Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

9 commentaires

  1. Dominique M dit :

    Bonsoir M.RAFFARIN,
    Bonsoir à tous.
    1. Les Verts: un groupuscule d’ultra gauche que le PS a choisi de soutenir pour éviter de se trouver quasi-seul au pouvoir et d’essayer d’élargir sa base électorale sans se trouver dépendant du Front de Gauche et des Communistes. Leur comportement totalitaire les rend d’autant plus dangereux que M.HOLLANDE rechigne à s’en séparer. Mais, même s’ils ont une très faible base électorale, les Verts risquent de polluer le fonctionnement de notre démocratie encore quelques temps et ce, à cause de M.HOLLANDE.
    2. Le PS: un part à bout de souffle qui ne tient que parce que M.HOLLANDE a fait en sorte de donner un poste au gouvernement à chacune de ses composantes.
    Et c’est là qu’on perçoit nettement que M.HOLLANDE a une seule préoccupation: se maintenir au pouvoir et tenter sa réélection en 2017. L’avenir de la France: c’est secondaire. Et la nervosité des membres du gouvernement s’explique ainsi: chacun a plus de voix dans le gouvernement qu’en dehors, isolé et soumis aux luttes intestines du PS.
    Devant ces deux faits, la Droite a le devoir de prendre à bras le corps toutes les questions impactant sur le redressement de la France, pas seulement économiques, et d’être à la fois forte, unie, et lisible. Le temps est venu du courage. C’est ce qu’attendent les citoyens. Par exemple: interdire les mouvements d’extrême-gauche, aligner les jours de carence du public sur le privé, supprimer les régimes spéciaux, réduire le nombre d’élus nationaux et locaux et surtout, remettre l’État dans ses fonctions de garant de l’intérêt général et pas autre chose.
    Bonne soirée,
    Dominique M

  2. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    « Les Verts »….. ! Je pense tout simplement qu’ils veulent exister avec leurs principes (contestataires) mais pas avec des convictions. Et compte-tenu qu’ils ont choisi la Gauche, ils ne peuvent que dériver vers l’extrême gauche. Et comme le Président a tendance à recentrer sa politique, les frictions ne feront que se multiplier.

    Les Outre-mer. J’en ai parlé hier en attirant l’attention que j’avais suivi un excellent débat au Sénat. Vous avez raison de dire que les Elus de nos Outre-mer ont appelé (comme ils le faisaient avec ses prédécesseurs), à sortir de ce qui risque d’être comme une attitude d’abandon. Tout cela est bien dommage car ces territoires représentent un immense domaine rempli de nombreuses ressources que nous devons exploiter en tenant compte notamment de leurs proximités avec des pays émergents.

    Gouvernement. Je partage votre point de vue mais il y a sans doute une autre raison qui ne date pas d’aujourd’hui et qui était présente déjà avec l’ancienne majorité : l’absence de résultats qui n’arrange pas la situation. Et cela est beaucoup plus perceptible à l’Assemblée Nationale, beaucoup moins sage qu’au Sénat. Les séances de questions au Gouvernement sont très stériles et ne répondent pas à ce que l’on pourrait attendre, en tout cas et notamment à l’Assemblée Nationale elles donnent une très mauvaise image de cette assemblée.

    Football. Je ne pense pas qu’un seul homme suffise, puisse-t-il être un excellent technicien, pour changer la donne. Souhaitons que son arrivée en amène d’autres mais aussi des joueurs pour élever le niveau du foot chinois. C’est par le nombre qu’il pourra y avoir une évolution, ce qui n’est pas le cas actuellement, peu de joueurs s’y sont risqués et leur séjour n’excède pas une année… (N. Anelka, G. Hoareau, D. Drogba, S. Keita).

    Je partage tout à fait votre point de vue en ce qui concerne l’agriculture et la Centrafrique.

    Je vous remercie pour cet excellent billet que j’ai eu plaisir à traiter.

