Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

8 commentaires

  1. Virage à droite...! dit :

    (…) Aujourd’hui,la route est droite mais la pente plus que forte pour Manuel Valls,c’est clair que cela n’est pas gagné pour lui…!

  2. carole dit :

    Bonjour Monsieur Raffarin,

    1 (…) Dans nos institutions, c’est le PM qui propose le contrat de majorité. En général, ce discours a reçu l’imprimatur du Président. Il s’agit donc davantage du choix d’une politique que d’un soutien à un Premier ministre.(…)

    2 http://www.francetvinfo.fr/politique/remaniement/en-colere-cent-deputes-ps-reclame-un-contrat-de-majorite-au-gouvernement-valls_569599.html

    Avouez Monsieur Raffarin qu’entre ce que vous écrivez (1), et ce que les fameux 86 en colère proposent (2), après s’être pris un bon coup de pied dans le popotin, on ne peut qu’éclater de rire et se demander où est la fameuse « confiance » ! Qui fait quoi et pour qui ??????
    Ces 86, ils sentent le vent de la colère arriver jusque leurs babines……. enfin !!!!! Leurs futurs électeurs pschitt………… ils vont devenir quoi tous ces élus de gauche et leurs copains placés de ci de là ? Alors ils font semblant de se révolter, mais c’est du pipeau. Aie aie aie, ils vont plus être entretenus aux frais du contribuable. Remarquez les 3/4 sont de braves fonctionnaires, ils réintégreront. Ce que l’on devrait leur proposer à tous ces irresponsables, un petit job d’intérêt général au SMIC (je suis trop gentille) et ils comprendraient un peu + ce que vit au quotidien une partie de la population. Leur électorat, c’était les petits salaires, les bobos, les musulmans (le Gender est passé par là)……….. et bien l’égalité c’est cela, un stage au SMIC pour tout élu (fonctionnaire étant obligé de démissionner) qui a perdu…………….. le réel quoi !
    La confiance n’est plus là (le peuple s’est exprimé) et que la droite ne crie pas victoire (ne jamais oublier que les 40% peuvent « produire de l’inflation ». Et chacun sait que l’inflation est un véritable poison.

    Pauvre France.

    Bien cordialement.

  3. Dominique M dit :

    Bonsoir M.RAFFARIN,
    Bonsoir à tous!
    M.VALLS a parlé. On attendra les actes.
    Mais il n’a rien dit concernant la simplification administrative! Pour faciliter la vie des entreprises et des collectivités, M.VALLS devrait pourtant faire quelque chose à propos de la simplification administrative. Pas un mois sans qu’un seuil, un taux, une nouveauté n’intervienne et oblige les entreprises et les collectivités à modifier leurs procédures, à chercher à comprendre comment remplir un formulaire ou établir une déclaration. Un véritable cancer qui gaspille l’énergie des acteurs économiques!
    Et puis, la surenchère sur les directives de Bruxelles! Deux exemples: l’obligation d’installer sur tous les marchés de France un point d’eau et une prise électrique pour raccorder les étals ambulants ou fixes. Cette exigence est purement française. Bruxelles n’a jamais demandé ça! Et les échelles à poisson à installer sur tous les cours d’eau de France, quitte à casser les bases des moulins à eau datant des Romains, alors que dans bon nombre de ces cours d’eau les poissons sont rares à cause de la pollution. C’est l’administration française qui exige ça, pas Bruxelles!
    Tro^souvent, l’administration française fait de la surenchère sur les directives et nous les citoyens, on nous fait croire que « C’est la faute à Bruxelles »!
    Est-ce qu’il y aurait quelques élus qui pourraient s’attaquer à ce sujet et dénoncer ces surenchères françaises?
    Bonne soirée,
    Dominique M

  4. Ernest Gransagne dit :

    CONFIANCE

    Bonjour à tous.

    Relisons et imprégnions-nous de l’étude du « PRINCIPE DE PETER »
    Comparons avec ceux qui sont aux affaires de l’Elysée à Matignon…. en n’omettant pas les Conseils Généraux ou Régionaux jusque dans les Conseils Municipaux…

    Le Principe de Peter y est visible de manière éclatante !

    La meilleure illustration de ce jour : Harlem Desir

    Demain ne nous inquiétons pas il y en aura d’autres.

    CONFIANCE ?

