Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

22 commentaires

  1. claude simonnet dit :

    Bonjour à tous,
    TCJPR,
    Analyses toujours justes et soucieuses du bien commun.
    Oui, en réponse à une précédente intervention, l’intérêt général est bien contraire à l’intérêt particulier de TOUS les individus. Et je fais allusion aux propositions de réflexions aux questions sociétales en cours. Il n’y a pas de réponses partisanes, épargnant les uns, avantageant les autres, offrant à la vindicte populaire les opposants à la pensée unique quelle qu’en soit la tendance.
    L’intégrisme religieux ou laïc est devenu la poudrière du monde, le risque atomique de l’époque de la guerre froide.
    Bien à vous.
    CS

  2. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Je partage votre joie et votre enthousiasme dans cette pensée sur « le Renouveau Catholique »

    Bien cordialement,

    jany

  3. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Une nouvelle fois, vous nous délivrez une excellente tribune, avec des mots justes, des mots qui portent, nous apportant toute votre lucidité et votre bon sens. Tout cela nous mène à la réflexion.

    Vous faites part « du charisme des Papes successifs, le besoin de repères spirituels, les questions éthiques de la politique, la crise de l’éducation, les mutations sociétales… Les raisons de ce renouveau sont multiples » et vous ponctuez : « au total, le renouveau du catholicisme, c’est plutôt une bonne nouvelle. ».
    En effet, depuis l’apôtre Pierre, Fondateur de l’Eglise, de nombreux Papes se sont succédé, marquant différemment, avec beaucoup de charisme pour certains et plus ou moins de réussite, leur passage dans cette institution (*). Sans trop remonter dans l’histoire, je pense que certains Papes de notre histoire récente ont fait évoluer notre société, Léon XIII le Pape des Ouvriers, Pie XI le Pacificateur dont l’action fut marquée par le sacre de plusieurs évêques originaires d’Asie et d’Afrique, Jean XXIII et son combat pour la Paix dans le Monde, et enfin Jean-Paul II le Pape Pèlerin qui multiplia ses déplacements à travers le Monde cherchant à rassembler tous les peuples, tous prêchant dans le même sens avec des idées plus ou moins conservatrices mais il semblait toujours « manquer quelque chose… » : l’engouement nécessaire pour apporter ce déclic du renouveau, personnellement je dirais peut-être « le retour du catholicisme » que certains avaient délaissé pour diverses raisons.

    Alors on peut se poser la question : pourquoi ce renouveau ? Le besoin des chrétiens de retrouver quelques repères, la Foi en quelque chose, en quelqu’un, un guide dans l’espérance ! Perte de la confiance en nos hommes politiques qui ne répondent pas à nos aspirations et ne trouvent pas les solutions à nos problèmes. L’avènement du Pape François, le Pape des Pauvres, qui semble faire l’unanimité en sachant se placer au plus près de ses fidèles avec beaucoup d’humilité et de respect, cherchant à unifier autour de lui en allant sur le terrain à la rencontre de son Peuple et de ses préoccupations, ce que beaucoup ne savent pas faire, notamment les politiques…

    Amitié et bonnes vacances.

    Jacques

    Nb : (*) « Histoires des Papes » par Gaston Castella.

  4. Carole dit :

    Bonjour monsieur Raffarin
    Bonjour aux amis

    Quand la décadence s’installe durablement, le seul refuge est la famille et la foi pour les croyants.
    Allegria au Pape François qui ne mâche pas ses mots. Je me délecte de ses messages. Cela peut paraître surprenant pour un français mais en AL c’est usual.
    Cet homme n’a aucun complexe, il ne le crie pas sur les toits, il agit.

    Pour éviter que cette fameuse décadence ne devienne un fléau et plonge le pays dans le marasme le plus total il va falloir songer rapido à remercier tous ces gens qui nous gouvernent, rémunérés par nos impôts.

    Quant au reste de la gestion moribonde du pays, des coups de com de Valls et tous leurs mensonges, je suis

  5. Carole dit :

    Zut tout n’est pas passe.
    Je reviendrai

  6. Jean-Pierre Raffarin dit :

    C’est vrai, Cher Jany, que le Pape François a la joie communicative.
    Amitié.
    jpr

  7. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Bonjour, Monsieur le Premier Ministre, et Cher Jean-Pierre !

