Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

35 commentaires

  1. Hervé dit :

    monsieur Raffarin,

    Merci pour votre soutien et votre discours hier avenue de la Grande Armée,
    Nous comptons encore sur vous pour convaincre votre ami sénateur UMP, Alain Fouché, pour qu’il fasse le bon choix! la majorité sénatoriale étant faible, il serait dommage que le texte au sénat passe du fait d’un sénateur UMP!

  2. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Beaucoup accepte la vie politique, comme la vie en général comme une fatalité, seuls les grands choisissent et le peuple soumis se contente d’un quotidien mesuré…

    Pourtant la vie politique aurait pu changer depuis 2007, prendre une dimension plus fraternelle, plus humaniste, plus progressiste…Une société d’éveil pour un peuple mieux responsabilisé, plus au fait des challenges d’aujourd’hui pour mieux accepter les reformes en pleine conscience…

    En 2007, Nicolas Sarkozy n’avait pas ce concept de l’avenir, il a pense qu’il pouvait continuer comme hier, c’est un choix…La continuité est quelque fois le choix de ne pas prendre de risque…En 2012 les électeurs ont choisi (a tort ou a raison, la réponse est dans leur conscience).

    Depuis 2012, le nouveau Président Francois Hollande aurait pu prendre le virage de l’humanisme et surtout du progressisme…Mais l’homme n’a pas grandi, ses blagues sympathiques n’ont pas prises en considération les difficultés du présent…
    Il a tout oublié, les entreprises, les charges de fonctionnement, les comptes sociaux, le financement général de l’Etat, la politique industrielle, l’emploi, le chômage etc…tout oublié…Même la Cohésion Sociale, la Cohésion du Pays…

    Ce qu’il n’a pas oublié c’est de faire du clientélisme en défendant ses Causes Sociétales avec des ministres pas très rassurés et pas très rassurants…a la limite du responsable…

    En 2013, la société n’est pas encore sur les rails pour prendre la dimension de l’avenir…

    L’idéalisme c’est de choisir d’entreprendre un chemin vers une société plus fraternelle, plus humaniste, plus progressiste, en sachant que seul le dialogue dans un cadre de respect peut être le ciment de notre harmonie…
    L’idéaliste sait qu’il n’atteindra jamais cette vision de l’idéal, car la vie est a jamais inachevée…

    Le 24 Mars 2013, une partie du peuple s’est exprimée au Printemps de Paris…Faisons en sorte que cet appel soit entendu par tous les hommes politiques de progrès, par tous les hommes libres, par tous les hommes qui veulent que cela change , que nous sortions de l’attentisme, que nous réfléchissions enfin a une société d’avenir.

    Une société d’avenir qui prendrait en compte notre passé, notre présent dans une grande chaîne des valeurs…

    Un monde nouveau est possible…Faut-il attendre que ce soit le monde qui change pour que nous en prenions la forme ? ou est -il possible de le réfléchir maintenant pour mieux accompagner son progrès en lui donnant un sens ?…

    Inachevé…

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération ,

    jany

  3. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    A la lecture de ce nouveau billet, le sentiment de « regrets et d’incompréhensions » qui, déjà me hantait, m’envahit davantage. Nous risquons de payer très cher quelques erreurs d’un passé récent… Je ne reviendrais pas sur toutes vos réflexions, mais elles sont, dans leur ensemble, très pertinentes, et je me concentrerais davantage sur l’actualité.

    « Regrets et Incompréhensions »

    Est-il si difficile que cela pour le Président de la République (même si c’est une promesse électorale), compte tenu des récents événements de provoquer un référendum « sur le mariage pour tous » qui provoquent tant de divisions dans notre Pays ? J’entends très bien la voix de la Garde des Sceaux qui nous répétera que les sujets de société ne devaient pas être inclus dans le champ référendaire, mais ce projet de loi va bien au-delà d’un simple sujet de société (mariage entre deux personnes qui s’aiment) puisqu’il touche également aux droits de l’enfant. Ce débat prend de l’ampleur avec les manifestations, en y mêlant également des sujets sociaux. Doit-on en arriver à l’irréparable ! Ce qui pourrait très bien se produire avec ce rapport de force, amené par l’exaspération voire la frustration des manifestants que je comprends et que l’exécutif refuse d’écouter et qui, pour certains, font preuve d’inconscience en exposant leurs enfants dans les manifestations alors qu’ils réclament un droit pour l’enfant, et les forces de l’ordre qui sont sur la brèche régulièrement et depuis de nombreux mois. N’oublions pas que notre Pays est en position de sécurité « Vigipirate rouge renforcée » et qu’il y a des règles à ne pas transgresser, mais aussi que cette dernière manifestation qui fait débat s’est déroulée le jour du Dimanche des Rameaux où d’autres manifestations bien plus pacifiques (processions catholiques) mais qui sont des signes d’appartenance à une communauté, elle est également intervenue entre deux grands rassemblements sportifs importants (2 matchs au Stade de France), sans oublier que ce lundi s’est aussi déroulée une autre manifestation à Paris (enseignants). Ça fait beaucoup de rassemblements et d’expositions pour un Pays qui a besoin de se sécuriser pour se protéger.

    Je pense qu’il est nécessaire de faire attention quand on programme des manifestations (période, endroit, situation de notre Pays, etc.…) soi-disant « droit républicain », pas pour tous : en tant qu’ancien militaire je pourrais en parler. D’ailleurs, il me plairait assez de savoir combien de ces manifestants seraient prêts à descendre dans la rue pour sauvegarder notre outil de Défense mis à mal et qui est pourtant source d’emplois et de croissance et dont notre Pays a le plus grand besoin pour maintenir sa souveraineté car ce ne sont pas les militaires qui pourront le faire puisqu’ils n’en ont pas le droit « républicain »…

    Un dernier mot. Je regrette que sur un tel sujet, on ne recourt pas à un référendum, notre démocratie en sortirait grandie et je pense qu’il y a certaines choses à revoir dans notre législation et notamment dans le mécanisme référendaire qui ne permettra jamais, tel qu’il est prévu actuellement, à un mouvement de « pétition » d’aboutir, bien plus républicain, quand il y a blocage, qu’une manifestation entraînant un rapport de force où des personnes qui se côtoient quotidiennement « se déchirent » (je suis modéré) pour quelques divergences.

    Cher Monsieur le Premier Ministre, tout cela me révolte et je suis bien pacifique, aussi j’arrête là mes « regrets et incompréhensions », bien qu’il y aurait encore beaucoup à dire…

    Amitié

    Jacques

  4. jany dit :

    Dans la vie industrielle, il arrive que les responsables ne savent pas par quel bout commencer un projet…
    Pourtant il y a des procédures, des normalisations, des méthodes….

    Francois Hollande c’est ce qu’il lui arrive, le projet France est en panne…et même si la croissance revenait, ses équipes ne seraient pas prêtes a profiter de la vague

    Cordialement,

    jany

  5. Carole dit :

    Bonjour Jacques,

    Défense :
    http://lemamouth.blogspot.fr/2013/03/exclusif-un-membre-de-la-commission-du.html

    On va à la cata…………… Eh oui lamentablement paradoxal comme le souligne Monsieur Raffarin.

