Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

19 commentaires

  1. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Vous avez raison « à la mi-janvier, le débat présidentiel est confus. Le Flou domine. Il y a beaucoup trop d’ambigüités et les gens cherchent à comprendre, il faudra leur apporter de la clarté.

    Je crois qu’il faudra que cela s’éclaircisse sérieusement notamment dans certains domaines comme la justice sociale. Entre justice sociale et multiplication des injustices ou ressentie comme telle, les français ne comprennent pas toujours bien. Et je crains fort qu’au moment venu, les électeurs feront comme d’habitude, ils choisiront suivant leur humeur du moment, ce qui peut être très préjudiciable pour l’avenir de notre Pays.

    Bonne journée.

    Amitié

    Jacques

  2. Dominique M dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,
    Bonjour à tous,
    De la clarté, certes. Mais aussi de la transparence et de la la vérité.
    Les élections à venir se préparent sans enthousiasme. Dans l’entourage des différents candidats. Mais surtout au sein des électorats.
    1. Scepticisme sur la capacité des candidats respectifs à proposer et conduire une politique résolument utile à la France et aux Français.
    2. Pas d’appétence quand aux personnalités en présence.
    Biensûr, le décrochage de la France vis à vis des réalités d’aujourd’hui est durement ressenti par nombre de nos compatriotes, quels que soient les âges et les classes sociales.
    Ce que trop de gens appellent crise n’est en fait que l’incapacité de la France et de ses organisations à formuler des réponses appropriées aux questions géopolitiques et économiques qui se présentent à nous et que nous refusons de voir.
    Martine Aubry s’était faite la championne du « care ». Il ne faudrait pas que ce « care »serve d’alibi à laisser les grandes questions sans réponse.
    Si François BAYROU est audible, c’est sans doute pour bonne part, malgré l’absence de relais puissants (partis, lobbies, médias partisans) grâce à son langage de vérité.
    De mon point de vue, le défi est d’abord celui de l’intelligence. Trouver le moyen de revenir dans le réel. Dire aux Français la vérité. Leur donner les moyens de la comprendre, de l’accepter et de s’impliquer dans la mise en oeuvre de solutions.
    Car la culture marxiste ancrée dans nos discours et nos institutions s’appuie et se nourrit du mensonge ou du moins de la falsification du réel.
    On a menti aux Français en recourant massivement à l’emprunt pour financer nos dépenses de fonctionnement.
    On a menti aux Français en laissant penser qu’il était possible de travailler moins pour vivre mieux. On a menti aux Français sur le principe de précaution, sur le vaccin H1N1 et sur la régulation.
    On ment aux Français par la mise en oeuvre de politiques de l’esquive, aussi coûteuses qu’inefficaces: SEA FRANCE en est l’exemple criant, dans le droit fil de BOUSSAC ou LA CHAPELLE D’ARBLAY en leur temps.
    On ment aux Français sur leur école et sur sa capacité à former et intégrer.
    On ment sur le système de santé français où la consommation de médicaments qui ne représente que 8% des dépenses est culpabilisée et où on passe sous silence la politique du chiffre d’affaires dans nos hôpitaux publics.
    Les Français n’auront pas accès aux faits et aux données concrètes.Ne nous étonnons pas de leur décrochage.
    Sans doute les idéologies y perdraient dans leur capacité à manipuler les esprits et les consciences.
    Je me doute que nombre de lecteurs de ces lignes me trouveront excessifs.
    Je leur propose une chose, une seule. Faîtes l’effort de quelques recherches sans parti pris sur le thème des droits de l’homme. A quand remonte cette idée? Quelles en ont été les différentes expressions à travers l’Histoire? Qui en France, dans la période moderne, a signé le décret de leur adoption? Que est le corpus de valeurs de La Ligue des Droits de l’Homme? etc…Les résultats de ces recherches vous permettront de mettre en lumière les falsifications et la dialectique du mensonge sur lesquels se fondent bon nombre de discours de nos différents candidats.
    Qui a à gagner à voir perdurer cet état de fait? Ni la France, ni les Français en tous les cas.
    Bonne journée.
    Dominique M

  3. Claude dit :

    Bonjour Monsieur le Premier ministre,

    Vous dites, entre autres : « Demandons à Nicolas Sarkozy, de combien de points il faut augmenter la TVA pour augmenter les salaires nets de 10% ? ».

