Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

19 commentaires

  1. galanga dit :

    Bonsoir M. Raffarin,
    c’est avec plaisir que je constate que vous ne lâchez pas le domaine de politique internationale où vous avez prouvé votre très solide compétence : la Chine (et les autres BRICS, très importants aussi).
    (Petite question pratique : est-ce que ce sera possible de voir ensuite des vidéos des débats ?)

    Je vous di cela parce que je viens de lire ceci (je déteste ce journal, mais bon, il n’y en a pas d’autre moins mauvais) :
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/08/28/laurent-fabius-confie-des-missions-diplomatiques-a-aubry-et-raffarin_1752476_823448.html
    ## « Le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, a confié à la première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, une mission sur la Chine et à l’ex-premier ministre Jean-Pierre Raffarin une mission sur l’Algérie » ##

    Et là je me suis dis : Gn’hein ?!?
    Soit ! je ne doute pas que vous allez très bien (voire « fingers in the nose ») vous acquitter de votre tâche pour ce pays très important qu’est l’Algérie (« la guerre est finie », comme dit Méluche), mais bon, je me serais plutôt attendu (*) à ce que vous soyez chargé de la Chine, vu votre expérience et les très bons liens diplomatiques que vous avez avec eux.
    Et quand on voit qui il (« Lolo ») a mis pour la Chine, je me dis vraiment qu’il n’a vraiment pas tout compris le pauvre. Et en lisant la suite, j’ai failli m’étouffer : ## l’entourage de Mme Aubry a [indiqué] : « Elle connaît très bien la Chine, elle connaît bien l’entreprise, les grands industriels » ##
    Franchement, de qui se moque-t-on…

    Enfin bon, , espérons juste qu’elle ne fera pas trop de dégâts, car ce n’est vraiment pas le moment… Si elle en fait trop (de dégâts), on sait tous qui il faudra appeler pour réparer tout cela avec nos amis les Chinois, à savoir quelqu’un qui a déjà été en charge (avec succès) de « recoller les morceaux » à un moment qui fut très (très) difficile ; n’est-ce pas ? ;-)

    Bien à vous
    galanga

    (*) je l’ai en fait souhaité il y a quelques semaines, après le fiasco de « Lolo en Chine », et j’ai été rejoint par un certain « Yannos audron », dans les commentaires de cet article : http://chine.aujourdhuilemonde.com/laurent-fabius-en-chine

  2. ArrowInTheKnee dit :

    Des « BRICS » ?
    Vous allez débattre des enfants chinois esclaves dans les briqueteries?
    Est ce que j’ai bien compris?

  3. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Jean-François Copé : «Pourquoi je suis candidat»

    Mots clés : UMP, Jean-François Copé
    Par Carl Meeus Mis à jour le 29/08/2012 à 12:26
    Jean-François Copé.
    Jean-François Copé. Crédits photo : François BOUCHON/Le Figaro

    INTERVIEW – Promoteur d’une «droite décomplexée», le candidat à la présidence de l’UMP répond aux attaques des amis de Fillon et dénonce «l’imposture» des promesses de François Hollande.

    LE FIGARO – Vous êtes candidat à la présidence de l’UMP. À quoi ressemblerait une UMP présidée par Jean-François Copé?

    JEAN-FRANÇOIS COPÉ – Si les militants me font l’honneur de me désigner président en novembre, l’UMP aura trois caractéristiques: elle mènera une opposition tonique au gouvernement, sera rassemblée et aura les idées claires. L’UMP s’opposera sans faiblesse aux folies des socialistes qui conduisent la France sur le plus mauvais des chemins. Là où il faudrait conduire la France, comme l’avait fait Nicolas Sarkozy, à suivre le modèle de l’Allemagne d’Angela Merkel – le courage des réformes, la compétitivité économique, la modernisation de l’appareil industriel -, François Hollande la conduit sur le modèle de l’Espagne de M. Zapatero, c’est-à-dire à une catastrophe économique et sociale. Nous nous opposerons d’autant plus fortement que l’UMP sera rassemblée et que chacun pourra exprimer sa part de vérité en fonction de sa sensibilité. Enfin, je défends la ligne d’une droite républicaine, moderne et décomplexée, qui combat le politiquement correct.

