Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

17 commentaires

  1. Lagarde dit :

    Si seulement les tenors de l’UMP partagaient cet admirable point de vue et
    realisent l’union sacree !
    Qui seule permettra une opposition efficace et coherente
    Je crains que nous en soyons loin…
    Les fronts ont malheureusement de belles heure devant eux.

  2. Ernest Gransagne dit :

    Oh ! Comme vous avez raison Monsieur Raffarin !

    La violence qui monte ne va pas aider l’apaisement à revenir.

    Un leader vite.

    Où est-il ?

    Le rassemblement passe par une augmentation du volume des sympathisants et des militants.
    Il passe donc par des électeurs aujourd’hui dans les extrêmes.

    Il va donc falloir ne pas les rejeter, les convaincre… et ne pas les décevoir encore.

    La France n’est pas de gauche.

    On le croit à tort et les médias sont entrain de jouer sur la corde « FN » de peur que justement l’UMP rafle des voix qui pour l’instant ne sont pas là.

    Ces gens là sont respectables. Autant que ceux qui militent pour Mélenchon ou pour les Trotskistes.

    Ernest

  3. Dominique M dit :

    Bonsoir M.RAFFARIN,
    Bonsoir à tous,
    Oui, c’est évident et c’est impératif.
    Le Président menteur et pyromane tente de jouer le Président pompier, mais il a perdu toute crédibilité et sa baisse dans les sondages va s’accélérer,
    L’affaire Cahuzac prouve le cynisme du Président, du Premier Ministre, de M. M. Moscovici et de plusieurs de ses ministres, soutenu par l’appareil du PS,
    Le Mur des cons du Syndicat de la Magistrature révèle au plein jour le sectarisme de la Gauche d’État (juges, enseignants, hauts fonctionnaires, journalistes, etc) qui impose sa loi et ses poncifs sur notre société depuis bientôt 70 ans.
    Le combat contre le mariage pour tous et sa cohorte de réformes hasardeuses ont fait se lever la majorité silencieuse qui est bien décidé à se débarrasser de cette Gauche hautaine qui prétend imposer sa pensée unique. Rappelons que les maîtres à penser de cette Gauche (Staline, Mao et Castro) ont fait bien plus de morts et de victimes qu’Hitler.
    Assez de nous voir traiter d’homophobes parce que nous refusons le mariage gay!
    Assez de nous voir traiter d’ultra libéraux parce que nous refusons de croire aux supposées vertus universelles du pseudo modèle français!
    Assez de nous voir traiter de fachistes parce que nous refusons la tutelle permanente des syndicats gauchistes sur le fonctionnement de notre société. et le joug qu’ils font peser sur notre vie sociale et économique.
    Le moment est venu que la Droite aide la société française à se débarrasser de ce carcan.
    Qu’elle arrête de se laisser inhiber et sache affirmer haut et fort sa pensée, ses valeurs et son projet, en écho avec le Printemps qui se lève enfin! sur la France.
    A ce titre, la responsabilité de l’UDI et de l’UMP est historique
    Bonne soirée,

  4. jany dit :

    L’UNITÉ AU SERVICE DE L’EVEIL

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Je suis tout a fait en accord avec vos sentiments sur la situation actuelle en France…

    Nous sommes dans une période du pire obscurantisme que la France ait pu vivre dans ces 50 dernières années…

    Le Chef de l’État et le Gouvernement appuient leur programme sur les Lobbys, les corporatismes haineux (voir la Justice et ses syndicats extrêmes) et un PS qui n’a pas encore compris qu’il était la pour faire grandir la France en idées…

    La Droite unifiée doit montrer la grandeur de ses idées au service de la France et dire au peuple qu’elle est a son cote…

    Oublions les « egos » pour mieux construire des possibles, une grande société humaniste et progressiste…

    Humaniste, dans la reconnaissance de chacun dans son environnement, dans la possibilité de trouver un cadre d’évolution, un cadre de respect et d’acceptation de nos différences…Un cadre de droits et de devoirs…