    Parlez vous de la TVA anti délocalisation ?

    Alors, je n’en crois pas mes oreilles. Le but de la TVA sociale si elle devait advenir, n’est pas la hausse des salaires et surement pas de 10%. Son but serait de baisser le coût du travail et de faire participer les clients français des importateurs, au financement de notre protection sociale (en mettant le surplus de TVA à la charge des consommateurs qui préfèreront encore les produits importés aux produits européens mais dont le choix sera facilité par un écart de prix plus faible).

    Le danger est que les entreprises, effrayées par des discours comme le votre, préfère engranger le gain de compétitivité pour se protéger des « conneries » à venir. L’autre danger sera que les syndicats fassent tout pour confisquer ce gain de compétitivité au profit des salaires comme chaque fois que l’économie se remet en route. Ils se délectent à l’idée de nouveaux avantages acquis sur le dos de ceux qu’ils font semblant de protéger (je ne peux pas croire qu’ils soient tellement idiots qu’ils ne comprennent pas ce que comprendrait un enfant de 14 ans).

    Si la TVA sociale se met en route et que par un effort de tous elle n’ait pas d’impact ni positif ni négatif sur le pouvoir d’achat des français vertueux, alors ce sera un succès (à la condition de donner aussi de la liberté aux entreprises qui sont potentiellement parmi les plus belles promesses de croissance dans le monde). Sans liberté ni sécurité, les gains de compétitivité se feront à fonds perdus.

    Contrairement à ce que les gens pleurnichent à droite ou à gauche, nous sommes un pays riche mais dont la richesse s’étiole parce qu’on la laisse dormir et que l’on ne l’exploite pas à cause de nos bras entravés par vos réglementations insupportables empilées depuis trop longtemps et qu’il faut simplifier.

    J’ai pas mal d’amis chefs d’entreprises technologiques souvent très innovantes. A part un ou deux, tous attendent d’y voir clair avant d’investir dans leur propre croissance. Mais ne pas croitre, c’est décroitre. Aussi, il y a urgence à lâcher les chevaux.

    Maintenant que Hollande baisse dans les sondages et que les européens font preuve de bonnes intentions, les agences de notation retrouvent un peu de confiance. Sarkozy n’y est pas pour rien.
    Boutons dehors ces oiseaux de mauvais augure qui démoralisent nos compatriotes et adoptons clairement une attitude vertueuse pour redonner confiance au monde qui a besoin de l’Europe.

    Ah ! Si j’avais votre talent pour dire les choses, il est sûr que je ne tournerai pas autour du pot comme vous le faites à dire dans la même intervention du vrai et de l’invraisemblable pour plaire à tout le monde.

    Bien cordialement,
    Claude

    PS – Le « scorpionisation » de F. Fillon est très imagé. Il explique bien ce sentiment morbide dans lequel les incessantes incantations de pleureuses des oppositions irresponsables plongent certains français qui, à se croire mourants, font tout pour s’empoisonner eux mêmes et mourir plus vite. Si les français se rendaient vraiment compte de leur chance d’habiter en France, même à l’issue d’une crise, ils tourneraient le dos à toutes ces pleureuses professionnelles.

  4. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Vous avez raison, le débat est confus et le « flou artistique et manipulateur domine »
    Je pense en particulier a François Hollande qui cherche a se faire une image dans l’opinion sans aborder les questions de fond.

    Arrivera-t-on a lancer les débats de fond sur les thèmes que vous mettez en avant ?

    1 – L’emploi en France ?

    2 – Le financement de notre modèle social et environnemental ?

    3 – L’éducation ?

    4 – La dette?

    5 – L’Europe et l’équilibre du monde ?

    Il le faudra, sinon, nous risquons de laisser les débats en l’état, avec une grande part aux « guignols de l’info ».

    La Droite peut perdre si elle reste sur le terrain d’intervention des « guignols »
    La confusion, le flou, les railleries, le mensonge, desservent toujours le discours honnête.

    Bien cordialement,

    jany

  5. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Le Nigeria entre grève et conflit ethnique

    Mots clés : Religion, Conflits ethniques, Terrorisme, Nigeria, Afrique, Jonathan Goodluck
    Par Tanguy Berthemet Publié le 09/01/2012 à 08:22 Réactions (8)
    La suspension des subventions a provoqué, lundi à Lagos, des manifestations violentes.

