Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

80 commentaires

  1. crete dit :

    moi aussi, nous remercions NICOLAS SARKOZY, pour tout ce qu’il a fait pour notre FRANCE..
    Maurice et Bernadette Crété.

  2. Frédéric-Michel Chevalier dit :

    Monsieur le Premier ministre,
    Je partage totalement les mots et les sentiments de votre billet.
    Cette élection était gagnable… Au fil de la soirée, les résultats qui se resserrent le prouvent.
    Nicolas Sarkozy a été un président courageux, vrai et très engagé. Son style de présidence était moderne. Je ne comprends pas que les Français se mobilisent autant dans le débat et dans les urnes au moment de la présidentielle, puis qu’ils veuillent ensuite un monarque éloigné de la conduite quotidienne des affaires du pays. Je ne comprends pas leur goût pour une présidence hypocrite et déresponsabilisée qui épargne le chef de l’Etat, en cas d’erreurs, en le protégeant par un « Premier ministre bouclier » qui sert de fusible quand tout va mal.

    Nous avons perdu l’élection en fait depuis longtemps. Depuis que nous avons perdu la bataille des symboles. La magnifique campagne de Nicolas Sarkozy a renversé une partie de cette tendance, mais il aurait fallu livrer cette bataille des valeurs beaucoup plus tôt, tout au long du quinquennat. Nous n’aurions jamais du laisser passer les attaques injustes ou caricaturales dont le président de la République a été victime.

    Ce soir, j’éprouve un sentiment d’amertume car, paradoxalement, ce que l’on pourrait reprocher à Nicolas Sarkozy, c’est d’avoir protégé les Français au péril de l’équilibre budgétaire de la France. On ne l’a pas suffisamment expliqué, on ne l’a pas suffisamment démontré. On n’a pas su trouver les mots qui touchent les Français, dans un monde où la communication se joue sur le mode de l’émotion et non plus de la raison.

    Nicolas Sarkozy est probablement le président de la République qui a le plus tenu ses promesses électorales. Celle qui a le plus marqué les Français était le fameux « travailler plus pour gagner plus ». C’est aussi celle sur laquelle on a le plus été attaqués par des opposants qui ont voulu faire croire que cette promesse n’avait pas été tenue. Pourtant, avec l’exonération des heures supplémentaires et avec le statut d’auto-entrepreneur, chaque Français a eu la possibilité, pour la première fois, de gagner plus s’il voulait travailler plus. Mais on a laissé Hervé Novelli, ministre des PME et le lobby pro-création d’entreprise détourner l’objet du statut d’auto-entrepreneur. Toute la communication a été centrée sur une nouvelle forme d’entrepreneuriat, au point de faire oublier l’objectif premier de cette mesure. En remettant en cause ces 2 mesures, le nouveau Président de la République, par dogmatisme, va encore plus appauvrir les classes moyennes et les plus faibles qui gagnent un peu plus que le SMIC.

    On s’est laissé discréditer par les attaques contre Jean Sarkozy, alors que ce soir Thomas Hollande est propulsé en guest star sur France 2, sans qu’aucun journaliste ne parle de népotisme, de « fils de… »

    On a laissé se propager les attaques sur les relations de Nicolas Sarkozy avec les puissances de l’argent. Ses vacances sur le yacht de Bolloré et le Fouquet’s sont restés comme des boulets accrochés à ses chevilles, sans qu’on rappelle la gauche caviar, ni les relations du PS avec de grands patrons de gauche. On a raté la révolution culturelle qui consistait à faire tomber le tabou de l’argent et de l’enrichissement, sans quoi il ne sera pas possible de remettre le pays sur la voie de la croissance. Pourtant, qui mieux que Nicolas Sarkozy pouvait porter haut et fort l’ambition de réduire les inégalités par l’enrichissement des plus faibles et non par l’extension d’un système coûteux de redistribution où seule une faible partie de l’argent pris dans la poche des riches arrive dans la poche des plus démunis.

    Il nous faut maintenant nous mobiliser pour les Législatives. Le désir de sauver les meubles ne doit pas prévaloir sur l’opportunité de profiter de la dynamique de la campagne de Nicolas Sarkozy porter un programme ambitieux et clair visant à construire un nouveau modèle de société. Une cohabitation est peu probable et, finalement peu souhaitable. Inutile d’être frileux. Adoptons un discours décomplexé et posons à cette occasion un acte fondateur pour l’avenir.

    Respectueusement,

    Frédéric-Michel Chevalier
    Conseiller Municipal de Puteaux (92800)

  3. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    Les électeurs ont choisit en votant sur la forme, le fond on verra plus tard…
    Plus un rejet qu’une adhésion a une nouvelle politique…
    François Hollande devra donc trouver une ligne de conduite…

    Jusqu’au bout, nous avons fait semblant de croire qu’il restait des possibles…
    Les électeurs ont eu un sentiment différent…
    Respectons le choix de la démocratie et attendons les premiers signes…

    Bonne continuation a tous, le chemin ne s’est pas ferme pour cela…

    Bien cordialement,

    jany

  4. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    «Sarkozy sanctionné pour
    son style, pas sa politique»

    Mots clés : Présidentielle, Nicolas Sarkozy, François Hollande
    Par Yves Thréard, Sylvain Chatelain Mis à jour le 06/05/2012 à 21:52

    VIDÉO – Pour le directeur adjoint de la rédaction du Figaro, Yves Thréard, la victoire de François Hollande à la présidentielle ne signifie pas pour autant une sanction des réformes entreprises par Nicolas Sarkozy.

  5. Dominique M dit :

    Bonsoir Monsieur le Pemier Ministre,
    Bonsoir à tous,
    Ce soir, j’ai honte.
    Les Français ont choisi la médiocrité à l’effort.
    Les Français ont choisi la dérision à l’engagement.
    M. Hollande a joué complaisamment sa partition et il a gagné.
    Cette victoire, il en aura vite le goût amer, car les problèmes sont devant et ce n’est pas Nicolas Sarkozy qui les a créés.
    Nous allons voir comment un président normal va affronter des problèmes nationaux et mondiaux qui sont tout sauf normaux.
    Le match n’est pas fini mais ce soir: Hollande:1, France=o.
    DM

  6. Ernest Gransagne dit :

    Nous l’avions dit.
    Nous avions alerté.
    Nous le redoutions…

    C’est fait.

    Nous sommes désormais dans l’opposition.
    Nous devons lever le menton et avoir le regard fier.

    Ce qui vient d’être accompli par Nicolas Sarkozy va se voir très vite : nous allons pouvoir constater deux choses; le changement de ton des médias qui ne vont plus avoir de désinformation systématique à dispenser et aussi le début de l’immense déception des militants de gauche qui à partir d’aujourd’hui vont être un peu plus déçus chaque jour.

    Une militante du PS m’a dit ce soir :  » Plus je te connais, plus je t’apprécie » Ce qui veut donc dire que tous ne sont pas sectaires et bornés.

    Il va falloir observer maintenant comment FH va appuyer sur le tube de vaseline, pour convaincre les siens que ses promesses ne pourront pas être tenues.

    Il va y avoir aussi les marchés, les banques, les syndicats, les…… et puis les……

    Ne lâchons rien. Il n’a pas le monopole de la vérité. Il devra compter avec les 48 % qui ne sont pas avec lui.

    Maintenant c’est à nous de montrer les dents.

    Et 52 % , ce n’est pas un raz-de-marée.

    Notre France tricolore est bafouée, mais il en reste 48 % QUI NE SE LAISSERONT PAS MARCHER DESSUS.

    Bayrou est passé en même temps ce soir dans le camp des traîtres.

    Un traître reste un traître, c’est son choix, traitons le comme tel, c’est son problème.

    Menton haut nous avons, fiers nous restons.

    Ernest

  7. JM dit :

    A mes yeux, Monsieur Patrick Devedjian a raison :
    Le président (UMP) du Conseil général des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian a déclaré dimanche à Nanterre (Hauts-de-Seine) ne pas être sûr que les « clins d’oeil » aux électeurs du Front national aient servi au candidat de l’UMP et président sortant Nicolas Sarkozy. « Pour ma part, je ne suis pas convaincu, pas sûr que les clins d’oeil ou appels aux électeurs du FN aient été de nature à nous servir », a déclaré M. Devedjian. « Nicolas Sarkozy a été élu en 2007 avec comme pierre d’achoppement ‘Je suis un petit Français de sang mêlé.’ Cela correspond à la vérité sociale de notre pays. Et beaucoup de Français se sont reconnus dans cet aspect mondialisé (qu’avait pris) notre pays », a-t-il ajouté.

  8. Nicolas dit :

    Bonsoir, monsieur le 1er ministre, je suis trés déçu de cette élection. Quelle ingratitude envers NIcolas Sarkozy!
    Marié à une chinoise, nous sommes trés attentif aux relations entre la France et nos amis chinois.
    Je compte sur votre bienveillance et votre influence pour ne pas laisser les socialistes faire n’ importe quoi. Les socialistes m’inquiètent dans ce domaine comme dans d’autres…
    Ma femme Yulin exporte du vin Français vers la Chine. Elle vous avez interpellez lors de l’incident du passage de la flamme olympique à Paris. Elle est ex journaliste en Chine et diplomée d’un Dess Media et communication économique à l université d’ Aix en Provence
    Bien à vous
    Wang Yulin et Roggero Nicolas
    Elle

  9. jany dit :

    Ne vous trompez pas, c’est 1981 qui est revenu…
    Les promesses, les français pourront attendre…laissons ce petit monde rêver le temps d’un semblant de victoire…

    François Hollande parle de « justice et de jeunesse »
    Nous allons voir revenir le « jeunisme »

    Comme avant, trente ans en arrière, les mêmes cliches…

    François Hollande a cent jours pour nous montrer que nous nous trompons…

    Bien cordialement,

    jany

  10. jany dit :

    François Hollande dit
    «Je suis le président de la jeunesse de France»

    Est-il le président des autres ?

  11. claude simonnet dit :

    TC JPR,
    Je partage les sentiments et analyse de votre billet.
    Toutefois, je ne sais pas jusqu’à quelle différence en pourentage, une élection est gagnable.

    Je suis persuadé que le Sénat perdu, le pays irait jusqu’au bout du changement et avec, dans la lancée, le changement de majorité aux législatives. Ceci reste à venir et je souhaite me tromper.
    Mais, et ce sera historique, la gauche, faut-il l’appeler ainsi aura toutes les cartes en main. C’est un avantage et aussi une importante responsabilité. Pas même les syndicats en contre-pouvoir. Du moins dans la théorie. Il faudra aux prochains responsables assumer les modifications qu’elle a prévu. Globalement les données ne vont pas changer. Et les solutions proposées ne sont pas réellement opposées. Seul le « papier d’emballage » est un peu différent. La note reste lourde.
    Sauf à changer radicalement de politique et basculer dans un espace révolutionnaire mais dévastateur, nous serons dans 5 ans avec les mêmes problèmes, en ayant consenti les mêmes efforts, voire davantage.
    Nicolas Sarkozy a fait preuve de grand courage et mérite le respect.
    Bien à vous.

  12. Blanc Cassis dit :

    Bravo pour le discours de Nicolas Sarkozy et la tenue républicaine des élus de l’UMP sur les plateaux télé hier soir.
    Après avoir été le Ponce Pilate du PS, FS sera t-il le Judas de la Gauche ?
    Devant le nombre de drapeaux étrangers agités à la Bastille, Hollande a salué la diversité et l’unité. J’espère qu’il réussira l’intégration de ces populations dont certains, dans les interviews, s’exprimaient dans un français plus qu’approximatif. S’il doit réussir le désendettement de la France, relancer la croissance, il devra remettre en marche le Mammouth pour réduire l’échec scolaire et intégrer ces jeunes adultes. Hollande doit devenir Hercule. Quels travaux en perspective avec les Verts et Mélenchon à ses basques. Heureusement, Bayrou sauvera la France en mettant de l’huile dans les rouages de la République avec Marine en embuscade.
    Il nous faut donc nous mobiliser pour les législatives de Juin. N’oublions pas que plus de 2000 000 de Français ont voté blanc ce second tour et nous nous devons de les accueillir pour gagner.
    Oui à l’UMP uni avec sa diversité de pensées pour réussir une nouvelle démocratie de droite responsable.