    Progressiste, dans la compréhension de la dynamique de progrès en travaillant mieux ensemble…
    Une grande politique industrielle qui prend en compte la fiscalité et l’investissement…
    Une nouvelle méthode de gestion en rééquilibrant les taux de taxation, en diminuant les charges patronales…
    Réactualisation du financement de tous les comptes sociaux en faisant appel a une TVA +++
    (La diminution des retraites est une erreur du gouvernement)…

    En redonnant du souffle a notre espace industriel et commercial, un sentiment de confiance réapparaîtra et pourra être source de nouveaux emplois…

    La France n’est pas « morte », elle a un avenir prometteur, plein de son savoir-faire immense dans nos industries, notre agriculture, notre luxe…

    Soyons aujourd’hui, un grand pôle de progrès dans le monde, un pôle de progrès au service de l’Éveil des hommes et du développement…

    Les valeurs Humanistes ne peuvent pas être séparées des Valeurs de Progrès, elles sont les valeurs racines des Démocraties de Demain…
    Celles que nous retrouverons toujours dans nos relations, nos partenariats, avec tous les pays amis, tels que la Chine que vous allez visiter aujourd’hui…

    La Droite doit retrouver son unité pour redonner de l’espoir a la France.

    Inachevé…

    Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération

    jany

    ***Sorry pour les fautes clavier QWERTY,

  5. Jacques D'HORNES dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Votre réflexion est très utile. Votre diagnostic est parfait avec en point d’orgue « l’Unité » au sein du Parti sans laquelle nous risquons d’aller vers de grandes désillusions et vous avez raison de dire et de répéter que le projet d’alternance de l’UMP n’a de sens que dans l’unité.

    En premier lieu, je pense qu’il faut que l’UMP sorte de sa convalescence, et surtout ne nous trompons pas d’adversaires et ne regardons pas que d’un seul côté. Soyons vigilants sur nos extrêmes.

    Ensuite, je pense qu’il est plus que nécessaire d’arrêter de se focaliser sur les multiples leurres lancés par l’Exécutif qui ne font qu’office de diversions. Il faut que nous nous tournions dorénavant vers les principaux soucis des français en étant constructifs, en leur apportant des solutions pour sortir notre Pays de ses problèmes. Et pour cela, il n’y a pas besoin d’un leader dans l’immédiat pour conduire cette action, elle doit être le fruit de tous ceux qui veulent aider notre Pays et nul ne doute qu’un leader naturel émergera pour mener des combats futurs, ce qui renvoie l’élection d’un nouveau Président du Parti à une date ultérieure. Après tout, actuellement ça ne marche pas trop mal au sein du Parti et les plaies se cicatrisent petit à petit.

    Ne brûlons pas non plus les étapes. Sachons fixer les priorités. Outre notre « quotidien » : le chômage et l’emploi, la dette de notre Pays et le pouvoir d’achats des français, la priorité calendaire doit être donnée aux élections municipales pour la reconquête de nos territoires et pour lesquelles nous devons désigner des candidats, seul et unique pour chaque commune, représentant la Droite Républicaine unifiée : une Union pour l’avenir qui sache définir d’autres priorités pour les communes : « La proximité du quotidien ». Sachons faire les bons choix dans les investitures, attention aux « parachutages », les habitants « bon teint » de nos communes n’aiment pas beaucoup cela…

    Je pense qu’il y a encore beaucoup à dire, notamment en développant les thèmes des trois piliers de notre société que vous rappelez : la famille, l’entreprise et la commune.

    Bon séjour à Pékin.

    Amitié

    Jacques

  6. Dominique M dit :

    Bonsoir M.RAFFARIN,
    Bonsoir à tous,
    N’est pas exemplaire qui veut!
    Résumé de propos lus sur le site Médiapart quant au couple présidentiel:
    - soit on considère que Mme Trierweiler n’est ni pacsée ni mariée, et à ce moment-là il y a détournement de fonds publics pour son usage personnel (logement, nourriture, entretien, déplacements, six experts à l’Élysée chargés de sa communication…) ;
    – soit on considère qu’il y a concubinage notoire et à ce moment-là il y a fausse déclaration de patrimoine (largement au-dessus des sommes déclarées et assujetti à l’ISF), ce qui annule l’élection et rend M. Hollande inéligible.
    Plainte a été déposée, elle suit son cours.
    Et Médiapart conclut : « On peut compter sur la presse et, plus largement, sur l’establishment pour étouffer tout ceci et n’en faire qu’un petit vaudeville. C’est pourquoi relayer cette information et ses implications est indispensable : après tout, c’est notre président lui-même qui réclame avec son petit air embêté des mesures fortes pour moraliser la vie politique, que diable ! »
    Bonne soirée

