Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

45 commentaires

  1. jany dit :

    Cette affaire est un détail…le problème de fond c’est la perte de confiance dans la représentativité des Élus, des hommes politiques…Même dans vos mots, il reste encore de l’arrogance…

    L’UMP doit retrouver son unité, celle qui a été perdu en 2012 et présenter un leader qui doit trouver la reconnaissance et la confiance des français…

    Pourquoi les électeurs devraient-ils faire confiance a un parti qui est incapable de trouver son unité ?

    Avoir de l’ambition, des souhaits pour l’avenir, c’est positif, mais cela ne doit pas remettre en cause l’unité et l’harmonie dans un parti.

    Faut-il croire « encore » en vous ???

    Bien cordialement,

    jany

  2. jany dit :

    Le têtu ne se remet jamais en cause, il se fige dans une attitude qui l’empêche de respirer la liberté…
    Le pire c’est qu’il le sait…il n’a pas conscience de sa prison par contre…

    jany

  3. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Monsieur le Premier Ministre,

    Tout cela ne me regarde pas puisque je ne suis qu’un simple sympathisant dont on ne prendra jamais l’avis. Vous voulez vous rapprocher du Peuple, vous ne l’écoutez même pas et vous vous ramassez « gamelle sur gamelle ».
    J’avais bien dit il y a deux ans (voir sur ce carnet avec commentaire de Monsieur Raffarin) qu’il ne fallait pas que le Président de l’UMP soit également candidat aux élections présidentielles de 2017, si on avait suivi mon conseil nous n’en serions pas arrivés à ce fiasco, l’affaire Pygmalion ne concernant que la justice.

    Y’a-t-il vraiment encore quelque chose à sauver à l’UMP alors qu’une grande partie des seconds couteaux n’ont en tête que vengeance et n’attendent qu’à en découdre ! Il n’y a qu’à voir la déclaration de certains pour se l’imaginer. Madame la Sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam dans un twitt ne se trompe pas « La politique est souvent violente. Nous venons de le vivre à nouveau. Il faut l’unité. Les petites phrases assassines devant caméras, çà suffit! ».

    Par ailleurs, remplacer Pierre par Paul à la tête de l’UMP durant 5 mois n’a aucun sens compte tenu du calendrier (parlementaire avec vacances et élections sénatoriales), un simple intérim suffisait sans « tralala » (voir Y.Jégo à l’UDI). Par ailleurs, dans les trois « sages » qui dirigent l’UMP on peut se demander ce que fait l’un des protagonistes dans toute cette affaire. Ce n’est pas trop lui qui est dangereux mais ses principaux soutiens…

    Cher Monsieur le Premier Ministre, je préfère arrêter là mes « critiques » sur ce « gâchis » du principal parti d’opposition alors qu’il y aurait encore beaucoup à dire. Je vous souhaite beaucoup de courage et faites attention aux coups dans le dos.

    Amitié

    Jacques

  4. Chouati dit :

    Bonjour Jean-Pierre ou la personne qui lira pour lui,

    Pour dépoussierer l’UMP, il faudrait mettre à sa tête des gens humbles, patriotistes et qui soient force de proposition. La solution de critiquer l’autre au pouvoir n’est pas perreine. Les gens en ont marre de ces ENARQUES, POLYTECHNICENS qui font semblant de prendre le métro pour dire nous sommes proches du peuple. Il faut à la tête de ce parti des gens qui savent ce que c’est que trimer pour gagner son salaire et non pas des gens qui sont nés avec une cueillère en argent. Ensuite en terme d’économie, il faut redonner du pouvoir d’achats aux basses et médianes couches sociales qui ne peuvent même plus acheter une baguette dont le prix a été multiplié par 10 avec l’€ et donc récupérer l’argent qui dort chez les banquiers et qui est dilapidé chez les spéculateurs.
    JF COPE: erreur de casting et délit de faciece: Moi décideur, jamais je n’aurais promu cette personne qui de loin transpire l’égocentrisme et la démesure. Wauquiez en terme de casting est largement meilleur par exemple!
    Bonne journée

  5. SIGUIER dit :

    SAUVER L’UMP: Je salue votre acte citoyen ainsi que celui d’Alain Juppé et de François Fillon pour assurer la transition jusqu’aux élections dans l’intérêt général. L’union de la droite républicaine est vitale face à une montée des extrêmes en Europe en raison de l’incapacité de trop nombreux gouvernements dont le notre à prendre les bonnes décisions pour le salut de leur peuple. La tornade comme vous le dites si bien qui s’est abattue sur l’UMP est une véritable aubaine pour le gouvernement et pour la majorité présidentielle qui viennent encore d’essuyer un gros revers lors des élections européennes après les municipales et cette affaire occulte une crise de confiance du peuple envers ceux qu’ils ont pourtant élu. Il est temps pour eux qui sont à la barre du navire France de se remettre en question et de travailler sur des sujets stratégiques comme celui d’imposer aux banques l’accès aux financements bancaires pour lesTPE et les petites entreprises au lieu de leur refuser presque systématiquement le financement de leur trésorerie et des prêts pour leur développement qui pourrait faciliter la création d’emplois. Le problème du chômage est lié au développement des entreprises mais sans aucun soutien bancaire il est très difficile de prévoir l’avenir dans un environnement fiscal et social pénalisant.
    Je souhaite que la justice apporte toute la lumière sur cette bien triste affaire en étant totalement impartiale. Liberté Egalité Fraternité

  6. Alain dit :

    enfin les paroles que nous attendons, maintenant vite des actes !