    Amitié

    Jacques

  3. carole dit :

    Taxe comportementale (horreur absolue) . Tu es taxé si on juge que tu as un mauvais comportement. Rééducation, c’est ce qu’ils veulent !!! QUIDADO QUIDADO !!!

    http://www.lefigaro.fr/impots/2014/02/28/05003-20140228ARTFIG00002-soda-le-senat-veut-quadrupler-la-tva.php

  4. Jacques D'Hornes dit :

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    « De ville en ville, je me bats pour l’unité de l’opposition, pour que le message des #municipales2014 arrive directement à @fhollande »

    Je crois qu’il y a encore du boulot… ! Rien que dans ma ville, la seconde du Var (65.000 ha.), au premier tour des municipales il n’y a que 4 candidats pour représenter l’opposition, et non des moindres : 1 député (toulonnais parachuté) investi par l’UMP, 1 Conseiller régional candidat du Centre/UDI qui fait forte impression par son implication depuis déjà plus de 2 ans, et 2 sans étiquettes dont un ancien Préfet du Var mais aussi préfet de police de Paris sous le Président Sarkozy, et le 4ème paradant sur ses affiches avec le Président Sarkozy et le slogan « la Droite avec Sarkozy ». Sans oublier un candidat FN. Alors que pour la majorité, il y en a 3 dont le maire sortant.
    La ville, plutôt ancrée à Droite lors des élections nationales, est prenable, mais il faudra pour cela jouer d’un peu plus d’unité dans l’opposition où 2 des candidats (UMP et Centre/UDI) ont toutes les chances de se retrouver au second tour et qui plus est avec sensiblement le même programme. Ne refaisons pas les mêmes erreurs qu’aux dernières élections, n’oublions pas que nous signons pour 5 ans… !

    Amitié

    Jacques

  5. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Un peu de lecture qui ne manque pas d’intérêts. Entretien avec Monsieur Patrick Boissier, Directeur de DCNS;

    A l’occasion de la publication des résultats annuels de DCNS, Patrick Boissier a accordé à Mer et Marine et au Télégramme un entretien exclusif. Nous avons interrogé le président du groupe naval français sur le bilan contrasté de l’année 2013, les perspectives futures et bien entendu les sujets d’actualité. Vous retrouverez l’ensemble des résultats de DCNS à la fin de cette interview.

    [.... Quel bilan tirez-vous de l'année 2013 ?

    En 2013, nous avons poursuivi notre croissance de manière significative. Le chiffre d’affaires a augmenté de 14% pour atteindre 3.36 milliards d’euros et la progression est de 40% depuis 2009, en ligne avec l’objectif de croissance que nous nous sommes fixés dans le cadre du plan Championship.....]

    La suite de l’entretien :

    http://www.meretmarine.com/fr/content/dcns-entretien-avec-patrick-boissier

    Bonne lecture

    Amitié

    Jacques

  6. Ernest Gransagne dit :

    Bonjour cher Jacques

    Et bien entendu le « plan Championship » ne tient pas compte des dernières aventures de la France contre la Russie, c’est à dire les décisions sans appel de Hollande Fabius et Guigou qui vont « punir » Poutine…
    Quand on sait que les chantiers de St-Nazaire construisent deux batiments destinés aux Russes, du type « BPC » (batiment de projection et de commandement) on peut s’attendre à l’arret siné dié du chantier ?

    A moins bien sur que les paroles de nos gouvernants ne veulent rien dire après avoir été dites ?

    Ernest

  7. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Comme dans notre pays, nous lisons et entendons à longueur de journées toujours les mêmes bêtises de la part de nos médias, ça devient lassant, ça fait même penser un peu à la presse britannique qui dans les années 1930 nous sortait article sur article sur le monstre du Loch Ness. Aussi, je suis allé chercher un article de la presse vietnamienne qui ne manque pas d’intérêts, je vous le livre. Il pourrait nous donner quelques idées, à conditions de réfléchir un peu… !

    « Hôi An : plus de 1.600 fonctionnaires devront venir au travail à vélo

    05/03/2014

    Afin de protéger l’environnement et de faire de Hôi An, province de Quang Nam (Centre), une ville écologique, culturelle et touristique, tous les fonctionnaires et les ouvriers de la ville devront dorénavant se rendre au travail à vélo.

    Le secrétaire du Comité municipal du Parti de Hôi An, Nguyên Su, a annoncé que cette décision serait effective à partir du 1er avril 2014, en précisant que les fonctionnaires et ouvriers devraient se procurer eux-même leur moyen de transport.

    Les membres du Comité du Parti de la ville appliqueront cette nouvelle règle dès le 15 mars, tandis que les cadres au niveau de quartier et de commune auront jusqu’au 20 mars. « Quant à moi, j’ai commencé à pédaler depuis le 20 février », a informé Nguyên Su.