    Avec qui allez-vous faire campagne?

    Les militants doivent élire un trio: le président, le vice-président et le secrétaire général. J’ai proposé à Luc Chatel d’être vice-président et à Michèle Tabarot le poste de secrétaire général de l’UMP. Pour incarner ce trio, nous serons trois maires. Je trouve essentiel que notre expérience d’élus locaux impulse cette campagne, qui sera codirigée par Roger Karoutchi et Édouard Courtial. Par ailleurs, j’ai demandé à Jean-Pierre Raffarin de présider notre conseil national. Autour de nous, il y aura un collectif très important et totalement paritaire, dans lequel chacun aura sa place, parce que j’ai une vision collective du travail, comme tout le monde a pu le constater dimanche dernier à Châteaurenard, où, parmi les 3000 personnes présentes, il y avait autour de moi de très nombreux parlementaires et d’anciens élus.

    Votre électorat n’aime pas les divisions. Comment éviter que la campagne ne s’envenime et ne dérape?

    Comme beaucoup, j’ai regretté certaines petites phrases médiocres venues de quelques amis de François. Les militants détestent ça. Il m’arrive même parfois de me demander, voyant le ton qu’ils utilisent contre moi, s’ils ne sont pas plus agressifs à mon encontre qu’à l’égard des socialistes. Avec la pointe de hargne que l’on peut retrouver dans ces cas-là. En tout cas, ce n’est pas ma manière de faire, car c’est contraire aux intérêts de l’UMP et irrespectueux vis-à-vis des militants. Je déteste les clans. Dans mon esprit, si je suis élu, il n’y aura ni vainqueur ni vaincu.

    Vous voterez donc en faveur de la ratification du traité européen?

    Je le ferai d’autant plus que cette ratification s’inscrit dans la droite ligne de ce qu’a fait Nicolas Sarkozy.

    72% des Français sont favorables à un référendum sur ce sujet. Et vous?

    Pourquoi pas?

    Le gouvernement renonce au blocage des prix de l’essence et lui préfère une baisse des taxes. Cela va-t-il dans le bon sens?

    Chaque jour qui passe vient révéler de façon caricaturale l’imposture de la campagne présidentielle de François Hollande.

    **************
    Jean-Francois Cope est un homme brillant qui sait s’entourer de gens compétents.
    Il peut, dans les mois a venir, donner un sens plus progressiste a l’UMP…

    Si c’est François Fillon qui est choisi, il faudra faire avec..ce n’est pas le même dynamisme.

    Francois Fillon plaît aux français, les sondages le disent…Il fera un bon « présidentiable » et certainement un bon « président »…

    Être a la tête d’un parti c’est diffèrent, cela demande une autre approche…plus combative, plus ouverte, plus brillante…

    Bien cordialement,

    jany

  4. Jean-Pierre Raffarin dit :

    Cher Balanga,
    Ma mission sur les relations économiques franco-algériennes est la poursuite de la mission que m’avez confiée auparavant Nicolas Sarkozy. C’est un accord des deux gouvernements.
    Sur la Chine, vous le voyez, je reste mobilisé.

  5. jany dit :

    A lire dans Le Figaro
    Larcher : «Le Sénat est devenu la maison du silence»

    Gerard Larcher a fait le choix de Francois Fillon pour la direction de lUMP…
    Un choix respectable car il le connaît très bien…un choix tactique aussi car il pense certainement au travers lui retrouver un ministère ou mieux la Présidence du Sénat…

    Dans le cas ou la Droite reviendrait au pouvoir, je souhaiterais plutôt que la Présidence du Sénat soit attribuée a Jean-Pierre Raffarin pour son sens du dialogue et du respect de chacun.