  13. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Je partage tout à fait votre réflexion, et effectivement cette élection était gagnable.

    Cependant, nous ne devons pas baisser les bras, se profile déjà le troisième tour où il faudra que nous soyons unis plus que jamais.

    Amitié

    Jacques

  14. michel43 dit :

    VOILA;c »est fait et vous le saviez depuis 2010 ?
    nous,la droite molle,NOUS le savions depuis 2007 et OUI
    MOI? contrairement a vous;je n »ai pas la langue de bois;
    et toute ma vie a mon partie;ou nous étions pres du millions de compagnons ;rue de LILLE avec TOUBON
    il n »était pas fait pour étre président,trop autoritaire,prêt a tout pour réussir;souvenez vous quand;il était le responsable de nos jeunes RPR
    première erreurs;nominations des traites de gauche au gouvernement;puis les 35H;fallait les supprimer,il a monter une usine a gaz;ou notre expert comptable se prenait la téte,
    M FILLON déclarais;je dirige un pays en faillite,et lui;;déclenche des interventions militaires a crédit;;des millions de chomeurs;AUCUN;logement;et accorde la nationalité a 800 000 familles;et il peut remercier certains ministres pour les scandales,,les jets priver,
    mais le pire M BACHELOT;;une incompétente notoire;qui a TOUT fait pour que ses électeurs vote contre lui;pour ;les responsables du priver;l »interdiction de fumer;était une idiotie;
    POURQUOI? plus de 6000 fermetures ,12 000 personne sans travail,voir son fond de commerce perdre la moitié de sa valeurs et le pire;augmentation du trafics et les gens on continuer a fumer;
    il fallait laisser les clients choisir;puis imposer des extracteurs d »air;et je pense au H1N1 et ses 30 millions de masques,,
    DEVEDJAN a tort;;il veut régler ses comptes avec les sois disant amis de SARKOZY qui on tout fait pour l »éliminer;;
    la NOUVELLE droite va nous faire mal,c »est fait,
    POURQUOI? elle s »est renouveler;des jeunes cadres,qui colle au terrain,,qui ose parler des VRAIS problémes de notre société;sans langue de bois,
    désormais;que cela fasse plaisir ou pas,la droite la plus béte du monde doit faire un pas vers eux;
    les élites de l »UMP sont en totale décalage avec la base ;;
    tout les sondages,le disent;la base veut un accord
    il faut donc;un vote a bulletin secret,et changer les tètes,la retraite c »est 63 ;;et beaucoup de nos jeunes attendre les places :
    reste ;JUIN et surement des triangulaires;;les socialiste vont se marrer;;et OUI
    NKM qui appelle a voter pour EUX;;la pauvre?
    c »est tout le contraire de la volonté des électeurs;;
    nous avons perdu;les responsables c »est d »abord ;la faute a SARKOZY et a certains godillots et amis qui n »on jamais oser le contredire;;et voila le résultat,
    la gauche a l’elysée;
    une page va se tourner;qui va avoir le courage de dire;la nouvelle droite nationale est incontournable, et des triangulaires serait suicidaires pour l »UMP
    triste;mais vrais

  15. Astérix&Obélix...! dit :

    [...] Ce matin,j’écoutais Jean-François Copé sur France Info qui nous disait: »Nous sommes Hollandemain de nouveaux horizons politiques »,vive la France…!

  16. emmanuel dit :

    Enfin les langues se délient pour dire les choses.
    Merci Michel 43.
    Je vais encore plus radicaliser vos propos.
    Soit la droite vire ses cadres de plus de 63ans pour :laisser la place aux jeunes de génération France par exemple.
    Soit la droite sera sous l’eau et non dans l’opposition pendant 10ans.
    La vague sera rose rouge bleu Marine pour les Législatives au premier tour. Et nous aurons effectivement des triangulaires. Et l’assemblée sera rose rouge.

    Ecouter la base, et ceux qui aiment plus leur pays que leurs intérets personnels et partisans.

    A présent il va falloir surtout payer l’addition Grecque laissé par Sarkozy.

    Et on peut parier sur des élections anticipés suite au chaos que va générer la fin de l’Euro. Fin de l’Euro qui sera l’héritage de Sarkozy.

    Pour clore cet Episode peu glorieux il faut tourner la page en jugeant Sarkozy pour toutes les casseroles en cours de traitement par des juges d’instruction.
    Si cette droite n’a pas le courage d’asxsumer cela, et bien Marine sera au pouvoir dans 5ans, et elle le vaut bien.

    Emmanuel

  17. RVR dit :

    Monsieur Raffarin
    _______________

    Je me doutais que le résultat serait en faveur de la gauche, ce qui m’étonne le plus c’est que l’écart soit aussi réduit !
    Je suis convaincu que la mise à l’écart de Bayrou, le penchant vers l’extrême droite ont favorisés ce résultat en plus de la personnalité de Nicolas Sarkozy ! A méditer !
    L’avenir, je ne le voyais pas bien avec Nicolas Sarkozy, je ne le vois pas non plus avec Hollande. Rien de bien concret pour notre balance commerciale, et le redressement du Pays ni pour l’un ni pour l’autre. C’est aussi une explication du vote des français.

  18. Mistral dit :

    Cette élection était gagnable tout simplement parce que La France n’est pas à gauche.

    Les résultats du premier et du second tour le montre. Faut il rappeler ici les deux millions de vote blanc ?

    En ce qui me concerne la rupture est consommée avec les élites et surtout avec les médias.

    On nous demande d’être républicain et de respecter la démocratie, mais Hollande est élu grâce à une campagne médiatique dégueulasse et grâce à Mme Le Pen.

    Et il faut rien dire ? Rien faire ? Laisser les socialistes, Mélenchon, la secte verte avoir tous les pouvoirs, y compris judiciaire et médiatique ?

    Laisser la gauche vider la caisse des dépôts pour payer ses fonctionnaires ?

    Je ne suis pas d’accord.

    Hollande n’a aucune légitimité à mes yeux.

  19. Mistral dit :

    Je vais plus loin.

    Il faut faire une alliance avec le FN au législative.

    Pas pour gouverner avec. Nous n’avons ni les mêmes idées, ni les mêmes valeurs.

    Mais pour permettre à ce parti d’avoir des députés ce qui est normal et surtout pour battre la gauche.

    Hollande n’a pas honte lui d’avoir un accord avec l’extrême gauche.

  20. Farcouli yves dit :

    Monsieur le Premier ministre. Aucun président de notre 5éme,n’a été critique autant et je devrais dire souvent insulté,par les médiats,par les socialos-communistes,et même par ses propres amis de la politique,exemple Baryou…était-il un ami ? je ne le pense pas!Voilà un monsieur qui à critiqué pendant sa campagne la gauche et qui,à la fin,vote pour elle..pas un mot convenable sur le travail du président sortant…qui,en partant à employé des mots justes et courageux. OUI IL FAUT RESTER UNIS;;;;MAIS LES PERSONNES DE DROITE ONT-ELLES COMPRIS ? je ne le crois pas;;et c’est cela qui à fait perdre . Il faut expliquer et encore et toujours…cela sera le travail des élus de l’opposition pour l’avenir….Le monde à changer..les enjeux sont immense..les techniques nouvelles font que les esprits ,demain , analyserons d’une autre façon la vie…Mais,l’économie aura toujours ses principes millénaires qui fait qu’un pays reste libre Bon courage monsieur le premier ministre..je suis vous avec vous…et merci de nous écouter et surtout de nous comprendre .

  21. Ernest Gransagne dit :

    1ere résolution : baisse du salaire présidentiel, « outrageusement élevé. »
    FH l’a dit, nous attendons.

    2e résolution : suppression de l’Airbus présidentiel et déplacements sur avions de ligne, les jours où Air-France ne sera pas en grève.
    FH l’a dit, nous attendons.

    3e résolution : répondre vite à la « convocation » de Merkel et d’Obama.

    On va voir l’artiste retourner sa veste comme le parfait illusionniste qu’il est.

    On attend également le « mariage »….. Non bling-bling bien sûr ! En toute simplicité ! Comme les déjeuners chez Laurent, où les dîners dans les jardins de la Maison de l’Amérique Latine du Bd St-Germain…. Rien n’est bling-bling chez ces gens là.

    C’est impossible, ils sont socialistes.

    Le contact avec le peuple !

    Sans garde du corps, sans véhicule aux vitres fumées, blindés, sans motards qui grillent les feux rouges…. POURTANT HIER SOIR POUR ALLER A LA BASTILLE rejoindre LILLY POT DE CHIEN il y en a eu des feux grillés et des excès de vitesse au dessus de 50 km/h…

    Mais c’est normal, c’est le nouveau président !

    Tout est NORMAL, on vous dit !

    Vive la République, vive la France.

    Ernest

  22. guette dit :

    ON VOUS AIME ET ON COMTE SUR VOUS POUR REVENIR DANS 5 ANS ……

  23. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre, Bonjour !

    Bonjour à Tous nos Amis, Toutes nos Amies du Carnet de J.P. – R.

    Voilà, hier, « C’était le « Grand » Soir » !

    Je veux juste saluer notre Président de la République Française :
    Nicolas SARKOZY !

    Merci, Monsieur le Président, qui avez TANT DONNÉ à LA FRANCE,
    (trop ?….)

    Nous aussi, nous vous AIMONS !…..Vous avez pu le vivre tout au long de cette Campagne,
    et encore, ce soir !…….

    Merci d’avoir SÛ SI BIEN PRESERVER LA FRANCE et ses Enfants,
    en ces temps de crises à répétition !

    Merci, mais c’est vous, dorénavant qui en payez le PRIX FORT !
    Mais votre Famille et vos Amis nombreux et sincères sauront vous PROTÉGER,
    vous démontrer leur affection (car vous êtes « UN AFFECTIF » - » UN GRAND AFFECTIF ») !

    Et, vous pouvez, être FIER, nous sommes FIERS de votre Bilan !

    Henri GUAINO a raison : votre « défaite » (?) est injuste, mais hélàs, c’est le choix des
    Français et des Françaises, qui vous regretteront, nous en sommes tous et toutes
    « persuadés – persuadées » mais espérons que nous n’en paierons pas le prix FORT !

    Bonne Chance, Monsieur le Président, pour la Suite,
    Et Surtout, Bonne Chance La FRANCE……

    Et encore, comme l’écrit si justement Ernest GRANSAGNE :

    Menton, Front et Coeur : Hauts, nous avons et aurons,
    Fiers et Fières, nous restons et NOUS RESTERONS !

    Bien à Vous Chers Amis, Chères Amies du Carnet de J.P. – R.

    Bien à Vous, Monsieur le Président, »Cher Nicolas »,
    Bien à Vous, Monsieur le Premier Ministre – HUMANISTE, et Très Cher Jean-Pierre!

    Sylviane

  24. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Vous écrivez:
    « Au nouveau Président, dont je salue la victoire, je souhaite beaucoup de sagesse. »

    Vous avez raison, souhaitons lui beaucoup de sagesse pour assumer le rôle d’un président qui travaille au bien de tous…

    Sa tache sera difficile dans une période ou l’économie en crise a besoin de confiance pour retrouver ses équilibres, a besoin de rigueur dans la gestion des comptes généraux pour relever les défis du temps…

    Sa tache sera difficile car il devra faire comprendre a ceux qui ont vote pour lui que les promesses ne seront pas toutes tenues..et en donner les raisons…

    Bien cordialement,

    jany

  25. jany dit :

    Pour les législatives…

    Il faut aller dans le sens du poil des électeurs de François Hollande,

    C’est a dire répondre a la démagogie par la démagogie…

    Demander plus de fonctionnaires, relever le smig très fortement, relever les indemnités de chômage.

    Laisser l’addition au bord du comptoir, c’est le PS qui va payer…

    Bien cordialement,

    jany

  26. Claude dit :

    Cher Jany,

    Vous dites, en généralisant : « Les électeurs ont eu un sentiment différent… »

    On a la mauvaise habitude de généraliser en parlant des électeurs comme si la moitié était le tout.

    En fait, 565.000 électeurs seulement qui, s’ils avaient été convaincus que la campagne à charge était injuste et avaient eu un sentiment différent, auraient fait l’élection de Sarkozy plutôt que celle de Hollande. Ces 565.000 là (ou d’autres) peuvent changer d’avis à la vitesse de l’éclair.