  7. Frantz Ollivier dit :

    Bienheureux celui qui pourra donner aux Français un sentiment d’appartenance à un corps social non morcellé.Développer à tous les nivaux l’atomisation du citoyen devient plus que dangereux car il fait le lit de ce que l’on nomme le populisme mais qui en fait n’est qu’une demande d’unité de lien en sefondant sur la gregarité et dont les maximes simplistes et réductionnistes éloignent des véritables débats.Crise économique mais avant tout crise de la dispersion ou le champ des contraintes nécessaires et des oblgations est aboli que ce soit pour le citoyen ou pour l’Etat.Une société fondée sur des sociétés parallèles qui co existent dans l’indifférence n’a pas la force de mobilisation nécessaire pour permettre aux individuallités de se développer.Certes cela constitue un paradoxe mais l’individu ne peut être créatif que sur des bases solides et qui le sous-tende.Le dynamisme se fonde sur la foi en ses capacités peu importe qu’elles soient réelles ou imaginaires,l’essentiel est d’avoir la certitude de participer à un projet d’ampleur et d’avoir la possibilité d’y placer sa signature aussi frêle soit elle.A cette France des corporations ingouvernables il faut y opposer ,une France du projet,une France qui n’a pas honte de se dessiner un visage dans le futur.

  8. Frantz Ollivier dit :

    (suite)Il faut rompre avec cette logique du désir infini.Le « je veux,j’aurai »doit passer à la trappe au profit d’un nous voulons je peux y participer.A ce niveau la France est multi millionnaire de talents en tout genre qui sont ignorés et qui finissent par s’étioler.Il suffit simplement de les rechercher.
    Méditons cette pensée de Saint Exuperit »Nous n’héritons pas de nos parents,nous empruntons à nos enfants ».Uniquement un regain de confiance ,une quête de l’authenticité vraie,l’expression des talents véritables fondés sur le travail et non pas sur l’apparence,la libre expression créatrice des individus à tous les niveaux permettront de transcender le marasme societal qui gangrène toutes les strates du social et qui condamne l’homme sans projet à la violence et au rapport de force.
    Peut-être que la réponse à la crise économique est une réponse »metaphysique ».Il y a urgence des remèdes et de la mobilisation.
    Désolé de vous ennuyer avec ces considérations.Bonne journée.

  9. Jacques D'HORNES dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    En complément de mon billet précédent.

    Les trois piliers de notre société : la famille, l’entreprise, la commune.

    Dans mon billet précédent, je parlais de « La proximité au quotidien ». Je développe.

    En décembre dernier, dans votre billet intitulé « l’émergence des villes interrégionales », impressionné par leur renouveau, vous mettiez en valeur nos grandes métropoles. Nous ne pouvons qu’en être fiers car elles sont effectivement très belles, séduisantes et attractives, mais bien d’autres cités, villes et villages de moindre importance mériteraient également de bénéficier de ce label, eu égard à l’égalité entre chaque citoyen de notre Pays, alors qu’elles se meurent victimes de la désertification de nos territoires.
    Je pense que les élections municipales de 2014 peuvent être le moyen de donner un nouveau souffle, un nouveau projet pour l’avenir de nombreuses communes. Il s’agit de se poser les bonnes questions mais surtout de rassembler les bonnes volontés pour travailler ensemble sur le futur de ces cités et de concrétiser les projets.

    Est-ce que l’on se pose les bonnes questions ?