  7. PHILIPPE GANDON dit :

    Tous les mois un nouveau scandale , une nouvelle bisbille entre dirigeants etc….et ce quelque soit le parti au pouvoir .Les dégats sont immenses mais peut etre pas irréparables si l’éthique est remise au centre de l’engagement dans la vie politique . Nous comptons sur vous , Monsieur RAFFARIN , dans cette démarche .

  8. olivier LAUDOYER dit :

    Sauvez l’UMP pour faire renaître un grand parti de la droite sociale,humaniste et libérale Française est une obligation morale que trois anciens premiers ministres sont capables d’assumer avec succès. .L’intelligence ,l’expérience, la compétence et la volonté de rassembler ne doit pas faire oublier que le charisme en politique est une qualité indispensable .Cette droite Française qui est a réunir n’a rien de socialiste et au nom du rassemblement il ne faut réunir que ceux qui partagent le même idéal . Le rapprochement au nom de l’agrégation politique ne doit pas être une ivresse mais une lucidité qui devrait vous rendre soupçonneux vis à vis des véritables motivations du leader du MODEM dont l’arrivisme démentiel le rend capable de toutes les compromissions .Rassembler OUI mais pas n’importe qui et n’importe quoi .

  9. Gatta Christian dit :

    Et oui , le roi est mort vive le roi.
    Alors si parfois vous auriez encore l’idée de nous demandez de repayer , je pense cette fois que je vase va déborder.
    Que de mensonges à ceux qui ont deja sauver le partie une fois ( vos adhérents, à qui vous avez demander de payer des erreurs) pour cela juste pour de l’égo personnel de votre protéger.
    Il y a une époque ou il aurais été trempé dans un seau de goudron en couvert de plume.
    Enfin.. quels % de UMP au prochaine elections.

  10. Rateaupenu dit :

    Monsieur,
    Cet élan de « générosité » n’est-t-il pas un objectif personnel pour 2017 par exemple? Après tout le patakes « Copé-Fillon » pour une présidence si disputée, la présence de ce dernier dans ce triumvirat devait-elle être indispensable… J’insiste pour que vs vs « penchiez » sur le dernier article du Nl Obs concernant M Le Pen et ses amours prononcés pour Poutine et ses actions… Allez-vs enfin mettre cela clairement sur la voie publique et révéler la réalité de ces nazillons… afin que les Français qui pleurniches aujourd’hui découvrent réellement pour qui ils votent. Faites votre travail par une information constante, sans complaisance aucune et arrêtez le côté « bisounours ». Assumez à part entière votre rôle ou les fonctions que vous vous attribuez. En tant que militant RPR/UMP, je vomis ce vote et j’ai honte d’être Français. Bientôt le 6 juin et tout ce sang versé… Pourquoi!? Respectueusement.

  11. Ceache dit :

    Bonjour,
    1- Avec un FN à 24%, qui monte à chaque élection, pensez-vous vraiment que l’attente des « sympathisants » de droite soit « plus de centre » ??? (voir la mini intervention de M. Jupé)
    2 – l’UMP serait-elle capable de parler de ses propres idées sans faire référence au FN. Aujourd’hui le discours de l’UMP, comme de la gauche d’ailleurs, se développe par rapport au FN (voir la mini-intervention de M. Jupé bis) ce qui montre l’absence totale de positionnement propre et assumé des partis dits de gouvernement par rapport aux préoccupations des français.
    En conclusion, UMP et PS, par vacuité d’idées et manque de courage politique sont englués dans un positionnement relatif par rapport au FN (par l’anathème « peste brune » et non sur le fond) au lieu d’être des références idéologiques par rapport auxquelles le FN devrait se positionner.
    Et j’attends donc désespérément le jour où un responsable politique de l’UMP, interpellé par un journaliste sur le fait que telle idée est une idée du FN, cessera de se tortiller comme un ver sur un hameçon et répondra tout simplement : « NON, Monsieur (ou Madame) ce n’est pas une idée du FN c’est MON idée et je vais vous en expliquer les tenant et les aboutissant ».
    L’époque ne me parait plus être à « l’eau tiède » et à la recherche d’alliance avec le centre mais à une réflexion de fond sur ce que pensent et veulent les héritiers du « Gaullisme » et non des discours creux sur le bien et le mal…
    Voilà, je l’ai dit.
    LC

  12. jean luc dit :

    Aujourd’hui je regarde la classe politique se débattre dans une M….e pas Possible . Quelle honte pour la France !
    Après ces élections Européennes les Français veulent du changement, du changement à la tète des partis, à la tête de l’État. Les partis n’ont rien compris, ils se rejettent la patate chaude de la montée en puissance du Front Nationale.
    Le PS, L’UMP et les verts …etc … sont aussi responsables les un que les autres.
    Pour ma part, je ne veux plus d’une classe politique issue de l’ENA ou des grandes écoles politiques. Je souhaite des gens à la tête de l’état qui sachent gérer une entreprise, des personnes pragmatiques, qui soient au fait des problèmes des gens de la base, des gens responsables et coupables quand ils font des conneries ! des responsables politiques qui aient les mêmes règles que les autres (retraite, transport, rémunérations etc…) et qui ne soient pas au dessus des lois !
    Du renouveau au niveau des responsables. Une autre remarque si tout le monde veut être aux responsabilités, c’est qu’il y a une raison personnelle ! ( pouvoir , argent ,etc …)

  13. David H dit :

    Bonjour,

    Je pense que vous avez pris la bonne décision face au scrutin de dimanche, si le FN est si fort, c’est bien sûr que le président de la république n’est pas à sa place mais aussi parce que l’UMP n’était plus crédible ! Le FN a fait une bien meilleure campagne et ne fait surtout pas d’impair dans sa communication depuis qu’il est devenu le RBM. L’UMP doit nommer un vrai leader crédible, intègre et respecté de tous pour ne parler que d’une seule voix. Il doit fixer une bonne fois pour toute son programme politique en sachant qu’il sera impossible de satisfaire tous du modem à la droite forte. Néanmoins, les cadres qui ne se reconnaîtront pas dans la ligne, ne devront pas la critiquer devant les médias mais partir, c’est le seul moyen de retrouver de la crédibilité devant les électeurs !

