Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

13 commentaires

  1. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Vous avez raison, changer d’air, de temps a autres, permet de retrouver les fondamentaux, d’aller aux priorités…

    La Droite a perdu les élections…les signes permettaient de le prévoir (sondages, popularité, etc…)
    Chacun a pris ses responsabilités en temps, beaucoup n’ont pas su s’investir totalement dans une réflexion qui aurait pu changer la donne.

    C’était hier…
    Pensons a Demain, les responsables doivent retrouver une nouvelle dynamique pour que le peuple soit de nouveau en confiance.

    Bon voyage…

    Bien cordialement,

    jany

  2. Ernest Gransagne dit :

    Pour ceux qui persistent à ne pas comprendre

    http://www.tiresias.info/2012/04/de-la-mauvaise-foi-des-journalistes/

  3. Ernest Gransagne dit :

    Heureux homme ! Monsieur Raffarin

    Vous, qui une fois encore allez, au « Pays de la Cohérence », fédérer les échanges entre les grands axes internationaux, des équipes d’industriels et de commerciaux, qui produisent pour le mieux être des hommes, voudriez-vous dire lorsque cela sera opportun, qu’un Président de la République Française, se doit d’être c o h é r e n t .

    Choisir comme « signe fort » selon la presse, Marie Curie, en tant que symbole, alors que ce monsieur a basé toute sa campagne sur l’anti-nucléaire, je crois là, qu’il y a un signe patent de dysfonctionnement intellectuel.

    Que ses électeurs acceptent cela me parait complétement inacceptable.

    On pourra penser que tout ce qui a été déclaré par ce nouveau président est de la même veine.

    Combien de temps cela pourra t-il durer ?

    5 ans seront bien longs.

    Cela peut suffire largement à mettre la France dans le même sac que la Grèce.

    Ernest

  4. Ernest Gransagne dit :

    Texte un peu long, mais vu l’importance du sujet, cela mérite d’en prendre connaissance de manière posée. (Ernest)

    Objet : Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que Hollande devienne président

    POURQUOI LES JOURNALISTES ONT TOUT FAIT POUR QUE HOLLANDE DEVIENNE PRÉSIDENT ! C’est bon a savoir et a faire savoir.
    Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que HOLLANDE soit vainqueur ?

    En effet 85% des journalistes sont de gauche et ils ont fait une propagande pro-Hollande et une propagande Anti –Sarkozyste. Les différents débats nous ont démontré avec une grande évidence qu’ils souhaitaient l’élection de Hollande. En voici la raison : L’avantage fiscal créée en 1934, pour les journalistes, supprimé par Juppé et rétabli par Jospin, pose question à l’heure où les niches fiscales ont mauvaise presse.

    La chasse aux niches fiscales est à la mode. Le projet socialiste pour 2012 propose d’annuler 50 milliards sur les 70 milliards de «dépenses fiscales inutiles» créées depuis 2002. Au chapitre des «dépenses fiscales inutiles» ou au moins injustes, le PS pourrait également citer une mesure prise par le gouvernement Jospin, l’allocation pour frais d’emploi des journalistes, une niche fiscale qu’avait fait sauter Alain Juppé et que la gauche a rétabli quelques années plus tard sous une forme légèrement allégée.

    Depuis 1999, les journalistes sont autorisés à retrancher 7.650 euros de leur salaire imposable, au nom des frais professionnels non remboursés par leurs employeurs. Un avantage fiscal conséquent. Prenons l’exemple d’un journaliste célibataire gagnant 2.500 euros par mois. Sans cet avantage fiscal, il payerait 2.534 euros d’impôt sur le revenu. Avec, il ne paye que 1.477 euros. Cette niche fiscale a été créée en 1934. Le journalisme faisait partie d’une liste délicieusement surannée de 110 professions qui étaient supposées avoir des frais professionnels (transport, nourriture, matériel…) plus importants que la moyenne. En France, tous les salariés sont exonérés de 10% de leur revenu au nom de ces frais professionnels. Pour 30.000 euros gagnés, on n’en déclare en fait que 27.000.

