Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

31 commentaires

  1. SIMON dit :

    Je partage l’ensemble de ces remarques.
    La réforme fiscale annoncée va effectivement sans doute provoquer une hausse d’impôts qui sera encore une fois supportée par les classes moyennes, ce qui déclenchera sûrement une explosion de colère. Je souhaite seulement me tromper. Je voudrais être plus optimiste pour l’avenir de la France.

  2. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Vous ecrivez:
    « RÉFORME FISCALE. Si les décisions sur les dépenses ne précédent pas celles sur les recettes, la réforme c’est la hausse. Quand le piège se fermera la colère explosera. »

    Vous avez raison dans cette Reforme Fiscale, la priorité doit aller a la réduction des dépenses de l’Etat, dans son fonctionnement et aussi dans ses budgets…

    Je reviens souvent sur l’importance de réduire le nombre de fonctionnaires car nous savons que c’est un puits sans fin…ne pas les remplacer lors des départs en retraite, optimisation de leur emploie-ment…

    Je crois aussi qu’il est nécessaire de réduire le nombre des Elus (locaux, nationaux)…
    Optimisation de leur activité et meilleur gestion du pays.
    Cela pourrait concerner tous les Sénateurs, les Députés…
    Moins 30% du nombre des Élus…

    Suppression d’un certain nombre de subventions aux Medias par exemple, aux Droits de L’Homme, aux organismes anti-racistes, etc…Qu’ils apprennent a vivre de leurs adhérents…

    La Reforme Fiscale devrait se faire en Step by Step pour éviter la confusion…
    La priorité devrait être la baisse des charges patronales de façon marquée…avec un transfert de celles-ci sur la TVA SOCIALE a 23%…

    La TVA SOCIALE doit être mieux comprise de nos concitoyens, élargir l’assiette de l’imposition c’est permettre aux entreprises de pouvoir mieux se développer, faire du profit et aussi de ré-embaucher…
    Une meilleure activité des entreprises c’est aussi un meilleur équilibre des comptes sociaux.
    En taxant les produits a l’importation au travers l’exercice de la TVA SOCIALE, nous permettons a notre industrie d’être plus solide face au déséquilibre de la concurrence étrangère (qui n’a pas toujours les mêmes obligations sociales)…

    La Reforme Fiscale doit aussi revoir le financement de tous les comptes sociaux afin de trouver les équilibres (Securite Sociale, Vieillesse, Retraites) en luttant contre tous les abus…

    Prélèvement a la source ou pas…c’est une question importante mais elle ne doit pas être la priorité.

    Le taux d’imposition étant trop important en France, l’Etat doit avoir une approche pragmatique, l’idéologie ne doit pas prendre le pas sur le dialogue.

    Conclusion:
    L’État doit apprendre a gérer le pays sans être outrageusement dépensier des deniers qui lui sont confiés…

    Les français doivent aussi apprendre a dépenser et a payer le juste prix des choses…
    Si l’on veut une Grande Nation démocratique, humaniste, soucieuse de l’avenir de chacun et dynamique dans sa politique industrielle…Nous devons en payer le prix et mieux nous responsabiliser…

    Nous arrivons dans une ère nouvelle, celle des Démocraties Humanistes de Progrès, chacun doit en comprendre le sens pour les années futures…

    L’homme trouvera la plénitude et l’harmonie au travers la construction d’un monde pour tous, au-delà du singulier, il découvrira le pluriel…
    Du « Je » au « Nous » un pas, celui de l’Éveil des consciences…

    Inachevé…

    Bien cordialement,

    jany

  3. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    « SÉNAT. La haute Assemblée révèle l’état exact de la majorité au pouvoir : pagaille. » Le gros problème c’est que le Sénat dans cette « pagaille » en ramasse plein la figure. Grand fidèle de la Haute Chambre, c’est sans doute la remarque qui est la plus difficile à « digérer », cela apporte de l’eau au moulin de ceux qui veulent la suppression du Sénat. Vous ne méritez pas cela, les bonnes idées viennent souvent du Palais du Luxembourg où règne la sagesse et l’expérience du terrain.

    Pour France Info, le Sénat ne « sert à pas grand-chose, en réalité ». « La question est posée à chaque coup d’éclat : nous découvrons que les sénateurs peuvent se muer en rebelles, avant qu’ils ne repassent les plats aux députés, et tout le monde fait mine de s’interroger sur l’intérêt du bicamérisme en France, en raillant cette haute chambre, où de nobles vieillards somnolent dans un hémicycle quasi-désert. »http://www.francetvinfo.fr/economie/impots/taxe-a-75/taxe-a-75-reforme-des-retraites-quand-les-senateurs-jouent-les-trouble-fetes_467166.html

    Je pense qu’il est nécessaire de revoir certains points de nos institutions pour rendre un peu de démocratie aux débats.

    Amitié

    Jacques

  4. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    « SÉNAT. La haute Assemblée révèle l’état exact de la majorité au pouvoir : pagaille. » Le gros problème c’est que le Sénat dans cette « pagaille » en ramasse plein la figure. Grand fidèle de la Haute Chambre, c’est sans doute la remarque qui est la plus difficile à « digérer », cela apporte de l’eau au moulin de ceux qui veulent la suppression du Sénat. Vous ne méritez pas cela, les bonnes idées viennent souvent du Palais du Luxembourg où règne la sagesse et l’expérience du terrain.