    Soyez cohérent et impartial, vous retrouverez vos électeurs et les déçus de la gauche.

    Cordialement,

  14. Gérard Pendaries dit :

    Si un homme « Politique » m’inspire attachement et respect c’est bien Monsieur Jean-Pierre Raffarin.

    1) Pour moi l’inquiétante inaptitude socialiste et les présumés (très bêtes) tripatouillages de votre parti (aucun regret des qq sous que j’ai donné pour cause de démocratie) sont les signes d’une fin d’un règne de la 5eme.
    2) Sauver l’UMP (??) cela passe par un premier coup de scalpel pour vider l’abcès. Combien ? Par qui ? A qui ? Justice trop longue, la Presse va triturer la plaie. En une semaine un audit compétent ferait ressortir l’essentiel.
    3) Le chômage et la précarité sont les causes dont le FN n’est que l’effet. Quand l’aristocratie du politique et du show-biz tape sur l’effet en omettant la cause elle procède par bêtise ou par lâcheté– Il est clair que M. Schäuble et Malek Boutih ont du mal à comprendre cela !

  15. stephan dit :

    Un militant qui apporte son soutien à sa famille politique accorde également sa confiance au mouvement et à ses dirigeants. Après le fiasco des élections 2012 à l’URL et les deniers événements « financiers » la confiance des adhérents est sérieusement entamée en particulier pour ceux qui ont répondu à la grande souscription nationale de 11 millions € lancée après l’annulation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. L’avenir de l’UMP est dans les mains de ses dirigeants mais également des adhérents. Il est urgent de restaurer la confiance auprès des adhérents et des Français.

  16. CAUDE Jean Philippe dit :

    Tenez bon, Monsieur le Premier Ministre.
    Un attelage de trois anciens PM’s est excellent; surtout gardez le intact; tout impair serait fatal.

    Je fais confiance à vos niveaux d’expérience.

    Très sincèrement,
    JP. Caude.

  17. Christian COMBES dit :

    Entièrement d’accord sur la teneur de votre article, Monsieur le Premier Ministre. Il en va de l’avenir de notre pays. La gauche n’est pas crédible, d’ailleurs je me demande si des candidates ou candidats à des primaires socialistes ne vont pas fleurir au vu de l’état dans lequel nous a mené le Président de la République actuel. Alors que la droite dans son ensemble se ressaisisse et ne laissons pas aux populistes de tous poils le terrain de l’explication.

  18. jany dit :

    Cher Jacques,

    Bonjour,

    J’ai apprécié la lecture de votre billet qui est pertinent et plein de sagesse…

    Oui, tout ce que vous écrivez et que nous écrivons depuis des années a un fond de bon sens…

    Vous me faites « sourire » quand vous conseillez a notre Hote de « faire attention aux coups dans le dos »

    M. Jean-Pierre Raffarin a l’habitude des coups et il en donne beaucoup sous ses airs de jeune enfant de cœur…C’est une des raisons pour laquelle les médias le font venir sur les plateaux…

    Je vous souhaite une belle soirée,

    Amitié,

    jany

  19. Merle nicole dit :

    Tu as bien fait de t’investir mais il ne faut pas oublier les sénatoriales, nous comptons sur TOI;
    Amicalement.

  20. Prete dit :

    Bonjour les zamis. Nous travaillons tous chacun de notre côté pour l’intérêt commun et pour faire tourner l’économie. Nous faisons des efforts supplémentaires bénévolement pour faire vivre notre famille politique censée représenter nos valeurs et convictions communes. La moindre des choses serait que notre participation physique et financière soit honorée à la tête de l’UMP par des actes à la hauteur de nos sacrifices humains et émotionnels (c’est nos proches qui se moquent de nous quand survient un tel scandal). Hors nos efforts sont récompensés par des tissus de mensonge qui mettent un terme à notre confiance et tout le reste. Ceux qui ne respectent pas nos valeurs au sein même de notre famille ne le feront pas au niveau national et international. Ils doivent donc prendre leurs responsabilités et faire le nécessaire pour que cela ne se reproduise plus. Souvent les paroles ne suffisent pas pour regagner la confiance. On le constate avec François Hollande. Mais ce qu’on recommande aux autres il faut se l’appliquer à soi-même. Je ne désapprouve pas Jérôme Lavrilleux, car je ne suis pas meilleur que lui, mais je désapprouve son action ! Il n’a pas été en tête de liste pour nous défendre mais pour lui mieux se défendre. J’imagine que tout était parti d’un bon sentiment mais aujourd’hui c’est tous nos efforts qui pâtissent de calculs malhonnêtes. C’est pourquoi, et ça ne tient qu’à moi, je ne renouvellerai pas ma carte (d’ailleurs à quoi va servir ma cotisation ?) tant que Jérôme ne démissionnera pas. Des paroles ne suffisent malheureusement pas pour obliger la tête à se reprendre véritablement. L’histoire des dernières années qui se répète nous confirme que des paroles ne suffisent pas pour changer les choses. Le respect envers nous serait que ceux qui seront candidats à la présidence ne soit pas susceptible d’être sali par des affaires passés qui pourraient resurgir et qui nous saliraient tous une fois de plus. A bon entendeur. Gregory

  21. jany dit :

    Monsieur le Premier Ministre, cher Jacques,

    Sauver le Parti, la bannière qui sert aux hommes politiques pour mieux se faire connaitre des français, des électeurs c’est important…Mais derrière cette action n’oublions pas qu’il y a des magouilles, de la corruption, des décisions malhonnêtes…

    Les sympathisants sont souvent appeler a l’aide pour l’équilibre des finances, pourtant les leaders balaient tout cela de leur indifférence pour mieux penser a leurs ambitions personnelles.

