Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

25 commentaires

  1. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Les français, les entreprises, les responsables locaux, doivent vous être reconnaissants pour votre engagement pour défendre les entreprises et au travers elles l’emploi, pas seulement dans votre région mais aussi dans le monde.

    Je le vois a l’étranger, il y a des besoins importants en main d’œuvre qualifiée, mais la relation entreprise et candidat n’est pas optimisée…
    La raison principale ne vient pas du responsable des entreprises mais souvent des DRH qui ne sont pas toujours au fait des besoins en qualification…
    Les candidats sont des pions et doivent rentrer dans des critères ou des grilles avant que le CV soit réellement lu et compris.

    La motion « FRANCE MODERNE ET HUMANISTE » que vous avez réfléchi avec vos amis doit être porteuse de tous les changements nécessaires pour que le commerce et l’industrie trouvent les moyens d’entreprendre et ainsi faire gagner les hommes et l’emploi…

    Notre pays a besoin de se moderniser et d’être plus compréhensif des nécessités du temps, la culture humaniste et progressiste peut aider a éveiller les consciences.

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération,

    jany

  2. jany dit :

    Décomplexée,

    Nous ne demandons pas a nos élus d’avoir une attitude « décomplexée » mais plutôt un esprit d’ouverture pour réfléchir aux challenges du temps.

    Nos entreprises ont besoin de retrouver les moyens d’être plus compétitives…réfléchir sur les méthodes de taxation et leur harmonisation au niveau européen…retrouver une certaine « cohésion sociale » au travers une meilleure reconnaissance de chacun…revoir les budgets de fonctionnement de l’État en optimisant les ressources humaines…redonner un sens au dialogue social et sociétal afin de faire évoluer notre pays dans les domaines de la participation, la représentativité, le droit au chapitre…

    Le développement des valeurs progressistes ne pourront prendre leur dimension que si l’approche humaniste est mise en œuvre au travers un dialogue responsable.

    Bien cordialement,

    jany

  3. jany dit :

    Lu sur TWITTER François Fillon ‏@FrancoisFillon

    « Avec Nicolas Sarkozy, pendant 5 ans, on a une grande fierté, n’avoir jamais cédé à la rue »

    *** C’était peut-être une erreur et c’est justement ce qui fait que NS n’est pas repassé…
    Le peuple doit être respecté dans ses sentiments, dans ses doutes, il est possible de dialoguer et d’éveiller les consciences sans fermer les portes avec la rigidité ou les certitudes.

    jany

  4. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Votre billet est pertinent et vous avez parfaitement résumé la situation.

    « Difficultés – complexité – découragement – pénalisation – déni – mise en cause – polémiques – rivalités – … » tous ces mots ne sont pas très positifs, il faut inverser la tendance et je crois que c’est tout le mal français dans un contexte qui n’est pas très favorable. Et pourtant c’est à quoi il faut remédier, de là viendra notre salut !

    Je crois que tout d’abord, il faut retrouver de la confiance, la rendre à un Peuple en attente, et je pense qu’elle passera par d’autres discours, beaucoup plus innovants, bien plus porteurs d’espoir. Nous savons bien tous que la (les) crises sont là, nous en sommes conscients mais au lieu de nous propulser vers l’avenir, tous les discours ressassant la crise économique ne font qu’amener le Peuple à se résigner, à attendre que ça se passe, à se replier sur lui-même, l’empêchant d’agir, à investir, nous risquons d’attendre longtemps…

    Alors réduisons toutes ces difficultés, allégeons les procédures, encourageons les créateurs d’entreprises, réduisons ces pénalisations fiscales, arrêtons avec tous ces dénis de défis de compétitivité, d’attractivité et de créativité, facilitons les recrutements, cessons ces remises en cause d’entreprises étrangères qui veulent s’implanter dans notre pays, et surtout sachons travailler tous main dans la main en rejetant bien loin toutes ces polémiques politiciennes et rivalités locales qui ne font que compliquer davantage la situation. C’est tous ensemble que nous nous en sortirons comme nos Parents avaient su le faire à la sortie de la Seconde Guerre Mondiale. Souvenons-nous des discours du Général De Gaulle, alors Président du Gouvernement Provisoire de la République Française, ils étaient porteurs d’espoir et le Général sut ramener le travail et la prospérité dans notre Pays.

    Je pense qu’il est également nécessaire de revoir certaines structures dans de nombreux domaines. Par exemple, rendre nos Régions beaucoup plus puissantes en les regroupant entre elles de manière à pouvoir peser davantage sur l’échiquier mondial. Je pense aussi que certaines entreprises sont bien trop petites pour exister, certaines corporations gagneraient en se regroupant, permettant ainsi leurs développements alors qu’actuellement elles ne font que se concurrencer. Je pense aussi qu’il faut que certaines entreprises retrouvent une culture de l’entreprise nécessaire à son épanouissement et son développement. Il faut aussi que notre Pays poursuive certaines réformes, mais elles ne doivent pas consister à gommer tout ce qui a été fait par un gouvernement précédent, il faut assurer une certaine continuité.

    A titre plus personnel, merci pour tout ce que vous avez pu réaliser pour notre Pays. Avec, une chose que l’on ne pourra pas vous enlever « votre éternelle bonne humeur ».