    Vous vous demandez si la population serait capable de descendre dans la rue pour la Défense.
    Il me semble Jacques que le peuple n’est pas informé. Regardez l’ex de la MPT, ce ne sont pas les journaleux qui en ont parlé, c’est un mouvement qui est arrivé grâce à F BARJOT. On peut penser tout ce que l’on veut de cette femme, mais elle a eu le cran de construire des manifs, de mobiliser sur un sujet sensible et vous pourrez remarquer que les médias la qualifie de simplette. Elle a été leader avec une foule de personnes bien déterminées, toutes tendances confondues et ceci grâce à leur pugnacité et explications non stop partout en France, le bouche à oreille faisant le reste.

    Les francais sont mal informés, puisque les médias aux ordres (fallait bien leur petit cadeau fiscal) se font un devoir permanent d’orienter la pensée de l’opinion. Elle est ou la presse totalement indépendante ? Y’en a pas. Valeurs Actuelles essaie mais est peu lue. Les francais se font bouffer tous crus, ils ne le comprennent pas encore. Seul le net est encore libre pour l’info.

    Manif :
    J’ai sélectionner dans votre texte ceci :
    (…)Doit-on en arriver à l’irréparable ! Ce qui pourrait très bien se produire avec ce rapport de force, amené par l’exaspération voire la frustration des manifestants que je comprends et que l’exécutif refuse d’écouter et qui, pour certains, font preuve d’inconscience en exposant leurs enfants dans les manifestations alors qu’ils réclament un droit pour l’enfant, et les forces de l’ordre qui sont sur la brèche régulièrement et depuis de nombreux mois.(…)

    Pourquoi dites-vous que certains font preuve d’inconscience en exposant leurs enfants ?
    Ces parents sont tout aussi responsables que vous et moi. Ils sont surtout libres.
    Ce qui s’est passé est fort simple. Des familles parquées, serrées comme des harengs, la police ouvrait, puis fermait les rues, passages, un vrai piège. Il y a eu des mouvements de foule. Ceux qui se trouvaient près des barrières de blocage étaient poussés involontairement par la foule. Et qu’à fait la police en voyant ses gens poussés vers eux, ils ont gazé et je peux vous dire sans ménagement.

    Quelle surprise pour cette population qui venait justement défendre le droit de la famille, le droit de l’enfant de se voir ainsi traitée !!!!!!! Cette même population qui respecte la police, la gendarmerie (c’était pas des racailles de banlieues). Il fallait entendre la police taper avec leurs bâtons et brandir leurs gaz sans aucun respect pour ceux qui se sont trouvés agglutinés à leur portée de main. Scandaleux Jacques.
    Ce ne sont pas les familles qui ont été irresponsables, ce sont les autorités !
    Ils voulaient décourager les participants en annoncant 150000 personnes quelques jours avant. C’était méconnaître l’organisation.
    Valls et son préfet ont 1 sous-estimé 2 ont voulu parer (sauve qui peut) vu les nombre de personnes mobilisées 3 Valls en écoutant son concert de violon aux REX a donné des ordres pour avoir de l’ordre, son ordre, c’est à dire « allez-y ».

    Toutes ces actions policières ne sont pas dignes de notre pays, une nouvelle fracture vient de se créer. La rancune va être tenace pour tous ces parents/grands-parents.

    Forces de l’ordre sur la brèche : avec qui Jacques, sûrement pas avec les familles qui étaient dans la rue dimanche. Ces familles n’étaient pas d’extrême-droite comme voudraient le faire croire les médias, bande de nuls. D’ailleurs, je vous invite à regarder les vidéos et témoignages qui grouillent sur le net. Des prêtres, des Soeurs, de braves papys/mamys, des petits, des scouts, des ados……… ah punaise tous d’extrême-droite et ils ne le savent pas. Gouv/médias fonctionnent vraiment par case pour souligner leur incompétence.

    Plan vigie-pirate rouge : alors laissez-moi rire de bon coeur Jacques.
    Où ce plan ? A Crigny où les racailles (les vraies) dévalisent les gens impunément dans le RER ?
    A Marseille où les leaders ou autres racailles s’en donnent à coeur joie à la barbe de la police ?
    Hier, je ne sais où, où les balles sifflent dans la rue face à une école maternelle/crèche ?
    Versailles, où les cambriolages ne cessent ? Tiens une bijoutière que je connais menacée par un homme armé et qui l’a jetée dans les wc . On n’en parle pas, elle est pas morte, insignifiant , un détail de la vie de tous les jours en France.
    Il est où le plan viegie-pirate rouge ?
    Tiens je suis allée à une conf au château de Versailles la veille de la manif. J’ai pas vu le fameux plan vigie-pirate rouge. Ah évidemment je suis passé dans un portique, il a sonné, mais comme je n’avais pas de sac à main, l’hôtesse m’a dit « passez ». Eh oui Jacques, j’ai mes bonnes habitudes d’Amérique Latine, jamais de sac à main, même en France. Mais aucun constat d’un plan vigie-pirage rouge.

    Et pour finir qui a la culture de la manif en France ? Les fonctionnaires, la CGT, la gay-pride ? Les horribles FEMEN ? et autres assos qui vivent aux crochets de l’ETAT sélectif.

    Pour ce que vous avez vu dans la rue…… c’était autre chose. Comme moi, bien des gens n’avaient jamais manifesté de leur vie, pas des habitués. C’était cette France qui travaille, qui éduque, qui croit encore aux valeurs en voie de disparition. Ils ont été servis et remerciés. Hollande et ses copains leur ont envoyé cynisme et mépris ! D’où la réponse terrible de Valls et son Préfet (comment ces francais osent défiler ? ). C’était facile, ils n’avaient pas affaire à des casseurs, du sucre pour eux !!!!!!!

    Bien amicalement.
    Carole

  6. Carole dit :

    Excusez les coquilles Jacques, j’ai tapé fissa sans relecture.

  7. Bioche dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Merci pour votre intervention de dimanche lors de la manif pour tous. Votre appel au calme a certainement contribué à ce que la situation, de tendue qu’elle était, ne devienne pas explosive.
    Mais pour l’heure, le combat est au Sénat !
    Qui mieux que vous pouvez convaincre des sénateurs, UMP ou non, de voter contre le projet de loi ! Ce n’est pas un choix de parti, mais un choix de raison : 2 hommes ou 2 femmes ne feront jamais un enfant. Or, l’institution du mariage est là pour protéger la famille, non l’homme ou la femme.

    Parallèlement, il faut je pense entendre l’exaspération des familles, méprisées par les forces de l’ordre et le gouvernement (quel ministre a commenté la « consistance » de la manif au soir du 24 mars, pour reprendre l’expression de monsieur Hollande ?), ignorées par les media (dimanche 24 au soir, l’invité du journal de tf1 était … Dave !), et écrasées financièrement (la taxation des allocations familiales à venir …).
    Personne n’a parlé justement de l’engagement que représentaient les manifestations pour les familles : ce ne sont pas seulement quelques heures, ce sont des journées, de l’argent, du temps !
    Nous avons, avec mon mari ,à des degrés divers, manifesté 6 fois contre ce projet de loi depuis le 17 novembre (17 novembre, 13 janvier, 2 février, accueil de M. Hollande à Clermont-Ferrand, 24 mars, et accueil de M. Valls à Clermont également hier). Pourtant, nous avons 4 enfants, nous ne sommes ni activistes, ni habituellement militants. Mais juste convaincus que ce choix a des conséquences catastrophiques pour la société. Que nous ne pouvons pas laisser transmettre cela à la génération de nos enfants !
    Nous comptons sur vous, monsieur le Premier Ministre !