    Ces 110 professions bénéficiaient d’un coup de pouce supplémentaire, de 5% pour les ouvriers du cartonnage de la région de Nantua à 40% pour les tisseurs non propriétaires de leur métier de l’Ain, de l’Ardèche, de la Drôme, du Gard, de la Haute-Loire, de la Haute-Savoie, de l’Isère, de la Loire, du Puy-de-Dôme, du Rhône, de la Savoie, de la Saône-et-Loire et du Vaucluse. Au milieu de cet inventaire à la Pernaut, les journalistes bénéficiaient d’une déduction supplémentaire de 30%.

    En 1996, au nom d’une vaste réforme sur l’impôt sur le revenu, le gouvernement Juppé tire un trait sur toutes ces niches fiscales, «devenues sans rapport avec la réalité des frais professionnels supportés par les intéressés et qui ont donc perdu toute justification». Une profession va particulièrement se plaindre, les journalistes. Une manifestation réunissant 2.000 personnes parcourt alors les rues de Paris. Une dizaine de titres de la presse quotidienne régionale lancent une opération «homme invisible», un boycott photographique des parlementaires favorables à la suppression de la niche.

    On découvre à cette occasion que les journalistes ont nettement plus de moyens de pression que les ouvriers du cartonnage de la région de Nantua. «Le souvenir que j’en conserve est moins la hargne des journalistes que la trouille des politiques», raconte Alain Lambert, ex-rapporteur du budget au Sénat. Juppé tient bon face à la fronde, mais offre une première concession à la profession, la création d’un fonds budgétaire pour compenser la hausse d’impôts que subiront les journalistes. Parallèlement, des négociations sont engagées avec les syndicats.Elles aboutiront sous Jospin. Il est décidé de rétablir l’avantage fiscal, mais sous une forme un peu plus juste. Au lieu des 30%, les journalistes pourront dorénavant retirer 50.000 F (soit 7.650 €) de leurs revenus, une mesure qui favorise les bas salaires et limite l’avantage pour les plus riches. Il n’empêche que les journalistes sont les seuls à bénéficier de la mesure. Michel Diard, ancien secrétaire général du SNJ-CGT (Syndicat national des journalistes) qui a participé à la négociation, ne voit qu’une explication: «La profession s’est mobilisée, les autres ne l’ont pas fait suffisamment».

    Comment justifier cette différence de traitement face à l’impôt ?

    «On considère que le travail du journaliste ne s’arrête jamais, répond Michel Diard. Même en vacances, le journaliste doit se tenir au courant, acheter les journaux, regarder le JT de 20h, consulter les infos sur Internet, ce qui a des coûts non pris en compte par l’entreprise de presse». Les journalistes seront ravis d’apprendre que leur Mac-Book est financé par l’État.

    Les polisseurs de pipe de Saint-Claude, qui ont perdu l’avantage fiscal, un peu moins.

    Avant les primaires les syndicats de journalistes notamment de l’humanité ont demandé à Mr François Hollande de rétablir l’abattement de 30% pour les journalistes, de plus, chose étrange une certaine Valérie Massonneau (plus connu sous le nom de Valérie Trierweiler, future Madame Hollande) fut la porte-parole des journalistes accompagnée bien sûr d’Audrey Pulvar.

    A savoir qu’en 2008 cette demande de rétablir les 30% fut demandée par les journalistes à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, depuis ce jour la campagne anti-sarkozy commença.

    Donc un journaliste célibataire gagnant 2500 € par mois pourrait à partir de 2012 déduire 9000€ au lieu de 7650€.