    - Les citoyens d’une commune ont-ils aujourd’hui, la qualité de vie qu’ils méritent ?
    - Cette qualité de vie correspond-elle au lieu auquel ils sont attachés, parfois magnifique, dans lequel ils vivent ?
    - Le potentiel économique de la commune est-il mis en valeur ?
    - Sont-ils correctement représentés au sein de l’agglomération, de la communauté de communes auxquelles ils appartiennent, etc.… ?

    Autant de questions qui demandent réponses sur différents thèmes qui doivent être abordés lors des élections municipales :

    - Finances locales et Administration municipale.
    - Développement durable, Economie et Tourisme, Urbanisme, Cadre de vie, Transports et circulation.
    - Sécurité publique et sécurité civile
    - Politiques publiques, sports, culture, jeunesse, loisirs, éducation, petite enfance, troisième âge, handicap, commerces, animations.
    - Démocratie de proximité

    C’est sur tout cela qu’il faut jouer lors des élections municipales. Parfois en y ajoutant un peu d’efficacité dans l’organisation des services municipaux, car souvent ce sont de petits détails qui font que le bât blesse (liste non exhaustive) :

    - Un éclairage inefficace
    - Le nettoiement des rues laissant à désirer, des façades et murs tagués, des affichages sauvages.
    - Lutte contre la drogue insignifiante
    - Des épaves qui « décorent » nos rues et nos cités alors qu’il y a un manque total de places de parking.
    - Un manque de sécurité des citoyens à certaines heures
    - Un manque d’embellissements de certains quartiers, un renouveau nécessaire pour le centre bourg le rendant plus attractif.

    C’est de tout cela qu’il faut parler à nos concitoyens lors des élections municipales, car il est bien dommage que de nombreuses communes stagnent alors qu’elles ont un énorme potentiel et de nombreux atouts et qu’il faut parfois pas grand-chose pour les rendre attrayantes.

    Amitié

    Jacques

  10. Jacques D'HORNES dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Hors sujet mais Merci pour ce tweet qui nous informe.

    Cela doit être notre combat de tous les jours. J’en profite pour adresser un salut à notre Ami Alain Lavallée qui porte un intérêt particulier à ce sujet.

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/04/25/refusons-le-sabordage-du-francais-par-claude-hagege_3166350_3232.html

    Il n’y a pas qu’au Liban ou au Québec que l’on doit se battre. C’est partout dans le Monde où notre belle langue française sert à s’exprimer qu’il faut le faire. Oui à la langue anglaise pour le développement mais cela ne doit pas se faire au détriment de notre langue.

    Poursuivons le combat !

    J’en profite également pour vous signaler qu’à l’occasion de la journée mondiale du livre et du droit d’auteur, 450 libraires indépendants de France et de Belgique francophone créeront une fois de plus l’événement ce samedi 27 avril. En réinterprétant librement la tradition catalane de la Sant Jordi, ils offriront ce jour-là à leurs clients une rose et un livre.

    Amitié

    Jacques

  11. Zwartepiet dit :

    Bonjour à toutes et tous,

    Ci-dessous, un article du WSJ qui épingle le manque de mobilité socioprofessionnelle en Europe comme l’une des causes majeures de la crise –faisant ainsi écho à mes propres réflexions…(*)

    BRUSSELS BEAT
    April 25, 2013, 4:44 p.m. ET

    Malgré la Crise Économique, les Européens demeurent sédentaires

    Par GABRIELE STEINHAUSER

    Aux États-Unis, environ 30% de la population ne réside plus dans l’État où elle a vu le jour. Au sein de l’Union Européenne des 27, en revanche, ils ne sont que 3% à être originaire d’un autre État-membre –en dépit de la libre circulation des travailleurs en vigueur depuis 2004.

