Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

17 commentaires

  1. Aurelien dit :

    Bonjour,

    Et la faiblesse numéro 1 de Sarkozy d’après vous?

  2. Jean-Pierre BRENAS dit :

    Je vous ai rencontré à la Mairie de Chatel-Guyon, vous aimez gens, et ça se voit.
    Merci d’avoir pris le temps.
    Bon courage pour la suite de votre périple!

  3. VIGOUREL CLAUDE dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    Je vous demande de faire comprendre à de nouveaux candidats de se rapprocher du monde de la ruralité.
    Il ne faut pas s’étonner si nous perdons des voix. Voici 9 mois que j’ai rejoint la Gironde et j’observe pas de soutient dans le monde vinticole, j’éspére que votre venu donnera à certain de réfléchir.
    Le monde agricole va pas trop bien.
    Merci cher Jean Pierre RAFFARIN maître de la sagesse.

  4. Paquet cadeau...! dit :

    [...] Pas d’article sur Pâques…?! Je suis déçu,déçu,déçu…!

  5. Saint Paul...! dit :

    [...] Quand je suis faible,c’est alors que je suis puissant…!

    PS La faiblesse de Nicolas Sarkozy,c’est qu’il est trop fort,c’est le meilleur.

  6. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Ce qui ressort des sondages, c’est que les personnalités de Droite sont majoritaires si l’on fait une simple lecture des rapports…

    C’est donc les divisions de la Droite ou le rejet du Président qui pourrait faire gagner le candidat de l’opposition…

    Il est donc important, comme vous le faites Monsieur le Premier Ministre, de courir la campagne afin de permettre aux électeurs de mieux comprendre les choix du devenir.

    Nous devons rappeler aux électeurs que « la gauche caviar » existe bien et que ses choix ne sont pas souvent partages avec le peuple.
    Rappelez-vous la reforme des retraites, Jospin a attendu des années, il a joue « en touche » toutes les années pendant lesquelles il dirigeait le gouvernement…

    La Gauche d’aujourd’hui, c’est le laxisme qui risque de revenir avec la certitude d’avoir a la barre une main molle, des mots floues en réponse aux questions du peuple…

    Le choix de la Gauche d’aujourd’hui, c’est la certitude d’un retour en arrière, un retour dans le passe, du chômage, des aides, des fins de droits et plus rien…

    Les électeurs doivent choisir leur candidat en pleine conscience, ce n’est pas les sondages qui décident pour eux…

    L’avenir de la France, l’avenir pour leur famille, pour leurs enfants, doit passer par un choix de conscience, un choix responsable, un choix éclairé…

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération,

    jany

  7. Farcouli yves dit :

    Je suis toujours avec vous et sarko…c’est la chance de la France…quelle catastrophe si Hollande serait élu…avec les communistes…car ils sont là….Hollande serait obligé d’accepter leur politique…nos compatriotes doivent le savoir…alors il faut voter pour Sarko….merci

  8. DamienF dit :

    La planète brûle et les candidats regardent ailleurs…
    C’est un agriculteur pas spécialement partisan des verts qui parle !
    J’ai honte d’imaginer dans quel état nous allons transmettre à nos enfants notre planète Terre.
    Nous allons inévitablement vers un dérèglement climatique et vers une déstabilisation géopolitique mondiale. La cause de tous nos maux à souvent pour origine les énergies fossiles.

    Mais forcement, aborder ces sujets n’est pas très vendeur…

  9. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Les voix du « bon sens » (une seule par électeur) suffiront-elles ? Beaucoup de gens ont souffert et souffrent encore, notamment chez les jeunes et les beaucoup plus âgés, et pas toujours ceux que l’on croit. Les plus sages ont exprimé à diverses occasions tout leur désarroi sans être entendus. Nombreux sont inquiets et poussent leur dernier cri, c’est encore le cas dans certains commentaires, mais ne perçoivent aucune perspective quand à l’avenir.

    Drôle de campagne qui ne passionne véritablement que les seuls militants des divers partis où le seul but recherché est de faire partie de la sélection à l’issue du premier tour pour en arriver à un face à face entre un projet désuet et le maintien d’une politique qui est loin de faire l’unanimité.

