Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

74 commentaires

  1. Philippe Gout dit :

    J’espère que cette « feuille de route » du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin sera affichée dans toutes les permanences de l’UMP, tant je la trouve lucide et porteuse d’espoir.
    Merci

  2. Leguet Adam dit :

    Je trouve ces propositions très encourageantes pour l’avenir de l’ump et plus globalement pour l’avenir de la France ! Maintenant il faut réussir à mettre cette  » feuille de route  » sur le devant de la scène !

  3. mhs dit :

    Je n’ai jamais perdu mes valeurs puisque ce mot est devenu tendance,je suis loin des idées du FN
    Je ne partage rien avec eux,je trouve ce débat sur les plateaux de télés mal venu

    Bonne soirée
    Marie-Hélène Serve

  4. Mic dit :

    TC JPR

    J’espère que chacun appréciera la dynamique affichée … il nous faut agir, mais pas avant 2015 !
    Quel rude travail vous exercez, quelle notion de performance. Nous sommes loin des contraintes imposées par le travail contemporain, vous savez, « le vrai ».

    Votre « éthique de l’inventaire » en dit long également, sur votre capacité à vous projeter dans l’avenir et à le construire.
    En bref, selon vous, nous allons créer l’avenir en ne quittant pas du regard le rétroviseur.
    C’est tout simplement désespérant.

    Une certitude, plus ça va et plus vous participez au développement du troisième parti poitique français, celui de l’abstensionisme …
    Lorsque je dis, vous, j’évoque là les politiciens.

    Finalement, sans vouloir paraphraser, la politique deviendrait une chose trop sérieuse pour être confier aux politiciens dont les intérêts personnels sont bien plus protégés que les intérêts de la Nation.

    Tant que j’y suis, j’aimerais aborder un dernier petit détail qui ne passe pas chez moi … je ne comprends pas celles et ceux qui s’adresse à vous comme au Premier ministre, mais sauf erreur de ma part, vous ne l’êtes plus depuis un moment.
    … Un ouvrier ou un cadre qui perdu son travail (le vrai, pardon d’insister) hier, se fait appeler aujourd’hui, demandeur d’emploi, non ?

    S.

    … (

  5. hibon dit :

    bonsoir,
    je suis tout à fait d’accord avec les points développés par jean pierre raffarin.Néanmoins quelle est la france que nous voulons construire dans un cadre de mondialisation.En d’autres termes quelle est notre vision de la france à 10 ans et quelle stratégie.

  6. Chinaud dit :

    et l’Europe ! ADN de la seule vraie diversité qui devrait vivre dans une UMP qui ne serai pas que l’ex RPR, le fédéralisme si nécessaire aujourd’hui
    Plutôt que dix courants qui ne seront qu’autant de fausses familles, retrouver ce qui est à l’origine de ses familles fondatricesà commencer par la notre, libéraux européens et sociaux, modernes et décentralisateurs

  7. michel43 dit :

    la DROITE national est désormais incontournable;cela gène les hypocrites;qui hurle contre ELLE;et dans l »isoloir;y mette le bulletin;6.5 millions de voix
    nous n »avons pas la méme vision que VOUS;
    le priver;,nous devons gérer au plus pres,et couper tout se qui est ruineux
    notre pays a des structures socialiste;et les politiciens de tout bords;ne peuvent faire de vrais réformes;cars;SYNDICATS;fonctionnaires;s »y opposerais immédiatement en bloquant le pays
    SEUL;le référendum peut donner force de lois a ceux qui gouverne
    VOUS savez tres bien;que les responsables du priver sont des empêcheur de tourner en rond;;
    chez nous;pas de courbette,seul le résultat compte;
    QUELLE avenir pour l »UMP
    TOUT ceux de plus de 65 ans;doivent laisser leurs place et devenir;conseillés bénévole;;
    tout le monde sait tres bien;que certains se fiche totalement des adhérents;d »ailleurs;le cas de M ROYALE devrait faire réfléchir certain;
    de toute façons;rien ne va changer,le couple Copé-jacob tiens la barre fermement;en vu de 2017
    lui;est plus ambitieux et malin que SARKOZY
    on ne peut prévoir l »avenir,mais vu que les socialiste font les mémes erreurs que notre droite molle;cela pourrait bien finir dans la rue;
    j »ai envoyez un courrier a copé; donc attendons sa réponse;l »UMP est malade cars c »est politiciens n »écoute JAMAIS;la FRANCE d »en bas et celle du MILIEU
    MICHEL
    r

  8. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Merci pour cette analyse sage, lucide et objective, déjà perçue lors de votre intervention au « talk Orange/Le figaro » que je partage totalement. Puisse-t-elle être porteuse d’espoir pour le congrès de novembre, mais il ne suffit pas de le dire, il faudra le faire et nous comptons sur votre expérience dans son application.

    Lors de ce congrès, il ne s’agira pas dès à présent de désigner qui de Mac Arthur ou de Patton conduira la bataille de 2017, les joutes viendront suffisamment tôt avec les préliminaires présidentielles, je préfère la sagesse d’Eisenhower imposant sa patience…

    J’apprécie tout particulièrement vos conclusions tournées vers l’avenir avec la reconquête de nos territoires, un peu trop « délaissés » de par une centralisation quelque peu excessive durant le dernier quinquennat, en tenant compte de leurs grandes diversités, tout comme les sensibilités de l’UMP qui a grand besoin de reposer sur ses deux jambes pour se rebâtir sur ses valeurs. Revenons à nos fondamentaux, tout en regardant l’évolution du Monde, ouvrons nos volets.

    Merci pour votre action continue dans l’unité du Parti. Ne perdons pas de vue que nous avons souvent perdu des élections, non pas en raison de la valeur de l’adversaire mais à cause de nos divisions.

    Amitié

    Jacques

  9. YvesRoussel Montigny dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    j’adhère à votre sage analyse et j’espère que nous y arriverons.
    respectueusement

  10. desvouas dit :

    bonjour,

    Analyse sage bien entendu mais toujours pas ou trop peu de place accordée aux porteurs de technologies innovantes réelles et seules créatrices d’emplois et de profits , nos points de faiblesse
    majeure .. pour lesquels vos analyses politiques si pertinentes soient-elles n’apportent rien si ce n’est
    des voeux pieux du genre y a qu’a , faut qu’on ………

    Après nous avoir incité pour ne pas dire ordonné a écouter et à retenir vos leçons politiques ,
    seriez vous disposés vous politiques , à écouter nos propositions technologiques innovatrices sans lesquelles nous pensons que vous n’irez pas loin ……..

    les français qui n’ont pas de pétrole sont fiers d’avoir des idées …..et de compter parmi eux ceux qui
    en tout genre arrivent les premiers à se distinguer …….les faits sont devenus rares et plus que rares ……..CONCORDE TGV A380, MINITEL ; qui cesse dans 3 jours…………

    ne serait-il pas intéressant de montrer que l’UMP est toujours positif et créatif par l’annonce d’une découverte , celle dont je vous ai entretenu ,

    BIEN A VOUS ,

  11. BINSFELD dit :

    Cher jean-pierre RAFFARIN,

    Je pense fortement,pour que notre mouvement d’union populaire,fonctionne bien,il faut redynamiser le
    fonctionnement de nos permanences dans chaques départements,et régions,qui onts pour rôle et
    objectifs,d’avoirs des contacts règuliers avec nos militants,trops souvent mis à parts.
    amplifiés les contacts,par courriers,par e-mel,organiser des réunions une à deux fois par mois,
    se porter rassembleurs des feuilles de routes de notre mouvement politique,former des équipes,
    expiquer les valeurs qui sonts les nôtres,les faires partagers,redonner confiance à nos militants,nos
    sympatisants,recevoir des directives de nos amis UMP depuis Paris,c’est bienencore faut-il que celà
    se repercute dans nos permanences,afin de faire suivre auprés de nos adhérents et sympatisants,
    là est une des clés primordiales de porter haut et fort les couleurs de l’UMP pour relever les défis
    que nous aurons à débattres et à résoudres,la bataille sera rude,c’est pour celà que nous devons
    faire appel à la mobilisation dans toutes nos fédérations et permanences,agir pour gagner.
    merci de votre attention.
    reçois cher jean-pierre,l’expréssion de mes chaleureuses salutations.

    Daniel BINSFELD

  12. Louis de Gassart dit :

    Je partage tout à fait votre analyse et espère qu’elle reflète la majorité des membres de l’UMP.
    Associerez vous les membres de la nouvelle formation de Borloo à votre congrès?
    Amitiés
    Louis

  13. RVR dit :

    Monsieur Raffarin
    ______________

    Je suis sur le point de partager l’ensemble de vos points à l’exception de deux:
    1) Positif -Une stratégie pour augmenter notre quantité nationale de travail ?
    Non cette stratégie était trop « électoraliste » et surtout pas tournée vers la réussite des entreprises et encore moins vers le développement de nouveaux métiers pour combler le déficit de travail ! pour moi c’est un échec cuisant qui nous a amenés avec d’autres inepties à 70 milliards de déficit de la balance commerciale, c’est donc à inscrire au passif !

    2) Coté des priorités -Mettre en place au Parlement une organisation efficace de l’opposition nationale ?
    La priorité c’est la France dans l’Europe, ce n’est pas l’opposition pour l’opposition comme le fait Copé de façon primaire , c’est contre productif !
    Il est urgent de donner de l’intelligence aux partis et de les faire grandir par des choix positifs pour le pays et non pas par des débats stériles  !
    Mais la priorité des priorités, c’est la recherche, et la jeunesse !
    La stratégie des pays comme la France qui sont à fort niveau social doit se définir par une avance permanente de sa recherche et de son application ! Dans tous les domaines et briller à la première place par le nombre de brevets !
    Pour les jeunes, la priorité est le plein emploi !
    Des passerelles entre les métiers doivent être mises en place pour créer la mobilité technologique ainsi que la formation qui doit la préparer ! Une entraide financière intergénérationnelle doit être mise en place ! et beaucoup d’autres mesures à inventer pour devenir le leader européen de l’emploi de sa jeunesse ! En faisant cela, nous allons créer une dynamique et un optimisme pour le pays !
    Il y aurais bien d’autres choses à dire sur la stratégie politique face au développement industriel du pays, c’est là qu’il y aura à mettre en place une structure stratégique pour le développement couplé avec les universités.

  14. Jacques D'Hornes dit :

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    J’apporte une petite correction à mon billet précédent pour gommer ce lapsus. Il fallait bien sûr lire Montgomery à la place de Mac Arthur. Chacun aura compris ce que je voulais dire.

    Merci.