    Au risque de guerre civile entre musulmans et chrétiens, s’ajoutent des violences sociales.

    La coïncidence n’aurait pas pu tomber plus mal. Au moment où le Nigeria est confronté à un activisme sanglant des islamistes dans le Nord, il devait aussi faire face, lundi, à une grève générale illimitée ajoutant encore à l’ambiance de chaos qui règne en ce début d’année dans ce géant de l’Afrique. La fronde sociale s’est nouée autour de la fin des subventions au carburant qui a entraîné une hausse de l’essence, de 0,30 euro le litre à près de 0,66. Le président Goodluck Jonathan a justifié sa décision en répétant, non sans raison, que le coût de cette aide était devenu insupportable pour le budget de l’État.
    Hausse de l’essence

    Le soutien aux prix de l’essence est estimé à 8 milliards de dollars l’an dernier. Ce que le chef de l’État ne dit pas, c’est qu’en 2010 la mesure n’avait coûté que 4 milliards, un doublement sans autre justification que la corruption délirante d’une partie des élites et la gloutonnerie des importateurs. Car c’est là l’un des nombreux paradoxes du Nigeria: second producteur de brut du continent avec 2 millions de barils par jour, il doit importer la majorité de son carburant. La faute en revient à des raffineries, des entreprises publiques et obsolètes. Le gouvernement espère que la fin des subventions les rendra plus concurrentielles.

    À l’Assemblée, nombre de députés sont vent debout contre la mesure, rivalisant de discours populistes pour tenter de gagner un peu de popularité. Une position sans risque. La grogne populaire était attendue, tant la question du prix de l’essence est sensible au Nigeria. Pour la population, dont 70% vivent avec moins de 2 dollars par jour, la subvention était le seul petit coup de pouce donné par l’État. Pour eux, les augmentations à la pompe signifient non seulement une flambée des prix des transports, mais aussi, par ricochet, celle de tous les produits de base.

    Une foule de miséreux a grossi les rangs des manifestations organisées lundi pour exiger du gouvernement le retrait du projet. Dans le pays, paralysé par la grève, la répression fut, comme toujours au Nigeria, brutale. Trois protestataires ont été tués et au moins 18 autres blessés, presque tous par balles. Un bilan déjà lourd alors que la grève n’est pas terminée, et risque même de se durcir.

    Corruption, mauvaise gestion, populisme, misère et brutalité. Le cocktail explosif de ce mouvement est le même que celui qui mène le pays au bord d’une guerre civile sur fond de haine ethnico-religieuse. L’an dernier, les clashs entre musulmans et chrétiens, des communautés d’importances à peu près égales, ont fait plusieurs centaines de morts. Mais ce sont les meurtres de Noël qui ont signé un changement et soulevé une indignation internationale. En ce jour symbolique, une cinquantaine de chrétiens avaient été tués dans des attentats contre des églises. Le Pape et Barack Obama avaient vivement condamné ces crimes. De son côté, Nicolas Sarkozy a adressé une lettre à son homologue lui assurant de tout son soutien. À chaque fois, les attaques ont été revendiquées par la secte islamiste Boko Haram, devenue l’ennemi numéro un du Nigeria. Ces dernières années, le groupe, fondé en 2002, s’est divisé en au moins trois branches et s’est radicalisé. L’une des factions aurait, selon les services secrets algériens, noué des liens avec al-Qaida, au Maghreb islamique (Aqmi).
    Division Nord-Sud

    L’activisme de la secte va-t-il de détruire le fragile consensus qui maintient la paix dans le pays? Certains le redoutent. Lors de ses vœux, le président Goodluck Jonathan a juré «d’écraser» les terroristes. Boko Haram a riposté en posant un ultimatum aux chrétiens pour qu’ils quittent le nord du Nigeria. Lundi, le chef de l’État a encore haussé le ton menaçant les « complices de Boko Haram (…) au sein de l’appareil d’État, de l’armée et de la police» et faisant un parallèle entre le Nigeria d’aujourd’hui et celui du début des années 1960 avant la guerre civile du Biafra qui fit plus d’un million de morts.