    L’entre deux tours, 15 jours c’est peu, sera-t-il suffisant pour aborder les véritables préoccupations des français. Attention aux promesses que l’on ne pourrait pas tenir ! L’abstention pourrait être au rendez-vous…

    Amitié

    Jacques

  10. ALOISIO Nadine dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    j’étais à Saint-Benoït la semaine dernière, pas au meeting que vous avez tenu le soir, mais au vernissage d’un artiste peintre de talent.
    Je ne m’attendais pas en y allant à me trouver face à vous et à Monsieur Copé.
    Je vous avouerai que je ne suis pas du même bord politique que vous, mais votre présence à cet évènement culturel aurais pu me permettre de rencontrer des hommes sensibles, cultivés ou pour le moins respectueux du travail d’un artiste magnifique. Mais il n’en a rien été, vous avez, avec une suffisance révoltante récupéré ce vernissage pour détourner ce temps et cet espace qui appartenait à Monsieur Ruhaut, pour faire un « tour de chauffe » avant votre meeting, sans même un regard pour ses oeuvres.
    Le procédé est grossier, choquant et en dit long sur le mépris que vous portez aux hommes et femmes de notre pays.
    Vous faites campagne pour le sois-disant  » Candidat du peuple » mais vos actes parlent pour vous, bien plus que vos discours.
    Au vu de vos nombreuses responsabilités politiques à l’un et à l’autre le « peuple » dont je suis aurais pu s’attendre à une hauteur de vue, à un certain raffinement ou du moins à des qualités humaines dont vous êtes apparemment dépourvus;
    Je n’ai vu jeudi dernier que deux personnages imbus de leurs personnes, irrespectueux des êtres qui les entourent.
    Non Monsieur, dans ce monde, la fin ne justifie pas les moyens et votre attitude ne peut que desservir votre cause, on ne piétine pas impunément les hommes et encore moins des artistes comme Monsieur Ruhaut que ses les qualités artistiques et humaines placent bien au dessus de votre médiocrité.

  11. jany dit :

    LA POCHETTE SURPRISE.

    Faut-il prendre les sondages a la lettre sans prendre un peu de recul ?

    Les médias nous présentent de nombreux sondages sur des « échantillons représentatifs des électeurs »
    Souvent ceux-ci montrent 1000, 1500 personnes questionnées, étudiées, puis recomposées, pour enfin traduire une image du choix de chacun.

    L’élection présidentielle de 2012 pourrait démontrer que ces pratiques peuvent avoir des limites, surtout quand les électeurs choisissent plus le refus d’un candidat que la pleine acceptation de l’autre…

    C’est le cas de la pochette surprise, l’enfant veut prendre la pochette rose, mais au dernier moment revient sur son choix en prenant la jaune, celle qu’il a l’habitude de prendre.

    Quel serait l’étonnement général si c’est Nicolas Sarkozy qui gagne, contrairement au choix des médias ?

    Je pense que le Président Nicolas Sarkozy devrait réfléchir a cette éventualité en sachant qu’il devra rassembler les français sur une grande politique humaniste de progrès, pour que la confiance puisse s’installer.

    Bien cordialement,

    jany

  12. Claude dit :

    Cher DamienF,

    Qu’appelez vous dérèglement climatique ? Depuis que la terre existe il n’y a jamais eu un jour, absolument le même climat que la veille pas plus que le lendemain. Depuis que la terre existe il y a eu environ 1700 milliard de journées dont le climat à la surface de la terre a été différent de celui de la veille (sauf le premier jour ça va de soi). Quand le temps était le même ici il était différent ailleurs (et, chaque jour depuis la nuit des temps, a chaque endroit, il a 60% de chances d’être différent de celui de la veille). Alors vous aurez du mal a me dire quel est le climat bien réglé.

    Et même, si par hypothèse il y avait une règle qui définisse le climat de chaque époque, oubliez l’idée que l’on puisse durablement le réguler comme vous régulez votre chaudière. Quoi que vous fassiez vous ne pouvez rien pour changer quoi que ce soit à l’échelle planétaire. Le problème n’est pas à taille humaine. Avant que vous réussissiez à empêcher les océans qui se réchauffent de rejeter leur CO2 dans l’atmosphère et vice versa, il passera pas mal d’eau polluée sous nos ponts.

    Il y a des tas de gens comme Jacques Chirac que vous singez qui ont poussé une gueulante spectaculaire et inutile. C’était une des seules façons qu’il avait de passer à la postérité universelle, il l’a saisie, mais ça ne changera rien pour rien ni personne pour la simple raison que ça ne sert à rien de dire que le temps change alors qu’il change relativement moins maintenant que par le passé.

    Cependant, puisque nous avons enfin, ici, un agriculteur qui s’intéresse officiellement à l’environnement, j’en profite pour vous dire que l’agriculture pourrait, avec peu d’efforts, à la fois subvenir aux besoins alimentaires de la planète en produisant intelligemment de la nourriture plutôt que du carburant (beaucoup ont encore faim et soif), et préserver tant soit faire se peut, la qualité de notre sous-sol, de nos nappes phréatiques, de nos rivières et de nos mers et océans. Leur pollution est à taille humaine mais bientôt irréversible. Donc leur moindre pollution est aussi à taille humaine. Bien sûr, les agriculteurs ne sont pas les seuls à devoir moins saloper notre environnement. Il y a notamment, par exemple, nos services techniques qui, chaque hiver, balancent des milliers de tonnes de sel qui s’accumulent au fond des nappes phréatiques en remontant un peu plus haut tout les ans.