    Amitié

    Jacques

  15. michel43 dit :

    les Socialistes on TOUT les pouvoirs,,
    la FAUTE a nos politiciens incompétent et OUI?
    nous;dans le priver;on VIRE tout le monde;,,
    cars regardez bien;AUCUN renouvellement a droite;comme a gauche,
    les mémes tètes depuis PLUS de 35 ans
    apres TOUT c »est échec, les mémes qui on ruiner le pays;voudrais revenir?
    grave erreur,les électeurs ne vont plus voter;
    il faut donc;RENOUVELLER le personnel politique,
    place a la jeune génération,
    souvenez vous;TOUBON on approchais le MILLION
    JFC;;plus de 220 00 et beaucoup vont nous quitter
    c »est une véritable réforme en profondeur,et faire participé les compagnons;pars des votes a bulletin secret
    on connaît les congres ou TOUT est prévu d »avance,on prend les mémes et on fait les mémes erreurs;
    VOUS étes couper de la base;vous vous fichez de leurs inspirations;les temps change;
    voyez les 6.5 millions de voix de M LEPEN et les triangulaires;si il y avait la proportionnelle;combien de député le FN conterais?
    il est donc;incontournable;QUE cela plaise ou non A notre bobos de droite NKM
    c »est le peuple qui décide dans les urnes, pas les sois disants élites qui on ruiner notre pays
    bien a vous

  16. commegrain dit :

    Monsieur,

    Vous me faîtes penser à Réné Monory. C’est le sentiment qui me vient à la lecture de vos écrits. je reviens dans ce débat pour deux raisons :
    (1) Vous féliciter de cette interrogation démocratique qui ne vous empêche pas d’apporter votre vision personnelle mais vs permet de la situer par rapport à des ressentis extérieurs.
    (2) Dans votre vision, je trouve qu’il manque « de la place » pour l’humain. Je crois sincérement que ns allons revenir vers une demande d’humanité et qu’elle s’associera à toute démarche vraie, transparente, dynamique et efficace.
    Je crois que votre futur « leadership » doit avoir cette dimension : techniques, politique et humainiste. Cela lui donnera rapidement une stature internationale et la France, réapparaitra, pour le Monde, en accord avec l’image qu’elle a.
    L’exemple qui me vient à l’esprit est la position exprimée par Dominique de Villepin au Conseil de Sécurité.
    Ellle illustre assez bien ce que le plus grand nombre entend de la France (à l’intérieur comme à l’éxtérieur)..
    je vs remercie d’accepter les erreurs inévitables que ces quelques lignes doivent avoir à votre esprit. je suis très éloigné de la politique et des faits qui la compose.
    Vous remerçiant une nouvelle fois de cette démarche démocratique,
    Recevez, Monsieurl le Premier Ministre, l’expression de mes salutations respectueuses.
    William Commegrain

  17. jany dit :

    Avec tout ce brouhaha…J’ai plutôt l’impression que l’on va rentrer dans une ère nouvelle pour la Droite…
    Sur le fond, il ne semble pas apparaître de réel changement dans les attitudes…

    Faut-il faire semblant d’y croire ?

    En guise d’inventaire, on risque de tout casser et reconstruire du nouveau sur les ruines…

    Beaucoup d’entre nous connaissent les raisons des défaites successives…
    Mais pour gagner, il faut choisir de se reformer…

    Pendant le même temps, « le flou » devient plus flou, les français sont ravis…
    Et la Droite n’a toujours pas compris…

    Bien cordialement,

    jany

  18. Mistral dit :

    « Soyons confiants : l’UMP doit s’habituer aux débats internes  »

    Et bien donner l’exemple Monsieur le PM sur ce site.

    Je fais partie de ces électeurs de droite qui ont été choqué par la campagne de presse antisarkozyste qui nous a volé notre victoire de 2007 et l’élection de 2012.

    74 % des journalistes ont voté Hollande en 2012.

    Je fais partie de ces électeurs de droite qui ont été choqué d’apprendre que 96 % des musulmans ont voté Hollande.

    Je fais partie ces électeurs de droite qui ne reconnaisse aucune légitimité à Hollande élu par un vote communautaire, par les médias et par une minorité de votant au second tour.

    Qu’il parte vite cet usurpateur !!!!

    Je fais partie ces électeurs de droite qui combattent le FN sur le terrain, mon département du Gard ou de très bon député ont été battu grâce à l’alliance FN PS. Je considère que le vote FN est une impasse.

    Mais le plus dure est que je fais partie de ces électeurs de droite qui ne se reconnaissent plus dans le discours de certains à l’UMP.

    La jeune député Le Pen ne mérite pas que l’on lui sert la main ? Mais le socialiste Bartelone qui avec ses amis ont insulté pendant 5 ans le président Sarkozy mérite lui l’accolade ?

    Etes vous tous devenu fous ?

    Ne voulant pas voter FN mais ne me reconnaissant pas dans un parti qui s’acoquine avec la gauche, je ferai parti de ces électeurs de droite qui n’iront pas voter la prochaine fois.

    Je me demande ce que nos aînés ont pensé dans les années trente. Je fini par croire que cela pourrait ressembler à ce que nous vivons aujourd’hui.

    La France est orpheline de Nicolas Sarkozy.

    De Gaulle aussi en son temps avait été écarté par les biens pensants, les sachant, les intelligents, les bâtisseurs de ligne Maginot.

    Je suis triste pour ma patrie.

  19. Mic dit :

    Très cher Jean-Pierre Raffarin,

    Un bref retour sur les propositions de « l’invente-ère » UMP que vous avez pris la peine d’établir, on peut y lire :

    – Soyons tournés vers l’avenir,
    – Soyons responsables,
    – Soyons justes,
    – Soyons stratégiques,
    – Soyons confiants.

    Permettez-nous, légitimement, de s’interroger sur le contenu des ambitions poursuivies précédemment !
    Ou, autrement dit :
    mais à quoi d’autres l’UMP a-t-elle pu penser pendant 5 ans, … tout de même ?!

    Aux fautes inexcusables suivent les défaites inévitables.

    Merci d’être bon joueur.
    Aux suivants maintenant.

    Salutations.

  20. Ernest Gransagne dit :

    On en a entendu des journaleux dire de NS qu’il avait « placé » tous ses amis invités au Fouquet’s ?

    Ne vous en faites pas :

    - le mari de Fleur Pellerin (la coréenne) Laurent Olléon vient d’entre au cabinet de Marylise Lebranchu.

    - le conseiller de l’Élysée, Morelle, voit son épouse diriger le cabinet d’Aurélie Fillipetti à la Culture.

    - Najat Belkacem (le désespoir des dentistes) Boris Vallaud, arrive au redressement poussif, chez Monte&bourg…

    Vous en voulez encore ou cela vous suffit-il pour aujourd’hui pour être convaincu que l’on rigole ?

    Ernest

  21. Ernest Gransagne dit :

    Que l’on glose ou non, que l’on analyse ou pas, que l’on fasse des bilans ou que l’on n’en fasse pas, il reste un paquet d’évidences :
    la dette
    la crise
    la fermeture de nos usines qui continue
    le train de vie, de tout ce qui touche aux institutions, restant abominablement outrancier.
    le trop grand nombre de fonctionnaires
    le poids de l’impôt, beaucoup trop lourd en France. (estimé à 44 % du PIB, avec des dépenses publiques à 56 % !) Selon l’édito de FOG ce matin dans LE POINT)

    Ernest

  22. Ernest Gransagne dit :

    Nicolas Sarkozy déclare lors d’un diner privé : « Je prédis l’apocalypse avant la fin de l’année. Tous les signaux envoyés depuis un mois sont mauvais, très mauvais. Le meilleur de son quinquennat est derrière lui. »

    Ce n’est pas n importe qui, c’est le Président sortant qui dit cela…

    Quand on sait ce que Robert en dit : « Fin du monde. »

    Commentaire EG : Heureusement, après le jugement (le dernier) il y a la résurrection !

    Ernest

  23. Ernest Gransagne dit :

    Allez les gars ! Soyez heureux, c’est l’Euro !

    Soyons fiers de nos fouteux !

    Irréprochables, respectueux, bien élevés, intelligents, compétents sur le terrain, fier de leur maillot.

    Bof, moi ce que j’en dit….

    Je ne suis pas un spécialiste ! Je ne suis jamais allé voir un match sur un stade, alors vous pensez !

    Mais je préférerais quand même des joueurs qui respectent la France, avec un minimum de politesse et de savoir vivre.

    Quand à l’argent… C’est pitoyable.

    Cela aussi fait partie de « la fin de cycle » de notre société.

    Ernest

  24. Ernest Gransagne dit :

    Dur dur pour le nouveau ministre de la Culture : Filippetti

    Elle devrait finir très vite par manger son chapeau :

    - elle est contre le principe même du commerce en ligne d’AMAZON. Et cette entreprise va s’implanter sur un 3e site en France, Montebourg en revendique le fait.

    - Cahuzac au Budget cherche des sous : alors il veut raboter les avantages fiscaux donnés aux entreprises qui participent au mécénat. Bravo ! Encore une belle erreur d’appréciation qui va nous permettre de descendre un peu plus vite vers la ruine de nos vestiges ET DE NOTRE PATRIMOINE déjà souvent mal en point.

    Alors Madame le Ministre toujours heureuse d’être socialiste ?

    Ernest

  25. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Mistral,

    Je comprends votre révolte mais ce n’est pas « La France qui est orpheline de Nicolas Sarkozy », ce n’est qu’une partie qui est orpheline, celle qui a toujours cru que les politique menée et stratégie employée étaient les bonnes. Cependant, force est de constater, que par rapport à 2007 il y a eu un rejet et pas seulement de tous les français en général, une partie de son propre électorat s’est également mise en retrait, et c’est ce qu’il faut analyser et certains le refusent, voulant dès à présent reprendre le flambeau, se posant en figure de proue d’un parti « bancal », pour poursuivre ce qui fût entrepris et qui n’a pas marché comme souhaité.

    Prenons un peu de recul et faisons preuve de sagesse, et je salue l’initiative de Monsieur Raffarin s’alliant à Monsieur Juppé dans sa proposition de se porter garant d’un « serment de sagesse » pour maintenir l’unité au sein du Parti et mettre fin à cette « brutalité » naissante. Soutenons cette initiative, ce n’est qu’à ce prix que la Droite pourra relever la tête. Pour l’instant, travaillons ensemble en écoutant toutes les sensibilités composant l’UMP.

    Le temps viendra pour les confrontations en vue de la Présidence du Parti et celle de la désignation, encore plus lointaine, de notre candidat pour l’élection présidentielle de 2017. Pour ma part, en ce qui concerne l’élection du futur Président de l’UMP, je préférerais que ce ne soit pas un futur candidat à l’élection présidentielle sinon nous risquons de « replonger » dans un dialogue « monolithique » qui ne nous a pas toujours souri. Chaque chose en son temps, un Président du Parti pour réunir des idées et faire des propositions et un Candidat pour l’élection présidentielle (préliminaires) pour présenter son projet et sa stratégie en tenant du travail élaboré en amont au sein du parti avec l’aide de toutes nos sensibilités.