    Le parti est un outil pour gagner et pour asseoir une carrière, si l’UMP disparait ce sont tous les espoirs des leaders qui se voient malmenés…Je pense a ceux qui pensent a la Présidence de l’État, a la Présidence du Sénat, aux Ministères convoités, aux postes de hauts fonctionnaires, etc…

    Sauver le Parti… C’est aussi cela… Sauver leurs carrières…

    Souhaitons que cet appel a « Sauver le Parti » ne soit pas un sentiment a sens unique, mais qu’il soit porté par le désir de changer la vie des français en leur proposant une vision d’avenir…

    Amitiés,

    jany

  22. MOINE Philippe dit :

    les journalistes adorent rajouter une couche
    ce sont les mêmes qui font monter le FN et après se demandent pourquoi

  23. Christian LEMOINE dit :

    M. le Premier Ministre,
    Devant le spectacle lamentable de ces vautours du bureau politique prêts à s’entre tuer pour le pouvoir au nom d’un égo totalement hors norme, je vous exprime mon total écœurement. Je croyais que le Gaullisme c’était d’abord le compagnonnage mais voici que nous assistons à des compte-rendus de scènes qui font peur, des mots terribles prononcés relevant de la haine.
    Mardi 27 mai à midi je me suis rendu à une formidable réunion de l’Association  » Devoir de Mémoire et du Souvenir de la Fondation de la France Libre  » à Vernon dans mon département de la Vienne, en présence de M. BERNARD DE GAULLE (91 ans), grand résistant, neveu du GENERAL DE GAULLE, fils du frère du Général, M. Jacques de Gaulle. Nous étions 250 personnes membres de cette association à nous souvenir, à évoquer l’immense personne du Général de Gaulle et à nous retrouver pour un repas très amical. Nous avons évidemment évoqué les péripéties de ce bureau politique. Quasi unanimement nos impressions furent très critiques envers la meute destructrice, dévastatrice de ces règlements de compte de personnes imbues d’elles-mêmes se transformant en justiciers vengeur pour mieux assouvir leur revanche mais cassant complètement notre UMP sans soucis du respect dû aux adhérents et militants.
    Je n’ai trouvé personne pour soutenir Fillon et ses sbires, coupables désignés et avérés de cet affrontement depuis le début. Ce petit monsieur qui doit tout à Nicolas Sarkozy, lequel l’a tenu à bout de bras pendant cinq ans, et qui ne serait rien sans lui. Je n’ai trouvé personne non plus ayant de la sympathie pour une perspective d’inclinaison centriste de notre parti. Marre de ces gens qui ne pensent qu’à se pacser avec le bayrou, ce traître, qui nous a fait perdre la présidentielle pour avoir un poste de ministre que finalement il n’a pas eu. Il faut que la droite soit la droite. Comment se fait-il que le FN ait obtenu 25 % ? Facile à comprendre !!!
    Est-ce qu’il faudra que le bon peuple supporte encore longtemps d’être agressé dans la rue, cambriolé et plus encore en toute impunité, que le bon peuple paye et paye encore pour les assistés professionnels qui ne veulent pas travailler et profiter quand même de tout… De voir les entreprises partir à l’étranger les unes après les autres, de voir sur les grands chantiers plus de 50 % de la main-d’oeuvre venir de travailleurs étrangers quand nous avons 5 millions de chômeurs, de voir les prestations médicales chaque jour un peu plus rabotées quand les étrangers souvent clandestins bénéficient d’une gratuité totale…. ???? Pas étonnant vraiment.
    Je pense que pour le congrès d’octobre il va falloir un vote sérieux. Terminé le maelstrom des barons n’ayant en tête que leur personne. Il faut un renouvellement total et une volonté enfin de travailler ensemble seulement pour la France.
    Bien à vous très respectueusement.
    Christian LEMOINE

  24. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    Même si j’aime beaucoup Monsieur Raffarin, je ne l’ai jamais pris pour un enfant de chœur. Il a de nombreuses qualités mais il a aussi des défauts. Je vous en livre un, il est un peu « cabochard » et il le sait très bien. Ce qui n’empêche pas qu’il soit honnête.

    Si je lui ai dit de « faire attention aux coups dans le dos » c’est tout simplement parce qu’avec lui nous savons où il va avec sa grande sincérité. Ce n’est pas le cas pour d’autres membres de son parti qui agissent comme ça les arrange au moment opportun. Il l’a d’ailleurs appris à ses dépends lorsqu’il fût battu par Gérard Larcher pour la présidence du Sénat.