  8. Claude dit :

    Bonsoir à tous,

    Désolé, hors sujet :

    Hollande n’a aucune ambition pour la France. Nous le savions mais nous espérions.

    Mariano Rajoy, Premier ministre espagnol a parié que son équipe l’emporterai contre la France. Français Hollande, lui n’a parié que pour un match nul.

    C’est vraiment nul et très révélateur sur sa mentalité de looser.

    Cordialement,
    Claude

  9. Laurence RENARD dit :

    Merci pour votre présence et votre soutien à la plus grande manifestation de l’histoire de France (les R.I. annoncent maintenant officiellement 1.7 M) dimanche 24.

    Nous comptons sur vous pour convaincre vos pairs (dont Alain Fouché) il serait dramatique que le texte sur le mariage pour tous passe au Sénat, du fait d’un sénateur UMP.

    Nous avons été extrêmement choqués par l’attitude anti-démocratique du gouvernement, par le silence d’une presse acquise à la gauche, et l’attitude courageuse des forces du « maintien » de l’ordre allant jusqu’à gazer des enfants et des manifestants pacifiques.

  10. Olivier dit :

    Et oui, quand on fait une manif, on a envie que le gouvernement nous entende, que la presse relate les faits un peu plus dans notre sens, que les chiffres ne soient pas traffiqués… et on ne comprends pas au début, pourquoi ça semble servir à rien de manisfester alors qu’on est si nombreux, et on dit au gouvernement qu’il est sourd, qu’il ne comprend pas…. ça ne vous rappelle rien ? non ? 2003 par exemple…non toujours rien ?
    C’est vraiment très drôle d’entendre en ce moment tous ces gens qui découvrent un peu ce que c’est que de battre le pavé… qui découvrent un peu la vraie vie en fait… Le problème c’est que ce sont les mêmes qui disaient avant que ce n’est pas la rue qui gouvernent et qui trouvaient ringardes toutes ces manifestations pour défendre quelques droits sociaux iniques.
    Autre contradiction : il parait que ce sujet du mariage pour tous est un sujet second et que le gouvernement ferait mieux de s’occuper du reste ; alors pourquoi en faire tout un plat si c’est un sujet « second » (dixit Henri Gaino à la télé cette semaine »).

  11. Carole dit :

    Pour compléter la vidéo de notre ami Ernest

    http://www.leprogres.fr/faits-divers/2013/03/18/la-plainte-a-l-encontre-de-valerie-trierweiler-transmise-a-paris

    Va pas être heureux le 1er conseiller général de canton normal de France !!!!

  12. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Carole,

    Je ne faisais qu’exprimer des regrets et des incompréhensions, que dans un certain sens vous exprimez également dans les propos de votre billet.

    Sur le fond, nous sommes d’accord hormis quelques détails, et je suis très favorable à ce que l’Exécutif retire son projet de loi ou alors qu’il en revoit quelques points. Mais vous ne m’enlèverez pas de l’idée qu’il y a un peu « d’inconscience » dans le comportement de certains Parents qui viennent manifester avec leurs enfants. De tout temps, les manifestations mêmes les plus pacifiques sont source à des débordements, tout le monde le sait, de Germinal à nos jours. Un petit exemple datant de dimanche, il n’y a qu’à regarder certaines images quand Monsieur Hervé Mariton se fait bousculer par les manifestants qu’il essaie de raisonner, ce que confirment vos propos « une foule de personnes bien déterminées, toutes tendances confondues et ceci grâce à leur pugnacité ». Il ne faut quand même pas tenter le diable surtout quand des problèmes sociaux viennent s’ajouter à des sujets sociétaux, le Peuple en a marre et je le comprends. Monsieur Raffarin, dans son billet « Le calme des familles » en était très conscient, rappelant certains points importants dans le comportement à adopter connaissant tous les risques (tout comme de nombreux citoyens) que peut entraîner une manifestation. Il faut quand même être objectif, dans une manifestation il y a des règles à ne pas transgresser et qui plus est quand elle est associée à un régime particulier de sécurité qui lui aussi est astreint à certaines règles particulières.

    Par ailleurs, vous dîtes « Plan Vigipirate rouge : alors laissez-moi rire de bon cœur Jacques. Où est ce plan ? Tiens je suis allée à une conf. au château de Versailles la veille de la manif. J’ai pas vu le fameux plan Vigipirate rouge ». Ne croyez pas que le plan Vigipirate implique systématiquement des forces de l’ordre en tenue et armées à tous les coins de rues. Samedi, vous avez peut-être croisé, voire discuté avec de nombreuses personnes faisant partie de ce plan de sécurité sans vous en rendre compte, ce n’est pas marqué sur leur front. Vous trouverez surtout des hommes en uniforme dans des endroits bien ponctuels (manifestations, gares, dans des endroits très fréquentés où il est nécessaire de redoubler de vigilance, etc…) qui méritent plus d’attention en raison des affluences. Je vais vous raconter une anecdote me concernant, et pourtant pour vous situer, physiquement je suis plus proche de Monsieur Raffarin que d’un membre d’Al-Qaïda (sourire : il peut vous le confirmer). C’était en 1976, j’étais affecté à la Rue Royale et je logeais à la Caserne de la Pépinière (St-Augustin) près de la Gare St-Lazare, c’était un lundi soir et de retour du week-end passé en famille, j’avais un sac que ses parents m’avaient remis pour le donner à un cousin qui habitait la banlieue mais qui transitait par cette gare, j’étais en costume-cravate (je travaillais alors en tenue civile au Ministère de la Marine) et je faisais les 100 pas dans la gare avec ce sac à la main assez impatient de retard de ce cousin avec qui j’avais rendez-vous et sans savoir de quel côté il arriverait. Nous étions également en sécurité Vigipirate, et d’un seul coup je me vis encercler par 4 ou 5 civils (tenue : lambda moyen), je ne sais pour quelles raisons : est-ce le sac qui les intriguait ? il n’était pas du genre « attaché-case », qui me présentèrent une carte barrée Bleu/Blanc/Rouge en diagonale et qui me demandèrent gentiment d’ouvrir mon sac tout en me demandant mes pièces d’identité. Je vous rassure, je n’ai pas fini au bloc.

    Maintenant, nous ne sommes pas à l’abri de quelques ratés (il y en eût des deux côtés lors de cette manifestation, comme toujours et peu importe que ce soit la Droite ou la Gauche qui gouverne, la pratique des forces de l’ordre est toujours la même avec des « furieux » même modérés en face, et c’est comme cela dans tous les pays où même dans certains les forces de l’ordre n’y vont pas de main morte) par manque d’information et d’organisation, c’est pourquoi j’insiste qu’il faut faire attention à ce que l’on fait, à ce que l’on programme et qu’il est nécessaire de bénéficier d’un grand professionnalisme de la part de nos forces de l’ordre qui ont parfois les nerfs à fleur de peau (répétition des services), mais aussi de nos dirigeants et je pense aussi qu’il est très utile qui nous respections nos lois et nos règles et ne pas faire n’importe quoi.