    Bien amicalement

    Jacques

  26. Mic dit :

    Bonjour à toutes et tous,

    Décidément, il n’existe vraiment pas un parti pour racheter l’autre.

    L’abstentionnisme semble donc la seule réponse qui vaille à ce beau monde politique contemporain … comptant pour rien … un peu comme l’art du même nom.

    Bien à vous.

  27. jany dit :

    Guerre des chefs à l’UMP: quels sont les soutiens de Copé et de Fillon?
    Par LEXPRESS.fr – publié le 29/06/2012 à 09:23, mis à jour à 15:09

    Je ne vois pas comment l’on va pouvoir installer un dialogue constructif pour l’avenir de l’UMP…

    Les appétits sont au paroxysme…

    L’UMP va devoir toucher le fond avant de pouvoir rebondir…cela va demander du temps…

    Sauf si le PS se prend dans les mailles du filet qu’il a tisse lui même…
    Son programme a géométrie variable pourrait trouver une certaine incompréhension dans l’opinion.

    Cordialement,

    jany

  28. Ernest Gransagne dit :

    Mistral, Mistral…

    Je suis en accord avec vos déclarations énumérées plus haut.

    Ne pas serrer la main, ou lui tourner le dos quand on n’a pas les mêmes valeurs à partager est une erreur de stratégie.

    Les idées ça se défend les yeux dans les yeux, avec conviction : c’est cela notre chance quand on est démocrate !

    C’est par le respect que nous devenons fort.

    C’est aussi par des déclarations justes et étayées. Quand on assure des chiffres il faut aussi qu’ils soient fiables en cas de vérification.

    Je fais référence à l’émission de France-Inter : ils étaient 8 au PS à avoir voté contre la burka selon cette radio qui a vérifié, 1 seulement si on a entendu JF Copé.

    Je ne suis pas content quand celui auquel je crois, prête le flanc à l’imprécision.

    Il faut être irréprochable et professionnel, sinon on est socialiste ou trotskiste.

    Salut aux amis

  29. Mistral dit :

    Cher Jacques,

    L’élection du président de l’UMP m’indiffère totalement.

    Ce que j’aimerai c’est que les élus représentent la volonté des citoyens qui les élisent et non le contraire, à savoir que les élus ne nous écoutent pas et veulent nous imposer leur vision des choses.

    Par exemple, si une majorité de membre de l’UMP veulent des alliance électorale avec le FN, ce n’est pas aux élites de décider le contraire. En démocratie, c’est le peuple qui décide, pas une minorité.

    C’est au peuple français et d’abord en l’occurrence au peuple « de droite » de se prononcer.

    Que l’on nous interroge sur ce que nous voulons avant de se faire la gué-guerre pour des postes.

    Pourquoi les élites ont ils peur du peuple ?

    Quand aux hommes, j’ai de l’admiration pour Fillon et Copé, et pour la grande loyauté de ce dernier.

    Mais aucun à mes yeux ne peut remplacer Nicolas Sarkozy si injustement critiqué par cette caste médiatique.

    Vous pensez que Hollande va tenir 5 ans ? Il est déjà mort politiquement. son élection est une imposture.

    Le pays va vivre des heures difficiles voir tragiques.

    J’espère n’être qu’un Cassandre du net et d’opérette. Mais si c’est que je pense arrive, il faudra passer à un autre niveau que le débat sur la présidence d’un parti politique.

    L’UMP doit profiter du temps pour l’instant sans élection pour abandonner les plateaux de télévision rempli de journalistes socialistes et parler au citoyen, à la moitié des électeurs qui n’a pas voté par exemple.

    Venez entendre le peuple, venez parler au peuple !

  30. michel43 dit :

    décidément;;il y en a qui n’accepte pas la défaite de notre SARKOZY
    il s »est donner,lui méme , le bâton pour se faire battre,
    ,des traites de gauche au gouvernement,sa clique d »Amis pars intérets,MINC -ATTALI
    étre président,c »est prendre de la hauteur,et changer son comportement;
    pour lui,,c »était impossible,coléreux,imbus de sa personne,coléreux,n’accepte pas que l »on ose lui tenir téte et le contredire,,il veut toujours avoir raison,la nouvelle droite national ,a fait plus de 6.5 millions de voix ,et apres des scores important,dans toute la FRANCE,
    de ce fait,DEUX choix;
    comme le veut la majorité des électeurs,,trouver un accord avec M LEPEN
    ou rester pendant 20 ans dans l »opposition
    cela est fort possible,avec la droite la plus béte du monde,
    quand l »UMP et ses irresponsables,qui on ruiner le pays,vont t »ils comprendre que les gens,en on marre de leurs cirques?
    ils sont totalement en contradictions avec la FRANCE d »en bas et du MILIEU
    redescendez sur terre,écouter les gens du priver,,
    en 30 ans ,toujours les mémes ,qui s »affronte,pour le pouvoir,,,
    triste,mais vrais

  31. Mistral dit :

    Cher Jacques,

    http://ripostelaique.com/meurtre-des-deux-gendarmes-jaccuse.html

    C’est exactement ce que je penses aujourd’hui.

    Coupables !

  32. Ernest Gransagne dit :

    C’est vrai : il faudrait réfléchir à établir une bonne communication, continue et efficace avec la base – les citoyens qui votent -

    Il faut apprendre à se passer des médias de gauche qui manipulent l’info à leur guise.

    Il faut réfléchir vite et appliquer un nouveau mode d’info-communication permanent qui fédérerait toute cette mouvance de droite qui est dans l’attente ET SURTOUT coupée d’une véritable information.

    Nous avions dit ici qu’il fallait expliquer, expliquer, expliquer…

    Ernest

  33. jany dit :

    SORRY UN BUG ????

    Jeanphilippe06

    L’HUMANISME EST UNE VALEUR DE PROGRES

    Tout homme politique, tout homme dans la vie, peut choisir de faire un bilan…cela ne sert a rien de ternir le débat en parlant du « bilan de M. JP. Raffarin » ce n’est pas la question du moment.

    Je n’accorde pas de crédit a ce désir d’inventaire qui est dans les médias.
    Pourtant Nicolas Sarkozy a perdu en ayant une bonne équipe, de bonnes cartes, un fond de crise…
    Beaucoup avaient appelé a ce que la Droite soit plus ouverte, plus reconnaissante des formations qu’il y a dans ses rangs…
    Le message n’est pas passé et les français se sont lassés.

    Les dernières rencontres avec les électeurs n’ont pas été positive pour la Droite…
    Les hommes politiques sont en droit de se poser la question…notamment sur le « leader »

    Quant a « l’humanisme », souvent nous trouvons une certaine confusion sur ses valeurs…
    L’humanisme n’est pas la charité, même si l’humaniste peut être un homme ou une femme de charité.

    L’humanisme est une dynamique de progrès, il est une des valeurs du progrès social, sociétal et environnemental.

    L’humaniste (déclaré ou pas) travaille a l’éveil des consciences des hommes, de la société des hommes, des états…
    C’est la reconnaissance de chacun dans son environnement global, chacun doit pouvoir trouver les outils de son éveil, de sa réussite, de son épanouissement…
    Il y a des droits et des obligations au travers la responsabilisation de chacun ou de la société des hommes.

    L’humaniste reconnaît les valeurs de gestion, la politique industrielle, la politique de progrès, le dialogue social et sociétal, la participation aux choix de la gestion en général.

    Aujourd’hui nous le voyons, le monde s’éveille aux valeurs humanistes, aux valeurs de dialogue, aux valeurs de rencontre, aux valeurs de partage, au travers des partenariats de progrès…

    L’humanisme dépassionne le débat en permettant au dialogue de s’installer…
    La vérité trouve son expression dans la pluralité du dialogue, du singulier au pluriel…
    C’est une valeur d’éveil et de progrès…

    L’humanisme est une valeur de la vie, c’est une valeur d’échange, une valeur de projet…bien au-delà de nos petits sentiments personnels dans lesquels nous trouvons nos limites.

    Nos limites sont nos a priori…
    Pour les dépasser, nous devons accepter de nous ouvrir a la vie, a la pluralité du dialogue, dans la dynamique des contraires, nous ouvrir a l’expérience…

    L’humanisme est un existentialisme.

    Bien cordialement,

    jany

  34. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Le candidat Fillon à l’assaut du bilan de Copé à l’UMP

    ***Je trouve déplacé que cet ancien premier ministre vienne ternir le débat politique en dénigrant la présidence de Jean-François Cope.
    La Droite a besoin d’unité, de rassemblement, de réflexion sur les valeurs de demain, elle n’a pas besoin d’attaque mesquine…

    François Fillon pourrait être un bon candidat a la présidence de la République, mais qu’il ne mine pas son propre terrain a l’avance.
    J’ai souvenir que dans les années 2000, François Fillon n’était pas le plus compréhensif dans le dialogue avec les syndicats…c’est au travers le ministère de la Cohésion Sociale que les relations se sont améliorées, notamment avec l’action de Mr Larcher

    Avoir de l’ambition c’est bien, mais il n’est pas nécessaire de rayer le parquet.
    C’est laid et cela ressort au niveau du langage du corps…

    Un homme politique peut avoir une ambition personnelle et pour son pays…

    Un grand leader ne s’impose pas, il trouve la reconnaissance dans les autres…

    Bien cordialement,

    jany

  35. Mic dit :

    Bonjour,
    C’est vrai , … IL FAUDRAIT REFLECHIR … à établir … avec la base … des citoyens … qui seront … de moins en moins … à voter !

    Vous faisiez quoi, avant ?

    Et puis, à part Ernest, Jean, Mistral, Jany, j’allais oublier Sylviane (!)… et pardonnez-moi les autres de passage, … qui d’autre encore s’intéresse à la politique selon JPR perso ?

    Que fait d’ailleurs Monsieur Jean-Pierre Raffarin ?
    Que vaut son rapport qualité-prix ?
    Quand s’exprime-t-il sur son site ?

    Pour ce qui me concerne, c’est décidé, je m’en vais rejoindre les gens de passage … renseigné mais aussi, ô combien déçu, de ce que j’ai pû comprendre de ce qui m’a été … expliqué, expliqué, expliqué.

    Je suis bien convaincu maintenant que la défaite est vraiment méritée.

    Salutations.

    NB: Merci d’avoir permis d’exprimer mes réflexions.
    Je crois vraiment beaucoup en l’Espoir Humanitaire … bien différent de l’humanisme.

  36. Mistral dit :

    Ernest,

    100 % d’accord avec vous.Et on est nombreux dans ce cas la.

    Jany

    Je ne veux plus entendre parler d’humanisme.