    Amitié

    Jacques

  5. Dominique M dit :

    Bonjour M. RAFFARIN,
    Bonjour à tous,
    Je ressens dans ce billet une dose de méthode Couet…
    Qui veut créer des emplois? Tous les entrepreneurs ont envie de créer des emplois. Même les auto-entrepreneurs qui souhaitent créer leur propre emploi!. Je veux parler des emplois marchands, pas de ces emplois financés par l’impôt et les taxes. Car au-delà du seuil de prélèvements obligatoires acceptable, ces emplois là en détruisent littéralement d’autres emplois. Au delà de ce seuil qui voisine 53% du PIB, en situation de croissance nulle, un emploi public créé détruit trois emplois marchands!. Davantage si la croissance est négative, comme c’est le cas actuellement. Sauf à créer des emplois hors de France: option retenue par les jeunes entrepreneurs qui s’expatrient en nombre.
    Les entrepreneurs petits et grands restant en France veulent créer de vrais emplois. Des emplois qui leur permettent de créer de la richesse pour tous. Pour eux évidement, mais aussi pour ceux qu’ils associent à leur projet, pour leurs fournisseurs et pour leurs clients, pour la collectivité qui les entoure aussi. Mais ils ne le font qu’à partir du moment où les conditions sont suffisantes pour que ces créations d’emplois soient pérennes. Et malheureusement, trop de politiques ignorent ces réalités.
    M. HOLLANDE et ses ministres, les Socialistes et leurs alliés, les syndicats dans leur ensemble ont un point commun qu’ils crient depuis six mois: la haine des entrepreneurs et de ceux qui réussissent: Ils préfèrent faxer la réussite des entrepreneurs que taxer les spéculateurs d’œuvres d’art! Reconnaissons aussi que N. SARKOZY et son gouvernement n’ont pas été très actifs à soutenir la création de valeur par les petits et moyens entrepreneurs.
    Comme les réformes permettant de baisser la dépense publique ne se feront pas, les prélèvements obligatoires vont continuer d’augmenter. Comme le sectarisme et l’obscurantisme sont au pouvoir, les chefs d’entreprises ne prendront pas le risque de créer des emplois en nombre. Donc, la France va laisser passer la reprise au moment où elle se fera sentir en Europe. Oui, il est à craindre que le déclin de la France s’accélère et dure bien au-delà de cinq ans!
    M. HOLLANDE a été élu par défaut. Une large majorité des personnes qui ont voté HOLLANDE ont voté contre SARKOZY. Les électeurs HOLLANDE qui ont voté pour sa personne et ses promesses sont une minorité. Les études le prouvent. M. HOLLANDE est peut-être légitime par les chiffres. Mais il ne l’ai pas dans les opinions et les attentes.Voilà pourquoi seuls 5% des sondés aujourd’hui lui font confiance! Et ça va être encore plus dur pour lu dans les semaines qui viennent!
    Non, le climat n’est pas à la création d’emplois marchands.
    Bonne journée!
    Dominique M

  6. Carole dit :

    Bonjour monsieur Raffarin,
    Bonjour à tous,

    ¿¿¿¿¿¿¿Qui veut créer des emplois ??????
    En ce qui vous concerne monsieur Raffarin, vous avez parfaitement compris les obstacles, et pas les moindres :
    #Pour me battre concrètement sur plusieurs projets créateurs d’emplois, je mesure tous les jours les difficultés qu’il faut affronter : complexité des procédures, découragement des créateurs d’entreprises, pénalisation fiscale des entreprises, déni des défis de compétitivité, d’attractivité et de créativité, difficultés réelles à recruter, mise en cause des entreprises étrangères et, en plus… polémiques politiciennes et rivalités locales !#
    Vous auriez pu ajouter que l’endettement qui sert à entretenir la paix sociale (illusoire et à crédit) est la base de tout ce qui mine le pays. Souvenez-vous le bon et le mauvais cholestérol…….
    Eh oui, la France a les mains entravées d’esposas (menottes en español). Les clefs sont entre les mains des politiques !

    Dominique M vous répond :
    #Tous les entrepreneurs ont envie de créer des emplois. Même les auto-entrepreneurs qui souhaitent créer leur propre emploi!. Je veux parler des emplois marchands, pas de ces emplois financés par l’impôt et les taxes. Car au-delà du seuil de prélèvements obligatoires acceptable, ces emplois là en détruisent littéralement d’autres emplois. Au delà de ce seuil qui voisine 53% du PIB, en situation de croissance nulle, un emploi public créé détruit trois emplois marchands!. Davantage si la croissance est négative, comme c’est le cas actuellement. Sauf à créer des emplois hors de France: option retenue par les jeunes entrepreneurs qui s’expatrient en nombre.#
    Je rajouterai que ces fameux emplois d’avenir ne sont ni plus ni moins qu’une véritable arnaque sur le dos du contribuable. Honte à tous ces politiques qui créent des usines à gaz, gaz qui va étouffer définitivement la France.

    Comme Dominique M, j’étais à l’UMP, comme Dominique M j’ai rendu mon tablier, comme Dominique M je crains que le déclin de la France aille au-delà des 5 ans comme le dit Merkel. NS avait de l’or dans les mains pour bousculer cette vieille France, il a trop écouté les tièdes qui n’aimaient pas les remous. Désastreux le résultat.

    Je fais partie de cette anomalie francaise (dixit nos journalistes de propagande) qui désireraient avoir un Mitt Romney : moins d’ Etat, la responsabilité individuelle assumée, la Défense à l’honneur et du Business ! Soit dit en passant, puisque c’est le jour, je pense qu’il va être élu. Une bonne gueule de bois pour l’UE et nos francais me ferait vraiment plaisir.

    Bien cordialement.

  7. Stéphanie N dit :

    Bonsoir, Mr Raffarin,

    Bonsoir à tous.