    Pour France Info, le Sénat ne « sert à pas grand-chose, en réalité ». « La question est posée à chaque coup d’éclat : nous découvrons que les sénateurs peuvent se muer en rebelles, avant qu’ils ne repassent les plats aux députés, et tout le monde fait mine de s’interroger sur l’intérêt du bicamérisme en France, en raillant cette haute chambre, où de nobles vieillards somnolent dans un hémicycle quasi-désert. »
    http://www.francetvinfo.fr/economie/impots/taxe-a-75/taxe-a-75-reforme-des-retraites-quand-les-senateurs-jouent-les-trouble-fetes_467166.html

    Je pense qu’il est nécessaire de revoir certains points de nos institutions pour rendre un peu de démocratie aux débats.

    Amitié

    Jacques

  5. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    Je profite de votre billet pour rebondir sur un sujet qui me tient à cœur : l’avenir du Sénat, car ce Gouvernement met à mal la Chambre Haute et c’est bien regrettable.

    Vous dites :
    « Je crois aussi qu’il est nécessaire de réduire le nombre des Elus (locaux, nationaux)…
    Optimisation de leur activité et meilleur gestion du pays.
    Cela pourrait concerner tous les Sénateurs, les Députés…
    Moins 30% du nombre des Élus… »
    Je partage votre point de vue pour réduire le nombre d’élus, surtout que bien souvent certains se présentent avec deux casquettes et qu’un certain nombre ne font parfois et bien souvent que de la figuration. Vous avez aussi raison de parler d’optimisation de leur activité mais à condition qu’on leur donne la possibilité de le faire, ce qui n’est pas toujours le cas. Un exemple flagrant, actuellement avec le Sénat et son rôle de contre-pouvoir à qui le Gouvernement coupe les ailes en pratiquant, très régulièrement, la méthode du vote bloqué, mesure définie dans l’article 44 de la Constitution, ainsi le Sénat se prononce par un seul vote sur tout ou partie du texte en discussion en ne retenant que les amendements proposés ou acceptés par le Gouvernement, ce qui s’est encore produit hier en première lecture du PLF 2014. Tout cela n’est pas très démocratique et décrédibilise lourdement la Chambre Haute qui mérite bien mieux que cela par la valeur et les grandes connaissances des Sénateurs qui apportent une grande qualité aux débats défendant ainsi tout le bien-fondé du bicamérisme dont notre Pays a besoin et qui fût si bien défendu par le Président Gaston MONERVILLE (la référence) en son temps pour que le Sénat puisse mener à bien son rôle de « contre-pouvoir ».

    Bien amicalement

    Jacques

  6. jany dit :

    Cher Jacques,

    Bonjour,

    Tout a fait en accord avec vous, cette méthode du vote bloquée est anti-democratique et nuit aux travaux des Sénateurs.

    Il faudra certainement en modifier la forme dans les prochaines années pour éviter ce type de situation.

    La diminution du nombre d’Élus est importante car il y a toute une structure de frais qui trouve ses raisons avec chaque Élu.

    Bien amicalement,

    jany

  7. jany dit :

    Une Faute…Bloqué..
    La raison est qu’avec ce clavier QWERTY je suis obligé d’écrire les mots au féminin pour avoir un accent et de supprimer le « e » par la suite

    Merci

    Bien cordialement,

    jany

  8. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    Je vous remercie de votre soutien. Je voulais simplement attirer l’attention sur des faits qui ressemblent à un déni de démocratie. Il ne suffirait de pas grand-chose pour modifier cela, par exemple une loi organique limitant ces faits : par exemple l’usage de ce procédé à un seul texte au cours d’une même session.

    Mon cher Jany, vous savez, comme je le rappelais dans un billet précédent, je suis un fidèle du Sénat, tout simplement parce que j’étais très admiratif de cette Chambre où prônaient grande sagesse, compétence et respect. Cela change… ! Toutefois, je continue à suivre de nombreux débats au sein de l’hémicycle (sur dérouleur) que je trouve très intéressants et où j’ai souvent le plaisir de retrouver notre cher hôte comme Président de Sénat, seulement « armé » de son crayon bicolore qu’il manie à la perfection tantôt « bleu » tantôt « rouge » sauf quand il lui échappe des mains (sourire), diriger avec beaucoup de diplomatie et de neutralité la séance, mais cela ne m’empêche pas d’écouter tout ce qui se dit en séance mais aussi en dehors, et c’est là que le bas blesse car parfois il y a « discordance » dans les déclarations, mais aussi dans certains actes, par exemple lors des votes où l’on est parfois surpris qu’un élu défende bec et ongle un amendement et au moment de voter il s’abstient… J’ai eu la réponse hier soir en regardant un débat dans « 24 heures Sénat » entre les Sénateurs (PS) Sueur et (UMP) Cambon où ce dernier a avoué que sans la complaisance de l’opposition lors du vote (abstention d’un certain nombre de sénateurs de l’UMP) la Loi de Programmation Militaire aurait été rejetée. Ce n’est pas bien, surtout pour les Militaires. Tout cela fait qu’il y a ainsi une perte de crédibilité et de confiance en nos élus…

    Je vous souhaite une bonne journée.