    Vous dîtes que les médias le font venir sur les plateaux, mais il n’est pas le seul à y venir, lui peut balancer des coups mais ils sont donnés sans agressivité, sans violence mais toujours avec une grande pertinence, pour d’autres c’est bien différent… Rien qu’à leur regard nous avons compris. Aujourd’hui, ils se disent « fillonistes » non pas parce qu’ils le soutiennent mais tout simplement parce cela leur permet de se débarrasser de JF Copé, demain si N. Sarkozy déclare son retour vous les verrez retourner leur veste pour certains. Je n’aime pas beaucoup ce comportement et je vous le dirai franchement je préfère le voir côtoyer des personnes comme Yves Jégo ou Rama Yade et bien d’autres de l’UDI où il y a une « ligne de conduite unique » que certains de l’UMP qu’il fréquente actuellement par « obligation » pour le bien du parti en faisant régulièrement des concessions.

    Bien Amicalement

    Jacques

  25. michel43 dit :

    Arréter, la langue de bois et osez la vérité, Chomage, on va vers les 12%; pourquoi? simple:rentre TOUT les ANS,plus de 235 000 étrangers, officiellement, dont 83% sont Musulmans, plus les autres..Nous avons des millions de chomeurs, ON fait quoi,de c »est gens.. du Social; RSA CMU EME cout,plus du Milliards d »euros, nos 9 millions de retraiters a 850 euros, NOS 10 millions de pauvres,dont un millions,chez COLUCHE pour manger, et vous pensez,contrer le FN ? vous devez,surement plaisanter? j »y ajoute, les mafieux des pays de l » EST, les trafics de drogues ,les voles et agressions, les taxes et impots, Hollande-Sarkozt a égalité: 30 milliards,chacun, le FN est désormais, INCONTOURNABLE et OUI? vu,le spectacle,lamentable de L »UMP et du PS…beaucoup vont soutenir cette femme qui colle a la réalité;

  26. GUEZET JF dit :

    Bonjour,
    Ce qui se passe est probablement une chance. Le système politique étant à bout de souffle ( comme la plupart de ses acteurs ) il faut le reconstruire. Avec des jeunes, conseillés par quelques anciens aux mains propres. Le futur parti de droite devra afficher clairement les valeurs qu’il se sera choisies, indiquer en préambule qu’il est au service du pays et non des hommes à sa tête, que la base aura suffisamment de pouvoirs pour équilibrer les dérives  » parisiennes  » liées à un fonctionnement hors des réalités.Le parti devra faire de la place aux non-professionnels de la politique, connaisseurs de cette réalité.Le parti devra faire vivre ( ce n’est pas le cas depuis des années en Bretagne ) ses sections locales afin d’attirer les jeunes et moins jeunes.
    Enfin, ayons le courage de briser un tabou : dressons l’inventaire de la présidence de Nicolas SARKOZY. Il y a eu du bon , et du pas bon. Cet inventaire ne pourra qu’être utile aux futurs candidats à la tête du parti.
    Signé : un maire en contact avec la réalité.

  27. Bocquillon dit :

    Bonjour Monsieur Raffarin,
    Après toutes ces péripéties depuis 2 ans, les militants sont déboussolés.
    Vous dites vouloir redonner la parole aux militants, c’est bien, mais les entendrez-vous et tiendrez vous compte de leurs avis
    Lors des élections pour la Présidence de l’UMP, les militants ont également voté pour des courants, quand les réunirez vous pour trouver une position commune.
    D’ores et déjà, des membres de votre triumvirat propose une stratégie, l’un d’eux rencontre le 1er ministre en catimini, cela augure mal de l’écoute que vous proposez.
    Bien à vous

    Jean Bocquillon

  28. jany dit :

    Cher Jacques,

    Bonjour,

    Je viens de m’apercevoir en vous lisant que j’ai fait un lapsus en chœur et cœur…

    Mr Jean-Pierre Raffarin n’est peut-être pas un enfant de choeur, mais je le crois être un enfant et un homme de cœur…

    Vous le trouvez « cabochard » comme c’est bizarre…

    Amitiés,

    jany

  29. jany dit :

    Une flamme pour 2017

    Bonjour aux amis du Carnet…

    Cher Jacques,

    La vie politique n’est pas la vie du simple citoyen, l’homme politique a besoin d’alliances, de tisser un réseau d’amitiés, des prestations dans les médias, des voyages, des rencontres, pour réussir…

    L’UMP est un pole d’alliance dans lequel JPR s’est beaucoup investi…
    L’UDI un autre pole avec des personnes différentes…

    Vous citez Yves Jego et Rama Yade… Certainement des politiques comme les autres, avec leurs moments de sincérité et leurs moments de calcul…

    JPR parlait de Nicolas Sarkozy en tant que « recours »
    Aujourd’hui vous le dites bien, il n’y a pas de leader accepté dans ce rôle a l’UMP, c’est a l’UMP de prendre conscience que le choix d’un leader est important pour mettre en place des propositions pour l’avenir de la France et porter la flamme jusqu’en 2017…

    Le choix du leader doit être celui du pragmatisme, il est impossible de trouver la personne qui plaira a tous…
    François Fillon n’est pas un choix facile pourtant il reste préférable a d’autres candidats comme Alain Juppe qui est très bien a Bordeaux…
    Il ne faut pas de passion pour choisir un leader…Malheureusement les électeurs jugent la forme, pas le fond…

    Si le « recours » Sarkozy venait sur le devant de la scène, l’espace politique pourrait devenir explosif, c’est pourquoi, il serait important qu’il déclare ses intentions aujourd’hui pas en 2016…
    Nous ne sommes pas certains que l’Électorat attende sa candidature de manière positive…Qu’il sorte du bois et qu’il se fasse une idée réelle de ses chances pour 2017.