    Nous sommes, mon époux et moi-même de jeunes entrepreneurs qui avons décidé de créer notre propre activité dans les métiers de bouche et l’artisanat depuis bientôt 18 mois. C’est un projet que nous avons soutenu du plus profond de nos tripes durant plus de 2 ans avant qu’il ne voie le jour et que les partenaires financiers ne nous accordent leur confiance…

    En tant que créateur, le parcours est semé d’embûches. Les formations ne nous ménagent pas et les frais sont conséquents. Par contre, nous sommes vite mis au courant qu’il existe plusieurs types d’aides qu’il nous est possible de réclamer pouvant couvrir jusqu’à 40% de notre plan financier… C’est là qu’est le piège ! ces fameuses aides sont sensées nous donner un coup de pouce au démarrage, malheureusement, dans le pire des cas, le dossier ne serait validé que plusieurs semestre après sa création…

    Aujourd’hui, le ressenti sur le terrain, à côtoyer les commerçants sur les marchés du Poitou-Charentes ou en discuter avec nos clients, c’est un sentiment général de morosité qui ressort de tout propos. Les citoyens perdent confiance en l’avenir et de par leur crainte, mettent en péril les petits artisans qui font le tissus économique local.

    Les Grandes entreprises ont bien entendu une place prépondérante dans l’économie mais les artisans apportent aussi leurs pierres à l’édifice et malheureusement pour nous ne bénéficient pas toujours d’une bonne image alors que chacun d’entre nous porte en lui l’espoir de voir ses projets prendre de l’ampleur et permettre l’emploi.

    Malgré les difficultés quotidiennes, la satisfaction de nos clients reste notre moteur et le sera toujours, tant que la conjoncture nous permettra de survivre.

    Bien cordialement, en espérant le plaisir de vous recevoir dans notre petit atelier de production dans le Sauzéen.

    Stéphanie

    PS : dans notre activité, nous avons remis au goût du jour des recettes de nos grand-mères telles que les rôtis de porc en gelée ou encore les gigouris au vin rouge pour ne citer que celles-ci qui remportent un vif succès auprès de notre clientèle.

  8. Dominique M dit :

    Bonsoir M. RAFFARIN,
    Bonsoir à tous,
    Bonsoir Carole,
    Avec Carole et sans doute d’autres, je partage à la fois les mêmes aspirations à voir la France réussir pour le bien de tous, et le scepticisme sur l’action des politiques pour en prendre le chemin. Le gouvernement a annoncé son plan pour redresser la compétitivité et l’activité économique. J’ai entendu beaucoup de louanges de la part des médias, et pas seulement des médias.
    Mes remarques seront simples.
    1. Après l’aggravation des prélèvements décidés par N. SARKOZY et renchéris récemment par M. HOLLANDE, ces futurs allégements (2014) ne permettront pas de revenir au niveau initial de début 2012.
    2. L’essentiel des mesures annoncées, dépenses et recettes, prendront effet courant 2014.

    Il y a donc au moins 12 mois de perdus et le déclin se sera aggravé entre temps : perte de part de marché, hausse du chômage, destruction d’emplois, etc. La croissance espérée par les Socialistes ne se produira pas. L’hypothèse de croissance en 2014 pour revenir à l’équilibre est donc à revoir à la baisse et il faudra compenser le manque de recettes par des baisses de la dépense publique ou des hausses des prélèvements. Encore. Et la spirale continuera.

    3. SANS UNE VÉRITABLE RÉVISION DE NOTRE MODÈLE SOCIAL, DE SON PÉRIMÈTRE ET DE SES ÉQUILIBRES ÉCONOMIQUES, C’EST LA FAILLITE GARANTIE A COURT TERME. DONC LA RÉVISION A LA BAISSE DE FAÇON IMPORTANTE DES PRESTATIONS (RETRAITES, CHÔMAGE, MALADIE, ALLOCATIONS DIVERSES) ET SANS DOUTE LA BAISSE DES RÉMUNÉRATIONS DES AGENTS DE L’ÉTAT, DES COLLECTIVITÉS ET DES SERVICES PUBLICS !

    Qui ici, peut affirmer le contraire? Qui ici peut dire que le redressement de la France est engagé?
    Bonsoir à tous,

    Dominique M

  9. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Je suis conquis par le billet de Stéphanie N, elle résume parfaitement avec beaucoup de lucidité et de pertinence la situation de nombreux jeunes et petits entrepreneurs en faisant part de ses sentiments, ceux de ses collègues côtoyés sur les marchés et de ses clients mais aussi des difficultés rencontrées pour chacun mettant en péril le petit artisanat qui font le tissu économique local.

    Elle a également raison d’appuyer sur les difficultés rencontrées, le parcours semé d’embûches, les lenteurs des procédures, parfois un manque d’informations. Tout cela ne facilite pas la création d’entreprises, beaucoup refuse de se lancer surtout dans le contexte actuel et bien souvent cela est dû à la perte de confiance et de nombreuses craintes. Chacun a besoin de retrouver la confiance.

    Bravo également pour la culture de son entreprise en remettant au goût du jour des recettes de nos grands-mères qui remportent un vif succès auprès de sa clientèle, là ce n’est pas de la cuisine d’Outre-Atlantique, ce sont les recettes du terroir, elle en arrive à nous faire saliver ! Son époux et elle y trouvent là une juste récompense leur donnant sans doute l’envie de poursuivre dans leur entreprise, l’envie d’aller plus loin. Je leur souhaite une grande réussite.

    Amitiés

    Jacques

  10. François dit :

    « Je fais partie de cette anomalie francaise (dixit nos journalistes de propagande) qui désireraient avoir un Mitt Romney : moins d’ Etat, la responsabilité individuelle assumée, la Défense à l’honneur et du Business ! Soit dit en passant, puisque c’est le jour, je pense qu’il va être élu. Une bonne gueule de bois pour l’UE et nos francais me ferait vraiment plaisir. »

    Beau pronostic…
    Hi my God, I met Romney at home…Funny Days! American people have put M(R)r Republican in his best place, is’n it ?

