Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

19 commentaires

  1. Jacques D'Hornes dit :

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    (Avec humour ….!)

    Ce n’est plus une ficelle, c’est un véritable cordage…

    Quoique cela peut-êre bon pour les emplois, surtout pour votre région, vous allez pouvoir rouvrir la Corderie Royale de Rochefort. Et qui sait ? Peut-être une relance de l’activité du chanvre, quoiqu’il est vrai que les socialistes, surtout avec leurs amis « les verts », ils préfèrent le fumer…

    Une chose est sûre, le spectacle sera assuré, la fabrication des cordages vaut le coup d’œil :
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=d6yAauOON6A

    Amitié

    Jacques

  2. Claude dit :

    Bonsoir Monsieur le Premier ministre,

    C’est une sorte de coup d’état légal.

  3. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Revenons un peu sérieux !

    Je pense que l’opposition possède encore suffisamment de parlementaires pour saisir le Conseil Constitutionnel sur ce sujet. Il faudra cependant rester vigilant sur le respect de certaines règles (procédures et délais) au risque de voir émerger d’autres « grosses ficelles ».

    On a l’impression que l’actuelle majorité trouve un grand et malin plaisir à multiplier quelques procédures ou sujets de diversion entraînant de nombreux recours occasionnant ainsi des pertes de temps, il faut dire aussi qu’il y a eu tant de promesses pour faire élire leur candidat… Je pense qu’elle devrait plutôt s’attacher à résoudre d’autres problèmes beaucoup plus importants et plus urgents. Mais, sur ce sujet, quand on veut conserver tous les pouvoirs….

    Petite information (sourire) : Dans le domaine maritime, le mot « corde » n’est utilisé que pour désigner la corde de la cloche. Pour tous les autres éléments on utilise les mots génériques « cordage » (les navigants disent « bout » en appuyant sur le T – boute), ou alors des noms spécifiques : écoute, aussière, drisse, élingue, etc.
    Cela a conduit à l’aphorisme : « sur un bateau, il n’y a qu’une seule corde : celle de la cloche, et qu’une seule ficelle : celle du saucisson » qui sous-entend que tous les autres cordages portent des noms bien précis. Je ne vous cache pas que tout cela a souvent entraîné de nombreuses blagues surtout auprès des jeunes recrues qui cherchaient une corde ou un bout de ficelle, ce sont les règles de l’amarinage…

    Amitié

    Jacques

  4. jany dit :

    FILLON NE DEVRAIT PAS MONTRER DU DOIGT LES CHOMEURS, IL SE TROMPE ET TROMPE LES FRANCAIS

    L’Unédic est l’organisme qui gère paritairement l’assurance chômage. Pas Fillon…

    Ce n’est pas a FILLON de décider qui sera indemnisé ou pas.

    Dans les années 2003, certains politiques avaient commencé a dénigrer ceux qui étaient sur la touche en les assimilant a des roublards, des fainéants, des profiteurs.

    Fillon continue sur la voie du dénigrement pour des raisons électorales, ce n’est pas un rassembleur…Il ne respecte rien…Même pas la souffrance de ceux qui sont sur la touche…

    LA DROITE NE REVIENDRA PAS AU POUVOIR SI C’EST POUR CASSER LA COHESION SOCIALE.

    Cordialement,

    jany

  5. jany dit :

    COLERE

    JE N’AIME PAS FILLON QUAND IL DENIGRE LES CHOMEURS CAR LUI PROFITE DE L’ETAT

    jany

  6. jany dit :

    Accès a sa Sainteté FILLON

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Je suis profondément choqué des propos de Francois Fillon sur les chomeurs (indemnises en cas de stage seulement)
    Ce qui implique que ceux qui refusent un stage sont des faineants ?

    Je ne suis pas chômeur ni indemnisé, mais je sais comment est la vie difficile, les recherches longues et coûteuses pour ceux et celles qui sont sur la touche.

    Bien sur qu’il faut accepter les stages constructifs s’il y en a, mais Fillon n’a pas a montrer du doigt une grande partie de la population qui souffre dans la précarité et l’indifférence.