    Imaginez: Audrey Pulvar et David Pujadas gagnent aux environs de 12000€ par mois ils peuvent donc déduire 54000€; Laurence Ferrari gagne 400000€ annuel, cela lui fait une déduction de 120000€. Jean-Michel Apathie 40000€ par mois soit une déduction de 144000€. Alain Duhamel 56000€ par mois déduction de 207600€. De plus les journalistes de l’audiovisuel lui ont demandé un abattement supplémentaire de 10% pour les frais dit: « frais esthétique » du fait qu’ils doivent en permanence faire des soins esthétiques pour être présentables devant les caméras. Soit 40% d’abattement.

    M. Hollande leur a promis qu’il leur rétablirait ce droit dès septembre 2012 si il est élu. Et il est certain que Valérie Trierweiler et Audrey Pulvar sauront lui rappeler.

    Comme quoi tous ces journalistes qui crachent sur les riches, et qui n’ont pas de mots assez forts pour dénoncer le Sarko bling bling se gardent bien de parler de leurs avantages fiscaux. A savoir que Valérie Trierweiler est petite-fille et arrière petite fille de Banquier? Elle n’est pas issue d’un milieu modeste comme elle essaie de le faire croire.
    Elle a un gros patrimoine immobilier, comme François Hollande avec sa SCI « La Sapinière » et son agence à Londres.

    Ils veulent bien taxer les riches, sauf eux mêmes, car avec leur salaire de smicard ils ne pourraient plus vivre, on les comprend d’ailleurs fort bien.

    Une grande Injustice
    42 500 journalistes bénéficieront de cet avantage, mais on peut aussi se déclarer journaliste fiscalement sans carte de presse.

    Et des proches de journalistes, qui ne sont pas journalistes se déclarent journalistes sans carte de presse, sport très prisé chez les amis de l’Humanité et du Canard Enchainé.

    Il n’empêche que cette niche fiscale laisse un sale goût dans la bouche des journalistes. Tout le monde comprend bien l’injustice de la mesure et le souci éthique qui se pose. Dans ce débat, les journalistes sont juges et parties puisqu’ils ont le pouvoir de mobiliser ou non, l’opinion publique.

    Mais ces derniers ne veulent aucunement que l’on touche à leurs avantages et désirent les accroître.
    Ce n’est pas plus glorieux que les parlementaires qui votent eux-mêmes leur rémunération.

    Une suppression de cet avantage fiscal serait néanmoins compliquée à mettre en œuvre. Les syndicats demanderaient immédiatement une augmentation de salaire correspondant à la perte subie, ce qui au vu de la situation financière des journaux s’annonce bien délicat (à moins que le gouvernement rende l’argent de l’autre côté par des aides à la presse).

    N’en doutons pas cette loi sera votée, et vous pouvez être sûr, que cela ne fera pas la une du journal de 20h00 ni la première page du journal l’Humanité, ni du Canard Enchaîné.

    Avantages sur les congés maladies

    Au-delà de trois mois de présences les journalistes ont le droit à la totalité de sa rémunération mensuelle pendant 3 mois, ils ont demandé à François hollande de porter la durée à 6 mois. Et au-delà au 2/3 de la rémunération mensuelle plus le supplément familial dans son intégralité. Les journalistes ont la prise en charge intégrale de leur cure thermale par la sécurité sociale et ouvrent droit aux mêmes conditions d’indemnisation que celles prévues pour la maladie simple et sont prises en compte dans la durée de celle-ci.

    Les journalistes en service, victimes d’accidents du travail ou de trajet, ou atteints de maladie professionnelle contractée à l’occasion de leur travail, conservent, pour tous les arrêts reconnus par la sécurité sociale comme directement liés à l’accident du travail ou à la maladie professionnelle, l’intégralité de leur rémunération dans la limite de deux ans, Ils ont demandé à François Hollande de passer cette durée à 4 ans.

    En cas d’incapacité permanente partielle telle qu’elle est reconnue par la sécurité sociale, le journaliste a droit à une priorité de reclassement dans une fonction compatible avec son état physique, avec maintien de tous ses droits (y compris la déduction fiscale), notamment en matière de salaire.