  11. Carole dit :

    Bonjour monsieur Raffarin,
    Bonjour à tous,

    Le gouv. et l’emploi : 300 000 d’ici 2017 ??? Combien de personnes virées d’ici cette date ????
    Quant à la réduction des dépenses : quelqu’un a t-il déjà vu un socialiste faire des économies. Mot inconnu à leur vocabulaire !
    Et voilà que Montebourg veut éditer le rapport Gallois et le vendre aux francais : manque pas d’air celui-là ! Sait-il ce monsieur que la Cour des Comptes préconisait des idées autrement excellentes que celles du rapport Gallois. C’est gratuit, c’est sur le net. Toujours payer, ils n’ont que cela en tête les socialistes. Des sangsues, jusqu’à la dernière goutte !!!!!!!!!

    Repentance ou semblant, à qui profite tout ce cinéma ???? Voici une lettre qui mérite d’être diffusée :
    http://www.camps-parachutistes.org/t2937-lettre-du-general-antoine-roch-albaladejo-ancien-general-de-la-legion-etrangere

    Mariage pour tous : encore la guerre des mots. Que fait-on de l’acceptation future et ignorée de l’enfant pour l’adoption par un couple homo ?
    Imaginons : des membres d’une même famille veulent s’unir : consanguinité ? Pas de pb, la procréation assistée sera là pour y remédier.
    Imaginons : des enfants élevés par un papa et une maman. Leurs parents disparaissent dans un accident et aucune famille pour les élever. Adoption autorisée et pouvant aller vers un couple homo. Que fera-t-on de l’impact sur ces enfants.
    L’amour ne suffit pas !!!!!!!!! Cette décision n’appartient pas aux socialistes élus à 38%. Il faut se battre et avoir un référendum.

    Emplois d’avenir : Dios que de dépenses injustifiées.

    Coppé : il semble se réveiller aujourd’hui. Son site Génération France fourmillait d’idées. C’était pas mal. Mais demain, changera-t-il ? La confiance n’est plus……. pourtant on a toujours envie d’espérer.

    UDI et autres copains de la Gauche : qu’ils prennent leur carte au PS, cela fera faire des économies au contribuable.

    DEXIA : on est riche, encore 5 milliards pour sauver ce trou sans fond, comme la Grèce d’ailleurs.

    Nutella : 300% de taxe, mais jusqu’où vont-ils aller ! C’est la banqueroute !!!!!!!!!

    Bref, tout cela pour dire que la France est en décadence totale !!!! GRAVE GRAVE GRAVE !!!!!!!

    Bien cordialement.

  12. Carole dit :

    Bonsoir monsieur Raffarin,
    Bonsoir à tous,

    Ils sont devenus fous
    http://www.lefigaro.fr/impots/2012/11/08/05003-20121108ARTFIG00502-une-taxe-contre-l-exil-des-entreprises-est-a-l-etude.php

    Qui va encore vouloir venir investir en France ? Ah si le Qatar qui envisage d’nvestir 10 milliards dans les groupes francais !!!!

    Super Bercy, plutôt que de faire des coupes drastiques dans la fonction publique, on va encore inventer une énième taxe pour plomber l’économie. Sont-ils conscients du risque majeur que le pays est en train de vivre ???
    1 Les entreprises ne feront plus d’heures sup !
    2 Les ouvriers eux-mêmes ne feront plus d’heures sup puisqu’ils seront imposés en conséquence !
    3 Si les entreprises déposent leur bilan, elles pourront remonter un siège social ailleurs !
    3 Bercy connaît-il le Droit International !
    4 Les Soviets, le retour !
    5 Panique à bord !
    6 SOS SOS SOS !

    Ils vont bientôt inventer une taxe contre les jeunes diplômés sans emploi qui vont vouloir s’installer ailleurs que dans notre pays où l’avenir est de + en + noir ! La dîme aux socialistes ! Ils sont mauvais, mauvais………… Increible !!!!!!!!

    Qui va vouloir encore créer des emplois en France, on est mal barrés (sorry) monsieur Raffarin !

    Bien cordialement.

  13. Carole dit :

    Francois,

    Eh oui, j’ai pensé et je me suis trompée, zut, zut, zut. Mais ma pensée personnelle ne faisait pas foi de pronostic, je n’ai pas cette prétention.
    J’aurais aimé voir la tête de l’UE qui se bat interminablement en faisant croire qu’elle sauve l’euro alors qu’elle essaie de sauver des Etats aux politiques dépensières avec comme compensation le portefeuille des contribuables. D’ailleurs regardez la bourse depuis la réélection.
    J’ai suivi la campagne US. Le respect de MR n’avait rien à voir avec l’agressivité de BO.
    Idéologie d’un côté, valeur travail et liberté de l’autre. Mon constat est que les EE:UU sont en train de se socialiser.

  14. Carole dit :

    Bonsoir Dominique M,

    Mais oui Dominique, nous sommes plusieurs à penser comme vous. Je suis certaine qu’Ernest piétine derrière son clavier ainsi que notre ami Mistral qui se débat avec son entreprise dans le Sud, sans oublier les autres amis du Carnet.

    Nous sommes dans une spirale infernale.
    Le pire, c’est que les politiques le savent, mais vendent au peuple un peu de #rêve#.
    Mais qui les croit réellement ?
    Hollande et ses 39 vont nous faire payer très cher leur passage au gouv. Des dépenses et encore des dépenses ! Ils calculent sur un an l’embauche de leurs fonctionnaires. Ils ont oublié durée de vie/retraite. Ils misent sur leurs emplois de pacotille (150000). franchement 75% pour l’Etat qui n’a plus un centime…. La France fonctionnarisée comme jamais !!!!! Dramatique.
    Il y a peu la Turquie, des gens aimables, du travail, des entreprises étrangères qui investissent……… ah là là…… Puis Dubai…….. une concentration d’entreprises là aussi. Des malls en veux-tu en voilà, des gens qui vivent bien…… des Ferrari en grand nombre……… même des loteries pour gagner des Ferrari (pas donné le ticket mais les gens achètent), pas d’insécurité, pas de vol (oubli d’un appa.photo au haut de la méga tour, eh bien on me l’a ramené)……… et chez nous la morosité, la tristesse, le mensonge, les 35 heures, les subventions, l’irrespect devant l’accueil des immigrés que l’on ne peut nourrir et faire travailler, la décadence morale…………
    Cher Dominique M, je me demande encore en qui l’on peut faire confiance pour redresser ce pays ?
    Le plus terrible, c’est l’impuissance et la perte de confiance !