    Amitiés.

    Jacques

  9. Zwartepiet dit :

    Bonjour à tous,

    Re: IRAN. L’accord avec l’Iran était nécessaire . Sans dialogue la guerre était inévitable. Israël ne peut transiger sur sa sécurité. Rien n’est acquis si ce n’est l’espoir de paix.

    Israel devrait sans doute prendre exemple sur le Japon… En effet, ce dernier est aussi un fidèle allié des Etats-Unis et il subit régulièrement les menaces ballistiques –et nucléaires– de la Corée du Nord. Pourtant, on ne voit pas son Premier Ministre, Shinzo Abe, exhorter les Etats-Unis à frapper les installations nucléaires en Corée du Nord…

    Re: ALLEMAGNE. L’écart continue de se creuser avec l’Allemagne. Optimisme chez eux, pessimisme chez nous. Le gouvernement français n’a pas de temps à perdre pour engager un rapprochement progressif de nos économies.

    La divergence économique entre la France et l’Allemagne résulte, hélas, de l’avance considérable prise par l’industrie allemande sur ses concurrents européens, y compris l’industrie française… Or, la France n’est pas (encore) un régime soviétique où les principaux choix –en termes de production industrielle– sont pris par des Komissars ou un Bureau du Plan!!

    Bref, en quoi le gouvernement français pourrait-il influer sur la capacité, par exemple, des constructeurs automobiles français à vendre/exporter plus de voitures en Chine et ailleurs?!? Inversement, ce n’est pas à la Chancelière allemande et à ses ministres que BMW, Mercedes ou VW/Porsche/Audi doivent leurs excellents résultats –c’est le fruit de 20, 30 voire 40 années de travail et de R&D de pointe… Cela ne se rattrapera pas avec quelques mesures fiscales et deux ou trois fermetures d’usines automobiles déficitaires!!

    En attendant, mon petit doigt me dit que les choses avancent plutôt bien pour Ursula von der Leyen… bien positionnée pour accéder bientôt au poste important de Ministre des Affaires Etrangères de l’Allemagne. Ci-dessous, une photo la montrant en train d’expliquer à Frank-Walter Steinmeier (son principal rival pour le poste de ministre des affaires étr.) qu’il ne doit pas prendre mal son éviction probable du processus de sélection:

    http://www.rp-online.de/politik/deutschland/berlin/der-redaktionsempfang-im-hauptstadtbuero-der-rp-bid-1.3854810

    Ursula von der Leyen accompagnant la Chancelière à Paris, il y a quinze jours (voir photo):

    Economie / Politique > Eco-Finances 12/11/13 – 19h07
    L’UE veut « aller vite » dans la lutte contre le chômage des jeunes

    http://www.larep.fr/france-monde/actualites/economie-politique/eco-finances/2013/11/12/hollande-l-inversion-de-la-courbe-du-chomage-est-acquise-pour-les-jeunes_1761843.html

    Et enfin, au Bal de la Presse (allemande) qui s’est tenu hier soir à Berlin(*), en compagnie de son époux Hanko (à l’extrême gauche sur la photo) et de l’ambassadeur des Etats-Unis en Allemagne, accompagné de son épouse et de sa fille:

    http://bc01.rp-online.de/polopoly_fs/amtierende-bundesarbeitsministerin-ursula-leyen-3vr-cdu-1.3855403.1385801088!httpImage/959813323.jpg_gen/derivatives/dx510/959813323.jpg

    Comme on dit au Texas: Just connect the dots….

    Cordiales salutations de Bruxelles,
    Zwartepiet

    (*) http://www.rp-online.de/politik/eindruecke-vom-bundespresseball-2013-bid-1.3855409

  10. jany dit :

    Cher Jacques,

    Bonjour,

    Cette abstention de Sénateurs de l’UMP lors d’un vote sur la Loi de Programmation Militaire est une honte…

    Lors des moments les plus importants, les Sénateurs devraient pouvoir se responsabiliser…

    C’est pourquoi, il faut que tout cela change…

    Réduire le nombre d’Élus dans les chambres tout en travaillant a plus les responsabiliser.

    Je vous souhaite une bonne fin d’après midi.

    Amitiés,

    jany

  11. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    « Jean-Pierre Raffarin ‏@jpraffarin
    Je débattrai ce dimanche avec Hubert Védrine aux « Entretiens de Royaumont » sur « la diplomatie économique ». @EdeRoyaumont »

    En voilà une bien belle affiche, sur un sujet de circonstance (convertir l’appareil d’Etat à la diplomatie économique) ! Heureux sont ceux qui pourront participer à ce débat. C’est le genre d’affiche que l’on voudrait voir plus souvent dans le contexte de la situation actuelle de notre Pays.