    Quand on tue à la Kalchnikov des innocent, ou un gamin dans une cour d’école ou des gendarmes on mérite de se faire couper la tête. Point.

    Face à la barbarie il n’y a que la résistance, la lutte qui compte.

    On ne combat pas l’horreur avec de l’humanisme.

  37. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre, Bonjour !

    Bonjour à Tous nos Amis, Toutes nos Amies du Carnet de J. P. – R – !

    Dans ce qu’il faut – hélàs – bien appeler « la guerre des chefs » (potentiels !)
    pour la Présidence de l’ U M P, je suis là également très DÉÇUE (pour rappel :
    la non application du SOUS – TITRAGE Toujours et Partout !) par cette Guerre
    mal venue en cette période post-défaite aux 2 principales élections nationales  !

    Déçue également :

    - Où est encore une fois, la parité Homme / Femme à l’ U M P ?

    - Où est la diversité dans les différentes sensibilités représentées par les Partis Fondateurs
    de l’Union en Mouvement, devenue l’ U M P ?

    Donc, mais comment aurions-nous pu (hélàs, trois fois hélàs !) en douter :
    la guerre des « ÉGOS » fait rage à l’ U M P avant le début de la campagne pour
    l’élection du Président de notre Mouvement en Novembre !

    Et puisqu’il en est un, qui a dégainé plus vite et plus fort que son ombre, que les autres !

    Et si, on ne peut obtenir un pacte de non-agression entre les 2 candidats à la
    candidature Jean – François COPÉ et François FILLON (Alain JUPPÉ ayant déclaré : FORFAIT !)

    Alors, il conviendra de faire un choix, qui soit : UN VÉRITABLE CHOIX !

    En effet, les Meneurs (les Meillleurs d’entre EUX !) – les représentants des courants existants
    au sein de notre mouvement doivent obligatoirement se porter candidats !

    Ceci afin qu’à l’occasion de ces élections internes cruciales de l’automne prochain chaque
    mouvance puisse ENFIN, se compter ! LES MILITANTS VOTERONT EN LEUR AME ET CONSCIENCE !

    Et plus jamais, les candidats désignés d’avance aux militants !

    Et que personne ne puisse plus crier : le Chef est toujours : un ancien R. P. R. !

    Chacun, Chacune, ICI, connait mon Candidat, ma préférence pour cette Présidence :

    le Grand Sage, j’ai nommé : Jean-Pierre RAFFARIN

    - le Seul capable de Rassembler sur (autour de) sa personne, toutes les tendances de notre Union, n’ayant pas en ligne de mire : 2017,
    l’élection au poste suprême : la Présidence de la République !

    Monsieur le Premier Ministre, ne vous laissez pas : « OUBLIER », dans cette recherche
    du meilleur candidat au plus haut niveau :

    SEUL CAPABLE DE RASSEMBLER POUR NE PAS DIVISER !

    De vraies primaires appliquées à l’élection du futur Président de l’ U M P,

    Et vous y avez TOUTE VOTRE PLACE, LA MEILLEURE PLACE !

    Bien à Vous, les Amis et Amies du Carnet de J. P. – R.,

    Toujours Fidèlement à Vous, Monsieur le Premier Ministre Humaniste, et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane.

  38. Claude dit :

    Mon cher Jany,

    Ce n’est pas la première fois que je dénonce la façon sectaire d’assimiler 2 ou 3 % des français à l’ensemble d’un électorat.

    Vous dites, une fois de plus abusivement : « Le message n’est pas passé et les français se sont lassés. » alors que seuls 2 à 3 % de français qui ont changé d’avis en 5 ans et préféré croire F. Hollande plutôt que N. Sarkozy ont fait échouer la candidature de N. Sarkozy.

    En ce moment (après un mois qui aurait dû leur suffire pour comprendre) ces électeurs qui ont changé d’avis écoutent le discours de politique générale de M. Ayrault et doivent commencer à se mordre les doigts. Ceux qui comme vous et comme d’autres ici sur ce blog ont continument critiqué le Président Sarkozy devraient faire acte de contrition tant ils sont responsables du changement d’avis de ces quelques électeurs qui ont manqué à notre camps au moment où ils auraient été les plus utiles.

    L’art du politique ne consiste pas à convaincre tous ceux qui lui sont acquis par l’intelligence mais à convaincre la petite frange d’indécis influençables qui s’en remettent à d’autres pour réfléchir à leur place et qui basculent d’un camp à l’autre avec les conséquences que l’on constate une fois de plus.

    Le premier devoir d’inventaire de notre camp devrait d’abord concerner ceux qui ont eu tort avec acharnement de jouer contre leur camp en entrainant ces indécis dans des erreurs fatales.

    Cordialement,
    Claude

  39. jany dit :

    Lebranchu prévoit «un grand moment de rigueur» pour les fonctionnaires

    Publié le 04.07.2012, 09h23
    La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a estimé mercredi que les fonctionnaires devaient affronter un «grand moment de rigueur», dans une interview sur RTL.

    La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a estimé mercredi que les fonctionnaires devaient affronter un «grand moment de rigueur», dans une interview sur RTL. | AFP/ERIC PIERMONT

    Le mot est prononcé. Alors que Jean-Marc Ayrault n’a jamais employé le terme rigueur, mardi lors de son discours de politique générale, la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, annonce ce mercredi que les fonctionnaires doivent affronter un «grand moment de rigueur». Invitée de RTL, elle dit souhaiter qu’ils participent au redressement du pays.

    «Ce n’est pas une cure d’austérité, mais c’est un grand moment de rigueur. Les fonctionnaires sont conscients de l’importance de leur fonction et ont envie que leur pays se redresse, donc ils savent que s’ils y participent, ils peuvent générer aussi leur part de croissance», affirme la ministre. «Ce sont les fonctionnaires qui permettent le redressement des territoires aussi», ajoute-t-elle.

    Concernant leur rémunération, elle indique : «A mon avis, je ne pourrai plus parler uniquement du point d’indice, le point d’indice est gelé, c’est un grand symbole, il faut que je parle de pouvoir d’achat des fonctionnaires et avec eux, c’est ça qu’on va mettre sur la table» lors de la conférence sociale des 9 et 10 juillet. «Je pense que sur la durée, il faut engager deux chantiers forts : le point d’indice qui est une espèce de phare de la Fonction publique mais aussi l’ensemble des grilles, des carrières.» La rémunération des agents est basée sur un point d’indice, auquel s’ajoutent des mesures individuelles et catégorielles. Or l’augmentation du point a été gelée deux années de suite en 2011 et 2012.

    LeParisien.fr

    *********************
    Les électeurs ont choisi « le flou » sans se poser de questions,
    Ils auront la rigueur…celle d’une soupe a la grimace pour les fonctionnaires…

    jany

  40. jany dit :

    Cher Claude,

    Quel plaisir de vous revoir…nous ne vous entendions plus…c’est un miracle…

    Encore une fois l’autruche qui est en vous nous sert le même discours…

    Qu’importe que NS est perdu avec 2 ou 3 % d’infâmes électeurs, on perd un match pour un point seulement, le match peut avoir été aussi médiocre…

    Par contre, et nous le disons depuis longtemps, avec l’équipe que NS avait, il n’aurait pas du perdre.

    Nous savons pourquoi il a perdu, pas vous, car vous refusez de voir la vérité.

    Pour l’équipe qui a gagne, les français auront certainement beaucoup de questions…

    Bien cordialement,

    jany

  41. jany dit :

    Cher Claude,

    J’ai toujours dit, écrit et pensé que NS a perdu tout seul…
    Il s’était coupe de son électorat, il suffit de relire les sondages…

    Il y a un an et demi, deux ans, il aurait pu changer le courant du destin…il n’a pas voulu, pas su, pas pu…
    Pourtant il était bien entouré avec des ministres de qualité…

    Il n’a pas communiqué.

    Les raisons viennent surtout de l’exercice du pouvoir, un peu trop seul, trop sur de lui, trop de certitudes…Nous sommes loin du « leader et du leadership ».

    Aujourd’hui, nous avons tourné la page, laissons l’inventaire a ceux qui en ont le désir…Souhaitons que la Droite sache se reconstruire et retrouver de grands leaders qui puissent communiquer leur confiance aux français…

    Bien cordialement,

    jany

  42. Mederic L. Pascal dit :

    2007: Le Pen (p’ere) 10.44%
    2012: Le Pen (fille) 17.90%

    La difficulte’ rencontre’e est qu’en 2012 une part non-ne’gligeable de ces 17.90% constitue un vote d’opposition ‘a N. Sarkozy, une opposition de (extr’e’me) droite ou peut-’e’tre plut’o’t une opposition extr’e’me ‘a N. Sarkozy sur son flanc droit.

    Un tentative d’explication: N. Sarkozy a semble’ se de’tourner de sa majorite’ populaire (e’lection 2007) pour se’duire ou plut’o’t subjuguer le microcosme bobo-me’diatique parisien par ses audaces en de’but de mandat ‘a contre-sens de sa victoire ide’ologique: Hirsch-Amara-Kouchner-Lang-Dati-Yade comme fer de lance du Sarkozysme nouveau apre’s avoir gagne’ en tant que droite qui s’assume et qui n’a pas peur de parler de l’immigration et de l’inse’curite’.

    Un sentiment d’incompre’hension, d’incre’dulite’ puis de trahison a pu se faire jour savamment re’-alimente’ par la campagne de M. le Pen sur le the’me: « est-ce pour cela que N. Sarkozy a e’te’ e’lu? »

    Il est capital de ne jamais se laisser couper de la majorite’ qui vous a porte’ au pouvoir. La recherche de l’unamite’ est la vanite’ des vanite’s en politique. La poursuite de cette chim’ere a co’u’te’ cher ‘a de nombreux hommes politiques de haut rang. On pre’side, on gouverne en vertu d’une majorite’ pre’cise’ment parce qu’il est IMPOSSIBLE de de’gager aucune unanimite’.

  43. Mistral dit :

    Combien de temps va t’on accepter que des juifs français soient victimes d’agression antisémite ???

    http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20120705.OBS6278/toulouse-un-eleve-d-ozar-hatorah-subit-une-agression-antisemite.html

    Je ne suis pas juif et je n’approuve pas la politique d’Israel.

    Mais j’ai mal au ventre quand un français parce qu’il est juif est agressé.

    On nous saoule avec l’humanisme.

    Les racailles qui ne respectent pas les lois ne mérite que des baffes et des coup de pied au cul.

    Que faut il qu’il se passe pour que la classe politique soit à la hauteur du défi ?

    L’affaire Mérah est donc inutile ?

    Combien d’enfant assassiné avant que nous réagissions ???

    Je suis écoeuré.

