Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

2 commentaires

  1. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Très jolie lettre de recours qui, si elle ne trouve pas grâce auprès de celui qui travaille bien « différemment » et à sa façon sans beaucoup de résultats, aura sans doute l’avantage de faire de nombreux émules et que beaucoup d’élus vous emboîteront le pas pour faire la même démarche pour de nombreux départements de notre hexagone, bien d’autres départements ruraux ressemblent au votre et subissent les mêmes sanctions avec un horrible redécoupage. Ainsi, si l’individualité se trouve rejetée, peut-être que l’action de groupe sera entendue, on ne doit pas faire une France toute urbaine et délaisser le monde rural, notre Pays se doit d’être complémentaire entre l’urbain et le rural.

    Merci pour tout ce que vous faites pour nos territoires.

    Amitié

    Jacques

  2. SEDAT Reynaldo dit :

    (…) Bjr,Jean-Pierre Raffarin,ce matin,vous déclarez après vous êtes insurgé contre la méthode des enregistrements,inimaginables,inacceptables,intolérables,médiocres,des réunions de l’Elysée: »j’en tombe de ma chaise »,je pensais que vous alliez dire: »j’en tombe des nues »…! Lol.Personnellement,je ne suis pas du tout,mais alors,vraiment pas,du tout,du tout,du tout,toutou,à un tel point que vous ne pouvez vous imaginer,c’est comme cela que le monde marche sur la tête,vous avez vu la tête qu’il a,Patrick Buisson,cela résume,tout le reste,c’est-à-dire,le monde délétère de la politique,merci,et excellente journée.
    PS Quelle ironie sarcastique.N’entendez-vous point les chiens aboyer…? (Veuillez m’excuser pour la violence de mon texte,mais c’est la vérité).

Laisser un commentaire