    Nul doute que ces deux Grands Messieurs de la politique, hommes de valeur dans le domaine de la diplomatie, sauront élever le débat en apportant toute leur sagesse, leur lucidité, leur expérience et leurs compétences, dans un grand et profond respect mutuel, c’est difficile de « faire mieux » dans ce genre de rencontre, c’est du haut de gamme ! Il est bien dommage qu’une chaîne publique ou spécialisée n’ait pas pensé à diffuser ce grand rendez-vous. Et pourtant cet échange devrait apporter beaucoup, sans doute une autre vision et quelques idées et conseils à de nombreux dirigeants de tous bords qui ne savent plus vraiment où ils sont et qui préfèrent échanger quelques mauvaises balles stériles « à toi, à moi » et on recommence sans faire évoluer la situation. J’ose espérer que nous pourrons bénéficier d’une vidéo de cet échange animé par Patrick Poivre d’Arvor.

    http://www.entretiensroyaumont.org/fr/

    Je souhaite à Messieurs Hubert Védrine et Jean-Pierre Raffarin une excellente rencontre dans cette magnifique Abbaye de Royaumont, avec sans doute une acoustique de haut niveau.

    Amitiés.

    Jacques

  12. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,
    Cher Jacques,

    Il faudra que dans l’avenir que les Elus Senateurs apprennent a se tenir et respecte les administres.

    Je vous fais cette réflexion après avoir eu un échange avec cette dame qui semble très impulsive.

    Nathalie Goulet ‏@senateur61 30 min

     » bon on ne va pas y passer les fêtes je respecte votre position j ai l’expérience inch Allah »

    Comment voulez-vous que les administres puissent respecter les Elus quand ceux-ci sont si peu élégants ?

    Bien cordialement,

    jany

  13. jany dit :

    Je suggère qu’une Commission de Discipline du Sénat statue sur chaque manque de respect des Élus envers les citoyens #répudiation

    jany

  14. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    Je vous remercie de poursuivre cette discussion tout en cherchant à amener des idées et des solutions pour améliorer la situation.

    Tout d’abord un petit rappel. Si vous allez sur le site du Sénat : http://www.senat.fr/
    En page de garde, vous trouverez la rubrique « Sénat mode d’emploi » : « Le Sénat vote la loi et contrôle le gouvernement ». On n’en demande pas plus à nos Sénateurs qui sont par ailleurs très brillants de par leurs connaissances.

    Dans votre dernier billet, vous parlez de « honte », je pense que ce terme n’est sans doute pas le mieux approprié, chacun vote en son âme et conscience. Personnellement, j’opterai davantage pour un manque d’honnêteté eu égard à des hommes qui, eux ne trichent pas face à leurs devoirs, ce dont devraient s’inspirer beaucoup d’autres.

    Ces sénateurs auraient-ils agi de la même façon pour une corporation autre que les militaires ? Je pense que pour d’autres corporations, qui sans doute auraient manifesté ou se seraient mis en grève pour ne pas avoir obtenu gain de cause, nos parlementaires auraient agi différemment, mais là que risquaient-ils ? Sans doute pas la grogne de la rue ou de nos casernes ! Ce à quoi ils se sont arrêtés. Mais ils auront fait sans doute davantage de mal à notre Pays en poursuivant le travail de sape entrepris par la majorité précédente (toujours plus avec de moins en moins de moyens) et détruisant ainsi un peu plus quelque chose qui marche malgré de nombreuses mises en garde dans de nombreux rapports de commissions, ce dont nous avons le plus grand besoin pour garder notre indépendance et notre souveraineté à travers le Monde (*). Et à titre plus personnel, ils auront sans doute perdu un peu plus de crédibilité auprès d’une population qu’ils n’auront pas défendue comme le recommandaient leurs devoirs. A ce niveau, on peut parler du « courage » de l’homme politique… Chacun interprétera cela à sa façon, mais je pense que si nous voulons avancer, il faut que nos dirigeants et parlementaires soient plus justes, et comme vous le dites, il faut que « tout cela change », que beaucoup de chose change dans le plus grand respect de chacun, pour le bien de notre Pays et de ses institutions.

    Bien amicalement

    Jacques

    (*) Si un jour, par exemple, et je ne veux pas être trop alarmiste (ça pourrait être pire !) un bâtiment de guerre ne peut pas appareiller pour partir en mission, non pas parce son personnel sera en grève, mais tout simplement parce qu’il n’aura pas tout le matériel et le personnel pour mener à bien cette mission en toute sécurité, que ferons-nous ? En premier lieu, nous relirons certains rapports de commissions qui mentionneront noir sur blanc ces états de fait et nous conclurons sans doute que nos « décideurs » ont commis quelques erreurs et c’est dans l’examen des projets de loi que se prennent les décisions. Nous vivons dans un Monde, dans une société, où systématiquement on recherche un ou des fautifs pour le moindre incident, je pense qu’il est nécessaire de ne pas prendre de telles décisions « trop à la légère ! » comme ce fût le cas dans l’examen de la LPM.

  15. Jacques D'Hornes dit :

    Cher Jany,

    Je viens compléter mon billet précédent.

    Il y a par ailleurs quelque chose qui m’émeut dans ce vote divergent des sénateurs de l’UMP lors du PLM. Là, il ne s’agit pas de voter pour un problème de société où chacun est maître de son choix et peut voter comme il l’entend, comme ce fût le cas comme par exemple pour le « mariage pour tous ».
    Nous entendons régulièrement les « grosses pointures » du Parti revendiquer, parler de rassemblement, d’unité, dont le principal parti d’opposition à besoin pour présenter une alternance à la gouvernance actuelle. L’examen du PLM n’était-il pas l’occasion pour être unanime dans le rassemblement, dans l’unité ?

    A méditer !