    Ernest

  5. jany dit :

    L’AFFAIRE DE L’AMIANTE, UNE AFFAIRE BIEN TRISTE…

    Madame Aubry qui semble vouloir se déresponsabiliser (bien sur elle n’était pas seule) comme pour l’affaire du sang contaminé…

    La Justice de Taubira prendra le temps du non-lieu, de l’oubli…comme si la Justice pouvait mieux comprendre les raisons de la bourgeoisie politique en opposition avec un peuple souvent présumé coupable…

    Le sang contaminé n’a pas eu ses responsables…peut-on être un homme politique et être un homme responsable ?

    Sans citer de nom, aujourd’hui la classe politique de Gauche et de Droite se fait des mamours, toujours un mot d’appréciation pour l’autre, on ne mélange pas la vérité d’en bas avec celle des notables…

    Circulez il n’y a rien a voir…

    Chacun se positionne pour le prochain perchoir…

    Et vous voudriez que nous soyons d’accord ?

    Bien cordialement,

    jany

  6. Franck dit :

    Mr Le Premier Ministre

    Je pourrais citer les longues litanies de tout les premiers ministre et tout les 1er ministrable de notre pays.
    Aujourd’hui je suis en phase de création d’une entreprise industriel dans le domaine de l’aéronautique.
    On nous rebats les oreilles à longueur de jours sur les performance de vente de AIRBUS.alors qu’AIRBUS MANQUE DE SOUS TRAITANT!! Mon besoin initial est de 200K€ je n’arrive pas à lever ces fonds!! ?? je suis dans ce métier depuis plus de 20 ans j’ai occupé des postes managérial en France et à l’étranger, ou j’ai pu côtoyer des gens comme Mohammed Reda CHAMI ministre de l’industrie au Maroc pour la création de l’école des métiers de l’aéronautique au Maroc.
    C’est un comble!! mon pays laisse tomber les entrepreneurs ou pire donne son aval à des entreprises qui existe depuis bien longtemps et dans un seul but satisfaire les investisseurs.
    Je viens d’apprendre par une personne d’une banque française. une personne qui n’a pas eu PEUR de me dire la vérité !!  » je n’aurais JAMAIS » de fonds puisque en 1996 j’ai due supporter le dépôt de bilan de ma première entreprise. Entreprise qui à été mis en dépôt de bilan suite à une demande d’un de mes « partenaires » banquier!!alors qu’elle était en plaine croissance, alors que je subissais aussi le dépôt de bilan de l’un de mes gros client. Aujourd’hui, même si je n’y étais pour rien sans même avoir été inquiété pour défaut de gérance, je suis toujours marqué d’infamie!!!!!!!!!
    vous qui prôné l’égalité des hommes l’égalité des chances. Ou est l’égalité ici?? dois-je garder ce projet dans les tiroirs, alors que je propose un projet avec 200 salariés dans les 5 à 6 années à venir ou dois-je proposer cette création en, Espagne par exemple ou à Londres? c’est inadmissible!! je suis français et pire VENDÉEN !! c’est humiliant affligent de voir la suprématie des banques alors que nous ne sommes pas « CLIENT » comme ils aiment à dire mais bien « FOURNISSEURS » de leurs système et de leurs évolutions.
    je n’ai pas la prétention loin de là de vous apprendre tout cela simplement je vous demande en temps que dirigent de notre pays, même si vous n’êtes plus au pouvoir » de réagir sans langue de bois sur ce que je viens d’exposer au grand publique.

    En résumer ARNAQUER le plus possible votre banque et faite le plus gros portefeuille possible. il vous mangerons dans la main. Mais soyez honnête travaillez 20H par jours embaucher des gens ayez la responsabilité de ces familles entre vos mais et prier que rien ne vous arrive, ci c’est le cas n’allez pas à votre banque ils vous démolirons en flèche et sans pleurs.

