Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

22 commentaires

  1. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Tabassé puis écrasé, un homme entre la vie et la mort

    Mots clés : Justice, Lyon
    Par Boris Marchal Publié le 30/01/2012

    A Lyon, dans la nuit de samedi à dimanche, un trentenaire a été roué de coups par quatre jeunes, de 18 à 21 ans. Ses agresseurs lui ont ensuite roulé dessus avec leur voiture.

    Dimanche, 2 heures du matin à Lyon. Alors que deux couples sortent d’une boîte de nuit du quai Romain-Gailletton, le long de la Saône, ils sont pris à partie, sans raison apparente, par quatre jeunes de 18 à 21 ans. Les agresseurs présumés, originaires de Vénissieux, dans la banlieue de Lyon, s’en prennent à l’un des hommes, âgé de 33 ans. Dans la bagarre, celui-ci tombe à terre. S’en suit un passage à tabac d’une violence extrême.

    La victime reste allongée sur le sol. Mais les quatre jeunes n’en ont pas terminé avec lui: ils montent dans leur voiture, puis roulent sur le corps du trentenaire. Sous les yeux de sa compagne, et de l’autre couple.

    Hospitalisé, l’homme agressé souffre d’un gros hématome à la tête, d’un traumatisme crânien et d’hémorragies internes. Du fait de la gravité de son état, il a été plongé dans un coma artificiel. Son pronostic vital, lundi, restait engagé.
    Qui était au volant de la voiture?

    Les quatre agresseurs présumés, deux frères et deux de leurs amis, ont pu être interpellés dès dimanche matin, grâce à plusieurs témoins qui ont pris soin de relever la plaque d’immatriculation du véhicule. Connus des services de police lyonnais pour des faits de vol avec effraction, ils ont été placés en garde à vue. Celle-ci a été prolongée jusqu’à lundi soir.

    Pour Jean-Marc Rebouillat, directeur de la sûreté départementale du Rhône, il n’y a aucun doute sur l’implication des quatre individus interpellés dans l’agression: le propriétaire de l’automobile a été «reconnu sur photo» par des témoins du tabassage, d’après le quotidien Le Progrès. Reste toutefois à déterminer le rôle de chacun. Et, surtout, à savoir lequel de ces quatre jeunes conduisait la voiture, dans le but d’écraser la victime.

    Pour ce faire, les enquêteurs veulent recourir à des prélèvements d’ADN sur le volant. Mais, pour l’heure, le véhicule, qui a – mystérieusement – disparu, n’a pas été retrouvé.

    *******
    Cette haine que nous voyons en permanence affichée chez certains « jeunes » ….

  2. Sirius dit :

    Cher JPR,
    Quel courage y a-t-il à dire ce que l’on sait déjà, une fois que le mal est là ? Une chose est de faire le diagnostic, une autre est de constater les dégats.

    Rétrospéctivement, il est intéressant de voir que les anglais ont fait toute confiance à Churchill en 1940 (auparavant écarté des gouvernements pendant une bonne dizaine d’année), lui qui plusieurs années avant l’entrée en guerre de l’angleterre, devenue inévitable, avait signalé la montée régulière de l’armement allemand, pour atteindre la parité en terme d’aviation et de marine avec celle de l’angleterre, et indiqué les dispositions draconiennes à prendre… ce que personne ne voulait faire, voir, ni entendre à cette époque ou l’on révait encore de paix.
    Dans cette crise majeure, le peuple a fait confiance à un homme capable qui lui a dit régulièrement ses convictions profondes et la vérité.

    La crise que nous connaissons et qui va s’amplifier est bien entendu de nature différente, mais son issue dépendra aussi de la capacité et de la qualité de notre leader et son équipe à nous mener sur la vraie terre ferme.
    Celui qui va dire la vérité (toute la vérité) de ce qui nous attend, des changements profonds nécessaires à conduire, l’ampleur des efforts à nous soumettre, la confiance des français lui sera donnée. Et cet acte de vérité, sera un acte de courage, et une premiere démonstration de sa capacité.

    Qui aujourd’hui nous dit cela ?
    Merci

    Sirius

  3. pat toche dit :

    le courage est mauvais si la cause est mauvaise.