    Ce manque de mobilité au sein de l’UE —et en particulier au sein des 17 pays de l’eurozone— est l’une des principales raisons de la difficulté qu’éprouve l’Europe à s’extraire de la crise. Tandis que l’Espagne et la Grèce subissent la crise de plein fouet avec des taux de chômage de plus de 25%, en Allemagne et en Autriche, les entreprises jouissent d’une surabondance de crédits bon marché mais se plaignent d’une pénurie de main-d’oeuvre qualifiée, corollaire d’un taux de chômage d’à peine 5%.
    [...]

    http://online.wsj.com/article/SB10001424127887324474004578444841703616304.html?mod=WSJ_Europe_RIGHTTopCarousel_1

    (*) http://www.carnetjpr.com/2012/10/14/commentaires-de-commentaires-12/#comment-20264

  12. Alain Lavallée dit :

    Bonjour à tous,

    Bonjour Monsieur le Premier ministre,

    Salutation particulière à Jacques d’Hornes. Oui j’ai bien lu le texte très costaud de M. Hagège, dans le Monde d’hier vendredi le 26 avril qui invite à refuser le sabordage de la langue française par l’État, il est vraiment à lire. Il est vrai que les Indiens ou les Coréens préfèrent étudier en anglais plutôt qu’en français, mais le fait que la France passe à l’anglais n’attirera pas du tout ceux-ci, ils continueront d’aller dans les pays anglos, le résultat sera simplement que la France perdra ses étudiants des pays d’Amérique latine, et peut-être certains de la Francophonie, qui iront étudier eux aussi dans les pays anglos, tant qu’à étudier en anglais,

    Hagège écrit: «  »Chaque réunion de l’OIF montre que la promotion du français encourage celles de toutes les autres langues des pays membres. Madrid, Lisbonne-Brasilia, et maintenant Pékin dressent, face à la résistible domination de l’anglais, l’arme irrésistible de la diversité. Et c’est à ce moment même que la France, qui possède une longue antériorité historique dans l’illustration de sa langue, devrait sacrifier cette dernière aux pauvres pièges de l’argent ? ! »" » et termine

    «  »"Battons-nous pour notre langue ! Car même si l’enjeu est aussi d’éviter, par solidarité civique, aux autorités de sombrer dans le grotesque en même temps que dans l’indignité, c’est de notre identité qu’il s’agit. Il n’est plus temps de clore nos paupières : nous sommes en guerre ! »" »

    Le livre de Claude Hagège, qui est professeur au Collège de France , « Contre la pensée unique » (2012) est aussi à lire. Il se termine par un appel à la résistance pour sauvegarder la diversité linguistique qui est au fondement de la diversité culturelle et au fondement de la diversité des manières de connaître et de se représenter le monde. (une anglo-uniformaisation serait comme l’implantation d’une monoculture industrielle …. )

    Merci d,avoir indiqué le lien pour le texte de vendredi, c’est vraiment un texte à lire,

    Bonne fin de semaine à tous,

    Alain Lavallée

  13. Zwartepiet dit :

    Réponse à Alain Lavallée re: …les Indiens ou les Coréens préfèrent étudier en anglais plutôt qu’en français, mais le fait que la France passe à l’anglais n’attirera pas du tout ceux-ci, ils continueront d’aller dans les pays anglos, le résultat sera simplement que la France perdra ses étudiants des pays d’Amérique latine, et peut-être certains de la Francophonie, qui iront étudier eux aussi dans les pays anglos, tant qu’à étudier en anglais,

    Les Indiens, les Coréens, les Chinois, les Africains, etc. qui étudient les langues étrangères appartiennent aux élites actuelles et constituent d’ores et déjà les élites futures de leurs pays respectifs… c’est-à-dire que ces jeunes gens –garçons et filles– n’étudient pas à fond une langue étrangère simplement pour le plaisir, pour la satisfaction intellectuelle de déclamer quelques poèmes d’un auteur renommé ou de lire une gazette littéraire! Leur multilinguisme s’inscrit dans un projet, une ambition socioprofessionnelle et, pour les plus téméraires d’entre eux, un projet de vie à l’étranger.

    Or, force est de constater que la France, en particulier, mais même l’Europe, en général, ne semblent guère « souriante » et accueillante envers les étrangers –quels qu’ils soient. La tendance, ici (en Europe), est plutôt au repli sur soi, à la préférence nationale et à la diabolisation des non-Européens: les Musulmans –maghrébins, subsahariens, turcs ou balkaniques– sont « tous des terroristes ou des extrémistes potentiels », tandis que les étudiants chinois sont tous des espions potentiels téléguidés par le renseignement chinois pour piquer les secrets industriels de la Vieille Europe!