    Pour l’heure, l’escalade est surtout verbale. Les cibles Boko Haram se trouvent toutes dans le nord du pays, surtout dans son fief de Borno, et dans la capitale, Abuja, majoritairement musulmane. Le Sud, chrétien, et Lagos sont épargnés. S’ils devaient être touchés, les chrétiens qui dénoncent déjà, non sans raison, «un nettoyage ethnique» ont promis de répliquer. « Nous avons le droit de nous défendre (…) quoi qu’il en coûte», affirme Ayo Oritsejafor, le chef de l’Association chrétienne du Nigeria. «La logique actuelle est très mauvaise, souligne un diplomate. Les seuls moyens d’éviter les affrontements seraient de mettre en place des outils pour mieux répartir les richesses. Mais cela n’en prend pas le chemin comme le démontre la grève de lundi.»

    *********
    Le Nigeria doit prendre conscience de la nécessité de mettre en œuvre une architecture sociale pour permettre au développement de se faire dans l’harmonie…
    Les tensions religieuses, les tensions sociales, la démographie a venir, risquent de mettre un frein au développement de ce grand pays…

    Bien cordialement,

    jany

  6. SEDAT Reynaldo dit :

    Bjr Jean-Pierre Raffarin….!

    [...] Le nucléaire,c’est l’avenir,il faudra que François Hollande nous explique comment passer de 75% à 50% de centrales nucléaires sans en fermer aucune,il faudrait en fermer 24,c’est une abberation,merci beaucoup…!

  7. Sirius dit :

    Cher JPR, chers tous,
    Meilleurs voeux pour 2012 et excellente année du dragon.
    Il nous faudra ses qualités : force, courage, témérité et chance !

    A bientot,
    Sirius

  8. Mistral dit :

    Entièrement d’accord avec vous sur Melenchon. Au moins lui il a un programme et ne fait pas de l’antisarkozysme primaire.

    Quand au flou du débat, vous renvoyer dos à dos le président et le candidat socialiste. Je ne suis absolument pas d’accord.

    Monsieur Hollande, « le type bien », a promis d’embaucher 60000 enseignants puis est revenu dessus.

    Il a promis de supprimer les centrales nucléaires avec EELV puis est revenu dessus.

    Il a promis la retraite à 60 ans puis … est revenu dessus.

    Il a promis hier de supprimer le quotient familiale puis …. a démenti, etc etc etc

    Mm Aubry a dit que Monsieur Hollande est flou. C’est un minimum !!!

    Il n’a aucun programme, et quand un début de mesure est annoncée c’est la cacophonie.

    Ce n’est pas avec Lionel Jospin qu’il faut débattre. C’est avec JM Le Pen dont la fille tel que c’est parti sera au second tour face au président.

    Quand à moi, je préfère un président qui agisse et prend des risques dans un contexte de crise terrible plutôt qu’un roi fainéant qui cherche à se faire réélire.

  9. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre, Bonjour !

    Bonjour aux Amis du Carnet !

    MERCI, MERCI, MERCI ! Cher Monsieur le « PREMIER »

    Vous participez sur L C I à l’émission « Parole de Premiers » depuis Lundi 9 janvier et si
    je vous ai bien comprise, vous « êtes de nouveau à l’antenne » ce soir à 19 h 10,
    hélàs, je ne pourrai « ni voir, ni entendre » votre habituelle et exceptionnelle prestation,
    je n’ai « pas accès » au sens propre comme au sens figuré, à la Chaîne L C I !…..

    Alors, encore une fois MERCI, MERCI d’avoir relaté votre intervention de lundi soir (????)
    sur ce carnet.
    Était-elle retranscrite « in extenso » ? Si, oui encore une fois : MERCI !

    Pouvez-vous me préciser si cette émission est sous-titrée, car comme vous le savez,
    je suis mal-entendante et le sous-titrage est pour moi primordial, comme pour beaucoup
    de mes semblables dans cette « catégorie » (SIC !)

    Si cela vous est possible, pouvez la retranscrire, sur ce Carnet, lors de vos interventions,
    afin que je puisse, comme d’autres : « en profiter » !

    Il existe en France 6 Millions de Mal-Entendants, et malheureusement ce chiffre ne risque
    guère de diminuer, les personnes vieillissantes, et Merci la science, elles sont de plus en plus
    nombreuses, perdent bien évidemment l’ouïe,
    mais et cela est encore plus regrettable (que dis-je : Abominable !)

    que nos jeunes « ASSASSINENT leurs oreilles » à cause de l’utilisation sans limites dans la durée
    et dans la puissance, de leurs baladeurs et autres MP3, la fréquentation des salles de concert ou de boites de nuit où le SON « EXPLOSE leurs oreilles » !