    Amitiés

    Jacques

  16. jany dit :

    Cher Jacques,

    Bonjour,

    Comme vous il m’arrive de lire des résumés des débats du Sénats qui sont de qualité…

    Sachez quand même qu’il y a une minorité de 30% de Sénateurs et plus qui ne s’intéresse pas au débat et qui n’ont aucune vision de notre pays sur le court et moyen terme.

    Vous regrettez ce manque d’unité, mais vous savez que les Grands Leaders n’apportent pas ou peu leurs convictions pour donner un sens au vote…

    Au-delà des débats, il y a aussi les guéguerres internes ou externes au Sénat, j’ai l’exemple d’une Sénatrice qui passe ses nuits a dénigrer notre représentation diplomatique a l’étranger…

    Comment peut-on trouver un peu de sérénité et de qualité dans les travaux si le commérage devient la norme.

    Je sais qu’il y a des Sénateurs et des Sénatrices qui travaillent au bien du pays, il faudra bien que le Sénat fasse son propre ménage.

    L’examen du PLM aurait du trouver un consensus de tous les Sénateurs Gauche-Droite qui savent que l’avenir est aux investissements et non au démantèlement…

    Il y a beaucoup a dire sur le fonctionnement de cette belle institution, avant qu’elle ne disparaisse, souhaitons que les Sénateurs trouveront la voie pour que les français lui accordent de nouveau leur confiance.

    Merci Jacques,

    Amitiés,

    jany

  17. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    Très bonne lecture ! Je vous rejoins, les débats au Sénat sont très régulièrement de grandes qualités, sans doute la sagesse et toute l’expérience de ses membres, et j’y apprends beaucoup de choses. C’est bien pour cela que ce qui s’y passe actuellement ne me plaît pas beaucoup.

    Une nouvelle fois, on met à mal quelque chose qui marche, ce n’est pas la première fois, la dernière en date est notre système de Défense, et je pense qu’il faut réagir car le Sénat glisse lentement vers une situation où l’on se pose la question de son utilité si on lui coupe les ailes et on l’empêche de remplir correctement sa fonction, à une période où l’on cherche à faire des économies dans tous les domaines et ses détracteurs, qui n’ont rien compris à sa fonction, équilibre et efficacité des chambres, sont nombreux.

    Il faut que ça change ! Il y en a marre de tous ces « rigolos », pour ne pas dire autre chose, de tous bords qui nous dirigent, qui répètent toujours les mêmes discours mais qui sont inefficaces dans leurs actions. Détruire, ça ils savent faire, mais améliorer c’est autre chose. Mettre de plus en plus à contribution les français, ils savent faire aussi, mais améliorer leur quotidien, ça les dépasse et pourtant les bonnes idées ne manquent pas mais comme elles ne viennent pas d’eux, on les met aux oubliettes ou on leur trouvera toujours quelques défauts. Et comme ils n’aiment pas non plus recevoir quelques conseils, là est la barrière entre nos élus et le Peuple, le débat est vite clos et notre beau Pays s’enfonce dans la médiocrité.

    Pauvre France !

    Bien amicalement

    Jacques

  18. GAULOIS 62 dit :

    Bonjour à tous,

    Comment croire que ce sera mieux demain quand aujourd’hui on ne sait pas respecter les lois. Modifier la loi ne sert à rien dans ce cas. Le seul changement à faire est de changer son comportement. Or quand, depuis 2005, un citoyen signale que le fisc ne respecte pas la loi et commet un délit de discrimination envers le salarié contribuable célibataire, comment admettre un tel comportement? Surtout lorsque la justice administrative de notre pays valide la position du fisc, elle transforme un délit en droit opposable aux salariés contribuables célibataires de France. Comment est-ce possible ? L’erreur est humaine, bien sûr. Néanmoins lorsqu’on refuse de rectifier, est-ce logique? est-ce honnête ? Les agents du fisc, les juges et les hommes politiques de droite comme de gauche refusent de voir la réalité en face. Depuis quand laisse-t-on courir les criminels ? Si vous partagez mon point de vue, vous pouvez soutenir ma pétition sur: http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2013N43210 . D’avance je vous remercie et vous adresse mes cordiales salutations.

  19. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre,
    Cher Jacques,

    Malheureusement, nous pouvons constater que les Hommes politiques dans une grande majorité n’ont pas de vision pour l’avenir…

    Ils sont incapables de donner des signaux forts pour relever le pays…

    Les Sénateurs sont souvent plein de savoir, mais il leur manque ce plus qui ferait d’eux des hommes de progrès qui écriraient des pages d’histoire…

    J’ai lu les dernières propositions de Jean-Louis Borloo, quelques idées, mais l’ensemble n’a pas de cohérence, pas de dimension, il parle encore de « Grenelles » comme si c’était un mot magique pour faire accourir les électeurs.

    Bien sur qu’il faut continuer a faire des investissements dans notre Armée…

    Pour cela, la France doit apprendre a mieux gérer, mieux budgéter, moins dépenser par ailleurs.

    La Reforme Fiscale peut redonner vie a notre économie si nous savons rééquilibrer et harmoniser les taxations…

    Je n’en dirai pas plus car les esprits ne sont pas murs pour comprendre que la TVA SOCIALE est une initiative de progrès qui est juste dans la mesure ou l’on met en place des initiatives pour les petits budgets.