    Bonjour à Tous nos Amis, Toutes nos Amies du Carnet de J. P. – R. §

    Moi aussi, comme notre Ami Jany :

    « Je partage votre Joie et votre Enthousiasme » au bonheur « du Renouveau Catholique »,

    Renouveau, Renaissance aujourd’hui, enfin, de la Religion Catholique Chrétienne et Romaine,
    qui, il faut bien l’avouer, a beaucoup souffert durant les dernières années de la seconde partie
    du 20ème siècle !

    « le 21ème Siècle sera spirituel ou ne sera pas » avait professé André MALRAUX !

    Comme il avait « vu juste », sauf que le renouveau des religions a engendré, comme nous pouvions
    le craindre : « l’horreur de l’intégrisme, tous les intégrismes » !

    Car c’est là, évidemment : « le plus grand danger pour tous les Hommes et Femmes du Monde » !

    Mais, le Renouveau est arrivé avec l’élection de Sa Sainteté Le Pape Jean-Paul II dont le charisme,
    la volonté de rassembler autour de l’Église de Saint Pierre, les « pauvres brebis égarées,
    attirées par d’autres croyances spirituelles ou matérielles » ont redonné l’ESPOIR et la FOI
    aux Chrétiens tenaillés par le doute, désemparés, perdus par la succession des scandales qui ont affectés notre Clergé et l’ampleur du développement de la religion musulmane en particulier dans nos pays européens et relégués notre Religion Catholique  » au second plan  » !

    Mais l’élection du Pape François, dans la droite lignée de Jean-Paul II donc, redonne enfin à notre
    Religion Catholique, j’oserai dire : « ses lettres de noblesse » au beau et bon sens chrétien du terme :
    « aller au plus près de « son peuple » : les plus pauvres, les plus nécessiteux d’entre nous !
    OUI, le Clergé doit sortir de sa paroisse et vivre auprès des hommes et des femmes,
    « dans le monde d’aujourd’hui, tel qu’il est » !

    En outre, je voulais mettre en exergue le dernier paragraphe de l’exposé de notre Cher Ami,
    Jacques d’HORNES, dont je partage totalement l’avis et c’est pourquoi, je me permets,
    en espérant qu’il ne m’en tiendra pas rigueur, un : « copié / collé » !

    « Alors on peut se poser la question : pourquoi ce renouveau ? Le besoin des chrétiens de retrouver quelques repères, la Foi en quelque chose, en quelqu’un, un guide dans l’espérance ! Perte de la confiance en nos hommes politiques qui ne répondent pas à nos aspirations et ne trouvent pas les solutions à nos problèmes. L’avènement du Pape François, le Pape des Pauvres, qui semble faire l’unanimité en sachant se placer au plus près de ses fidèles avec beaucoup d’humilité et de respect, cherchant à unifier autour de lui en allant sur le terrain à la rencontre de son Peuple et de ses préoccupations, ce que beaucoup ne savent pas faire, notamment les politiques… »

    Merci Jacques de vos positions toujours au plus près « de la Vérité et de la Force de vos convictions » !

    Bonnes Vacances à Tous et Toutes ! Que le mois d’Août soit aussi beau que Juillet !…..

    Bien à Vous, Chers Amis, Chères Amies du Carnet de J. P. – R. !

    Toujours très Fidèlement à Vous, Monsieur le Premier Ministre Humaniste, et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane.

  8. jany dit :

    Bonjour Sylviane,

    Je suis tout a fait en accord avec vous, ce siècle verra un renouveau dans la spiritualité qui pourrait prendre une forme plus simple, plus sincère…

    Je vous souhaites ainsi qu’a tous les amis du Carnet de bonnes vacances ou de beaux jours d’été, plein de l’espoir qui se reflètent dans les couleurs de la vie …

    Mes amitiés,

    jany

  9. jany dit :

    (Souhaiter sans s) merci

    Bonjour Sylviane,

    Je suis tout a fait en accord avec vous, ce siècle verra un renouveau dans la spiritualité qui pourrait prendre une forme plus simple, plus sincère…

    Je vous souhaite ainsi qu’a tous les amis du Carnet de bonnes vacances ou de beaux jours d’été, pleins de l’espoir qui se reflètent dans les couleurs de la vie …

    Mes amitiés,

    jany

  10. jany dit :