    Ni la France ni l’Allemagne ni le Royaume Uni, pour l’heure, n’a établi un diagnostic pertinent de la situation présente. Et pourtant il suffirait d’écouter les gens qui savent — s’il vous faut un Français Olivier Blanchard, économiste en chef au FMI.

    J’espère que vous serez là pour écouter Paul Krugman à Paris. Son diagnostic est juste, je vous parle de science et non de morale.

    On perd son temps à écouter le vent (mais c’est plaisant).

    http://krugman.blogs.nytimes.com/2012/01/30/eurozone-problems/#more-28687

  4. Bernard dit :

    Pour le courage, il y a exemple frappant d’un premier ministre qui suite a une catastrophe nationale mal geree prefere pondre une journee de solidarite que de faire son mea culpa et demissionner.
    Bravo!

  5. michel fremondiere dit :

    personne n »osera dire que se sont les politiciens qui nous on RUINER,
    de gauche,comme de droite,,c »est bien EUX qui on mis la pays en faillite,
    on prend,les mémes et on recommence,,
    et QUI va payer leurs incompétence,,,le contribuable bien sur
    sans langue de bois,,
    M COPE,nous annonce a paris,,96% de nos militants on approuver notre programme,,
    SAUT que c »est96% des deux tiers des adhérents,,,cela veut dire que c »est peu,,,,tres peu
    le vrais courage,c »est d »oser dire,que SARKOZY ne sera pas élues,,
    et que se sera bien HOLLANDE–LEPEN,,,
    a gouverner,seul,et a vouloir avoir toujours raison,,il va subir le sort de jospin,
    ce qui fera l »affaire de JF COPE
    il faut un plan,d’économie au niveau de l »état et il y a de quoi faire
    en ALSACE,la SS baisse les charges,,prenez exemple sur l »ALSACE,au dieu de vider le portefeuille des gens,

  6. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Bernard,

    Vous avez la critique facile et les conclusions rapides. Je ne reviendrais pas sur cet événement de l’été 2003 où chacun (chaque citoyen) a sa part de responsabilité, qu’il soit Président de la République, Chef de Gouvernement, ou simple citoyen.
    Que faisiez-vous en cette période de canicule d’août 2003 ? Vous êtes-vous seulement préoccupé de votre voisine octogénaire, seule dans son appartement, qui ne boit que lorsque l’on lui donne à boire !
    C’est toujours facile de dire qu’untel ou untel n’a pas fait ceci ou cela. Nous vivons sur une planète où à chaque instant peut survenir un cataclysme comme les tremblements de terre, de grandes inondations, des feux gigantesques, ou encore un tsunami comme en décembre 2004. Les gouvernements, qu’ils soient de droite ou de gauche, se sont préparés à faire face à de telles éventualités (plans Orsec, Polmar, plans Blancs, etc…) mais malheureusement une vague de chaleur est une catastrophe sournoise, et aucun plan n’avait été jusqu’alors élaboré et il fallait prendre des mesures pour y remédier et ce Premier Ministre a pris des mesures nécessaires pour y faire face.

    Néanmoins, votre exemple est bon pour parler du courage en politique. Contrairement à ce que vous pouvez penser, je ne pense pas que Monsieur Raffarin, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ait toujours voulu s’accrocher à Matignon et à sa fonction. Alors où était le courage, faire son mea culpa, qu’il a sans doute fait compte tenu de sa grande sensibilité, et démissionner comme vous le suggérez ou prendre des mesures utiles et nécessaires comme il l’a fait en se rendant impopulaire. C’est ça le courage en politique, faire passer l’intérêt général avant son propre intérêt. Vous allez peut-être aussi lui reprocher d’avoir de nombreuses mesures pour lutter contre l’insécurité routière et d’autres mesures qu’il a prises dans d’autres domaines.

    Le courage en politique, c’est de ne pas fuir devant ses responsabilités, quitte à se rendre impopulaire et c’est bien souvent le cas et Monsieur Raffarin a raison quand il dit «On entend souvent la critique selon laquelle les responsables politiques ne sont pas courageux. C’est parfois vrai, c’est souvent injuste. ».