    Personnellement, même si j’approuve les revendications contre ce projet de loi, je ne suis pas favorable à une manifestation pour les exprimer tout simplement parce qu’il y a danger dès lors où l’on exerce un rapport de force, et ce n’est pas la rue qui gouverne, mais nous constaterons les dégâts, et nous ne sommes pas sur terre pour « se déchirer » (je suis pacifique et modéré). Il y a d’autres moyens pour s’exprimer, donnez-moi une pétition je la signerai 100 fois, mille fois… mais il faut aussi qu’elle soit agréée compte tenu du nombre de signataires, c’est pourquoi je disais dans mon précédent billet « Je regrette que sur un tel sujet, on ne recourt pas à un référendum, notre démocratie en sortirait grandie et je pense qu’il y a certaines choses à revoir dans notre législation et notamment dans le mécanisme référendaire qui ne permettra jamais, tel qu’il est prévu actuellement, à un mouvement de « pétition » d’aboutir ». L’usage de la force n’a jamais réglé les problèmes et entre-nous je vous dirais franchement qu’un rapport de force par manifestation me fait penser à un enfant qui, n’ayant pas eu ce qu’il demandait, fait un « caprice » (ça c’est mon point de vue) : « Tu n’as pas voulu, et bien tiens ! » (je crie, je casse, etc.), soyons un peu responsables.

    Vous comprendrez pourquoi je disais avoir un sentiment de regrets et d’incompréhensions. Alors que faire face un Exécutif qui ne veut rien entendre ? Et bien que tous les partis qui sont contre ce projet de loi fassent circuler des pétitions (il y a de nombreux moyens) dûment rédigées et dès lors où elles seront signées en nombre conséquent (bien que ce ne soit pas facile d’atteindre les 4,5 millions de signatures qui sont nécessaires, c’est pourquoi je disais qu’il fallait revoir notre législation et notamment le mécanisme référendaire), que leurs représentants demandent un entretien au Chef de l’Etat pour qu’il les reçoit et entend ou qu’ils saisissent les plus grandes instances de notre Pays qui ont le pouvoir de trancher. Il est aussi (avis bien personnel) dans l’opposition de Sages hommes politiques qui ont toujours agi pour le bien de notre Pays, en qui le Président de la République a une grande confiance au point de leur confier d’importantes missions pour notre Pays, qui peuvent lui demander un entretien sur ce sujet bien délicat qui divise notre Pays. D’ailleurs, si l’Exécutif est aussi sûr de son coup, pourquoi refuser un référendum qui trancherait sur ce sujet… J’ose espérer que le Président de la République aura pris conscience de cet épineux sujet et qu’il saura réagir en conséquence pour éviter à notre Pays une division, il est le Président de tous les français et il est là pour rassembler.

    Un dernier mot. En ce qui concerne votre réflexion : « Vous vous demandez si la population serait capable de descendre dans la rue pour la Défense. Il me semble Jacques que le peuple n’est pas informé. ». C’est un autre débat, mais personnellement je pense surtout que c’est un manque de patriotisme de la part de certains de nos concitoyens et sur ce sujet qui divise beaucoup moins, je fais confiance à tous nos parlementaires suffisamment lucides pour prendre leurs responsabilités. Le « référendum » se fera dans l’acceptation de la Loi de Programmation Militaire de nos Parlementaires et la position du Gouvernement et de Bercy semble beaucoup plus inconfortable. Ces derniers devront sans doute revoir leur copie.

    Bien amicalement

    Jacques

  13. Carole dit :

    DIVERS :

    De plus en plus triste la France, comment peut-on en arriver là ?
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/03/28/97001-20130328FILWWW00525-lettres-de-menaces-signees-ifo.php
    Bon, il n’y a pas qu’eux qui ont eu le droit à ce type de courrier, je crois que le gouv de Sarkozy en avait également recu. Et au final, c’était pas un déséquilibré qui envoyait ce genre de messages loufoques ????????

    MELENCHON

    Alors là croustillant. le niveau tombe de plus en plus bas. Et pour une fois, je ne parle pas de MELENCHON. Je parle de nos analystes de plateau.
    Ce personnage Haut en Couleurs aurait dit en parlant d’un ministre « il ne pense pas francais, mais finance internationale ».
    Alors comme ca, ces paroles seraient antisémites ? Faut quand même pas exagérer ! Faut pas tout Melenchoner !

    Alors si nos journal(eux) décryptent bien, lors d’un meeting d’HOLLANDE, celui-ci disait que « son ennemi n’avait pas de visage et disait que seule la Finance Internationale était son ennemi »: C’était antisémite cela aussi ? Faut qu’ils creusent les médias !
    Qu’est-ce qu’ils ne vont pas chercher !!!!!!!!!!

    Ils auraient mieux fait de s’attarder sur l’élégant vocabulaire « Salopard » qui lui est réellement choquant.

    ASSEMBLEE NATIONALE :
    Suite à la manif, P COCHET (UMP) interpelle le gouv sur les débordements policiers et le gazage des enfants.
    Réponse de VALLS qui justfie : « Absence de toute coopération des organisateurs (ben voyons) extrémistes (ben voyons) http://fr.gloria.tv/?media=420264 , quelques centaines (ben voyons).
    Parler d’enfants gazés est douteux et est un amalgame dans l’enceinte de l’A.N (ben voyons) !!!

    Il semblerait que nous ayons un grave problème avec le vocabulaire et son utilisation dans ce pays. Comment devait dire P COCHET « des enfants spraytisés, des enfants « pschitisés »……. si cela n’était aussi grave on ne pourrait qu’en rire. Où va-t-on ?

    MEDEF :

    Bon allez, une bonne news : PARISOT NIET. Parfait !!!!!!
    Refus d’un nouveau mandat, il était temps. Le renouveau enfin !!!!!!

  14. Carole dit :

    Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire !
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/28/01016-20130328ARTFIG00459-les-stereotypes-garcons-filles-s-imposent-des-la-creche.php

    Et c’est l’Inspection Génerale des Affaires Sociales qui remet un rapport à BELKACEM (?), ils n’ont rien à faire de plus constructifs. La mailtraitance, l’inceste, le viol sur enfants, la violence dans les familles………………………… On sait où passe notre argent.

    Aie, aie, aie, ils vont bientôt exiger des petites filles de faire pipi debout et les petits garcons assis !!!!!!! Ils sont tous tombés sur la tête. Ils veulent en faire quoi des enfants, des perturbés……..