    Bien cordialement.

  15. Carole dit :

    Bonsoir monsieur Raffarin,
    Bonsoir à tous,

    http://www.eleconomista.es/economia/noticias/4385146/11/12/El-Banco-de-Francia-preve-que-el-pais-entre-en-recesion-a-finales-de-ano.html

    Que de bonnes nouvelles !!!!!!!!!!
    Dire qu’il faut aller chez le voisin pour lire ce type d’article ………

    Paradoxe aujourd’hui :
    - Prochainement nouveaux billets de 5 E avec ‘une déesse grecque (mauvais présage ?). Déjà que THOR n’était pas ravi de l’élection d’Hollande. Souvenez-vous de son 1er voyage en avion en Allemagne (merci à la caisse faraday)
    - Paiement par téléphone portable pour une baguette de pain……

    Bien triste tout cela. Du papier virtuel, des paiements virtuels………

  16. Pascal POUILLY dit :

    Monsieur le Sénateur ,

    Cher Monsieur RAFFARIN ,

    La Brasserie de Bellefois ( Neuville de Poitou ) va fêter ses 10 ans , l’an prochain –

    10 années de travail intense , pour passer de 15 hl à 1500 hl de Bière
    2 Millions d’€uros ont été investis
    15 emplois on été crées
    Un cœur de village recrée
    Une véritable dynamique de la Vie de nos territoires
    2500 visiteurs par an
    http://www.brasserie-de-bellefois.fr

    On voudrait poursuivre notre travail Monsieur le Sénateur ,

    Alors merci de nous aider en vous opposant à cette augmentation de 160 % de la taxe d’ascise sur la production de bière –

    Un des amendements qui a été déposé aujourd’hui pourrait nous sauver de cette haine .

    Amendement N° 310, présente par MM. MÉZARD, REQUIER et BARBIER:

    « Les dispositions visées aux 1° et 2° du I ne sont pas applicables aux 10 000 premiers hectolitres. »

    C’ est notre unique possibilité d’ ici lundi, quand le projet de loi va être discuté et voté au Sénat, vous pouvez trouver le texte complet de l’ amendement ici:

    http://www.senat.fr/amendements/2012-2013/103/Amdt_310.html

    Comptant sur votre soutien , recevez nos salutations les plus respectueuses

    Pascal POUILLY

  17. Claude dit :

    Chère Carole,

    La récession ? Je l’annonçais en Juillet en même temps qu’une prévision de 300.000 nouveaux chômeurs sur les 7 derniers mois de l’année. Pas compliqué de faire quelques règles de trois, d’avoir l’expérience de l’effet de levier de la perte de confiance des entrepreneurs et il était facile de prévoir une année 2012 à -0,2 % (et encore est-ce grâce à l’acquis de croissance de 2011).

    Quand on prend essentiellement des mesures récessives on va forcément vers la récession. Et 2013 va être terrible, en récession également ou au mieux avec une croissance nulle et pas moins de 500.000 nouveaux chômeurs.

    Les dernières mesures qui, au premier abord, étaient rassurantes puisque le PS semblait manger son chapeau en valorisant l’entrepreneuriat et en s’asseyant sur son dogme, vont être contre-productives. Soit elles seront effectivement appliquées et elles ne déclencheront aucun élan de création d’emplois ou d’investissements productifs. Soit elles ne seront purement et simplement pas appliquées.

    Pourquoi ne seraient-elles pas appliquées ? Simplement parce qu’elles ne seront pas financées. Hollande espère les financer avec les croissances de 2013 et 2014 (la raison de sa mise en place tardive) et cette croissance ne sera pas au rendez-vous sans un miracle et les miracles favorisent rarement ceux qui ne comptent que sur les miracles.

    Si elles sont appliquées, elles seront sans effet. Les canards boiteux sont comme les socialistes, ils investissent et ils embauchent avec de l’argent qu’ils n’auront jamais ou au mieux en mobilisant leurs créances. Pour qu’un chef d’entreprise sérieux et qui n’est pas un canard boiteux, investisse et embauche il lui faut de la trésorerie. Le projet socialiste privilégie l’avoir fiscal qui ne donnera de la trésorerie que 2 ans après (donc en 2015) alors que la réduction des charges sociales pour le même montant aurait donné de la trésorerie aux entreprises 15 jours après le paiement du premier salaire concerné (45 jours après en moyenne dans les petites entreprises). Ces deux ans de décalage destinés à faire durer l’espoir d’une croissance convenable sont toute la différence qui fait que les entrepreneurs se sentiront blousés et méprisés plutôt qu’aimés et soutenus.

    Si j’étais encore en activité, le plan PS n’aurait aucune influence sur ma politique. Je n’embauche pas et je n’investis pas sur des fantasmes de Premier ministre expérimentateur obstiné et des promesses de financements qui arriveront trop tard et… seulement peut-être;

    Et une économie où ceux qui produisent les richesses sont frustrés, lésés et méprisés, périclite.

    La bonne solution (ou la moins mauvaise) aurait consisté à faire 10 milliards d’économies supplémentaires en 2013 (comme le prévoyait le programme de Sarkozy) et majorer la TVA d’1,5% (qui n’auraient probablement pas été intgralement répercutés dans les prix) pour financer immédiatement 30 milliards de réduction de charges salariales et patronales.