    Pour le reste de son billet, quand il dit : « Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire »…. J’aurais ajouté « que la vérité soit bonne ou mauvaise à entendre » pour chacun et pour chacune, c’est-à-dire reconnaitre les éventuelles erreurs que l’on a pu commettre ou certains mauvais choix que l’on a pu faire.

    Cordialement

    Jacques

  7. JGuillaume dit :

    Bonjour,

    Cela fait un moment que je ne suis pas venu vous voir… Le courage manque souvent aux hommes politiques. Sarko n’en manque pas… sa majorité parlementaire, c’est plus discutable puisque à chaque sondage : panique à bord !
    Le courage consiste aussi à défendre un programme, et l’UMP brille par son absence sur ce thème. Le courage consiste à défendre ses idées plutôt que dénoncer celles des autres et des socialistes en l’occurrence… Cela à sans doute échappé à nos députés, après la présidentielle viennent les élections législatives…
    A bon entendeur.
    JGuillaume

  8. Ernest Gransagne dit :

    François Hollande déclare à la Presse : « Ce sont les risques du meunier » !

    Il n’en ressortira sûrement pas blanchi pour autant…

    Ernest

  9. Guillaume dit :

    En tant que pictavien dont vous étiez amis avec la mère, je vous le dit à titre personnel :
    J’aurai bien été heureux de voir l’UMP revenir aux sources de sa création et peut-être proposer un autre candidat. Je n’aime pas ce qu’elle est devenue.
    Je suis à présent à République Solidaire.

  10. Dominique M dit :

    Bonsoir Monsieur le Premier Ministre,
    Bonsoir à tous,
    Les temps sont durs pour beaucoup, et il est un peu facile de désigner NS comme le coupable de tous nos maux. L’absence de nuances dénote l’absence d’analyse et l’incapacité à discerner les erreurs effectives des causes externes.
    1. NS a misé ( parié?) sur une conjoncture en amélioration alors qu’elle s’est aggravée,
    2. NS a préféré alors protéger les Français en laissant filer les déficits plutôt que de les alarmer et de les appeler à l’effort,
    3. Les réformes engagées n’ont pas portées de fruits spectaculaires.
    Mais:
    1. NS est le président le plus honnête dans la gestion des fonds qui lui sont ouverts, et dans la frontière nette avec ses dépenses personnelles qu’il a à cœur de règler lui-même) , et le plus travailleur que la France ait eu depuis De Gaulle et Pompidou,
    2. NS est bien plus compétent que bon nombre de ses détracteurs, à Gauche ou à Droite, capable d’aborder les questions sans a priori idéologiques,
    3. Il est de bon ton de railler en passant sous silence la vérité qui dérange. Pas exemple, la qualité de l’accueil du public à Lille pour se concentrer sur un pseudo accrochage avec Martine Aubry fort bien orchestré par l’entourage de celle-ci.
    Ce n’est pas les médias qui en témoignent.
    J’associe à ce point de vue François FILLON
    J’invite chacun d’entre vous à faire une analyse sans parti pris de la situation, des hommes en présence et de leur comportement.
    Après avoir hésité au vu du bilan , mais consterné par tant de bêtises et de suffisance de la part du clan socialiste, c’est maintenant clair: je vote pour le courage, l’expérience et l’honnêteté. Je voterai pour NS.
    Bonne soirée,
    Dominique M

  11. Gaulois 62 dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,

    Si le courage est de chercher la vérité et de la dire, j’espère que vous serez, vous aussi, courageux pour rechercher la vérité et la dire dans le dossier de mon fils que je vous ai transmis. C’est ce que je fais depuis 2005. Lorsque la loi parle de DOMICILE HABITUEL, elle ne discrimine pas. Lorsque deux ministres successifs du budget parlent de DOMICILE DES MEMBRES DE LA FAMILLE, ils discriminent car ils accordent un traitement différent aux contribuables célibataires. En effet la situation de famille  » CELIBATAIRE  » ne comprend qu’un membre au foyer fiscal. Discriminer selon la définition de l’article 225-1 du code pénal est un délit condamné par l’article 232-7 du même code ( 5 ans de prison et 75000 € d’amende ). En signant la déclaration européenne des droits de l’homme, la France s’est engagée à ne pas discriminer. Le Président de la République est garant du respect des traités signés par la France et donc des engagements pris par elle. Lorsque le Tribunal administratif ne répond pas à mon interpellation:  » La discrimination n’est elle avérée? » il ne dit pas la vérité. Surtout lorsqu’il examine le domicile habituel au lieu d’examiner les conditions d’emploi, cause de la double résidence. Lorsque le Conseil d’Etat refuse le pourvoi par manque d’arguments sérieux, il ne dit pas la vérité. Lorsque la HALDE ne voit pas la discrimination, elle ne dit pas la vérité. Lorsque le Médiateur de la République et le défenseur des droits ensuite classent le dossier pour absence de possibilité de médiation, ils ne disent pas la vérité. Il n’ya pas à négocier une loi: Il convient simplement de l’appliquer qu’il s’agisse du simple citoyen ou du plus haut des fonctionnaires. Faute de quoi nous ne sommes plus dans un état de droit.