    Déjà, ce matin, dans certaines émissions, des journalistes ou des intervenants au long cours commençaient à regretter Sarkozy et sa force d’impulsion en Europe et dans le monde. Ils disaient qu’en fait c’était un type bien qu’on a fait passer pour un « sale type » et qu’il avait trainé cette image pendant 5 ans alors que le vrai Sarkozy était celui qui nous a dit au revoir et qu’il allait malheureusement bientôt manquer à la France.

    Alors, c’est vrai, pour certains amateurs de division, de critique facile, de « moi-j’savais-bien-j’vous-l’avais-bien-dit », il sera aussi facile de faire perdre les législatives que de faire perdre la présidentielle. Ce serait dommage que 565.000 personnes donnent tous les pouvoirs à cette gauche qui nous a déjà tellement déçus même si beaucoup l’ont déjà oublié.

    Il reste un mois pour enlever les œillères de certains de nos compatriotes.

    Cordialement,
    Claude

  27. Claude dit :

    Cher Blanc-cassis,

    Vous avez raison de recommander à F. Bayrou de mettre de l’huile dans les rouages (pourvu qu’il ne se trompe pas de rouages, lui qui change souvent d’avis). Jusqu’à présent, cette huile il l’a plutôt jetée sur le feu pour satisfaire sa phobie des gens qui savent qui il est.

    Je vote UDF depuis Lecanuet (et son Centre démocrate). Je ne vote plus UDF depuis 2002. J’attends qu’un autre vrai centriste de talent prenne la relève de ses prédécesseurs en espérant que lui n’aura été qu’une mauvaise parenthèse destructrice du travail de ses anciens.

    Il sera encore député, il mérite bien ça. Mais son poids restera ce qu’il est depuis toujours. Les médias lui ont donné ponctuellement une importance simplement parce qu’il servait la curée anti Sarkozy qu’ils avaient entrepris.

    Cordialement,
    Claude

  28. jany dit :

    Les revendications vont vite venir,

    Lu dans Le Figaro

    Education: les syndicats pour la rupture
    AFP Mis à jour le 07/05/2012 à 14:03 | publié le 07/05/2012 à 13:59 Réagir

    Les principaux syndicats du monde éducatif ont réclamé au président élu François Hollande une « rupture » en matière d’éducation par rapport à la politique menée par Nicolas Sarkozy, rupture qui soit en particulier perceptible dès la rentrée scolaire 2012. « Il faut maintenant une réelle rupture avec les politiques menées ces dernières années et les mesures d’austérité, qui ne sont pas les réponses pour relancer notamment l’emploi et le pouvoir d’achat », écrit dans un communiqué la FSU, première fédération syndicale du monde éducatif.

    « Convaincue que les évolutions nécessaires doivent se faire avec les personnels, la FSU souhaite que les organisations syndicales soient à nouveau reconnues comme des partenaires utiles et indispensables à la construction démocratique de notre société », a-t-elle ajouté. L’élection de M. Hollande « ouvre un espoir dans une société fragilisée », a réagi l’Unsa Education, deuxième fédération syndicale, en réclamant comme priorités à mettre en oeuvre « le respect des personnels, la reprise du dialogue et de la marche vers la justice sociale, des mesures d’urgence pour la rentrée prochaine et l’engagement pour une refondation de l’Ecole ».

    Premier syndicat des collèges et lycées, le Snes-FSU a aussi demandé une « rupture » avec la « politique économique, sociale et éducative (…) mortifère et brutale » de Nicolas Sarkozy, notamment en « combattant les inégalités sociales et territoriales », et un « plan d’urgence » pour la rentrée. Les personnels et les élèves « attendent des mesures immédiates qui rendront possibles une rentrée scolaire apaisée. Un plan d’urgence pour la rentrée 2012 doit être le premier pas d’un renouveau pour l’éducation ».

    Pour cela, le Snes « appelle dès aujourd’hui les personnels dans tous les collèges et lycées à se réunir pour définir les traductions locales de ce plan d’urgence et les faire connaître », et il en « portera l’exigence auprès du nouveau président de la République et de son futur gouvernement ».

    ********
    Les fonctionnaires ont vote pour Hollande dans leur majorité, ils vont donc revendiquer sans états d’âmes des améliorations « sociales »…
    Les marges de manœuvres du nouveau président ne sont pas infinies…

    Cela promet des automnes et des printemps mouvementes…

    Bien cordialement,

    jany

  29. Jean Michel dit :

     » Faire ce que l’on dit! et Dire (au sens d’expliquer) ce que l’on fait » C’est ce que chaque élu connait, pourquoi cela n’a pas été fait sur ces 5 années?

  30. BON dit :

    C’est un réconfort de voir votre loyauté, Monsieur RAFFARIN. Vous êtes un Grand homme généreux fidèle et courageux. Depuis la défaite d’hier j’ai très mal mais votre message de soutien m’a réconforté un peu.
    C’est une fierté pour la France de vous avoir à nos cotés.
    Très amicalement à vous
    Merci

  31. Carole dit :

    Bonjour monsieur Raffarin,
    Bonjour à tous,

    Vous craigniiez ce scénario depuis 2010 seulement ? Il me semble monsieur Raffarin que c’était dès 2008 qu’il fallait craindre ce qui s’est passé hier.
    L’affectif dites-vous, oui mais quel affectif et quelle mémorable gifle pour toute la Droite. Le résultat en soi n’est pas catastrophique et plutôt honorable. Je suis d’accord avec Zemmour, si vous aviez tendu un peu plus l’oreille et entendu les grondements, vous auriez plutôt parlé de REALITE de terrain.
    http://www.rtl.fr/video/emission/z-comme-zemmour/eric-zemmour-les-cles-de-la-defaite-de-nicolas-sarkozy-7747872187
    Je ne sais qui est ce monsieur Buisson, mais je ne pense pas qu’il soit la personne de l’échec. L’échec vient de ceux qui n’ont pas pris en considération ce qui se dit loin des marchés visités au moment des élections.

    L’erreur a été le quinquennat (trop court 5 ans).
    L’erreur a été de ne pas jouer un va-tout lors des 100 jours.
    L’erreur a été de ne pas écouter beaucoup de professeurs qui avaient voté NS en 2007 et qui attendaient autre chose que la réforme actuelle de l’école.
    L’erreur a été de faire des réformettes.
    L’erreur a été de ne pas répondre du tac au tac aux attaques de la Gauche depuis 5 ans.
    L’endettement.
    L’erreur a été de ne pas dire la vérité aux francais.
    La liste pourrait être longue.

    Aujourd’hui, on n’en est plus aux lamentations. Je ne suis nullement surprise du résultat.
    Je ne remercie pas les mous à Droite qui ont permis le spectacle de la Bastille hier soir. Que de drapeaux étrangers pour si peu, si peu de drapeaux francais.

    Un véritable gâchis, une véritable tornade va détruire la France si vous ne prenez pas en compte ce qui se passe sur le terrain. Et ce n’est pas l’affectif qui vous servira de bouclier.
    Souvenir d’un sénateur à qui je disais à l’étranger « et si le sénat bascule à Gauche ? » Oups de grands yeux pour me regarder comme si cela était impossible. Et cet autre sénateur lors d’un brunch qui n’osait même pas prononcer le nom Le Pen…….. Avec quelques amis, nous étions complétement sidérés de constater le tabou extrême………… Bref, du gâchis, rien que du gâchis.

    Oui, NS a été courageux de supporter le lynchage permanent sur sa personne et le harcélement quotidien des médias. Qu’il se retire avec sa petite famille. Il n’aura plus à subir toutes ces guerres de chapelles à Droite, et qu’il savoure bien sa nouvelle vie. Il a tout donné, que Dios le garde !

    Législatives : j’espère que vous allez tous nous épargner vos rivalités et surtout qu’aucun d’entre vous ne donnera consigne de vote à Gauche (souvenir d’NKM). Le peuple est remonté et là je crois que vous aurez encore plus de désagréments. La prudence s’impose.

    Cordialement.

    NB . Arrêtez tous avec Le Pen, et regardez le désastre commis par Bayrou.
    Quant à Borloo et son #on aurait dû faire plus de social# on croit rêver. La France meure de trop de social.
    Autre chose, cette élection est l’élection d’un Président élu par défaut. La haine de NS a été la plus forte. Et malgré le danger du futur, personne n’avait pensé à l’inconscience de 51% d’électeurs qui ont préféré le rêve à la réalité.

  32. emmanuel dit :

    Pour une fois et c’est une premiére j’approuve à 200%.
    L’erreur pour résumer a été de choisir Sarkozy…
    Et je cosntateque la machine à perdre les Législatives est déjà en marche.
    E l’état le seul point positif est d’avoir viré Sarkozy.
    Pour inverser la pente de la chute finale: c’est trop tard.
    Maintenant attendons d’être au fond du trou.

    Mais pour l’instant le soleil brille. C’est bientot l’Eté. Les oiseaux chantent.

    Septembre me semble une bonne date pour être brutalement rappelé par la vision moins poétique de nos créanciers.

    Je n’ai pas entendu un seul mot courageux pour dire enfin les choses sur Sarkozy, sa suffisance, son décalage permanant, et l’incompétence de ses Conseillers.

    Le courage, le courage…

  33. emmanuel dit :

    Pour une fois et c’est une premiére j’approuve à 200% les porpos de Carole.
    L’erreur pour résumer a été de choisir Sarkozy…
    Et je cosntateque la machine à perdre les Législatives est déjà en marche.
    E l’état le seul point positif est d’avoir viré Sarkozy.
    Pour inverser la pente de la chute finale: c’est trop tard.
    Maintenant attendons d’être au fond du trou.

    Mais pour l’instant le soleil brille. C’est bientot l’Eté. Les oiseaux chantent.

    Septembre me semble une bonne date pour être brutalement rappelé par la vision moins poétique de nos créanciers.

    Je n’ai pas entendu un seul mot courageux pour dire enfin les choses sur Sarkozy, sa suffisance, son décalage permanant, et l’incompétence de ses Conseillers.

    Le courage, le courage…

  34. valay dit :

    bonjour monsieur RAFFARIN , en région paca nous avons voté massivement pour Nicolas SARKOZY, cette élection était gagnable ,on y a cru.Regroupons nous pour les législatives,montrons une droite unie et modèle. Soyons courageux ,l unité de la droite est notre chance ,j y crois ,nous y croyons tous ! cordialement

  35. Jacques dit :

    Bonsoir Monsieur Raffarin,

    Et bien voilà, c’est perdu.

    A cause des petites phrases, sous entendus, qui montrent la différence, la hauteur de vue de certains, leur intelligence, supérieure, leur savoir, leur « humanité », à l’endroit de certains et au détriment des siens, de nous, de ceux qui ont fait de nous ce que nous sommes.
    A cause du manque de courage et de soutien de certains, « dans l’équipe », à celui qui porte les couleurs et qui se bat pour tous, et qui se nomme l’esprit d’équipe, l’esprit de corps ? Avez-vous oublié que cela était primordial pour gagner?
    A cause de la déconnexion, TOTALE, des hommes politiques, de « la France d’en bas », selon votre formule élégante, pour ceux que vous ne voyez qu’au ras du sol, là où se trouve la poussière, dont vous ne savez ni les préoccupations ni les attentes.
    Reprenez donc contact avec la vie des citoyens, sortez de sous les ors des palais de la République, rendez-vous dans les hôpitaux, les gares, les trains, le métro, dans les super marchés, les rues des quartiers, les quartiers de toutes natures, faites vos courses, payez, allez à la sortie des écoles, dans les jardins, les mairies, sur les stades. …
    Ouvrez vos yeux, écoutez, entendez, réfléchissez et apportez les réponses attendues PAR les citoyens, pas celles qui VOUS conviennent, politiquement correctes aux yeux des politiques, mais qui ne correspondent pas aux besoins des citoyens, que VOUS REPRÉSENTEZ, n’est-ce pas?
    Représentez-vous encore le peuple ?
    Dirigez-vous encore la Nation ?
    Anticipez-vous encore les situations ?
    Prévoyez-vous encore à long terme ?
    Tant de personnel politique pour nous représenter, nous diriger, nous éclairer, et si peu de résultats !
    N’y a-t-il pas quelque chose de cassé ? D’incompréhensible ? De questionnable ?
    Arrêtez le désastre, réfléchissez, et que ceux qui ont fait leur temps rentrent chez eux, mais apportent leur sagesse et leur expérience aux jeunes les plus capables et porteurs d’avenir.
    Les français qui ont soutenu Nicolas Sarkozy, dont je fais partie et que je remercie pour ce qu’il a fait, ont souffert de ne pas avoir bénéficié de la mise en oeuvre de certains engagements politiques importants (sécurité, immigrations, fraudes, respects des valeurs, emploi, ..) souffrent aujourd’hui de voir la défaite de leur camp, et vont souffrir encore de devoir vivre sous la politique de la gauche.
    Il est grand temps d’être réaliste et pragmatique, d’écouter les français et mener la politique qu’ils attendent.
    A défaut, les politiques dont vous êtes, nous conduiront vers l’horreur, vous le savez.
    Ayez la sagesse et le courage de nous en épargner et d’épargner nos enfants.