    Combien de cadres –dans la politique, la banque, l’industrie voire même dans l’enseignement supérieur– issus de l’immigration extra-européenne l’Europe et la France en particulier peuvent-elles offrir en exemples et en modèles aux candidats non-européens? Pour la première fois dans son Histoire, le gouvernement français se targue d’avoir promu une Française d’origine asiatique –Mme Fleur Pellerin (*). Quant aux chaînes de télévision, censées refléter la diversité ethnique de la France de 2013, elles demeurent d’une uniformité franchouillarde… affligeante!

    Et vous voudriez, face à un tel état des lieux, que les jeunes du monde entier se précipitent en France pour y égayer les campus universitaires et… finir ensuite à Pôle Emploi ou être chauffeur de taxi diplômé BAC+5?!? Aujourd’hui, à l’heure d’internet, vous devriez savoir que les jeunes Chinois, Indiens, Arabes, Africains, Latino-Américains disposent d’une infinité de sources d’information pour les orienter dans leurs choix académiques et professionnels –ils n’en sont plus réduits, comme dans les années 1970, à feuilleter les jolies brochures en papier glacé gracieusement fournies par la Maison de la Culture Française locale dans la but de vanter les mérites et les atouts de la France…

    Enfin, faire l’amalgame entre « langue » et « pensée » est abusivement réducteur et fallacieux. Les millions de locuteurs anglophones répartis aux quatre coins du monde ne pensent pas tous la même chose simplement parce qu’ils pensent dans la même langue! Ne confondons pas, de grâce, la « forme » et le « fond » d’un discours ou d’une pensée… À cet égard, j’en profite pour illustrer ce point avec un petit ouvrage assez subversif d’un journaliste d’investigation américain:

    http://trevoraaronson.com/

    J’ai lu avec un vif intérêt l’enquête de Mr Trevor Aaronson sur les méthodes peu démocratiques employées par le FBI pour « coincer » de malheureux « paumés » séjournant aux États-Unis, essentiellement des Musulmans installés de fraîche date… Trevor Aaronson pose la question fondamentale, à savoir: Que se passerait-il, en matière de terrorisme aux États-Unis, si le FBI employait ses manoeuvres de provocation et de coups montés envers les innombrables milices suprémacistes et groupuscules d’extrême-droite qui pullulent littéralement dans tous le pays?(**)

    Mais vous êtes, cher Alain Lavallée, canadien et voisin de ce grand pays que sont les États-Unis, capables du meilleur comme du pire et je vous ferais donc la grâce de ne pas vous importuner davantage avec la politique antiterroriste de nos amis ‘ricains… Cependant, vous admettrez, avec moi, le courage et la probité exemplaire dont a fait preuve le journaliste Trevor Aaronson pour aller ainsi enquêter à contre-courant de l’opinion américaine et du puissant complexe militaro-médiatique qui, aux États-Unis, a succédé au « complexe militaro-industriel » déjà dénoncé dans les années 1950 par le Président Dwight Eisenhower…

    Cordialement,
    De Bruxelles,
    Zwartepiet.

    (*) http://fr.wikipedia.org/wiki/Fleur_Pellerin
    (**) http://www.splcenter.org/get-informed/hate-map

  14. naud dit :

    Bonjour a tous, merci a JPR pour sa prise de position publique sur l’interêt national de la France en Chine et son soutien au président de la République pour mobiliser les francais et rééquilibrer les echanges commerciaux franco-chinois.
    Pour ce qui est de l’UMP, littéralement fracassée par la calamiteuse presidence de N.Sarkozy, il y a urgence. Nous avons besoin d’une droite républicaine solide et respectée, la situation actuelle laisse le champ libre au FN. l’UMP n’est plus audible, c’est bisbilles et querelles en continu, c’est une organisation mourante ou se débattent trop d’ego sur-dimensionés. Vite une élection, un leader, un inventaire du sarkozysme et au travail pour proposer autres choses que les vieilles même rengaines.