    ***L’intime vision qui me pousse a écrire m’amène a penser que nous ne sommes rien sans la lumière du chemin…

    Je souhaite a notre hôte et a vous de passer une belle soirée…

    Amitiés,

    jany

  20. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    « Cohérence », c’est le mot qui convient, il y a un manque total de cohérence dans tous les domaines, que ce soit en politique générale, dans les réformes, dans les partis politiques, etc.… Un exemple, tout le monde veut réformer notre Pays et s’accorde à dire qu’il faut des réformes mais quand on rentre dans l’action, il n’y a plus personne, on ne veut pas toucher à ceci ou à cela, on a peur de la grogne de la rue, de la réaction de syndicats, on ne veut pas déplaire à certaines corporations, alors on joue comme vous le précisez avec Jean-Louis Borloo une partition, un semblant qui s’appelle un « grenelle », mais ça ressemble à quoi en conclusion : à une « mesurette ». En résumé : un « Oui mais… ! ». Il ne faut pas avoir peur de trancher, pourquoi arrive-t-on à réformer nos Armées et que l’on soit incapable de le faire dans l’éducation nationale, dans les services de Bercy ou dans notre sécurité sociale.

    Un dernier mot concernant le Sénat, il faut lui rendre autant de pouvoir que l’Assemblée Nationale et non laisser aux Députés le dernier mot redonnant ainsi tout le sens au « bicamérisme » dont notre Pays a besoin pour éviter de faire trop de « bêtises »…

    Bien amicalement et bonne journée.

    Jacques

  21. Ernest Gransagne dit :

    D’où l’on vient…
    Bonjour à tous

    à voir jusqu’au bout :

    http://webmail1j.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_PPS.html?IDMSG=38486&PJRANG=2&NAME=les+corons+et+mineurs+de+fond.pps&FOLDER=INBOX

    Un mot se coince dans ma gorge : respect. Aussi pour les chevaux.

    Aujourd’hui on les envoie au couteau alors que chevaux et enfants cavaliers, comme adultes cavaliers, pourraient connaitre les joies d’un loisir merveilleux.

    Non on préfère TAXER !
    Ernest

  22. jany dit :

    Bonjour aux amis du CarnetJPR,

    1) Avec le nouveau scandale des logements a Paris…
    Il serait souhaitable qu’une règle s’applique a tous:

    UNE RÈGLE POUR LES LOGEMENTS SOCIAUX, TOUS LES FONCTIONNAIRES ET ELUS DOIVENT MONTRER LEUR CONTRAT DE LOGEMENT POUR ÉVITER LES ABUS…

    POURQUOI PAS REFAIRE UN ETAT DE TOUS LES LOGEMENTS ATTRIBUES…

    2) Je profite de cette occasion pour vous souhaiter une bonne sante a tous…
    Les Médias nous apprennent que le Président avait subi une opération bénigne de la prostate, cela montre que chacun peut être confronte a la maladie…

    ***Personnes âgées : Marine Le Pen invente le «bouclier dépendance» Idée intéressante, a suivre

    Amitiés,

    jany

  23. Ernest Gransagne dit :

    Remarque sur le vif :
    http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/52850cd394a6f6625b2a897c/0c7d1a812bb64d6fb99c34103c5b4c2a?wmode=transparent&autoplay=1
    No comment
    Ernest

  24. Ernest Gransagne dit :

    Du temps où l’Egypte était incomprise par les occidentaux…
    http://www.youtube.com/watch_popup?v=D-DZUnh8-Ro

    No comment

    Ernest

  25. Mederic L. Pascal dit :

    Et voilà, ça recommence ou plutôt non ça continue:

    http://mobile.nytimes.com/2013/12/04/world/asia/biden-in-japan-calibrates-message-over-tensions-with-china.html?nl=todaysheadlines&emc=edit_th_20131204

    La Mer de Chine ne constituerait-elle pas aujourd’hui la plus sérieuse menace sur la paix mondiale?

    mlp

  26. Sedat Reynaldo dit :

    (…) Nicolas Sarkozy prépare son retour,ça va chauffer grave…!

  27. François dit :

    Bonjour, dans le vif à nouveau:

    Quelqu’un m’a dit que l’Homme Africain était « enfin » entré dans l’Histoire.

    Je ne le savais pas…, heureusement que je l’ai, cela nous évite de « chauffer grave (en attente de modération) » comme ils disent !

  28. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre et cher Jany,

    J’y reviens parce que mon inquiétude sur l’avenir du Sénat grandit et ce n’est pas la réponse du Ministre délégué aux relations avec le Parlement qui peut me rassurer suite à la question posée par le Président Jacques Mézard du Groupe RDSE lors des questions au Gouvernement du 12 décembre 2013, mais aussi après un certain manque de respect de la part de quelques ministres pour la Haute Chambre lors de l’examen de certains projets de loi au Sénat (Réforme des retraites – PLFSS et PLF notamment).
    Je vous joins l’intervention du Président Mézard et la réponse du Ministre, que vous pouvez également retrouver en vidéo en allant sur la fiche du Sénateur Mézard (rubriques questions au Gouvernement).

    Cher Monsieur le Premier Ministre, j’ai relu « Pour un Sénat Libre et Moderne »
    http://www.carnetjpr.com/2008/09/22/pour-un-senat-libre-et-moderne-2/
    Vous alliez dans le bon sens. Merci pour tout ce que vous faites pour la Haute Chambre.