    Gerard Larcher avec un poste de ministre sur le social, le travail, serait plus souhaitable car son travail s’inscrit sur le long terme.

    ***Je me répète quand même, le choix du président de l’UMP doit être bien réfléchi car Francois Fillon est « un bon présidentiable » qui ne doit pas gâcher tous ses arguments, par contre Jean-Francois Cope est un motivateur, le parti n’a pas besoin d’être godillot dans cette période, il a besoin d’être créatif.
    Les deux hommes sont complémentaires, ils doivent apprendre a s’apprécier.

    Je connais le parcours de Francois Fillon comme beaucoup d’entre nous, les français peuvent le choisir comme président de la République, son cote « discret » et « parcours propre » peut faire la différence…Les français ont bien choisi François Hollande pour « le flou plein d’espoir ».

    Jean-Francois Cope par contre est un personnage plus brillant dans ses idées, dans son expression devant les médias, devant les hommes, il mériterait d’être plus « reconnu » par les français…malheureusement nous le voyons souvent, les gens brillants ne sont pas toujours reconnus et acceptes a leur « juste valeur ».
    Rappelez-vous Poulidor et Anquetil, beaucoup appréciait Poulidor (cet éternel second), il y a des raison a cela, en général les gens n’aiment pas les « leaders » car ceux-ci deviennent psychologiquement des concurrents a leur propre image.

    Bien cordialement,

    jany

  6. jany dit :

    Lu sur le site d’Europe 1

    Total va investir en Birmanie

    Par Europe1.fr avec AFP

    Publié le 30 août 2012 à 09h29 Mis à jour le 30 août 2012 à 09h43

    Le groupe pétrolier Total s’apprête à prendre une participation dans un nouveau champ gazier en Birmanie, ce qui serait son premier investissement dans un nouveau projet au sein du pays depuis 1998, a indiqué jeudi l’un de ses dirigeants au site économique La Tribune.

    « Nous regardons de près les nombreuses opportunités qui existent dans ce pays. Nous espérons conclure d’ici quelques jours un accord pour prendre une participation sur un permis gazier », a déclaré Yves-Louis Darricarrère, directeur général de l’exploration-production de la compagnie française.

    Total avait déjà affirmé fin juillet qu’il comptait s’appuyer sur sa présence en Birmanie pour y saisir des opportunités dans l’exploration d’hydrocarbures, suite aux réformes démocratiques engagées dans le pays. Le groupe est présent dans ce pays du Sud-Est asiatique depuis 1992. Une présence vivement critiquée par le passé, certaines associations de défense des droits de l’Homme ayant reproché au groupe français d’enrichir la junte au pouvoir au mépris des citoyens du pays.

    *********
    C’est une bonne nouvelle car Total est un grand groupe qui justement apporte beaucoup dans le domaine du développement des valeurs.
    Si la Birmanie s’ouvre aux valeurs démocratiques, il faut l’aider et être présent.

    Total est un excellent ambassadeur de la France a l’étranger, surtout dans les pays qui se développent…

    Bien cordialement,

    jany

  7. castelau dit :

    Monsieur le sénateur,

    Je vous écris car je ne comprends pas bien la position de votre parti sur le TSCG – traité budgétaire si vous préférez – version « hollandaise ».

    A en croire les médias, il semble que les groupes parlementaires « de droite » soient prêts à voter ce texte, lorsqu’il vous sera soumis (au milieu d’autres ?) en octobre 2012. (Apparemment sous forme de proclamation du PM)

    Pourtant, depuis la victoire de M. HOLLANDE, ce texte a été vidé de sa toute sa substance, pour la France, puisque le Président a choisi de ne pas inscrire la « règle d’or » dans la Constitution, ce qui signifie concrètement qu’il sera toujours loisible de violer les règles de bonne gestion à l’avenir.