    A compter de la date de leur engagement, les journalistes atteints d’une affection de longue durée reconnue par la sécurité sociale entraînant momentanément une incapacité totale d’exercer leur fonction conservent pendant les trois premières années l’intégralité de leur salaire et les avantages fiscaux. Ils ont demandé à François Hollande que la durée soit portée à 5 ans. Ils ont eu la promesse que cela serait fait en Septembre

    Quels avantages pour François Hollande?

    Pour François Hollande, il est important d’avoir la majorité des journalistes à ses côtés afin de nous faire avaler tous les mensonges de sa future politique. Pour un chef d’état il est très important d’avoir le pouvoir médiatique de son côté, même si cela doit passer par l’attribution de niche fiscale, afin d’avoir une emprise sur les médias. Ce qu’avait parfaitement compris François Mitterrand.

    De ce fait il pourra dire et faire croire aux français ce qu’il veut. Après le département le plus endetté de France, la Corrèze, nous aurons le pays le plus endetté d’Europe, la France.

    Les Français vont encore jouer les cigales, pendant qu’une minorité de fourmis va devoir travailler comme des dingues pour engraisser tout ce petit monde.

    Merci messieurs et mesdames les journalistes ….

    Commentaire EG :

    ATTENTION, LA BISE POURRAIT ARRIVER AVANT L’HIVER !

    Une chose est sûre : nous sommes bien en DICTATURE : celle de la PRESSE.

  5. Ernest Gransagne dit :

    On a beau vouloir être optimiste, les réalités du terrain nous ramènent aux dures lois de la vie quotidienne : on se casse la g….. !

    http://www.google.com/url?sa=X&q=http://www.le-decolletage.fr/20120514868/news/actualites/revue-de-presse-automobile-du-14-mai-2012.php&ct=ga&cad=CAEQAhgAIAAoATAAOABAqoLE_QRIAVgBYgVmci1GUg&cd=bU8Uh_aw6kc&usg=AFQjCNH1TfDnxg4nMT6JT2J09f3o9OWZOw

    Ernest

    ps : je crains que la Mia Electric ex Heuliez ne fasse long feu, elle aussi.

    On ne s’improvise pas constructeur automobile par un « claquement de doigts. »

  6. Mic dit :

    Cher Monsieur Raffarin,

    On pouvait se demander ce qui vous occupez … au point de ne poster aucun commentaire, aux 70, que vous avez reçus sur « votre affectif » précédent.

    Le travail, le courage, la dignité sont les seuls maîtres mots et engagements reconnaissables et garants de l’avenir d’un pays. L’affectif …

    L’échec subit n’est pas fait du hasard, de toute évidence il y a eu des manquements conséquents dans les essentiels.
    Le travail, n’est pas venu comme il avait été promis …
    Le courage, qui ne peut se résumer qu’en des prises de décisions … reste bien indispensable auprès de celles et ceux qui ont et auront à subir les effets des dites décisions.
    Quant à la dignité, elle semble aujourd’hui plus perceptible dans la rue … que venant « d’en haut ».

    Il y a eu échecs d’autant plus impardonnables et importants qu’ils étaient bel et bien prévisibles et annoncés.
    Vous voici maintenant dans une situation de redevable, de vos erreurs, de vos coûts, auprès de la nation, puisqu’il vous faut l’admettre … , NS, en plus de ses propres fautes inexcusables, n’a pas été très bien conseillé.

    Finalement : politique coûteuse et bilan décevant.
    Dans un environnement marketing, on arguerait d’un rapport qualité/prix peu attractif.

    Les crises, comme les échecs, trouvent leurs explications.

    Bon voyage en Chine néanmoins. Nous n’osons douter qu’il soit important pour la France.
    Nous vous remercions de nous tenir informé de vos actions, dès votre retour.