    Il est plus que temps de nous dire la vérité, Monsieur le Premier Ministre mais pour cela il faut réellement la chercher. Vous me dites que le Président de la République est courageux. Que dois-je penser d’un Président de la République qui selon sa mission définie par l’article 5 de la Constitution Française, doit veiller au respect des engagements pris par la France et veiller au fonctionnement régulier de nos institutions, mais tarde à dire la vérité aux responsables de l’administration fiscale ?

    J’attends que l’on me dise la vérité et que l’on reconnaisse son erreur. On ne peut pas dire que l’on defend l’emploi quand on laisse l’administration fiscale condamner un jeune parce qu’il a eu l’intelligence de sortir de son entreprise avant d’être licencier, parce qu’ensuite, et seul, il s’est mis à la recherche d’un nouvel emploi. Lorsqu’il le trouve à plus de 200 kilomêtres de chez lui, on lui met des batons dans les roues et on l’oblige à prendre un logement en region parisienne alors que son patron l’a désigné pour partir incessamment dans l’est pour 1 an. Mais la culture du résultat ( recherche des fraudeurs) oblige.On est tellement bête à l’administration fiscale qu’on l’oblige à louer un logement en région parisienne, même quand il ne peut l’habiter. Le drame est que la justice française le condamne car il ne peut conserver son domicile chez ses parents mais elle condamne aussi un autre célibataire, joueur professionnel à Naples à l’époque et devenu depuis entraineur national de football, pour avoir fixé son domicile prés de son lieu de travail, c’est à dire pour la raison inverse. Où se trouve le courage de chercher la vérité et de la dire.

    Avec un tel comportement des services de l’état, on peut comprendre le comportement d’un architecte contribuable, comme à CRETEIL.

    Je vous adresse mes respectueuses salutations et mon profond respect, Monsieur le Premier ministre.

  12. Mederic L. Pascal dit :

    Que de negativite dans les commentaires les plus recents! Ou est donc passee la joie dans ce triste pays? La question peut paraitre incongrue dans le contexte actuel neanmoins il conviendrait peut-etre de se la poser dans la perspective des elections prochaines.

    A surjouer la carte de la responsabilite, a dramatiser chaque decision comme si la survie de la nation en dependait ne risquons-nous pas d’accentuer un sentiment de depression latente plutot que de le combattre? Bien sur il ne faut pas tomber dans l’exces inverse et donner l’impression d’etre couper des difficultes du quotidien…

    La tache est ardue que celle de maintenir, en toute chose, la juste mesure.

    Mesure entre serieux et legerte, entre courage et espoir, entre determination et… Inspiration.

    Ayons donc le courage de faire preuve d’une determination certaine a maintenir envers et contre tout l’espoir d’une certaine legerete!

    Ayons la psychose joyeuse!
    MLP

  13. Claude dit :

    Cher Gaulois,

    Je crois que vous vous rongez les sangs inutilement. Je connais quelques personnes qui passent leur vie à se battre contre ce qu’ils croient, à tort ou à raison, être une injustice. Le plus souvent c’est à tort. Cela les obsède et gâche leur vie sans résultat.

    Mon peu de culture juridique me dit que vous vous trompez. Comme je suppose que vous avez déjà interpelé le Médiateur de la République sans que votre requête soit prise au sérieux, le meilleur moyen qui vous reste pour savoir, c’est de consulter un excellent avocat. Les meilleurs sont très chers. On ne croit généralement pas les avis gratuits mais on prend les avis payant très au sérieux. Et plus ils sont chers plus on les prend au sérieux.