    Le texte en lui-même, n’apporte rien de plus à l’existant. Tout est déjà acté dans les traités européens en place et dans les règlements européens. (Six Packs, Two Packs…) Si bien que le Conseil Constitutionnel, lors de son examen, n’a rien vu qui puisse nécessiter une révision constitutionnelle. Et pour cause, dépourvu de « sa règle d’or contraignante », le texte fait doublon avec les textes ratifiés et les règlements approuvés par le Gouvernement Fillon. Son seul intérêt résidait dans le fait que l’Allemagne puisse avoir l’assurance constitutionnelle, que la France respecterait ses engagements budgétaires.

    Dès lors, pourquoi donner à M. AYRAULT une majorité qui lui manque (notamment au Sénat) ? Et pourquoi octroyer des voix à M. HOLLANDE pour un texte qui, à son initiative, a perdu tout le souffle que M. SARKOZY avait su lui donner ? Cela sachant qu’un « non » au TSCG n’aurait aucune incidence notoire sur l’UE puisque, on l’a dit, le TSCG ne fait que reprendre des contraintes budgétaires déjà existantes ?

    Au reste – comme le font d’ailleurs remarquer ses propres alliés – le Président en fonction n’a pas tenu ses engagements à l’endroit des Français. (Engagement 11)
    Il est surprenant, à cet égard, que votre parti reste si silencieux sur la question. Pourtant, le jugement du Conseil Européen sur le TSCG aurait dû le faire réagir.

    Car si, M. HOLLANDE – comme il s’en prévaut constamment – avait réellement réussi à proposer un « pacte » pour « sortir de la spirale d’austérité » dénoncée par le PS…N’aurait il pas fallu que ce pacte soit juridiquement contraignant ? Et qu’il donne lieu à un Congrès ?

    En ce qu’il aurait modifié soit les objectifs de l’UE – en y insérant celui de la croissance à l’instar de la concurrence libre et non faussée – par ex ? Ou en ce qu’il aurait modifié le rôle de la BCE, jusqu’à maintenant astreinte au seul rôle de gardienne de la stabilité des prix ? Toute modification du TFUE et du TUE, nécessitant une révision constitutionnelle.

    Quant aux prérogatives parlementaires, en ce qui concerne les décisions européennes, force m’est d’observer qu’elles n’ont pas bougé. Là encore, si M. HOLLANDE – comme il s’en félicite également – avait défendu une participation renforcée du Parlement, il est certain que vous auriez été appelé pour un Congrès ! A l’instar de vos homologues Allemands, Italiens, ou Finlandais, qui ont fait avaliser par leur Constitution, leur contrôle a priori et a posteriori, des décisions européennes ! A ma connaissance, vous n’avez pas été convoqué récemment à Versailles…

    Pourquoi ne pas laisser le Gouvernement se débrouiller avec sa « majorité » visiblement fragile et dénoncer – comme le font ses alliés – la passivité du Gouvernement AYRAULT en la matière ? Pour ne rien dire du manque d’aptitude certain, du Président HOLLANDE, à défendre et surtout à tenir, ses engagements européens ?

    Pourquoi rendre ce service à M. HOLLANDE, de voter un texte dépourvu de ses attraits, alors qu’il vous est loisible, en tant que force politique, de voter « non » à ce texte sans renier vos convictions partisanes…Ou, si cette solution vous agréé plus, de négocier avec le Gouvernement votre ralliement à ce texte ? Par ex, un Congrès pour entériner des prérogatives parlementaires semblables à celles dévolues au Parlement allemand, qui a non seulement un droit de regard sur l’après signature du traité, mais aussi pendant les négociations des actes européens…Et l’inscription de « la règle d’or » dans la Constitution ? (Un dernier hommage à M. SARKOZY en somme…)

  8. Claude dit :

    Cher Galanga,

    Qui mieux que Martine Aubry peut aller expliquer au président Hu Jintao comment appliquer les 35 heures en Chine ?