    En réalité. Hollande espère démontrer que sa bonne volonté de promettre 20 milliards d’avoir fiscal (qu’il ne versera sans doute pas pour les raisons dites plus haut) n’aura pas été suivie de la même bonne volonté des entreprises et il les rendra responsables de sa propre incapacité à tenir sa promesse.

    J’avais également prévu que Hollande monterait la TVA à 10% puisqu’il est malade à l’idée que la TVA de la restauration a baissé et qu’il est impossible (Bruxelles) de faire 4 taux de TVA différents. Donc, si c’était 10% pour la restauration, c’était aussi 10% pour tout ce qui était à 7% (y compris le bâtiment ce qui est une imbécilité).

    Ceux qui, à droite, on souhaité l’échec de Sarkozy ont, avec Hollande, une solution de rechange qui va devoir leur convenir pendant encore 54 mois.

    Bien cordialement,
    Claude

  18. Ernest Gransagne dit :

    54 mois…. C’est trop long !

    Ce serait un suicide collectif d’attendre aussi longtemps.

    A ma toute petite échelle, je réagis ainsi :

    toute nouvelle taxe, toute augmentation de carburant ou de tout ce qui s’achète chaque jour, je le compense en n’achetant pas.

    Donc conso en baisse, kilomètres en moins, préservation de mon porte-monnaie.
    Résultat : toute nouvelle taxe, ne rapporte rien à l’Etat et fait baisser le niveau économique général.

    Si tout le monde fait cela, il faudra bien que quelqu’un se rende compte que l’augmentation des impôts n’est pas LA solution.

    Cet engagement est ce que j’ai trouvé de plus citoyen.

    Mon deuxième engagement est que je suis prêt à suivre Copé et à remuer les casseroles.

    Mon troisième, est que je suis prêt à pousser très fort la « petite bande de trouducs » comme disait Pierre Dac, hors d’état de nuire.

    C’est pour ça qu’il faut s’unir.

    Une vraie droite humaniste : pour l’homme, pour la croissance, pour le travail, pour des emplois pérennes, pour la production, pour exporter, pour se battre avec la concurrence, pour une protection sociale méritée (je paye… donc je reçois) pour une maitrise de l’immigration, pour un retour à l’assistanat raisonné, pour un retour à un système de santé qui fonctionne, pour retrouver ailleurs qu’à Paris ou Nice, des gynécologues ou des ophtalmos en nombre suffisant…

    Et puis… arrêtons de faire de la mousse avec les dépôts de gerbes et les dates anniversaires d’événements passés. Il est plus utile de faire une nouvelle société plutôt que de se pencher sans cesse sur l’ancienne qui nous a fait vivre tant de misères.

    La dernière en date avec l’Algérie : ça suffit. Le FLN était ennemi de la France. La France n’a pas été exemplaire, les algériens non plus.

    L’indépendance a été signée, c’est bien. Parlons maintenant d’avenir, seulement d’avenir.
    Les cimetières sont pleins d’erreurs, mais ils garderont leur erreurs… a tout jamais.

    Oui, je trépigne Carole, je trépigne… et je me sens seul.

    Je sais bien que trépigner n’est pas très « productif » ni très « noble » et que cela risque de ternir mon image auprès de Sylviane qui attendrait plutôt un homme en armure et épée, mais ce que je pense c’est qu’il faut arrêter les coup bas dans NOTRE camp et réagir promptement face aux guignols qui sont en train de nous foutre dans le caca.

    Suis-je clair Claude ?

    Amitiés a tous les amis

    Ernest

  19. michel43 dit :

    je souris;COMBIEN d »entre vous on créer des entreprises?
    souvenez vous de CHIRAC, qui a refuser de modifier les charges sur la mains d »oeuvres,,,il était amis ,avec le CNPF
    QUI les payes, les 83% des petites entreprises,beaucoup ne peuvent se robotiser,,TOUT le contraire des grandes entreprises ;QUI produise énormément avec,tres peu de personnelle

    AUCUN ;responsables ne s »est pencher sur c »est problèmes,d »ailleurs,on t »ils VU,une petite entreprise,a pars serrer les mains et un petit mot,sympa;
    la grave ERREUR de SARKOZY,c »était en 2007,FILLON disait,JE dirrige un pays en faillite et n »A RIEN FAIT;;pire;il y a ajouter 600 milliards;
    35 ans de MAUVAISES gestions,droite-gauche;
    pourtant,intourer d »experts,d »éconnomistes,de conseillés et des hauts fonctionnaires de BERCY,le pays est RUINER
    on ne peut que les remercier,pour avoir fait cela
    nous,comme c »est notre argent,notre entreprises, on n »aurait jamais fait cela?
    reste l »avenir, de l »UMP;;se sera COPE;et pour 2014 ET 2017;il va falloir trouver un accord avec la droite national,,,que cela fasse plaisir ou NON
    sinon,HOLLANDE fera comme MITTERRAND

  20. Carole dit :

    Monsieur Pascal POUILLY,

    Je comprends votre réclamation et votre indignation.
    Pourquoi tous les brasseurs ne se réunissent-ils pas devant l’Assemblée où le Sénat ?

    Avant de taxer la bière, il faudrait taxer la bêtise.
    Faites des affiches comparatives sur les bienfaits de la bière sur la santé et le déficit obèse de la Sécu.
    Lisez ce lien de vos amis brasseurs canadiens :
    http://brewers.ca/userfiles/files/Flipbook%20Brochures/French/Health%20Effect%20on%20Beer%20(F)%20Flip/Beer%20%20Health%20Book%20-%20French%20-%20Final.pdf
    Fin de lien, vous trouverez des réf.sur les études et recherches menées.

    « Bièrement » vôtre.