    Croyez moi, cette façon de faire ne vous donnera pas forcément raison, vous coûtera un peu d’argent mais vous apportera sans doute un peu de sérénité pour des années.

    Cependant, si vous ne croyez pas les juges, il se peut que vous ne croyiez pas, non plus, un avocat même cher. Auquel cas personne ne peut rien pour vous.

    Cordialement,
    Claude

  14. Mistral dit :

    Un récent sondage indique que les actifs mettent Le Pen en tête des intentions de vote.

    Cela devrait interpeller la droite.

    Combien de fois ai je écrit sur ce blog qu’il y en a marre de l’assistanat ???

    L’UMP doit être un parti populaire.

    Je rejette le vote FN qui donne des voix à Hollande mais je demande que nos préoccupations soit prises en compte.

    Courage et vérité.

    La vérité c’est de dire par exemple qu’il ne suffit pas de réclamer à corps et à cris qu’il faut construire des logements.

    Il faut aussi dire que ceux qui réclament des logements sociaux préfèrent rester chez eux à toucher les allocs plutôt que venir travailler sur nos chantiers.

    Je suggère à nos élus d’aller visiter incognito n’importe quel chantier et de compter les travailleurs français.

    Le courage c’est aussi de dire clairement qu’il y a deux millions de fonctionnaires en trop dans ce pays et que tout le monde ne peut pas être fonctionnaire.

    Que faut il pour que la droite se réveille ?

  15. Carole dit :

    Bonjour monsieur Raffarin,

    Chercher la vérité……. j’ose espérer que ce n’est pas « la vérité unique » si chère à nos politiques quelque soit le parti.

    Cordialement.

    GRECE : 2e verse : 145 milliards d’euros en plus………
    http://www.cnnexpansion.com/economia/2012/02/03/rescate-a-grecia-llegaria-a-145000-mde
    L’addition ????????

    Et le petit Portugal qui souffre ………
    http://www.cnnexpansion.com/economia/2012/02/03/portugal-rechaza-reestructurar-deuda

  16. mistral dit :

    A propos de vérité :

    http://www.atlantico.fr/decryptage/francois-hollande-guerre-argent-roi-rien-contre-restaurants-luxe-bernard-henri-levy-bhl-24-heures-actu-280459.html#comment-63097

    Je propose que nous diffusions tous sur les commentaires cette information qui est censuré par les médias officiels aux ordres des socialistes.

    Les français doivent connaitre la vérité sur hollande

  17. VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre, Bonne Soirée à La Rochelle !
    Bonsoir à Vous Tous et Toute (s) Chers Amis et Amie (s) du Carnet !

    Bonsoir Jacques !
    Et Merci pour votre billet du 1er Février à 6 h 41, en réponse à Bernard !

    Merci et je me permets, si vous le voulez bien de le contre-signer car je souhaite
    reprendre en totalité, à mon compte, les termes de celui-ci !

    Oui, Notre Premier Ministre Jean-Pierre RAFFARIN en Août 2003 a fait preuve d’un
    grand courage lors de cette catastrophe caniculaire !

    Mais en quoi aurait-il été responsable et aurait-il dû comme l’aurait souhaité Bernard,
    démissionner ? D’une canicule hors normes qui nous est tombée sur la tête au mois d’août
    alors que la France est en « VACANCES », et que
    notre Premier Ministre, son Gouvernement, les responsables de Météo France,
    n’avaient pas prévu ???? Mais quel Scandale !!!!

    Je me souviens parfaitement de cette triste période, car ma petite fille est née le 28 Juillet,
    en Région Parisienne, et nous devions être très attentifs à ce qu’elle ne se déshydrate pas,
    ainsi que son « grand frère » de moins de 3 ans !

    Mais comme, le dit Jacques, qui s’est soucié,
    qui ? De son voisin ou sa voisine (seul, seule !….) la famille, les amis, partis au soleil (sic !) profiter
    des congés d’été bien mérités !