    On ne les aura que comme ça. Tant qu’ils sont plus bosseurs que nous on ne peut pas rivaliser. Alors, ou on se met à travailler plus qu’eux et nous serons tous malheureux, ou ils travaillent moins que nous, et ce sont eux qui seront malheureux.

    A choisir c’est mieux que ce soit eux qui soient malheureux. Tous mes vœux de réussite à Madame Aubry la sino-spécialiste des entreprises (elle connait très bien l’épicerie chinoise du coin de sa rue).

    Cordialement.
    Claude

  9. DOMINIQUE M dit :

    Bonjour Monsieur le Premier Ministre,
    Bonjour à tous,
    Bravo pour cette initiative à laquelle vous vous associez: ses deux objectifs sont pertinents.
    Peut-être y trouverez-vous des pistes de réflexion pour permettre à notre vieux pays de retrouver son énergie d’entreprendre ? Cela passe forcément par une sérieuse remise en cause de nos paradigmes. Y sommes-nous prêts? Nous le serons sûrement davantage dans un an lorsque nous serons nous aussi sévèrement touchés comme le sont aujourd’hui l’Italie et l’Espagne, nos voisins immédiats.
    La glissade vers notre déclin s’est sérieusement accélérée en quelques semaines. Sans économie forte, il ne peut y avoir évidemment de projet social solide.
    Votre engagement politique déjà ancien, votre expérience, votre réseau relationnel et vos « alliances » risquent d’être davantage des feins que des atouts pour aborder les grands défis qui sont devant nous sans a priori et avec une énergie créatrice.
    Je vous redis ma conviction que nous ne pouvons nous en sortir qu’en remettant à plat notre modèle économique et social, et d’urgence, créer les conditions favorables à la création de richesses pour tous et par conséquence la création d’emplois tout particulièrement dans les petites et moyennes entreprises.
    Y a t’il en France quelques hommes et femmes courageux pour dire haut et fort ce qui est une évidence dans ces BRICKS? Pas les balivernes de la Gauche accro de la taxe, de la régulation et de l’égalitarisme. Pas les balivernes de la Droite qui, par paresse, s’est contenté de ressasser les mêmes balivernes avec quelques nuances de vocabulaire. La France attend des hommes et des femmes courageux qui aient le courage de dire et d’agir.
    En ce sens l’élection en préparation à l’UMP peut être un événement ou un non-événement. Ce sera un événement porteur d’espoir si celui ou celle qui est élu propose l’audace comme projet.
    A cette heure, je ne vois pas qui, ou alors il (ou elle) n’a pas encore révélé cette perspective.
    Quelques mots quand à la question du cumul des mandats. Le problème me semble mal abordé et d’une manière assez aseptisée. Il serait préférable pour une réelle avancée démocratique de réfléchir à limiter le cumul des fonctions. Un maire peut être député ou sénateur, mais sûrement pas aussi président d’une myriade d’organismes en tous genres. C’est vrai qu’il délègue la plupart du temps la présence aux séances à des compétences qui n’ont comme mandat que d’émarger les feuilles de présence, de faire bonne figure aux cocktails et aux repas. Et lui se contente de la meilleure part: empocher les émoluments par millier d’euros.
    M. RAFFARIN, merci de bien vouloir me dire si j’ai raison ou tort sur ce point.
    J’invite les lecteurs de ce carnet à faire l’inventaire de tous ces mandats non électifs trustés goulument par leur maire, leur député, leur sénateur, etc.
    Comment se fait-il que la question ne soit pas soulever par les journalistes? Le sera t’elle par la commission Jospin? A suivre…
    Bonne journée à tous,
    Dominique M

  10. jany dit :

    Europe 1

    Indonésie : deux islamistes abattus

    Publié le 1 septembre 2012 à 11h58 Mis à jour le 1 septembre 2012 à 11h58

    Deux militants islamistes présumés ont été abattus dans la nuit de vendredi à samedi en Indonésie, à Solo sur l’île de Java, lors d’un raid mené par une unité de la police antiterroriste, dont un membre a également trouvé la mort, a annoncé la police.