    Combien sont-ils ? Trois, quatre, cinq, six millions qui vivent la précarité ?
    Et Fillon sur son perchoir dédaigneux se permet des les montrer comme s’ils avaient une étoile jaune.

    Je vous le dis je suis choqué et en colère contre ce type de personnage qui ne respecte rien…

    ***Qu’a-t-il fait lors du dernier quinquennat pour les investissements dans le domaine militaire ?
    Oui, je suis d’accord avec Jacques, il n’a rien fait…
    Apres, il dira que c’est la Gauche ?

    L’UMP va choisir celui qui va la diriger…franchement et de loin, choisissons Jean-Francois COPE qui saura laisser s’installer le dialogue au sein de l’UMP, qui saura donner un sens au mot unité.

    Si c’est Fillon, la Droite risque de rester longtemps dans l’opposition car les dirigeants de ce grand parti qu’est l’UMP doivent comprendre qu’il faut respecter les français dans leur majorité, pas seulement les riches et les puissants,

    J’ai dit

    Inacheve

    Bien cordialement,

    jany

  7. Jacques D'Hornes dit :

    Bonsoir à tous,

    Cher Jany,

    Monsieur Fillon, peut-être sent-il déjà quelques frémissements d’une défaite…. !

    Sur la Défense, je vous cite : « ***Qu’a-t-il fait lors du dernier quinquennat pour les investissements dans le domaine militaire ?
    Oui, je suis d’accord avec Jacques, il n’a rien fait…
    Apres, il dira que c’est la Gauche ? »

    Dire le contraire serait un mensonge…, ce fût une erreur et elle fût collégiale à l’ensemble de l’ancienne majorité mais c’était si facile de s’en servir pour notamment faire des variables d’ajustement budgétaires. Et c’est sans doute l’une des principales causes qui seraient ressorties si certains à l’UMP avaient bien voulu faire l’analyse de la défaite de la Présidentielle et des législatives. Je l’ai souvent écrit dans de nombreux billets durant la campagne, et je n’ai pas trop l’envie d’en reparler (ça me fout hors de moi et c’était tellement flagrant) si ce n’est que pour apporter de nouvelles précisions.
    Avant l’examen du budget de la Défense, prévu il me semble le 20 novembre, de nombreux articles de presse paraissent et ils sont tous très intéressants. Comme c’est bizarre, après un rapport assez accablant de la Commission des Affaires Etrangères, de la Défense et des Armées du Sénat paru en juillet, certaines langues se délient sans doute parce qu’ils savent que ce n’est pas avec le PS au Pouvoir qu’ils obtiendront gain de cause, il est peut-être un peu tard … Je vous livre quelques articles, maisil y en a bien d’autres, il suffit d’aller sur votre moteur de recherche et taper Amiral Edouard Guillaud (CEMA) et d’aller dans la rubrique « actualités ».

    http://lexpansion.lexpress.fr/economie/l-inquietude-des-chefs-des-armees-avant-le-vote-du-budget-de-la-defense_357838.html

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/budget-moral-des-troupes-performance-les-mises-en-garde-du-chef-d-etat-major-des-armees_1184425.html

    Je clos cette partie relative à la défense, je pourrais encore en parler durant des heures.
    ——

    En vue du prochain congrès du Parti, il est une chose que me chagrine. Monsieur Fillon semble hostile aux courants à l’intérieur du Parti, il en a fait part de nombreuses fois et cet article paru le 25 août 2012 ne peut pas être plus clair sur ce point, Valérie Pécresse dans le Nouvel Observateur :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/bataille-ump/20120825.OBS0436/pecresse-les-militants-ne-veulent-pas-une-pale-copie-de-sarkozy.html

    « (NO) Lors du congrès, les militants devront aussi voter pour des motions qui permettront aux différents courants d’être représentés dans les instances du parti. Si François Fillon était élu, ne risque-t-il pas de gouverner seul ?
    (VP) – Il faut quelqu’un qui ait de l’autorité. Et François Fillon, lorsqu’il était au gouvernement, a déjà dirigé presque tous les porteurs de motion. C’est un chef rassembleur. Cependant, la ligne du parti sera faite par le président. Nous ne serons pas une addition de courants. »

    Je ne comprends pas très bien comment certains membres de l’UMP et non des moindres puissent se ranger derrière une motion exprimant une sensibilité, en déposent même parfois une eux-mêmes (exemple Laurent Wauquiez) et qu’ils puissent en même temps soutenir un candidat qui ne veut pas de courants au sein du Parti.