    Non, ces pauvres personnes esseulées, ne prenant pas la peine de boire un verre d’eau !
    Mais c’est terrible, horrible ! Mais la détresse, la solitude, c’est cela : Aucune envie, Plus envie
    du minimum vital, parce que trop seul, seule !……. Même si parfois, cette solitude n’est que
    temporaire, mais pour les personnes âgées, comme pour les petits enfants, la solitude
    effectue des ravages, parfois irréversibles…..

    J’étais atterrée, l’autre soir à la télévision, où un homme jeune S D F (40 ans peut-être !) affirmer,
    alors que la température était glaciale – polaire, NE PAS SOUFFRIR DU FROID, mais de la solitude,
    et qui refusait néanmoins l’abri d’urgence pour la nuit, avec un vrai repas chaud, dans un lieu
    chauffé !…… Mais que dire, que faire devant une telle détresse, nous sommes impuissants !…….

    Pour en revenir à l’été 2003, Notre premier Ministre Jean-Pierre RAFFARIN, en vacances
    d’été, courtes, à l’annonce de la catastrophe a quitté immédiatement COMBLOUX pour prendre
    toutes les dispositions encore possibles, après un tel désastre !
    Il a assumé totalement et sans délai, son rôle, son statut,
    sans doute beaucoup plus et mieux que d’autres …….

    Mais que pouvait-il faire plus qu’il n’a fait, RIEN !

    Depuis cette funeste période nombre d’actions ont été mises en place, telles que :
    Chaines de Solidarité – numéros d’appels d’urgence – les services du C C A S mobilisés
    au niveau des Mairies, des Départements, des Régions en cas d’alertes quelque soient
    les catastrophes, mais encore hélas trop tard, pour ces pauvres hommes et femmes
    trop seuls, seules, morts, mortes, un jour d’été trop chaud, d’Août 2003 !

    Oui, Jacques, nous sommes tous responsables, mais pas coupables !

    Et Jean-Pierre RAFFARIN, NI PLUS NI MOINS QUE NOUS TOUS – TOUTES
    mais qui a dû beaucoup souffrir durant cette horrible période  !

    Bien Amicalement à Vous Cher Jacques, Chers Tous et Toute (s) !

    Bien Respectueusement et Fidèlement à Vous, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane

  18. michel fremondiere dit :

    je souris souvent en vous lisant mes chers amis,,,l »heure n »est plus a cirer les pompes,de nos irresponsables de la droite molle
    dans nos petites entreprises,on a pas le temps de tergiverser,il faut voir les problémes rapidement,et surtout les réglées,,sans état d »âmes
    qui a ruiner les Français,,,les politiciens de gauche,comme de droite dont notre ancien premier ministre
    pourtant,entourer d »experts,d »éconnomistes,de conseillés,et surtout les hauts fonctionnaires de bercy,LE PAYS EST EN FAILLITE
    emprunter,et distribuer de l »argent;;;facille, tres facille,surtout quand se n »est pas le sien
    si tout c »est gens avait diriger nos entreprises priver,,,elle serait en faillite,vu leurs incompétence a gérer le financier
    l »argent,est le nerf de la guerre,,plus tu a des dettes et des intérets,a rembourser,moins tu a des marges de manoeuvre,,
    2007,il fallait faire un audit financier,et de suite,un plan d’économie au niveau de l »état et nuls pars ailleurs,couper dans tout les budgets,réduire le niveaux de vie des ministères,privatiser des chaines de télé,exemple ,deux chaines parlementaires,ect ect
    se fut tout le contraire,,,et aucun godillots de l »UMP a oser lui dire,,,,AUCUN
    donc,vu que les dettes énormes,que le chomage et fermetures d »entreprises vont fortement augmenter,que les électeurs font une overdose lorsque tu parle de lui pour 2012,,,
    il ne faut pas qu »il y aille,sinon il va connaitre le sort de jospin
    je sais que beaucoup de gens de droite serait content,,,cela le ferait descendre sur terre,,,lui qui détiens la science infuse,le monsieur je sais tout,qui n »écoute jamais,,,les vrais compagnons,
    et bien,HOLLANDE est pres du but,,,,
    c »est triste,mais vrais,,

  19. gaulois62 dit :