    Les deux activistes, qui avaient moins de vingt ans, avaient regagné l’Indonésie en 2012 après deux années d’entraînement paramilitaire dans le sud des Philippines, a déclaré Boy Rafli Amar, porte-parole de la police nationale.

    Ils étaient soupçonnés de trafic d’armes avec les Philippines et de liens avec le groupe islamiste armé Abu Sayyaf, et accusés de plusieurs attaques dont l’une à la grenade contre un poste de police à Solo au mois d’août.

    ********
    L’Indonésie lutte contre le terrorisme avec le succès que je salue…
    Aujourd’hui les activistes s’en prenne aux forces de l’ordre…En Indonésie les autorités agissent et réagissent vite.

    Bien cordialement,

    jany

  11. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Dominique M

    « Quelques mots quant à la question du cumul des mandats » –

    Vaste sujet et il sera très intéressant de connaître les conclusions de l’ancien Premier Ministre pour en débattre, les avis des uns et des autres étant tellement divergents…!

    Je vous adresse toutefois un lien du Point relatif à un article concernant le cumul des mandats :
    .
    http://www.lepoint.fr/politique/parti-pris/il-ne-faut-pas-forcement-moins-de-cumul-mais-moins-d-elus-30-08-2012-1500625_222.php

    Bien amicalement

    Jacques

  12. Jacques D'Hornes dit :

    Additif à mon billet précédent

    Je parlais bien sur des conclusions de Monsieur Jospin et de sa commission sur ces sujets.

  13. Jean-Pierre Raffarin dit :

    -Vu les billets de Dominique M et de Jacques à propos du cumul des mandats.
    Si notre Pays était davantage décentralisé il serait bien de refuser tout cumul des mandats. Mais, aujourd’hui, trop de choses se décident encore à Paris. Donc je suis favorable au cumul unique d’une fonction délibérative (conseiller municipal, conseiller régional, députe, sénateur, …) avec une fonction exécutive (Maire, Président de Région, Président de commission au Parlement..). L’une de ces fonctions étant locale, l’autre nationale. D’accord pour que le Maire ne soit pas de droit Président de multiples structures.
    - Jany a raison d’attirer notre attention sur l’exemplarité de l’Indonésie. La France ignore trop ce grand Pays. Avec mon ami Dominique Bussereau, dans le cadre de ma Fondation, nous étudions la possibilité de prendre quelques initiatives économiques.
    Amitiés
    jpr

  14. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre, Bonjour !

    Bonjour à Tous nos Amis et Amies du Carnet de J. P. – R. !

    Bonjour, Cher Jacques !

    Je tenais à vous informer, vous m’aviez, à cet égard, fourni tant et plus d’informations
    afin de pouvoir obtenir une dédicace de notre Premier Ministre Préféré, Jean-Pierre RAFFARIN,

    pour son Opus paru en Mars dernier : « Je Marcherai Toujours à l’Affectif »

    que, j’ai enfin obtenu « le précieux autographe », c’était donc, et c’était « NORMAL » et « INCONTOURNABLE » au Futuroscope de CHASSENEUIL du POITOU
    lors du Séminaire Annuel (le 7ème) sur la Chine : La Chine et les B R I C S,
    vendredi 31 Août !

    Voilà, Cher Jacques, mission enfin accomplie, 6 mois plus tard !….

    Merci de votre si sympathique soutien ! Bien Amicalement à Vous, Cher Jacques !