    Vive la France!
    Cordialement.

  36. FRANCOISE dit :

    Aujourd’hui, je suis triste pour la France.
    Quelle peut être sa place dans un monde démocratique occidental?
    À force de vouloir l’équité pour tous, vous nivellerez le pays par le bas, en donnant « à chacun selon son besoin ».
    Nicolas Sarkozy a été constamment ridiculisé par des journalistes de bas (ca)niveau.
    Il a eu du courage, son mandat électoral a eu lieu en pleine crise mondiale.
    Sont désormais au pouvoir les envieux, les haineux, les profiteurs. Ceux qui se prennent pour les mousquetaires du 21 eme siècle, sauf qu’il n’y a plus de rois. Ceux qu’ils combattent désormais sont les entrepreneurs, ceux-là même qui apportent des devises à notre pays!
    Quel espoir? Hollande va gouverner la France alors qu’il n’a jamais été ministre.
    Mitterrand et Aubry n’en ont jamais voulu!
    À quand la retraite à 58 ans, les 32 heures pour faire mieux que Martine?
    Oui, je suis inquiète pour la France, oui je suis inquiète pour l’Europe. La France n’a pas beaucoup d’efforts à faire pour rejoindre la Grèce.
    Les français ont choisi leur destin, à eux de l’assumer.
    Aucun, à droite, n’aurait mieux fait que Sarkozy aux élections, mais, en même temps, je le soupçonne d’être heureux d’en finir avec des français devenus trop compliqués à gouverner car trop endoctrinés.
    Il ne reste plus beaucoup de sages ( de lucides) comme vous Monsieur Raffarin!

  37. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Carole,

    Je suis déçu et révolté !

    J’ai écouté la vidéo de Zemmour, il ne fait qu’un constat que tout le monde connait mais il n’apporte pas de solutions, et il oublie une chose, c’est l’originalité de l’UMP faite dans l’Union de divers courants. Il ne fait qu’apporter son soutien à Patrick Buisson. Il dit en autre que Nicolas Sarkozy aurait du commencer plutôt à suivre les arguments de Monsieur Buisson, voulait-il faire un FN bis avec une autre appellation, les électeurs auront vite choisi entre une copie et un original, et c’est ce qui s’est produit pour certains.

    Vous dites « je ne pense pas que Monsieur Buisson soit la personne de l’échec », il n’est pas non plus la personne de la victoire… Par contre, je partage tout à fait votre point de vue « l’échec vient de ceux qui n’ont pas pris en considération ce qui se dit loin des marchés visités au moment des élections ». N’ayons pas peur de les nommer, tous ces « godillots » qui sont restés le petit doigt sur la couture du pantalon, opinant du chef sans rien dire à chaque déclaration du Président. Ils me faisaient penser à une fameuse réplique de Jean Lefebvre à Pierre Mondy dans le film « on a retrouvé la 7ème compagnie » : « vous nagez bien chef ! ». Rares sont ceux qui se firent entendre, et de suite on les catalogua de « frondeur » ou on les traita « d’irresponsable ». Ceux-là allaient sur les marchés et pas seulement un mois avant les élections pour distribuer les tracts, et au moins faisaient remonter des informations utiles pour notre Pays et notre Président et son Gouvernement.

    Hier, dans une réponse adressée à Jean-Daniel, je disais que dans le Var (Toulon 1er port militaire français) l’UMP avait fait carton plein aux législatives de 2007 (7 sur 7), combien ont fait remonté l’information pour dire qu’il y avait un « malaise » au sein de la Défense Nationale, notamment en raison de la politique du Gouvernement qui ne faisait du budget de la Défense Nationale « une variable d’ajustement » pour réduire les déficits et que cela risquait de nuire la Majorité lors des élections : A U C U N. On ne prend jamais le personnel de la Défense Nationale en considération si ce n’est qu’en les envoya au « casse-pipe » avec peu de moyens, c’est un tort quand on sait que les militaires ont toujours votés en majorité pour la Droite Républicaine ; A l’heure des comptes, on dit que ça s’est joué à quelques voix et que l’élection était gagnable. Ne cherchez pas, les voix manquantes sont là et elles sont aussi parmi les électeurs des anciennes villes de garnison qui se meurent, qui vivaient avec et grâce à leurs militaires implantés dans leur cité, qui ont subi de plein fouet et en même temps la crise économique et la restructuration de nos Armées (fermeture de nombreux petits commerces, pertes d’emplois, etc…). Malheureusement, « un bien pensant » et bien placé, l’erreur est collective, a dit que dans la restructuration de nos Armées on ne fait pas de l’aménagement du territoire, encore une erreur qui se paie cash !

    On cherche les erreurs commises, celles-là sont de taille !

    Bien amicalement

    Jacques

  38. Ernest Gransagne dit :

    SOIR DU 6 MAI / LA BASTILLE – Pourquoi les médias ne parlent jamais du transfert de Hollande entre Tulle-Brive-Le Bourget-La Bastille ?
    Le FALCON 900 B, privé, immatriculé F-GXRM, a coùté 30 000 € pour 450km.

    Juste élu, déjà dans le contraire de ce qu’il combat !

    Il était si urgent d’aller à la Bastille pour y dire ce qu’il a dit ?
    C’est à dire que des banalités de président d’association de canton, le jour du banquet annuel ?

    Un bonus quand même pour la cocue : une bise remarquée (Ségolène en était toute retournée) et une minute après, le baiser plus chaud de l’angevine (de poitrine) au coin des lèvres…

    La « Favorite » et la « délaissée » du harem étaient dans la mission de soutien au Sultan.

    Le Sultan était heureux : il gigotait comme un nouveau né qui veut son biberon.

    Il a même « mimé » le chant de La Marseillaise devant des drapeaux qui étaient loin d’être tricolores.

    On va rigoler !

    Ernest

  39. Ernest Gransagne dit :

    « Steh schnell auf Fran’zois » !

    - »Aber ja doch, natürlish frau Angela » !

    Message arrivé de Berlin : « Dégrouille toi François, je t’attends ».

    - « Oui,,oui, Madame Angela, j’arrive tout de suite » !

  40. Ernest Gransagne dit :

    Attention ce n’est pas la définition du PS !

    7 mn de bonheur !

    http://www.youtube.com/embed/p5_JikG9oI4

    Vous ne trouvez pas qu’il y a une certaine ressemblance avec la France d’aujourd’hui ?

    Ernest

  41. Mistral dit :

    Carole vous avez raison.

    Comment oser nous demander de voter socialiste ?

    Il serait temps qu’ils se réveillent !!!

  42. Claude dit :

    Cher Jacques,

    Pour une fois de plus, je vous donne raison. Vous dites :  » A l’heure des comptes, on dit que ça s’est joué à quelques voix et que l’élection était gagnable. Ne cherchez pas, les voix manquantes sont là et elles sont aussi parmi les électeurs des anciennes villes de garnison qui se meurent, qui vivaient avec et grâce à leurs militaires implantés dans leur cité,… ».

    En effet ce sont ceux, de droite, qui se nourrissaient eux aussi de la dette accumulée qui ont fait perdre Nicolas Sarkozy. Et ce sont ceux qui espèrent de la dette à venir qui ont élu F. Hollande.

    Les militaires sont comme tous les autres. Ils sont pour les économies que font les autres.

    Où est le temps où le patriotisme ne consistait pas à ne demander qu’aux autres des sacrifices pour notre pays ?

    Si, avec l’armée et les habitants des garnisons fermées, vous avez mal voté par vengeance contre les restrictions de crédit, alors, bon prochain quinquennat pour vous et l’armée.

    Pour ma part, quand je prends le bon, je prends aussi le moins bon qui va avec.

    Et l’histoire rendra à Nicolas Sarkozy, le temps venu, ce que nous lui devons et je vous fais le pari que les « pauv’con », les « Karcher » et tous les mots un peu forts de Sarkozy seront mis au passif de ceux qui les ont utilisés pour noircir le bilan d’un président qui a abattu le travail de 2 quinquennats ordinaires en un seul au milieu de la tourmente planétaire. Espérons, pour nous tous, que le prochain ne nous fasse pas reculer de 3 quinquennats. Sinon, ceux qui ont voté contre un homme plutôt que pour une politique en porteront la responsabilité.

    Cordialement,
    Claude

  43. Mistral dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=s3SGu42r-KA&feature=youtu.be

    Il faut que l’UMP rappelle matin midi et soir que Hollande a qualifié les gens à la bastille de « peuple de France ».

    La vidéo est effarante.

    Alors que les dirigeants de l’UMP se bouge et se batte pôur els législative.

    Ca

  44. Mistral dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=s3SGu42r-KA&feature=youtu.be

    Il faut que l’UMP rappelle matin midi et soir que Hollande a qualifié les gens à la bastille de « peuple de France ».

    La vidéo est effarante.

    Alors que les dirigeants de l’UMP se bouge et se batte pour les législatives

    Ca commence à bien faire !!!

  45. Patrick Bracker dit :

    Mon Cher Jean Pierre,

    merci de vos messages, oui tout cela était hautement prévisible, trop d’erreurs malgré le positif… notament à l’internationa mais aussi pour quelques unes à l’intérieur…

    Je vous avais pourtant bien pressenti pour faire le lien entre les uns et les autres…

    Maintenant , dans un premier temps, Nicolas ne devrait pas se désolidariser du travail de groupe, en vue de dynamiser la prochaine échéance législative… il faudrait remettre un peu de bleu dans tout ce rouge partout, Sénat, régions, gouvernement… alors l’A N devrait rester bleue… pour rééquilibrer les pouvoirs…, le dicta ne serait pas bon pour les socialistes, soumis alors à trop de tentations…

    Mais comment gagner si le Président sortant ne supporte pas l’ensemble, après les législatives il pourra se même au rencart, mais pas avant! Cela à coup sur représenterait une erreur de trop!

    Bonne chance

    Patrick Bracker
    Conseiller Spécial Présidentiel

  46. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    J’ai bien aimé la conclusion de notre cher Philippe Bouvard ce matin dans son billet publié dans Var Matin :
    « Lors de la cérémonie du 8 mai, la France aura montré à des puissances aussi menaçantes que l’Iran, la Syrie ou la Corée du Nord que si elle ne possède toujours qu’un seul porte-avions, elle peut à l’occasion d’une fête militaire, aligner deux Présidents… ».

    Amitié

    Jacques

  47. Mistral dit :

    Le maire d’Aix en Provence a 100 fois raison.

    Quand on est élu dans le mensonge et grâce à un matraquage médiatique sans précédent on n’est pas légitime.

    Aimer la France c’est justement se battre pour elle y compris quand il faut franchir le rubicon.

  48. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Carole,

    Je viens compléter le billet de réponse que je vous ai apporté hier. Bonne lecture.

    Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de vous rappeler que notre Pays s’étend sur tout le globe, la France hexagonale mais aussi des départements et territoires dispersés dans les quatre coins du Monde qu’il faut également protéger et que nous vivons actuellement une période où éclatent régulièrement de nombreux conflits, nous étions encore dernièrement sur le côtes libyennes ou en Côte d’Ivoire, ça bouge beaucoup au Mali et qu’adviendra-t-il de la Syrie et du Liban prochainement. De nombreux endroits où nos militaires sont présents comme en Afghanistan par exemple ou le seront prochainement dans le cadre de notre participation aux forces de l’ONU, et tout cela a un coût.
    Cependant, ne trouvez-vous pas bizarre qu’alors que toutes les grandes puissances mondiales augmentent leur budget à la Défense, nous le diminuions régulièrement d’année en année alors que nous voulons peser de plus en plus sur l’échiquier mondial notamment avec notre réintégration dans le commandement de l’OTAN voulue par le Président Sarkozy. Vous me direz qu’il faut bien réduire notre déficit économique, je le conçois très bien mais les théâtres d’opérations extérieures (OPEX) sont de plus en plus nombreux et les dépenses sont énormes et si l’on réduit le budget de la Défense, on ne peut le réduire qu’au préjudice des matériels et des personnels de nos Armées, ce qui est contraire aux prescriptions de la loi de restructuration de nos Armées dont les objectifs étaient une amélioration de la gouvernance du ministère, de son fonctionnement et de la qualité du service rendu par la Défense. A cet effet, plusieurs voies étaient explorées :
    - Maintenir l’effort de défense tout en recherchant une meilleure efficacité, à moindre coût et en répartissant mieux les moyens ;
    - Améliorer la condition matérielle et le traitement du personnel civil et militaire ;
    - Recentrer chacun des grands organismes sur le cœur de leur métier ;
    - Prolonger et amplifier les efforts de modernisation déjà entrepris pour accompagner la professionnalisation des armées ;
    - Se donner les moyens à l’avenir de maintenir une défense forte et efficace ;
    - Dégager les marges de manœuvre budgétaires pour maintenir la cohérence d’ensemble des capacités militaires, garantir les normes d’activités et d’entraînement, poursuivre l’amélioration de la condition du personnel civil et militaire.
    Nous sommes bien loin du compte et tout cela est fortement ressenti par les personnels dont la plupart ne peuvent s’exprimer que par la voie des urnes.

    Par ailleurs, Monsieur Raffarin, lors du remaniement ministériel qui eût lieu dans le courant du second semestre 2010, qui fît couler beaucoup d’encre et qui entraîna le départ de l’UMP de certains membres centristes, avait préconisé de passer à l’acte II du quinquennat avec un virage social, et il avait raison. Il y a différentes manières de faire du social, celle que vous condamnez et qui consiste à donner toujours plus à ceux qui ne travaillent pas mais il y a aussi l’autre, faite à bon escient qui consiste à sauvegarder des emplois et autant que possible à en procurer d’autres. Cela était faisable si l’on avait mieux réparti le plan de relance par investissements où l’on a totalement ignoré quelques corporations, les personnels de nos Armées notamment. Je ne parlerai pas du second porte-avions, déjà aux oubliettes mais auquel il faudra penser dans un proche avenir car un porte-avions ne se construit pas en six mois, il faut plus de 10 ans avant qu’un bâtiment de ce type ne soit opérationnel et il faudra bien remplacer le « Charles de Gaulle » si nous voulons toujours jouer dans la cour des grands. Nous pouvions au moins jouer sur d’autres matériels prévus par des lois de programmation en sachant que tout retard pris en matière de défense ne se rattrape jamais, il en est ainsi pour les bâtiments de notre Marine Nationale, par exemple les frégates furtives de 2ème génération du type « Aquitaine » (FREMM) dont le nombre a déjà été amputé. Nous pouvions aussi jouer sur d’autres tableaux, il est prévu le retrait de nos troupes d’Afghanistan dans un avenir proche, cela concerne le personnel mais également le rapatriement de nos matériels modernes et sophistiqués, il est non des moindres. Nous ne possédons aucun avion gros porteur, il faudra faire appel à d’autres nations pour le faire qui coutera des centaines de millions, les russes et les ukrainiens se frottent déjà les mains, il est bien dommage que notre constructeur (Airbus) capable de sortir des A380 version « passagers » ait gelé le développement de cet avion en version « cargo » (A380-800F) faute de demandes, peut-être qu’un petit coup de pouce de la part de l’Etat pour se munir de ce type d’avion aurait facilité son développement, ce qui nous aurait permis en autre d’éviter quelques grosses dépenses liées au rapatriement de nos matériels d’Afghanistan.
    Je ne sais pas si nous avons toujours fait les bons choix dans le plan de relance par investissements quand on voit la réussite concernant le commerce extérieur de certains de nos constructeurs dans le domaine des matériels militaires (DCNS par exemple pour ne parler que du domaine maritime).

    De nombreux articles de presse accessibles relatent de tous ces faits, nos militaires dans leur quotidien le constatent également. Ne croyez vous pas qu’ils puissent être inquiets quant à leur devenir quand ils n’entendent parler que de réductions de budget servant de « variable d’ajustement » pour réduire les déficits. Ils savent très bien que les réductions de budget les touchent (de nombreux petits avantages qui contribuaient au bon moral des troupes ont été supprimés) mais touchent aussi systématiquement les matériels qui représentent leurs outils de travail. Grand nombre d’entre eux ne sont pas militaires de carrière (seulement 35 % ont ce statut), les autres ne bénéficient que de CDD renouvelable ou non, on évite bien souvent de les amener à une certaine ancienneté qui leur ouvrirait droit à une pension de retraite, ils n’ont aucun de droits de grève et pourtant ils font leur travail consciencieusement pour mener à bien leurs missions et ne rechignent jamais à aller bien au-delà des 35 heures hebdomadaires.

    De tout cela pas un mot durant la campagne présidentielle, n’a-t-on de la considération pour nos militaires que pour leur parade du 14 juillet sur les Champs Elysées, ou à l’heure des vœux présidentiels où on leur dit qu’ils sont les plus beaux et qu’ils méritent le plus grand des respects, citant plusieurs fois le Général de Gaulle, il doit se retourner dans sa tombe en voyant comment l’on considère ses soldats, lui qui était si respectueux à leur endroit et qui savait les récompenser à leur juste valeur.
    Alors ne soyons pas surpris s’ils n’ont pas voté conformément à leurs habitudes pour la Droite Républicaine. Vous pouvez examiner les résultats de cette élection présidentielle et vous verrez que dans les villes de garnison et ex, le taux d’abstention et de bulletins blancs sont bien plus élevés que la moyenne nationale, donc ils n’ont pas non plus voté pour le candidat nouvellement élu dont les résultats sont variables suivant les régions. Et ce pour une bonne raison, les « anciens » leur ont rappelé les années de gouvernance socialiste où il fallait déshabiller un bâtiment de la Marine Nationale pour qu’un autre puisse partir en mission au grand effarement de Monsieur Raffarin lors de sa première visite à Toulon dans sa fonction de Premier Ministre, le seul qui eut du respect pour nos militaires et qui rectifia très vite la situation en augmentant le budget de nos Armées.

    Vous trouverez de nombreux articles venant étayer mes arguments dans Mer et Marine.

    http://www.meretmarine.com/

    Bien amicalement

    Jacques

  49. jean francois TALBOT dit :

    je pense que c’était jouable effectivement……sans forcer.
    Une simple très lègère séduction../différence…..
    Avec un engagement total en front de tous (eux), y compris le niveau 1, qui à eu peur dès le départ.
    ………………Quel gachi……Il suffisait qu’ils / elles frappent comme l’adversaire, juste un peu + fort….

  50. jean francois TALBOT dit :

    pas des centaines de milliers chers Monsieur,
    Juste des dizaines de millions, à 800 000 personne seulement qui manquaient au RDV.
    Merci de corriger votre allocution.

  51. jean francois TALBOT dit :

    Vous devez cher M. Raffarin, reprenre le contrôle de votre région, faites le SVP. Merci à vous.

  52. Mistral dit :

    Le vote Holande est un vote communautaire :

    http://www.yabiladi.com/articles/details/10522/votes-musulmans-faveur-hollande-sarkozy.html

    Hollande est illégitime.DEMISSION !

  53. jany dit :

    Cher Claude,

    Vous ecrivez:
    « Cher Jany,

    Vous dites, en généralisant : « Les électeurs ont eu un sentiment différent… »

    On a la mauvaise habitude de généraliser en parlant des électeurs comme si la moitié était le tout.

    En fait, 565.000 électeurs seulement qui, s’ils avaient été convaincus que la campagne à charge était injuste et avaient eu un sentiment différent, auraient fait l’élection de Sarkozy plutôt que celle de Hollande. Ces 565.000 là (ou d’autres) peuvent changer d’avis à la vitesse de l’éclair.

    Déjà, ce matin, dans certaines émissions, des journalistes ou des intervenants au long cours commençaient à regretter Sarkozy et sa force d’impulsion en Europe et dans le monde. Ils disaient qu’en fait c’était un type bien qu’on a fait passer pour un « sale type » et qu’il avait trainé cette image pendant 5 ans alors que le vrai Sarkozy était celui qui nous a dit au revoir et qu’il allait malheureusement bientôt manquer à la France.

    Alors, c’est vrai, pour certains amateurs de division, de critique facile, de « moi-j’savais-bien-j’vous-l’avais-bien-dit », il sera aussi facile de faire perdre les législatives que de faire perdre la présidentielle. Ce serait dommage que 565.000 personnes donnent tous les pouvoirs à cette gauche qui nous a déjà tellement déçus même si beaucoup l’ont déjà oublié.

    Il reste un mois pour enlever les œillères de certains de nos compatriotes.

    Cordialement,
    Claude

    ******************
    Tout d’abord, je n’ai pas généralisé, c’est une écriture esthétique qui veut dire que la majorité des français, soit 51,5% ont fait un choix….contraire au notre…
    Ce n’est pas 500 000 électeurs qui ont fait perdre NS, c’est les 51,5%…

    Si sa politique avait ete mieux explique par ses relais, mieux comprise par les francais, nous n’aurions pas eu ce resultat…
    Il y a eu un phénomène de rejet de la candidature de NS, avant le choix de FH…

    C’est la raison pour laquelle il est possible de voir des tensions sociales dans l’avenir.

    Pour les législatives, ne continuons pas sur la même voie, mais au contraire la Droite doit mettre en avant ses compétences…
    Dans les territoires, il y a des députés reconnus par leurs électeurs, dans d’autres, il faudra montrer des équipes plus rassemblées…

    Il est possible pour la Droite de gagner les législatives en mobilisant plus ses électeurs que la Gauche qui pourrait être trop en confiance suite a la Présidentielle.
    Les 500 000 électeurs pourraient aussi changer d’avis sur le court terme…en voyant un FH courir après tous les ballons…

    Bien cordialement,

    jany

  54. jany dit :

    Hollande commence mal avec sa politique étrangère…

    Voir Le figaro…

    Afghanistan: Merkel contredit Hollande
    AFP Mis à jour le 10/05/2012 à 10:14 | publié le 10/05/2012 à 09:37 Réactions (360)

    La chancelière allemande Angela Merkel a appelé aujourd’hui à respecter le calendrier de retrait des troupes internationales d’Afghanistan fixé par l’Otan à fin 2014, alors que François Hollande envisage un retrait anticipé.

    « Le principe qui vaut pour le gouvernement allemand est : nous sommes entrés ensemble (en Afghanistan), nous sortirons ensemble », a-t-elle dit devant les députés allemands, dans un discours évoquant le sommet de l’Alliance atlantique à Chicago les 20 et 21 mai.

    François Hollande a lui fait part de son intention d’accélérer le retrait des troupes combattantes françaises d’Afghanistan, en y mettant un terme dès la fin 2012, soit deux ans avant la date fixée par l’Otan. « Il s’agira lors du sommet de l’Otan de Chicago de confirmer concrètement le calendrier fixé en 2010 à Lisbonne d’un retrait d’ici à la fin 2014″, a ajouté Merkel, dans une allusion implicite au projet français qui a déjà suscité des inquiétudes parmi des responsables gouvernementaux afghans et occidentaux.

    Déjà opposés sur le pacte budgétaire

    « La bonne nouvelle, c’est que le processus de passation de responsabilités (aux autorités afghanes) progresse, comme nous l’avions prévu », a déclaré la chancelière allemande, assurant que la situation sécuritaire en Afghanistan s’améliorait. L’Allemagne est le troisième pourvoyeur de troupes au sein de la force internationale sous direction de l’Otan, après les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

    Angela Merkel et François Hollande se sont déja opposés cette semaine. La chancelière allemande ayant exprimé son refus de renégocier le pacte budgétaire européen.