  44. jany dit :

    Lu dans Le Parisien

    Jean Arthuis : «On n’échappera pas à une hausse de la TVA»

    Propos recueillis par O.B. | Publié le 05.07.2012, 09h24
    Envoyer
    (LP/PHILIPPE LAVIEILLE.)

    Pour le centriste Jean Arthuis, sénateur de Mayenne et ex-président de la commission des Finances du Sénat,
    une vraie politique de rigueur serait de réduire massivement le niveau des dépenses publiques.

    La France a-t-elle basculé dans la rigueur?
    JEAN ARTHUIS. Non. Le gouvernement Ayrault n’a fait, pour l’instant, qu’annoncer 7,2 Mds€ de hausses d’impôts pour cette année.

    Ce n’est pas comme ça que l’on va redonner de la compétitivité à la France. C’est très préoccupant.

    Que manque-t-il, alors?
    La vraie rigueur, ce sera de réduire massivement le niveau de nos dépenses publiques. Celui-ci atteint 56% de notre richesse nationale. C’est 10 points de plus que l’Allemagne, soit un écart de 200 Mds€. Je caricature à peine, mais, finalement, on va augmenter les impôts afin de garantir les salaires de nos fonctionnaires.

    Jean-Marc Ayrault a pourtant annoncé une réduction de 7% des dépenses de fonctionnement et d’intervention de l’Etat…
    S’il le fait, je serai admiratif. Mais c’est un discours que j’ai déjà entendu cinquante fois. En 2010, lors de la conférence sur les déficits publics, Sarkozy proclamait qu’il allait réduire de 10% les dépenses de fonctionnement et d’intervention de l’Etat. Il n’y est pas arrivé… Subventions à Réseau ferré de France, une entreprise criblée de dettes, allocation adulte handicapé, aide personnalisée au logement… Il y a pourtant tout un ensemble de dépenses qu’on peut aisément comprimer.

    De 15 à 20 Mds€ de hausses d’impôts sont encore à prévoir l’an prochain. Peut-on échapper à une hausse de la TVA?
    Selon moi, on n’échappera pas à une hausse de la TVA. Encore une fois, on tourne autour du pot sans y rentrer. Il y a un tabou sur une éventuelle hausse de cet impôt. Le gouvernement ne veut pas en entendre parler puisqu’il vient de supprimer la TVA antidélocalisations que Nicolas Sarkozy avait lui-même introduite trop tard.

    Recourir à une augmentation de CSG, n’est-ce pas une alternative à une hausse de TVA?
    Sur le papier, oui. Mais si on finance le système de protection sociale par un impôt qui renchérira le travail et alourdira inévitablement les coûts de production, ça ne peut être que contraire au maintien d’emplois en France. En revanche, il faudra remettre en question la différence de CSG entre les pensions des retraités, soumis à un taux de 6,6%, et les salaires, taxés à 7,5%.

    Pourquoi?
    On organise ainsi la disparition des emplois dans le secteur industriel. La TVA sociale visait à financer la protection sociale par un impôt de consommation qui aurait rendu plus chers les produits importés de Chine ou d’Inde. L’objectif n’était pas de faire un cadeau aux entreprises mais d’alléger le coût du travail. Notre déficit extérieur est proche de 70 Mds€ : nous, Français, nous consommons plus que nous ne produisons.

    Le Parisien

    ********
    Longtemps la hausse de la TVA a été un tabou, elle reste encore un tabou aujourd’hui…
    Nicolas Sarkozy avait sur le tard choisit la voie de la TVA Sociale…

    Aujourd’hui ou va t-on avec ce gouvernement ni-oui, ni non ?
    Les décisions sont a prendre aujourd’hui, pas demain…

    Bien cordialement,

    jany

  45. Carole dit :

    Mistral et Ernest,

    Une de plus à ajouter au Club ~^o………………….

    Entendre parler d’humanisme à tout bout de champ m’escagasse. L’humanisme c’est comme une médaille, une face pour les valeurs, l’autre pour la dure réalité. Cela pourrait être compatible, mais malheureusement.
    Relire Montaigne, Socrate………….
    Un ex ici : notre amie Sylviane qui est humaniste, ne peut écouter une vidéo. Là, nous sommes dans la réalité, et cela rend Sylviane malheureuse.

    Eh bé, le discours de politique générale du nouveau PM n’augure rien de bon. Du raccourci sur 2012, 2013 nada (que vont-ils inventer), quant aux années suivantes, pense qui pourra !!!!!!!!
    Ils vont « rétamer « le service public. Dios, si la Droite avait oser faire passer la pillule aux fonctionnaires avec le type d’ argumentation utilisée, on aurait vu une débandade dans les rues, même en période estivale.
    La classe moyenne va trinquer et sans ethylotest, les riches (discriminés) vont y laisser des plumes, les pauvres et fonctionnaires (leur électorat) vont le sentir passer.
    Ce gouv n’a aucune vision (on s’y attendait), la Droite avait une vision mais trop tiède et disparate, et ce sont les francais qui vont barboter sans bouée dans une eau de plus en plus insipide.

    M’enfin tout va bien, les gamins auront 15 jours de vacances aux vacances d’automne, puisque dans ce pays la Toussaint se prononce du bout des lèvres !
    On va revoir les programmes, sûrement supprimer les notes !
    On va au nom de la fadaise de « justice sociale », prôner l’égalité, alors que pour la Gauche, l’égalité, c’est le nivellement par le bas !
    On va toucher aux niches ?????? Lesquelles : journalistes, oeuvres d’art, Outremer, quotient familial ……. ????????
    On va donner le droit de vote aux étrangers !
    On va autoriser la coc et peut-être un jour conseiller de la cultiver !
    On va autoriser l’euthanasie (utile en cas faillite, trop de bouches à nourrir) grrrrrrrrrrrrrrrrr !
    On va autoriser le mariage gay et l’adoption (la reproduction sera assurée par des mères porteuses, quand à l’adoption : enfants taisez-vous et acceptez ce que l’on va vous imposer) !
    On va dédouaner les racailles de leurs méfaits (pauvres chéris, le système est trop dur) !
    On va embaucher des fonctionnaires, comme en Grece + 700000, malgré l’argent distribué par l’UE, à nos dépends !
    On va avoir une multitude de licenciements et musculo de la propagande productive ne pourra pas lutter !
    On va payer le gaz en fonction des ses revenus ! Aie les soviets………….
    J’arrête là !!!!!!!!!! C’est insupportable de voir des profs gérer un pays, alors qu’ils n’ont jamais mis les pieds dans une entreprise.

    On va avoir un bordel sans nom, mais on aura un titre honorifique pour la grandeur de la France . leader des « glandeurs » du Club Med !!!!!!!!!
    Un pays divisé de la sorte entre Public et Privé, et surtout stigmatisé en permanence en ce qui concerne les investissements privés et la réussite, ne peut réussir, à moins d’un coup de Trafalgar !

    Bien amicalement.

    Productivité, compétitivité, rigueur………….. sont des mots interdits. Quand je pense que certains défendent la francophonie et que dans notre propre pays, on n’a plus le droit d’utiliser certains mots au nom du principe des peureux !

  46. jany dit :

    cher mistral,

    Vous écrivez  » Je ne veux plus entendre parler d’humanisme. »
    Ce qui est malheureux c’est que beaucoup de personnes ont de la confusion avec ce mot « humaniste »

    L’humanisme n’est pas le laxisme, ni la charité, ni une pose pour les photographes…
    C’est une ouverture de l’être sur la vie, sur les autres, sur l’expérience, au travers un dialogue établi dans un cadre de respect et de compréhension.

    On ne se dit pas humanisme, on se révèle a la vie au travers les autres…

    L’humaniste n’accepte pas la violence, il la refuse autant que vous…

    L’humanisme c’est l’éveil des consciences…c’est un cheminement…

    Je ne cherche pas a vous convaincre, il est difficile de se faire entendre quand un homme est en colère…

    Il faut attendre qu’elle retombe…

    Bien cordialement,

    jany

  47. Carole dit :

    Claude,

    # Ceux qui comme vous et comme d’autres ici sur ce blog ont continument critiqué le Président Sarkozy devraient faire acte de contrition tant ils sont responsables du changement d’avis de ces quelques électeurs qui ont manqué à notre camps au moment où ils auraient été les plus utiles.#

    C’est une plaisanterie j’espère.

    Sous prétexe d’éviter un basculement politique, il n’aurait fallu rien dire. Claude vous m’étonnez.
    Vous voyez, je fais partie du « camp » de la Liberté, quelqu’en soit le résultat et j’assume.
    Vous voyez, je fais partie de ceux à Droite qui ont voté N Sarkozy n’aillant aucun autre choix, mais en ce qui concerne les législatives, après toute la mascarade des uns et des autres (politiques), je me suis abstenue et j’en suis ravie.

    Et puis Claude, quand je constate la main mise européenne sur les Etats, franchement à quoi cela sert-il de voter ? Vote ou pas vote, ils continuent tous de nous endetter sans aucune consultation populaire. Voir le MES.

    Claude, les micro-blogueurs que nous sommes n’ont en rien pesé dans l’élection, juste un micro-panel de ce qui se dit dans les villes et campagnes. Ceux qui doivent s’en prendre à eux-mêmes, ce sont les partis qui n’ont rien voulu voir, rien voulu entendre !

    Bien cordialement.

  48. Mistral dit :

    1000 % d’accord avec Carole.

    Ce sont les fonctionnaires qui dirigent ce pays pour leur plus grand profit.

  49. Mistral dit :

    http://www.20minutes.fr/ledirect/966487/montpellier-agresse-collier-or-octogenaire-entre-vie-mort

    Depuis le retour de l’ancien régime, les vols agressions et tuerie explosent.

    Simples faits divers ?

    Je ne crois pas.

    Le changement c’est maintenant signifie pour les racailles : l’impunité c’est maintenant.

    Entre les décisions économiques qui nous conduisent à la ruine, et l’explosion de la délinquance d’origine maghrébine (il faut dire les choses), nous allons droit vers de gros problèmes.

    Il serait peut être temps que les intelligents qui réfléchissent à Paris se réveille et se mettent à la hauteur de la situation.