    Bien Amicalement à Tous nos Amis et Amies du Carnet de J. P. – R.,

    Toujours très Fidèlement à Monsieur le Premier Ministre Humaniste, et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane

  15. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Très chère Sylviane,

    Cette bonne nouvelle ne peut que me réjouir et je suis très heureux que vous ayez pu obtenir cette dédicace tant recherchée. Je ne doute pas du grand bonheur partagé qui fût le vôtre lors de cette rencontre avec ce Monsieur au grand cœur, Monsieur Raffarin étant toujours aussi disponible pour ses Amis malgré ses multiples activités, « il y a du plaisir à rencontrer les yeux de celui à qui l’on vient de donner (La Bruyère) ». Votre opiniâtreté est ainsi récompensée et je crois que cela valait le déplacement !

    Je terminerai mon intervention sur votre réflexion dans votre autre billet posté ce jour. Vous avez raison de souligner la poursuite de sa mission en Algérie récompensant ainsi son excellent travail effectué et reconnu dans ce Pays puisque sa reconduite est sollicitée des deux bords de la Méditerranée. Cela prouve, que malgré sa position dans l’opposition, Monsieur Raffarin est toujours disponible pour servir au mieux les causes de notre Pays et l’on ne peut que l’en remercier et l’apprécier.
    Quant à la Chine, n’ayons pas de regret, la désignation de Madame Aubry n’altérera en rien l’action entreprise par Monsieur Raffarin dans nos relations avec ce grand Pays depuis de nombreuses années. Il y est reconnu et apprécié et je suis persuadé qu’il saura poursuivre son chemin pour servir au mieux notre Pays toujours avec beaucoup de dévouement comme il l’a toujours fait dans ces relations bilatérales entre les deux pays.

    Bien amicalement

    Jacques

    Nb : Je m’aperçois que vous avez terminé vos vacances au Québec, cette belle région si chaleureuse. En écrivant cette dernière remarque, j’ai quantité d’images de Québec qui défilent, le Château de Frontenac, la terrasse Dufferin, la Chute Montmorency, les plaines d’Abraham, et surtout le Vieux Québec magnifique, authentique ville-musée, autant d’endroits qui rappellent une page de notre histoire outre-Atlantique. Comment ne pas avoir une pensée pour Jacques Cartier et Samuel de Champlain et tous ceux qui les accompagnèrent et saluer également notre Ami Alain Lavallée qui va pouvoir profiter des beautés très colorées de l’arrière saison.

  16. Ernest Gransagne dit :

    QUEBEC : ELECTIONS 2012 PQ en tête. Vive le Quebec libre ?

    Ernest

  17. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Cher Jean-Pierre, Bonjour !

    Bonjour à Tous nos Amis, toutes nos Amies du Carnet de J. P. – R.,

    Bonjour, et Merci Cher Jacques, pour votre si sympathique et amical billet
    daté du 4 Septembre à 6 h 03, je suis très touchée par votre soutien !

    Oui, Jacques, vous avez mille fois raison, notre Premier Ministre Préféré, saura
    parfaitement, (qui mieux que lui ?) entretenir et approfondir les liens qu’il a sû,
    si bien nouer avec ce vaste et si peuplé pays « continent » qu’est la Chine et saura
    poursuivre, à la place qui est la sienne, à servir au plus haut point,
    notre grand et beau pays La France, et sa mission en Algérie n’en sera que plus
    importante complète et efficace, assurant ainsi l’indispensable lien de la Trilogie :
    France (Europe) – Chine (Asie) – Algérie (Afrique), les autres pays formant les
    et par extension les intérêts de
    notre Monde (Univers).

  18. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    la frappe d’une mauvaise touche et mon texte est parti, mal parti, je reprends donc,
    Cher Jacques, veuillez m’en excuser ! :

    « les autres Pays formant les BRICS, et par extension les intérêts de notre Monde « Univers » ! »

    Et oui, Cher Jacques, les vacances au Québec sont belles et bien terminées, hélàs !