    ********
    Esperons que FH prenne rapidement la dimension de sa fonction avant que nous devenions l’objet de sourires a l’étranger…

    La politique étrangère demande beaucoup de réflexions et de temps pour les exprimer pour ne pas troubler les amitiés construites dans le temps…

    Bien cordialement,

    jany

  55. jany dit :

    Lu dans l’Express

    Les Français de l’étranger fidèles à Sarkozy

    Par Pierre Falga, publié le 11/05/2012 à 12:49

    Les Français de l’étranger se sont mobilisés davantage au second tour de la présidentielle, souvent en faveur du président sortant Nicolas Sarkozy. Mais cela n’a pas suffi à empêcher l’élection de François Hollande.

    REUTERS/Eric Gaillard

    Hors de nos frontières, nos compatriotes se sont davantage mobilisés pour le second tour. Un sursaut favorable au président sortant, mais qui n’a pas suffi à inverser la tendance au niveau national.

    A l’étranger, la gauche ne fait toujours pas le plein. François Hollande n’a en effet réuni que 46,95% des suffrages des Français installés hors du pays, loin des 51,6% qu’il a totalisés sur l’ensemble du territoire.

    >> Retrouvez tous les résultats en France du deuxième tour de la présidentielle

    Autre donnée intangible: la politique hexagonale continue de ne pas déplacer les foules dans les ambassades et les consulats puisque la participation au second tour de 2012 y est rigoureusement identique à celle enregistrée cinq ans plus tôt: 42,1%.

    >> Lire notre article sur le vote des Français de l’étranger au premier tour de la présidentielle

    Surtout, la gauche ne progresse guère. En 2007, Ségolène Royal avait recueilli 46,01% des voix des expatriés. François Hollande n’a donc obtenu qu’à peine un point de plus alors qu’il amélioré de 4,7 points le score national de son ex-compagne.

    Entre les deux tours de 2012, pourtant, 47 500 électeurs supplémentaires sont allés voter dans les ambassades, faisant grimper le taux de participation de 3 points. Une hausse qui n’est pas uniforme. Aux Etats-Unis et en Israël, pays où nos ressortissants sont très favorables à Nicolas Sarkozy, puisqu’il y a recueilli respectivement 61,3% et 92,8% (record mondial !), la participation a progressé de 5 à 6 points entre les deux tours. Au Canada, François Hollande approche les 56% mais l’abstention n’a reculé que de 2 points à peine. La mobilisation des Français de l’étranger au second tour a donc favorisé le président sortant, qui l’emporte nettement dans 8 des 11 circonscriptions législatives hors de France (entre 52,4 et 62,9% des suffrages).

    Le vote Hollande

    François Hollande est majoritaire dans 87 pays sur 160 où étaient installés des bureaux de vote. Mais ce sont souvent, comme en Afrique, de petits pays avec peu d’électeurs et le nouveau président est en fait minoritaire dans 20 des 34 pays comptant plus de 5000 Français. Son meilleur score, François Hollande l’obtient en Algérie, avec 87,3% des voix, devant les Comores (80,1%) et l’Islande (79%).

    Dans la plupart des pays africains, il est très largement majoritaire chez les expatriés, tout comme en Turquie (72,8%). En Europe, hormis l’Islande déjà citée, Hollande dépasse 60% des voix parmi les Français installés au Danemark, en Serbie, en Grèce et en Slovénie. En Allemagne, son score monte à 56,4%, en Italie à 55,2%, et il obtient tout juste la majorité au Royaume-Uni (50,8%) et en Espagne (50,3%).

    Carton plein en Israël et aux Etats-Unis pour Sarkozy

    Nicolas Sarkozy a, lui, fait un véritable carton en Israël (92,8%) mais aussi à Jérusalem-Est (88,7%), ce qui n’est pas à proprement parler une surprise. Son score à Monaco, 84,3%, n’en est pas une non plus… Les autres pays où l’électorat français a suivi en masse le président sortant sont le Venezuela (71,8%), Singapour, l’Afrique du Sud et le Liban (plus de 68%), l’Andorre, les Emirats arabes unis et la Côte d’Ivoire (tous à plus de 65%). En Europe, Sarkozy a séduit de 63 à 64% des électeurs français installés en Russie, en Roumanie, en Pologne et en Suisse.

    Les pays où Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un bon score au premier tour (le Nicaragua, Cuba ou la Grèce) ont tous donné une très confortable majorité à François Hollande. Même chose pour les pays où la candidate écologiste était bien placée (l’Islande, la Norvège et la Nouvelle-Zélande). Dans les trois seuls pays où Marine Le Pen avait, à l’étranger, dépassé sa moyenne nationale (le Paraguay, Djibouti et Monaco), Nicolas Sarkozy l’emporte haut la main : 73% dans la terre d’accueil sud-américaine des anciens nazis après la seconde guerre mondiale, 61% à Djibouti, où les militaires forment l’essentiel de la population française expatriée, et plus de 84% sur le Rocher.

    Précision:dans un précédent article, nous avions écrit que les Etats-Unis étaient le premier pays d’accueil des Français à l’étranger, avec 92 240 ressortissants. Il s’agit en fait de la Suisse, qui compte 107 033 inscrits et constitue à elle seule une circonscription législative. Le nombre d’inscrits fourni par le ministère des Affaires étrangères pour la Suisse était en effet incorrect dans sa première version des résultats.

  56. jany dit :

    Une decouverte tres importante a lire dans l’Express…
    L’arrivee de Francois Hollande n’est donc pas un premier signe avant coureur de la fin du monde…

    Lu dans dans l’Express

    Les plus anciens calendriers mayas découverts n’annoncent pas la fin du monde

    Par LEXPRESS.fr, publié le 11/05/2012

    Les plus anciens calendriers mayas découverts n’annoncent pas la fin du monde

    La communauté Maya se livrait à des calculs de cycles calendaires sur des murs, des centaines d’années avant que des scribes ne les écrivent dans des codex.

    Des archéologues américains viennent de mettre la main au Guatemala sur les plus anciens calendriers mayas jamais découverts. Et contrairement à d’autres calendriers, ils n’annoncent pas de fin du monde.

    Il s’agit d’une découverte exceptionnelle. Des archéologues américains ont découvert au Guatemala les plus anciens calendriers astronomiques mayas datant du IXe siècle. Et ils n’annoncent pas la fin du monde en 2012 contrairement à la thèse d’un blockbuster, révèle une étude publiée jeudi aux Etats-Unis!

    Ces précieux calendriers ont été découverts dans une maison exhumée sur le site maya de Xultun, précisent ces travaux parus dans la revue américaine Science du 11 mai et dans le numéro de National Geographic de juin. Dans l’une des pièces de cette demeure, les murs sont couverts de glyphes -des caractères gravés dans la pierre- dont un grand nombre sont des chiffres représentant des calculs liés aux différents cycles calendaires mayas.

    Copie d’écran du National Geographic

    Il s’agit du calendrier cérémonial de 260 jours, du calendrier solaire de 365 jours, ainsi que du cycle annuel de 584 jours de la planète Vénus et celui de 780 jours de Mars, explique l’archéologue William Saturno, de l’Université de Boston, qui a dirigé ces fouilles. D’autres encore suivent les phases lunaires, ajoute-t-il.

    Aucune fin du monde annoncée en 2012

    Cependant, souligne l’archéologue, il n’y a aucune indication que les calendriers mayas s’arrêtent, ou que la fin du monde coïnciderait avec la fin de l’année 2012, comme le laissent croire certaines théories en vogue. « Ce que l’on voit, c’est simplement la fin de l’un des cycles calendaires mayas », indique-t-il. « Les anciens Mayas prédisaient que le monde continuerait et que dans 7 000 ans les choses seraient exactement comme elles l’étaient alors », ajoute William Saturno. « Nous sommes aujourd’hui toujours en quête de signes que le monde va s’arrêter alors que les Mayas recherchaient au contraire des assurances que rien ne changerait, c’est un état d’esprit totalement différent », relève-t-il.

    Ces inscriptions murales sont les premières de l’art maya à être retrouvées dans une maison, souligne David Stuart, professeur d’art mésoaméricain à l’Université du Texas à Austin (sud), qui a décrypté les glyphes. « Il y a de minuscules glyphes sur tout le mur, ce sont des barres et des points représentant des colonnes de chiffres, et c’est ce type de signes que l’on a pu voir jusqu’à présent uniquement dans le codex de Dresde, un cahier de 78 pages que les Mayas ont rédigé entre 1200 et 1250″, ajoute-t-il. « Le plus exaltant dans cette découverte, c’est la révélation que les Mayas se livraient à ces calculs de cycles calendaires sur des murs, des centaines d’années avant que des scribes ne les écrivent dans des codex », qui représentent les archives de cette civilisation pré-colombienne. Elle fut décimée en grande partie par les Conquistadors espagnols, explique Anthony Aveni, professeur d’astronomie et d’anthropologie à l’Université Colgate (New York), un des co-auteurs de l’étude.

    Annales d’un historien officiel maya ?

    « C’est aussi la première fois que nous découvrons ce qui pourrait être des annales préservées par un scribe, dont la fonction était d’être l’historien officiel de la communauté maya », insiste William Saturno. Et ce dernier « semblait utiliser les murs de la maison comme tableau noir », ajoute-t-il. L’un des murs préservés de la pièce montre également trois représentations d’hommes assis et vêtus entièrement de noir, à l’exception d’un pagne blanc. Ils portent des médaillons au cou et une coiffe montée d’une seule plume identique chez les trois personnages.

    Le site de Xultun, qui comprend 56 constructions, a une superficie de 31 km2 où des milliers de Mayas ont vécu. Sa découverte remonte à une centaine d’années par des ouvriers guatémaltèques. Le lieu a été cartographié dans les années 1920, puis de façon plus détaillé dans les années 1970. La maison contenant les calendriers muraux a été mise au jour par un membre de l’équipe de William Saturno en 2010.

  57. jany dit :

    Lu dans Le Parisien

    L’UMP repart à la bataille
    L’ex-parti présidentiel préfère reporter l’analyse de la défaite de Nicolas Sarkozy pour se lancer au plus tôt dans la campagne des législatives.

    Didier Micoine | Publié le 11.05.2012, 07h10

    ASSEMBLÉE NATIONALE (PARIS VIIe), HIER. En vue des législatives, Jean-François Copé a mis en place un « comité stratégique de campagne », dont il a tenu la première réunion et qui regroupe une quarantaine de personnalités de l’UMP, dont François Fillon. | (REA/LUDOVIC.)
    Zoom

    Comment convaincre en quatre semaines les Français qu’ils n’ont pas fait le bon choix le 6 mai et qu’ils doivent voter différemment aux législatives? C’est le défi que va tenter de relever l’UMP. Pour mener la bataille et éviter les divisions trop voyantes, Jean-François Copé a mis en place hier un « comité stratégique de campagne » regroupant tous les barons du parti.

    Une quarantaine de personnes au total, parmi lesquelles François Fillon, Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin ou encore Xavier Bertrand.

    « Maintenant que la présidentielle a eu lieu, j’invite chacun à l’atterrissage, insiste Copé. Quatre jours ont passé et il est peut-être bien que l’on puisse commencer chacun à réaliser ce que ça veut dire, François Hollande président de la République. » Pour le patron de l’UMP, il en va de « l’intérêt supérieur de notre pays ». Car, selon lui, cinq mesures du programme de Hollande menacent l’indépendance et la souveraineté de la France : « l’abandon de fait » de la règle d’or budgétaire, le droit de vote pour les étrangers aux municipales, la retraite à 60 ans dans certains cas, le « matraquage fiscal » des classes moyennes et « l’anéantissement programmé » de la filière nucléaire. Pour Copé, Hollande va devoir choisir entre « Berlin et la préservation de l’euro » ou « Athènes » et la faillite.

    Repoussant à plus tard l’analyse de la défaite de Nicolas Sarkozy, l’UMP compte reprendre l’essentiel du programme du président sortant. A l’exception du référendum et de la dose de proportionnelle que Sarkozy voulait instaurer à l’Assemblée et à laquelle de nombreux députés UMP, dont Copé, sont hostiles. Le slogan de la campagne, « Ensemble, choisissons la France », est une réponse aux drapeaux étrangers qui, selon Copé, étaient beaucoup plus nombreux que les drapeaux tricolores dimanche soir lors de la fête pour la victoire de Hollande à la Bastille. « Choisissons la France, il serait temps en effet », a aussitôt raillé Marine Le Pen sur Twitter.

