Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

8 commentaires

  1. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    On ne peut que partager votre peine devant ce Grand Monsieur très intègre, assez discret mais très efficace.

    Toulouse et la France ont perdu un grand serviteur.

    Amitié

    Jacques

  2. Farcouli dit :

    oui, il y à des hommes extraordinaires..Baudis, était l’un deux.

  3. Yves Pouponnot dit :

    Peine partagée, Cher Jean-Pierre.
    Je n’avais pas l’honneur d’avoir été en contact avec lui, mais par médias interposés, cet homme inspirait de grandes valeurs humaines.
    Son attitude lorsqu’il a eu à subir ce déferlement de calomnies a été celle d’un homme honnête. Mais quelle terrible blessure!!!
    Pensées de tristesse et de respect à la famille.

  4. Berton dit :

    Un homme d’Honneur et un vrai politique comme il nous faudra aujourd’hui ,j’espère qu’il donnera à réfléchir au politique et que la calomnie ne doit pas les arrêter dans le droit chemin qu’ils ont pris , ceci prouve une fois de plus qu’il était dans le bon chemin que nous devons tous suivre pour sortir la France de son mal être
    .Un homme bien qui a toute sa place encore plus aujourd’hui ? Le SAGE
    Malheureusement comme je l’ai souvent observé : Quand le Sage montre la Lune , l’imbécile voit le bout du doigt et il est souvent attiré par celui qui lui promet la Lune , donc il sera forcément Chocolat dans cette histoire.
    Jean-Claude Berton

  5. LEGERON René dit :

    Monsieur le sénateur bonjour .Merci pour ce message adressé à Monsieur Dominique BAUDIS j’ai également beaucoup de peine c’était un homme généreux, sincère discret…c’est une grande perte.RL

  6. LEMOINE Christian dit :

    Je m’associe bien volontiers à la tristesse de la disparition de Dominique Baudis. J’aimais bien cet homme, je me souviens de lui comme présentateur du journal télévisé de la première chaîne et de sa prestance impeccable. A l’arrivée de Mitterrand on le remplaça et il se tourna vers la politique avec autant de succès. Puis vinrent les tourments et la calomnie, la jalousie, la méchanceté…. les journaleux sulfureux (les mêmes qui continuent aujourd’hui) toujours prompts à démolir les gens.
    M. Dominique Baudis était exactement de mon âge, qu’il repose dans la paix du Seigneur dans le paradis des gens biens.

  7. claude Simonnet dit :

    Bonjour à tous,
    Votre billet, TCJPR, est révélateur des valeurs humaines de Dominique Baudis et de l’émotion qui survient alors que le dernier instant est arrivé. Son âme a quitté ce monde. N’en déplaise à ceux qui ne reconnaissent pas à la France les racines chrétiennes qui sont sa base, l’âme est l’image intemporelle du corps. Elle peut être pure ou impure et c’est elle qui reste dans le souvenir des êtres.
    Qu’il soit honoré et reconnu pour son humanisme et qu’il repose en paix.
    Bien à vous.
    Claude Simonnet

  8. Rotureau dit :

    En effet vous avez bien résumé les qualités premières de Dominique Baudis, pour avoir habité dix ans à Toulouse le climat de cette ville respirait le respect de son maire
    Mais quel chagrin et quelle peine j’ai eu de le savoir traîner dans un tel tas de boue lors de l’affaire Allégré, j’imagine le mal qui lui a été fait sans oublier sa famille. C’est plus qu’immonde !
    Par sa perte je pense bien à lui et ses proches

    C. Rotureau

Laisser un commentaire