    La matière et le spirituel

    Sur le chemin de la vie, chacun est libre de la naissance a la mort avec son baluchon de certitudes…

    L’homme est fait d’un corps, un esprit et des sentiments…

    Nous avons besoin du matériel pour vivre…Le désir exacerbé peut être un enfer a vivre…

    Le cœur aussi a besoin de s’ouvrir, une trop grande passion peut être aussi un enfer…

    L’harmonie est dans l’équilibre dans ce corps, cet esprit, et ce cœur, une vision simple et sincère de nos désirs, de nos pensées, de nos sentiments…

    C’est la vie qui nous patine, qui nous fait prendre conscience des moments d’harmonie avec la nature, les êtres…cette conscience intime est la spiritualité…

    Nous mettons des noms, des formes, sur ce sentiment de spiritualité…mais dans le fond ce n’est pas nécessaire, ce sentiment s’éveille a son rythme en chacun de nous…il arrive que l’homme reste aveugle car ses yeux ont choisit de ne pas voir…

    Bien cordialement,

    jany

  11. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Chère Sylviane,

    Je vous remercie pour vos gentils propos à mon endroit et effectivement je pense que nous possédons un Pape qui suscite beaucoup de joie et d’enthousiasme. Je vous souhaite également de bonnes vacances bien ensoleillées et très reposantes en espérant qu’il n’y ait pas trop d’orages violents dans certaines régions. Sécurité routière et pas d’imprudence, soyons vigilants !

    Une petite histoire pour clore ce chapitre, elle est gentille mais pas très éloignée de la réalité :
    Un agriculteur reçoit la visite inopinée d’un contrôleur de la caisse de sécurité sociale agricole, car il apparaîtrait qu’il ne paie pas son personnel correctement !
    L’inspecteur : « J’aimerais voir la liste de vos salariés et leur fiche de paie ! »
    L’agriculteur : « D’abord, il y a le garçon de ferme : il travaille 35 heures et je le paie 350 euros par semaine, plus le logement et le couvert. Ensuite il y a la cuisinière : je lui donne 300 euros par semaine, le logement et le couvert. Et enfin il y a Simplet : il travaille 18 heures par jour et accomplit 80 % des travaux de la ferme, je lui donne 10 euros par semaine mais il paie sa nourriture et son logement. Le dimanche, je lui achète une bonne bouteille de vin et à l’occasion il dort avec ma femme ».
    L’inspecteur : « C’est ça, c’est lui que je veux voir ! ».
    L’agriculteur : « C’est facile, il est devant vous, Simplet c’est moi… ! ».

    Bien amicalement

    Jacques

  12. jany dit :

    Cher Jacques,

    Bonjour,

    Merci pour cette belle petite histoire…

    Amities,

    jany

  13. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Je vous joins un texte parlant des couples mixtes en Indonésie.

    ***Pour votre information, une épouse indonésienne mariée avec un étranger peut perdre tous ses droits et actes de propriétés…au bénéfice de l’Etat…

    La loi sur les couples mixtes entre édulcoration et point mort
    La loi sur les couples mixtes entre édulcoration et point mort – La Gazette de Bali

    Avec Aliansi Pelangi Antar Bangsa et Mesdames Marilyn Ardipradja, Sandra Tjahyakusuma, Sally Wellesley, Julie Mace et Karin Sukarya, qui en représentent le noyau dur et la branche la plus active, revenons sur le destin jusqu’à maintenant décevant de la révision de la loi sur l’immigration qui, entre édulcoration et passage au point mort, ressemble de plus en plus à une loi mort-née. Mais comme il ne faut jamais désespérer, évaluons d’abord avec l’APAB l’ampleur de ces problèmes et surtout… gardons la foi !

    La Gazette de Bali : Tout d’abord, pouvez-vous nous expliquer la raison d’être et les buts de votre association ?

