Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

2 commentaires

  1. Dominique M dit :

    Bonjour M.RAFFARIN,
    Bonjour à tous,
    Bonne intervention à RTL ce matin.
    A propos du virage de M.HOLLANDE, très bonne analyse.
    A se demander néanmoins si la manœuvre ne consiste pas à pointer la responsabilité d’un éventuel échec (faiblesse des recrutements) sur les entreprises, donnant ainsi la possibilité d’un virage à gauche pour reprendre la main pour 2017.
    La méthode annoncée est étrange et peu propice à produire des résultats concrets et rapides.
    Il convient donc d’être sans concession et extrêmement vigilant – opposition constructive et entreprises réunies – sur la réalité des réformes annoncées.
    Prenons à témoin les Français sur la réalité factuelle de la mise en œuvre effective des réformes, de ce qui favorise le retour à la confiance et de ce qui la détruit. Que diriez-vous d’un point de presse mensuel sur ce sujet, voire d’un communiqué sur un site avec mesure d’écart chiffrée?
    Car, il faut rappeler que:
    - la baisse de charges annoncées et celle des impôts ne compensera pas la hausse brutale de charges et des impôts de ces derniers mois,
    - la simplification administrative n’est toujours pas engagée,
    - les entreprises ont été vilipendées pendant dix-neuf mois par la majorité en place,
    - l’embauche nécessite la confiance, et qu’un des critères clé de cette confiance, c’est la stabilité des règles du jeu. M.HOLLANDE ne s’est pas engagé, ni sur la stabilité, ni sur le renoncement à la rétroactivité fiscale!
    Bonne journée
    Dominique M

  2. Dominique M dit :

    En complément de mon message ci-dessus, il me semble même que l’opposition constructive gagnerait à apporter sa contribution en proposant par exemple des mesures très concrètes quant à la simplification administrative pour les entreprises.
    Les relations de bon nombre d’élus avec des entrepreneurs (TPE et PME) doivent permettre d’identifier ces mesures, quitte à se rapprocher de réseaux ou d’associations comme Réseau Entreprendre Vendée ou le CJD, ou de compétences telles que Michel GODET.
    Ce qui n’empêche pas d’intensifier la qualité du programme d’alternance de gouvernement. Il se dit en effet que M.HOLLANDE aurait piller le programme de la Droite. Or, il y a des mesures propices à redonner de l’allant à notre démocratie qu’on ne voit pas émerger à l’UMP.
    Par exemple: le chèque syndical remis à chaque salarié pour choisir le syndicat ou faute d’ une offre satisfaisante garder ce chèque non utilisé. Idem, le chèque éducation permettant aux parents d’enfant scolarisé de choisir l’établissement. Ou encore que tout fonctionnaire candidat à un mandat électif démissionne au préalable de la fonction publique.
    Il me semble que présenter de façon très simple une liste de mesures et de la faire connaître par tous moyens (site, annonce presse, rappel systématique dans les interviews et les émissions politiques) servirait à la crédibilité de l’opposition vis à vis de M.HOLLANDE qui ne sait présenter que des mesures ‘d’en haut » pondues par les membres des cabinets dont la plupart n’ont jamais travaillé, issus majoritairement du secteur associatif ou syndical.
    Bonne soirée

Laisser un commentaire