    Un peu bizarre !

    Bien amicalement

    Jacques

  8. Claude dit :

    Cher Jany,

    Que proposez vous pour les chômeurs qui chôment faute de trouver un emploi dans leur stricte spécialité, généralement en berne, et qui devraient soit se perfectionner, soit se former à un nouveau métier pour retrouver un nouvel emploi sans être à la charge de la collectivité et qui refusent un stage ?

    Je ne connais pas d’éventuelles nouvelles déclarations de F. Fillon sur ce sujet. Mais je sais qu’il souhaiterait qu’une partie des fonds de la formation professionnelle, plutôt mal gérés, soit réorientée, au moins temporairement, vers la formation professionnelle des chômeurs.

    Une de mes entreprises était spécialisée dans le « training » et la formation professionnelle. Aussi je suis bien placé pour connaître pas mal de petites et sales magouilles pour détourner une partie des fonds de la formation professionnelle (environ 30 milliards au total) pour financer d’autres prestations que de la formation. Alors, quitte à détourner des fonds de la formation des salariés, autant la détourner vers la formation des chômeurs, quitte à avoir un problème juridique pas simple à résoudre mais pas impossible à régler.

    Les grands groupes qui licencient, assurent généralement la reconversion de leurs personnels licenciés (une de mes nièces, qui ne manque pas de cran, licenciée d’un grand laboratoire pharmaceutique qui fait la une, vient, par exemple, d’être admise sur concours, dans une école d’orthophoniste payée 3 ou 4 ans par son employeur en conservant son salaire : son avenir est assuré. C’est le « must ». Avec notamment Elzeimer, la demande est forte). Pour les chômeurs qui n’ont pas la chance d’avoir eu un « grand employeur » il faut bien des solutions gérées par la puissance publique.

    Quand un chômeur a peu de chance de retrouver un emploi sans formation il faut lui donner le choix : soit il se forme et on l’épaule pour ça, soit il préfère se reposer… à ses frais. Sa liberté est ménagée et le bon usage de notre argent aussi.

    Dans votre nouveau pays, est-ce que les pouvoirs publics assurent des revenus aux chômeurs qui ne font rien pour évoluer ?

    Vous même, quand votre employeur a fait de la sélection dans son personnel technique d’encadrement, préférant avoir une pépinière de « free lance » à disposition en cas de besoin, n’auriez vous pas aimé que quelqu’un prenne en charge une reconversion, quitte à avoir deux cordes à votre arc ? Est-ce que vous auriez pensé que l’on vous méprisait ?

    Bien sûr tout le problème du chômage ne sera pas résolu par la formation. Les gisements de postes à pourvoir (environ 1,5 à 2 millions si on compte les parts de marché ignorées ou négligées principalement dans l’artisanat) ne suffisent pas pour fournir un travail à 3 millions de chômeurs peu enclins à la mobilité. Mais si un million seulement acceptait de changer de job, alors l’activité qu’ils créeraient amorcerait un cercle vertueux qui aboutirait rapidement au plein emploi (c’était le rôle de la défiscalisation des heures sup qui ont maintenu un pouvoir d’achat sans lequel l’économie aurait été encore moins brillante).

    Aussi, se permettre de dire  » Je vous le dis je suis choqué et en colère contre ce type de personnage qui ne respecte rien… » c’est ne même pas se rendre compte que ce personnage que vous détestez avec tellement de haine qu’on croirait qu’il vous a personnellement fait du tort, prend soin des gens bien mieux que vous n’aimez le faire.