    Amitiés à tous les deux

    Jacques

    ——– Citation :

    « Avenir des institutions
    M. Jacques Mézard . – Ma question s’adresse à M. le Premier ministre.
    Plusieurs voix à droite. – Il n’est pas là !
    M. Jacques Mézard. – … et concerne l’avenir de nos institutions, que l’on ne peut modifier en se passant de révision constitutionnelle.
    Mme Marie-Hélène Des Esgaulx. – Évidemment !
    M. Jacques Mézard. – Nous sommes très attachés au bicamérisme, au rôle du Sénat, législateur disposant de droits égaux à ceux de l’Assemblée nationale, exerçant un contrôle sur le Gouvernement, avec sa spécificité, reconnue par la Constitution, puisqu’il ne peut renverser le Gouvernement et représente des collectivités territoriales.(« Très Bien ! » à droite)
    Or le député Olivier Dussopt, rapporteur du projet de loi relatif à la décentralisation et aux métropoles, a récemment déclaré à La Gazette des communes, qui l’interrogeait sur le rétablissement dans ce texte du Haut conseil des territoires, supprimé par le Sénat : « le Gouvernement y est extrêmement favorable. Les Sénateurs parlent d’un Sénat bis. Ils n’intègrent pas la perspective du non-cumul. Mais quand le non-cumul sera appliqué, il faudra un lieu de concertation entre le Gouvernement et les responsables des principaux exécutifs locaux ».
    Mme Marie-Hélène Des Esgaulx. – C’est n’importe quoi !
    M. Jacques Mézard. – Voilà qui n’est pas de nature à nous rassurer, c’est le déclin annoncé, voire la fin du Sénat. Ce Haut conseil ne correspond à aucune demande des élus. Il émane de terra Nova, dont il constituait la proposition n°1, en 2011, avec le binôme ! (Exclamations à droite).
    Ma question est simple : monsieur le Premier ministre, (même mouvement) quelle est l’intention du Gouvernement s’agissant du Haut conseil des territoires et qu’adviendra-t-il du Sénat ? (Applaudissements sur les bancs du RDSE, au centre et à droite ; Mme Catherine Tasca applaudit aussi)
    M. Alain Vidalies, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement. – Vous connaissez l’article 24 de la Constitution… Le Gouvernement n’a aucune intention de le modifier.
    M. Gérard Longuet. – Il n’en a d’ailleurs pas les moyens !
    M. Alain Gournac. – Il n’a pas de majorité pour ce faire !
    M. Alain Vidalies, ministre délégué. – Le bicamérisme est indispensable au bon fonctionnement de notre démocratie. Le Gouvernement y est très attaché, car il est indispensable à la qualité de la loi et à l’efficacité du contrôle exercé par le Parlement. Notez que le Sénat a été la première chambre saisie de projets de loi importants, comme la programmation militaire ou le IIIe acte de la décentralisation.
    Hier encore, le Sénat a voté à l’unanimité, sur votre rapport, une importante proposition de loi relative à la création de Sociétés d’économie mixte (SEM) à opération unique. Même s’il ne dégage parfois pas de majorité sur les textes qui lui sont soumis, la pierre qu’apporte le Sénat à l’édifice législatif est essentielle.
    Mais la spécificité reconnue du Sénat, seconde chambre de la République, à égalité de droit avec l’Assemblée nationale, n’implique pas la spécialité – que d’autres pays ont choisie en raison de la nature fédérale de leur État, non plus que le cumul des mandats. (Mme Marie-Hélène Des Esgaulx proteste) Le Gouvernement s’est exprimé sur l’avenir du Haut Conseil. Il sera très attentif aux résultats de la CMP, dans le respect absolu du Sénat et de la procédure parlementaire. (Applaudissements sur les bancs socialistes) ».
    Fin de citation

  29. jany dit :

    Cher Jacques,

    Bonjour,

    J’ai bien lu votre billet concernant l’avenir du Senat et je vais aussi dans votre sens…

    Mais il faut souhaiter que les Sénateurs de tous les partis sauront défendre les valeurs de cette institution qu’est le Sénat…

    Le risque actuel pour le Sénat serait d’être reformé par un Gouvernement d’incompétents et d’idéologues qui ne songe qu’a une chose, rester le plus longtemps au pouvoir pour installer une République a la nord coréenne…

    Ce Gouvernement qui tripote les découpages électoraux croyant pouvoir manipuler toute la population…

    La situation est grave car nous touchons au principe de la Représentativité qui comprend aussi la bonne connaissance du terrain…Le Sénateur-Maire…et la Décentralisation (optimisation)

    Nous savons tous les deux, Jacques, que Monsieur Jean-Pierre Raffarin travaille a la défense de cette belle institution…Restons confiants…La France a toujours su répondre a l’adversité…

    ***Coupures d’électricité…

    Je vous souhaite une belle après midi.