    Alors laissez Eva Joly faire de la politique de bazar. Elle en veut à tout le monde et cela ne lui passera pas. C’est en elle, ça se voit et cela lui va si bien Vous, agriculteur, qui peut beaucoup plus qu’elle, adaptez vos amendements et votre prophylaxie agricole aux réels besoins de vos productions. Appliquez les progrès de l’ingénierie agronomique qui sont immenses mais mal ou peu utilisés. Pensez que ce qui n’est pas utilisé par vos cultures parce que vous en mettez trop va dans le sol pour rien.Faites confiances aux scientifiques, chacun dans leur spécialité. Pour les OGM, n’écoutez que les agronomes, pour les équilibres de la planète n’écoutez que les chimistes et les physiciens du globe. Ils ne confondent pas causes et effets. Rationnalisez votre industrie et soyez compétitifs sans nuire à nos santés. Tout ira mieux. Et, peut-être, un jour tout ira bien.

    Bien cordialement,
    Claude

  13. jany dit :

    La citation du jour
    « On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus. »
    Napoléon Bonaparte

  14. Jean-Pierre Raffarin dit :

    @Nadine Aloisio, message reçu.
    Je me suis expliqué avec Ruhaut sur ce malentendu que je regrette sincèrement.

  15. Sylviane Valente / De Gregorio dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre, Bonjour !

    Bonjour a tous nos amis, a toutes nos amies du Carnet de J.P – R !

    Aujourd’hui, 15 Avril 2012 a 7 Jours du Premier Tour de l’Election Présidentielle :

    Nous nous retrouverons Place de la Concorde a Paris, a compter de 14 Heures !

    Pour soutenir Nicolas Sarkozy, mais surtout pour FAIRE GAGNER LA FRANCE !

    A Tout a l’heure, donc !

    Bien a Vous Chers Amis et Chères Amies du Carnet de J.P – R.

    Bien a Vous, aujourd’hui, et pour demain, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane

  16. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Certains candidats savent bien mieux capter un électorat inquiet que d’autres. La visite dans l’aire toulonnaise ce week-end de Monsieur Bayrou et de Madame Le Pen aura sans doute eu un autre impact que celle de Monsieur Fillon de fin mars où il ne fit que vendre le retour du Grand Prix de formule sur le circuit du Castellet, délaissant les principales préoccupations de nombreux varois…

    http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/en-direct-le-pen-estime-que-sarkozy-n-a-aucune-chance-d-etre-reelu-14-04-2012-1954768.php

    20 heures. Bayrou défend le budget des armées. Lors de la visite d’une frégate ultra-moderne à quai à Toulon, le candidat MoDem a rappelé que le budget de la défense nationale ne devait pas «servir de variable d’ajustement» pour réduire les déficits. «Les menaces sont de plus en plus dangereuses, il faut conserver un haut niveau de défense nationale», a estimé François Bayrou qui propose plus généralement «l’augmentation zéro des budgets de manière à pourvoir effacer les déficits possibles et alléger la dette le plus vite possible»

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/04/14/97001-20120414FILWWW00423-bayrou-defend-le-budget-des-armees.php

    ——–

    18h40. Le Pen condamne la fermeture de la maternité de La Seyne-sur-Mer. Devant l’établissement, la candidate du Front national à l’Elysée a promis, si elle était élue, de revenir sur cette décision «absurde», car «cette maternité est la seule pour un bassin de population de 200.000 habitants» et «permettait chaque année 1.500 naissances». «Je ne veux pas qu’il y ait d’un côté Paris, les grandes mégalopoles, bien dotées en soins, et de l’autre le désert médical français», a résumé Marine Le Pen, en fustigeant l’UMP et le PS «partisans des directives européennes de libéralisation du service public».

    http://www.golfedesainttropez.maville.com/actu/actudet_-Marine-Le-Pen-condamne-la-fermeture-de-la-maternite-de-La-Seyne-sur-Mer_fil-2137640_actu.Htm

    Amitié

    Jacques

  17. DamienF dit :

    A Claude :

    Mieux qu’un long discours, je vous conseille d’ouvrir les yeux avec ce documentaire :
    La Fin du Pétrole, cruel sera le réveil
    http://www.dailymotion.com/video/xejk7n_1-la-fin-du-petrole-cruel-sera-le_tech?start=505#from=embediframe

    Cordialement
    Damien

Laisser un commentaire