    Mais ce slogan a aussi suscité des réserves au sein même de l’UMP. « Il ne faut pas donner l’impression que ceux qui ne votent pas pour nous ne sont pas pour la France », a mis en garde un membre du bureau politique. La formule initiale, « Choisissons la France », avait été arrêtée le matin, en petit comité, lors d’un petit déjeuner réunissant notamment Copé, Fillon, Raffarin et Juppé. Ce qui a beaucoup agacé Xavier Bertrand qui, lui, plaidait pour « La France au cœur ».

    L’unité affichée tiendra-t-elle jusqu’aux législatives? Mercredi, lors du dernier Conseil des ministres, puis devant les députés UMP, François Fillon avait lui-même appelé à la mobilisation et au rassemblement. Copé met lui aussi en avant cette unité, assurant que c’est de façon collégiale que sera conduite la bataille des législatives. Reste que le secrétaire général est bien à la manœuvre pour conserver son leadership. Hier, il s’est dit impatient de connaître le nom du Premier ministre socialiste et lui a déjà lancé une invitation pour un débat télévisé!

    Le Parisien

    ********
    Il est possible que la Droite retrouve ses électeurs traditionnels après « le vote de défiance »

    Les électeurs ont fait connaître leurs raisons,
    Demain aidons les a exprimer « le doute » sur la politique étrangère de François Hollande…
    Le doute sur la gestion socialiste sur le court ou le moyen terme…

    Bien cordialement,

    jany

  58. michel43 dit :

    SARKOZY peur remercier M BACHELOT
    se mettre a dos;les commerçants;;une stupidité
    de plus;le trafics de cigarettes a EXPLOSER et les gens les roules eux mémes
    6000 commerces fermer;plus de 12 000 personnes au chomage,,on y ajoute leurs familles,
    plus les autres qui on vu leurs chiffres de baisser de 50%;;et la perte en cas de revente,
    et voila;le résultat;LE FN a plus de 18%
    tout les âneries se payes;je n »ose méme pas parler du H1N1 et des 30 millions de masques
    triste tout cela,mais on la chercher

  59. François dit :

    Bonsoir à tous et soyons réalistes: si la gauche emporte les Législatives en Juin, elle aura sûrement ensuite les mêmes remords que la droite pendant toutes ces années où cette dernière détenait majorités législative et sénatoriale, isn’it?
    D’ici là promesse d’une aube ensoleillée ce week-end, à même de calmer les esprits les plus hargneusement vifs.

  60. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Claude,

    L’heure n’est pas à dénigrer telle ou telle population comme vous le faites, surtout quand on ne la connait pas, ce qui semble être votre cas. A ce titre, je vous invite à découvrir ce site, il concerne uniquement la Marine Nationale : http://www.fnom.com/

    Lisez simplement l’éditorial sincère et pertinent, vous comprendrez bien des choses non dépourvues de réalités. Vous y découvrirez entre autre la lettre adressée aux candidats à l’élection présidentielle. Pour information, seuls 4 candidats y ont répondu, malheureusement force est de constater que les deux principaux prétendants (le défait et l’élu) n’ont daigné y répondre, pas étonnant que cet électorat, alors qu’il était acquis pour notre candidat, se soit abstenu ou ait voté blanc. Souhaitons que pour les législatives (seconde lettre), nos candidats par la voix de leur Secrétaire Général Jean-François Copé y remédient, une voix est une voix et elle est toujours bonne à prendre quand on recherche la victoire. Un électorat se respecte.

    Les autres articles de cet éditorial ne manquent pas non plus d’intérêts surtout pour cette population inquiète quant à son avenir et qui a besoin d’être rassurée, ce qui ne fût pas fait durant le quinquennat ni dans la campagne électorale de Nicolas Sarkozy. Il est vrai qu’il était beaucoup plus facile de leur « tirer dessus », ils ne risquaient pas de « râler », ils n’ont pas de syndicats et le droit de grève et de manifestation leur est interdit et heureusement quand on voit ce qui se passe actuellement avec les policiers.

    Ce n’est pas en multipliant les inégalités que l’on rassemble un peuple.

    Me concernant, gardez pour vous vos remarques désobligeantes. Tout comme vous, je l’espère, j’ai voté aux deux tours pour Nicolas Sarkozy et je considère avoir fait mon devoir pour servir au mieux mon Pays comme je l’ai toujours fait pendant de nombreuses années.

    Cordialement

    Jacques

  61. Mistral dit :

    Je ne décolère pas.

    On m’a volé mon vote de 2007.

    La campagne que nous venons de vivre est une escroquerie.

    93 % des musulmans ont voté Hollande! Merde ca pose problème quand même.

    La droite doit déclarer la guerre à la gauche et au médias.

    Ca commence à bien faire de baisser la tête en permanence et de laisser l’ordre socialiste régner.

    Vous voulez quoi ? que l’on vote tous FN ???????

  62. jany dit :

    Cher Claude,

    L’heure n’est pas au « crêpage de chignon » avec les « irresponsables » qui auraient voter autrement, mais au rassemblement et a l’éveil d’une conscience plus responsable en regard des choix politiques en général qui touchent le peuple.

    Pourquoi ce peuple s’est-il laisse convaincre par un parti socialiste qui joue dans les clubs amateurs ?

    Nous savons tous, les médias le confirment, qu’il y a eu un phénomène de rejet.

    Donc c’est a la Droite d’en comprendre la raison pour éviter que cela devienne une fixation dans le temps.
    Il y a a Droite de grands courants de pensées. la rigueur de la gestion peut très bien s’entendre avec les courants humanistes…

    Il y a un peu de Melenchon en vous, tout seul, il est difficile de gouverner, tout seul on n’est pas certain d’avoir raison…

    Les militaires, les villes de garnison étaient des pôles d’activités en général…
    Vouloir tout raser, tout déstabiliser sans avoir une vision globale de ces activités est une erreur…
    C’est un peu comme les verts et le PS qui veulent diminuer la part de nucléaire sans comprendre l’activité concernée et son rapport avec les équilibres généraux (emplois, indépendance, politique industrielle, coûts, développement de secteurs etc…)

    Bien cordialement,

    jany

  63. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Un Front de gauche encombrant pour le PS

    La Droite a peut-être perdu par manque d’unité et de réflexion sur la nature du message a adresser aux francais…

    Par contre le PS devra dans l’avenir compter sur un Font de Gauche très encombrant.

    C’est pourquoi, la Droite doit profiter de cette période pour revoir la dimension de son message…
    Un message d’éveil, plus rassembleur, plus a l’écoute, plus dynamique, plus demandeur…

    Perde une élection peut-être le début d’une renaissance vers des idées plus progressistes, plus humanistes, plus universelles.

    Le message doit être un appel pour une France qui ne doit pas renoncer a sa grandeur.

    Bien cordialement,

    jany

  64. Claude dit :

    Cher Jacques,

    Qu’est ce qui vous fait penser que je ne connais pas le problème des armées ? Le fait que je ne sois pas d’accord avec vous ? Est-ce que je vous dis que vous ne connaissez rien aux multiples problèmes où vous n’êtes pas d’accord avec moi ?

    Non seulement je connais assez les problématiques de l’armée par culture personnelle, je connais malheureusement aussi la guerre au feu moins sophistiquée que vos guerres maritimes (au fait, lesquelles ?) mais en plus la moitié de la belle famille d’un de mes fils sont officiers supérieurs et généraux de l’armée de l’air et de la marine (sauf l’amiral qui, en retraite depuis longtemps est décédé il y a quelques temps) et l’autre moitié est mariée avec la première. Alors autant vous dire que j’en entends parler des problèmes de l’AA et de la Marine. Plus d’autres raisons de savoir.

    Relisez moi, sans doute avez vous appris. Je dis que les militaires sont comme tous les autres. On ne peut pas dresser moins les gens les uns contre les autres qu’en mettant tout le monde dans le même panier.

    Chaque population, lobby, groupe de pression, etc. qui réclame pour eux plus des moyens de la collectivité peuvent avoir, intrinsèquement, raison et développer de bons arguments. Les enseignants ont raison de vouloir être beaucoup plus nombreux et d’avoir des moyens plus luxueux. Les postiers, les policiers, les juges, les militaires, les commerçants, les artisans, les égoutiers, les planteurs de citrouilles, les ramasseurs de patates, les planteurs de jalons, etc. etc. ont tous raison de vouloir beaucoup plus de moyens, d’être mieux payés et surtout de travailler moins (sauf les retraités cela va de soi).

    Qui paie ?

    Ce n’est pas en ayant une armée plus couteuse que l’on règlera les problèmes de la France mais c’est en réglant les problèmes de la France que l’on pourra moderniser son armée. Nous avons de fichus compatriotes qui veulent tous dépenser aujourd’hui l’argent qu’il y a peu de chance que l’on gagne demain mais plutôt après demain, peut-être.

    Vous voulez plus d’armée, plus d’humanité, plus de pouvoir d’achat, plus de retraite, etc. ? Alors il va d’abord falloir travailler dur, rendre le marché du travail mieux adapté à la concurrence (plus de flexibilité et moins d’incitations à fuir le travail). Il va falloir innover, produire, vendre, et seulement après on pourra distribuer de l’humanité, des bombes, des navires de guerre, …

    Bravo d’avoir voté quand même pour Nicolas Sarkozy comme, à ma connaissance, tous les officiers que je connais mais qui eux, ne critiquaient pas publiquement notre candidat.

    Cordialement,
    Claude

  65. Claude dit :

    Cher Michel 43,

    Et oui il y a des gens qui roulent leurs cigarettes. France 2 a fait un reportage sur le sujet qui tendait à démontrer que ce phénomène était dû à Sarkozy, à Bachelot et à la crise. Le reportage comparait la baisse de la vente des cigarettes et la hausse du tabac à rouler en pourcentage en oubliant que ces % ne s’appliquaient pas sur des quantités comparables (centaines de tonnes de cigarettes d’un coté et quelques tonnes de tabac à rouler de l’autre).

    Mais en plus, le jeune homme barbu qui était interviewé à qui on a essayé de faire dire que Sarkozy et la crise était responsable, est mon fils étudiant qui roule ses cigarettes depuis 8 ans parce qu’il est étudiant et que crise ou pas, Sarkozy ou pas, un étudiant ce n’est pas bien riche malgré ses petits boulots.

    Je vous rappelle par ailleurs que le FN et son dissident Bruno Mégret ont fait 19,2% en 2002 et que personne n’en est mort.

    Cordialement,
    Claude

  66. Ernest Gransagne dit :

    Il serait bien, il serait agréable, il serait grand, il serait souhaitable, il serait intelligent, il serait constructif, il serait sage, il serait pertinent, il serait serein, il serait bon, il serait avantageux, il serait cordial, il serait civil, il serait républicain, que lorsque l’on met le même bulletin dans l’urne, on ne passe pas son temps à s’envoyer des « gamineries » à la figure.

    La cour de récré c’est bien un peu…. Mais là ça dure…. ça dure….

    Vous les avez vus les autres ? Ils ont les rênes ! Eux !

    Ils savent se détester la main dans la main ! Eux !

    Ils s’entredéchire avec classe et…. discrétion.

    Ernest

  67. Caroline dit :

    Monsieur le Premier Ministre
    Permettez à une modeste électrice, suite à la lecture de votre interview de ce jour, de vous dire que vous avez tort. Si tournant social il avait fallut comme vous le préconisez depuis longtemps les centristes avec François Bayrou n’aurez pas été à moins de 10%.
    Maintenant je trouve d’une grande inélégance de votre part cet interview juste avant la passation de pouvoir et les élections législatives.
    C’est fini, je ne viendrai plus sur ce blog.

