voeux pour qu’en 2012 vous puissiez parvenir à écrire des choses sensées.

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

décembre 2011
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Syndiquer ce Blog