    Outre les fonctionnaires et les ouvriers, cette décision sera également appliquée aux enseignants, dont l’école se trouve à moins de 3 km de leur domicile. Les autres pourront prendre la moto.

    Le Comité populaire municipal de Hôi An encourage aussi l’ensemble des habitants à se déplacer en vélo à l’intérieur de la ville. Actuellement, Hôi An compte plus de 1.600 fonctionnaires qui travaillent dans divers services, branches d’activités et organisations de masse. Hôi An est la première ville du Vietnam à avoir lancé «la Journée sans voiture» le 9 septembre 2012. ».

    Voilà une idée qui ne manque pas d’intérêts en plus de son côté écologique. Cette mesure, si elle était adaptée aux parcs automobiles et véhicules de fonction des nombreux services de l’état mais aussi affectés à nos municipalités, ferait beaucoup de bien à notre économie et réduirait sans doute de nombreuses dépenses. Nous constatons quotidiennement de nombreux abus et il est bien connu que le moindre agent de l’état ou de nos collectivités territoriales qui possède une responsabilité (même une petite !) bénéficie d’un véhicule de fonction qu’il utilise également bien souvent à des fins personnelles et notamment le week-end pour la sortie dominicale de la petite famille.

    A méditer !

    Amitié

    Jacques

  8. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Ernest,

    Je ne suis pas dans le secret des Dieux. Je ne sais même pas si eux savent l’avenir réservé aux BPC russes. Mais je crois qu’il faudrait un cataclysme et un retour à la guerre froide, et comme les Russes tiennent beaucoup à ce type de bâtiment qu’ils trouvent formidable, nous n’en sommes pas encore là ! Aussi je préfère rester sur les données de l’article ci-après qui vous donneront quelques informations :
    http://www.meretmarine.com/fr/content/le-bpc-russe-vladivostok-rentre-de-ses-premiers-essais-mer

    Par ailleurs, si j’ai attiré l’attention avec intérêts sur l’article cité dans mon précédent billet, c’est tout simplement pour montrer que certaines sociétés industrielles, malgré la crise et l’aide « faible » apportée par le Gouvernement (merci Sarkozy, Fillon, V. Pécresse… !) lors des plans de relance contrairement à d’autres sociétés de l’hexagone savent garder la tête hors de l’eau avec leurs moyens et leurs nombreuses idées. Certaines industries savent se bouger tout en restant à la pointe du progrès et en diversifiant leurs activités et nous devrions en tirer des leçons et regarder vers la mer (2ème rang mondial en zone maritime) avec les constructions navales et les ZTE où pullulent de nombreux débouchés, tout cela sans pour autant jeter des projets devenus caduques en raison de choix économiques. La preuve, la présentation sur le stand DCNS à DEFEXPO (Inde) de la dernière version du PA2 (n’empêche qu’il a de la « gueule »… !).

    http://www.meretmarine.com/fr/content/inde-le-pa2-en-bonne-place-sur-le-stand-dcns-defexpo

    Bien amicalement

    Jacques

  9. Zwartepiet dit :

    Bonjour à tous,

    Il manque un sujet important à cette rubrique « Actualités »: la crise ukrainienne. Je me permets donc de vous livrer, succinctement, mon analyse:

    Tout d’abord, peu de puissances occidentales me semblent en droit de donner des leçons au « Tsar » Vladimir Vladimirovitch Poutine –rappels:

    Nouvelle-Calédonie : où en est le processus d’indépendance ?

    Le Monde.fr | 26.08.2011 à 20h15 • Mis à jour le 29.08.2011 à 09h18 | Par Angela Bolis

    http://abonnes.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/08/26/nouvelle-caledonie-ou-en-est-le-processus-d-independance_1564084_3216.html
    (pour accéder à l’article du Monde ci-dessus, il suffit d’entrer un prénom, un nom et une adresse email quelconques…)

    Mayotte : un département plombé par la crise

    Par Marie Visot
    Mis à jour le 31/03/2011 à 10:48
    Publié le 22/03/2011 à 10:47
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/03/22/04016-20110322ARTFIG00789-les-defis-economiques-et-sociaux-de-mayotte.php#

    Un référendum devrait être organisé, en Nouvelle-Calédonie, portant sur l’indépendance de cette lointaine possession française… Faudrait-il exiger de la France qu’elle retire toute sa « soldatesque » de l’archipel calédonien –pour n’exercer ainsi aucune pression sur la population indigène (les Kanaks)?