    En attendant faisons en sorte que l’UMP retrouve son unité, sa force de conviction et la confiance des français…
    En accordant une place aux alliances avec le Centre…

    La Droite a de grands hommes politiques sincères qui savent réfléchir sur la gestion du pays, donnons leurs un espace pour qu’ils puissent préparer dans la sérénité la prochaine rencontre avec les français en 2017…

    Le FN a de l’influence car le Parti Socialiste s’effondre, mais aussi car l’UMP n’écoute pas ses sympathisants, ni les français…Reconnaissons le !

    Inachevé…

    Amitiés,

    jany

  30. Bruno ANEL dit :

    Monsieur le Premier Ministre, la droite française doit enfin avoir un parti respectable et démocratique. Je dis bien un parti, pas une « union » ou un « rassemblement » ou un « mouvement » autour d’un sauveur. Ces appellations ronflantes étaient de mise quand les gaullistes rêvaient de rassembler la droite et la gauche. Non, un parti, tout simplement.  » Parti populaire » par exemple , puisque vous adhérez au PPE. Cela rendra ses militants un peu moins bonapartistes, ses leaders et son candidat un peu plus modestes. Ce qui est important, c’est le programme et non les hommes ou les femmes chargés de le mettre en oeuvre. Donnez vous des structures démocratiques et un programme adapté à un temps de crise, sans promesses irréalisables. Et surtout, résistez à la tentation de s’en remettre, une fois de plus à l’homme providentiel: le bilan de la présidence Sarkozy n’est pas négligeable, mais il est loin d’avoir été à la hauteur des défis actuels. Pas de quoi faire un retour en fanfare.

  31. CARRASCO dit :

    Bonsoir Monsieur Le Premier Ministre,
    Elu Maire en 2001 membre à l’ époque de l’ UMP et avant du RPR,
    votre famille n’ a jamais accepté mon élection car je fais parti du peuple et je ne suis pas à la
    botte d’un parti et très déçu de vos représentants locaux qui se sont trompés d’ ennemis.
    Je suis Gaulliste et Honnête mais votre système est au bout.
    Vous faites parti avec Messieurs Alain Juppé et François Fillon des personnes que je
    respecte et j’ espère de votre part un renouvellement total et une volonté de travailler pour la France.
    Bien cordialement,
    Gérard CARRASCO

  32. Paul de Larminat dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Votre message reflète votre lucidité ! La mission que vous vous donnez de « faire émerger les nouveaux dirigeants » est effectivement la seule qui convienne puisque le président de l’UMP avoue lui-même, rapportent les médias, que des irrégularités d’un tel ordre paraissent effectivement s’être produites. L’ honnêteté de cet aveu d’impuissance appelle en corollaire l’électeur à conclure qu’il ne peutconfier les rênes de l’État à ceux qui ne peuvent s’entourer de collaborateurs infaillibles dans un domaine aussi concret et ne souffrant donc aucuns atermoiements.

    Où trouver un De Gaulle de notre temps ? Pour ce qui est du triumvirat que vous nous annoncez, je voudrais croire qu’il ne laissera non seulement « que peu de place aux calculs personnels », mais bien « aucune place », car le différend entre messieurs Fillon et Copé nous a laissé une amertume aussi intense que la joie de nos adversaires.

    J’espère néanmoins le retour du Président Sarkozy, encore jeune ce qui est essentiel. Il a acquis une crédibilité internationale considérable qui a contribué à amoindrir les effets sur la France d’une crise mondiale qui a ravagé de nombreux pays. Qu’il soit respecté et crédible à l’extérieur est un atout considérable pour la France.

    Concernant l’intervention de monsieur Bayrou sur BFM.TV, telle que rapportée par la presse, je note que celui-ci n’a pas eu un mot de regret, encore moins d’excuse, pour avoir claironné son appui à M. Hollande, pour régler ses comptes avec le Président Sarkozy comme chacun l’aura compris, faisant ainsi, peut-être, la différence entre la victoire et la défaite de 2012. Sa déclaration « la Droite est à droite et le Centre est au centre », sonne à nouveau à mes yeux comme la manifestation d’un choix entre ses visées personnelles et le geste d’unité que vous souhaitez, susceptible d’amarrer à la reprise économique mondiale naissante une France aujourd’hui à la dérive.

    Si ces lignes devaient parvenir jusqu’à vous, peut être me trouverez-vous excessif dans cette dernière constatation, mais je vous assure qu’il est infiniment pénible de voir son pays objet de la risée de beaucoup, lorsqu’on vit à l’étranger mais que l’on a conservé un lien ombilical virtuel intact 61 ans après l’avoir quitté (1953). À près de 82 ans je sais qu’il faudra plus de temps que je n’en dispose pour voir peut-être enfin renaître une autre France, européenne celle-là, lorsque Schengen aura été repensé et un socle unitaire de 12 pays « compatibles », ou moins, reconstitué. Cela suppose évidemment l’abandon du politiquement correct obligé et la fermeté indispensable pour protéger et consolider nos valeurs et notre patrimoine, tant culturel qu’économique. Autrement autant donner les clefs tout de suite au FN et aller droit aux grandes turbulences !

    Ce qui précède est une réponse à votre offre de commentaire, car je ne me permettrais pas autrement de mobiliser votre attention alors que je n’ai aucun titre à le faire.

    Avec mes vœux de succès dans votre entreprise actuelle, veuillez agréer, monsieur le Premier Ministre, , l’expression de ma très haute considération.

    Paul de Larminat
    Montréal.

  33. jany dit :

    Le retour du recours ?