  15. Duchene dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    Je me permets de vous adresser ce mot, car j ‘ai regardé cet après-midi la Séance des Questions au Gouvernement au Sénat et j ai été outré de voir la réaction de Monsieur Valls suite à la question de Monsieur le Sénateur Charon.
    Je suis allé manifesté Dimanche sur Paris et j étais fier de participer à ce grand élan républicain, je sais que vous y étiez. Mes deux questions sont simples, Pouvez-vous m’expliquer comment le Ministère de l’Interieur compte les manifestants? et deuxièmement pourquoi ce Gouvernement nous considère avec un tel mépris.
    Sachez le nous sommes remontés et prêt à revenir manifester sur Paris encore plus nombreux. Lorsque vous étiez au Pouvoir vous acceptiez de dialoguer ce gouvernement refuse de nous entendre.
    Pouvez vous demander à Monsieur Ayrault des explications plus claires, pourquoi rejette -il des manifestants calmes qui s’opposent à un changement important de notre société. alors qu’il accepte de négocier avec les casseurs de Notre Dame des Landes. Je suis Nantais et pendant un mois et demi nous avons eu le Droit à des manifestants violentes contre l’aéroport; Demandez lui le coût des dégradations.
    Soyez assuré de mon entier soutien dans votre combat pour défendre nos convictions.
    Avec mes sincères remerciements
    Je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, en mes salutations très respectueuses.
    Thomas DUCHENE

  16. Knurtur dit :

    - Ce n’est pas la justice qui se donne en spectacle mais certains « soutiens ».
    - Oui on peut, mais on entends surtout des vulgarités…
    - Comme les retraités? Les lycéens? Les étudiants? Les pompiers? Les avocats? Les juges? Et tous les travailleurs?
    - Non.
    - L’ump à déjà fait des alliances avec un extrême.
    - Pays laïque partout (même en Alsace Moselle).
    - C’est aux banque à payer, pas aux peuples.
    - Pas de paradoxe ici.
    - Et l’abstention record? Les votes blanc?
    - Ou sur l’identité nationale? Et c’est que les « antis » qui cherchent à diviser.

  17. jany dit :

    Lu dans Le Figaro

    Les touristes chinois se sentent de plus en plus en insécurité à Paris

    Home ACTUALITE Société
    Par Johanna Zilberstein
    Publié le 28/03/2013 à 18:56

    Un touriste asiatique agressé, à proximité de l’Opéra Garnier (photo d’illustration).

    Un touriste asiatique agressé, à proximité de l’Opéra Garnier (photo d’illustration). Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

    Les touristes chinois disent être victimes d’agressions et de vols à Paris. Un phénomène qui ne cesse de croître ces derniers temps et dont s’est emparé le gouvernement chinois. L’Assocation du tourisme chinois a officiellement demandé à la France d’agir.
    Publicité

    Robes A. ManoukianDécouvrez notre sélection à prix exclusifs
    Voir la collection
    1/5

    Ce fut l’agression de trop. Mercredi 20 mars, un groupe de touristes chinois s’est fait violemment agressé à la sortie d’un restaurant du Bourget, en Seine-Saint-Denis. Arrivés de Roissy quelques heures auparavant, ces 23 personnes venaient pour un voyage express de douze jours en Europe, commencé à Paris. Vraisemblablement repérés, ils se sont fait frapper et le chef de groupe a été délesté de son sac. Butin des trois voleurs: des passeports et une grosse somme d’argent en liquide.

    L’incident, immédiatement pris en charge par l’Ambassade de Chine à Paris, s’est vite retrouvé sur le web avant de faire les gros titres de la presse chinoise. Car l’insécurité des touristes chinois devient un véritable fléau, au point que l’Association chinoise du tourisme a officiellement demandé aux autorités françaises d’assurer une «protection efficace» des Chinois en visite en France. «Depuis environ 6 mois, il y a une croissance du nombre d’agressions», constate Tang Lu, directrice départementale pour la Chine à l’agence Chine Tourisme. Bien sûr, il y a toujours eu des vols sur les sites touristiques. Ce qui est nouveau, c’est que maintenant les vols sont accompagnés de violences corporelles».

    Selon Mme Tang, les pickpockets ne sévissent plus que dans les zones touristiques: «Les agressions ont lieu partout: dans les hôtels ou au restaurant. Un jour, un touriste chinois, qui logeait dans un hôtel de La Défense, a pris son sac pour aller au petit-déjeuner. Le temps qu’il se lève pour aller se servir et qu’il revienne, son sac avait déjà disparu». Mais «les attaques visent le plus souvent les groupes. Les cars ou les minibus, qui attirent l’attention, sont souvent la cible des voleurs qui les repèrent».

    Des précautions insuffisantes

    Il faut dire que les chinois sont connus pour être des touristes qui disposent de sommes en liquide importantes sur eux: «Les médias renvoient une image de Chinois qui achètent beaucoup, toujours dans les magasins de luxe.». Ce sont des touristes à part: ils prévoient le plus souvent un budget hébergement serré, ce qui les conduit à se loger dans les hôtels en périphérie de Paris.

    «La télévision nous dit de ne pas aller en France parce que c’est dangereux »

    Pourtant, des précautions sont prises dans les deux pays. Ainsi, en Chine, les médias déconseillent fortement de se rendre en France: «La télévision nous dit de ne pas aller en France parce que c’est dangereux. Nous faisons attention car si la télévision en parle, c’est que c’est suffisament grave pour être sérieux», explique la vendeuse chinoise d’une boutique de détaxe, boulevard Haussmann à Paris. «Il y a souvent des vols à l’arraché devant le magasin. Les touristes sortent et une moto monte sur le trottoir et le chauffeur arrache les sacs des touristes», raconte-t-elle, presque blasée par ces agressions.

    Du côté de la France, les agences de voyages aussi préfèrent prévenir que guérir: «Chacun de nos groupes est sous la responsabilité d’un accompagnateur. La première chose qu’il fait est de les avertir du danger et de leur donner des conseils. Mais ce n’est peut-être pas suffisant», reconnaît Tang Lu.

    Mercredi 26 mars, la ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Sylvia Pinel, a profité du salon «Rendez-vous en France» pour réaffirmer «la détermination du gouvernement français à assurer la sécurité des touristes étrangers en France». Elle est aussi revenue sur l’incident du Bourge, assurant que «tout sera fait pour retrouver les auteurs» avant d’annoncer qu’elle aborderait «ce sujet essentiel» qu’est la sécurité des touristes avec Manuel Valls.
    Conserver les touristes

    La plupart de ces touristes chinois refusent de porter plainte si le vol ne concerne pas des objets importants, comme les passeports: «En général, les Chinois restent en France pour seulement 2 ou 3 jours. Du coup, si on ne leur a pas volé de papiers importants, ils ne vont pas porter plainte car ils voient cela comme une perte de temps. Ils savent que l’argent volé ne reviendra pas. Et puis il y a la barrière de la langue».

    Ces problèmes d’insécurité, connus en Chine, risquent bien de finir par porter préjudice à la capitale Française, que son aura auprès du peuple chinois pourrait ne pas sauver éternellement: «Les touristes le savent et il y a moins de Chinois depuis un certain temps. C’est surement à cause de l’insécurité», lâche la vendeuse chinoise. Une contastation qu’approuve Tang Lu: «Ce n’est pas très bon pour le tourisme. Paris fait toujours rêver mais les Chinois savent que les attaques y sont fréquentes.».

    Les touristes chinois dépensent en moyenne 1470 euros dans chaque enseigne, selon les chiffres de Global Blue, leader mondial de la détaxe, et 60% du budget de leur voyage passe dans le shopping, et plus particulièrement dans les enseignes de luxe. En France, les Chinois représentent la première clientèle pour les achats en duty-free.

    En 2012, le nombre de touristes chinois avaient enregistré une très forte hausse puisque les arrivées de touristes chinois avaient bondi de 23.9%.