    Merci Mr le premier ministre d’avoir pris de votre temps pour me lire

    recevez, monsieur le premier ministre mes salutations les plus respectueuses.
    Franck BOULINEAU
    07 86 71 84 92

  7. Monique Boutet dit :

    Monsieur le sénateur,

    J’ai appris que le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes (n°444) serait débattu en séance plénière jeudi 17 avril. Figurent dans ce projet de loi deux articles qui conduisent à banaliser l’avortement. Le respect de la vie de l’être humain est une valeur qui est antérieure à la loi. Ce n’est pas parce que l’avortement a été dépénalisé dans certains cas que cet acte peut être érigé en droit. Au nom de quoi le non respect du principe de protection de l’être humain dès le commencement de sa vie (article 16 du code civil) quitterait le régime d’exception sinon pour instaurer un droit de vie et de mort ? De mon point de vue, il s’agit d’enjeux trop importants qui ne peuvent être votés sans un vrai débat national. C’est pourquoi je vous demande de déposer et de voter des amendements qui visent à réintégrer la notion de détresse pour recourir à une IVG, et qui s’oppose à l’extension du délit d’entrave à l’avortement .
    Confiant dans votre souci de l’intérêt général, je vous prie de croire, Madame, Monsieur le sénateur, à l’expression de ma considération,
    MB

  8. gelé dit :

    L’exil des petites et des grandes entreprises s’intensifie….
    Après la fuite des riches ! C’est l’exil de nos fleurons du CAC 40 ; Lafarge a Zurich, Publicis a Amsterdam, Alstom ? ???? et bien d’autres…..cinq siéges du Cac ont déménagé en quelques années hors des frontières, EADS, STMicroelectronique, Gemalo, ArcelorMital, Ollvay , près de 70 % des salariés du Cac 40 travaillent déjà à l’étranger. Avec en plus la fuite d’une dizaine de groupes plus petits, principalement des Star-up qui ont trouvez refuge a Londres.
    Nos entrepreneurs, allergique à l’impôt oui ! Mais aussi aux lourdeurs administratives fiscales et réglementaires. Avec 57 % de dépenses publique, c’est la dose qui fait le poison. Les maxis prélèvements, sont à la source de la maladie de notre économie. Pour mémoire, les impôts et taxes qui frappent le capital et le travail sont les plus élevés d’Europe. Tous n’en mouraient pas mais tous étaient frappés. Sauf les exilés fiscaux qui, depuis 1982, font le bonheur de leur pays d’accueil. Par leurs talents, leurs créations de richesse, d’emplois et de leurs capacités fiscale…
    Si cette mesure démagogique des 75% d’impôts permettait de réduire le déficit de la France, cela aurait au moins un mérite ! Mais tous les experts fiscalistes qui se sont penchés sur la question évoquent que le maximum que l’on pourrait tirer de cette nouvelle tranche à l’IR serait entre 150 et 250 millions d’euros bruts ! Avec des effets pervers ! Les entreprises, exfiltrent des équipes entières de cadres dirigeants. Et le message français aux investisseurs étranger est épouvantable.
    Trois questions de fond restent en suspens !
    1-Si tous nos riches entrepreneurs quittent la France, qui va créer les emplois solvables en France ? L’état !
    2-Si tous nos riches quittent la France, qui va payer leurs impôts ? Nous ! Les classes moyenne……….. ; soit 40/60 milliards de plus ?
    3- Si les grand groupe délocalisent leurs siége, leurs centres de recherche, leurs emplois de cadre sup…. Et bien sur leurs contributions fiscale . Qui va sauver l’économie française… la croissance et l’emploi de nos jeunes ?
    Et comme il ne semble pas que les dépenses publiques soient réellement amenées à baisser, il faudra bien que les contribuables qui restent paient. La France deviendrait ou est déjà le « pays le plus taxé d’Europe »
    Rappel : Le motif N° 1 de l’émigration de nos jeunes diplômés, c’est la faiblesse des offres d’emplois en France. La faiblesse des salaires nets, l’image démoralisante de nos industries en perte de compétitivités qui, soit périclitent et qui pour survivre, délocalisent. Un avenir pas très radieux ! Pour la France.
    A ce désastre franco-français s’ajoute le rachat de nos fleurons par des groupes étranger qui pillent notre savoir-faire ( faute de capitalistes français, de fond de pension français )
    La droite et la gauche, au lieu de pleurnicher aujourd’hui, auraient mieux fait de créer les conditions d’un meilleur environnement économique pour les entreprises. La France est le seul pays qui compte plus de fonctionnaires que d’actionnaires ! Actionnaires ruinés en 2009 et dont les dividendes de 0 a 4 % sont qualifiés « d’indécent » par les médias, la gauche et une partie de la droite. Dans ces conditions qui va financer nos entreprises, nos emplois ? les anglo-saxons.
    Star-up en français, entreprise en démarrage) est une jeune entreprise à fort potentiel de croissance !

Laisser un commentaire