  50. michel43 dit :

    je souris,,,que de langue de bois,,
    M Raffarin fut PREMIER,ministre,,,a t »il redresser les finances du pays?
    a t »il réduit considérablement nos dettes?
    a t »il oser toucher au structures de l »état socialiste,ou syndicats et fonctionnaires règne en maître,a t »il oser toucher au CE d »entreprises,au 1% sur nos factures pour le comité d’entreprise EDF ,plus de 850 millions d »euros,plus l »énergie augmente,plus le CE s »enrichie,;et tant d »autre chose,
    SARKOZY c »est bien finie,,,reste pour la droite molle,le couple copé–jacob,,les militants vont s »exprimer,,,on peut prédire qui sera les patrons;
    l »avenir de notre pays,,,UMP–PS ;c »est dupont–dupont;;;on n »ose jamais,aborder les vrais problémes qui fâche; la crise est financière,c »est le résultat de nos politiciens ,de TOUT bords qui faisait vivre notre pays;au dessus de ses moyens,dépenser plus que ce qu’on gagne,obliger d »avoir recours a l »emprunt,,,fait que nos dettes sont énormes et que les intérets ,sont désormais le premier budget du pays,,,
    des incompétents,,dans le priver,on les aurais mis dehors depuis longtemps,,,
    2007,SARKO avait tout les atout pour réussir et redresser le pays,,il a lamentablement échouer,,et comme je l »écrivais souvent,,,apres la défaite,les langues de vipères vont se déliées;c »est fait;
    reste l »avenir;pour l »UMP;;on prend les mémes et on recommence,,,grave erreur ;,,il faut des tètes nouvelles qui colle a la réalité de la FRANCE d »en bas et du milieu,,cella dont les sois disant élites évites,,,et désormais,la droite national est incontournable,EUX,on eu le courage de rajeunir;leurs cadres,de parler des sujets qui gène; contrairement a nous;;des scores impensables,
    MENTON;;44% et ailleurs c »est pareil,,voir pire?
    les socialistes,n »on pas le choix, les caisses sont vides,aucune croissance,donc,plus de chomeurs,de fermetures d »entreprises,augmentations des prix,dans tout les domaines,le plus dur,2013,,des grèves inévitables et les rouges de Mélenchon en embuscades,,,,
    la chienlit assurer
    comme toujours,la droite va se chercher,,n »auras rien préparer,en cas OU?
    la droite national;je vous l »assure sera prête,,,,
    l »Avenir,des larmes et du sang,,je ne le souhaite pas,,mais moi;;je ne serais pas surpris,

  51. jany dit :

    Notre ami Claude nous a tous fait réfléchir avec son « acte de contrition »

    Sur le WIKIPEDIA vous pouvez en trouver les grandes lignes, mais vous pouvez aussi vous rapportez aux textes religieux qui parlent de cet acte de contrition.

    Acte de contrition

    Dans la religion catholique, la contrition est « une douleur voulue de nos péchés jointe à la résolution de nous confesser et de donner satisfaction1″. Celle-ci implique « une double douleur, une douleur de raison qui est la détestation du péché qu’on a commis, et une douleur de sensibilité qui est la conséquence de la première2″.

    Saint Thomas précise « Le pénitent ne peut jamais être certain que sa contrition soit suffisante pour la rémission de la faute et de la peine et, par conséquent, il est tenu de se confesser et de satisfaire. Il y est d’autant plus tenu que la contrition n’est pas vraie, si elle n’inclut pas la résolution de se confesser, résolution qui doit aboutir à une confession effective, à raison aussi du précepte obligeant à la confession3″. La théologie distingue:

    l’attrition ou contrition imparfaite qui « marque une étape vers la contrition parfaite4″. En effet « l’amour de Dieu peut être si faible qu’il n’y en ait pas assez pour constituer le véritable amour de charité5. ». Cependant « …toute contrition est vivifiée par la grâce sanctifiante. Si petite qu’elle soit, elle efface donc toute faute6. »
    La contrition proprement dite ou contrition parfaite qui a un double effet « 1° du côté de la charité qui cause ce déplaisir et cet acte de charité peut avoir une telle intensité que la contrition qui en est la conséquence, mérite non seulement le pardon de la faute, mais aussi la libération de toute peine; 2° du côté de la douleur sensible qu’excite la volonté dans la contrition, et cette douleur étant elle-même une peine, elle peut être si grande qu’elle suffise à effacer à la fois la faute et sa dette de peine7. »

    L’acte de contrition est une prière de dévotion catholique.

    « Mon Dieu, j’ai un très grand regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Vous déplait. Je prends la ferme résolution avec le secours de Votre sainte grâce de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. »

    ou

    « Mon Dieu, je Te demande pardon pour mes péchés. Je regrette de T’avoir fait de la peine. Aide-moi, je ne veux plus recommencer» (Ancienne version)

    Elle est souvent récitée au début de la prière du soir en prière privée et de la liturgie des sacrements de pénitence et de l’eucharistie.

    ********
    Comme Carole, Jacques, Ernest et comme beaucoup de nos amis, notre liberté de parole nous a permit de nous exprimer et d’apporter nos sentiments durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.
    C’est l’esprit de la démocratie et du dialogue, exprimer ses idées et les confronter avec celles des autres, des amis…

    Si nous devions faire des actes de contrition a chacun de nos faux-pas, le carnet de Dieu pourrait vite se remplir et créer des retards fantastiques au péage de la bretelle du « paradis »

    Bien cordialement,

    jany

  52. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Français de l’étranger : la facture des frais de scolarité

    Mots clés : Lycées français, Frais de scolarité, Éducation, Expatriés, Français de l’étranger
    Par Agnès Leclair Mis à jour le 06/07/2012 à 15:10 | publié le 06/07/2012 à 14:27 Réagir
    Le lycée français de Londres.
    Le lycée français de Londres. Crédits photo : BEN STANSALL/AFP

    Le dispositif de prise en charge des frais de scolarité sans conditions de ressources pour les lycéens français scolarisés à l’étranger s’apprête à disparaître. L’attribution de bourses sur critères sociaux est, elle, maintenue.

    La fin annoncée de la prise en charge des frais de scolarité des lycéens français à l’étranger pour la rentrée laisse certains parents dans l’incertitude.

    Cette mesure, voulue et mise progressivement en place par Nicolas Sarkozy depuis 2007, a été critiquée à plusieurs reprises depuis cinq ans par la gauche et par une partie de la droite pour son coût trop élevé.

    Les montants de cette prise en charge pour les lycéens s’élèveraient à 47,4 millions d’euros en 2011, 55,8 millions d’euros en 2012 et 65,6 millions d’euros en 2013, selon une estimation effectuée dans un rapport parlementaire de juin 2010.

    Avant l’élection présidentielle, François Hollande s’était engagé à mettre à terme à ce système. «La prétendue gratuité pour les lycéens ne profite qu’à 2% des enfants français à l’étranger, sans considération du revenu des familles», avait-il dénoncé en mars.

    La décision de son arrêt a été annoncée mercredi en Conseil des ministres.

    Si les Français de l’étranger sont loin d’être tous opposés à la suppression du dispositif, certains redoutent cependant la facture. Stéphanie, qui en a bénéficié l’année dernière pour sa fille inscrite en seconde au lycée français de New York, s’inquiète de devoir régler dès la rentrée prochaine une facture de 23.000 dollars. «C’est une mesure qui nous prend de court. Pour ceux dont les frais sont pris en charge par leur entreprise, c’est indolore mais pas pour nous. D’autant plus que n’avons pas eu le temps de provisionner cette dépense», explique cette quadragénaire qui travaille en free-lance et dont le mari est entrepreneur.
    En Chine, 16.000 euros par an

    «Nous ne pouvons pas changer notre fille d’établissement d’un claquement de doigts et nous ne voulons d’ailleurs pas la sortir du système éducatif français, poursuit Stéphanie. Pour nous, l’éducation à la française est un droit.» «Les Français de l’étranger ne sont pas tous gâtés. Sur environ 16.000 Français résidant à Shanghaï, au moins la moitié – salariés locaux, entrepreneurs – ne sont pas des expatriés», souligne Bertile, installée dans la mégalopole chinoise depuis trois ans.

    «Ici, le lycée français est moins cher que les établissements anglophones et il coûte déjà environ 16.000 euros par an, en cursus classique et sans compter les dépenses de transport, poursuit cette mère de famille. L’arrêt de cette prise en charge survient dans un contexte économique tendu. Le pouvoir d’achat des Français à Shanghaï a baissé d’environ 30 % en trois ans. De quoi pousser les entrepreneurs à rentrer en France ou à scolariser leurs enfants à la maison, ce qui est loin d’être évident quand les deux parents travaillent!»

    La suppression du dispositif de prise en charge «n’aura pas d’impact anti-redistributif puisque les familles éligibles continueront de bénéficier du système de bourse», a-t-il cependant été indiqué mercredi.

    Le collectif budgétaire relève qu’il a conduit «certaines entreprises à baisser, voire à supprimer la prise en charge des frais de scolarité des enfants de leurs salariés».

    L’attribution de bourses sur critères sociaux est «maintenue» et «reste appliquée sur des critères tenant compte du revenu ainsi que des charges assumées par les familles (impôts, loyers, cotisations, garde d’enfant…)», selon le collectif budgétaire.

    Et pour adoucir cette annonce, il est précisé qu’«une partie de l’économie engendrée sera utilisée pour des mesures d’accompagnement exceptionnelles des élèves scolarisés à l’étranger» pour l’année 2012.
    Par Agnès Leclair

    *************
    Deux poids deux mesures avec ce gouvernement socialiste, on accorde tous les droits aux étrangers qui s’installent en France et l’on retire des droits aux français qui travaillent ou vivent a l’étranger…

    jany

  53. Claude dit :

    Chère Carole,

    Loin de moi l’intention de vous censurer. Ce n’est pas à vous que je pensais quand j’écrivais ce qui vous a choqué. Je souscris le plus souvent à ce que vous dites même si j’aurai sans doute, de mon point de vue, un discours plus mesuré. Ce que vous dites vous classe sans hésitation bien plus à droite que moi mais dans la droite républicaine. Si un certain nombre de vos idées sont très à droite, il n’y a cependant aucune ambigüité sur votre appartenance à cette droite républicaine. La droite républicaine représente un large éventail de nuances et nous pouvons apprécier nos affinités en dépits de nuances marquées.

    Je suis moi-même quelqu’un qui, avec un certain sens des responsabilités, ai toujours dit ce que je pensais. Vous êtes une patriote, j’en suis un autre. Et nous avons une chose en commun, avec d’autres, nous disons ce que nous souhaitons dire en notre nom, sous notre responsabilité. Nous avons du courage, nous témoignons et nous ne parlons jamais comme cela se fait malheureusement beaucoup, au nom des français dans leur ensemble.

    Nous écrivons, ici, pratiquement sans censure, sur le blog d’un des plus éminents hommes d’état de la droite républicaine. Vous êtes lue par plus de gens que vous ne le croyez. Ce blog est donc un portevoix pour nous tous. Cela nous confère un certain nombre de responsabilités et notamment celle de dire clairement quel camp nous soutenons afin que ceux qui nous lisent comprennent bien notre démarche. C’est ce que vous faites. Je crois que je le fais aussi.