  7. Sirius dit :

    Cher jpr,
    les français de chine vous souhaitent la bienvenue !!
    Vous arrivez à point nommé, les douces températures printanieres sont bien etablies a shanghai et si vous avez une heure de libre vous aurez plaisir a vous promener dans les rues de l’ancienne concession bordées de nos platanes en feuille.
    Alors bon passage et à bientot
    sirius

  8. Costaz dit :

    Que faisiez-vous Mr Raffarin, premier ministre en période de relative propsérité, lorsque G. Schroeder réformait l’Allemagne avec le succès que l’on sait ?

    Vous êtes responsable pour une bonne part du décrochage de la France sur son voisin germanique.

    Vous devriez faire profil bas avant de donner des leçons à N. Sarkozy.

  9. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre, Bonsoir !

    (vous vous trouvez au Pays du Soleil Levant ?!). Ainsi que Jany, non ?

    Chers Amis, Chères Amies du Carnet, Bonjour, enfin : Bon(ne Après-midi, Bonne Soirée !

    Monsieur le Premier Ministre, vous avez de la chance de pouvoir « CHANGER D’AIR »
    j’aurai beaucoup aimé passer cette si triste période « AILLEURS » !…..

    1er jour de l’installation de François HOLLANDE à l’Élysée …..

    Bien, c’est fait, parlons-en le moins possible……

    Ne plus parler que de l’Avenir, et l’Avenir, c’est MAINTENANT !…..

    Accomplissez votre Mission en Chine comme vous savez si bien le faire !
    Représenter la France si dignement et avec tant de compétences !

    Vous devrez être encore Meilleur étant donné les circonstances et je sais
    que vous serez plus qu’à la Hauteur dans ce rôle d’Ambassadeur itinérant
    qui, en aucun cas ne saurait se « mettre en porte à faut » avec la diplomatie
    qui se mettra en place, dès aujourd’hui, demain….

    Nous attendons votre Retour en FRANCE avec impatience, nous avons besoin
    de vous, aujourd’hui plus que jamais afin de définir un Avenir à notre Majorité Présidentielle
    (la Nôtre !) et mettre enfin en place les 2 piliers de l’ U M P :
    la Droite Républicaine et le Parti « HUMANISTE » !

    Bien à Vous Chers Amis, Chères Amies du Carnet !

    Plus que jamais, bien Fidèlement à Vous, Monsieur le Premier Ministre – HUMANISTE
    et Cher Jean-Pierre.

    Sylviane

  10. G. dit :

    二〇一七年 =)

  11. Zwartepiet dit :

    Complément d’info pour Ernest Gransagne re: Valérie Trierweiler née Massonneau

    Qui est Valérie Massonneau, Valérie Trierweiler?

    Ce que ses camarades journalistes ne vous diront jamais.
    La description faite par les médias est loin de la vérité. Le corporatisme est bien là .

    La suite est intéressante la famille Massonneau a vendu sa banque au Crédit de l’Ouest, mais
    devinrent actionnaires à hauteur de 11% du Crédit de l’Ouest. La famille Massonneau est à l’abri du besoin. En 1957 fusion du Crédit Nantais (créé en 1912) et du Crédit de l’Ouest d’Angers (créé en 1913), puis fusion en décembre 2006 du Crédit Industriel de l’Ouest (CIO) et de la Banque régionale de l’Ouest (BRO). C’est maintenant le Crédit industriel et commercial Ouest (CIC Ouest). Aujourd’hui les enfants (ils sont six) Massonneau sont actionnaires au Crédit industriel et Commercial, et ont différentes actions dans différents groupe faisant partis du CIC. Les revenus annuels de la journaliste sont estimés à plus de 3 millions annuel. Mais le meilleur est à venir, Madame Trierweiler possède des actions de la chaine Direct 8 qui appartient au Groupe Bolloré, où elle présente des émissions, ainsi que différentes actions dans ce même groupe. Le 20 octobre 2011, elle porte plainte contre X pour  » collecte et traitement illicite de données personnelles  » auprès du parquet de Paris, suite à la parution, le 4 octobre, d’un article de L’Express affirmant que, au début 2011, elle aurait fait l’objet d’une enquête sur son passé et son entourage de la part d’une section de la Direction du Renseignement de la préfecture de police de Paris.