    Qu’attend-on pour brider tous ces appareils – hauts parleurs et « TUTTI QUANTI »,
    qu’ils soient tous devenus SOURDS !!!!!……

    Je précise que cette semaine c’est « la Semaine du Son », alors je vous en prie, faites quelque
    chose, préservons-les de ce Massacre !

    Ici, et encore, je viens vous demander en outre, de tout faire afin que toutes les émissions
    télévisées et les films diffusés dans les salles de cinéma, les pièces de théâtre,
    soient sous-titrés afin que tous nous puissions avoir « ACCÈS » à l’information, à
    la culture sous toutes ses formes, que nous soyions considérés enfin, comme des citoyens
    à part entière, en vertu de la Loi que vous avez fait votée, le 11 Février 2005 – qui impose de
    rendre accessibles – tous les lieux, bâtiments publics – les chaines de télévision, les cinémas etc…. en 2015 !

    Malheureusement, je dois constater que bien évidemment, cette date limite ne sera nullement
    respectée !

    Toutefois, je sais pouvoir compter sur votre totale implication au service des personnes porteuses d’un handicap afin de leur permettre l’ACCÈS à la Vie Citoyenne, à la VIE TOUT COURT !

    Merci encore, Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre !

    Croyez en ma plus fidèle et sincère admiration !

    Sylviane

  10. Carole dit :

    Cher monsieur Raffarin,

    Effectivement ces 5 questions sont prioritaires. Vous pourriez ajouter les réformes structurelles dont le pays a besoin en urgence. L’immigration légale et illégale. L’insécurité. Si je puis me permettre, c’est l’instruction que vous devriez évoquer, l’éducation appartient aux parents.

    Hors sujet :
    Insécurité.
    Ces derniers jours, Clermont-Ferrand a été l’arène brulante où des racailles ont mesuré leurs forces contre la police. Un homme est mort (il avait consommé de l’alcool et de la drogue = coktail détonnant = réactions violentes « jets de pierres » contre les forces de l’ordre), donc pour le venger le feu et la casse sont devenus un rituel systématique = police mobilisée avec hélico = facture pour le contribuable. Ce qui me désole avant tout, ce sont ces réactions contre l’autorité.
    Rebelotte hier, un homme meurt d’une crise cardiaque (viagra/drogue ?)….. suivant ce que l’on lit dans la presse. Et là encore, chauffage extérieur avec casse. Toujours ces mêmes réactions contre l’uniforme.
    Ce qui me paraît étrange, quand il y a des réglements de compte à la kalach (de plus en plus courant) ou à l’arme blanche, nous ne voyons aucune famille ou copains des copains pour manifester.

    Je lis à l’instant ceci :
    http://www.leparisien.fr/yvelines-78/porcheville-un-couple-de-retraites-agresse-a-son-domicile-la-femme-decede-11-01-2012-1806605.php
    Va-t-il y avoir des feux, de la casse pour ce pauvre couple de personnes âgées ? Je ne le pense pas.
    La France a changé de visage, il a dramatiquement raison monsieur Guéant. Les uns se croient tout autorisé et au final le contribuable paye. Avec le soutien des automobilistes qui participent largement au soutien financier de tous ces dégâts. Ca gronde en OFF.

    Prestations familiales :
    Alors comme ca, la Gauche n’aimait pas les riches (on le savait), maintenant elle n’aime pas les enfants de riches ou aisés, c’est suivant. C’est une carricature, mais enfin on ne peut que le penser.
    Je conseille vivement de lire le lien ci-dessous :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Traitement_dans_la_fonction_publique_fran%C3%A7aise
    Les indemnités versées au nom des prestations familiales viennent en complément des allocs familiales. Voui, voui, on appelle cela un Traitement, compte tenu des indemnités versées. Le salarié du Privé, lui, il peut se taire, pas de complément.

