Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

5 commentaires

  1. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    A la lecture de cet entretien au Point, j’ai trouve vos arguments et vos sentiments clairs…

    Jean-Francois Cope est « brillant » il serait un bon rassembleur, un bon brasseur et collecteur d’idées.

    Francois Fillon « secret et solitaire » un bon présidentiable…son choix c’est le risque des clivages, du manque d’unité au sein de l’UMP.

    Les militants feront leur choix, cela ne doit plus être le choix de Nicolas Sarkozy (qui a bien travaille)…cela doit être le choix de la renaissance de l’UMP avec une nouvelle dynamique, de nouveaux messages pour les français prenant en compte les valeurs humanistes.

    Retrouver la confiance en France doit passer par un nouveau dialogue avec les partenaires sociaux, avec les français…Chacun doit pouvoir trouver le respect et la reconnaissance dans ses droits et ses devoirs.

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma haute considération,

    jany

  2. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Excellent article auquel vous répondez avec toute la lucidité et la grande sincérité que l’on vous connaît et que personnellement j’apprécie.

    Dans le « duel » qui se profile pour la Présidence de l’UMP, je pense que compte tenu de votre expérience et par le simple fait que vous ayez eu les deux principaux candidats dans les différents gouvernements que vous avez dirigés, vous êtes l’un des mieux placés pour émettre un avis sur leur candidature qui doit être celle d’un candidat capable de remettre en marche une force d’opposition constructive à l’actuelle majorité et de préparer les futures échéances électorales notamment en 2014 pour reconquérir nos territoires et non dans le cadre de préliminaires pour 2017 avant l’heure. De ce fait, votre démarche (choix et argumentation) est très cohérente et je partage tout à fait votre avis : « F. Fillon devra clarifier sa position quant aux courants, sans diversité l’UMP éclaterait ». Par ailleurs, je suis très heureux que votre motion des Humanistes rassemblant « la droite moderne et modérée » recueille le soutien de nombreux parlementaires et je souhaite qu’elle soit retenue lors du congrès.

    Votre remarque sur le cumul des mandats est pertinente.

    J’apprécie tout particulièrement votre « notion du temps », personnellement j’ai une profonde conviction que le retard pris dans le temps ne se rattrape jamais ! Je pense également que nous devons agir pour un « fédéralisme européen » dans de nombreux domaines, c’est en agissant dans un bloc continental que nous pourrons peser dans l’échiquier mondial et je suis très favorable à cet axe franco-allemand que vous préconisez.

    Quant aux immigrés, vous avez tout dit, et vous avez raison « l’Europe doit mieux maitriser ses frontières ».

    Bien vue votre vision sur Martine Aubry et le déficit socialiste quant aux relations franco-chinoises.

    Amitié

    Jacques

  3. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Raffarin réitère son soutien envers Copé
    AFP Publié le 11/09/2012 à 22:00

    Recommander
    Jean-Pierre Raffarin, soutien de Jean-François Copé pour la présidence de l’UMP, a estimé que le secrétaire général du parti garantirait davantage « la diversité » et les courants au sein de l’UMP que son rival, François Fillon.

    Alors que François Fillon craint une « balkanisation » de l’UMP avec la reconnaissance des mouvements, le sénateur de la Vienne lui a répondu lors de l’émission Preuve par 3 AFP-Public Sénat, en « mettant en garde contre une uniformisation, une caporalisation de l’UMP ». « Moi je pense que la survie, l’avenir de l’UMP passe par les courants et par la diversité. Sans courant, l’unité de l’UMP serait mise en cause », a-t-il prévenu.

    Le congrès de l’UMP en novembre verra l’élection par les militants du nouveau président du parti mais aussi la reconnaissance officielle des « courants », prévue dans les statuts de l’UMP mais jamais actée.

    « Je ne crois pas que l’alignement de l’UMP sur un seul courant historique », sous-entendu le RPR, « soit l’avenir de l’UMP ». « Je pense que nous sommes assez responsables pour faire de notre diversité une capacité d’unité », a ajouté l’ancien premier ministre, qui a choisi M. Copé notamment parce qu’il est « adepte de la diversité ».

    Chef de file des « humanistes » de l’UMP, Jean-Pierre Raffarin a confirmé le rassemblement des humanistes, des centristes et des libéraux, mais aussi de « gaullistes sociaux » comme la sénatrice Marie-Hélène des Esgaulx, en un seul courant fort de « plus de 80 parlementaires », avec la présentation d’une même motion au congrès de novembre.

    « Nous avons pour ambition d’être le courant qui arrivera en tête (…) Nous représentons la France moderne et humaniste et cette France moderne et humaniste a l’espoir d’être le premier courant », a-t-il pronostiqué.

    **********
    C’est un choix clair qui appelle a une grande ambition politique, faire de l’UMP un pole de progrès.
    L’uniformisation et la caporalisation seraient le choix des luttes internes.
    Les militants choisiront entre la modernité et la lourdeur passéiste qui ne reconnaît pas la diversité dans ses rangs.

    Bien cordialement.

    jany

  4. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre et cher Jany,

    Je partage tout à fait votre conclusion mon cher Jany, tout comme j’ai pu apprécier les arguments développés par Monsieur Raffarin sur ce sujet dans l’émission « Preuve par 3 » diffusée sur Public/Sénat que j’ai suivie. Il est assez rare que diversité et caporalisation fassent bon ménage.

    Je pense que dans cette remise en marche de l’UMP, il faut à tout prix éviter de retomber dans un « monolithisme » qui ne nous a pas beaucoup servi ces derniers temps. Jouons à fond la carte de la diversité que seuls les courants multiples au sein de l’UMP peuvent garantir et peut-être qu’ainsi le Parti verra le retour de certains anciens militants et l’arrivée de nouveaux adhérents qui se retrouveront dans les valeurs de l’UMP.

    Amitié

    Jacques

  5. rivoal alain dit :

    La meilleure façon de soutenir jean françois copé, c’est de vous abstenir de déclarations qui divisent l’UMP et l’affaiblissent en donnant l’impression qu’il n’y a pas de ligne directrice

    ex les contrats d’avenir, vous déclarez: c’est un mauvais projet, mais je le voterai
    c’est incohérent

Laisser un commentaire