    Karin Sukarya : Aliansi Pelangi Antar Bangsa (APAB) a été créée en septembre 2002 et rassemble des individus, des groupes et des organisations qui ont une mission commune. La raison d’être de notre association est de générer des lois, des règlements et des décisions gouvernementales qui ne soient pas discriminatives et d’assurer la protection légale des familles issues de mariages mixtes. Nous militons pour la révision des lois et règlements qui sont discriminatifs envers les femmes, les familles d’Indonésiens mariés à des étrangers et les Indonésiens en général. L’APAB a travaillé activement avec le parlement indonésien sur la nouvelle loi de citoyenneté de 2006 avec pour objectif l’obtention de la double nationalité pour les époux et les enfants de mariage mixte. Seule la double nationalité pour les enfants jusqu’à 18 ans avec une période de grâce de 3 ans nous a été accordée. L’APAB a aussi travaillé sur la révision de la loi sur l’immigration qui a été votée en mai 2011. Nous avons d’ailleurs organisé un séminaire en juillet 2011 pour faire connaître cette nouvelle loi avec des intervenants de premier plan.

    LGdB : Pouvez-vous nous rappeler les points essentiels de cette loi sur l’immigration révisée ?

    Sandra Tjahyakusuma : Certains des bénéfices pour les familles de couples mixtes sont les suivants : Un époux étranger marié à un citoyen indonésien qui est entré dans le pays avec un Visa Tinggal Terbatas (VITAS – visa de séjour limité) peut immédiatement obtenir un Izin Tinggal Terbatas (ITAS – permis de séjour limité) qui est valide pour deux ans et peut être converti en Izin Tinggal Tetap (ITAP – permis de séjour permanent) après avoir signé une déclaration d’intégration. L’ITAP est valable pour une période illimitée tant qu’il n’est pas annulé. Il est renouvelé tous les cinq ans gratuitement. Les enfants de couples mixtes (quel que soit leur âge) et les anciens citoyens indonésiens n’ont pas besoin d’obtenir un ITAS et sont éligibles immédiatement pour un ITAP à leur arrivée sur le sol indonésien. L’ITAP ne peut être annulé à cause du décès de l’époux indonésien. L’ITAP ne peut être annulé pour cause de divorce si le mariage a duré au moins dix ans. L’obligation d’avoir un sponsor ne s’applique pas aux possesseurs d’ITAP mariés à un ressortissant indonésien. Les détenteurs d’ITAS et d’ITAP délivrés pour mariage mixte peuvent travailler et/ou posséder un business afin de subvenir aux besoins de leur famille. Les enfants de mariages mixtes qui ont bénéficié de la double nationalité reçoivent automatiquement un ITAP s’ils choisissent leur nationalité étrangère après avoir atteint 21 ans.

    LGdB : Pouvez-vous nous décrire l’ampleur des progrès réalisés par cette révision de la loi sur l’immigration ?

    Sally Wellesley : Tous les points mentionnés par Sandra sont nouveaux et représentent un progrès significatif puisque dans l’ancienne loi… Les époux étrangers de ressortissants indonésiens devaient rester en Indonésie cinq ans sur un ITAS avant d’être éligibles pour un ITAP. Ils n’étaient donc pas traités différemment des autres étrangers vivant ici. L’ITAP devait être renouvelé tous les cinq ans, au coût actuel d’1 750 000 rp (ndlr – tarif officiel). Il n’y avait aucune possibilité pour les enfants adultes de nationalité étrangère membres d’une famille mixte ou pour d’anciens citoyens indonésiens de séjourner en Indonésie autrement qu’en étant possesseur d’un visa appartenant aux catégories habituelles (travail, business, mariage avec un citoyen indonésien, etc.). Les détenteurs d’ITAP mariés à un ressortissant indonésien étaient obligés d’avoir un sponsor (leur conjoint indonésien ou leur employeur). L’ITAS/ITAP d’étrangers sponsorisés par leur conjoint de nationalité indonésienne était annulé par le décès dudit conjoint ou par leur divorce. Les détenteurs d’ITAS ou d’ITAP qui étaient sponsorisés par leur conjoint de nationalité indonésienne n’étaient pas autorisés à travailler. Toutefois, en regardant les propositions du décret d’application (Peraturan Pelaksanaan), il semble que nombre de ces « améliorations » vont être sévèrement amputées par des restrictions supplémentaires, par exemple : Les enfants adultes de nationalité étrangère ne peuvent prétendre qu’à un KITAP familial si leurs parents vivent encore en Indonésie et ils doivent posséder un sponsor. Les possesseurs d’ITAP dont le conjoint de nationalité indonésienne décède, ou qui ont divorcé après 10 ans ou plus de mariage, doivent également posséder un sponsor s’ils souhaitent rester en Indonésie. Au sujet de la possibilité d’un « droit de travailler », aucune possibilité d’application n’a jamais été débattue avec les autres parties prenantes, notamment le ministère du Travail et de la Transmigration. Si on peut considérer que travailler sur une base freelance est relativement « sans danger », il ne semble pas possible à un étranger de recevoir un salaire régulier d’un employeur sans avoir un permis de travail. L’ITAP devra en fait être renouvelé une fois avant d’être « valable pour une période illimitée », étant admis que le conjoint est toujours marié et bénéficie d’un sponsor.