  15. Alain Lavallée dit :

    Réponse à Zwartepiet qui écrit:

    «  »"Et vous voudriez, face à un tel état des lieux, que les jeunes du monde entier se précipitent en France pour y égayer les campus universitaires »" »

    Non , j’écris simplement que les jeunes francophones et latino-amricains étudient en France déjà (la France est le 4e pays en termes de nombre d’étudiants étrangers accueillis. Ce n’est pas rien,

    Je ne pense pas que les Coréens et Indiens vont affluer en France parce qu’ils enseignent en anglais. Je pense simplement qu’ils vont perdre des francos et latinos. je pense plutôt que la France va perdre avec cette politique, et que la Francophonie plus fragile va perdre davantage.

    Personnellement je ne comprends pas cette politique de la France, au-delà du fait que ce soit très « world tendance ».

    Z écrit: «  »"vous devriez savoir que les jeunes Chinois, Indiens, Arabes, Africains, Latino-Américains disposent d’une infinité de sources d’information pour les orienter dans leurs choix académiques «  »"

    Bof, la plupart des classements sont très homogènes , ils sont de source anglos et classent bien les anglos ce qui n’est pas une très grand surprise (y compris le classment de Shanghai). Je ne considère pas ces sources comme étant très diversifiée.

    Je n’ai pas fait d’amalgame entre langue et pensée, contrairement à ce que vous écrivez. Sur cette question je vous invite à lire le livre de François Jullien «  »"Entrer dans une pensée ». Où il démontre de manière très subtile que pour « entrer dans une pensée , (chinoise ou autre) il faut en parler la langue.et que «  »Si la langue ne détermine pas la pensée, penser, néanmoins, c’est activer les ressources d’une langue » (F Jullien, 2012, p. 35), ce qui nous mène très loin dans la manière de se présenter et se représenter le monde,

    Il n’y a pas amalgame mais la langue est néanmoins un des fondements de la culture.

    Cordialement,
    De Montréal,

    Alain Lavallée

  16. Carole dit :

    Bonjour Monsieur Raffarin,

    UMP : le danger des divisions.

    Le PS divise et l’UMP se divise, ce n’est pas un scoop, c’est fait, inutile de se voiler la face !
    Il ne reste que les « pépins »…………

    Pour moi, l’UMP est morte, trop de divergences, trop de mous, trop de beaux penseurs qui se cachent derrière le Gaullisme, trop de personnes sans courage, trop, trop, trop la coupe est pleine.
    Je vous l’avais déjà écrit : Fillon se serait présenté en 2012, il avait ses chances, 2017 c’est foutu. Coppe pour 2017 est cuit s’il reste avec tous ceux qui ne le supporte pas (les médias se chargent déjà de lui faire sa pub).

    On est dans un cafouillage gouvernemental monstrueux et où est l’UMP ?
    FILLON en pélerinage jusque 2017, quel luxe !
    COPPE l’ invisible et qui est collé dans un sas d’attente entre les fillonistes et le retour de NS !
    BORLOO faux allié de l’UMP, pour cause il est à gauche ! Et puis les dépensiers, la France n’en veut plus, elle n’en a pas les moyens.
    BAYROU gauchiste donneur de lecons (il faut bien qu’il survive) !

    Ce pays est foutu ! Je ne vois aucun leader d’une vraie Droite à l’horizon !

    Scandaleux :
    Il semblerait que la Manif pour tous soit un non-sujet pour certains. Au nom de quoi ce débat de société ne devrait-il pas s’insérer dans toutes les graves préoccupations qui minent la France en ce moment ?

    http://www.rmc.fr/editorial/375368/info-rmc-manif-pour-tous-34-personnes-jugees-en-juin/