    Amitiés,

    jany

  30. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    Je vous remercie de votre contribution et je ne doute pas un seul instant que vous ne partagiez pas mon point de vue. Nous nous connaissons depuis de nombreuses années et nous avons souvent écrit sur ce sujet par l’image que représente Monsieur Raffarin au sein Sénat dont il aurait fait un « super » Président tant par ses connaissances sur la Chambre Haute qui sont immenses, mais aussi par toute son expérience acquise par ailleurs. Ce qui aurait sans doute permis au Sénat d’être mieux défendu qu’il ne l’est actuellement (non aligné), facilitant ainsi son indépendance nécessaire, sans remettre en cause les qualités du Président actuel sans doute trop proche de l’Exécutif.

    Je ne vais pas reprendre tout ce que j’ai déjà pu écrire sur le Sénat pour en faire son éloge, c’est à chacun de se faire son opinion, malheureusement elle est en général mauvaise tout simplement parce celle qui est colportée ne reflète pas toujours la réalité, j’y reviendrai dans le paragraphe suivant. Personnellement entre les deux chambres, aussi complémentaires qu’elles puissent être, il n’y a pas photo et c’est vers le Sénat que va ma préférence, ses membres sont bien plus matures, on y trouve le bon sens, la sagesse, la connaissance du terrain et surtout le respect de l’autre, ce qui ne peut donner qu’une bonne démocratie avec des gens « non alignés » qui jouent parfaitement leur rôle de représentant de nos territoires qu’ils connaissent parfaitement et celui de « contre-pouvoir » mais il est aussi nécessaire que les autres intervenants dans l’hémicycle jouent également le jeu, ce qui n’est pas toujours le cas et plus particulièrement ces derniers temps avec certains ministres lors de débats de grande importance. Le rôle des Parlementaires de l’Assemblée Nationale est différent, tout simplement par qu’ils ne doivent leur élection qu’à celle du Président de la République, qu’ils recherchent davantage leurs intérêts personnels, se faire un nom, ce qui en fait bien souvent une armée de « godillots »… On peut soutenir une majorité mais le faire à bon escient pour l’intérêt général mais aussi pour ceux que l’on représente.
    Je pense que c’est cette image du Sénat, que nos sénateurs doivent maintenir pour le bien fondé du bicamérisme, équilibre et efficacité de nos Institutions, sinon il n’a plus lieu d’être si l’on veut faire du Sénat le « clone » de l’Assemblée Nationale. « Sénateurs, montrez que vous êtes nécessaires » (Victor Hugo), ce que de nombreux sénateurs font parfaitement avec de multiples connaissances et une très grande disponibilité.

    Je reviens sur ce « mauvais reflet » dont jouit le Sénat et dont je parlais dans mon paragraphe précédent, et toutes ces horreurs que l’on peut lire sur la Chambre-Haute, colportées par des gens qui ne la connaissent pas suffisamment et qui devraient se taire. On peut lire ou entendre : Hémicycle clairsemé, absentéisme, etc.… Bien sûr l’hémicycle est souvent clairsemé, mais en suivant les débats on s’aperçoit très vite que le personnel présent connaît parfaitement le sujet débattu, tout simplement parce qu’il y a un travail en amont (en mission sur le terrain sur nos territoires et à l’étranger, en commission, etc…, et que d’autres sujets sont en cours d’élaboration). Il suffit d’être assidu à une séance complète (journée) où différents sujets sont abordés pour voir que les effectifs de l’Assemblée changent et sont renouvelés (du social on passe aux territoires, puis aux questions militaires, au quotidien des français, etc…), autant de sujets qui demandent de multiples connaissances que nos sénateurs possèdent, chacun dans certains domaines plus approfondis en tant que membre. On parle aussi souvent de « vieux » messieurs aux cheveux gris avec quelques rondeurs, je ne pense pas que cela nuise à leur efficacité, le poids des ans apporte souvent de nombreuses connaissances nécessaires pour faire des lois justes et équilibrées. Il y a aussi de charmantes et jeunes sénatrices qui apportent un autre cachet à l’hémicycle. Quant à leur résistance physique, quand je vois Monsieur Raffarin avec ses multiples activités et ses nombreux déplacements dans le cadre de ses fonctions de sénateur, je pense que beaucoup devraient en prendre de la graine. Quand on manque d’arguments, on arrive très vite à la dérive avec des reproches infondés. On peut peut-être reprocher l’ancienneté de certains membres du Sénat mais c’est ce qui lui donne plus de valeur de par les connaissances approfondies des sénateurs, c’est l’expérience qui parle et c’est celle qui est souvent acquise sur le terrain. Il y aurait encore beaucoup à dire sur ce sujet et bien qu’il y ait sans doute des choses à améliorer, je serai toujours un très fervent partisan du Sénat dont notre Pays a besoin.

    Soyons honnêtes et rendons toutes ses lettres de noblesse à cette grande Institution de notre République et laissons la agir en toute indépendance pour ce qu’elle a été prévue dans sa grande diversité très représentative de nos territoires. Examen des lois, rôle de contre pouvoir, efficacité et équilibre de notre République, un bicamérisme nécessaire pour servir au mieux notre Pays.

    Bien amicalement

    Jacques

  31. Ernest Gransagne dit :

    Un éclairage très sérieux sur nos ancêtres les gaulois.

    http://webmail1h.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_PPS.html?IDMSG=38891&PJRANG=2&NAME=Les-gaulois.pps&FOLDER=INBOX

    Respect aux anciens, nous ne les trahissons pas !

    Ernest

Laisser un commentaire