    LGdB : Est-il vrai, qu’à un certain point, les députés sont même venus à envisager la révision de la loi sur la propriété et qu’ils auraient pensé à autoriser la propriété foncière aux étrangers sous certaines conditions en Indonésie ? Etiez-vous impliqués dans ce lobbying ?

    Marilyn Ardipradja : Il n’y a encore aucun plan de révision de la loi agraire qui remonte à 1960. APAB sera bien sûr actif dans ce lobbying, en représentant les couples mixtes, si toutefois un tel amendement devait être discuté au parlement.

    ******************************************************
    A LIRE ATTENTIVEMENT

    LGdB : Donc, une épouse indonésienne de ressortissant étranger perd toujours son droit à la propriété dans son propre pays ?

    Sandra Tjahyakusuma : Oui, c’est le cas à moins que le couple soit marié sous le régime de la séparation des biens. Ce dossier est lié à deux lois, la loi agraire et celle sur le mariage. Cette dernière stipule que les biens sont possédés en commun (sans accord pré-marital de séparation des biens) alors que la loi sur la propriété foncière stipule que les étrangers ne sont pas autorisés à devenir propriétaire (hak milik), seulement un droit d’usage (hak pakai). Donc, puisque les deux lois se retrouvent liées ensemble, lorsqu’une femme indonésienne se marie à un étranger hors régime de la séparation des biens, la loi conclut donc qu’elle n’est pas autorisée à devenir propriétaire.

    **********************************************

    LGdB : Revenons à notre sujet principal. Ou en sommes-nous maintenant dans l’application de cette nouvelle loi sur les familles mixtes qui semble avoir sombré dans l’oubli ?

    Marilyn Ardipradja : Le décret d’application de cette nouvelle loi était sensé intervenir dans l’année qui a suivi son vote le 5 mai 2011, toutefois il n’a toujours pas été édicté et a maintenant un an de retard, donnant lieu à une certaine confusion dans les bureaux d’immigration et parmi le public. Comme mentionné plus haut, la dernière version du décret d’application que l’APAB a vu est plutôt décevante. Par exemple, contrairement à l’article 63 (4) de la loi, le décret d’application requiert toujours le détenteur d’ITAP dont le conjoint de nationalité indonésienne est décédé à obtenir un nouveau sponsor. L’article 61, qui stipule que les détenteurs d’ITAP peuvent travailler, n’est pas effectif dans la pratique.

    LGdB : Est-il vrai qu’il y a un conflit d’intérêt entre l’immigration et la police au sujet du SKLD ? Cette déclaration annuelle obligatoire – et les revenus qui en découlent – que les étrangers présents sur le sol indonésien doivent fournir tous les ans, serait devenue la pomme de discorde ?

    Marilyn Ardipradja : L’APAB a entendu cette rumeur mais ne peut affirmer qu’elle soit vraie.

    LGdB : Nous approchons des présidentielles. Est-ce que cette loi ne risque pas de devenir impopulaire en ces temps d’exacerbation du sentiment nationaliste ? Y a-t-il un lien entre le remisage de la loi et ces élections ?

    Marilyn Ardipradja : Je ne crois pas. La loi n’a pas été remisée et elle est déjà valide. C’est juste que le décret d’application et les directives ministérielles (PerMen) ont été reportés. C’est pourquoi la plupart des bureaux d’immigration délivrent encore visas et permis de séjour le plus souvent sur la base de l’ancienne réglementation.

    LGdB : Dans quelle mesure la répugnance de l’Indonésie à appliquer ces Droits de l’Homme basiques que représente la simple possibilité pour une famille mixte de vivre décemment sur son sol a-t-elle des conséquences sur ses relations avec les démocraties occidentales ?