    Mais si je connais la Ville de Québec pour m’y être beaucoup « baladée » en son sein, et tous
    les attraits de cette authentique et tellement attachante « ville-musée », que vous nous décrivez,
    je n’ai, hélàs pas eu le loisir d’admirer les Chutes Montmorency, non plus que les Chutes du
    Niagara (près de Toronto), à mon très grand regret, j’adore les chutes d’eaux, cascades, torrents…

    Mes vacances se déroulent depuis quelques années, dans la grande banlieue de Montréal,
    tout près du lieu de vacances qu’avait choisi (et très certainement apprécié !) notre Président
    de la République Préféré : Nicolas SARKOZY, début Juillet dernier !

    Et bien entendu, j’ai, en cette journée très particulière (le 5/09), une pensée, tout comme
    beaucoup dans ce Carnet, pour notre Ami : Alain LAVALLÉE, qui doit être enchanté par
    le résultat des Élections, le Parti Indépendantiste de Pauline MAROIS ayant gagné (le 4/09),
    victoire malheureusement entâchée, par cet horrible fait divers (un mort + un blessé) intervenu
    durant l’allocution de la nouvelle « Première Ministre » du P Q, au Métropolis de Montréal, (devant célébrer cet Évènement, dans la joie et le bonheur !) Quelle tristesse que ce terrible gâchis !

    Á ce propos, je voudrais dire à notre Ami Alain que toutes les Françaises, tous lesFrançais, qui
    se sentent si proches « de leurs Cousins Québécois », rêvent de passer leurs vacances dans
    « la Belle Province », de pouvoir y vivrent, seraient si Heureux et Fiers (comment ne le serait-on
    pas ?) de voir cette Province Canadienne acquérir leur « INDÉPENDANCE », se rapprochant encore plus de la France, mais seuls, les Québécois, seules les Québécoises ont la possibilité de choisir leur Avenir !

    Et permettez-moi, Cher Alain, d’affirmer que le Président SARKOZY, tout autant, si ce n’est plus encore :

    que chaque Française, chaque Français, serait Heureux et Fier de ce Choix, à l’image de celui
    qui a prononcé en son temps, cette phrase historique entre toutes, pour les Québécois et les
    Français : » VIVE LE QUÉBEC LIBRE »- le Général de GAULLE !

    Bien à Vous, Cher Alain !

    Bien Amicalement à Vous, Cher Jacques !

    Toujours bien Fidèlement à Vous, Monsieur le Premier Ministre Humaniste et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane

  19. galanga dit :

    Bonjour Monsieur Raffarin,
    merci pour la précision sur l’origine de votre mission concernant l’Algérie. « Lolo » n’a donc pas vraiment choisi de vous la confier, mais heureusement il n’a pas pu vous l’enlever. C’est déjà cela de gagner contre leurs incompétences.
    Comme je le disais, l’Algérie est aussi un pays très important à traiter de manière adéquate, compte tenu du lourd passif avec la France – les relations diplomatiques restent relativement tendues – et, un peu paradoxalement, en conséquence de la force des liens humains entre les deux peuples.
    La recherche d’une réconciliation politique in fine de nos deux peuples a tout à gagner d’une augmentation forte des relations économiques, pourvu qu’elles soient justes et intelligentes (bref : pas néo-libérales).
    Comme vous le savez, l’angle économique est la  » technique d’approche  » actuellement en cours entre Taïwan et la RPC ; je viens de lire hier l’article « Politiquement taïwanais… » du Manière de voir 123 « Chine état critique », où M. Charng Kao, un responsable taïwanais des relations avec la RPC, indique :  » Nous voulons mettre de coté la politique et porter l’économie au centre. [...] Les questions politiques sont les plus difficiles à résoudre. Nous avons donc opté pour une trêve diplomatique.  »

    Le tout est, pour la France, de ne pas perdre son âme et ses principes, comme c’est malheureusement le cas de notre président actuel avec le Bahrein (cf. la trahison abjecte du 23 juillet envers les militants démocratiques du Bahreïn : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5142 ).

    Bien à vous
    galanga

Laisser un commentaire