  21. Carole dit :

    Cher Claude,

    La récession couvait déjà depuis un certain temps……. Elle était mise entre parenthèses depuis 2008, mais avec ce nouv gouv, tout s’accélère. Il suffisait de regarder les chiffres des douanes depuis des années et faire un joli petit graphe qui vous donnait une ligne droite bien plongeante !!
    Ajouter à ceci, les taxes et impôts (NS (hé oui)+ HOLLANDE), les dérapages des dépenses, le recrutement de fonctionnaires, les charges des entreprises, les carnets de commandes qui s’étiolent……… et voilà le résultat !!!!!!!!!
    Sincèrement, je me demande si l’Etat a de quoi finir l’année…… bon il va faire risette aux marchés, mais cela ne durera qu’un temps…….

    Bien cordialement.

  22. Dominique M dit :

    Bonsoir M. RAFFARIN,
    Bonsoir à tous,

    Pour Michel43: pour ma part, j’ai crée deux entreprises et j’ai participé en tant qu’actionnaire et administrateur de deux autres. Je crois donc connaître le sujet. J’approuve : les politiques dans leur immense majorité ne connaissent pas la réalité des entreprises. Mais ce n’est pas le plus grave. Le vrai problème, ce sont les administrations et des organismes multiples et variés qui dictent leur loi en fonction de leurs propres règles du jeu. Déclarations, calcul de leur dû; contentieux, etc..Nous sommes tous à la merci de ces organismes égocentriques.
    Il est possible de faire gagner beaucoup d’argent aux entreprises en leur économisant du temps administratif. Mais là, les administrations et les organismes ne sont pas d’accord car ça remet en cause leur mode de fonctionnement et leur »pouvoir ». La simplification administrative, on en parle depuis 1974: un serpent de mer! Aucun politique n’a jamais eu le courage d’exiger une simplification drastique en mettant un délai ferme.
    Par ailleurs, il serait très utile que les « affiliés » se montrent plus exigeants quant au taux de service, à savoir: le montant des allocations versées par rapport au montant des cotisations collectées. Une véritable escroquerie..Mais là, les méandres opaques de la cogestion et du paritarisme empêchent tout droit de regard sur cette manne pour les élus, les syndicats et leurs représentants dans les conseils…On ne parlera pas des emplois fictifs ou protégés, des frais de représentation, des appointements auto attribués, etc..

    Pour Carole: je partage votre opinion. Après avoir monter brutalement le taux de prélèvement pour les particuliers et pour les entreprises de manière importante, parfois de manière rétroactive!, l’État et ses satellites nous annonce une réduction de charges pour 2014, dont les montants sont claironnés alors que les mécanismes ne sont pas encore fixés. Pire, compte-tenu de la récession qui perdure, du refus d’engager la réforme de la dépense publique, les objectifs de réduction de la dette ne seront pas atteints. Alors, on doit s’attendre à une remise en cause des « promesses » et peut-être encore à quelques ponctions à caractère rétroactif.

    Bien fou serait le chef d’entreprise qui prendrait ces annonces pour argent comptant! Tant que les politiques n’enverront pas un signal clair par une réforme sérieuse et courageuse de la structure de la dépense publique, il sera sage de ne pas prendre de risque excessif. Donc, mieux vaut limiter son niveau d’activité en France, limiter les embauches en France pour le moment. C’est l’avis partagé par bon nombre d’entrepreneurs.

    Avec le temps et l’expérience, je me laisse moins séduire par le baratin des politiques, par la complaisance des transcripteurs de dépêches.

    En conclusion, le déclin s’accroît et ça continuera. M. HOLLANDE et son gouvernement tentent une nouvelle fois d’éviter d’affronter la réalité. Car l’immense majorité des politiques (comme des hauts fonctionnaires d’ailleurs…) ne sont pas au service du pays. Ils sont au service de leurs propres intérêts, quitte à nuire aux intérêts du pays et des citoyens crédules. . M. RAFFARIN pourrait le confirmer eu égard à sa grande expérience du monde politique et des hauts-fonctionnaires.

    Bonne soirée,
    Dominique M

  23. Claude dit :

    Cher Michel 43,

    Vous pouvez sourire en posant la question. Je ne sais pas combien d’entre nous, les fidèles du blog de Jean-Pierre Raffarin, avons créé des entreprises. Personnellement j’en ai créé 7 (deux S.A. et cinq SARL). C’est pour ça, par solidarité et fraternité que j’ai une énorme affection pour Stéphanie N et son époux qui, malgré l’âpreté de l’économie ces derniers temps, ont entamé la formidable aventure de la création d’entreprise. Ils vont travailler au moins deux fois plus que la moyenne des gens mais ils vont être dix fois plus heureux qu’eux malgré les difficultés qui ne vont pas manquer. Surtout dans les premiers temps.

    Il est faux et abusif de dire que le pays est ruiné. Sortez de chez vous et regardez autour de vous. Nous sommes parmi les pays qui ont les meilleures infrastructures. Nous ne sommes pas le pays où il y a le plus de propriétaires mais il y a tout de même presque 60% des français qui possèdent leur logement. Il y a environ 3 millions d’entrepreneurs de toutes les tailles soit presque 11% de notre population active.

    Ce qui est vrai est que nous sommes dans un mouvement qui nous entraine vers la ruine. A nous de l’éviter. Il n’y a rien d’irrémédiable.

    Nous avons une Université qui, avec la dernière réforme, fait des progrès. Il reste à en faire beaucoup mais l’idée de l’autonomie réelle progresse plus vite aujourd’hui qu’avant la loi LRU. J’ai personnellement constaté les effets de cette loi sur les universitaires eux mêmes puis sur les étudiants. Des énergies et de l’imagination ont été libérées. Nos Universités ont encore à se faire connaitre dans le monde mais nos étudiants sont de plus en plus prisés chez nous et à l’extérieur. Pourvu que le mouvement amorcé ne soit pas stoppé par des mesures faussement égalitaires.