    Sally Wellesley : A dire vrai, je ne crois pas que ces dossiers provoquent le moindre écho dans les démocraties occidentales, la plupart d’entre elles étant d’ailleurs en train de se dépêcher de renforcer leurs propres politiques sur l’immigration. Les ambassades à qui nous nous sommes adressés semblent adopter une approche « wait and see » et ne sont aucunement en train de se préparer à s’impliquer directement ni à vouloir exercer une quelconque pression dans ce sens.

    LGdB : Existe-t-il une forme de lobbying d’organisations internationales ? Par exemple des Nations Unies ? Et à part vous, qui d’autre semble concerné par ce dossier ?

    Sally Wellesley : La plupart des organisations de mariage mixte qui sont actives en Indonésie et à l’étranger sont regroupées sous l’APAB. Il y a d’autres organisations en Indonésie qui font du lobbying mais leurs objectifs sont différents.

    LGdB : Par conséquent, peut-on espérer rapidement une quelconque amélioration du statut des étrangers et de leur famille en Indonésie ou doit-on se faire une raison et faire une croix définitive sur cette nouvelle loi ?

    Julie Mace : Nous nous attendons à des améliorations à l’avenir puisque les étrangers, tout particulièrement ceux mariés à des Indonésiens, ont déjà commencé à bénéficier de certaines de ces nouvelles lois, comme la loi sur la citoyenneté et la loi sur l’immigration.

    Bien cordialement,

    jany

  14. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,

    Je vous joins un texte repris de la Gazette de Bali…

    Dans ce texte, il est ecrit qu’une épouse indonésienne d’un mari etranger perd tous ses droits et actes de propriétés en Indonésie au profit de l’État, si elle n’a pas fait de contrat de mariage au prealable.

    La raison vient que un étranger ne peut posséder un bien et qu’au travers le mariage il en posséderait un…

    Il y a bien sur les droits de l’homme, mais quel serait son poids devant cette injustice ?

    Bien cordialement,

    jany

    http://www.lagazettedebali.info/journal/articles/societe/la-loi-sur-les-couples-mixtes-entre-edulcoration-et-point-mort.html

  15. Sylviane VALENTE / de GREGORIO dit :

    Bonjour, Monsieur le Premier Ministre et Cher Jean-Pierre !

    Bonjour à Tous nos Amis, Toutes nos Amies du Carnet de J. P. – R. !

    Ah, elle est bien bonne celle-là, Cher Jacques !

    Sauf que, ce n’est pas une blague, hélas, mais une triste réalité pour beaucoup de
    nos agriculteurs et aussi des petits entrepreneurs et artisans !……

    Á notre Cher Jany : je vous souhaite beaucoup de courage ainsi qu’à votre Épouse Rhina,
    dans l’attente de la promulgation du décret d’application et des directives ministérielles
    afférentes à la Loi en faveur des couples mixtes en Indonésie, qui serait une réelle et belle
    avancée lorsqu’elle sera mise en application !

    Bien à Vous, Chers Jacques et Jany ainsi qu’à tous nos Amis et Amies du Carnet de J. P. – R.

    Toujours très fidèlement à Vous, Monsieur le Premier Ministre Humaniste et Cher Jean-Pierre !

    Sylviane.

  16. jany dit :

    Mariage mixte en Indonésie

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin

    Suite…

    Sans changer la loi indonésienne, il serait possible de faire un pas en avant…

    Exemple: Au lieu que l’épouse indonésienne perde tous ses droits et actes de propriétés, il doit être possible dans un premier temps de demander au mari étranger de renoncer a sa part sur les biens communs au travers un acte officiel…

    Un acte privée chez le notaire pourrait par contre accorder d’autres droits au mari en compensation dans une pleine compréhension responsable au niveau du couple mixte…

    Bien cordialement,

    jany

  17. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Oui ma chère Sylviane, c’est une histoire qui peut et nous fait sourire entre amis, mais comme vous le dites si bien, c’est une bien triste réalité pour des gens qui multiplient les heures sans compter, à qui l’on impose de nombreux quotas et règles, et qui ne récoltent pas toujours le fruit de leurs labeurs mais qui méritent le plus grand des respect pour maintenir une grande et principale activité liée au monde rural auquel nous sommes si attachés. L’exploitation agricole est et restera toujours l’avenir de notre ruralité si nous ne voulons pas qu’elle ressemble à un désert.