    Il y a ici, c’est tout à l’honneur de Jean-Pierre Raffarin, quelques commentaires franchement d’opposition qui sont facilement identifiables. Ceux qui les lisent ne peuvent pas se tromper. Si nous le souhaitons nous pouvons leur apporter la contradiction et cela ne peut qu’éclairer le débat. Par contre, il y a aussi des commentaires très ambigus de gens se déclarant de la droite mais qui développent des arguments de gauche, voire franchement de gauche. Ou leurs auteurs se déclarent de gauche et on pourra leur apporter la contradiction sans complexe ou ils sont de droite et ils donnent des arguments à l’opposition (« vous voyez, même vos amis sont d’accord avec nous »).

    Bien sûr, vous pouvez me dire que c’est à ceux qui nous lisent de faire la part des choses. J’aime les gens (je n’agite cependant pas l’humanisme comme un étandard passe partout) mais je ne me fais pas plus d’illusion à leur sujet que ce que la statistique m’autorise. Dans cette frange qui bascule d’un bord à l’autre et qui font perdre ou gagner une élection, les gens font la part des choses à peu près comme une escarpolette en action.

    Bien cordialement,
    Claude

  54. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Carole,

    Très bonne réflexion. Vous avez dit l’essentiel, il n’est point la peine d’en rajouter.

    Toutefois, je pense que l’idéologie de l’Exécutif et le discours monolithique du parti, mêlés à l’effet « godillot » dans la Majorité Présidentielle des deux chambres nous ont menés dans l’impasse. Certains députés non réélus doivent s’en mordre les doigts. C’est bien dommage (pardon Monsieur Raffarin) que nos élus n’ont rien voulu voir ni entendre ou peu relayé tout ce qui se dit dans nos villes et nos campagnes, car ce sont bien les électeurs qui décident et chacun est libre de sa voix…

    Bien amicalement

    Jacques

  55. Ernest Gransagne dit :

    Bonjour à tous

    dans ‘l’éthique de l’inventaire » si on en profitait pour élargir l’analyse « et de l’éthique et de l’inventaire » jusqu’aux gens de gauche… Vous savez les « irréprochables qui possèdent la vérité ».

    http://sanscensure2.canalblog.com/archives/2012/06/08/24453184.html

    Ernest

  56. jany dit :

    Quand on est trop a droite, on va dans le trottoir…

    jany

  57. jany dit :

    LE MESSAGE

    Les Grands Leaders de la Droite doivent faire peau neuve…afin d’être plus en confiance avec les électeurs…(surtout après une défaite reconnue ou pas)

    Dans le même temps, le débat d’idées doit prendre place afin de faire grandir le message…

    Sans message, les hommes politiques n’ont pas de dimension…

    Un message, c’est un ballon de confiance, on va au but avec…

    Un message peut transporter les foules…

    Bien cordialement,

    jany

  58. Ernest Gransagne dit :

    Quand on va trop à gauche, c’est le choc frontal : ce qu’il faut éviter à tout prix dans un accident imminent. (tout pilote sait cela) Rien n’est pire que le choc frontal.

    Alors je préfère de loin toucher le trottoir et me dire ouf ! j’ai eu chaud.

    Dans l’autre cas, je ne serai que future poussière.

    Il suffit de choisir.

    Ernest

  59. michel43 dit :

    quand on est la droite ;la plus béte du monde?
    on est sur, de perdre élections;;faute d »accord?;;

  60. jany dit :

    Cher Ernest,

    J’avais laisse la suite de l’histoire pour celui qui voulait la continuer…
    Vous l’avez fait…
    Je la termine donc en disant qu’il est préférable de garder un certain équilibre dans sa conduite en sachant qu’en etant de Droite, il ne faut pas choisir son extrême, ni franchir la ligne du centre qui peut etre dangereuse.
    Le choix, c’est celui de l’equilibre…

    Cordialement

    jany

  61. Claude dit :

    Bonjour Ernest,

    Voilà qui est bien dit.

    Un anglais qui roule en France, roule à droite par convenance dans l’intérêt collectif mais est irrésistiblement attiré par la gauche parce que sa culture et son instinct lui disent que c’est là qu’il y sera protégé, assisté. Il se trompe, ça perturbe ceux qui roulent dans le même sens que lui et cela peut être un patatras général et une catastrophe collective.

    Vous avez raison, rouler trop à droite est moins risqué mais attention, beaucoup trop à droite il y a le ravin et ce n’est pas mieux que beaucoup trop à gauche. Le mieux est de rester sur sa route et de respecter la signalisation.

    Bien cordialement.
    Claude

  62. Ernest Gransagne dit :

    à Jany & Claude…

    Eh ben voilà : le mieux est de rester sur la chaussée !

    Le volant, c’est comme la politique : maitrise, sang froid et conduire juste.

    Et conduire juste, c’est avancer avec régularité… vers l’objectif.

    La Fontaine le disait déjà : rien ne sert de courir…

    Point n’est donc besoin de choisir son extrême, mais il faut être e x t r ê m e m e n t vigilant ET efficace.

    Ne nous laissons pas enfermer par ceux qu rêvent de le faire, dans les filets du FN.

    Le FN, non, mais les électeurs qui s’y égarent, oui !

    Tout comme ceux qui s’égarent ailleurs…

    Bonne route à tous les deux !

    Ernest

  63. Carole dit :

    Cher Claude,

    Mais je savais très bien que votre post me m’était pas adressé. Loin de moi d’avoir eu comme idée que vous vouliez me censurer. Mais Claude, ces 3 petits mots « acte de contrition » m’ont interpellée. C’est pourquoi je vous ai répondu, comme à mon habitude, sans froufrous.
    Quelque soit la manière, la prose, l’élégance, la rudesse, la mièvrerie, l’ambiguité……. toute opinion est recevable.

    Vous dites que nous sommes lus, peut-être, je n’en sais strictement rien (quand on voit le constat, j’ai un gros doute), mais par ailleurs, ce que je sais, c’est que monsieur Raffarin nous permet au moins de nous exprimer. Cette liberté est franchement agréable. Combien d’hommes politiques fonctionnent de la sorte, très peu. Et j’avoue que j’aime venir ici, lire les écrits de mes amis blogueurs. On peut constater ainsi qu’à une proportion infime, nous représentons ceux qui n’osent ou ne peuvent (manque de temps) exprimer leur ressenti.

    Bien cordialement.

    NB Très bon :#humanisme/étendard passe-partout#.

  64. Carole dit :

    Jany,

    Tout le monde n’a pas eu la gratuité de la scolarisation des lycéens à l’étranger.
    Un jour, je recois une enveloppe de l’école pour déclaration de revenus que je devais remettre à l’école, qui elle devait la remettre à l’ambassade. Une jolie petite circulation d’infos mano a mano, voyez-vous, Dios, quand on connàît ses Saints, on les adore !
    Avec la mentalité de l’école francaise, puis la toute grande discrétion des ambassades, consulats (en général à Gauche), le tout relié aux Alliances, je peux vous dire que je n’ai jamais rempli cette déclaration.
    Au nom de quoi avais-je dit à l’école (qui m’avait relancée pour récupérer le doc), remplacez-vous l’administration fiscale, et la confidentialité, vous en faites quoi ?.
    J’ai encore le souvenir d’un francais vivant en Angleterre, qui avait eu la mauvaise surprise de voir ses revenus étalés sur le net.
    C’était un joli bordel, de bonne intention soit, mais complétement irréfléchi.

    Quant aux bourses, j’ai le souvenir d’une déléguée Apeel (où je ne sais plus trop la terminaison), qui avait entendu dire d’une lycéenne. On va lui octroyer une bourse, c’est mieux que de la voire faire le trottoir. Eh oui triste réalité, mais cela ne se dit pas dans les salons de l’ambassade. Alors que des familles arrivaient du Liban et d’Afrique du Sud, et eux en auraient vraiment eu besoin de ces bourses.

    Notre système est dépassé, miné et mité et peu osent le dire.
    Où c’est gratuit pour tous sans condition de revenus à fournir, où le mot « gratuité » ne s’applique pas.
    Comment fait-on en France dans l’école publique ?
    Tous ces bien-pensants feraient mieux de s’occuper de l’instruction qui est devenue une véritable loterie suivant le numéro tiré à la Rentrée.

    Cordialement.

  65. Dominique M dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,
    Bonjour à tous,
    En ce 14 juillet, parler d’humanisme est intéressant.
    Si on veut bien prendre un peu d recul par rapport à ce fameux paradigme enluminé au fur et à mesure des époques, ayant conscience que cette fête de la Liberté a été l’ouverture d ‘une époque noire de dizaines d’années de terreur, de contre-révolution et de révolution en cascade. La France n’a rien à envier aux Talibans, aux autres terroristes de tous pils et aux États sanguinaires de l’époque « moderne ». La France a même été le modèle des révolutions tout aussi cruelles et sanguinaires d bon nombre de peuples dans le monde.
    Ceci dit, si nous sommes d’accord pour mettre l’homme au coeur du projet, posons nous la question de l’équilibre à trouver entre l’homme individu et l’homme social.
    Pour ma part, je trouve que l’air ambiant entretient l’ambiguïté, et qu’au lieu de libérer l’homme, il l’asservi. Toujours plus de règlements, de lois, d’obligations, de contraintes et en même temps toujours moins de place pour la responsabilité individuelle, pour le choix de vie et pour la liberté d’agir.
    Juste un point: il est risible d’entendre M. Hollande éructer contre le plan social Peugeot et faire aussi peu de cas sur les conditions nécessaires à mettre en oeuvre par l’Etat pour donner les moyens aux créateurs d’emplois non aidés à entreprendre en France dans la sérénité.
    Le premier obstacle à la création d’empois, c’est l’incapacité de l’Etat à créer un contexte favorable à l’esprit d’entreprise.
    Mais ça, M. Hollande est trop « gauche  » pour regarder les choses en face et en tirer les conséquences.
    Question humanisme, il aurait besoin de mettre de la cohérence dans sa pensée!
    Bonne journée!

  66. Claude dit :

    Cher Jany,

    Ne vous inquiétez pas pour les entreprises. Si les pouvoirs publics leur lâchaient les baskets et ne leur mangeait pas la laine sur le dos, elles ont suffisamment de compétences en leur sein, et dont c’est le métier, alors que ce n’est pas le votre, pour trouver des solutions sans que vous leur fassiez la leçon.

    Votre liste de compétences à développer dans les entreprises ressemble à une copie de lycéen d’option éco dans un DST d’économie d’entreprise

    Depuis 1982/83 on ne cesse de parler du coût du travail et périodiquement les gouvernements font tout ce qu’il faut pour qu’il croisse. Depuis 25 ans on parle fluidité du marché du travail et on ne cesse pas de le contraindre. Voilà l’erreur de PSA : ne rien avoir fait pour échapper à cette logique franco-française plus tôt. La fermeture d’Aulnay n’aurait pas été le problème de Hollande mais, 14 ans plus tôt, celui de Jospin.