    Détendez vous. Rien ne justifie cette haine qui vous ronge (c’est votre thème récurrent ces derniers temps)

    Il a au moins autant de talents que son concurrent JF Copé avec une personnalité différente. Moi j’aime bien les deux si je devais les avoir comme amis mais, au feeling, j’ai peu d’autres critères objectifs puisque je ne les ai jamais rencontrés, je préfère confier mon avenir à Fillon qui correspond mieux à l’idée que je me fais de l’humanisme avisé et pragmatique.

    Je ne suis pas du tout choqué que vous préfériez Copé qui est plus agressif et à la recherche de symboles plus clivant. J’admets que ce peut être une bonne démarche pour aller chercher les électeurs du FN et pour insuffler de la hargne chez les électeurs. Je préfère qu’on sollicite les centristes comme moi, qui ne pensent pas reconquérir le pouvoir par la hargne mais par la conviction et à l’esprit un peu plus sophistiqué que celui d’un frontiste standard. Tous les goûts sont dans la nature et je trouve dommage qu’il y ait, dans le même camp que le mien, des gens suffisamment méprisants pour avoir un discours aussi haineux que le votre. Cela me choque mais c’est votre droit.

    J’espère que J.P. Raffarin, qui va voter pour Copé par « combinazione » probablement pour se ménager une plus grande emprise sur votre parti, n’est pas habité par la même détestation que vous. Sinon l’UMP est mal partie.

    Cordialement,
    Claude

  9. jany dit :

    Cher Claude,

    J’ai apprecie la lecture de votre commentaire qui est tout a fait en accord avec ce que je dis et ressens depuis des annees…

    Malheureusement, est-ce l’age, la frustration, vous avez le besoin de manipuler ou polémiquer ce n’est pas très sain…

    Ce venin que vous secrétez a la dose adéquate n’est visible ni de notre hôte, ni des amis qui lisent en diagonale car ce que nous écrivons n’a pas d’importance.

    « Dans votre nouveau pays » par exemple…
    Ai-je pris la nationalité indonésienne ?
    N’ai-je pas prouve sur de longue année le respect qu’il me reste pour mon pays la France ?
    Ce jeu de manipulation vous dessert car vous pourriez être plus entendu, plus reconnu sur le fond.

    ***J’ai repondu a FILLON car il a parle des chômeurs pendant un meeting…
    Mon intervention n’est pas sur le fond, le traitement du chomage que je connais autant que vous, mais sur la forme de son intervention.

    « Je suis profondément choqué des propos de Francois Fillon sur les chomeurs (indemnises en cas de stage seulement)
    Ce qui implique que ceux qui refusent un stage sont des fainéants ? »

    Je ne veux plus que les politiques jouent avec les sentiments des francais, s’ils ont le desir de modifier des textes qu’ils en fassent part aux francais au travers une saine communication.

    Francois Fillon n’est pas un rassembleur, c’est un homme secret qui comme vous secrète de temps a autre du venin, c’est pourquoi JF COPE trouve ma préférence, pas pour ses qualités, mais pour sa proposition d’écouter les motions et d’en faire une synthèse.

    Si vous n’aviez pas les yeux rouges de colère en lisant, vous devriez vous rappeler que je ne pense pas que JF COPE (dans ces temps ci) soit l’homme qui trouvera la reconnaissance des français…Les gens n’aiment pas les hommes trop brillants…

    Si Fillon devait gagner, je vous avoue sincèrement que je ferais tout pour que l’electorat de Droite trouve une meilleure oreille auprès de partis autres…

    Ce que vous ne vous rappelez pas, ou que vous n’avez pas pris conscience c’est que pendant les annees (2002-2004) Fillon était ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité, il y a eu des tensions internes au gouvernement et aussi quelques difficultés avec le syndicalisme…Apres son déplacement sur un autre ministère, l’atmosphère s’est améliorée.

    JE JUGE FILLON SUR DES FAITS, IL N’EST PAS APTE A DIRIGER L’UMP.

    Inachevé

    Bien cordialement,

    jany

  10. jany dit :

    Cher Jacques,

    Merci pour ce billet qui montre que vous avez une grande lecture et aussi une grande compréhension des nécessités du temps.