    Je m’associe également à votre pensée amicale et à vos encouragements pour ce cher Jany confronté à de nombreux soucis liés à l’immigration et au mariage mixte. Il est bien difficile de faire adopter quelques règles de droits universelles. Comme partout et dans de nombreux domaines, il faut toujours se battre pour obtenir ou conserver quelques droits. Bon courage mon cher Jany.

    Bien amicalement à tous les deux.

    Jacques

  18. jany dit :

    Bonjour Sylviane,

    Merci pour vos encouragements qui intéressent certainement beaucoup de français qui se sentent dans des positions très instables…

    La raison de la situation actuelle vient surtout de l’immigration chinoise sur plusieurs générations qui inquiète les autochtones…

    C’est une erreur car les chinois et les occidentaux apportent beaucoup au niveau culturel et en investissement pour le développement de l’Indonésie.

    L’Indonésie est un pays formidable, avec une culture traditionnelle colorée de toutes ses régions et de ses milliers d’îles…

    Du théâtre des ombres au Pancasila, l’Indonésie est une terre de dialogue…il reste encore des reformes pour améliorer la vie des gens…

    Je vous souhaite de belles vacances.

    Amitiés,

    jany

  19. Sylviane Valente / De Gregorio dit :

    BONJOUR, Monsieur le Premier Ministre, President de la Fondation Prospective et Innovation Sénateur de la Vienne -Vice – President du Sénat !

    Bonjour a Tous nos Amis, Toutes nos Amies du Carnet de J. P. – R. !

    BON, TRES BON, EXCELLENT ANNIVERSAIRE,
    Cher Monsieur le Premier Ministre – Vice – President du Sénat !

    Que vous souhaitez pour cette ANNEE 2013 – 2014, que vous n’ayiez déjà ?

    Vous êtes, un Homme Heureux et Comble dans la Vie Publique comme dans
    La Vie PRIVEE, et ce n’est que : JUSTICE !
    Ce Bonheur vous le méritez amplement car vous avez du gout pour le BONHEUR !

    Alors, je veux vous souhaiter, ce qui vous tient tant a Coeur,
    et la beaucoup pensent comme mois :

    Que la Droite et le Centre Réunis obtiennent a nouveau, la MAJORITE au Sénat et que,
    Vous soyez Elu : PRESIDENT !

    Voila, ce que je (nous) vous souhaite (souhaitons), Monsieur Jean-Pierre RAFFARIN
    du plus profond de notre Coeur pour l’Année 2014, qui sera : VOTRE ANNEE !

    Bonnes Vacances, en Famille et entre Amis,
    TRES Bonne ANNEE, Monsieur le Premier Ministre Humaniste, et Cher Jean-Pierre !

    Bien a Vous, Chers Amis et Amies du Carnet de J. P. – R. !

    Sylviane.

  20. Zwartepiet dit :

    Bonjour à toutes et tous,

    Un penseur fort plaisant à lire, en ces heures de canicule estivale: Alain de Benoist –pour nous rappeler nos racines polythéistes (ou païennes, dans un sens péjoratif).

    « Comment peut-on être païen ? » de Alain de Benoist

    http://archives.polemia.com/article.php?id=2796

    À lire également (format .pdf):
    http://www.alaindebenoist.com/pdf/intolerance_et_religion.pdf

    Personnellement, je partage pleinement le point de vue d’Alain de Benoist sur le caractère totalitaire des monothéismes… Le polythéisme des Anciens –en particulier, les Grecs et les Romains– est bien une forme supérieure de spiritualité, dénuée de fanatisme et d’intolérance… au moins sur le plan spirituel.

