Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

11 commentaires

  1. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Bonjour a tous les amis de ce CarnetJPR.

    Tout d’abord je voudrais vous remercier pour toute votre action pour le bien des administres de votre région.
    Cet investissement va pouvoir permettre de proposer des emplois…

    Ce que j’apprécie chez-vous c’est la pleine compréhension de la charge de responsable politique au service de l’État, au service des collectivités, au service des hommes…

    Il est important que l’homme politique s’investisse dans la politique industrielle et commerciale, dans les partenariats de progrès avec les pays amis, dans les amitiés entre pays…

    Remerciez pour nous l’entreprise chinoise ZTE qui va trouver en France et dans votre région un espace d’accueil chaleureux…

    C’est un peu cela la Démocratie Humaniste de Progrès, la fraternité et le progrès dans une main tendue vers l’homme ou la société des hommes…

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération,

    jany

  2. jany dit :

    Twitter

    Avec tous ces twitts, je me demande quand les gens trouvent-ils le temps de twitter leurs épouses ?

    jany

  3. jany dit :

    La nouvelle classe

    La classe d’aujourd’hui c’est de ne pas en avoir, les femmes sont devenues moches comme des poux et teigneuses.

    jany

  4. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Nous ne pouvons que nous réjouir de cette bonne nouvelle confirmant l’implantation sur le site du Futuroscope de l’entreprise chinoise de téléphonie ZTE nous démontrant une nouvelle fois que vous allez toujours au bout des choses.
    Toutefois, si les investissements déjà consentis par ce géant de téléphonie dans la construction de nombreuses infrastructures sur le site de la technopole n’ont pas été vains et ont déjà apporté de nombreux emplois notamment pour les entreprises en bâtiments, il reste à savoir combien d’emplois seront créés dans l’avenir sur ce site dans l’activité et le développement de ZTE en France et cela demeure un mystère… Il semble apparaître certains manquements notamment de la part de l’enseignement supérieur qui n’apporterait pas certaines garanties quant aux personnels pouvant profiter de ces emplois, ce qui est bien regrettable compte tenu des délais qui étaient proposés depuis l’ouverture des discussions en 2004 lors d’accord d’Etat que vous aviez signé à Matignon avec Monsieur Wen Jiabao, Premier Ministre chinois, et alors que ZTE a apporté quelques garanties notamment en participant au financement du 1er Centre Confucius en France à l’Université de Poitiers.

    Je pense qu’il est très important que chacun (autorités gouvernementales, européennes et locales) prenne conscience de ce dossier et que les collectivités de la Vienne répondront aux attentes spécifiques locales de ZTE. J’espère que les prochaines rencontres seront bénéfiques pour l’avenir de votre région. Je vous le souhaite, toute création d’emplois est bonne à prendre.

    Bien amicalement

    Jacques

  5. Ernest Gransagne dit :

    Des infos comme ça, ne sont pas nombreuses aujourd’hui.
    Bravo Monsieur Raffarin.
    La presse avait pourtant dit haut et fort que c’était foutu.

    On se demande souvent si on veut créer des emplois en France…

    On se demande souvent d’où venons nous pour avoir élu des gouvernants de pacotille.

    Mˆeme les chinois se le demandent.

    Ernest

  6. Claude dit :

    Bonsoir Monsieur le Premier ministre,

    Voila une bonne nouvelle !

    Trop d’affaires ratent parce que les médias en parlent trop, trop tôt et trop mal, quand ce n’est pas encore le moment d’en parler publiquement. Celle-ci n’a pas raté. Tant mieux.

    Bravo à tous les intervenants français.
    Cordialement,
    Claude

  7. Bonis dit :

    Bonjour Monsieur Raffarin,
    Je réagis à vcemessage ainsi qu’à votre intervention sur L’émission CPolitique : avez vous conscience que la Chine est une dictature? Avons nous besoin de nous abaisser à faire venir des entreprises chinoises en lorraine, en Poitou Charentes?
    Je trouve vos arguments ( la Chine à 1,3 milliard dhabitants; les chinois ont besoin de croissance, la Chine à demandé à entrer à l’OMC…) extremement légers . Êtes vous un commercial qui ne cherche que des investisseurs?

    Cordialement,

    Romain

  8. Daniel HOULLE dit :

    A C/Politique, je t’ai trouvé excellent et très convaincant. Je partage à 100% ton analyse sur la place des mouvements dans l’UMP. On sera à Avrillé demain soir.
    Amitiés
    Daniel et Paulette.

  9. Jacques D'Hornes dit :

    Cher Jany, bonjour,

    (Sourire)

    J’ose espérer que les habitués à twitter n’utilisent pas ce moyen de communication très peu « chevaleresque » avec leurs épouses…

    Ce mode de communication, à mes yeux, semble être le plus « minable » des réseaux sociaux. S’il représente l’avantage de toucher le maximum de gens en peu de mots, à condition de trouver ceux qui sont appropriés, sans doute très utile dans les relations publiques pour attirer l’attention encore que cela apporte souvent des confusions, il semble un peu « désinvolte » dans toutes autres relations et qui plus est ne sert pas beaucoup notre belle langue française.

    J’avais l’envie de dire ce que j’en pensais.

    Bien amicalement

    Jacques

  10. Claude dit :

    Cher Bonis,

    Essayez d’imaginer, honnêtement, le monde si la Chine devait être une démocratie à la française. Moi, je préfère ne pas l’imaginer.

    Laissons lui le temps de devenir une vraie démocratie à la chinoise qui sera très éloignée de ce que vous imaginez mais qui fonctionnera bien dans leur contexte.

    On ne maintient pas l’unité de la Chine, son intégrité territoriale, sa maîtrise de l’islamisme, sa croissance, etc. etc. avec les mêmes recettes que pour maintenir le calme à Sevran.

    Essayez d’imaginer un Monde où il n’y aurait pas d’échanges commerciaux et de capitaux comme dans le cadre de la mondialisation (irréversible). Un monde comparable à celui de 1939.

    Les initiatives entrepreneuriales du monde entier sont bien accueillies en Chine. Pourquoi les initiatives entrepreneuriales de tous les pays notamment de la Chine ne seraient-elles pas bien accueillies en France.

    Concernant les investisseurs étrangers en France, il y a lieu, y compris dans les statistiques dont se gargarisent les dirigeants français, de distinguer l’investissement prédatoire de l’investissement de développement.

    L’investissement prédatoire a vocation de prendre le contrôle d’entreprises faibles et vulnérables souvent avec des concours de l’état ou des régions pour les dépecer avant de repartir (rendre les entreprises faibles et vulnérables est un sport national français).

    L’investissement de développement permet de créer des entreprises, de l’activité et des emplois. Ces investisseurs ont rarement conscience que ces entreprises risquent bien de devenir rapidement faibles et vulnérables grâce à cette propension que nous avons de croire que les entreprises et leurs profits appartiennent à l’état (et/ou à ses salariés) et qu’il est bien de leur confisquer rapidement toutes leurs possibilité de développement qui les rendrait trop indépendantes.

    Bien cordialement,
    Claude

  11. jany dit :

    CHANGER D’AVIS C’EST AUSSI CHANGER LA VIE

    jany

Laisser un commentaire