    Fillon a une attitude figée, il se dit l’homme des reformes mais il n’est pas attentifs aux besoins des hommes et même a leurs commentaires ou suggestions, il n’écoute personne…

    Cet homme est secret, semblant réservé, il ne pense qu’a lui, a sa carrière et vous remarquerez qu’il ne s’entoure que de gens comme lui, Pecresse, Wauquier, Ciotti, etc…

    Nous avons besoin d’un homme de cœur, un homme de dialogue, un homme qui a une vision globale et qui en harmonise la lecture…

    Bien sur, JF COPE, n’est pas encore cet homme (soyons réalistes) mais il peut permettre a la Droite, a l’UMP de retrouver un vrai sens politique, un sens des valeurs, loin des polémiques, loin des bruits d’alcôve..

    Les MOTIONS peuvent permettre la renaissance du dialogue au sein de l’UMP et ainsi faire grandir le sentiment d’UNITE.

    La France a besoin de l’UMP RENOUVELE, un grand parti de progrès, au service de la renaissance de notre industrie, au service des hommes.

    La Democratie Humaniste de Progres c’est cela…
    Reconnaître les hommes dans leur environnement, mieux les responsabiliser.
    Clarifier la gestion générale de notre pays et notamment les comptes sociaux.
    Revoir les méthodes de taxations tout en comprenant qu’un Etat démocratique a besoin de ressources pour mieux gérer ses administrations et ses administres..
    Revoir l’accès a la sante et tous les outils qui gèrent ce domaine.
    Redonner un sens a la vision et aux projets du court et long terme au travers un dialogue ouvert avec les administres…

    Inacheve

    Cher Jacques, je termine en pensant que nous ne referons pas le monde ensemble, les années passent, nous ne pouvons donner que nos sentiments et partir…

    Amitiés

    jany

  11. jany dit :

    Aux amis

    Combien de jours nous restent-il ?
    365, 3000, 5000, 10000 jours, plus…c’est peu…
    Profitons de ces jours qui nous sont offerts pour les remplir au mieux dans la sincère amitié…

    jany

  12. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Claude,

    (Sourire) – Vous croyez franchement que Monsieur Raffarin a besoin d’une combine pour s’exprimer au sein du Parti. Je doute fort que Monsieur Fillon, s’il est élu Président de l’UMP puisse le faire taire surtout si sa motion dépasse les 10 % ce dont je ne doute pas. Je ne reprendrais pas sa formule : « Ancien Premier Ministre veut dire LIBRE », mais je lui fais entière confiance pour faire vivre l’UMP dans sa grande diversité, ce qui reste l’une de ses grandes convictions. Je ne pense pas qu’il soit très fervent de discours monolithiques…

    Cordialement

    Jacques

  13. Claude dit :

    Cher Jacques D’Hornes,

    Je vois que vos voyages ne vous ont pas familiarisé avec les expressions étrangères.

    « Combinazione » ne signifie pas que l’on cherche une combine pour s’exprimer. Monsieur Raffarin qui, lui est cultivé a très bien compris ce que je veux dire même s’il me répond qu’il n’en est rien.

    Je ne pense pas que Monsieur Fillon ait un seul instant pensé qu’il aurait à faire taire son ancien premier ministre et je ne pense pas que monsieur Raffarin ait l’intention de le faire taire. Ils ont tous les deux le sens de l’intérêt général au delà des éventuelles amitiés ou inimitiés personnelles.

    Vous militez, c’est bien. Ne méprisez pas ceux qui ont une autre façon de voir que vous basée, elle aussi, sur une expérience véritable, multiple, créatrice et basée sur une pratique assidue de la relation humaine à tous les niveaux.

    Ainsi si je pense que J.P. Raffarin préfère JF Copé, ce n’est pas sans arrière pensées personnelles (ce que je trouve tout à fait normal). Ma certitude c’est qu’il n’est pas animé des mêmes sentiments haineux que votre cher ami Jany sinon l’UMP ne s’en sortira pas.