    En 1983 et pendant plusieurs années, j’étais best-seller des progiciels en France avec des programmes qui aidaient, entre autres choses, les entreprises à optimiser leur gestion, leur production, leur coût du travail, leur structures financières et leurs ressources humaines. Si j’ai eu ce succès c’est que j’en avais les compétences et, surtout, que le marché me le demandait. Ce n’est pas une chose nouvelle. Ce qui est nouveau c’est l’accélération de toutes choses et l’abolition des frontières.

    Les anglais (y compris dans l’automobile) ne sont pas plus malins que nous. Mais leurs gouvernements ont été plus courageux que les nôtres. Avec moins de manifestations d’humanisme mais avec des résultats plus « humains ». Aujourd’hui, leur industrie automobile (entre autres) est florissante et ne cesse de se redévelopper. PSA en Angleterre serait peut-être N° 1 mondial.

    Mais, de toute façon, les entreprises sont comme les organismes vivants. Il y a des malades et des biens portants. Il y en a qui naissent et il y en a qui meurent. Celles que j’ai vendues à une multinationale n’existent plus (la marque existe encore après avoir été vendue et revendue plusieurs fois). La seule qui existe encore appartient aujourd’hui à un de mes arpètes « issu de l’immigration », embauché sans aucune compétence et qui a écumé tous les cours du soir possibles et imaginables et qui me l’a rachetée pour le prix du stock. Il a plusieurs autres entreprises qu’il a créées lui-même. Je ne sais pas comment il passe la crise. Je suppose que, bien qu’il n’ait pas de Master de ceci ou de cela, il a réduit la voilure. C’est ce que PSA ne devait pas attendre pour le faire. Elle le fait et se sauve en sauvant des milliers d’emplois.

    Des états généraux des entreprises est au moins sorti quelques mesures pour réduire le coût du travail et les accords de compétitivité-emplois. Vous qui aimez donner des conseils, expliquez à Hollande qu’il ne doit pas annuler la TVA sociale, qu’il doit annuler sa retraite à 60 ans pour les français qui n’ont pas jugé bon de faire des études parce qu’il était plus facile pour eux de travailler et qu’il doit pérenniser les accords de compétitivité-emplois pour rendre un peu de flexibilité à l’emploi. C’est ce qu’ont fait les allemands et les anglais. Peut-être que ça encouragerait PSA à prendre des mesures moins radicales.

    Bien cordialement,
    Claude

  67. jany dit :

    Cher Claude,

    Je vous trouve un peu pédant et beaucoup trop présomptueux pour avoir eu la carrière que vous voulez nous faire croire avoir eu.

    J’ai connu beaucoup de grands entrepreneurs, c’est toujours des gens simples et pas des frustres qui rejettent sur les autres l’aigreur d’une vie qui a mal tourne.

    Bien cordialement,

    Jany

  68. jany dit :

    Cher Claude,

    Je vous ai déjà dit plusieurs fois que dans un match de foot, il est préférable de jouer le ballon plutôt que de jouer dans les tibias…
    C’est ce que vous faites en continu sans vous en apercevoir comme si le jeu c’était cela…

    Si les entreprises vous ont écouté et acheté des produits « bon marche » pendant plus de trente ans, vous ne vous sentez pas un peu coupable et un peu responsable du résultât d’aujourd’hui ?

    En vous cachant derrière vos lapalissades vous ne prenez pas beaucoup de risque…

    De plus, les entreprises d’aujourd’hui se gèrent de façon responsable…
    Il est fini le temps de « un contre tous »
    A vous entendre dire que tout le monde a tort, vous montrez une piètre image des entreprises…

    Heureusement que vous avez pris votre retraite, les entreprises peuvent enfin respirer.

    Bien cordialement,

    jany

  69. Claude dit :

    Cher Jany,

    Vous êtes un comique vous.

    Sur quoi vous basez-vous pour me diffamer ? De la méchanceté à l’état pur ou une crise de colère ?

    Je n’ai jamais dit que j’étais un grand entrepreneur, la taille que j’avais, parti de rien, me satisfaisait déjà, mais je conseillais de grandes entreprises et vu leur réussite dans les domaines de mes interventions elles n’ont pas à se plaindre. Je n’ai jamais vendu de logiciels bons marché (premier prix 30.000 FF pour un progiciel de comptabilité à destination d’un des milliers d’experts comptables, mes principaux clients). Les classements qui me disaient premier étaient ceux du très sérieux CXP.

    Je ne me serai jamais permis de suggérer que vous ne soyez pas un bon contremaitre de l’extraction pétrolière. Je ne suis pas juge et de toutes les façons, même si je l’étais je ne me permettrai pas de porter publiquement ce genre d’appréciation que je laisse à de petites gens. Mais je sais que c’est dans votre tempérament, que j’ai parfaitement analysé depuis longtemps, de vous emporter dès que quelqu’un ne vous dit pas « oui Jany, vous avez encore raison ». Vous vous baladez entre critique des entreprises et de tous ceux qui entreprennent d’une manière générale et mysticisme. Vous parlez sans arrêt de l’humanisme dont vous êtes dépourvu.

    Moi, je n’aurai de cesse de défendre ceux qui agissent, imaginent, entreprennent et prennent des risques avec, le plus souvent, un grand professionnalisme. PSA et monsieur Varin en font partie. Pour paraphraser François Fillon, disons qu’il y aura toujours des gens comme vous qui, de l’arrière tirent sur le cocher.

    Cordialement,
    Claude

  70. jany dit :

    Cher Claude,

    Je ne voudrais pas troubler l’image si nette que vous avez de ce « jany » au travers vos hublots.

    S’il m’arrive d’être un peu plus dur avec vous quelques fois c’est qu’il ressort que vous avez besoin de petites fessées de temps a autres…

    Il n’y a pas de méchanceté dans tout cela.

    Cordialement,

    jany

  71. Claude dit :

    Cher Jany,

    Le petit contremaitre qui me donne une fessée n’est pas né. Il va falloir que vous grandissiez un peu et que vous fassiez autre chose que des trous pour trouver du pétrole là où on vous dit de les faire. Je ne suis pas très cultivé (mais n’exagérons quand même pas trop, il y a pire : la preuve) mais j’ai une grande expérience des gens, jai une bonne vue et vous êtes beaucoup trop transparent pour être autre chose que ce que vous semblez être. Aussi vous ne m’impressionnez pas.

    Cordialement,
    Claude

  72. jany dit :

    Cher Claude,

    Vous avez un talent « fou » pour raconter des « âneries », c’est très agréable de vous lire…
    Au moins on ne doit pas s’ennuyer chez vous…

    Je ne fais pas des trous et je ne suis pas contremaître…
    J’ai travaille dans le pétrole, la pétrochimie, la chimie, le traitement des eaux, la dessalinisation d’eau de mer, les usines de papier a cigarettes, le nucléaire…etc.
    Beaucoup d’usines dans le monde…
    Tout cela du process et des études, jusqu’à la construction et le pre-com / com…

    J’ai toujours été honnête dans mes occupations professionnelles en cherchant a donner le meilleur.

    Ma maman qui a 84 ans avec qui je correspond beaucoup par mail me dit toujours « pour vivre heureux, vivons caches »
    Sachez que nous sommes très heureux…

    Je vous laisse le choix de me définir au travers vos cliches…
    Je n’ai rien a gagner, ni a perdre…
    L’essentiel n’est pas dans les cliches, il est dans la rencontre…

    Bien cordialement,

    jany

  73. michel43 dit :

    continuer a cous chamailler;;
    pendant ce temps;HOLLANDE nous vide les poches
    se n »est que le début?

  74. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre, Bonjour !
    – Je suis au Québec -

    Bonjour à tous nos Amis et Amies du Carnet de J. P. – R.,
    Bonjour à notre Chère Amie Carole !

    Carole, je sais vous n’etes pas  »Humaniste » mais tellement « HUMAINE »
    Droite et Sensible, Juste .au sens du terme ; la Bonté – la Beauté du Coeur
    et bien évidemment : d’une très grande Frachise – je dirai :
    la franchise des enfants !

    Donc, je tenais à vous remercier, avec tant – trop de retard,
    votre intervention datant du 5 Juillet à 14 h 41 ….,
    et vous prie de m’en excuser, en mon nom,
    mais aussi et surtout « au nom de tous les « MIENS » – savoir :
    tous les mal-entendantset les sourds !

    Vous avez noté que : cela me « rendait malheureuse » de ne pouvoir
    écouter une vidéo : entendre et comprendre !

    Pour « les entendants » : il est difficile d’imaginer ce qu’est la souffrance endurée
    quotidiennement, à chaque instant, de ne pouvoir communiquer avec son prochain,
    alors que nous vivons depuis déjà longtemps, dans l’ère de la Communication « à outrance » !

    Je suis tout de meme contrainte, ici, de préciser que certains sourds « n’entendent pas »
    laisser dire – croire qu’ils en sont malheureux !!!!!!!………

    Je leur laisse – reconnais – le droit de le penser et le dire !

    Mais pour la très grande majorité – la quasi totalité – c’est une INJUSTE SOUFFRANCE !

    Alors, une fois de plus, encore et toujours, et avec les infimes moyens qui sont les miens,
    et cettre « tribune » offerte par notre hote, Jean-Pierre RAFFARIN, me permettant d’exprimer
    comme à nous tous, chers amis blogueurs – chère Carole – nos remarques, nos idées,
    nos suggestions, nos revendications « légitimes » …….

    Je veux redire – le crier pour ceux et celles qui ne peuvent le comprendre :

    Il faut, à chaque fois, toujours :

    Utiliser les techniques, les moyens et ils existent, et ils n’ont pas un cout prohibitif,
    souvent d’un cout minime, mais seule la volonté
    de les utiliser, de les appliquer : « COUTE CHER » car elle oblige à « EN FAIRE PLUS »
    que le minimum à une époque ou tout doit aller très vite, trop vite peut-etre !……

    Et ce, pour apporter à son prochain un mieux-etre, un bien-etre, qui ne soit pas en l’état,
    du « SUPERFLU » mais une « NéCESSITé » – l’accès à la Vie Sociétale, Sociale et Culturelle !

    Merci infiniment, Chère Carole, de votre soutien fidèle !

    Merci également à notre notre Premier Ministre, qui, je n’en doute pas un seul instant,
    après avoir fait voter, le 11 Février 2005, la Loi sur le Handicap,

    est très sensible à ce qu’elle soit qppliquée et exercera une veille attentive et bienveillante
    à ce qu’elle le soit, aujourd’hui et demain !

    Bien à Vous, Chère Carole,

    Bien à vous, Chers Amis et Chères Amies du Carnet de J. P. – R.

    Toujours bien fidèlement à Vous, Monsieur le Premier Ministre Humaniste et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane VALENTE / de GREGORIO
    Présidente de A I M E S

Laisser un commentaire