    La police attrapait n’importe qui ! Au petit bonheur !
    J’aurais pu être à la place de ces personnes, j’ai eu plus de chance (pas de tenue de tango, coucou Ernest), cela aide quand on galope. C’est pas FILLON qui risquait de se faire attraper, sa place n’était pas avec nous, trop dégradant sûrement.
    C’est lamentable, les ordres donnés à ces policiers sont invraisemblables !
    Sont plus aptes à attraper des mères de familles, des vieux, des jeunes que nos 500 évadés (type profil de la dernière évasion Faid je crois). Facile quand on a tout sous la main !!!
    Et la justice, la fameuse justice, quelle dextérité pour cette population ! Rien à voir avec les cailleras qui arrêtent des trains, dépouillent dans les RER, jouent du couteau ou de la kalachnikov , détroussent les grands-mères, dealent, brûlent,violent (les fameuses tournantes), cambriolent……….
    Et la justice, cette fameuse justice syndiquée qui préfère aligner et lister sur un mur leurs ennemis jusqu’aux parents dont les enfants se sont fait assassiner (souvenez-vous d’Anne-Lorraine dont le père était affiché sur ce mur de la honte) (Anne-Lorraine violée et assassinée de 40 coups de couteau) !
    J’aurais aimé entendre la révolte globale de votre Droite UMP.
    Tout comme j’aurais aimé entendre des remarques sur le fait que ce journaliste de FR3 qui va passer en conseil de discipline (jugé par ses pairs syndicaux de la conciergerie médiatique), ce qui est absolument révoltant.

    (…..) La protestation prend aujourd’hui la place de la réflexion, ce qui rend la situation dangereuse.(…..)

    La protestation est loin d’être terminée. C’est justement la réflexion qui l’alimente (il faut arrêter de prendre les gens pour des raccourcis du bulbe (sorry pour l’expression).
    La situation est dangereuse pour qui ? Pour ceux qui veulent encore faire vivre ce semblant d’unité ? Pour ceux qui veulent garder une place bien au chaud ? Pour les carriéristes (style NKM, Le Maire, Fillon…….) ? Pour ceux qui font croire que les adhérents décident ? Pour ceux qui font partie de cet imbécile d’organigramme/trombinoscope de l’UMP ? Pour ceux qui comptent le nombre d’adhésion (c’est quoi le chiffre aujourd’hui ?) ?

    En + d’honnêteté, il faut faire preuve de lucidité.
    La Gauche Psschitt, la Droite Pschitt, l’économie pschitt, les entreprises pschitt, les exportations pschitt……….
    Les impôts l’explosion, le chômage l’explosion, les taxes l’explosion, l’insécurité l’explosion, la dette l’explosion, les dépenses publiques l’explosion, les affaires l’explosion……..
    Que restait-il ? La famille que l’on explose elle-aussi, quidado !!!!!!!!!!!!!!
    Basta.

    Cordialement.

    NB : et dire que BACHELOT nous la joue grande « seigneuresse » repentie, récupérée par son ami FILLON pour rester dans le gouv de N SARKOZY. Une honte, elle aussi grande dépensière avec l’argent des francais quant au virus de la grippe H1N1.
    C’est pas chez canal qu’elle aurait dû se recycler,mais dans un cirque !

  17. Ludovic ZANKER dit :

    Cher Jean Pierre, Cher ami

    La division est déjà en route et consommée, la presse dit la vérité. Il faut que le Président de notre famille politique arrête de rentrer dans la surenchère sur certains sujets de société, car j’ai un bon pré-sentiment que cela na va pas nous aider.

    L’UMP doit agir proposer, donner une autre voix aux français, les rassurer, leur dire la vérité, mais aussi être crédible face aux enjeux que nous traversons, nous sommes regardé de près par Bruxelles, mais aussi nos partenaires européens.

    L’air de Nicolas Sarkozy n’est certes pas révolu, car on a un problème de leader au sein de notre famille, il faut y remédier. Je ne cache pas que Nicolas Sarkozy était un bon chef pour notre formation politique, mais maintenant il faut aller de l’avant….

    Je compte encore une fois sur vous, pour aider à construire cette passerelle par la voix de la sagesse.

    Avec mes amitiés renouvelées.

    Ludovic Zanker
    Président d’Europe Consulting
    Consultant politique auprès de la CE

Laisser un commentaire