    Au fond, le monothéisme est à l’écosystème religieux ce que le totalitarisme est à la sphère politique: c’est le règne du « parti unique » et la détestation de la particratie… Au demeurant, les contraintes démographiques et migratoires nous contraignent, nolens volens, à redécouvrir la sagesse des Anciens… en forçant nos monolâtries à cohabiter dans un Panthéon judéo-islamo-chrétien. Il nous reste, toutefois, encore un pas à franchir pour être pleinement et sincèrement polythéistes: celui qui consiste à reconnaître la nature –et la portée/légitimité– locale de nos divinités monothéistes. Les Romains et les Grecs admettaient ce caractère « pittoresque » des dieux tandis qu’aujourd’hui, les monothéistes juifs, musulmans et chrétiens ne font que tolérer les autres cultes –tout en les déplorant comme de regrettables superstitions voire de funestes hérésies…

    Quant à l’athéisme proprement dit, il n’est, en réalité qu’une forme refoulée de monothéisme qui s’ignore! En effet, puisque l’athée substitue à la certitude (la foi) du croyant en un « mystère » de l’Univers sa propre certitude –tout aussi invérifiée– en l’absence totale de mystère (du vivant, du monde,…). Ce qui réunit tous les religieux, au fond, c’est l’intuition d’un « mystère » de la vie… C’est, ensuite, la « description » de ce mystère qui différencie, voire oppose, les différentes religions et spiritualités: le Mystère juif n’est pas le même que le Mystère chrétien ou le Mystère musulman… L’athée, pour sa part, est persuadé que l’Univers, la Vie, etc. ne recèlent AUCUN mystère! Rien n’est mystérieux en ce bas monde… tout est réductible à une cascade d’équations thermodynamiques, la Vie, l’Homme lui-même, ne sont que le produit fortuit d’itérations moléculaires. Quant à la notion même de « Mystère », elle ne trahit que notre ignorance, que nos lacunes scientifiques dans la compréhension parfaite des lois de la Nature….

    Salutations polythéistes de Bruxelles,
    Zwartepiet

  21. jany dit :

    Cher Zwartepiet,

    Votre texte est intéressant, je n’ai pas lu Alain de Benoist, un jour, jamais ???

    Il y a autour de la vie spirituelle ou du matérialisme de l’Athée beaucoup de non-dits…

    La vie est une initiation, la sincérité du chemin peut faire découvrir la Nature généreuse de la vie ou la pluralité des formes de l’être suprême…

    L’islam appelle Dieu avec ses 99 caractères principaux, un symbole pour parler de ses milliers de formes.

    Le polythéisme des anciens permettait de prier suivant la forme qui était en rapport avec la demande.

    Aujourd’hui l’homme n’est pas prêt a entendre les mots qui ne correspondent pas a sa culture ou a son conditionnement…

    Pourtant l’homme peu trouver son propre cheminement, un chemin de confiance, sans devoir être l’objet de tel ou tel intégrisme…

    Comme disait Andre Malraux « Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas. »
    Il est possible que la religiosité prenne le pas sur le dogme, comme une grande ouverture sur la vie, le matériel et le spirituel dans une danse infinie des contraires, la démesure de l’univers…

    Une religiosité dépouillée, simple, sincère…qui reconnaît le droit a chacun de vivre ses sentiments, sa religion, sans devoir être un donneur de leçon…

    Car Dieu ou la Nature ou la Vie, a un chemin, des réponses pour chacun…encore faut-il marcher et s’ouvrir…

    Inachevé,

    Bien cordialement,

    jany

  22. Cieslik Fr dit :

    Beaucoup de français craignent les religions. Si on regarde notre passé et ce qui se passe encore à travers le monde ; peut-être à juste titre ?

    Repères ou soumission ?

    Dans l’histoire humaine, ce sont toujours des hommes soumis qui ont toujours été soumettre les autres ou qui ont tout fait pour soumettre les autres.

    Votre approche me laisse donc bien songeur car si il y a bien un univers qui ne se remet jamais en cause, se sont bien les religions et depuis toujours, bien parce que le monde des religions se place toujours au dessus des autres et cultive en conséquence l’égocentrisme humain.

    Depuis la nuit des temps les religions monothéismes ont eu tendance à dresser des structures pyramidale (monarchies) , les religions polythéistes des structures plus horizontales (démos). Je ne vois comment cette règle changerait plus aujourd’hui, qu’hier ?

    N’oubliez pas que toutes nos chapelles sont orientées dans la même direction. Nous sommes donc un monde très orienté, mais comme c’est nous nous ne percevons pas bien…

    Contrairement aux agoras qui étaient ouvertes elles sont fermées. Cela en dit très long sur nous même et notre esprit, puisque vous évoquez la spiritualité. Mais voyez-vous ?

Laisser un commentaire


 
 

Recherche

 

Calendrier

juillet 2013
L Ma Me J V S D
« juin   août »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Syndiquer ce Blog