    Ce qui me navre quand vous dites que le débat Présidentiel est confus, c’est pire que cela. Il n’y a pas de débat, seulement des attaques sales, une espèce de haine qui est en train de naître dans le pays, aucun respect (il suffit de regarder les médias ou l’Assemblee Nationale), des idées jetées en vrac sans discernement.
    Ah si, nous avons un ex footablleur qui réduit la Présidentielle à l’octroi de 500 signatures pour son « combat » pour les mal logés. Risible. Il peut pas agir autrement que par ce coup médiatique, coup fumant comme lorsqu’il conseillait aux gens de vider leurs comptes en banque. Lamentable.
    Nous avons au final une politique spectacle à coups d’annonces plus idiotes les unes que les autres.

    Ces élections vont être un véritable désastre. On va faire croire aux uns que l’on va plumer les autres pour leur bien. La Gauche/communistes/verts et autres pingouins, vont avec l’aide de Terra Nova finir de détruire ce qui était une grande puissance. La Droite est divisée, sans parler du Centre (Morin/Bayrou l’homme qui écoutait les syndicats). Drôle de Présidentielle à venir………..
    Tous ces politiques qui donnent des lecons au Monde, devraient regarder à la loupe et essayer de comprendre ce qui se dit en OFF dans leur pays.

    Bien cordialement.

  11. Carole dit :

    Monsieur Raffarin,

    J’ai oublié ceci : SOS Racisme s’est élevée contre les policiers qui ont arrêté cet homme de 30 ans décédé. De quel droit ?
    http://www.leparisien.fr/clermont-ferrand-63000/interpellation-clermont-ferrand-sos-racisme-veut-la-suspension-des-policiers-10-01-2012-1805183.php
    Comment se fait-il, que cette association recoive des subventions de toute part, et entre autre de l’Education Nationale (80 000) ???????????? Interviennent-ils dans l’école comme Ford Fundation ?
    C’est de professeurs dont nous avons besoin, pas d’associations dont les tenants et aboutissants me paraissent flous.
    http://www.journal-officiel.gouv.fr/publications/assoccpt/pdf/2009/3112/335186631_31122009.pdf
    L’Etat est à sec, monsieur Raffarin, il faudrait peut-être faire du clair dans les subventions accordées.

    Bien cordialement.

  12. Carole dit :

    Monsieur Raffarin,

    La proposition de N Sarkozy est de mieux « associer les collectivités locales à l’effort de réduction des dépenses publiques ».
    Il doit absolument exiger d’arrêter les embauches de fonctionnaires. Pourquoi ne dit-on pas l’hémorragie d’embauches au sein des régions. Sûr que sous Jospin et aujourd’hui avec le pouvoir hors norme des régions, les recrutements étaient et vont toujours bon train (le chômage était moins haut, il faut le dire). Il suffit de cliquer sur les mairies ou autres et de constater les propositions d’emploi. C’est inadmissible. Comment vont-ils faire pour payer tous ces gens quand la France (AFT) ne pourra plus emprunter à des taux raisonnables ? Il faut changer les mentalités,le privé peut faire le job (ex mon jardinier).
    Vous savez ce qui m’agace monsieur Raffarin,c’est d’avoir voté pour un homme qui voulait réformer. Soit, ce n’est pas simple avec des gens qui ne voient qu’en l’Etat nounou pour leur survie. L’erreur fatale, c’est d’avoir voulu la rupture. Rupture en accueillant la gauche au sein du gouv. Quel résultat ! Une Gauche qui aiguise les couteaux pour détruire, non pas un programme, mais un homme (encore aujourd’hui les comptes de campagnes de NS, l’IGS qui aurait truqué une enquêtes), Non seulement ils veulent la mort politique de N.S et maintenant de C Guéant.
    Je ne sais si vous vous rendez compte du spectacle que donne la Gauche, mais à Droite, ce n’est guère mieux.

    Ca a l’air de gigoter pas mal au gouv et à l’UMP qui se fragmente. 3 mois pour retourner comme une crêpe ce qui s’annonce. Alors prouvez tous ce qu’est la Droite, pas celle de MLP. La Droite tout simplement. Pas celle que nous avons depuis 4 ans, qui ne sait plus où elle vit et qui a tendance à se « gauchiser ».
    Du courage sinon ce pays est foutu !!!!!!!!!!!!!!

    Bien cordialement.

    NB : Ce que vous avez tous tendance à oublier, c’est que vos enfants (vu l’âge moyen de vos politiques, ils doivent être adultes) et surtout, surtout vos petits-enfants et descendances n’auront pas le privilège de vivre, de s’instruire et s’épanouir dans un pays qui va à l’eau.
    Quidado, quidado……………..