    Symboliquement devoir faire appel au « recours » est un retour en arrière, un manque de confiance dans la vie, dans ses propositions…

    L’UMP doit aller de l’avant et trouver dans ses rangs la force pour se reconstruire…

    Le recours pourrait s’avérer négatif dans le sens qu’il pourrait faire perdre les élections de 2017…

    C’est la voie du Karma, celle de l’homme ou d’une institution qui ne comprend pas les raisons du passé et qui sans le comprendre choisit de retourner dans une impasse…

    Bien cordialement,

    jany

  34. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    Voilà des mois voire des années que nous écrivons pour dénoncer ce qui ne va pas à l’UMP, je crois que nous pourrons écrire des pages de réflexions toutes aussi pertinentes les unes que les autres et rien ne fait et l’UMP avec toutes ses « histoires » perd toujours de plus en plus de crédibilité. Elle fait un pas en avant et deux pas en arrière en raison du comportement de certains de ses membres mais aussi de ses choix pas toujours très heureux et pourtant ce n’est pas faute d’attirer l’attention. On n’écoute pas les militants et les sympathisants, on ne dialogue même plus avec eux (le twitt n’est pas un outil de dialogue) et les gens en ont marre car ils ont des idées et ne sont pas écoutés.

    Vous dites « une flamme pour 2017 »…. La crédibilité ne reviendra pas en un clic de doigts, il y a tout un travail à effectuer et il sera long et il faudra aller bien au-delà de 2017 et passera en premier lieu par l’unité au sein du parti (ce n’est pas gagné… !) mais aussi par une alliance avec le Centre. Je crois que la seule chance pour l’UMP de reprendre le pouvoir en 2017 sera le cumul des erreurs du PS et il est bien parti à condition que les français soient suffisamment lucides pour ne pas donner un ticket au FN.

    Tout cela sera bien long en sachant que l’homme « providentiel » n’existe pas…

    Amitié

    Jacques

  35. jany dit :

    Bonjour a tous,

    Cher Jacques,

    Encore une fois je suis tout a fait en accord avec vous…
    François Hollande a gagne car il y avait un rejet de Nicolas Sarkozy…

    En 2017, il y aura certainement un rejet de la politique de François Hollande, l’UMP ne sera pas prête car elle est incapable de trouver une unité responsable…

    L’UMP c’est un mammouth prétentieux, certains leaders se regardent dans leur miroir en pensant qu’ils sont les hommes providentiels…Chercher l’unité dans ce champ de narcisses est difficile…

    En 2017, si l’UMP ne se bouge pas (comme en 2013) en ayant des alliances au Centre, et bien elle se fera rouler dans la farine…par la Gauche qui présentera un autre leader, par le FN et par la dispersion de l’Électorat dans tous les partis de mécontents…

    L’UMP doit choisir un leader, obliger Nicolas Sarkozy a sortir du bois et décider de primaires en Septembre ou Octobre… Ne pas attendre pour lancer un programme et des propositions pour relever le pays…

    La route sera longue pour 2017, elle sera longue car il n’y a pas d’enthousiasme a l’UMP…

    L’UMP a t-elle déjà décidé d’attendre 2022 ?

    Les sympathisants vont -ils se lasser aussi ?

    Et puis il y a la prochaine Présidence du Sénat…autant que l’unité soit la en support…
    Un beau perchoir cela se mérite et puis il faut des alliances…

    Amitiés,

    jany

  36. L’UMP face au FN: plus à droite ou plus au centre? | Rue Corneille dit :

    […] en chassant sur les terres du FN, l’UMP perdrait son âme. Un appel similaire a été lancé ici et là par Jean-Pierre Raffarin et Alain Juppé. Soit les deux tiers du triumvirat appelé à […]

  37. jany dit :

    L’UMP en question…

    Ce qui semble détruire l’UMP de l’intérieur ce sont les appétits de chacun et l’idée qu’ils se font d’être des présidentiables a fort potentiel…

    Pourtant l’UMP pourrait retrouver une certaine harmonie si chacun prenait conscience des enjeux en taisant leurs ambitions…

    Alain Juppe est au top dans les sondages pourtant les français ne l’apprécient pas spécialement, il n’a pas changé…

    Nicolas Sarkozy garde ses supporteurs pourtant c’est la rue qui décide… Il pourrait s’il le voulait aider a reconstruire le Parti…

    Jean-Louis Borloo (UDI) a été arrêté sur le concours d’obstacle de la vie, pourra-t-il apporter sa pierre pour parfaire un pacte entre la Droite et le Centre ?

    Il reste François Fillon qui a toujours eu un parcours sans histoire, avec aussi de bons sondages lorsqu’il était premier ministre…
    Francois Fillon est un homme de projets, il sait s’entourer de gens de valeurs et pourrait contribuer au redressement de la France si le bureau de l’UMP lui faisait confiance…

    L’UMP doit oublier les querelles du présent et du passé afin de retrouver ses électeurs qui attendent un geste, une unité, un choix pour l’avenir…

    Inachevé…

    Bien cordialement,

    jany

  38. michel43 dit :

    SCANDALE une fois de PLUS. .vous ne RESPECTER PAS, les statuts de L »UMP? c’est un coup d » ETAT; les avez vous LUE; c’est CHATEL qui doit remplacer COPE mais comme toujours, vous, vous foutez de NOUS; gens de la droite Molle; comme ,je suis de droite ,MAIS de toute, les DROITES, pas du centre, ou de GAUCHE, je vise NKM et AUTRES ? je soutiendrais Mme LE PEN ; bien a vous

  39. Claude Simonnet dit :

    Bonjour à tous,

    « C’est la lutte finale » se disait-il, il y a quelques décennies.