    Rassurez-vous, la Grande-Bretagne, elle non plus, n’est pas en reste:

    La tension monte en flèche autour de Gibraltar

    Territoire britannique revendiqué par l’Espagne, Gibraltar est un centre de tensions majeures entre les deux pays. Le ton monte entre David Cameron et Mariano Rajoy.

    Mis à jour le 07.08.2013
    http://www.lematin.ch/monde/europe/La-tension-monte-en-fleche-autour-de-Gibraltar/story/20753129

    Ah! Ces sacrés Britanniques… Il y a trente ans, sous la férule de fer de Margaret Thatcher, ils étaient prêts à nucléariser l’Argentine pour conserver les Îles Malouines!! Et aujourd’hui, ils sont encore prêts à bombarder l’Espagne –leur allié au sein de l’OTAN– pour conserver leur « Crimée » méditerranéenne, à savoir: Gibraltar…

    Et tout ce « beau monde » de donner des leçons de morale internationale à Vladimir Poutine au sujet de la Crimée et du sort des Ukrainiens russophones. Poutine, au demeurant, craint moins l’Europe et sa bureaucratie bruxelloise que… l’OTAN des Américains. S’il ne s’agissait, pour l’Ukraine, que d’être membre à part entière de l’Union Européenne, ma foi, Poutine pourrait pousser un soupir de soulagement: un pays de 45 millions d’âmes sous perfusion financière internationale… Mais le problème, c’est qu’un basculement vers l’UE –l’Histoire le démontre– n’est que le prélude à une annexion par l’OTAN (cf la Pologne, les Etats baltes,…). Si l’OTAN prend ses quartiers en Ukraine, cela ferait de la Mer Noire un lac américain: Turquie au sud, Roumanie et Bulgarie à l’ouest et Ukraine au nord!

    La France aurait donc le droit d’envoyer ses régiments de parachutistes au fin fond de l’Afrique (Mali, République Centrafricaine, Tchad,…) pour défendre, certes, de louables intérêts… mais la Russie, par contre, n’aurait aucun droit à veiller à ses propres intérêts, sur ses propres frontières?!? Le référendum de dimanche dernier en Crimée serait illégal? C’est le Président américain Woodrow Wilson –champion en 1918 du droit à l’auto-détermination des peuples– qui doit se retourner dans sa tombe… Quant aux eurocrates de Bruxelles, il est vrai qu’on les sait depuis longtemps fâchés avec le principe du référendum –leur devise pourrait être: « Tout pour les peuples (européens), rien par les peuples! »

    Pour finir, soyons sur nos gardes avec nos amis ‘ricains: les faucons du Pentagone, de mèche avec leurs alliés israéliens, soufflent aujourd’hui sur les braises ukrainiennes… Ils poussent à l’escalade militaire entre la Russie et l’Ukraine. Le but de leur complot? Oh! Il saute aux yeux: il s’agit de faire lâcher prise à la Russie sur la question du nucléaire iranien… En effet, si la situation se détériore suffisamment en Ukraine –escarmouches frontalières, sabotages de gazoducs,…– les Américains proposeront un « deal » à Vladimir Poutine: l’Iran en échange de l’Ukraine!

    Certes, l’Iran est également soutenue par la Chine –mais le soutien de celle-ci n’est que diplomatique (ONU) et économique. Le soutien de la Russie à l’Iran, en revanche, est également militaire:

    Iranian experts head to Russia, to look at replacement for S-300 missile system

    By wmw_admin on January 14, 2014
    http://www.thetruthseeker.co.uk/?p=88419

    Il est évident que, dans un tel scénario, il n’y aura pas photo, pour Poutine, entre l’Ukraine et l’Iran: il n’hésitera pas à lâcher le second pour entériner l’annexion de la Crimée et la pacification de l’Ukraine… Et il hésitera d’autant moins que, au fond, un Iran nucléarisé militairement représente aussi une menace pour la Russie à long terme.

    Ainsi, nous fêterons peut-être le réveillon de Noël 2014 avec deux dindons au menu: l’Ukraine, lâchée par les Occidentaux et l’Iran, larguée par les Russes.

    Salutations de Bruxelles,
    Zwartepiet.

Laisser un commentaire