    Merci Claude pour votre commentaire. Cela prouve au moins que vous avez lu mon commentaire. Je ne suis pas surpris qu’il y ait tant d’injustice en France si les citoyens renoncent à dire la vérité.Où se trouve leur courage ?
    A 74 ans, je ne sais si je me ronge le sang inutilement, mais je continue simplement ma vie comme elle a toujours été: une lutte contre l’injustice pour le bonheur de ceux qui m’entourent et qui me sont chers. Vous faites partie de mon entourage, cher Claude, car nous sommes de la même nationalité et nous appartenons au genre humain. Je me dis aussi que si c’était vous qui étiez concerné, vous réagireriez de la même façon que moi. Je ne peus croire que vous ne partagiez pas les mêmes valeurs. A 74 ans, on sait aussi que la société se reflète dans nos institutions et que ce fait il doit bien exister des juges et des fonctionnaires indélicats ou plus simplement des personnes préoccupées par d’autres problèmes au moment crucial de l’examen du dossier. Des personnes m’ont donné raison, ce qui prouve que je ne suis pas seul. Pourquoi un Préfet fait réexaminer le dossier bien que le Conseil d’Etat se soit prononcer ? Pourquoi la réponse du ministre du budget n’est pas la même lorsqu’il s’adresse au Président de la commission des finances de l’assemblée nationale ou lorsqu’il s’adresse à un ancien ministre du budget ? Entre temps, il a compris son erreur mais il n’a pas le courage de se contredire. Electorallement, cela peut nuire. Où est le courage, cher Claude, ? Approuver l’injustice, est-ce une valeur que vous partagez ? Même si je ne gagne pas, je prefère être du côté de la vérité, car je peux me regarder droit dans les yeux face à la glace. Mais rassurez-vous, cher Claude, je gagnerai .

  20. Claude dit :

    Cher Gaulois,

    Soixante quatorze ans ? Comme j’en ai soixante et onze dans quelques jours voilà confirmé que vous n’êtes pas mon ancêtre malgré ce que l’on me dit depuis des années (c’est pour sourire un peu).

    Bien sûr que je vous ai lu et je vous lis depuis votre premier message. Sinon je ne me serai pas permis de vous répondre sans savoir. Je connais donc tout ce que vous avez expliqué de ce que vous considérez comme une faute des juges. Je compatis mais je n’approuve pas.

    Vous vous trompez. Si c’étais moi qui étais concerné je n’aurai pas réagi comme vous. Je n’entreprends une démarche que s’il y a de fortes chances que je réussisse. Sinon je ne perds ni mon temps ni ma santé. Celle-ci, sur ce que vous en avez dit, était perdue d’avance. Sur ce que vous en dites, je ne peux pas savoir s’il y a dans votre dossier le détail astucieux qui aurait permis, dès votre premier courrier à l’administration, de transformer une démarche perdue d’avance en succès possible (je suis surement un des rares français qui, sur un détail astucieux, a réussi à se faire rembourser 400 euros de PREM’S par la SNCF).

    Ayant si peu que ce soit une formation juridique non nulle (j’ai une formation d’expert-comptable), jeune j’avais le réflexe de ne pas me laisser marcher sur les pieds. Très vite dans le monde des affaires j’ai compris qu’on se faisait rapidement bouffer par les chevaux blancs que nous enfourchons (des chevaux carnivores en quelques sortes).

    Très vite mes avocats m’ont fait comprendre qu’il y avait des causes gagnées d’avance que nous allions perdre et des causes perdues d’avance que nous allions gagner et que généralement nous savions pourquoi. Les juges sont des Hommes et leur culture et leur formation très typées les prédispose, sans que leur conscience professionnelles soit mise en cause, à comprendre spontanément certaines choses et pas d’autres. Si on sait qu’il y a la kyrielle des experts et des avocats qui ajoutent leur incompréhension de certains thèmes à celle des juges, vous comprenez que la justice n’est pas une science parfaite même rendue par des juges presques parfaits. Les compromis et les négociations sont faits pour éviter les frustrations réciproques.

    Que vous ayez raison ou tort. Vous perdez votre temps (sauf si c’est votre principale distraction) et vous vous « sciez le moral ». C’est pourquoi je vous conseille de trouver un moyen de tirer un trait sur votre problème d’une manière ou d’une autre. Mais ce n’est que mon conseil de samaritain qui s’occupe de ce qui en fait ne le regarde pas. Comme vous êtes public je me suis permis de donner mon point de vue. Comme vous me répondez gentiment je précise mon propos.