    Nous avons l’une des meilleure médecine du monde et notre culture est présente partout.

    Je suis sûr que, si nous sommes réputés pour notre pessimisme dans les enquêtes, nous avons, au milieu de ce pessimisme incompréhensible, les femmes et les hommes les plus optimistes qui soient et moi parmi eux. Je crois en l’Homme et notamment en l’Homme français.

    Même si les mesures prises par Hollande pour donner l’envie aux entreprises d’investir et d’embaucher sont illusoires (j’espère de tout mon coeur me tromper), il renonce au dogme de gauche qui consiste à phagocyter les entreprises au nom de pseudos bonnes intentions. Il va forcément comprendre un jour qu’il ne faut pas « jouer au con » en prenant les entrepreneurs en otage avec des promesses qui ne dépendront bientôt plus de lui mais de la récession qu’il est en train d’entretenir en empilant les mesures récessives.

    Il va forcément concrétiser son aveu qui consiste à reconnaitre que le coût du travail est trop élevé en baissant réellement les charges qui pèsent exagérément sur le travail. Et, cerise sur le gâteau, il va forcément convenir, un jour, que les entreprises sont le siège de la création de richesses et qu’elles ne sont que nos poules aux oeufs d’or. Il y a forcément un conseiller qui va lui dire qu’il vaut mieux distribuer de la richesse même mal plutôt que de répartir équitablement la pauvreté.

    Il va forcément éviter de croire monsieur Gallois qui pense qu’il n’y a pas de problème de temps de travail mais un problème de durée de la vie professionnelle. Gallois confond la cause et ses effets. Les carrières sont courtes parce qu’il n’y a pas assez d’activité pour favoriser les carrières longues en créant de l’emploi. Qu’il crée les conditions de l’activité, les entreprises se développeront en créant l’emploi qui rendra les recruteurs moins regardants sur leurs critères d’employabilité.

    Si par extraordinaire il s’enferre dans ses erreurs, alors il n’y a plus que 54 mois à attendre et la droite aura surement quelqu’un à mettre à sa place et cette fois-ci, que ce soit Fillon, Copé ou un autre, toute la droite ira dans le même sens pour ne pas retomber, une fois encore, dans les tergiversations qui empêchent l’exécutif de faire son boulot vite et bien en faisant fi des intérêts particulier pour le seul intérêt général et tant pis s’il y a, ici ou là, des gens trop bien récompensés si tout le monde y trouve son compte à l’arrivée.

    Les socialistes ergotent depuis 30 ans sur les meilleures manières de spolier les créateurs de richesses au profit du plus grand nombre et n’ont même pas vu qu’ils avaient créé les conditions de la désindustrialisation et qu’il y a de moins en moins de richesses produites à spolier.

    Ne soyez pas top sévère avec Sarkozy. Les arbres qui ont fait de l’ombre au potager qu’il cultivait pour nous ont été plantés par les socialistes et même ceux qui se disaient ses amis l’ont empêché de les arracher.

    Cordialement,
    Claude

  24. michel43 dit :

    CLAUDE osez regarder la vérité sur l »état financier de notre pays
    en tant que chef d »entreprise;vous auriez fait un état des finance ,EN PREMIER
    a ce jours c »est 1900 milliards et 50 milliards d’intérêt; la dette social;147 milliards,TOUT les jours l »état emprunte
    TOUTE les entreprises d »état on des dettes énormes,la SNCF,c »est plus de 33 MILLIARDS,
    OUI,je sors de FRANCE et je voie QUOI? la GRECE;l’italie,le portugal,,et l »ESPAGNE ou je possède une maison,ma région de VALENCIA,JE rentre en FRANCE,ou des SDF,des millions de chômeurs,plus de 8.5 millions de retraités touche moins de 900 euros,et on retire la CSG CRDS;ou les étrangers on droit a la CMU a l »AIDE médical d »état;OU TOUT les ans 250 000 étrangers sont naturaliser, alors que nous avons AUCUN logement et des MILLIONS de chômeurs, surtout chez les jeunes
    nos brillants ne trouve plus de déboucher,pourtant,ils on de magnifiques diplômes;
    nous avons de brillant médecins,surtout grâce a des MILLIERS d »interne et de médecins étrangers;;
    étre sévère avec SARKOZY,,il avait une chance inouïe redresser le pays;en 2007 tout le monde aurait accepté ses décisions,il a fait tout le contraire; des traites de gauche au gouvernement,UN SOCIALISTE ;président de la cours des comptes;des interventions militaires a crédit,35 taxes,plus les hausses de l »énergie;alimentations;carburant;et il a ajouter 600 milliards,
    donc;je suis amère,déçu,
    reste;l »avenir qui s’annonce difficile;
    2013 sera un tournant, ou cela passe;ou cela casse
    l »UMP doit s »y préparer, ;j »ajoute ceci;en politique on a pas d »amis; et on est souvent trahie que pars les siens

  25. Carole dit :

    Bonsoir Dominique M,

    Je finis votre post :
    L’endettement de la France est créé par l’Etat et les collectivités, mais ils osent sans vergogne, nous refiler leurs dettes via impôts et taxes. HONTEUX
    Regardez le maire de Sevran qui campe devant l’Assemblée. Franchement, il faut le faire ! Il l’a gérée comment sa mairie ? Avec des promesses, de l’assistanat, des projets, l’entretien d’assos …….. avec de l’argent qu’il n’avait pas. Encore un qui a oublié que rien n’est gratuit ! Mais pas grave, dotation augmentée de 50%. Je serais curieuse de savoir s’il avait emprunté à Dexia et apposé sa signature sur des contrats sans lire la partie minuscule qui précisait les taux…….
    Le plus risible dans cette malheureuse situation, c’est sa tente et son fauteuil fabriqués en Chine (il est où Montebourg ?)

Laisser un commentaire