    C’est mon point de vue je ne vous en veux pas de ne pas le partager. La discussion n’a de l’intérêt que si nous ne sommes pas d’accord sur tout. Ce sont les faibles qui ont besoin de se congratuler sans arrêt les uns les autres pour se rassurer qu’ils ne sont pas seuls. Cette « ‘inter-congratulation » leur donne l’impression que tous les autres ont tort. Je n’ai pas besoin de me sentir soutenu pour avoir ma façon de voir, de dire, de me tromper ou de ne pas me tromper.

    Cordialement,
    Claude

    PS – Un ancien Premier ministre n’est libre que s’il n’exerce pas de fonctions électives et/ou militantes. Dès lors qu’un homme d’état se met, librement, au service d’un groupe, il sert les intérêts du groupe qu’il s’est choisi sans qu’il soit tenu de négliger ses propres intérêts.

  14. Claude dit :

    Cher Jany,

    A vous lire, j’ai noté à maintes reprises que vous aviez une opinion de la France par rapport à l’Indonésie qui n’est pas favorable à la France (vous m’aviez fait bien rire quand vous compariez la sécurité qui règne en Indonésie à l’insécurité de la France). Aussi, devant la répétition de vos comparaisons toujours défavorables à la France j’y avais vu une sorte de chauvinisme indonésien de votre part. Mais je n’étais pas choqué que vous ayez adopté un pays que vous préférez à la France. Vous savez bien qu’il n’est pas nécessaire de changer de nationalité pour s’expatrier comme quelques retraités de ma connaissance qui sont allé chercher ailleurs du pouvoir d’achat relatif et de la domesticité et quelques fois une jeune épouse qu’ils étaient trop vieux pour la trouver en France.

    Désolé. Vous me dites que je me trompe, je vous ai sans doute mal lu et j’en suis heureux. Je n’aime pas les gens qui crachent dans leur soupe et je suis rassuré à ce sujet. Vous ne crachez pas dans la soupe « France ». Persistez.

    Chaque fois que je ne suis pas d’accord avec vous (cette fois ci c’est sur la haine viscérale que vous semblez vouer à F. Fillon et que je trouve déplacée quand elle se manifeste publiquement sur le site de J.P. Raffarin) vous croyez bon de rappeler que j’ai quelques années de plus que vous (prenez garde d’être sénile avant moi avec en plus des aigreurs d’estomac) ou de m’imaginer frustré ou aigri. Je vous ai déjà dit que je suis un homme heureux, grand-père de 8 petits enfants (j’espère bien arriver à 15 avant la fin de ma retraite). J’ai un talent que vous n’avez pas : le sens de l’humour et une petite dose de fatalisme que je dois sans doute à mes lointaines racines orientales.

    Par contre les propos haineux que vous proférez contre les uns et les autres font penser que vous êtes un être profondément malheureux, blessé professionnellement et affectivement. Même, le 11 novembre, contre toutes les femmes, ce qui dénote un mal être et un mal vivre assez étonnant (vous me choquiez en disant : « La classe d’aujourd’hui c’est de ne pas en avoir, les femmes sont devenues moches comme des poux et teigneuses »). Le frustré n’est surement pas celui que vous dites. Moi, j’aime les femmes et je les respecte.

    Ceci étant dit, que ce soit Fillon ou Copé qui gagne demain, je suis sûr que ce sera mieux que Hollande. Je ne les crois pas plus diviseurs l’un que l’autre et en tout cas moins que vous qui dites que Fillon est un élément de division et qui proclamez :  » Si Fillon devait gagner, je vous avoue sincèrement que je ferais tout pour que l’electorat de Droite trouve une meilleure oreille auprès de partis autres… ». Qui est le diviseur ? Ni Fillon, ni Copé, ni moi mais vous.

    Bien sûr que je sais qui était ministre du travail de 2002 à 2004 et qu’il a eu à soutenir une réforme difficile en 2003 épaulé par son Premier ministre que j’ai apprécié justement à cette époque. Vous pensez, comme les socialo-communistes que c’est une tare alors que je pense que c’est tout à son (leur) honneur. Est-ce là votre grief personnel ? Il vous a privé d’une retraite précoce ? Vous croyez que Copé aurait cédé à sa place ? Vous vous trompez. Je le crois de la même trempe mais plus en force. Il faudra que le prochain Président aille jusqu’au bout de la réforme qui n’est pas encore aboutie.