  68. H.Pantanacce dit :

    Monsieur le premier ministre, il y a mieux à faire actuellement que de critiquer à postériori !il faut l’union pour les législatives et vous le savez aussi bien que moi. Alors ne faites pas le jeu des socialistes qui n’attendent que cela. sinceremen t à vous. H.Pantanacce

  69. EMMANUEL dit :

    NOUS ATTENDONS UN SIGNAL FORT ET SANS AMBIGUITE POUR RECONTITUER UN GRAND PARTI REPUBLICAIN.
    NOUS ATTENDONS UN GRAND NETTOYAGE DE L’UNION MALFAISANTE POPULISTE.
    NOUS ATTENDONS ET ALLONS ATTENDRE LONGTEMPS.
    EN L’ETAT NOUS ASSITONS IMPUISSANT A UNE GUERRE DE 2 PETITS CHEFS QUI REVENT DE 2017…
    ET DE FAIT NOUS NOUS PREPARONS A LA DEROUTE DES PROCHAINES LEGISLATIVES.
    JE VAIS EPROUVER UN IMMENSE PLAISIR LE JOUR OU FILLON SERA LAMINE.
    IL PORTE AVEC TOUS LES AUTRES UNE BONNE PARTIE DE LA FAILLITE SUR SES EPAULES.
    ET S’IL N’Y AVAIT QUE LUI…
    LE TEMPS EST PROCHE OU UNE NOUVELLE GENERATION POLITIQUE POURRA S’EXPRIMER…
    EN ATTENDANT APRES LE RETRAITE DE RUSSIE BIENTOT LA BEREZINA.

    NOS FONDAMENTAUX REPUBLICAINS PORTENT TOUS LES FERMENTS POUR NOUS FAIRE RENTRER DANS CE NOUVEAU MONDE.
    LA FRANCE DE PART SA DEMOGRAPHIE DYNAMIQUE EST DE TRES LOIN LE PAYS LE MIEUX PLACE EN EUROPE.

    LE SEUL PROBLEME RESTE ET DEMEURE LA CHIENLIE PORTEE PAR VOTRE GENERATION POLITIQUE.

  70. Alex dit :

    Cher JPR,

    Vous affirmez : « cette élection était gagnable » !
    En réalité, certainement pas, et elle était même pliée dès le départ. Ce que NS n’a pas compris, comme beaucoup de monde à l’UMP, c’est qu’avec le racket des automobilistes, il s’est mis une bonne proportion de français à dos, et même surtout chez ceux qui nourrissent l’Etat, et qui en dehors de ça auraient été tout disposés à voter pour lui.
    Mais voila, il y a des sujets qui sont rédhibitoire pour certains, et celui-là en est un vrai.
    A titre de règlement de comptes, il fallait faire tomber NS. C’est ce qu’ils se sont employés à faire. Il semble bien que ce soit eux qui ont fait la différence et ils avaient naturellement un poids suffisant pour donner ce résultat. Dans le même esprit, pour les législatives, les députés de droite ou de gauche qui sont dans des circonscriptions où le racket est développé, on du souci à se faire.

  71. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Claude,

    L’honnêteté aurait voulu que vous admettiez quelques réalités, mais je m’aperçois une fois de plus que votre grand appétit de polémiste a encore pris le dessus, pour dire n’importe quoi et chercher à retourner ce débat en votre faveur.
    Pour « vos officiers » eux-aussi, c’est leur outil de travail qui s’en va. Nous verrons bien s’ils bougent leur petit doigt avec la gouvernance socialiste… Permettez-moi d’en douter, ils ne l’ont jamais fait, ils font comme grand nombre de nos élus, ils ne voient que leurs propres intérêts. Il a fallu qu’en 2002, après cinq ans de gouvernance socialiste et autant d’années de réduction du budget de la Défense, un sage Premier Ministre fraichement arrivé à Matignon fasse le constat pour réagir, il doit être bien déçu de voir qu’en 2012, après dix années de gouvernance d’une majorité à laquelle il a appartenue, nous sommes revenus à une situation identique si ce n’est pire.

    Vous avez un problème, votre idéologie, comme à certains de nos dirigeants, qui vous empêche de voir certaines réalités.

    Attention, l’idéologie conduit à l’impasse, nous l’avons appris à nos dépens lors de cette élection présidentielle. Je crains fort que cela se renouvèle lors de ces législatives, et là elle nous mènera à l’immobilisme voire à la régression.

    Cordialement

    Jacques

  72. michel43 dit :

    ;
    sans langue de bois;MOI?
    NOUS le savions dés 2007,et OUI?
    des traites de gauche au gouvernement, la PEUR de supprimer les 35 H;;les interventions militaires a crédit;alors que FILLON;déclare;JE dirige un pays en faillite?,
    ALORS que nous avons des MILLIONS DE CHOMEURS et AUCUN logement,800 000 familles;dont de tres nombreux enfants sont maintenant FRANCAIS?
    plus les illégaux et les sois disant réfugier politiques,
    et le fumeux RSA l »AIDE médical d »état GRATUITE pour le monde entiers,le droit a la retraite a 65 ans,méme si ils n »on jamais travailler en FRANCE OU cotiser;1150 euros pour un couple et OUI?
    j »y ajoute;l’incompétence M BACHELOT; le H1N1 et les 30 millions de masque et le clous,l »interdiction de fumer?
    plus de 6000 bars;on fermer;les autres;on perdu 50% de leurs chiffres d »affaire,
    et TOUT C »EST ELECTEUR N »ON PAS VOTER SARKOZY
    et NOTRE porte parole;NKM dit,JE VOTERAIS HOLLANDE,et les scandales,,jets priver,,
    et certains nous EXPLIQUES;on aurait gagner SI?
    on récolte se que l »on sème,et le vote a sanctionner un président ,qui n »a pas su diriger le pays,,
    on ne se fiche PAS;de ses propres électeurs impudemment
    c »était bien un vote contre LUI et certains incompétent qui l »on entourer
    cela semble pas plaire a certains?
    je ne suis pas un godillot,
    et a l »UMP;on ferait bien;d »imiter le FN;en rajeunissant TOUT les cadres,,
    et de trouver des accords avec la nouvelle droite de M LEPEN
    les FRANCAIS de droite le souhaite,,les sois disant élites qui on ruiner le pays ferait bien d »en tenir comptes

  73. Claude dit :

    Cher Alex,

    De toute les façons les automobilistes qu’il a sauvé n’auraient pas voté pour lui non plus, morts.
    Cordialement,
    Claude

  74. François dit :

    Alex dit :

    « Cher JPR,
    Vous affirmez : « cette élection était gagnable » !
    En réalité, certainement pas, et elle était même pliée dès le départ. Ce que NS n’a pas compris, comme beaucoup de monde à l’UMP, c’est qu’avec le racket des automobilistes, il s’est mis une bonne proportion de français à dos…. »

    Celle-là, il fallait l’oser ! ! La fibre écologique de certains n’a décidément pas plus de limite que la bêtise. Il faut véritablement que les Verts prennent au moins autant de place en France que chez nos voisins d’outre-Rhin et vive les Rhénans en particulier !
    Enfin, tant qu’il y aura du pétrole, autant le brûler le plus rapidement possible en pensant aux générations futures bien sûr ! quel bel humanisme sous-jacent…

  75. CHIQUET Stéphane dit :

    Mr RAFFARIN,

    Malgrès le respect que je vous doit (ma compagne est Poitevine et moi Tourangeau),
    Je vous parle en tant que commercial, est avec du recul, je pense que N. SARKOSY avait
    raison !
    Alors, un peu de retenu, on a aujourd’hui des socialistes et c’est déjà assez pénible comme cela !

    S. Chiquet.

  76. michel43 dit :

    S Chiquet a raison;
    on a tellement reculer;;dans TOUT les domaines;que cette élection était plier depuis 2007;
    arriver des TRAITES de gauche ;au détriment des nôtres;?
    il y en a marre;des godillots a la langue de bois;;qui savait que NIKO allais droit dans le mur,
    mais ne voulait pas lui dire;de peur de sa réaction,,violente
    il a eu tort ;de soutenir des ministres qui se mettais a dos;ceux QUI le soutenais;
    EX. BACHELOT — NKM et il aurait du ;;de suite ;VIRER ceux qui on louer des jets a 135 000 euros;choquant pour 8 millions de retraités a 850 euros pars mois;
    QUE dire de FILLON qui dirigeait un pays en faillite?
    comme dans nos petites entreprises;si;on se met a dos,son personnel;on va a la faillite;
    MONSIEUR;;je suis le plus fort;;;a perdu?
    le peuple;en a décider autrement;la FRANCE est bien de droite;mais a conditions de respecter son propre camps et de se méfier de ses propres Amis,je pense au Balkany,MINC ATTALI

  77. schweppes dit :

    Mon chère Jean-Pierre,

    Bien qu’on porte le même prénom, je suis contre la journée de solidarité. Je préfère payer plus que travailler gratuitement, on n’est plus au moyen âge du temps des corvées. Tout travaille mérite salaire !
    Une deuxième journée, ca ne va pas autant diminuer par 2 le nombre de congés , comme ça on aura plus de problème de dettes et la productivité de la France dépassera celle l’Allemagne.

    De plus l’argent n’est pas entièrement reverser à la branche vieillesse, c’est encore pire.
    Et comment ça se fait que les députés ne participent pas à la journée de solidarité. Je trouve cela lamentable. Faire voter les lois, c’est facile mais s’appliquer à vous même, c’est plus difficile.

    Montrez d ‘abord l’exemple SVP !

    Ce n’est pas qu’on a des morts sur la conscience qu’on doit faire payer les autres (il ne fallait pas partir en vacances pendant la canicule, il fallait revenir rapidement sur Paris,c’est ce qu’on appelle prendre ses responsabilités

  78. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Schweppes,

    Tous les ans, à la même époque, certains prennent un « malin plaisir » à remémorer une page de notre histoire, en rejetant la faute sur toujours les mêmes, je devrai dire la même personne, vous faites partie de ceux-là !
    Ce n’est pas ainsi qu’il faut agir, chacun d’entre nous a sa part de responsabilité dans cet épisode de l’été 2003 que personne n’avait prévu, Monsieur Raffarin a fait son mea culpa, si vous aviez lu son dernier ouvrage « Je marcherai toujours à l’affectif » vous le sauriez.

    L’important était de tirer les conclusions et d’agir en conséquence et il l’a fait en instaurant cette journée de solidarité qui permet de dégager chaque année plus de 2 milliards d’euros au bénéfice des handicapés et personnes âgées, c’est cela que l’on appelle « prendre ses responsabilités ».

    Merci Monsieur Raffarin pour cette initiative.

    Cordialement

    Jacques

  79. michel43 dit :

    et bien;RAFFARIN A EU TORT?
    toujours la solution de facilité,,
    on ponctionne le bon peuple
    et nos politiciens,PAYES t »ils cette journée de soda litée?
    tout comme M LAGARDE ne paye pas d »impôts,
    il fallait en premier ;faire des éconnomies,dans TOUT les ministères,couper dans les subventions a des associations,
    PUIS;obliger les pays a régler le montant de leurs factures a la sécurité social,l’Algérie a elle seul,600 millions d »euros;
    puis;supprimer la CMU et l »aide médical d »état,et vendre des biens d »état qui coûte cher a entretenir,
    moi;je n »ai jamais marcher a l »affectifs, quand on a un poste de responsabilité,on doit assumer et trancher rapidement dans l »intéret général

    dans le priver;on ne peu faire son mea culpa?
    c »est notre argent et notre entreprise;et se n »est pas le contribuable;qui bouche les trous,
    la dette du pays était déjà ENORME;et ses intérets AVEC
    bien a vous et sans langue de bois

  80. Felix dit :

    Mr Raffarin,

    Vous avez tout à fait raison : cette élection était gagnable. Et sans enlevé à Nicolas Sarkozy tout ce qu’il a fait pour la France, c’est à cause de lui et de ses plus proches conseillers que l’UMP ne l’a pas gagné.

    Je vous ai entendu pendant la campagne et votre discours ainsi que celui de messieurs Juppé et Fillion était beaucoup plus rassembleurs, fédérateurs et auraient donnés une vraie chance à votre camp de remporter ces présidentielles.

    Les législatives n’étaient derrière qu’une formalité pour la gauche.

    Aujourd’hui je me pose la question de votre soutient à Mr Coppé dans la présidence du parti. Au final, Mr Coppé / Mr Sarkozy c’est à peu près la même chose, les mêmes idées, la même façon de s’adresser aux journalistes, aux gens dans la rue qui le tance etc. En bref, je ne vous reconnais pas dans ce choix, qui vous appartient mais qui me semble à des années lumières de la politique que vous pronez.

    Bien cordialement,

Laisser un commentaire