    *********
    Malheureusement c’est une situation dénoncée depuis des années.
    Les Médias télévisés ou écrits en parlent avec souvent des centaines de commentaires a l’appui

    Bien cordialement,

    jany

  18. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Carole,

    Je vous sais toujours très attentive à tout ce qui touche nos ministères régaliens et notamment celui de la Défense dont nous avons si souvent parlé.
    Je vous adresse ce lien relatif à une question posée par Monsieur Raffarin, hier lors de la séance des questions au Gouvernement dans l’hémicycle du Senat. Une nouvelle fois, notre ancien Premier-Ministre, en homme lucide et responsable, a trouvé les mots justes, chaque mot bien employé et pesant de tout son poids, pour poser juste au bon moment la bonne question à laquelle il était difficile de se dérober :

    http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/budget-d-fense-cessons-nous-faire-peur-des-sc-narios-catastrophes-demande-ayrault-3570

    Personnellement, très attaché à tout ce qui touche la Défense, je remercie beaucoup Monsieur Raffarin de l’avoir fait, et de quelle manière, notamment en exprimant toute sa reconnaissance à nos Forces Armées et en soulignant tous les efforts budgétaires déjà largement consentis par le Ministère de la Défense, beaucoup plus vertueux que d’autres départements dans ces efforts budgétaires demandés. Merci encore Monsieur Raffarin.

    Quant à la réponse de Monsieur Jean-Marc Ayrault, confirmée quelques heures plus tard par le Président de la République, si elle est peut rassurer quelque peu, on ne peut pas pour autant s’en réjouir, le maintien de 1,5 % du PIB ne représente qu’un minimum, « juste suffisant » comme diraient les experts, pour mener à bien toutes les missions et maintenir une Force de Défense à son niveau actuel permettant à notre Pays de conserver toute sa souveraineté.
    Il faudra toutefois rester vigilant et je ne doute pas que nos Parlementaires y veilleront, notamment lors de l’examen du Livret Blanc et surtout dans les débats sur la Loi de Programmation Militaire pour les cinq années à venir (période 2014/2019).

    J’ose également espérer que le sujet de la Défense Européenne sera relancé à Bruxelles dans les prochains mois.

    Bien amicalement

    Jacques

  19. Ernest Gransagne dit :

    Dagobert était Roi (avec des problèmes de culotte)
    Dagobébert est roi avec des problèmes…. qui le dépasse : PRINCIPE DE PETER.

    Il a montré hier soir qu’il ne reste que Bébert !

    Avec sa boite à outils !

    Mais mon gars, ça suffit pas !

    Faut s’en servir !

    Le long monologue d’autosatisfaction d’hier soir jeudi 28 mars 2013 sur France 2, bien servi par son fidèle chien-chien à sa mémère Pujadas, fut la preuve s’il en était besoin que nous sommes dans un carrosse emballé, sur une route pleine d’ornières, avec des virages bordés de ravins.

    On sait qu’il va y avoir un accident… On ne sait ni où, ni quand !

    Mais il va arriver .

    Et tout le monde s’en fout !

    Tristesse.

    Ernest

  20. Ernest Gransagne dit :

    Et maintenant on déclare le plus naturellement du monde…..

    « La durée de vie s’allonge…. Alors il va falloir travailler plus longtemps » !

    NO COMMENT

    Ernest

  21. Ernest Gransagne dit :

    Réflexion : depuis l’arrivée de l’Homme sur Terre, les petits garçons futurs hommes et les petites filles futures femmes ne sont pas « programmés » en fonction de leur sexe ?

    N’est-ce pas le contraire qui serait aberrant ?

    Et pendant l’acte… qui fait l’homme et qui fait la femme ? Un homme et une femme non ?

    Carole nous sommes perdus !

    Bon dieu quelle société !

    Ernest

  22. Carole dit :

    Cher Jacques,

    Incompréhensions et regrets, eh oui j’avais compris. Nous nous retrouvons assez souvent, pas avec la même sémantique, mais c’est igual.

    Manif : cette manif avait pour but de contrer l’infâme projet Taubira. Cette manif était avant tout familiale. On touche avec cette loi au bien le plus précieux que l’on puisse avoir : l’enfant.
    Modifier le code civil, alors qu’il était si simple de faire une union civile pour les homos et ce sans adoption. Ben zut, la nature et ce qu’elle est : chromo. x et y.
    Gros dilemme entre responsabilité et irresponsabilité. Les parents se doivent à aimer, éduquer, élaborer un parcours pas toujours simple et surtout rendre autonome et responsable. Tout ce processus n’est pas toujours le fait d’aller à l’école, au Club, en vacances………..
    Tous ces gens que vous avez vus dans les vidéos ne sont pas sans éducation, ils ont payé leur voyage, fallait-il en plus qu’ils payent des babys sitter ? Non, ils ont intentionnellement emmené leurs enfants avec eux, l’image de la famille (bébés, petits, papys/mamys) devant être représentative.
    VALLS savait quel public il avait en face des force de l’ordre. Il a piégé toute la foule avec un parcours ridicule. Il s’est dit, quelques petites bombes de gaz et ils vont déguerpir, la réaction a été à l’opposé : la colère associée à l’incompréhension.
    Le peuple en a ras le bol et il commence à le faire savoir. Ce dont n’avait pas l’habitude le gouv, la rue c’était pour les gauchistes ou les casseurs. Va-t-on détromper les mots de de GAULLE qui disait que les francais étaient des veaux ?

    P.Vigie.Pirate : je me doute qu’il y a les policiers en civil dans les lieux publics. Mais franchement Jacques, ne croyez-vous pas que ce qui est visible rassure davantage. Je crois tout simplement que les policiers ne peuvent être visibles car on n’a plus d’argent pour les mobiliser. Tout dépend, hier au soir entre 800/1000 d’après nos chers médias, pour protéger France-Télévision. Serait pas peureux HOLLANDE ?

    DEFENSE : le gouv sent la mayonnaise monter et tourner. Il a besoin d’eux, provisoirement, avec ses interventions en AFRIQUE. Alors, il brosse dans le sens du poil. Vigilance. Comme la grande muette ne peut s’exprimer officiellement, il s’arme de prudence. Mais vu l’état de nos finances, c’est du temporaire.

    Une personnalité qui parle également sans langue de bois, c’est MORIN.

    Bien amicalement.

  23. Carole dit :

    Ernest,

    Je râlais après le gouv de Sarkozy quand ils bricolaient des taxes (sodas, hôtel de luxe……) sur le coin de leur établi.
    Et voilà qu’HOLLANDE nous la joue boîte à outils. Bon l’établi, N Sarkozy lui avait laissé (trop bon).

    Et hier, suite à sa prestation sans saveur, il annonce :

    Taxe à 75% : elle va reposer sur les entreprises. UNIQUEMENT sur les entreprises. Donc, il confirme que ses copains footballeurs, acteurs, chanteurs et autres marionnettes ne seront pas concernés.
    Personne ne bronche, ils sont tous d’accord.

    Intéressement : Encore le Privé. Oh comme il est gentil, ils pourront débloquer leur participation salariale sans prélèvement (6 mois). Suivant sa petite idée, tout bon pour la conso ou pourquoi pas, la basculer chez l’ Ecureuil qui a un rendement de 2%. Inflation de 2% contre un rendement de 2%, soit au total 0.

    Prestations familiales : les gosses de riches au placard (vilaine formule « les gosses de riche » citée par un journaliste de C+). C’est universel, mais pas pour tous les enfants.
    Alors si l’on en vient là, il va falloir faire le ménage chez les fonctionnaires. Ils touchent : un supplément familial suivant le nombre d’enfants à charge et en plus, ils ont droit aux allocations familiales. Donc, une doublette. Mais eux ils ont le droit.