    En fait, j’ai deux chances sur deux d’être satisfait du vote des UMPistes demain et vous n’en avez qu’une.

    Cordialement,
    Claude

  15. jany dit :

    Cher Claude,

    Désolé si vous n’avez pas compris la tirade sur les femmes « La classe d’aujourd’hui c’est de ne pas en avoir, les femmes sont devenues moches comme des poux et teigneuses »

    Vous auriez du aussi prendre les autres tirades plus profondes encore par exemple celle des bas de soie aux bas de laines qui traduit le passage de la femme épanouie, a la femme qui ne pense plus qu’au matériel, oubliant la spiritualité du corps, du cœur et de l’âme (l’unité de l’être)

    Il fallait prendre cela avec un certain recul, d’autant plus que j’ai une épouse très belle et très épanouie et qui semble m’aimer…je demanderai au Bon Dieu ce qu’il a mis dans la recette…

    Je n’ai aucune haine contre Fillon…je dis ce que je ressens…comme pecresse, comme wauquier, comme ciotti…tous pareil….au service de leur carrière, pas au service des hommes…

    Bien cordialement,

    jany

  16. Claude dit :

    Cher Jany,

    Toujours pas compris… J’aime les figures de style mais je ne comprends pas celle là.
    Vous devriez citer vos sources.
    Si c’est de vous, alors c’est surement de la philo et ce n’est pas à ma portée, cancre assumé j’ai quitté l’école à 17 ans avec un CAP d’aide comptable… alors les femmes moches comme des poux et teigneuses ne font pas partie de mon bagage (comme trop d’autres choses).

    Cordialement,
    Claude

  17. jany dit :

    Cher Claude,

    Vous ecrivez a notre ami Jacques:
    « Ainsi si je pense que J.P. Raffarin préfère JF Copé, ce n’est pas sans arrière pensées personnelles (ce que je trouve tout à fait normal). Ma certitude c’est qu’il n’est pas animé des mêmes sentiments haineux que votre cher ami Jany sinon l’UMP ne s’en sortira pas. »

    Les sentiments de notre hôte ne peuvent qu’être mesures pour la raison simple, il y a la région, sa réélection au Sénat et son devenir au Sénat dans une formation qui puisse le porter.
    La politique demande beaucoup de diplomatie.

    Par contre, je n’ai pas de sentiments haineux envers Fillon, mais je n’approuve pas toujours l’homme dans ce qu’il dit ou qu’il fait…Ne globalisez pas mes sentiments en écrivant que je rejette ses reformes, vous vous trompez et ne n’ai pas très élégant de manipuler les écrits des autres.

    Vous avez 72 ans et de vous aussi en apparence nous pourrions dire que vous êtes haineux, je choisirais plutôt le mot « jaloux »
    Il suffit de lire ce que vous écrivez sur vos amis installes en Indonésie avec des jeunes femmes, vous n’avez pas semble-t-il le cœur sentimental ni celui de cultiver l’amitié…

    Je vous souhaite pourtant beaucoup de bonheur avec vos petits enfants et vos enfants car la famille reste un refuge dans ces temps ou les valeurs sont oubliées.

    Revenant a Fillon, s’il gagne, je ne pense pas que je ferai un bon supporter, mais il peut changer, je lui souhaite car pour 2017, il est préférable qu’il ait des amis plutôt que des adversaires…

    Voyez je ne ferme pas la porte, je sais donner une poignee de main pour l’avenir…

    Bien cordialement,

    jany

  18. jany dit :

    Cher Claude,

    Pour vous rassurer, tous ces textes je les assume…je les écris avec leur cote un peu décalés…

    Vous avez quitté l’école à 17 ans avec un CAP d’aide comptable…Je ne peux qu’être admiratif du parcours effectué…

    La vie, la nature, le travail…sont des expériences, des chemins qui nous font évoluer, l’attention portée sur des pôles d’intérêts nous fait évoluer…nous ne sommes pas dans l’obligation de tout connaître…