    Chargée par le parquet de Paris de mener des investigations, l’Inspection générale de la police nationale met en évidence que la fiche de Valérie Trierweiler est soi-disant fausse mais clôt le dossier, sans chercher l’auteur du délit. Et pour cause Mr Vincent Bolloré est intervenu en personne auprès de Nicolas Sarkozy. Il faut savoir que la famille Massonneau furent les banquiers et les amis d’un industriel breton nommé Michel Bolloré (1922-1997) père de Vincent Bolloré. Madame Massonneau est aussi pauvre que Madame Sinclair.

    Décidément cette gauche caviar nous surprendra toujours!!
    __________________________________

    J’ai glané ces infos sur internet… Décidément, Mr Vincent Bolloré peut se vanter d’être faiseur de rois –ou de reines!

  12. Sylviane Valente / De Gregorio dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre, Bonjour (?) !

    Bonjour a tous nos Amis et Amies du Carnet de J. P. – R.

    Un Bon Point (? !) pour le 1er Gouvernement Hollande – Ayrault !

    Parité : Parfaite – 17 Femmes – 17 Hommes
    (mais un seul ministère régalien : la Justice !….,
    tiens cela me rappelle quelques souvenirs : autre temps, Autre Femme…..)

    Un bémol, toutefois a cette très Honorable Avancée de l’Egalite Femmes / Hommes,
    Car le Premier Ministre – en exercice – a déclare haut et fort et sans perte de temps (?)
    En cas de non élection aux Législatives : DEHORS !….

    Alors, qui paiera inévitablement dans ce marche de dupes : les Femmes (of course !)
    car : trop jeunes, trop peu connues, a qui l’on  »réserve » les circonscriptions très difficilement  »gagnables » ….

    Alors, attendons et je n’applaudirai sans réserve a cette  »mesure historique » qu’au soir du 17 JUIN 2012 !….

    Ou tout, absolument tout sera remis en cause !

    Et notre ex-Majorité Présidentielle devrait, DOIT ABSOLUMENT tenir compte de l’egalite
    Hommes / Femmes dans toutes les élections – sans exception –

    Nous en sommes très loin !….

    Merci beaucoup a Rachida DATI qui, dans les circonstances difficiles que nous vivons aujourd’hui,
    a retire sa candidature face a l’ancien Premier Ministre Francois FILLON !

    MERCI et BRAVO a ELLE, sans bémol !

    Bien Amicalement a Vous, Chers Amis, Chères Amies du Carnet de J. P. – R.

    Toujours très fidèlement, a Vous, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane.

    P. S. : en ce qui concerne, Madame Valerie MASSONNEAU / TRIERWEILER,
    Poste occupe : Conseillère (très) Personnelle et (tres) Spéciale du President
    de la République : campagne : REUSSIE – je dis : Bravo !
    Mandat Présidentiel : a suivre ?,,,,
    Madame la Vice-Présidente ?!……

  13. Mistral dit :

    Monsieur le PM,

    J’ai remarqué qu’à chaque fois que vous partez à l’étranger et le plus souvent en Chine, vous « balancez » une petite pique à vos amis politiques.

    Nous on prend pas l’avion.

    On reste en France et on subit.

    En plus de la crise, on a droit maintenant aux socialises et à cet incompétent élu par une minorité.

    La colère engendre de la désespérance. Et un peuple désespéré peut s’égarer. Les dirigeant de l’UMP ont une responsabilité historique.

    IL FAUT GAGNER LES LEGISLATIVES.

Laisser un commentaire