  13. Carole dit :

    Monsieur Raffarin,

    Je vais vous raconter une anecdote qui m’est arrivée au début des vacances scolaires mi décembre. Comme j’ai un de mes enfants en internat. Je lui prends un rdv chez un ophtalmo que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam. 4h et demie d’attente après x mois d’attente pour un rdv. Bref, le comble du comble, cet ophatalmo partait en vacances le soir de mon rdv. Eh bien 22 personnes en sus se sont présentées en prétendant des urgences. Je me serais crue dans une maison de retraite que des papys/mamys. Surbooké le Dc. Non seulement la croix et la bannière pour avoir un rdv, mais en plus du sur-nombre de rdv sans aucune gestion, c’était l’usine. J’ai fait entendre ma voix en disant que c’était totalement irrespectueux 1 pour ceux qui attendaient depuis des mois 2 que l’on ne colle pas les gens en attente et sans explication dans les couloirs ou autre. Des personnes me disaient qu’elles venaient du centre de la France (je me rappelle plus le nom du village), parce que chez elles c’était pire. Des étrangers pour médecin et encore quand ils pouvaient avoir un rdv. Ca c’est du OFF monsieur Raffarin.
    Personne n’osait se plaindre, je ne me suis pas genee pour mettre de l’animation et ainsi pouvoir apprendre (malgré mon oeil extérieur au pays) que ceux qui étaient là sont à saturation. Vous savez pourquoi les 22 en sup ne sont pas allées aux urgences à l’hôpital, parce que c’est le bordel à l’hôpital.
    Et comme je ne cache pas mes opinions politiques, j’ai su que toutes ces personnes, sauf 7 avaient voté NS, quelle déception. C’était comme un résultat en direct, sur plus d’une cinquantaine de personne, muettes au début, mais hyper ouvertes au fur et à mesure. Elles sont décues, furieuses de voir le délabrement du pays, inquiétes de l’avenir pour leurs proches, ah et l’assurance vie, elles n’y croient plus. Elles m’ont demandé comment cela se passait ailleurs. Je leur ai montrer mes cartes d’assurances individuelles en leur expliquant le fonctionnement. Remarque générale : Pourquoi cela n’existe-t-il pas en France, la SS est ruinée ? Igual pour mon minuscule permis avec empreintes et tout le blabla. Mais c’est + moderne ailleurs ? Pourquoi pas chez nous.
    C’est limpide comme de l’eau de source monsieur Raffarin, les gens en ont plus qu’assez du chemin boueux dans lequel on est engagés.

    Bien cordialement.

    NB : J’ai su également, que ces gens regardaient de plus en plus BFMTv, chaîne moins endormante selon eux, que les médias traditionnels. Va falloir que le service public se remue, parce qu’il me semble que nos personnes âgées se font de plus en plus exigeantes.
    Soit, c’était un petit panel de personnes, mais fort enrichissant.

  14. Claude dit :

    Bonjour Reynaldo,

    Je suis heureux de vous voir de retour.
    Meilleurs voeux.
    Claude M.

  15. jany dit :

    Chere Carole,

    Bonjour,

    Beaucoup de ce que vous écrivez est la vérité du sentiment de « ras-le-bol » général qui existe en France.
    L’insécurité qui prend sa source dans la confusion des banlieues…
    Au nom d’une France « Black, Blanc, Beur » on a laisse s’installer un climat délétère…dans lequel le racisme, la violence, la drogue, l’intégrisme font que le mélange est devenu explosif.

    Quel est le rôle de SOS Racisme aujourd’hui ?