    Vous savez que dans la loi, il y a la loi et l’esprit de la loi. Et dans votre cas, les deux sont contre vous. La niche fiscale (car c’est une niche fiscale) en question a été votée pour lever les obstacles qui empêchait un conjoint d’accepter un travail loin de chez lui alors que son conjoint ne pouvait pas déménager ou, pour un célibataire, lorsque l’emploi était précaire (période d’essai, CDD). Un CDI n’est pas considéré comme précaire même s’il est rompu dans les 3 ans. La loi dit clairement « précaire ». Et l’esprit de la loi n’est pas de faciliter à un fils de famille de continuer à habiter chez papa et maman en faisant payer les déplacements à la communauté. Sinon, il y a des centaines de milliers de jeunes gens qui partent habiter loin de chez leurs parents tous les ans et qui aimeraient bien que le fisc les indemnise. Et, là, je suis sûr que cela énerverai beaucoup nos amis Carole et Mistral.

    Marcher sur un fil de fer est dangereux même si on ne tombe pas. Marcher sur le trottoir n’est pas dangereux même si on constate a posteriori, qu’étant bêtement tombé on s’est tué. La dangerosité s’estime avant. C’est pareil pour un CDI qui cesse d’être précaire dès la fin de la période d’essai même s’il aboutit au même résultat qu’un CDD parce que l’entreprise aurait disparue ou aurait simplement viré le salarié.

    Un détail astucieux aurait été, par exemple, que votre fils ait demandé à l’administration, même sans l’obtenir, l’application de la « niche » au prétexte d’une présomption forte et étayée d’une rapide fermeture. Cette demande préalable aurait établi la précarité confirmée par le dépôt de bilan. Cela n’aurait pas été gagné d’avance mais un peu mieux emmanché.

    Je ne sais pas si j’explique bien les choses. Surement pas aussi bien qu’un avocat. Mais vous devriez approfondir la chose sans parti pris. Et, éventuellement consulter quelqu’un qui explique mieux que moi.

    Toutes les suppliques que vous adressez ici ou là à des gens qui n’y peuvent rien ne changeront rien sauf de vous convaincre que personne ne vous accorde la considération que vous méritez.

    A demeurant, que diriez-vous d’une République qui forcerait les juges à écouter les politiques en dehors des institutions ?

    Bien cordialement,
    Claude

  21. Mamet Robert dit :

    Cher monsieur,
    A l’aube de mes 90 ans, je cherche à comprendre, à vous entendre: « Je perçois le monde de cette manière aujourd’hui : dès que je saisis une vérité, je découvre que la vérité contraire existe sur le plan culturel, économique, politique. la pensée chinoise est moderne, elle peut nous aider à sortir de certaines ambiguïtés dont ce goût systématique pour l’absolu… », déclariez-vous dans le Monde des Religions de juillet-août 2011 ; c’est un peu ce que pensent Edgar Morin, Michel Serres, et combien d’autres !

    « C’est pourquoi, je reviendrai, sans polémique, sur les 5 questions qui me paraissent prioritaires :
    1 – L’emploi en France ?
    2 – Le financement de notre modèle social et environnemental ?
    3 – L’éducation ?
    4 – La dette?
    5 – L’ Europe et l’équilibre du monde ? », déclariez-vous à Michel Field.

    Nous ne voyons pas les mêmes priorités.
    « Remettons la politique à sa juste place !!!  »
    La politique serait-elle un art impossible ?
    Cordialement,
    Robert

  22. michel fremondiere dit :

    l »emploie;;un désastre
    le financement;;du social;;137 milliards de dettes
    l »éducation,un désastre ;le Mammouth a toujours été gagner dur les politiciens
    la dettes;1720 milliards ;plus les 180 milliards en 2012;;résultat 1900 1900 milliards et les intérets;PREMIER budget du pays
    on peut remercier ;les politiciens de TOUT bords pour leurs incompétences a gérer financièrement notre pays
    triste;mais vrais

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

janvier 2012
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Syndiquer ce Blog