    Vous remarquerez que la société est curieuse, un Laurent Ruquier qui ne se rase pas et cela fait le tour de la toile…notre société change…pendant que dans le même temps en Asie, les hommes, les femmes soignent leur expression (physique ou orale)…

    Bien cordialement,

    jany

  19. Claude dit :

    Cher Jany,

    OK, dont acte, vous n’écrivez pas exactement ce que vous pensez. J’avais remarqué depuis longtemps que vous ne saviez pas vraiment rédiger. Aussi je vous donne acte que vos expression haineuses, pour celui qui les lit, n’est que de la réprobation pour celui qui les écrit. Essayez, si vous souhaitez apparaître comme un sage, de vous exprimer comme un sage. Ce sera bonne politique.

    Vous pouvez chercher tous les adjectifs que vous voulez pour essayer de me blesser mais vous aurez du mal à trouver. J’attache tellement peu d’importance à la matérialité des choses pourvu que je bénéficie de mon « minimum vital » qui m’est d’ors et déjà assuré que je ne connais pas la jalousie.

    J’ai, moi aussi, beaucoup voyagé. J’ai de nombreuses attaches en Asie (pas en Indonésie) et en Afrique, y compris subsaharienne. Alors autant vous dire que j’ai, comme tous les voyageurs « chez l’habitant », été sollicité avec des promesses de paradis éternel dans à peu près tous les pays que j’ai visité pour mes affaires ou mes loisirs. Il m’est arrivé d’être tenté par certaines suggestions d’exils dorés mais à bien réfléchir, les contreparties sont démesurées. Pour certaines femmes que je comprends bien, dans certains pays où la vie est vraiment très dure, la sécurité est un puissant philtre d’amour voire un « aphrodisiaque décomplexant ».

    Alors, voyez-vous, je ne suis pas jaloux de ces barbons blancs néocolonialistes retraités au rabais en France, riches pensionnés loin de chez eux, qui font leurs courses au supermarché de leur sous-préfecture exotique avec leur jeune et jolie femme indigène à 3 pas derrière eux, les yeux baissés (au sens propre, le plus souvent, au sens figuré, toujours). J’aime les femmes qui ne me doivent rien et qui regardent la vie, droit dans les yeux simplement parce que j’aime vraiment les femmes.

    Alors évitez chaque fois que nous parlons politique et que vous êtes en mal d’argument de chercher à me blesser en essayant d’imaginer lequel de vos défauts je pourrai bien avoir.

    Je suis un type simple qui essaye de formuler simplement ce que d’autres ne conçoivent que d’une manière compliquée.

    Pour ce qui est des sentiments de J-P Raffarin je me garderai bien de les analyser parce qu’ils ne me regardent pas. Ce qui m’intéresse c’est sa stratégie, au delà de ses vrais sentiments, amitiés ou inimitiés qui sont du domaine privé. Je ne confonds pas amitié ou inimitiés politiques avec amitiés ou inimitiés privées. Il y a des chances qu’elles se superposent mais rien n’est moins sûr. Si vous saviez la dureté des affrontements que j’ai eu avec la plupart de mes concurrents et notamment le dernier survivant, devenu célèbre dans le domaine sportif plutôt que professionnel, 28 ans après qu’il ait créé sa boîte, vous seriez surpris par la qualité de nos relations, confraternelles toujours et très souvent amicales basées sur l’estime réciproque. Je lui envoie encore des clients. Pourquoi ce serait différent en politique ?

    Quel que soit le vainqueur ce soir, il aura mon soutient dès lors qu’il adoptera une politique globalement conforme à mes idées plutôt libérales. Je souhaite que ce soit le plus centriste des deux et le moins outrancier dans sa pratique politique. Mais ils sont suffisamment proches l’un de l’autre pour que je les apprécie tous les deux. Je n’attends pas du vainqueur qu’il soit le défenseur de mes intérêts particuliers s’il s’attache à l’intérêt général. Je tacherai d’y trouver mon compte. J’aurai bien vu Juppé concourir mais cela n’a pas été son choix.

    Cordialement,
    Claude

Laisser un commentaire