    Vous écrivez aussi « Du courage sinon ce pays est foutu !!!!!!!!!!!!!!… »
    Vous pouvez supprimer le mot « sinon » il est en trop…

    Cette France que nous avons connu, nous ne la reverrons plus, il faut en faire son deuil…
    Elle aurait pu devenir un beau pays dans lequel les gens se respectent, s’aiment et gagnent ensemble…
    Nous avons choisi l’intégrisme intellectuel d’une gauche de parvenus…la leçon dure depuis 1981…

    Les réponses a la violence auraient du être faite des le début des années 80, nous avons choisi le laxisme pour y répondre…

    Il faudrait écrire de longues pages pour expliquer pourquoi nous en sommes arrives la…
    Chaque ligne commencée trouve ses raisons…
    Prenez par exemple la psychologie pour les petits enfants qui a efface le rôle des parents en les culpabilisants ou en les frustrant…
    Prenez la justice qui a choisi de juger en de-responsabilisant les délinquants…c’est la même chose..
    Prenez votre exemple du cabinet de spécialiste…
    Prenez l’hôpital qui gère ses papiers…

    Bien-sur il y a une France qui entreprend, qui gagne…
    Une France qui a des atouts formidables…

    Nous devons trouver un sens a tout cela pour que demain soit magnifique, plus clair, plus confiant…

    Nous avons voulu construire une société coupée de sa réalité, en choisissant des réponses fabriquées intellectuellement mais entièrement coupées du réalisme global (social, sociétal et environnemental)…

    La pensée unique, est une pensée de mode, c’est un slogan entièrement coupe du réalisme quotidien.

    Le dialogue au contraire est une source d’ouverture…

    Je vous souhaite une bonne journée, sachant que nous ne referons pas ce monde, il est ainsi…

    Aujourd’hui, chacun peut trouver son chemin, il y a des moments, il est préférable de partir…

    C’est ce qu’on fait nos ancêtres, de la Creuse ou d’ailleurs, en partant dans le monde construire une nouvelle vie…

    Bien cordialement,

    jany

  16. Mistral dit :

    Carole encore une fois 100 % d’accord avec vous. Il serait temps que les élites ouvrent les yeux.

    De toutes façon il le feront quand les intelligents s’étonneront d’avoir Le Pen au second tour.

  17. Carole dit :

    Cher Jany,

    J’aurais dû supprimer « sinon », peut-être mais j’ai encore une nano lueur d’espoir. Je n’admets pas le déclin de la France, donc je fais partie du club des contestataires. De plus, j’ai horreur que l’on raconte des sornettes. Comme vous, je constate à l’extérieur de nos frontières européennes le combat de certains pays pour accélérer la croissance. Tout le bla-bla à la francaise n’existe pas. Notre pays est mité par l’idéologie, honnêtement je ne sais si l’on pourra s’en débarasser sauf coup de « Trafalgar ».

    Vous parlez de la violence et des années 80. Hélas sous le gouv Mitterrand, je suis certaine qu’il ne fallait pas « déranger » ces braves cloches qui commencaient déjà à faire fructifier leur business dans les banlieues. Je compare souvent la France au Mexique que je connais très bien. J’ai vu Calderon ordonner la guerre aux narcos. Des milliers et des milliers de morts durant sa présidence qui va bientôt se terminer. Il n’a jamais lâché contre vents et marées. Celan’empêche pas les investisseurs de s’installer. Ce que je vois en France, je l’ai vu naître au Mexique, si l’on ne freine pas brutalement ces gravissimes débordements, alors là oui on est foutus. Les gens vivront dans des cerradas, les gens s’armeront outre la loi, les gens feront justicia par mano propia ……. il me semble que beaucoup diront que c’est foutaise, mais il y en a aussi beaucoup qui pensaient que la puissante France était indestructible, aujourd’hui, ils en constatent la grande fragilité économique et financière.

    Oui les psy et autres intellos de bazar ont été nuisibles. De manière perverse, ils ont fait main basse sur l’autorité parentale avec l’aide des médias, des institutions, de notre école ou l’idéologie a une large place.

    Vous avez raison, il y aurait beaucoup de sujets à développer de facon négative, mais nous n’arrêterions pas. Il faut penser à la France qui se bat et qui n’est pas dupe et continuer d’écrire.

    Bien cordialement.

  18. Carole dit :

    Dominique M,

    Je ne vous ai jamais trouvé excessif, continuez. Merci.

  19. Carole dit :

    Mistral,

    Nous ne sommes pas seuls.
    Le 2e tour et MLP : je pense que les politiques ne croient pas à cet hypothèse. Par contre, ce que je crois, c’est que le ras le bol général pourrait faire gagner ce parti. Pendant des décennies, les électeurs ont tout essayé sauf Le FN. Sans mesurer les conséquences, la colère pourrait l’emporter sur la rationalité. Mais nos politiciens sont-ils rationnels ?

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

janvier 2012
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Syndiquer ce Blog