    Il va falloir faire comme CAMERON : on cottise, on touche, on cottise pas, on ne touche pas.

    Anecdote : Soirée pince fesse à Marseille : mais avant petit tour à la Belle de Mai (la culture, n’est-ce pas, la culture)…… Bref, j’appelle un taxi qui déjà ne veut pas m’amener là-bas (insécurité) . Au final, il accepte. On discute de l’état de Marseille (saleté, dealers, cambriolages, les politiques tous copains……..) Il me raconte qu’il avait conduit un barbu en robe longue à la CAF: ce monsieur allait chercher 10300 euros (mandat). Le chauffeur de taxi lui dit que c’est impossible d’avoir autant d’argent de la CAF. Ben si, lui réponds l’autre : j’ai 3 femmes et 23 enfants. Il faut les nourrir et en plus je me fait construire une maison en Algérie.
    Je lui ai fait répéter plusieurs fois. Il me dit, tout le monde le sait, vous vivez où ? Déjà pour aller où je vous amène vous ne devez pas connaître.
    Je lui ai répondu que je vivais en AL, que là-bas, les allocs/ANPE/ASSEDIC ils connaissent pas, pas plus que les robes longues pour homme, que le travail c’est 10/12 h/jour………
    Sa réponse : on est trop c… en France, mais ca va péter !

    Quand je pense qu’il est briffé par une armée de communiquant. Non seulement c’était imbuvable, mais physiquement il était noyé (rikiki) dans un trop grand studio. Entre le blanc du studio et sa teinture black, rien de sympatique. Mais pas grave, il s’aime.

    C’est pas compliqué, les boîtes ferment les unes après les autres, les fonds propres des entreprises fondent comme neige au soleil, le contribuable est étranglé par les taxes et impôts, les fonds propres des banques sont où, les recettes ne vont plus rentrer. Il faut le dire, la bourse de l’Etat va maigrir. Vu le niveau d’endettement, et les dépenses publiques qui continuent d’enfler, on va à la cata.
    On aura regardé sans broncher la chute de l’IRLANDE, L’ESPAGNE, L’ITALIE, LE PORTUGAL, CHYPRE, aujourd’hui LA SLOVENIE et demain LA FRANCE en tête de gondole des pays du sud.
    Notre signature ne va plus valoir grand chose. Si les taux augmentent (impôt que l’on rembourse à perte) ce sera la fin des haricots. Ils faut qu’ils arrêtent de toute urgence l’embauche de fonctionnaires, il est grand temps d’expliquer aux francais ce qui leur pend au bout du nez, qui en aura le courage ??????

    Tout le monde ne s’en fout pas Ernest.

    Amitiés.

  24. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Carole,

    Je vous remercie de ces échanges passionnants que l’on essaie de rendre constructifs.

    Tout d’abord, la réussite d’une entreprise passe par une bonne organisation, or comme vous le soulignez, avis que je partage, la plupart de ces manifestants n’étaient pas habituées à ce genre de rassemblement, ils étaient venus pacifiques pour grand nombre d’entre eux, là pour défendre une bonne cause et je comprends très bien toute leur détermination, mais étaient-ils suffisamment préparés, suffisamment prévoyants !
    Cependant si on considère que la manifestation est un droit « républicain », en parallèle du droit il y a toujours un devoir et « républicain » également, celui qui consiste à respecter les lois et les règles qui régissent une manifestation et la situation de sécurité « Vigipirate » (en cette période) pour ne pas troubler l’ordre public et protéger notre Pays. Dans tous les cas de figure, dans la préparation de cette manifestation, il y a dû avoir des réunions, des échanges avec le Ministère de l’Intérieur, des concertations et il y en eût puisque nous savions que les Champs Elysées leurs seraient interdits, ce qui représentait déjà des obstacles pouvant entraînant certains dérapages. Dans ce cas, fallait-il maintenir cette manifestation dont les libertés étaient réduites ? Certes, elle délivrait le message d’un certain nombre de français qui s’opposaient à ce projet de loi, mais cela nous le savions déjà, mais nous savons aussi que ce n’est pas la rue qui gouverne, et dans un sens elle était improductive. Alors faut-il prévoir une autre manifestation qui entraînera de nouveaux dérapages ou plutôt jouer la carte de pétitions qu’il faut multiplier et qui est bien plus pacifique ? Personnellement, c’est pour cette voie que j’opterais.

    Votre remarque sur le plan Vigipirate se défend mais comme vous le dites : en avons-nous seulement les moyens ? Par exemple les effectifs nécessaires ! La vue de l’uniforme ne rassure pas forcément si l’effectif n’est pas suffisant mais par contre il représente une proie facile pour les casseurs qui veulent en découdre avec les forces de l’ordre ou de sécurité, même les pompiers se font prendre à partie. Si nous avons besoin de nos forces de l’ordre, nous nous devons aussi de les protéger dans leurs missions
    .
    Pour la Défense, je m’en remets à Monsieur Raffarin et à ses collègues parlementaires pour être vigilants et agir en conséquence. De toute façon que peuvent faire les militaires ? Ils n’ont qu’un seul droit, se taire : « Droit et devoir républicains ! ».

    Votre dernière remarque, vous savez, je pense qu’il est très facile de ne pas pratiquer la langue de bois quand on est plus aux affaires. Je crois que l’ancien ministre de la défense, qui par ailleurs ne laissera pas un souvenir impérissable au sein de nos Forces Armées, il cherche tout simplement à se repositionner tout comme bien d’autres ayant appartenu à la précédente majorité. Avis personnel, je préfère et de loin les déclarations et les prises de position en tous temps de Monsieur Raffarin.

    Bien amicalement

    Jacques

  25. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin
    Chers Amis (ies) du Carnet JPR

    Je vous souhaites de passer de Joyeuses Fêtes de Pâques en famille ou avec vos amis…

    Peut-être que les cloches venant de Rome passeront au dessus de votre jardin pour y cacher des poules, des lapins, des œufs et plein de rêves en chocolat…

    Profitez de ces merveilleux bienfaits pour partager ce temps de bonheur, Il n’y a pas de pêchés de gourmandises a la période de Pâques…

    Mes amitiés,

    jany

  26. jany dit :

    ***Faute a Je vous souhaite*** Sorry

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin
    Chers Amis (ies) du Carnet JPR

    Je vous souhaite de passer de Joyeuses Fêtes de Pâques en famille ou avec vos amis…

    Peut-être que les cloches venant de Rome passeront au dessus de votre jardin pour y cacher des poules, des lapins, des œufs et plein de rêves en chocolat…

    Profitez de ces merveilleux bienfaits pour partager ce temps de bonheur, Il n’y a pas de pêchés de gourmandises a la période de Pâques…

    Mes amitiés,

    jany

  27. Eric BOUQUET dit :

    Il faut savoir garder raison : nous sommes les premiers responsables de ce qui nous arrive, bien trop heureux de vivre au dessus de nos moyens. C’est aussi le procès de notre manque de courage et de notre passivité à tous qu’il faudrait instruire.

  28. Jean-Pierre Raffarin dit :

    Merci Jany,
    Bonnes fêtes de Pâques à tous.

  29. Ernest Gransagne dit :

    Bébert M O I J E U X retourne au boulot !