    En fait, les couteaux n’ont jamais été complètement rangés dans les étuis. Et les voilà à nouveau posés sur la table, des lames encore plus acérées et brillantes prêtes à être maculées du sang de l’adversaire qui n’est pas le socialiste, le frontiste, mais « l’ami » politique.
    Un militant peut-il admettre cela ? Non, mais il peut le comprendre.

    Un congrès aura lieu à l’automne.
    Le pragmatisme des trois anciens premiers ministres doit permettre de calmer le jeu assassin.

    Le Mouvement est-il propre ? Il ne s’agit pas de tenir une grenade dégoupillée pour la laisser exploser à un moment délicat. Tout ce qui tourne autour du Mouvement laisse augurer de la venue d’un tel risque.
    Si tel devait être le cas, alors, il vaut mieux que l’explosion, l’implosion plutôt se produise à un moment favorable. Choisir son heure et son terrain d’action.

    En fait le militant ne sait rien d’autre que ce que les médias lui disent.
    Il entend des faits graves, mais il ne peut les apprécier. On lui fait voir une classe politique qui montre un portrait des heures sombres, met en avant les guerres fratricides, les frasques personnelles.

    Dans ce genre de situation, le militant redevient un électeur, pas plus. Il perçoit avec plus d’acuité les effets dévastateurs et pervers des ambitions qui vont agir sur sa destinée.

    Bien cordialement.

    CGS

  40. Jacques D'Hornes dit :

    Bonjour à tous,

    Cher Jany,

    Le gros problème de l’UMP, c’est que vous croyez avoir à faire à des hommes politiques de qualité qui aspirent à certaines fonctions de l’Etat et malheureusement vous vous trouvez confronté à une bande de « gamins » qui ne voient et cherchent à privilégier que leurs intérêts. Je crois qu’il manque surtout d’un peu d’autodiscipline, surtout quand tout cela débouche sur des querelles.

    L’harmonie ne viendra que par un travail collectif laissant au vestiaire les intérêts personnels, ceux des éventuels « leaders » mais aussi ceux de seconds couteaux, très gourmands, qui bien souvent sont ceux qui mettent la zizanie… car je crois bien qu’à l’heure actuelle aucun « leader » ne se détache et pas plus certains dont vous faites quelques « éloges », ils ont montré certaines limites par le passé et le Peuple attend beaucoup et à bonne mémoire.
    A l’heure du choix, il faudra faire le bon et plus tard il interviendra mieux ça sera.

    Bien amicalement

    Jacques

  41. philippe jonvel dit :

    « Seul on va vite, ensemble on va loin ». Tel est mon voeux pour la mission de transition des anciens premiers ministres. Ce trio de choc à ausi la lourde tâche, et pas moins compliquée, de faire admettre qu’il existe plus d’hommes politiques respectacles que de malhonnêtes… Dans quel camp JF Copé se situe? Laissons la justice nous le dire… Malheureusement, les feux de la rampe se focalisent avec facilité sur la face obscure du pouvoir. L’action dans l’intérêt général uniquement est la meilleure arme dans le gain de crédibilité. Mais dans l’inconscient collectif les résultats sont longs à être palpables. Alors courage à vous!

  42. jany dit :

    Cher Jacques,

    Bonjour,

    A la lecture de votre billet de grande qualité…un mot « éloges »

    Non, je suis clair dans ce que j’ai écrit, je fais un choix de circonstance, un choix pragmatique…Je ne fais aucune « eloges » d’autant plus que nous avons tous les deux commenté a plusieurs reprises les limites de leur politique…

    Ma raison de faire un choix rapide du leader (2015) c’est qu’il permettra de faire taire toutes les guéguerres internes et qu’il portera les couleurs de l’UMP pour les électeurs…

    Et puis rappelons nous Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy… ont commence la campagne de l’opinion (pas la campagne présidentielle) bien longtemps a l’avance.

    Le prochain leader devra avoir assez de temps pour prendre l’habit du présidentiable auprès des électeurs…

    Bonne soirée Jacques,

    Amitiés,

    jany

  43. jany dit :

    Cher Jacques,

    Attendre n’est pas toujours la bonne solution, surtout en période de crise politique grave comme il y a en France…avec un président qui n’existe plus, un PS moribond et une UMP prête a disparaitre…

    Attendre c’est amener les français vers les choix extrêmes car ils n’ont pas de leaders avec qui ils peuvent réfléchir a l’avenir…

    Cela fait deux ans que l’UMP nous montre une danse de Saint Guy…Cela pourrait continuer jusqu’en 2017 si nous n’y prenons pas attention…

    Et les Entreprises, les Comptes Sociaux, les Retraites, l’Emploi…peuvent-ils attendre ?

    Amitiés,

    jany

  44. Dominique M dit :

    Bonjour M.RAFFARIN,
    Bonjour à tous.
    Alors que les Français souffrent et cherchent un espoir, l’UMP est transformée en champ de bataille des egos. Devant ce spectacle obscène, constatons lucidement qu’il n’y a plus rien à espérer de ces personnages incapables de mettre la France en tête de leurs priorités. Adherents et militants, ayons la lucidité de le reconnaître et tirons un trait sur cette pantalonnade. A nous de distinguer des femmes et des hommes neufs et de bâtir uprojet pour la France d’aujourd’hui.
    Bonne soirée.
    Dominique M

  45. Jc Malroux dit :

    comment un homme comme JPR qui travaille à l’affectif (sic) a t il pu avoir le moindre affectif positif pour JFC . La politique a des raisons que la raison ne comprend pas.

Laisser un commentaire