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=le%20bricoleur%20patachou&source=web&cd=2&cad=rja&ved=0CDMQtwIwAQ&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DTNyPVVThuxc&ei=so9YUcbsCoTlOveIgdAI&usg=AFQjCNGQJy1D-8dlI1D-JliOfuo10ZmP6A&bvm=bv.44442042,d.d2k

    Ernest

  30. Zwartepiet dit :

    Bonjour à toutes et tous… Joyeuses Fêtes de Pâques… etc.

    « Choc de Simplification »… à l’allemande:

    Le gouvernement Merkel abaisse le seuil d’accès au marché du travail allemand

    http://www.dw.de/merkel-cabinet-lowers-bars-to-german-labor-market/a-16632550

    Un article qui confirme mon message du 2 février 2013(*), accompagné d’une vidéo-interview d’Emilio Garcìa Barea, ingénieur mécanicien espagnol (Andalousie), âgé d’une trentaine d’années et ayant émigré vers Stuttgart, siège de Daimler-Benz… Le jeune Barea travaille désormais pour un sous-traitant automobile allemand.

    La construction européenne aurait sans doute dû commencer par là: créer, favoriser un véritable marché du travail européen –càd incluant toutes les catégories d’emplois, pas uniquement les extrêmes (expats hautement qualifiés et immigrés non-qualifiés). Suivant l’exemple étatsunien, il aurait d’abord fallu créer des « Européens » ET ENSUITE construire des institutions, des bureaucraties européennes… Hélas, nos élites ont cru en une solution inverse –ils ont naïvement cru qu’ils allaient pouvoir créer des institutions, des projets, des « bidules » européens qui, par leurs vertus, séduiraient immanquablement les peuples et les citoyens d’Europe! Or, on le constate amèrement aujourd’hui, c’est bien l’inverse qui s’est produit… Sans véritable peuple européen, sans nation européenne, les institutions européennes (y compris la monnaie unique) sont vouées à périr.

    Aux Etats-Unis, il n’y a que des Américains… Texan, Californien, New-Yorkais, Floridien, etc. ne sont que des « marqueurs topographiques » (certes dotés d’un certain folklore, d’une certaine « couleur locale »), ce ne sont pas des « marqueurs identitaires ». En Europe, c’est encore l’inverse qui prévaut: Français, Britannique, Italien, Hollandais,… sont nos marqueurs identitaires, tandis qu’ »Européen » reste un marqueur topographique –il permet de se différencier des Américains, des Africains, voire des Russes… mais il ne signifie pas une indifférenciation entre Européens, entre Français, Allemands, Espagnols,…

    Zwartepiet

    (*) http://www.carnetjpr.com/2013/01/28/ambiguites-socialistes/#comment-21494

  31. Zwartepiet dit :

    Annexe à mon précédent message:

    L’Allemagne appelle les Européens du sud à venir travailler dans le pays

    Le Monde.fr avec AFP | 30.03.2013 à 19h30 • Mis à jour le 01.04.2013 à 08h28

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/03/30/l-allemagne-appelle-les-europeens-du-sud-a-venir-travailler-dans-le-pays_3151003_3214.html

  32. Zwartepiet dit :

    Réponse à Carole re: [Jean-Luc Mélenchon] aurait dit en parlant d’un ministre « il ne pense pas francais, mais finance internationale ».
    Alors comme ca, ces paroles seraient antisémites ? Faut quand même pas exagérer ! Faut pas tout Melenchoner !

    Effectivement, on pourrait répliquer à J-L Mélenchon que lui non plus « ne pense pas français mais… mégalomanie française!! »

    En effet, Jean-Luc Mélenchon n’hésite pas à vouloir jouer au « bras de fer » avec l’Allemagne sur la question de l’euro –en réalité, sur la possibilité, pour la BCE, de faire tourner la planche à billets– en faisant planer le chantage d’une sécession française… À mon avis, la fuite en avant (inflationiste) prônée par Mélenchon ne ferait que consacrer la fracture Nord-Sud au sein de l’eurozone car si, effectivement, la France n’est pas isolée dans ses velléités inflationistes, l’Allemagne ne l’est pas moins dans sa rigueur monétariste: les Pays-Bas, l’Autriche, la Belgique, la Finlande, le Luxembourg feront bloc autour de l’Allemagne…

    Quant à ramener/réduire la finance internationale à un fantasme antisémite, on peut, effectivement, constater que les acteurs sont bien plus divers que Goldman Sachs et Ben Bernanke, fils de rabin et, accessoirement, Chairman de la Federal Reserve: comme je le rappelais sur ce blog il y a déjà plusieurs mois, il y a CINQ Banques Centrales qui s’emploient, avec une constance sans bornes, à soutenir l’euro et à éviter qu’il ne s’effondre au-dessous de la parité avec le dollar. Il y a d’abord, bien évidemment, la Federal Reserve américaine qui, en inondant régulièrement les marchés avec 80 à 100 milliards de dollars (chaque mois!), contribue utilement à affaiblir le dollar… Ensuite, il y a la Banque Centrale du Japon qui, elle aussi, s’efforce de maintenir un yen moribond… Il y a encore la Banque Nationale Suisse, soucieuse de préserver la compétitivité de l’industrie suisse en évitant une flambée du franc suisse… idem pour la Bank of England avec la livre sterling… Enfin, il y a –ou plutôt, il y avait– la Banque Centrale de Russie, soucieuse elle aussi de préserver ses avoirs en euros. Evidemment, après le hold-up chypriote, les autorités russes feront sans doute sentir leur mécontentement (passager) en laissant filer l’euro…. Mais, à long terme, la Russie n’a pas intérêt à une débâcle monétaire complète de la zone euro.

    On l’aura compris, ce ne sont pas des Juifs qui président aux destinées des banques centrales du Japon, de Suisse et de Russie… La « finance internationale » d’aujourd’hui ne se réduit plus aux salons feutrés de Wall Street, de Paris et de Londres.

    Zwartepiet.

  33. Carole dit :

    (…)Effectivement, on pourrait répliquer à J-L Mélenchon que lui non plus « ne pense pas français mais… mégalomanie française!! »(…)

    Eh oui Zwartepiet, lamentablement aucun journaliste ne le recadre……………………..

  34. Soreau dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    Comme la très grande majorité de mes amis et relations autour de Châtellerault, je souhaite attirer votre attention sur le prochain vote décisif au Sénat relatif au « mariage pour tous ».
    Je relève que, dans la Vienne, Monsieur Alain Fouché n’a toujours pas décidé de s’opposer à ce texte qui sera suivi nécessairement de l’adoption par les couples homosexuels puis par la GPA.
    Elu par de grands électeurs, ce sénateur doit respecter les citoyens de base qui ont élu ces mêmes grands électeurs.
    Personnellement, je ne comprendrais pas que Monsieur Fouché refuse de voter contre ce texte.
    Permettez-moi d’insister, Monsieur le Premier Ministre, pour que vous usiez de votre éminente autorité afin de faire changer d’avis ce sénateur qui doit comprendre qu’il y va du respect des électeurs.
    Je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l’expression de ma très haute considération.

  35. Soreau dit :

    Trahison! Les discours passent. Les actes demeurent. Mes votes à venir en tiendront compte. Et je ne serai pas le seul!

Laisser un commentaire